Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

UN JUIF NOMME JESUS 

 

Par Naomie, le 4 Décembre 2009.

 

 

Shalom à vous qui prendrez le temps de lire ce texte.

Il est parfois des choses dont on n’imagine pas la portée, cela est au dessus de nous, et même loin de notre pensée ; cependant, je veux vous dire ceci : fait, le temps qu’il est encore jour, ce que tu dois faire selon la volonté de Dieu. Depuis 5 ans, je suis en relation avec un frère incarcéré pour un crime dont il est accusé mais pour lequel il est innocent. Cela est rude n’est-ce pas ? Qui de nous porterait pareil fardeau ? Et bien, voyez-vous, notre Dieu agit comme il le veux, n’est-il pas Dieu ? Et ce frère, qui depuis tant d’années déjà est privé de sa liberté, est plus libre dans son être intérieur que la plupart de nous qui sommes loin de sa situation.

Je lui adresse des textes figurant sur le site, et il les donne en lecture à d’autres détenus, et ce,  pendant le temps qu’il leur est imparti pour des cultes. Il y a quelques temps déjà, je demandais à Yéshua pourquoi cette épreuve? La réponse arriva aussitôt : il est mon ambassadeur dans les chaînes, c'est alors que je songeais à Paul.

 

Alors, toi qui geins à cause de ton fardeau, pense à ce frère inconnu de toi qui connaît son Dieu, son Seigneur, et vit sa foi dans ce milieu ou il est porteur de la lumière divine.

 

Maintenant, il y a peu de temps, alors que j’étais en écriture et méditation devant le Seigneur, la pensée que je reçu fut elle-ci : un juif appelé Jésus !

Je fus surprise parce que depuis plusieurs années, j’ai  redonné au Seigneur son nom juif : YESHUA ! Alors je pris la décision de m’arrêter sur cette pensée, sachant qu’elle émanait de la volonté du Seigneur.

Nous sommes dans le dernier mois de l’année, Décembre à notre calendrier, et la préoccupation première de bien des familles de ce monde est l ‘approche de Noël, avec sa diligence de joies et son soucis de dépenses, afin de faire plaisir. Mais est-ce que cela va changer la face du monde ? Non, je ne le pense pas. Je ne suis pas une inconditionnelle des festivités exorbitantes qu’entraînent ces fêtes qui parfois laissent un arrière goût amer dans la bouche, surtout lorsque l’on considère avec sérieux l’état de ce pauvre monde perclus de douleurs comme un vieillard qui n’en pourrait plus de vivre ses années de pauvreté.

 

Encore une fois, je laisse le Seigneur me guider dans sa volonté de faire savoir à l’homme qu’il est temps, grand temps de changer, mais non pas d’un changement illusoire qui ne mène à rien, mais à un changement profond, vital pour sa vie tant humaine que spirituelle.

Devant le « réchauffement » de la planète, nous sommes en train d’agir promptement vue l’urgence des dégâts que nous avons créés, parce qu’en toute chose, nous sommes les artisans de notre propre malheur, et ce que notre main a semé devient le fruit de l’amertume que nous récoltons.

Mais que faisons-nous pour la survie des âmes perdues ? Qu’elle est notre semence ? Et est-il encore le temps de semer ?

Il est un temps pour tout n’est-ce pas ce que nous indique clairement le livre de l’Ecclésiaste 3/1, un temps pour semer et un pour récolter.

Puis aussi il est bien dit que celui qui laboure ne le fera pas éternellement, parce que pour obtenir une récolte, il faut labourer, travailler la terre en profondeur, puis enfin semer pour pouvoir, au temps marqué, moissonner. Amos 9/13 - Voici, les jours viennent, dit l`Éternel, où le laboureur suivra de près le moissonneur, Et celui qui foule le raisin celui qui répand la semence, où le moût ruissellera des montagnes et coulera de toutes les collines.

Aujourd’hui, le laboureur est suivit de près par le moissonneur, et le livre de l’Apocalypse nous enseigne que la moisson de la terre est blanche et il est ordonné à l’ange « moissonneur » de jeter sa faucille sur la terre de faire la récolte des âmes et d’engranger ce qui est pour Dieu.

Apocalypse 14/15 - Et un autre ange sortit du temple, criant d`une voix forte à celui qui était assis sur la nuée: Lance ta faucille, et moissonne; car l`heure de moissonner est venue, car la moisson de la terre est mûre.

