Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 S'EN LAVER LES MAINS...


Matthieu 27 /24 - Pilate, voyant qu’il ne gagnait rien, mais que le tumulte augmentait, prit de l’eau, se lava les mains en présence de la foule, et dit : Je suis innocent du sang de ce juste. Cela vous regarde.

 

SHALOM !

Qui d'entre nous ne connait pas cette parole ? Qui d'entre nous ne l'a pas prononcé : je m'en lave les mains...

Peut-être avez vous dit : après moi le déluge, pourquoi pas ? Il est ainsi des citations que nous lançons à tous échos, sans tenir compte de la portée écrasante des paroles ainsi proclamées, telles des sentences plus tranchantes que des lames effilées.

Il faut faire la différence entre : je me lave les mains (pour maintenir celles-ci propres) et je m'en lave les mains (ceci n'est pas mon problème, cela ne me concerne pas)

Après tous ces siècles, faut-il, telle la multitude, continuer à s'en laver les mains, criant à qui veut l'entendre que ce n'est pas notre problème, que cela ne nous concerne pas... Nous nous voilons la face, et, avec ces gestes théâtraux, élégants, nous faisons comme si nous étions innocents ; Après tout, Pilate pensait l'être, innocent, tout comme les magistrats, les scribes et les pharisiens, les Sadducéens, les biens pensants et la foule complice.... Crucifie ! Crucifie... Et pour ajouter à leur félonie, ils osent d'audace, d'outrecuidance et en rajoutant - Matthieu 27/25 - Et tout le peuple répondit : Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants !

Le monde s'en va a la dérive, et combien d'entre nous agissent ainsi, sans un regard pour le corps pantelant, pour l'homme qui meurt, lui, l'innocent, rendu coupable par ses meurtriers, par toi, par moi ?

Pilate se lave les mains publiquement, façon de démontrer que cette histoire, cette tuerie n'est pas de son fait, lui qui dit : je suis innocent du sang de ce juste .

Et nous, que disons-nous encore, au travers de nos comportements éhontés ? Disons-nous que nous sommes innocents du sang de ce Juste ? Non, cela nous regarde ! Cela est notre problème, cela est notre vie, ou notre mort !

Le Juste a pris notre place et nous avons crié, comme d'autres crient encore : crucifie... et laisse nous Barrabas, le voleur, le meurtrier, le rebut de la société qui viole, tue et pille... C'est lui que nous voulons !

L'Eternel dit : Les hommes se donnerons des docteurs à leurs gouts, dans le courant d'une mode païenne

2 Timothée 4/3 - Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine ; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs,

Ils se donneront pareillement des « sages » imbus de leur sagesse, tout comme de leur savoir tronqué, ceux-là qui, impudents, ne cherchent qu'a satisfaire la chair sans regarder, sans rien voir autour d'eux ce que cela va produire.

L'Eternel dit de manière très explicite que ces gens-là seront pris dans les filets de leur sagesse « mondaine » - Jérémie 8/9 - Les sages sont confondus, ils sont consternés, ils sont pris ; Voici, ils ont méprisé la parole de l’Eternel, et quelle sagesse ont-ils ?


Seigneur, en constatant tout cela, je pleure en abondance...


Nous avons proclamé qu'Israël n'était pas notre problème, tout comme nous avons décrété qu'Israël était coupable de rébellion et de désobéissance, et affirmé que Dieu avait détourné son regard de ceux qu'ils appellent « mon peuple »... Nous avons certes « essayé » de trouver des excuses à ceux dont nous disons qu'ils n'en ont pas, et nous avons oublié ceci - Psaumes 137/5 - Si je t’oublie, Jérusalem, Que ma droite m’oublie !

Nous nous sommes appesantis sur les problèmes de second ordre, les laissant prendre la place de ceux qui étaient essentiels, afin de nous donner bonne conscience ; Parce que cette manière d'agir si peu conforme à la Parole donnée pour notre enseignement nous convient tout à fait ; Et en chœur, nous crions … CRUCIFIE ! Laisse-nous Barrabas !

