Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

UNE MAISON DE PRIERE.


Par Naomie le 2 Février 2014.


shalom à vous les bien aimés du Seigneur.


Lorsque notre esprit est « branché » avec l'Esprit saint, il ne faut pas être étonnés de la tournure que peuvent prendre les événements qui conduisent nos vies. Par exemple, je suis occupée à la cuisine, et voilà qu'arrive avec force cette parole : ma maison est une maison de prières... jusque là tout va bien, puis arrive la suite : mais vous en avez fait une « caverne de voleurs » …


Voici ce qui relève de la volonté de notre Dieu mentionné dans le livre d'Esaîe 56/76 - Je les amènerai sur ma montagne sainte, et je les réjouirai dans ma maison de prière ; Leurs holocaustes et leurs sacrifices seront agréés sur mon autel ; Car ma maison sera appelée une maison de prière pour tous les peuples.


Voici ce qu'en ont fait les religieux de tous les temps, et particulièrement dans ces temps difficiles ou nous considérons les faits qui démontrent la volonté humaine face à la volonté divine  - Marc 11/17 - Et il enseignait et disait: N’est-il pas écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations ? Mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs.


Comment cela s'est-il produit

et comment avons-nous accepté de laisser faire ?

Nous sommes autant responsables, nous qui considérons le Seigneur comme Maître souverain, et tous les pharisiens et scriptes tant anciens que modernes ? Par laxisme et pour le désir de plaire à ces hommes que l'on prétend hommes de foi, hommes de Dieu (j'y incorpore ces femmes qui leurs ressemblent en actes et en paroles)

Nous devrions savoir que Dieu ne fait acception de personne das aucun des domaines de nos vies, et que chacun sera tenu pour responsable des ses propres péchés.

Comment avons-nous l'audace de prétendre que nos assemblées sont des « temples saints » alors que dedans y règnent la fraude, le laxisme, la méchanceté, le qu'en dira-t-on, la délation, le mensonge, la fornication, la luxure, l'adultère, les divorces, et tout le reste.... Longue est la liste !

Notre jeunesse qui fréquente l'école du dimanche, les camps de vacances, les activités de l'église mais qui sont réfractaires à l'autorité parentale, et se conduisent parfois de telle façon que nous devrions nous, adultes, rougir de cet état de fait.

On me prétend « hors du temps » soit, mais je l'assume pleinement. Comment avons-nous l'outrecuidance de prendre la Sainte Cène le cœur bouillant de passions déshonorantes et brutales ? Un couple qui s'est disputé et qui arrive le cœur balbutiant et bouleversé, si jamais c'était le cas, et qui, pas même assis l'un avec l'autre, tendra la main sacrilège vers la coupe qui nous justifie devant le Trône du Père céleste ?

Comment, alors qu'un vent de révolte souffle dans les murs par divergences multiples envers le pasteur, ou autre serviteur du Tout-Puissant, et prenons-nous le pain, avec, à nos oreilles, cette parole pleine de l'amour de christ pour chacun d'entre nous qui dit : prenez en tous, ceci est mon corps... faites-le en mémoire de moi... Jusqu'à ce que je revienne !1 Corinthiens 11/24 et 25 … et, après avoir rendu grâces, le rompit, et dit : Ceci est mon corps, qui est rompu pour vous ; faites ceci en mémoire de moi. De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang ; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez.

Comment osez-vous vous asseoir près de celui que vous critiquez sans mesure, oublieux de cet avertissement  - Matthieu 5/22 - Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d’être puni par les juges ; que celui qui dira à son frère: Raca ! mérite d’être puni par le sanhédrin ; et que celui qui lui dira: Insensé ! mérite d’être puni par le feu de la géhenne.

Comment accepter celui, celle qui pratique l'adultère, le mensonge, la fornication en le saluant par un saint baiser ? Il nous faut cesser, et vite, de croire à tout ce qui nous est annoncé, enseigné, de la part de ceux qui n'ont pas le discernement de la parole de Dieu et de son message éternel qui, s'il dispense l'amour du Père pour tous, nous prévient contre ces méchants qui introduisent, de façon pernicieuse, un évangile contrefait et édulcoré. C'est pourquoi il n'y a plus de bénédiction dans les murs des assemblées, malgré ce que l'on veut nous faire accroire – Jacques 3/6 - La langue aussi est un feu ; c’est le monde de l’iniquité. La langue est placée parmi nos membres, souillant tout le corps, et enflammant le cours de la vie, étant elle-même enflammée par la géhenne.
Après tout, oui, à la piscine de Béthesda, il y avait de ci de là une guérison, une délivrance, alors que c'est tout le peuple qui avait besoin de guérison, et qui, à ce jour ou les tentations sont de plus en plus fortes, en à le plus besoin - Jean 5/2 - Or, à Jérusalem, près de la porte des brebis, il y a une piscine qui s’appelle en hébreu Béthesda, et qui a cinq portiques...