 

Frères et sœurs, le Seigneur Yéshua nous dit que la moisson est mûres, attendons-nous a des changements profonds et radicaux dans nos vies selon que nous nous laisserons encore guider par ce juif appelé Jésus.

Déjà, nous assistons à certains de ces changements radicaux, et voyons comment ce qui a été annoncé est présent dans notre vie quotidienne : Jérémie 14/4 - La terre est saisie d`épouvante, Parce qu`il ne tombe point de pluie dans le pays, Et les laboureurs confus se couvrent la tête.

 

De partout il est question d’un changement climatique dont nous serions les responsables. Oui, nous sommes responsables d’avoir méprisé ce qui nous avait été confié par un Dieu d’amour, et rejeté loin de nos cœurs son présent. Nous avons, tels des enfants capricieux, brisés à jamais la luxuriance et la beauté de cette merveilleuse planète terre, et nous en sommes réduits à aller chercher, dans notre galaxie, un lieu hypothétique capable de nous accueillir dans l’éventualité d’une fin du monde prédite par les prophètes de ce monde. Mais ce que taisent ces menteurs patentés, c’est qu’un seul peut nous sortir de ce marasme ou nous nous enlisons, jusqu'à périr étouffés dans notre vomissure.

Cet homme ? Un juif !

Son Nom ? Yéshua !

 

Sa qualité ? Fils de Dieu mort pour nos péchés, réscussité pour notre salut, remonté au ciel d’où il était venu afin d’obéir à Dieu le Père céleste, en nous affirmant que tout était véritable, que si cela n’avait pas été réel, il nous l’aurait dit, parce que le péché n’est pas en lui, et que nous le reverrions un jour prochain, sur les nuées, accompagné des saints pour un règne sur terre, après avoir lié Satan pour mille ans. Apocalypse 20:2

Apocalypse 20/4 à 7 - Et je vis des trônes; et à ceux qui s`y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n`avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n`avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans. 20 /5 - Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu`à ce que les mille ans fussent accomplis. C`est la première résurrection. 20/6 - Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection! La seconde mort n`a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans.  20/7 - Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison.

 

Ma prière pour vous ? Que notre Seigneur, Dieu salutaire et aimant, mais aussi Dieu en colère et châtiant les incrédules de ce monde païen, mette en vous la compréhension de qui Il est véritablement, à savoir Yéshua, le Lion de Juda! Il est plus difficile d'accepter la vision d'un Roi triomphant, dont le retour en gloire afin d'exercer les jugements du Père céleste que celle d'un bébé dans une étable ou bien encore pendu au sein de sa mère. Cette dernière image est rassurante, et surtout, elle n'accrédite pas la notion de jugement, ni même celle de péché. 

Le monde a une nette préférence pour « Jésus » parce que Yéshua a une connotation juive, et cela est déplaisant au plus grand nombre. Yéshua est difficilement assimilable à un bébé dont la royauté à été ôtée et transmise à sa mère.

Yéshua est le Lion de Juda qui  revient en gloire dans son règne après avoir mis Satan K.O pour et a jamais.

 

« Père des Lumières ! Tu nous dit que tu prends plaisir en tes enfants, c’est vrai ! Mais lorsque tes enfants, oublieux d’où ils viennent, prennent le mauvais goût de revenir dans leurs mauvaises voies, alors tu manifeste ton amour par ta colère afin que nous puissions, avec certitude, assister au retour de celui qui revient bientôt.

Seigneur, je me prosterne devant le trône divin sur lequel tu es assis jusqu’à ce que ta parole soit manifestée ici bas dans la gloire de ton retour, et je te demande, oh mon Dieu, d’agir en nous afin que nous soyons attentifs et sérieux dans ce que tu nous enseigne, à savoir TOI !

Il est écrit : Psaumes 2/12 - Baisez le fils, de peur qu`il ne s`irrite, et que vous ne périssiez dans votre voie, Car sa colère est prompte à s`enflammer. Heureux tous ceux qui se confient en lui!

 

Celui qui revient n’est pas le « berger » mais le Lion triomphant et éclatant de sa gloire !

Lorsque le Berger est venu parmi nous, nous n’avons pas fait cas de sa qualité ni de ce qu’il représentait pour chacun d’entre nous, nous lui avons tourné le dos lorsque nous ne lui crachions pas à la face notre haine hideuse ; non, cette fois, celui qui revient n’aura pas entre ses mains la houlette du berger, mais le « Chilo » du Dieu très haut et très saint, l’autorité de l’Eternel Dieu qui lui a délégué l’autorité de juger les vivants et les morts. (Genèse 49)

Alors, Seigneur, que tes paroles soient gravées à tout jamais dans nos âmes, dans nos cœurs, dans notre chair parce que ton retour est proche. »

Amen.

