Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

title


 

UN HOMME PEUT EN
 
CACHER UN AUTRE

 Par Naomie le 26 Octobre 2011.

 

SHALOM A VOUS TOUS QUI LIREZ (ou RELIREZ) CE MESSAGE qui date du 

 le 27 Mars 2009.
 
Pourquoi direz-vous?
 
Ce texte fait parti des textes qui ont "disparu" suite à la problématique survenue il y a environ un mois maintenant; je dois les remettre sur le site.
Mais comme rien n'arrive sans que le Seigneur ait son mot à dire, cela doit signifier quelque chose d'important.
 
Nous vivons dans un monde qui nous bouscule, et la technologie fait de nous des robots; nous  avons tout juste achever de comprendre une technique nouvelle que déjà elle est obsolète, et nous venons tout juste prendre connaissance d'une parole, qu'elle soit prophétique ou non, que nous en réclamons encore.
 
Donc, ce texte concerne Monsieur Obama, Président de l'Amérique, et un éclairage sur sa personnalité cachée.
 
Depuis le temps de son élection, bien des paroles données par Yéshua ont été mises en lumière, entre autre son combat avec ses adversaires politiques lui mettant les bâtons dans les roues en ce qui concerne la mise en place d'une assurance maladie; leur attitude envers lui et la rupture, par environ 50% de ceux qui lui faisaient confiance!
 
La versatilité des hommes...
 
Naomie.

 

Shalom à vous tous ! Paix du Seigneur à celui qui est au près, à celui qui est au loin.

Nous avons besoin de cette paix, non pas celle que le monde peut donner, parce que cette paix-là ressemble à un vaste brasier : sitôt allumé, sitôt éteint et il ne reste rien, sinon les traces d’un vaste incendie.

La paix de Dieu, c’est de savoir que quoi qu’il puisse arriver, elle demeure notre havre, notre refuge, notre sécurité, notre vérité.

C’est pourquoi je vous dis, ce matin, à vous tous qui lirez cette parole prophétique que le Seigneur m’a donné il y a deux jours maintenant : SHALOM !
( à ce jour, il faut lire 2 ans)

PAROLE DU SEIGNEUR :


« Les Massaïs ont une particularité : ils peuvent paraître inactifs, voir endormis, mais alors que nous pensons ainsi, en un très bref instant, ils sont sur le « pied de guerre »
Ceci est un avertissement concernant Monsieur B. Obama, Président, par la volonté divine, des Etats-Unis d’Amérique.

Poussé dans ses retranchements de façon de plus en plus forte, Il montrera son vrai visage, et grande sera la surprise pour tous, même pour son entourage le plus proche. »

Effectivement, le monde à cru voir débarquer le sauveur tant il a mis son espérance dans un profond changement. Mais l’homme est humain, et l’humain n’est que ce qu’il est dans ses limites et dans ses possibilités.

Après deux mois de présidence, déjà se lèvent des voix contraires à ce qu’elles étaient alors. Pourtant, qu’est ce qui fait que le peuple paraît toujours plein de controverses ? Le monde a vu en ce président américain la réponse à ses peurs, à ses espoirs, mais voilà… Souvenons-nous de certains navires dont la réputation était à l’image de l’espérance, et qui ont pourtant fait naufrage, parce que leurs concepteurs n’avaient pas tout pensé. Il en est de même pour cette « crise » éprouvante pour tous.


Ce Jeudi 26 Mars à 20h30, un plateau télé recevait Monsieur D.S.K, Président du FMI (Front Monétaire International) et là aussi, les réponses attendues aux questions posées démontraient bien que la peur était belle et bien installée dans toutes les couches de la population. (Depuis nous connaissons tous la chute de ce même homme si important dans le monde de la haute finance mondiale)

D’après leurs estimations, il faudrait attendre le premier semestre 2010 pour voir la fin de la « crise » et 2 à 3 ans de plus pour que soient effacées les traces de celle-ci. Mais il y aura des cicatrices, vous pouvez m’en croire. (Nous sommes fin de l'année 2011 et le creux de la vague n'est pas atteint, encore et toujours un même son de cloche : LA CRISE!)

Toutefois, je veux, ici, vous rappeler les paroles du Seigneur : lorsque le flacon (récipient) sera totalement vidé, qu’il n’en restera rien de son contenu initial, le Seigneur le remplira à nouveau selon sa volonté, et il faudra un délai de 7 années pour que de nouveau le flacon soit rempli.
Comprenez ceci : il faudra 7 années de reconstruction, de restauration, de remise à flots, mais rien ne sera semblable à ce qui a été avant cela. De profonds changements auront eu lieu.


Frères et sœurs, je vous dis shalom et aussi cette parole :
Jean 16/33 - Je vous ai parlé ainsi, pour que vous ayez la paix en moi. Vous aurez des tribulations dans le monde ; mais prenez courage, moi, j'ai vaincu le monde.

Aujourd'hui, le monde politique est comme un homme pris de boisson, il titube et chancelle, et présentement, rien ne peut nous obliger de croire en ces hommes menteurs. 

Deux hommes ayant un même objectif : être réélus à la tête de leur pays respectif.

Monsieur Sarkozy, Président français,  dont l'espérance de réélection ne dépasse pas 26%, et Monsieur Obama, qui a atteint la quille de flottaison de la Maison Blanche.

Ils ont été bousculés, certes, mais il n'ont pas agit de façon a s'aquerrir les faveurs du Seigneur Dieu.

Ils ont été averti, Monsieur Obama l'a été, pareillement pour le président de France, mais chacun a agi de manière personnelle, sans tenir compte de la volonté de notre Seigneur.

Hors, n'est-il pas démontré que pour gagner la plus haute place du podium, il faut jouer en équipe? 

Ils ont fait des promesses qu'aucun d'eux n'a pu tenir, et rejettent la faute sur La Crise! Mais il n'en est rien, sourds ils ont été, et les promesses du Seigneur n'ont pas été concrétisées.

Voyez un peu ce qui est de la politique des deux Nations : entre Israël et l'Islam, l'Islam est prioritaire, et la politique d'ingérence des deux ont spolié Israël face à ses détracteurs. 

Amérique? Un édifice dressé, tout proche des deux tours martyres bénéfiant à l'Islam.

France? Une politique permissive face à l'Islam qui se dit modéré (alors qu'il n'est pas d'Islam modéré) et des lieux de prières  mis à disposition afin que des prières montent vers Allah au détriment des juifs et des chrétiens.

Est-ce que cela peut se permettre sans qu'un retour de manivelle se fasse sentir?

Monsieur Obama, de son prénom Hussein; Monsieur Sarkozy; tous les deux vous n'avez pas été trouvé fidèles, et chacun d'entre vous a démontré son véritable visage : celui du Pouvoir, des pouvoirs.

Je vous dis shalom! Que le shalom de Dieu demeure en nous