Pourtant, depuis, n'y a-t-il pas eu la croix qui d'ailleurs, est tout juste mentionnée du bout des lèvres pour nous rappeler de temps à autre en qui nous avons cru, si jamais un jour justement nous avons cru.

Lorsque nous pénétrons dans la « maison du Seigneur » nous nous conduisons comme des volailles dans une basse-cour, sans avoir aucun respect pour le lieu, et vont grand train les papotages... Ma maison de prière dit le Seigneur !

Moïse se présenta devant le buisson sans trop savoir ce qui était devant lui. La première remarque qui lui fut faite fut la suivante - Exode 3/5 - Dieu dit : N’approche pas d’ici, ôte tes souliers de tes pieds, car le lieu sur lequel tu te tiens est une terre sainte.

Tout lieu ou Dieu est présent est saint car Dieu est saint. Qui a l'intelligence de comprendre la Parole de Dieu et humblement, retirer ses chaussures, quel qu’elles soient, devant la sainteté de Dieu ? J'en ai vu qui étaient vêtus de façon inadaptée, la face fardée avec outrance, claquer des bulles de chewing-gum entre leurs lèvres qui déjà se devraient d'adorer le Seigneur.

Ou pensez-vous vous tenir lorsque vous pénétrez dans le « sanctuaire » dans la présence du Seigneur ?

Pourquoi éviter le sujet ? Parce qu'il fâche ? Tant mieux, parlons-en parce qu'il y a urgence.
Pourquoi les païens ne se convertissent plus, ou peu ? Parce que l'image permissive que nous leur renvoyons n'est pas digne d'un effort de pensée, d'une volonté de comprendre l'urgence qui est véritable, d'un prompte changement de vie, de renoncer a jamais à Satan et à ses pompes comme il est dit dans l'église catholique ou règne le désordre, le péché de pédophilie étalée sur la une des grands journaux.

Vous pensez qu'il y a exagération de ma part ? Vous êtes libre de le penser, mais moi je vous dis ceci : êtes-vous prêts à rencontrer le Seigneur votre Dieu si la dernière heure de votre vie était présente ?

Ou irez-vous lors qu’enfin les yeux définitivement fermés, vôtre âme connaîtra la vérité, alors qu'il sera trop tard pour quoi que ce soit ?

La grande dérive de l'église apostate est son vécu « social » et non spirituel.

Pour combler les vides, nous permettons tout à chacun de prendre place, et nous le laissons repartir tel qu'il est entré, chargé comme un mulet de ses péchés et de la mort spirituelle qui est son quotidien.

Le Seigneur aime les œuvres dites sociales, mais nous devrions mettre le cap vers le salut des âmes sans nous tenir des discounts dignes du monde. Nous disons qu'il faut les accueillir, qu'ils faut les aimer, qu'il faut faire ceci, comprendre cela, et on nous cite l’Abbé Pierre et sa formidable vocation d'aide aux malheureux. Mais on ne dit pas que cette personne, décédée à ce jour, était Franc-maçon et donc, en désaccord total avec l'Evangile de Dieu. Tite 3/5 … il nous a sauvés, non à cause des œuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint-Esprit,

Si nous sommes sensés, nous nous poserons cette question : qui servait-il réellement ?

J'entends déjà les bruits qui se lèvent et les mots qui visent mes paroles, mais après tout, Paul fut lapidé, et il est écrit que les pharisiens cherchaient comment mettre à mort le Seigneur par lapidation - Jean 10/31 - Alors les Juifs prirent de nouveau des pierres pour le lapider.

La vérité met toujours le mensonge en lumière, c'est ainsi que les pharisiens et les scribes, les sacrificateurs et les autres, au contact du Seigneur, devaient se considérer ce qu'ils étaient réellement, c'est à dire souillés.

Une Assemblée est une « Eglise » puisque Christ s'est choisit une assemblée de pierres vivantes qu'il connaît chacune par son nom, et qui sait tout de tous et de toutes. Qu'espérons-nous donc tenir secret devant lui ?

Ce que nous appelons « Eglise » a perdu son sens littéral et n'est plus qu'un lieu ou nous aimons nous rendre, pour diverses raisons que Dieu connaît. N'est-il pas installé des « bars » ou nous servons des boissons en tout genre, gratuitement, mais ou il faut payer une bible ? Matthieu 10/8 - Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.

