Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 

LOS ANGELES


VILLE SITUÉE SUR LA FAILLE DE SAN ANDREAS.
 
SONGE PROPHÉTIQUE


Par Naomie le 30 janvier 2019.


La faille de San Andreas, située en Californie, est une faille géologique, en décrochement, à la jonction des plaques tectoniques pacifique et nord américaine. Cette grande faille qui passe notamment par San Francisco et Los Angeles provoque des séismes très importants et dévastateurs en Californie.

Shalom 

Il y a de nombreuses années de cela, j'ai eu un songe que j'avais porté à votre connaissance. Dans ce songe, il était question de la ville de Los Angeles, la ville des « anges ». Si nous réfléchissons à cette dénomination, elle me semble inadéquate tant règne le péché dans un endroit aussi démarqué. En fait Los Angeles est devenue un rendez-vous ténébreux. Y règne le mal, comme dans bien d'autres endroits.

 

Souvenons-nous des villes de Sodome et de Gomorrhe, villes parmi d'autres, mais villes dévastées par la colère du Tout-Puissant qui avait usé de patience envers elles. Étaient-elles plus coupables que cette ville moderne ? Je ne suis pas à même de peser le péché, mais il me semble que la patience divine est arrivée à son comble. L'avenir nous dira si ce songe était bien prophétique (ou pas) et si j'ai bien annoncé la vérité.

 

Les « anges » de Los Angeles ainsi appelés sont semblables à ceux qui se dressent contre la volonté de Dieu, préférant agir selon leur propre vision sans tenir compte des « effets secondaires » de la désobéissance.

 

Nous devrions nous souvenir de ces très nombreux exemples donnés dans la Bible. Les anges décrits dans « Le Livre » par excellence qui nous parle de ceux qui ont désobéi en ce qui concerne l'ordre de Dieu de ne pas convoiter les filles des hommes et de ne pas s'accoupler avec elles. Ce qui a été fait a engendré un effet de taille : les enfants issus de ces accouplements ont donné naissance à une race « surdimensionnée » que l'homme appelle encore du nom de « héros » et dont le souvenir dure au travers des écrits de nombreux ouvrages. (Hector, Hercule, Ulysse, et bien d'autres encore figurant au panthéon de l'Olympe). La descendance de ces êtres est spéciale, mais les protagonistes angéliques sont, pour leur part, dans l'attente de la sentence qui est pour eux - Genèse 6/2-   les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu'ils choisirent -  6/4 -  Les géants étaient sur la terre en ces temps-là, après que les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes, et qu'elles leur eurent donné des enfants: ce sont ces héros qui furent fameux dans l'antiquité.

 

Hier au soir, alors que j'allais me coucher, un flash traversa mon esprit, et je repensais à cette ville, et à son sort réservé. Tremblement de terre, écroulement d'un pont, etc...

La vision d'alors était claire, un grand pont allait s'effondrer, et cette catastrophe avait pour origine un séisme important. Les septiques penseront qu'il n'est pas difficile de prédire pareille chose, puisque cette ville est dans le secteur de la grande faille de San Andréas. Les septiques auront toujours un mot à dire, puisque le septocosme est un manque de confiance, une philosophie qui a tendance à la réfutation et à la remise en question des valeurs établies. La vérité est une valeur établie mais pour le septique, elle ne se suffit pas à elle-même.

 

Pourquoi est-ce que je replongeais dans le passé, avec une projection sur le futur ? N'ayant pas de réponse, je me suis inquiétée de la vision pure, et je me suis alors souvenue de ce qui avait été projeté à ma connaissance alors.

 

Lorsque j'annonçais à l'époque cette catastrophe, je fus moquée. Je ne comprenais pas pourquoi, mais parce que cela ressurgit dans mes pensées, et que je suis absolument certaine que nous assisterons à ce tremblement de terre, à cet effondrement de ce pont, j'ai procédé à quelques recherches.

 

Il existe deux grandes villes importantes sur cette faille qui est divisée en 2 parties: LOS ANGELES et SAN FRANSISCO. Chacune de ces villes possède un très grand pont suspendu, et j'avais un peu fait confusion entre les deux villes. Elles me semblaient n'en faire qu'une seule et je ne savais pas pourquoi. Tout simplement parce que ces deux villes fusionnaient dans ma vision et je ne savais pas comment interpréter ce songe. En fait, je les voyais jumelles, aujourd'hui pareillement. Un peu comme Sodome et Gomorrhe.(San Francisco se trouve à proximité des failles de San Andréas et de Hayward) 

 

Suis-je en mesure de le faire aujourd'hui alors que ressurgit la pensée de l'événement ? Pas plus qu'alors. Mais comme par le passé, je sais que cette catastrophe va avoir lieu.Depuis quelques jours, je travaille sur « les anges » les messagers de Dieu. Ils sont les messagers de Dieu. Mais il y a eu des anges rebelles, qui portèrent la désobéissance envers Dieu au plus haut niveau, ce qui est toujours vrai actuellement.

 

Entre le songe initial et aujourd'hui une période d'environ 14 ans s'est écoulée. J'ignore le temps qui sépare ce nouvel avertissement et le temps de l'accomplissement ; nous savons que notre Dieu est patient, mais qu'un jour, il exerce sa colère envers ceux qui demeurent rebelles.

 

Parfois, je suis réticente à dire ce qui m'est confié par l'Esprit saint, car  je n'aime pas annoncer les catastrophes. Qui aime ça ? Donc, encore une fois, JE PROPHETISE CECI : CE QUI A ETE SERA ET CE QUI DOIT ETRE EST DEJA LA. Ecclésiaste 1/9  - Ce qui a été, c'est ce qui sera, et ce qui s'est fait, c'est ce qui se fera, il n'y a rien de nouveau sous le soleil. Présomption de ma part ? Non !

 

Sentence divine ? Je le crois absolument.

Un séisme d'amplitude très inquiétante dévastera LOS ANGELES ET TOUCHERA SAN FRANCISCO PAREILLEMENT. IL NE RESTERA PAS PIERRE SUR PIERRE ET LES PONTS SE TORDRONT SUR EUX-MÊMES ET LES PILIERS DE SOUTIEN FLÉCHIRONT DANS LES EAUX FROIDES.


Que l'homme se repente de ses péchés afin de bénéficier de la grâce absolue émanant de notre Seigneur, surtout lorsque l'on sait que sa bénédiction n'est suivie d'aucune larme.

Shalom.