Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

SENTINELLE !

QUE DIS-TU DU JOUR QUI VIENT ? 

Par Naomie le 16 Octobre 2013.

SHALOM aux Bien-aimés du Seigneur.

Chaque fois que Paul, apôtre, s'adresse à l'Eglise sainte, c'est de manière spirituelle, dans la dimension de Dieu qu'il salut les « bien-aimés » du Seigneur.

Pourquoi n'agissons-nous plus ainsi ? Parce que nous avons perdu, au fil du temps, la dimension spirituelle qui est notre à l'origine, et que nous avons ramené à une dimension charnelle et sociale.

Et oui, le social à supplanté le spirituel et nous assistons plus à des réunions « philosophiques et sociales » que des réunions spirituelles qui nous feraient toucher le ciel du bout des doigts. 

L'homme est versatile, et, malheureusement, l'Assemblée qui se devrait être qualifiée de sainte n'est plus qu'un pâme reflet de ce qui a été du temps des grands réveils non pas religieux, mais spirituels, qui faisait du pire des paillards impies le plus « saint » des fidèles.
Il y a bien longtemps, c'était ainsi !

Alors nous devons tendre l'oreille de notre cœur et cesser de marcher au milieu du monde dont nous ne sommes pas, dont nous ne sommes plus.

En lisant Jérémie 26/15, j'ai été de nouveau interpellé par cette parole produite par le prophète : car l'Eternel m'a vraiment envoyé vers vous pour vous dire ces choses.

« Propulsée » dans Zacharie 2/10, l'affirmation, l'attestation de ce qui est écrit ci-dessus m'a été de nouveau réaffirmée : l'Eternel des Armées m'a envoyé.

Aujourd'hui, je m'adresse à vous en tant que sentinelle.

Cette parole d'avertissement m'a été « donnée » en date du 7 Mars 2013. Elle est d'actualité, elle pour pour le temps présent.

Sentinelle ! Qu'en-dis-tu du jour qui vient ?

« Je dis que le vent soulève le sable avec force et puissance ! Je dis que le sable pénètre dans toutes interstices, dans toutes failles, et qu'il se répand, couvrant d'un manteau toutes choses ! »

Sentinelle ! Que dis-tu du jour qui vient ?

« Je dis que les hommes dirons « hélas » , qu'ils appelleront la Mort de tout leur vœux, et que celle-ci leur sera refusée ! »                                 

 Sentinelle ! Que dis-tu du jour qui vient ?

« Je dis que la mer sortira de ses limites, mais que celui-là qui aura pris pour abri le Tout-Puissant sortira vainqueur de l'épreuve ! »

Et toi, sentinelle ? Que dis-tu du jour qui vient ?

« Je dis, Seigneur, qu'après le temps des Ténèbres se lèvera le Soleil de la Justice de Dieu, que les impies recevront le salaire de leur incrédulité, que le méchant sera payé à la monnaie de sa méchanceté ; Que le pauvre sera paré de Lumière et que le Roi vient en gloire prochainement ! »

Sentinelle ! Que vois-tu ?

« Je « vois » ô Dieu, le monde pris de vin et de boissons fortes ; Je « vois » l'homme perdu, sans le « naziréa »

Je le « vois » marchant tel un aveugle, se cognant et se blessant un peu plus d'avantage, hésitant aussi dans les ténèbres de ses jours.
Ses jours, pareils à ses nuits, ne peuvent pas être perçus parce qu'il a perdu la vision déposée dans son âme à l'origine de sa vie ! »
 

Sentinelle ! Que dis-tu du jour qui vient ?

« Je dis qu'il est grand temps d'aller se purifier dans le « fleuve de la vie » afin de se dépouiller des œuvres de la chair et de revêtir les œuvres de La Lumière, venue dans le monde, afin de marcher selon La Lumière qui s'est levée sur le monde enténébré ! 

Je dis, moi, la « sentinelle de Dieu » qu'il est vain d'aller sans but et de marcher en aveugle ! Je dis qu'il est temps d'entrer pleinement, avec foi et assurance, dans la vie qui nous est réservée, et d'aller avec zèle, au sein de la mer ouverte pour nous.

Je dis que les yeux des aveugles s'attachent à la vision qui est la leur, mais que ceux dont les yeux sont ouverts connaîtront la vérité en voyant la Justice se lever sur la vie de celui qui croit et dont la foi demeure.

Il en sera ainsi pour les muets et pour les sourds qui se complairont dans leur « handicap » tandis que pour les autres, il y aura cette affirmation : les sourds entendront, les aveugles verront, les muets parleront et ils louront Dieu ! » 

Il n'est pas aisé de parler, d'avertir, parce que, parfois, survient le doute et la voix persifflante du serpent de s'exprimer et justement semer le doute par cette simple interrogation : est-ce bien Dieu qui parle au travers de toi ? N'est-ce pas plutôt ton raisonnement humain ?...

