Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

COTE D'IVOIRE !

Prends patience, ton Dieu est à l’œuvre, il ne t'oublie pas.

Shalom à vous !

Par Naomie le 20 novembre 2018 .

Romains 15/4 - Or, tout ce qui a été écrit d'avance l'a été pour notre instruction, afin que, par la patience, et par la consolation que donnent les Ecritures, nous possédions l'espérance.

J'aimerais vous poser une question : savez-vous reconnaître une Prophétie quand cette dernière prend forme et vie ? Sauriez-vous décrire les instants présents et les replacer dans la parole prophétique qu’il m'a été donné de prononcer depuis de longues années concernant la Côte d'Ivoire, depuis la chute de L. Gbagbo jusqu'à ce jour ?

Si oui, vous êtes « bienheureux » et « clairvoyants », si non, je vous conseille l'application du collyre de Dieu sur vos yeux afin qu'ils s'ouvrent tout grand et que, comme Ghéhazi, serviteur d'Elisée, vous voyiez l’œuvre de l'Eternel.

Ce que je vais vous dire ci-après n'est pas tiré d'un reportage ou d'une page de journal, ni de rien d'autre encore, mais c'est ce que j'ai compris hier 19 novembre 2018 à 22 heures.

J'ai été conduite à lire 1Rois 1 qui relate deux choses très importantes : la mort du roi David, et l'usurpation du trône de David par un de ses fils prénommé Adonija, fils de Haggith.

Tous savaient en Israël, et plus encore à Jérusalem que le successeur de David était son fils Salomon, fils qu'il avait eu avec Bath-Sébah (1/15 …) Adonija était un aîné de David, mais il avait déclaré devant l'Eternel que la royauté reposerait sur les épaules de Salomon.

Adonija, rempli de jalousie, n'attendit pas la mort de David le roi son père pour s’octroyer un rang qui ne lui revenait pas, et après ruses diverses, il réussit à se faire proclamer roi, successeur de David, oint de l'Eternel qui avait promis à David qu'il ne manquerait aucun successeur de sa maison sur son trône si ses fils marchaient en droiture devant Dieu.

Non informé du fait, David apprit la supercherie par l'intermédiaire de Bath-Sébah qui, s'inclinant devant le lit de son époux David, lui fit connaître la tromperie, et lui rappela son engagement envers Salomon, engagement pris devant l'Eternel pour témoin. David réitéra son vœu et fit le nécessaire afin que Salomon soit de suite titré roi, et Adonija destitué et mis à mort plus tard.

Le scénario qui va se passer très bientôt en Côte d'Ivoire va se produire comme lors de l'accession au pouvoir de Salomon.« Un événement marquant est sur le point d'arriver en Côte d'Ivoire. Cela va conduire à une prise de pouvoir illégale comme l'a fait Aonija. Mais sachez que c'est le plan de Dieu. Un personnage va s'autoproclamer président de la Côte d'Ivoire, avec l'appui de plusieurs. Une partie du peuple va danser et se réjouir alors que l'autre moitié va être catastrophée de l'acte délibérément anticonstitutionnel.

Un grand festin pour ceux qui entérineront la fraude. Des hommes politiques, d'Etats étrangers viendront « adouber » le prétendant autoproclamé. Comme pour Adonija.

Mais le prétendant en question n'a pas l'approbation du Roi, et sa lignée n'est pas royale. C'est là toute la différence. Celui qui doit venir au nom de Yéshua est de lignée royale, c'est le Samaritain. Il est de la lignée des Justes devant Dieu. Sa prétention est légitime. Il va le faire savoir à la Côte d'Ivoire, et les « adorateurs » de l'usurpateur s'en détourneront et viendront rendre hommage « au Samaritain ». Sa reconnaissance se fera par l'intermédiaire d'une personne qui aura, légalement et légitimement, le droit d'agir en sa faveur ». C'est Dieu qui va conduire tout cela et ce en un laps de temps

Quant au « Triumvirat » qui domine en ce moment la Côte d'Ivoire, le Seigneur déclare : Tes œuvres sont maudites.

Voilà frères et sœurs ce qu'il me fallait partager avec vous, des événements importants, vitaux, se précisent et feront bouger l'Institution ivoirienne, qui, dans son élan fera bouger l'Afrique toute entière.