 

Ce jeudi 26 Novembre, deux mots me sont venus en pensées et comme à chaque fois, je prends soin de les noter afin de voir leur accomplissement.

Le premier était : BRUME ? Le second : BLONDE !

 

Il n’est rien de mieux qu’un bon dictionnaire afin de savoir l’étymologie d’un mot et lorsque je veux connaître la profondeur de notre langage, je cherche jusqu’à ce que je sois satisfaite de la définition qui, très souvent, est à mille lieues de se que nous croyons savoir.

C’est pourquoi voici les deux définition dans leur globalité :

 

BRUME : Brouillard en provenance des mers vers les terres, épaisses dans les régions Arctiques, et sans humidité. Solstice d’hivers. Egalement nous retrouvons ce mot : BRUME associé au temps de la brume, environ le quatorze  Décembre, au solstice hIvernal, lorsque le soleil est au tropique  du capricorne, (Alector, roman, p. 75, dans LACURNE SAINTE-PALAYE)

 

Un dicton : Dans la brume tout le monde est pilote, c'est-à-dire, quand personne n'en sait plus que les autres, personne ne peut prendre la direction, et aussi dans le désordre tout le monde ordonne.

N’est-ce pas là la situation actuelle de ce qui est vécu dans notre monde ?

XIVe s….  Mais telles  brumes i engendrèrent, telles  ordures et telles  fumées, qui ne furent guères aimées, (MACHAULT, p. 72)

 

Il est bon de savoir avec exactitude la pensée du Seigneur, et avec ce mot « brume » nous savons que le 14 Décembre est une date propice à un événement qui aura pour caractère de créer « ordures et fumées » et  une propagation de la colère.

 

Arctique – Voyez la carte géographique de cette région appelée Arctique et comprenez la volonté humaine d’accaparation de ce vaste territoire pour mille et une bonnes raisons dont la principale est l’avidité.

Comme par hasard, le réchauffement de la planète permet, par l’effondrement des glace, la récupération de minerais dont nous sommes désireux de nous approprier les gisements au détriment de la planète ; Les « savants fous » modernes, les « Illuminatis » oeuvrent à cette cause mortelle et bientôt seront à même de mettre en place, sur une échelle planétaire,  une politique mondiale conduisant à la venue de l’Impie.

 

Soyons attentifs à la voix de notre Seigneur ; ses paroles sont véritables.

 

BLONDE – Dans les écritures, la blondeur est assimilée à la maturité des champs, au temps des moissons, au temps de la moisson dernière, de celle qui est décrite dans le livre de l’Apocalypse 14/15 ;

 

Nous avons été avertis, peut-être sans comprendre, que notre espérance pouvait être déception par notre attitude négative envers le Seigneur et sa parole. Lorsque nous sommes avertis dans les termes écrits dans le livre de Jérémie,  chapitre 8/20 que la moisson est passée, l’été est fini, et nous ne sommes pas sauvés, cela revient à comprendre que le Seigneur reviendra tel un voleur, selon la vérité de sa parole, et que bon nombre, croyant être engrangés dans la maison du Seigneur, seront rejetés et ne seront pas tributaire du salut espéré.

 

Jérémie 9/12 - Où est l`homme sage qui comprenne ces choses? Qu`il le dise, celui à qui la bouche de l`Éternel a parlé! Pourquoi le pays est-il détruit, Brûlé comme un désert où personne ne passe?

J’ai dis : Seigneur, me voici ! Et la bible répond : Celui (celle) que Dieu a envoyé dit la parole de Dieu parce que Dieu ne lui donne pas l’Esprit avec mesure (Jean 3/34)..

 

Après ce préambule, voici la teneur de ce en quoi j’ai été dirigée par l’Esprit Saint afin d’approfondir la parole divine et comprendre la pensée de Dieu, que ce soit par l’écriture ou encore la révélation de l’Esprit Saint : Celui qui ne croit pas au Fils ne verra pas la vie mais la colère de Dieu demeure sur lui (Jean 3/36)

 

Ce matin du Samedi 28 Novembre dernier, cette pensée : un juif nommé Jésus : pourquoi Seigneur ?

 

Le nom du Seigneur est YESHUA ! Les hommes préfèrent Jésus ! Pourquoi ? Chaque fois que j’ai posé cette question, j’ai obtenu des réponses plus ou moins excentriques, voir aucune réponse, dans l’ignorance que nous sommes de savoir pourquoi telle appellation plutôt qu’une autre.