Et combien de Barrabas dans les rangs de ceux qui sont couverts d'éloges au détriments des brebis du saint troupeau de Dieu, laissé à l'abandon, sans soins et sans bergers ?

Ouvrons les yeux, sans crainte aucune, et regardons ce qui est devant nous : l'impureté, le mensonge, le manque de sainteté, le mépris, la lâcheté, l'aveuglement, le détournement de la vérité et la parole tronquée que l'on jette à la poubelle, parce que nous disons qu'elle est périmée, comme un plat comestible qui aurait perdu de sa fraicheur.

Regardez et voyez ce qui se passe actuellement au sein de l'église apostate et grise de souillure !

Regardez et constatez le manque de zèle, le peu de consécration ! Ou est le feu qui se devait être placé sur l'autel saint ?

En un mot comme en mille : constatez le péché qui règne en maître et qui domine sur nous, jour après jour, semaine après semaine, mois après mois et année après année... Il en est ainsi parce que c'est ce que nous pensons devoir laisser faire ! Nous ne savons plus dire non, ni nous rebeller parce que c'est « irrévérencieux, irrespectueux, que cela ne correspond pas à l'enseignement biblique, etc... »

Mais enfin, avez vous dormis si profondément que vous avez oublié comment le Seigneur, l'Agneau de Dieu, se saisissant de lanières, chassât les voleurs du temple, renversant les tables des changes, criant à qui voulait l'entendre : la maison du Père était une maison de prières, et voyez ce que vous en avez fait : une caverne de voleurs (que vous êtes) Luc 19/46.

Dehors les chiens, les enchanteurs... Apocalypse 22/15 - Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge !


Que faites-vous assis au banc des méchants ? Pourquoi vous pressez-vous dans une caverne de voleurs ?

Œcuménisme a été enfanté par la religiosité dangereuse ; Par elle, c'est l'amorce de l'église apostate unique, une seule foi, un seul dieu, un seul temple !

Vous êtes-vous interrogé sur ce que cela signifie pour un futur pas très lointain ? C'est la défense absolue de prier selon l'enseignement de Christ Yéshua, parce que ce ne sera plus l'Eternel Dieu des Armées que l'on aura le droit de prier, au nom saint de christ qu'il faudra taire, afin d'éviter la mort ; Et le temple ne sera pas cette maison de prières défendue avec force par Christ, mais ce sera un temple dédié à ce dieu des Illuminatis, des Francs-Maçons, des Sectes, des Religions enseignées à ce jour. Voilà ce que cela sera, ce sera le roi de Babylone qui réclamera une adoration à sa personne, au travers de cette statue décrite dans Daniel.

Eurocommunisme est la composante de cette statue faite de plusieurs métaux … nous verrons le catholicisme prier avec les musulmans (les non intégristes bien entendu), les protestants et les shintoïstes, les Hindouistes avec les Témoins de Jéhovah, et ainsi de suite. Si nous ne nous plions pas à cette nouvelle doctrine, nous serons passible de mort, tout comme il en était convenu pour les juifs déportés qui voudraient demeurer fidèles à l'Eternel Dieu.

Œcuménisme est un rejet profond de ce qui fait l'essence même de la Foi en Christ le Crucifié, le seul qui est mort sur la croix, sous les cris assourdissants d'une foule hystérique manipulée par les religieux qui préférèrent la vie de Barrabas et osèrent la réclamer, tandis que l'artisan principal de cette mort, Pilate, s'en lavait les mains publiquement.

Les religieux du monde perpétuent ce rejet du Fils saint et Oint de Dieu, et l'homme se disperse dans une adoration qui n'a plus de sens profond.

En fait, pour aller le plus loin possible, nous pouvons dire ceci : œcuménisme a vendu le Saint pour le prix de 30 pièces d'argent ; Œcuménisme vendra ton âme à son maître sous le couvert de La Foi en un seul Dieu, effaçant d'un seul coup d'éponge la Sainte Trinité.


Alors que je me tiens devant le Trône de notre Dieu, une confirmation de tout ceci m'est « offerte » afin d'être encouragée à poursuivre ce chemin qui parfois est périlleux dans Mathieu 27 : Christ Yéshua devant Pilate qui « s'en lave les mains »...