En réalité, Satan se sert de la même technique employée en Eden, lorsqu'il subjugua Eve avant qu'Adam ne tombe à son tour. C'est pourquoi j'ai attendu, encore, d'avoir l'assurance parfaite en Christ Yéshua que la parole écrite ci-dessus est bien celle qui provient de l'Esprit saint, et non pas de ma volonté.
Tant et tant parlent, se proclamant la « bouche du Seigneur » alors que les paroles prononcées ne sont que du vent, des nuées sans eaux.

Le prophète de Dieu est totalement au service de Dieu, et Dieu se sert du prophète dans tout ce qu'il est.
Tout doit lui être soumis ! Plus rien ne nous appartient, tout est au Seigneur !

Et lorsque l'engagement de l'humain est total, Dieu peut alors se servir parfaitement de l'individu qui dès lors sera, par Dieu l'Eternel, proclamé prophète. C'est ainsi qu'il en fut pour moi, je n'ai aucun mérite. Aucun.

Donc si nous nous plongeons dans la sainte Parole écrite, il existe bien des versets concernant la sentinelle et son rôle. Son rôle est d'avertir le peuple de Dieu dans tout ce qui est de la volonté de Dieu

Voyez par vous-mêmes, dès Esaïe 21/6 - Car ainsi m’a parlé le Seigneur : Va, place la sentinelle ; Qu’elle annonce ce qu’elle verra. —  21/11 et 12 - Oracle sur Duma. On me crie de Séir: Sentinelle, que dis-tu de la nuit ? Sentinelle, que dis-tu de la nuit ? La sentinelle répond : Le matin vient, et la nuit aussi. Si vous voulez interroger, interrogez ; Convertissez-vous, et revenez.

Ici, le rôle de la sentinelle est le suivant : avertir et inviter l'incrédule à se convertir, à revenir à la source divine. 

Ézéchiel 3/17 -  Fils de l’homme, je t’établis comme sentinelle sur la maison d’Israël. Tu écouteras la parole qui sortira de ma bouche, et tu les avertiras de ma part.

Voyez ce qui est écrit : je (moi, l'Eternel Dieu) t'établis dans le rôle de sentinelle avec pour fonction l'écoute de ma parole, et l'avertissement à ceux qui s'égarent, qui se perdent.

Ézéchiel 33/2  - Fils de l’homme, parle aux enfants de ton peuple, et dis-leur : Lorsque je fais venir l’épée sur un pays, et que le peuple du pays prend dans son sein un homme et l’établit comme sentinelle, …33/6 - Si la sentinelle voit venir l’épée, et ne sonne pas de la trompette ; si le peuple n’est pas averti, et que l’épée vienne enlever à quelqu’un la vie, celui-ci périra à cause de son iniquité, mais je redemanderai son sang à la sentinelle.

Dans ce qui est écrit ci-dessus, il nous est démontré la très grande responsabilité de la sentinelle qui se doit d'écouter, entendre et parler. Si jamais la sentinelle déroge à sa fonction spirituelle, elle est stupide, et irresponsable, ne sachant pas que l'on ne peut pas « berner » Dieu, qui est omniscient. La sentinelle prend un risque lourd de conséquence, parce que, d'une part, il y aura mort de celui qui n'aura pas été avertit, et surtout le fait que la sentinelle va devoir connaître la colère de Dieu qui va lui redemander le sang de celui qui est tombé par manque de responsabilité et d'amour de la sentinelle.

Dans un corps d'armée, il est toujours placé des sentinelles aux points stratégiques, afin que les soldats puissent vaquer à leurs fonctions de manière sereine, et aussi prendre du repos lorsque cela est possible.

Si une sentinelle, placée à un point stratégique, vient à s'endormir, ou bien, sera occupée à une autre fonction que la sienne, il est responsable de ce qui va survenir, et, en temps de guerre, la sentinelle ainsi coupable de défection, sera accusée de traitrise et pourra ainsi subir la peine de mort par exécution par les armes.

L'église à en son sein des sentinelles, mais que font-elles dans cette période cruciale ou l'ennemi s'infiltre par toutes les brèches, par toutes les failles ?

Ézéchiel 22/30 - Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur (donc une sentinelle)  qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, afin que je ne le détruise pas ; mais je n’en trouve point.

Voilà la réalité, la vérité ! On fait dans l'église du social, de la musique, on y trouve des « marchands du Temple » il y a des crèches... Mais pourquoi les sentinelles, peu nombreuses, sont devenues muettes, aveugles et sourdes ?

Parce qu'elles ont été nourries de mensonges et retranchées de leur point d'ancrage.

Il nous faut vite reconsidérer ce qui est à ce jour, parce que voici la vérité de la parole donnée en ce jour de Mars 2013 :

Un grand vent qui souffre et qui s'infiltre partout ou il se trouve une faille.

Qu'est-ce qu'une faille à votre avis ?