Cette appellation est la marque tangible, au sein des hommes, du rejet du peuple juif par les nations,

mais ce refus est une déstabilisation pour l’homme de tout temps.

 

Comme de coutume, en écrivant, je peux me rendre compte que les voies de Dieu ne correspondent en rien à celles de l’homme, et il m’arrive très souvent d’être surprise par l’expression employée par le Seigneur pour arriver à ses fins. C’est encore le cas ici.

Dans ces temps spécifiques, Dieu met l’accent sur ce qui est réel tout en étant parfois masqué pour « commodité » ; mais en quoi devons-nous agir de la sorte ? Pourquoi taire ce qui est évident : le Seigneur est né au sein du peuple élu par Dieu, et par cela, de par sa naissance, IL EST JUIF ! Et c’est en lui qu’est l’évangile de gloire. Nous n’avons pas à prendre pour modèle les nations païennes, et nous nous devons d’admettre la seule vérité : Christ est Yéshua, LE JUIF par excellence.

Il est écrit dans 2 Corinthiens 4/3 et 4 que si l’évangile demeure voilé, il l’est pour ceux qui périssent,
pour les incrédules dont le
dieu de ce siècle a aveuglé l`intelligence, afin qu`ils ne vissent pas briller la splendeur de l`Évangile de la gloire de Christ, qui est l`image de Dieu.

 

Pour moi, pareillement à Paul, dans Romains 1/16, je dis :  Car je n`ai point honte de l`Évangile: c`est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement (dont je suis)  puis du Grec ( dont j’étais)

 

Lorsque le Seigneur s’adresse aux hommes, c’est YESHUA LE JUIF  qui s’exprime, non pas Jésus le latin. Christ Yéshua est circoncis selon la loi, enseigné dans la loi de ses pères, mais il est de la lignée royale de David, sur ses épaules repose le manteau de la délivrance (Esaïe 61/10)

Fans le Psaume 10/7 et 8, il est révélé que les paroles de l’Eternel sont des paroles pures, un argent éprouvé sur terre au creuset (tout comme nous le sommes nous-mêmes) et 7 fois épurées. Toi, Eternel, tu les garderas, tu les préserveras.

 

Dans le livre d’Esaïe 48, il nous est dit que Dieu exécute les choses nouvelles que nous ne connaissons pas (encore) 48/6, que les premières prédictions sont accomplies (48/3) mais que les fronts se sont endurcis.

De tout temps, Dieu a connu notre infidélité (48/8) et c’est à cause de son nom que nous n’avons pas été exterminé (48/9), pareillement à Israël qui a été gardé après sa sortie d’Egypte, par l’intervention de Moïse faisant référence au nom divin. C’est a cause de sa gloire que Dieu se contient (encore) envers nous.

 

Nous sommes en danger parce que nous avons l’ignorance de l’essentiel, et l’essentiel est que le salut vient des juifs, non pas par le peuple juif lui-même, mais par la racine, le rejeton issu de ce peuple qui est LE SALUT de Dieu proposé aux hommes perdus que nous sommes depuis la tentation de nos deux parents anciens, Adam et Eve, et leur rejet de devant l’Eternel Dieu. Jean 4/22 - Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs.

Pour les hommes : race maudite, mais pour Dieu et pour nous, qui devrions les aimer (je sais ce que je dis, certains « chrétiens » accusent toujours les juifs de tous les maux de la terre et surtout de la mort de « Jésus ») c’est la race bénie éternellement. Je bénis le Seigneur de mon appartenance à son peuple et je le bénis de m’avoir cherché et trouvé alors que j’ignorais toute chose sur cette lignée. Amen !

Mon cœur est crucifié chaque fois qu’a mes yeux est exposé le martyre juif, que ce soit du temps des pogromes anciens ou bien encore de l’Holocauste de cette guerre inqualifiable qui mit à mort, de façon plus que cruelle, voire barbare, six millions de juifs. Oui, six millions, de tous âges, de tous pays, au nom de Dieu ! Tout comme les catholiques exterminaient de façon brutale les « infidèles »  du temps des croisades, tout pareillement lorsqu’au nom d’un mensonge éhonté, les nations veulent de nouveau effacer Israël de la planète afin d’y installer le fils d’Agar, Ismaël, le fils de l’esclave qui jamais n’aura sa part avec l’Israël de Dieu.