En réalité, les hommes de toutes époques n'ont pas compris que ce corps pantelant exposé à la vue de tous était « le Temple » de Dieu, le « Saint » qui, par sa mort, nous offrait la vie, en nous ouvrant la voie royale et la possibilité d'avoir accès au pardon divin pour l'homme repentant.

Souvenons-nous de ceci : après le Christ souffrant, décrit dans Esaïe 52 (qui prophétisa la venue du Seigneur 800 ans avant la concrétisation de cette promesse glorieuse) nous avons la description d'un Messie souverain venant en gloire dans la manifestation décrite de la défaite éternelle de Satan et de la gloire du Père éternel - Matthieu 16/28 - Je vous le dis en vérité, quelques-uns de ceux qui sont ici ne mourront point, qu’ils n’aient vu le Fils de l’homme venir dans son règne.

Apocalypse 19/6 - Et j’entendis comme une voix d’une foule nombreuse, comme un bruit de grosses eaux, et comme un bruit de forts tonnerres, disant : Alléluia ! Car le Seigneur notre Dieu tout-puissant est entré dans son règne.


Frères et sœurs, qui avez l'espérance d'entrer un jour dans la gloire éternelle offerte à ceux-là qui, justement, ne « s'en lavent pas les mains » qui n'ont pas honte de leur Seigneur ni de l'Evangile, soyez à l'image de Paul qui dans son épitre aux Romains 1/16 dira ceci - Car je n’ai point honte de l’Evangile : c’est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec,

Quand à Luc (9/26 ) il affirmera également ceci - Car quiconque aura honte de moi (Christ) et de mes paroles, le Fils de l’homme aura honte de lui, quand il viendra dans sa gloire, et dans celle du Père et des saints anges.

Maintenant, pour ceux qui sont assis aux côtés des « Barrabas » qui siègent dans l'assemblée « des saints » il est bon que vous connaissiez cette parole contenue dans l'épitre adressée aux Corinthiens - 1 Corinthiens 15/34 - Revenez à vous-mêmes, comme il est convenable, et ne péchez point ; car quelques-uns ne connaissent pas Dieu, je le dis à votre honte.

A votre avis, a qui cet avertissement est-il adressé ? A ceux qui savent ou bien à ceux qui ne savent pas ? Celui qui connait est coupable parce que justement, il sait la vérité mais il ne la prend pas au sérieux.

Actes 17/30 - Dieu, sans tenir compte des temps d’ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu’ils aient à se repentir,



Il est temps que soit banni du milieux d'entre nous la lâcheté qui engendre le laxisme, et provoque la réaction négative de « s'en laver les mains » :


ne plus rien dire, ne plus rien entendre, ne plus rien voir.


L'Eglise est devenue ce que le monde attendait d'elle, et les « Pères » sont devenus des orphelins qui n'ont plus rien à dire.

Les Mères ont tant pleuré que les sources sont taries, il est temps d'appeler alors des pleureuses - Jérémie 9/17 - Ainsi parle l’Eternel des armées : Cherchez, appelez les pleureuses, et qu’elles viennent ! Envoyez vers les femmes habiles, et qu’elles viennent !

Qu'elles se frappent le sein devenu stérile, et qu'elles versent des larmes, pleurant ainsi sur l'Israël de Dieu.

Esaïe 32/12 - On se frappe le sein, au souvenir de la beauté des champs et de la fécondité des vignes.

Un jour prochain, nous pleurerons, nous crierons mais nous n'aurons plus d'écoute, simplement cette sentence qui me fait frémir - Luc 13/27 - Et il répondra : Je vous le dis, je ne sais d’où vous êtes ; retirez-vous de moi, vous tous, ouvriers d’iniquité.


Frères et sœurs, prenez le temps de comprendre que notre destin n'est pas de vivre selon le monde, nous en sommes « sortis » même si nous sommes encore en son milieu.

