Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

PAROLE PROPHÉTIQUE POUR LA FRANCE

 par Naomie le 24 juin 2018.

 Jacques 4/5 - Croyez-vous que l'Ecriture parle en vain?

C'est avec jalousie que Dieu chérit l'esprit qu'il a fait habiter en nous.

SHALOM à vous tous qui lirez cette parole prophétique à la lumière de la Parole écrite en regard des événements actuels.

Nous sommes héritiers des choses divines dès ici-bas, et en bénéficions dès notre capacité d'accomplir ce pourquoi elles nous sont données par le Tout-Puissant, pour la gloire de son nom, qui est, je vous le rappelle, au dessus de tous les autres noms.

Il nous est dit que le juste aura le pays pour héritage – Psaumes 37/29. S'il n'en est pas ainsi, il est temps de faire sur nous une introspection et de voir en quoi cette parole glisse sur nous sans produire son effet.

La juste justice de Dieu s'exerce dans le texte du Deutéronome 5/10 où il est clairement précisé que la miséricorde de la grâce s'applique à ceux qui aiment Dieu et cela jusqu'à 1000 générations, tandis qu'il exerce sa jalousie et punit l'iniquité des pères jusqu'à la 3ème génération, voire la 4ème sur leurs fils. La loi demeure intacte dans le sacrifice de Yéshua, ce que cachent, taisent les enseignants bibliques. Ce texte les met dans l'embarras. Pourtant, voyez par vous mêmes : Matthieu 5/17 - Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. Mettrez vous la sainte parole de notre Seigneur en doute ?

Ce samedi 23 juin, alors que je venais de prier pour un sujet précis de façon déterminée, j'ai reçu cette parole prophétique concernant la France, mon pays, ma nation. Cela fait la deuxième fois, à quelques années d'intervalle que cela se produit. Malgré les soins apportés par Dieu à notre nation, nous nous conduisons d'une manière répréhensible en ce qui concerne les paroles qui nous sont adressées à nous tous. Cela ne peut pas durer, il faut le savoir. Dès 2008, l'Esprit Saint a parlé de façon très claire en ce qui concerne notre situation actuelle, mais tout comme au temps de Noé, les hommes s'activent en toutes choses sans être « riches » pour Dieu - Luc 12/21 -  Il en est ainsi de celui qui amasse des trésors pour lui-même, et qui n'est pas riche pour Dieu.

Aucun juste dit le Seigneur, aucun !

Paroles du Seigneur

 

FRANCE !

Luc 17/26 - Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l'homme.

C'est après avoir prié de façon spécifique, guidée par l'action de l'Esprit Saint que cette parole m'a été confiée afin que je puisse la donner de manière concrète et juste.  Je vous la retransmets comme un « cadeau précieux » toutes paroles qui sort de la bouche d'un prophète est précieuse si celui, celle qui va la retransmettre se garde de l'édulcorer.

« Malheur au pays dont le Prince est un enfant, la folie est son guide. (Ecclésiaste 10/16 - Malheur à toi, pays dont le roi est un enfant, et dont les princes mangent dès le matin!)

Il n'est pas de sagesse pour le maintenir loin des insensés. Sa langue distille un poison quin'a pas son pareil.

Il règne sans sagesse  et sans vergogne ; sa foi repose sur sa jeunesse et ses parfums sont pollueurs.

Il exerce un pouvoir autocratique (Terme dérivé de deux mots grecs signifiant même et force : qui a la force par soi-même.)

Il fuit les conseils et il est pernicieux dans ses pensées (Fig. Qui cause la ruine, le mal)

Son conseil repose sur sa propre vision ; les hommes lui réclament l'allègement de leurs peines et de leurs fardeaux, mais il n'en fait rien ; il prend conseil de plus jeunes que lui-même qui l'incitent à ne pas écouter les doléances du peuple.

Contrairement à l'homme sage, il prend conseil de qui lui parle son propre langage et n'entend rien d'autre que l'écho de sa pensée.  C'est alors qu'il pose un joug meurtrier sur le pauvre, la veuve et l'orphelin ; il ne pense qu'au pouvoir détenu par ses mains.

C'est pourquoi ainsi parle le Seigneur : Peuple de France ! Insoumis et déloyal à ton Dieu, à ton roi. Tu as été frappé par des lanières des fouets qui te fustigeaient. Aujourd'hui tu seras frappé par des épines qui labourent déjà ton dos.

Tu as mangé à la table des rois, tu manges dès maintenant un pain trempé de larmes, rempli de l'amertume de ta colère et de tes regrets.

Aujourd'hui je te le redis : si tu entends ma voix, n'endurcis pas ton cœur.

Le Seigneur, l'Oint du Tout-Puissant, offre encore, encore dit-il, l'accès au repentir et à la grâce pour qui accepte de l'entendre.

Mais pour les bourreaux des peuples, je me retire, dit le Seigneur, n'entendant ni supplique ni prière de leurs bouches impures.

Ils s’ébattent dans la sueur de ceux qu'ils ont  asservis, mais bientôt, dit le Seigneur, je leur redemanderais des comptes sur leur méchanceté.

Voilà déjà longtemps que toi, France, tu m'as rejeté, pareillement à l'Israël élue, qui a préféré les nourritures infâmes d'Egypte plutôt que marcher avec moi.

Parce que le Prince que vous vous êtes donné pour maître n'est qu'un enfant, n'attendez de lui rien d'autre qu'un comportement tyrannique. C'est pourquoi France, tu mangeras ton pain avec angoisse, et boiras ton eau avec parcimonie.

Ton dos porte la trace du fouet, alors reviens vers moi et le baume de Galaad couvrira tes blessures, te guérira. »

Ceci est la parole reçue, c'est la parole donnée. Ne laissez aucune miette tomber à terre, afin qu'elle produise son effet et revienne au Seigneur dans la bénédiction offerte ?

Dieu veut nous faire échapper de l'esclavagisme moderne, et nous offrir non pas l'imitation de la liberté, mais sa liberté, celle qui n'est qu'auprès de lui (Romains 6/22).

Le Seigneur déjoue l'artifice des mains du méchant, il renverse et précipite à terre les forteresses élevées et les fait crouler à terre Esaïe 25/11 et 12.

Soyez bénis et fortifiés dans votre foi, sachant que l'épreuve amène à la patience, que la patience produit un fruit de sagesse qui manque à ce pays, à cette planète. - Romains 15/4  - Or, tout ce qui a été écrit d'avance l'a été pour notre instruction, afin que, par la patience, et par la consolation que donnent les Ecritures, nous possédions l'espérance.

Shalom