Sachez qu’en agissant ainsi, voilà ce que nous faisons :

 

Pourquoi jeter la première pierre puisque tu as péché ?

 

Aujourd’hui, plus que jamais, notre désir est d’éradiquer (espérant pouvoir arriver à nos fins) ce peuple qui dérange. Pourquoi dérange-t-il ainsi, si fortement, si absolument ? Les hommes font la supposition qu’il est  vital pour l’humanité de déchoir ces hommes simplement parce qu’ils sont juifs. N’est-ce pas là une réflexion qui nous pousse à nous demander pourquoi, si ce n’est par rejet total de ce juif dérangeant, Yéshua, que l’on a débaptisé ?

 

Voici ce que l’Eternel nous dit :

« Au temps que j’aurai fixé, je jugerai avec droiture.

La terre tremble avec tous ceux qui l’habitent ; Moi, j’affermis ses colonnes.
Je dis à ceux qui se glorifient : ne vous glorifiez pas ! Et aux méchants : n’élevez pas la tête !

N’élevez pas si haut votre tête, ne parlez pas avec tant d’arrogance !

Dieu est celui qui juge ! » Psaume 75.    

 

Dieu agit envers l’humanité par amour, et c’est ainsi que nous sommes passés au creuset, a fin que le nom de Dieu ne soit pas profané (Esaïe 48/11)

Dieu réaffirme qu’il est LE Créateur, qu’il est le début et la fin, l’Alpha et l’Oméga, et qu’en cette seule limite toutes choses existent, vivent et demeurent.

 

Les sociétés s’effondrent, des royaumes, des empires (financiers et industriels) sont faillitaires. Voyez un peu comment l’empire des Emirats, Doubaï, s’effondre et est semblable à une entreprise financière actuelle en cessation de paiement.

La seule et unique valeur qui demeure inébranlable à ce jour est notre foi en ce juif, semblable à l’homme pour ce qui est de la chair, pareil à Dieu pour ce qui est de sa vie, Dieu pour ce qui est de sa résurrection, ce juif nommé par les hommes Jésus, dénommé Yéshua par le Père.

 

Esaïe 48/20 nous fait savoir qu’il est urgent pour nous de sortir de Babylone, et de le faire savoir avec allégresse .

Quittez Babylone revient à dire qu’il faut, avant l’arrivée de l’impie, sortir de tous les systèmes religieux existant par le monde. Tous ! Mais de plus, ne pas taire l’action, mais s’en glorifier en triomphant avec allégresse, parce qu’ainsi, c’est notre foi en Yéshua que nous proclamons bien haut.

Sans Christ, nous sommes privés de notre héritage, perdu en Eden (Genèse 3) par l’objet de notre convoitise, désobéissance exploitée par Satan : tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance car tu mourras – Genèse 2/17.

Chassés du jardin d’Eden ! Chassés, une mains devant, une main derrière (nous avons connu notre nudité) par désobéissance.

Par notre foi obéissante, nous vaincrons et serons alors réintégrés dans notre héritage spirituel, en ayant accès au fruit de l’arbre de vie (Apocalypse 2/7) si nous gardons précieusement la couronne qui nous est donnée (Apocalypse 3/11)

 

Dans notre société, nous avons fabriqué une image représentative d’un dieu « humain », agissant avec des sentiments humains, et mettant l’homme au régime du « bâton et de la carotte ».
J’explique : tu avances avec la carotte devant ton nez (les promesses de Dieu) et le bâton (qui aime bien châtie bien).

Nous parlons, sans trop savoir de quoi, lorsque nous faisons référence de la bénédiction et de la malédiction, et nous nous prenons pour des érudits alors que notre Seigneur nous avertit de ceci : Hébreux 5/12 - Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu`on vous enseigne les premiers rudiments des oracles de Dieu, vous en êtes venus à avoir besoin de lait et non d`une nourriture solide.

Le livre de Zacharie chapitre 8 nous explique pourquoi nous essuyons les plâtres et pourquoi notre entêtement nous a conduit à vivre pareillement une vie mitigée alors qu’une vie de bonheur était plus que prévisionnelle pour chacun d’entre nous.

 

Dieu est Dieu, et le Père a donné tout pouvoir au Fils Eternel, afin que celui qui croit en lui ai le salut éternel. Matthieu 28/18 - Jésus, s`étant approché, leur parla ainsi: Tout pouvoir m`a été donné dans le ciel et sur la terre. Mais ce qui est merveilleux, c’est que le fils nous a remis ce même pouvoir afin d’exercer Luc 10/19 - Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l`ennemi; et rien ne pourra vous nuire.