Arrêtons les discours stériles, les paroles de néant... Songeons à ce qui ne nous est pas révélé parce que trop des bergers du saint troupeau s'en lavent les mains, ou pensent qu'après eux le déluge.

Vient en gloire celui dont il est fait mention ici : Esaïe 24/23 - La lune sera couverte de honte, et le soleil de confusion ; Car l’Eternel des armées régnera sur la montagne de Sion et à Jérusalem, resplendissant de gloire en présence de ses anciens.


Nous nous sommes tant et tant « lavé les mains » que l'eau du bassin est salie !

Nous avons tant joué les autruches, la tête enfouie dans le sable que nous ne savons plus la direction de La Lumière et aveuglés que nous sommes, nous ne savons plus le bien du mal et réclamons des « Barrabas », les accueillant avec des cris de joie hystérique, au mépris de la seule vérité qui s'attache aux pas d'un homme qui n'avait rien pour nous plaire, ignoré de tous, méprisé aussi.

Mais celui-là revient parce qu'il a triomphé du Malin et de la Mort, dernier ennemi de l'humanité.

Celui qui revient chercher ceux qui ne s'en sont pas lavés les mains, à l’instar du plus grand nombre, qui n'ont rien pour plaire, à l'image du Christ souffrant, mais qui sur eux ont la gloire de Dieu imprimée, à l'image de Moïse, après sa rencontre sur la sainte montagne d'avec Dieu ; Celui-là dont le nom est Christ Yeshua, le Messie, le Roi.

Parce que le prophète Ezéchiel a reçu cette injonction, cet ordre de la bouche de Dieu, d'avertir les Pharaons du monde en ce qui concerne leurs propres visions et leurs propres pensées, qui se conduisent comme des maîtres brutaux  - Ezéchiel 29/3 - Parle, et tu diras : Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Voici, j’en veux à toi, Pharaon, roi d’Egypte, Grand crocodile, qui te couches au milieu de tes fleuves, et qui dis : mon fleuve est à moi, c’est moi qui l’ai fait !

Parce qu'Il a renouvelé son injonction à Paul, son apôtre obéissant et serviteur  - Actes 18/9 - Le Seigneur dit à Paul en vision pendant la nuit : Ne crains point ; mais parle, et ne te tais point...

Tout simplement parce qu'en 1974 il m'a été « ordonné » de la part de l'Esprit Saint la même chose, je parle la vérité de Dieu et ne la tait pas.

Je refuse de vivre  une vie de lâcheté et de laxisme ; Je refuse de me taire devant les hommes qui périssent, par ignorance, et ceux-là qui savent mais se taisent, bouches cousues, cœurs fermés, oreilles closes afin de ne pas voir, ne pas entendre et ne rien dire, devant les âmes en souffrances qui vont droit à la perdition.

A vous je dis ceci : CESSEZ DE VOUS EN LAVER LES MAINS, REPRENNEZ VIE EN CELUI QUI EST MORT POUR VOUS DONNER LA VIE, BOUGEZ, PARLEZ, ENTENDEZ, VOYEZ !


Que cet esprit de négation cesse d'agir au sein de l'assemblée » ,
n'est-il pas écrit :


Psaumes 22/25 (22/26) - Tu seras dans la grande assemblée l’objet de mes louanges ; J’accomplirai mes vœux en présence de ceux qui te craignent.


Psaumes 40/9 (40/10) et 11 - J’annonce la justice dans la grande assemblée ; Voici, je ne ferme pas mes lèvres, Eternel, tu le sais ! Je ne retiens pas dans mon cœur ta justice, Je publie ta vérité et ton salut ; Je ne cache pas ta bonté et ta fidélité Dans la grande assemblée.


Psaumes 89/7 (89/8) - Dieu est terrible dans la grande assemblée des saints, Il est redoutable pour tous ceux qui l’entourent.


Frère et sœur, DEBOUT ! Si ton Roi est au milieu de toi, pourquoi reste-tu assis ?

Devant le Roi, on se lève ! Devant le Roi on pleure et on exulte, on vis simplement dans sa vérité et on cesse d'avoir les mains dans la cuvette.

Shalom. Naomie