Nous aimons chanter mais en réalité qu'elle résonance ont nos cœurs et nos âmes au travers de grosses caisses si bruyantes que nos oreilles deviennent douloureuses, et que prend vie une forme spirituelle conforme à une transe collective.

Savez-vous qu'alors, dès cet instant, ce n'est plus l'Esprit saint qui se tient en présence, mais qu'a sa place sont une kyrielle de démons et d'esprits sataniques qui prennent le pas sur l'adoration volée à Dieu pour la détourner et la diriger vers le Diable Satan. Eh oui ! Ceux qui connaissent la technique savent bien que j'ai totalement raison et que c'est ainsi que la maison du Seigneur est une cavernes de voleurs d'âmes.

Et ces « chorales » constituées de jeunes qui ne servent pas Dieu, qui vivent la semaine selon les principes de ce monde ? Comment peuvent-ils conduire ceux de la maison du Seigneur jusqu'au sommet de la sainte montagne ou Dieu nous attends ?

Psaumes 2/1 - Pourquoi ce tumulte parmi les nations, ces vaines pensées parmi les peuples ?

2/6 – C'est moi qui ai oint mon roi sur Sion, ma montagne sainte !

Des soient disant « chantres » hurlants des mots sans suite, des danses qui n'ont rien de sanctifiées mais qui, telles qu'elles sont, entraînent à la lascivité des odalisques de harem ; Des parler en langues qui glorifient tout et n'importe quoi.

Mais le Seigneur se cherche des adorateurs en esprits et en vérité - Jean 4/23 - Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande.

Quand nous nous rendons dans la « maison du Seigneur » nous pénétrons dans le Sanctuaire, le Tabernacle de Dieu étant le Seigneur Christ Yéshua, et le lieu très saint, éclairé par l'Esprit saint, qui contient en lui la présence du Oint de Dieu, image du Dieu Très Haut et trois fois saint.
Alors allez-y, pavanez-vous et roulez-vous dans les ordures de ce monde, puis venez avec votre péché, croyant que Dieu pourra accepter indéfiniment cet état de fait, prôné par des ouvriers spirituels peu scrupuleux et menteurs. Des malfaisants qui conduisent en cohorte les âmes mal-établies vers la deuxième Mort.

Ne vous y trompez pas ! Vous êtes égarés et courrez à votre perte.

Ce n'est pas parce que nous sommes au siècle du modernisme que nous devons tout accepter, dans une indécence immorale qui se nourrie de ses propres miasmes.

Mes frères et mes sœurs bien aimés, il faut absolument revenir au Seigneur et boire à la source du salut avant qu'il ne soit trop tard. Parce que l'heure vient nous est-il dit, et plus encore, il nous est précisé qu'elle est déjà venue, ou les portes se fermeront et nul ne pourra pénétrer, même avec force, dans le Sanctuaire saint du Royaume divin.

Ecoutez les paroles suivantes et penchez-vous vers elles afin de mieux les entendre et surtout pour bien les comprendre - Apocalypse 16/7 - Et j’entendis l’autel qui disait: Oui, Seigneur Dieu tout-puissant, tes jugements sont véritables et justes.

Comprenez-vous la portée spirituelle de cette révélation ? L'Agneau et l'Autel ne sont qu'un parce que l'Agneau et l'Autel sont saints, sanctifié par le sang de l'Agneau pur et sans tâche.

Sur cet Autel, tous les jugements de Dieu sont présents, et ils ne sont que comme l'est l'Agneau : justes et véritables, la Vérité étant immolée pour le salut des pécheurs.

Apocalypse 19/2 … parce que ses jugements sont véritables et justes ; car il a jugé la grande prostituée qui corrompait la terre par son impudicité, et il a vengé le sang de ses serviteurs en le redemandant de sa main.

L'église qui s'est corrompue, à l'égal du peuple qui, au pied du mont Horeb, s'est souillé en sacrifiant au veau d'or et en faisant couler le sang impie, a été jugée et le jugement de Dieu exercé en toute légalité a exprimé la volonté de Dieu ; C'est pourquoi l'Etang de feu est sa finalité. Elle est corrompue et à corrompu beaucoup d'autres.

Deutéronome 9/8 - A Horeb, vous excitâtes la colère de l’Eternel ; et l’Eternel s’irrita contre vous, et eut la pensée de vous détruire - 9/12 - L’Eternel me dit alors : Lève-toi, descends en hâte d’ici ; car ton peuple, que tu as fait sortir d’Egypte, s’est corrompu. Ils se sont promptement écartés de la voie que je leur avais prescrite ; ils se sont fait une image de fonte.