 

Dieu aime son église, parce qu’il se l’est choisit dans le sang offert à Golgotha, c’est pourquoi est maintenant venu le temps de la séparation du vil et du précieux, de l’ivraie du bon grain, de l’élu au païen, des chrétiens qui n’en sont pas et de ceux qui se disent juifs sans l’être :
Matthieu 25/32 - Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d`avec les autres, comme le berger sépare les brebis d`avec les boucs, car seule, l’épouse a trouvé grâce à ses yeux. L’église apostate est déjà rejetée, et ce, sans appel, sinon la repentance et le cœur déchiré, pas le vêtement.

 

 Ezéchiel 20/38 - Je séparerai de vous les rebelles et ceux qui me sont infidèles; je les tirerai du pays où ils sont étrangers, mais ils n`iront pas au pays d`Israël. Et vous saurez que je suis l`Éternel.

 

Apocalypse 3/9 - Voici, je te donne de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui mentent; voici, je les ferai venir, se prosterner à tes pieds, et connaître que je t`ai aimé.

 

Nous devrions être au bénéfice des leçons du passé mais voilà, qui veut, à ce jour, mettre a profit ces leçons ? Ce serait se souvenir que si Dieu est le Créateur, il est aussi celui qui fit venir le déluge exterminateur qui détruisit l’humanité entière ; ce serait être dans l’obligation d’accepter la pensée du jugement et aussi celle du salut en un seul, celui qui a été rejeté par l’homme, qu’il soit juif ou non : Yéshua.

Sachez que s’il y a eu l’eau, il y aura le feu : la terre est réservé pour lui ! 2 Pierre 3/7 - tandis que, par la même parole, les cieux et la terre d`à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies.

Terre ! Tremble devant sa colère, parce que tu as excité la colère du Dieu très haut.

Tu t’es servi de lui comme d’un sirop que l’on prend pour apaiser la toux, mais il est Dieu et devant lui, tu te prosternera et tu adoreras le juif Yéshua ! Luc 3/17 - Il a son van à la main; il nettoiera son aire, et il amassera le blé dans son grenier, mais il brûlera la paille dans un feu qui ne s`éteint point.

 

Souvenez-vous : deux hommes, disciples aimés de Yéshua, Jean et Jacques! Tous deux réclament le feu du ciel contre une ville refusant l’hospitalité envers le Seigneur, qu’elle ne connaît pas. Yéshua les appela : fils du tonnerre, pourtant, n’est-ce pas là le même qui chassa les marchands du Temple ? Luc 9/54. Contrairement à cette volonté de détruire un lieu et des vies afin d’exploiter une attitude de force, le Seigneur ordonne au prophète Jérémie (5/14) que sa parole (celle de Dieu) dans la bouche du prophète soit du feu qui consumera les âmes et les épurera ainsi de la lèpre du péché. Un feu de purification face à un feu de destruction. Quel sera le feu qui embrasera la terre ?

Bien des spéculations se font à ce sujet : feu du ciel, feu atomique, feu des volcans… Pourquoi pas le seul feu de l’Esprit Saint qui embrasse les montagnes, réduit les vergers en désert, fait de l’homme pécheur un homme repentit, circoncit de cœur, et d’Israël enfin un peuple appartenant à ce juif Yéshua ?

Zacharie 12/10 - Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem Un esprit de grâce et de supplication, et ils tourneront les regards vers moi, celui qu`ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, Ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né.

L’Eternel a déposé toute son autorité entre les mains percées du fils bien aimé Yéshua, l’église soumise ne possède, elle, que sa délégation, mais les tièdes seront rejetés loin de lui, ils perdront même leur salut. Apocalypse 3/16 - Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n`es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche.

 

Dieu est Dieu ! Yeshua est Dieu !

 

Dieu aime, et pourtant, voyez comment il permis qu’Israël périsse dans le désert ! Nombres 14/25 à 35 : Les Amalécites et les Cananéens habitent la vallée: demain, tournez-vous, et partez pour le désert, dans la direction de la mer Rouge.  29/  Vos cadavres tomberont dans ce désert. Vous tous, dont on a fait le dénombrement, en vous comptant depuis l`âge de vingt ans et au-dessus, et qui avez murmuré contre moi,  32/ Vos cadavres, à vous, tomberont dans le désert;  33/ et vos enfants paîtront quarante années dans le désert, et porteront la peine de vos infidélités, jusqu`à ce que vos cadavres soient tous tombés dans le désert.  35/ Moi, l`Éternel, j`ai parlé! et c`est ainsi que je traiterai cette méchante assemblée qui s`est réunie contre moi; ils seront consumés dans ce désert, ils y mourront.