Voilà ce qui nous est rapportée concernant « la faille » qui nous conduit à faillite : La « faille » est l'endroit ou la roche fait défaut, là où il n'y a que vide. Dans l'ancien français, la « faille » revenait à dire précisément qu'il y avait manque, défaut de..

S'il y a un manque de matière, le sable projeté par la force du vent s'infiltre et s'incruste partout, et nous voyons peu à peu ce dernier tout recouvrir uniformément ;

Dans les déserts, les tempêtes de sables sont très redoutées parce que violentes, elles peuvent tout détruire.

Comme il manque l'onction de l'Esprit saint, tout ce qui est contraire à la foi chrétienne prend vie et forme, et peu à peu revêt la forme de œcuménisme et ainsi meure les fondations de l'Eglise fidèle. 

Aujourd'hui, dans la faille économique, politique et financière ouverte par La Mondialisation, le sable, tel de l’émeri, râpe et uniformise tout ce qui a vie, afin d'amener en première ligne l'Eglise universelle (La Bête) conduite par Vatican et la secte Illuminatis. Ouvrez les yeux ! Regardez et voyez ce qui arrive ! Une grande tempête de sable.

Les hommes diront « Hélas » et réclameront la mort et ne la trouveront pas - Apocalypse 9/6 - En ces jours-là, les hommes chercheront la mort, et ils ne la trouveront pas ; ils désireront mourir, et la mort fuira loin d’eux.

De tous temps il y eu des sentinelles aussi nombreuses que des prophètes établis par le Seigneur. Ils sont dérangeants, perturbants aussi. Mais parce que vos yeux sont fermés, vous n'assistez plus à l'effusion de l'Esprit saint qui fait trembler les murs des assemblées et mettre à terre le péché vaincu ; Parce que vous êtes muets, vous n'annoncez plus, par crainte de l'autorité ecclésiale, la vérité de Dieu et sa parole, préférant annoncer sans aucune convictions quelques mots par ci par là et taire l'essentiel : REPENTEZ-VOUS, REVENEZ D'OU VOUS ETES TOMBES ! PURIFIEZ-VOUS ! SANCTIFIEZ-VOUS DANS LA CRAINTE DE NE PAS VOIR DIEU SUR VOTRE VIE... Courage et annoncez la vérité !

Que peuvent vous faire les hommes ?

Sentinelles ? Levez-vous, parce que Dieu vous a établis, et que se taisent les hommes ! Faites silence, vous tous les religieux et écoutez ceux qui vous disent qu'il est grand temps de revenir d'où vous êtes tombés !

Levez-vous, et dites ! Criez s'il le faut ! Mais surtout sortez du silence qui vous est imposé par les « marchands du temple » qui n'ont qu'un souhait : ne plus vous entendre et dormir sur leurs deux oreilles, et tant pis pour le peuple qui se perd !

Mais si tu te tais, sache-bien que dans Ézéchiel 3 et Ézéchiel 33 tu as l'avertissement de Dieu ! Je te redemanderai le sang (non pas innocent, mais que tu n'as pas averti) de celui qui est mort.

L'épée de la juste Justice de Dieu se lèvera sur toi !

Ézéchiel 18/32 - Car je ne désire pas la mort de celui qui meurt, dit le Seigneur, l’Eternel. Convertissez-vous donc, et vivez.

De quelle mort crois-tu qu'il est fait mention ici ? De la deuxième mort spirituelle. Sentinelle muette et méchante, ton silence sera responsable de la deuxième mort de celui qui n'aura pas été avertit par ta lâcheté, tu as laissé l'ennemi de nos âme vaincre. Mais si tu te lèves, que tu parle, quand bien même on veut te faire taire, alors tu aura permis au Seigneur Dieu d'agir pour le salut de cette âme. Maintenant, si elle ne veut rien entendre, toi tu auras fait ce qu'il fallait, et ainsi le sang versé ne retombera pas sur toi. 

Je me souviens, lorsqu'il me fut demandé avec autorité de me taire au sein de l'assemblée, accusée de toute part par les religieux, alors que les autres, horrifiés par ce qui était mais gardant le silence, je refusais impérativement, de suite, devant tous et toutes, préférant le rejet de intelligentsia ecclésiale plutôt que d'enfreindre la parole de Dieu : parle et ne te tais pas !

Pour terminer, afin de vous encourager, voilà ce qui nous est affirmer dans la sainte écriture, selon l'exemple apporté par l’apôtre Pierre : a qui faut-il obéir ?

Actes 4/19 -  Pierre et Jean leur répondirent : Jugez s’il est juste, devant Dieu, de vous obéir plutôt qu’à Dieu ; Actes 5/29 -  Pierre et les apôtres répondirent : Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes.
Si je devais avoir une devise dans ce monde, ce serait bien celle-ci : je préfère obéir à Dieu plutôt qu'aux hommes, sans distinction de rien du tout.

Soyez bénis et encouragez les sentinelles, celles qui ont été « ointes » par le Seigneur afin de servir son peuple.