Ouvrons les yeux et admettons que ces paroles peuvent parfaitement être mises an application pour nous qui, dans bien des lieux soit disant saints mais qui ne sont en réalité que profanes, sommes devenus des « faux adorateurs » et adorons les baals plutôt que Dieu.

Des statuts, des peintures, des « ossuaires » les morts du calendriers que nous professons comme des « saints »... sans omettre « Marie » mère de Dieu et « Salvé Régina » la « mère qui sauve »...

Horreur !

Voici en quelques traits une évocation du devenu de « la Maison de Dieu » celle qui était sensé être sainte, pure, et qui se devait d'accueillir un peuple spirituel à l'image du Tout Puissant.

Grandeur et décadence.

Je hurle tant est grande ma colère devant ce qui se passe. Qui peut continuer à constater ces dégringolade et se taire, allant jusqu'à se tenir la main sur la bouche par peur de dire !

Qui ne dit mot consent, alors sache bien ceci : si tu acceptes cela sans rien dire, tu es complice de la mort des âmes en péril et il te seras redemandé leur sang.

Relis Ezéchiel 33tu comprendras bien ce que je veux te dire, et ce que Yéshua veut que tu comprennes.


UNE MAISON DE PRIERES !


Pour vous, que représente « une maison de prières » ? Il est grand temps de tout repositionner sur le bon fondement spirituel de la foi établie sur le Rocher des siècles.

Premièrement, il y eu l'acceptation de Dieu afin qu’émerge un « temple » dédié à l'adoration de son nom.

Dieu avait dit qu'aucune maison faite de main d'homme ne pouvait le contenir, mais Dieu est Dieu et il savait comment l'homme pouvait être aussi prompt à l'honorer qu'a se créer un veau recouvert d'or et de le prendre pour dieu.

C'est pourquoi il fut permis à l'homme de faire sortir de terre un temple, lieu de rencontre entre l'homme et Dieu créateur - Actes 7/48 - Mais le Très-Haut n’habite pas dans ce qui est fait de main d’homme, comme dit le prophète:

Très vite,malheureusement, le temple pris le pas sur Dieu et on ne se rendait plus à la rencontre de Dieu, on allait au temple, rencontrer les religieux établis -

Pour inverser le processus de la décadence spirituelle emportant au néant de la deuxième mort (spirituelle) le plus grand nombre, Christ fit cette révélation spirituelle majeure : Marc 14/58 - Nous l’avons entendu dire: Je détruirai ce temple fait de main d’homme, et en trois jours j’en bâtirai un autre qui ne sera pas fait de main d’homme.


Regardez ! Il n'est rien de nouveau sous le soleil n'est-ce pas ? Regardez la pauvreté du monde et faite la comparaison avec les richesses outrancières des églises religieuses ; l'église Orthodoxe, Anglicane ou encore de Rome... Ça brille, ça rutile, ça explose de richesses mais en réalité, cela n'est qu'apparat et décorum, spectaculum... Pensez-vous sérieusement que le Dieu Créateur de l'univers et de tout ce qu'il renferme peut accepter cette débauche babylonienne sans détourner la face ? Moi je crois que oui !

Dieu a détourné sa face de devant le Christ agonisant, alors imaginez ce qui se passe lorsque nous nous comportons comme les derniers des derniers et que nous nous roulons dans nos excréments nauséabonds.

Ça ? Une maison de prières ? Déchaussez-vous premièrement, et reconnaissez la sainteté du lieu si l'Esprit de Dieu s'y trouve, sinon faite comme bon vous semble, vous paierez toujours le prix de votre indescent péché d'adultère spirituel.

Jadis, la femme adultère portait sur son sein la lettre « A » en fil rouge afin que son péché soit connu de tous, tout comme devant se tenait le banc des pénitents, de ceux-là qui avaient péché.

La crainte de dieu était si grande alors qu'un seul banc pouvait suffire, mais à ce jour, combien de rangées de ces même bancs pourraient servir ?

Réfléchissez !: Nous devons rétablir l'Autel divin avant de fermer les portes du sanctuaire.

Sur cet autel, nous déposerons notre chair afin que le feu de Dieu la brûle et la détruise à jamais afin que dans la rédemption et le pardon de nos péchés, nous nous relevions, purifiés et sanctifiés, dans le bonheur d’œuvrer pour le Maître - Malachie 1/6 - Un fils honore son père, et un serviteur son maître. Si je suis père, où est l’honneur qui m’est dû ? Si je suis maître, où est la crainte qu’on a de moi ? Dit l’Eternel des armées à vous, sacrificateurs, qui méprisez mon nom, et qui dites : En quoi avons-nous méprisé ton nom ?