 

Dieu aime, et pourtant, voyez comment il exercera, l’exerce déjà, son jugement qui commence par tous ceux de sa maison (juifs/chrétiens confondus en un seul) Des deux je n’en ferai qu’un dit le Seigneur ! Malachie 3/5 - Je m`approcherai de vous pour le jugement, Et je me hâterai de témoigner contre les enchanteurs et les adultères, Contre ceux qui jurent faussement, Contre ceux qui retiennent le salaire du mercenaire, Qui oppriment la veuve et l`orphelin, Qui font tort à l`étranger, et ne me craignent pas, Dit l`Éternel des armées.

 

Jude 1/15 - pour exercer un jugement contre tous, et pour faire rendre compte à tous les impies parmi eux de tous les actes d`impiété qu`ils ont commis et de toutes les paroles injurieuses qu`ont proféré contre lui des pécheurs impies

 

Dieu aime, et pourtant, voyez et comprenez la sentence qui s’exercera envers l’homme au cœur mort si ce dernier n’accepte pas la régénération qui lui est offerte au travers du seul sacrifice qui a été agréable à l’Eternel, la Pâques éternelle, offerte par l’oint, le Messie venu du ciel afin de concrétiser, pour l’humanité tout entière, le salut offert par Dieu. Jean 3/16 - Car Dieu a tant aimé le monde qu`il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu`il ait la vie éternelle.

 

Et c’est parce qu’il aime que notre Dieu frappe à la porte et attend que nous ouvrions cette dernière afin de le laisser pénétrer dans nos cœurs. Il revient, glorieux de la gloire du Père reposant sur lui. Amen !

Ouvrez-vous portes éternelles, et laissez-le passer ! Laissez le roi de gloire faire son entrée ! Psaumes 24/9 - Portes, élevez vos linteaux; Élevez-les, portes éternelles! Que le roi de gloire fasse son entrée ! 24/10 - Qui donc est ce roi de gloire? -L`Éternel des armées: Voilà le roi de gloire! -

Hébreux 1/3 - et qui (Yéshua)  étant le reflet de sa gloire et l`empreinte de sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole puissante, a fait la purification des péchés et s`est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts,

 

Voici ce que nous avons fait :

 

-          Nous avons délayé Yéshua le Lion de Juda afin d’en faire l’enfant Jésus !

-          Nous avons délayé le fait qu’il soit né et demeure Juif à jamais ! Galates 4/4 - mais, lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son Fils, né d`une femme, né sous la loi,

-          Nous avons délayé la parole de Dieu !

-          Nous avons adoré la mère,  empêchant ainsi Yéshua de grandir dans le cœur de l’homme pour lui permettre de prendre sa place de Sauveur et Seigneur de gloire.

-          Nous avons relégué la croix au placard, fermant la porte sur celui qui nous dit : Je reviens bientôt, tenez-vous prêts, Amos 4/12 - C`est pourquoi je te traiterai de la même manière, Israël; Et puisque je te traiterai de la même manière, prépare-toi à la rencontre de ton Dieu, O Israël!  et qui affirme que sa colère le précède.

-          Nous avons fait du salut « une blague de potache », tout en chantant avec hardiesse que nous « irons tous au paradis »

Mais moi je dis que nous avons été chassés du jardin d’Eden le jour ou nous avons su être nus devant l’Eternel Dieu et que nous avons fuit sa présence : Genèse 3/9 - Mais l`Éternel Dieu appela l`homme, et lui dit: Où es-tu? Je dis que nous n’y reviendrons plus jamais parce qu’a ce jour l’Eden est totalement invisible aux yeux de l’homme pécheur. Toutefois, l’acceptation de ce juif Yéshua, l’Oint de Dieu, prunelle des yeux de l’Eternel, fera que nous vivrons en sa présence, que nous soyons vivants ou bien que nous soyons morts, car celui qui vit en lui ne meure pas, et celui qui repose en lui est vivant. 1 Jean 5/11 - Et voici ce témoignage, c`est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils.

1 Corinthiens 15/54 et 55 - Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l`incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l`immortalité, alors s`accomplira la parole qui est écrite: La mort a été engloutie dans la victoire. O mort, où est ta victoire? O mort, où est ton aiguillon?

 

Nombreux sont les marchands d’âmes, menteurs et usuriers (prêtant avec usure jusqu’à nous priver de notre liberté acquise en Christ), et ils ne se tiennent pas tous au dehors parmi le monde païen, non ! Trop souvent, c’est au sein du peuple de Dieu qu’ils s’activent, agissant pour leur ventre, pour leur maître, édulcorant la vérité, éradiquant l’œuvre de la croix, couvrant  la parole divine du voile épais qui se tenait dans le temple, séparant le lieu saint du lieu très saint ! Mais n’avez-vous pas lu, n’avez-vous pas appris que le Tabernacle de Dieu est grand ouvert pour nous qui sommes désireux d’accepter le don du Fils, que Yéshua est le Sanctuaire ouvert pour nous, païens « convertis » et juifs « messianisés » ? Le voile a été déchiré (Mathieu 27/51)  et justement, à l’heure même ou Christ expiait sur le bois de l’infamie.  2 Chroniques 29/6 - Car nos pères ont péché, ils ont fait ce qui est mal aux yeux de l`Éternel, notre Dieu, ils l`ont abandonné, ils ont détourné leurs regards du tabernacle de l`Éternel et lui ont tourné le dos

 

2 Corinthiens 3/14 - Mais ils sont devenus durs d`entendement. Car jusqu`à ce jour le même voile demeure quand, ils font la lecture de l`Ancien Testament, et il ne se lève pas, parce que c`est en Christ qu`il disparaît.

 

Hébreux 9/24 - Car Christ n`est pas entré dans un sanctuaire fait de main d`homme, en imitation du véritable, mais il est entré dans le ciel même, afin de comparaître maintenant pour nous devant la face de Dieu.

Christ est devenu pour bon nombre d’entre nous une couette q'on  rabat sur nos épaules afin de nous tenir chaud contre les intempéries de la vie, mais Dieu dit : que chacun dise la vérité à son prochain (Zacharie 8/16) afin que l’acte résolu en son cœur ne s’abatte pas sur nous. Dieu dit aussi : Psaumes 2/12 - Baisez le fils, de peur qu`il ne s`irrite, et que vous ne périssiez dans votre voie, car sa colère est prompte à s`enflammer. Heureux tous ceux qui se confient en lui!

Dieu dit encore : Malachie 3/7 - Depuis le temps de vos pères, vous vous êtes écartés de mes ordonnances, Vous ne les avez point observées. Revenez à moi, et je reviendrai à vous, dit l`Éternel des armées. Et vous dites: En quoi devons-nous revenir?

 

C’est par sa parole que Dieu exécute sa parole, Yéshua étant LE VERBE DE DIEU, et il envoie le feu destructeur sur nos hauts lieux afin que ceux-ci soient détruits à tout jamais et qu’ainsi libéré, nous puissions nous approcher du véritable tabernacle de Dieu, et y pénétrer dans la liberté qui nous est donnée par le Christ mourant sur la croix, en infamie, mais nous faisant entrer dans la gloire par sa résurrection triomphante. Hébreux 9/14 - combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s`est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des oeuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant!

Que le feu de l’Esprit Saint brûle en nous nos idoles et nos scories, afin que commence l’acte de purification nécessaire à notre vie spirituelle et éternelle, que brûlent les « crèches païennes » de nos bons sentiments purement humains, et que s’illumine l’Etoile qui a conduit les bergers a ses prosterner devant Yéshua le Fils premier-né, né d’une femme juive, juif d’identité, et influençant les mages (magiciens, adorateurs d’idoles, scrutateurs du ciel demeurant dans les ziggourats) a donné ce qu’ils avaient de plus précieux, à savoir : L’or (pour la royauté de l’enfant Roi) l’encens (pour l’adoration réservée au Roi des rois) et enfin la myrrhe (pour l’embaumement du corps charnel selon la loi).

L’OR, L’ENCENS, LA MYRRHE POUR YESHUA LE JUIF, POUR YESHUA LE FILS, POUR YESHUA LE SAUVEUR !

Le salut nous vient des juifs (non pas de l’homme juif) de celui qui est né d’une femme, de la lignée de David, parmi le peuple que l’Eternel Dieu s’est choisit  afin que ce dernier soit le réceptacle de ce miracle donné aux hommes de la terre : un Roi, Le Roi éternel ; le Sauveur, le Messie ! CHRIST YESHUA. Amen.

 

 Esaïe 9/5 - Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l`appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.

 

Jean 4/22 - Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous

adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs.

 

Amen!