Au nom d'un libéralisme mondain, que trouvons-nous sur les bancs de nos assemblées ? Rien de moins qui ne se trouve dans le monde, et rien de différencie plus celui qui est dans les murs et celui qui n'y est pas. En réalité, nous fréquentons l'Esprit du Monde, assis à nos côtés.

Avez-vous remarqué qu'il se trouvera toujours une bonne âme pour vous reprendre dès que vous ouvrirez la bouche pour dénoncer ces attitudes outrancières, au nom de l'amour que nous devons nous porter les uns aux autres. Mais n'est-ce pas aimer que de ne pas accepter ce qui déshonore la maison du Seigneur ?


Je me souviens de cette journée ou je ne pus accepter de voir ces âmes a genoux, égrainant des chapelets devant l'icône de la « Vierge Noire » (Sarah (?) » dans un lieu de pèlerinage bien connu. Impensable ! Je ne pouvais plus arrêter l'Esprit Saint qui en moi n'acceptait pas ce « scandale spirituel » et ce péché d’idolâtrie.

Une envolée d'hommes et de femmes, jeunes ou moins jeunes, dehors ! DEHORS !

Comment se taire devant ces âmes qui s'en vont par le chemin de toute la terre mais qui s'en vont par la voie large et spacieuse qui mène à la seconde mort !

Je ne pouvais pas accepter ! Je ne peux pas accepter ! Ezéchiel 3/Ezéchiel 33.

La Parole de Dieu est immuable, elle ne change pas !

Frères et sœurs ! Il vous appartient de refuser cet évangile à l'eau de rose, un évangile sirupeux pour gens délicats.

N'acceptez pas, ne le faites plus !

Dehors les chiens dit le Seigneur, et les chiens sont parmi nous !

Ils nous volent la bénédiction parce que nous acceptons toutes choses au nom de Dieu et nous faisons de notre Dieu un brocanteur et non plus celui qui sur le Trône de la Grâce, demeure établis aux siècles des siècles. Apocalypse 22/15 - Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge !

Paul de dire : tout est permis mais tout n'est pas utile, et je ne me laisserai asservir par rien.

1 Corinthiens 10/23 - Tout est permis, mais tout n’est pas utile ; tout est permis, mais tout n’édifie pas.

Nos « temples » ne sont plus à l'image de Dieu mais bel et bien à celle de l'homme. Ils sont devenus des « cavernes de voleurs » dans lesquels nous agissons comme des brigands et non plus comme des « sanctifiés » - Satan ne nous crains plus et il a raison de se gausser de nous qui ne ressemblons plus a grand choses, et de moins en moins au Seigneur.

Alors, si soudainement, il se passe un événement imprévu parmi vous tous lorsque vous vous réunissez, que la terre tremble sous vos pieds, que la Lumière pénètre vos assemblées ténébreuses, et que soudainement, la vie revient en vous ; Si de lâche que vous êtes vous devenez des « guerriers » pour le Seigneur animés d'un zèle nouveau, alors, réjouissez-vous ! Dieu aura eu pitié de ceux qui crient à lui jour et nuit et aura répandu sur vos âmes séchées et taries de cette eau décrite dans le livre de Joël afin que la vie revienne dans ces lieux stériles et qu'enfin la vallée des ossements reprenne vie pour la gloire du Père, dans le nom saint du Fils - Ezéchiel 37/3 à 5 - Il me dit : Fils de l’homme, ces os pourront-ils revivre ? Je répondis : Seigneur Eternel, tu le sais. Il me dit : Prophétise sur ces os, et dis-leur : Ossements desséchés, écoutez la parole de l’Eternel !


Ezéchiel 37/10 - Je prophétisai, selon l’ordre qu’il m’avait donné. Et l’esprit entra en eux, et ils reprirent vie, et ils se tinrent sur leurs pieds : c’était une armée nombreuse, très nombreuse. Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel, à ces os : Voici, je vais faire entrer en vous un esprit, et vous vivrez ;

Actes 17/24 - Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s’y trouve, étant le Seigneur du ciel et de la terre, n’habite point dans des temples faits de main d’homme ;

Il demeure en celui qui aura cru, et de mort que nous étions par nos offenses et nos péchés nous reprendrons formes et vies à la gloire du Tout Puissant.

La vie de nouveau sera au milieu de nous, parce qu'elle sera en nous, et le monde alors, par la lumière qui irradiera sur nous tous, reconnaîtra La Vérité et La vérité l’affranchira comme nous avons été affranchit par elle.

Soyez bénis, oui, mais aussi  - 1 Pierre 1/15 - Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite,