Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

Qu'est-ce donc que
 
l'homme?




Psaumes 144/3 -  Eternel, qu‘est-ce que l‘homme, pour que tu le connaisses? Le fils de l’homme, pour que tu prennes garde à lui?


Par Naomie, le 9 Janvier 2012.

SHALOM.

Pour la première fois, je suis allée recherchée dans un dictionnaire (Le Littré) la définition apportée à l'homme ; elle est surprenante, jugez par vous-même :

Animal raisonnable qui occupe le premier rang parmi les êtres organisés, et qui se distingue des plus élevés d'entre eux par l'étendue de son intelligence et par la faculté d'avoir une histoire, c'est-à-dire la faculté de développer, d'agrandir sa nature grâce à la communication avec les ancêtres et d'augmenter ses richesses intellectuelles et morales (en ce sens, c'est un terme d'espèce qui comprend les deux sexes). Les différentes races d'hommes : l'homme blanc ; l'homme noir ; l'homme jaune ; l'homme rouge. Les hommes du Nord. Les hommes du Midi.
Pour « Littré » telle est la définition de l'homme, mais il n'est rien d'anormal en cela puisque Littré  Emile,  est de la même nature que certains illustres Francs Maçons, dont il était ; Initié à La Clémente Amitié, affilié à la loge Les Neuf Sœurs de Paris. De 1801 à 1881 ;  Philosophe, lexicologue, médecin. Homme politique. Auteur du célèbre Dictionnaire. Voilà l'homme dont la pensée est que l'homme n'est qu'un animal ; supérieur certes, mais un animal tout de même.
Pourtant, il n'en est pas ainsi selon Le Créateur, Dieu l'Eternel, qui affirme ceci dans les Saintes écritures (La Bible) Genèse 1/26 -  Puis Dieu dit: Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.

Quelle différence, quel écart entre les deux affirmations ; mais cette différence est bien plus grande que nous ne saurions l'imaginer ; pour la définition de Littré, l'homme ramené au rang animal connaitra la mort sans avenir spirituel, puisque dans sa « haute définition scientifique » l'homme n'a pas d'âme, mais une intelligence première, alors que Dieu affirme que l'homme, créé à l'image(spirituelle) de Dieu  aura le choix entre la vie ou la mort spirituelle.
Dans la première définition est l'affirmation de Darwin, l'évolution, alors que dans la définition divine est l'affirmation de la création faite à l'image du Créateur, Dieu lui-même, donc une création éternelle (avec où sans Dieu)
Comme vous le comprendrez sans explication supplémentaire, je me situe dans le camp de Dieu, créée à son image, ayant reçu de sa volonté ma volonté de l’accepter comme Dieu, et recevoir le salut de mon âme immortelle mais oh combien pécheresse par le sacrifice de l'Agneau divin, dont le nom est Christ Yéshua, le Messie.
J'espère qu'il en est ainsi pour vous tous, sinon...
Shalom à tous et toutes dans l'espérance qui nous est donnée de vivre ensemble une vie extraordinaire faite de la sublimité de Dieu présent sans larme ni chagrin, dans la joie des Elus rassemblés auprès de l'Agneau.
Naomie.

4 Décembre 2011, déjà du passé, mais un passé qui se veut présent tant est grande la tension qui étreint le cœur de la planète, et tant est grand le désarroie de ceux-là qui, il y a peut de temps, promettaient monts et merveilles mais qui ne purent pas tenir leurs engagements, étant dépassés par une situation modestement appelée « LA CRISE » mais qui est plutôt la porte ouverte à l'arrivée de l'impie qui ne perd pas une miette des évènements présents.
L'Europe s'essouffle, et le combat mené en faveur de l'Euro rend cette dernière fragile comme les papyrus de la mer Morte. L'Europe agonise quoi qu'en disent les politico-économistes qui aimeraient croire leurs paroles faites plus pour rassurer « les Marchés » que l'homme moderne !
Ah ! Les Marchés ! Que voilà une belle appellation contrôlée par les Illuminatis de ce vaste programme satanique dans lequel nous sommes englués, telles les mouches dans la toile de l’araignée.
Que l'homme sache bien que tout ce qui brille n'est pas or ! Pas même du plaqué or, mais trop souvent du toc !
L'Europe s'essouffle, les hommes aussi, cherchant dans leurs actions fébriles l’apaisement de leur conscience torturée (ils n'ont pas d'âme, souvenez-vous la définition ci-dessus) mais peut-on parler d’intelligence lorsque l'on fait cette constatation d'échec planétaire ?
Les ordinateurs « pensants » (rôle de l'humain moderne vivant aux crochets de l'hig tech) ont tous plus ou moins bogués les uns après les autres et dans le marasme mondiale, malgré son génie, l'homme va devoir capituler bel et bien, et cela sans condition, appelant de ses vœux « Zorro » (pardon, je veux parler de l'Impie)
L'homme s'est heurté à la Pierre Angulaire et a été écrasé par cette dernière , mettant ainsi en évidence son incapacité d'être gestionnaire de sa vie et de son devenir.
La défection de l'homme est vue par tous et le plus grand nombre se morfond, s'arrachant les poils de la barbe, coupant leur manteau, se roulant non plus dans la farine mais dans la cendre, malgré que le Seigneur leur dit ceci : Joël 2/13 -  Déchirez vos cœurs et non vos vêtements, Et revenez à l’Eternel, votre Dieu; Car il est compatissant et miséricordieux, Lent à la colère et riche en bonté, Et il se repent des maux qu’il envoie.
Galates 5/6  -  Car, en Jésus-Christ, ni la circoncision ni l’incirconcision n’a de valeur, mais la foi qui est agissante par la charité.

Colossiens 2/11 - Et c’est en lui que vous avez été circoncis d’une circoncision que la main n’a pas faite, mais de la circoncision de Christ, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair.
Prédateur envers ses frères, destructeur des biens qui lui ont été confié  - Genèse 1/26 – et pourtant ingénieux quand il s'agit de faire où le bien, où le mal. Lorsque je regarde autour de moi, il me semble voir un vaste champ de foire où l'homme n'est plus qu'un maquignon marchandant tout ce qui se peut l'être mais aussi où l'homme n'est plus rien que désolation, les mains vides n'ayant plus de sable selon ce qui est écrit :
Aggée 1/9 -  Vous comptiez sur beaucoup, et voici, vous avez eu peu; Vous l’avez rentré chez vous, mais j‘ai soufflé dessus. Pourquoi? dit l’Eternel des armées. A cause de ma maison, qui est détruite, Tandis que vous vous empressez chacun pour sa maison.
Le mythe du « roi progrès » devant faire de l'homme « le roi » en son domaine s'est avéré être le rouleau compresseur qui a écrasé lentement mais surement tous les éspoirs de l'homme « capitaliste », le pillant jour après jour, dans son idéologie, idéologie du capital  entretenue par les dirigeants de ce monde, et dont les bases sont : produire plus, afin de consommer plus et mieux. Plus, toujours plus, mais ce n'est pas pour la masse des peuples que sont ces mots d'ordre, mais pour le Capital destructeur parce que pourvoyeur d'illusions ; alors que le mensonge réside dans le « plus » quand l'équation se résume à plus dans du moins, soit plus de moins égal moins de plus. Egal rien !

Le Seigneur a vu et agit et si dans ta maison tu as rentré le fruit de ton labeur,du moins ce que tu croyais être en droit de collecter pour ton bien et celui de ta famille, tu n'as pas vu le vent venir, et le souffle puissant qui a détruit tes illusions tandis que tu t’apercevais, enfin, du vide de tes mains !
Aggée 1/9 - Vous comptiez sur beaucoup, et voici, vous avez eu peu; Vous l’avez rentré chez vous, mais j‘ai soufflé dessus. Pourquoi? dit l’Eternel des armées. A cause de ma maison, qui est détruite, Tandis que vous vous empressez chacun pour sa maison.
Jacques 5/3 - Votre or et votre argent sont rouillés; et leur rouille s’élèvera en témoignage contre vous, et dévorera vos chairs comme un feu. Vous avez amassé des trésors dans les derniers jours
Il existe une loi immuable qui repose sur la logique des mathématiques : moins ne peut pas produire plus, et lorsque la répartition se borne à multiplier le néant par le nombre d'âmes nécessiteuses, la résultant de l'opération est moins au dessous de moins. Mais seuls, les cerveaux machiavéliques y ont pensé, noyant la vérité sous le baratin volubile du mensonge mielleux de l'esprit satanique.
La balance économique est faussée, et son fléau ne penche plus du bon côté. Pourtant qu'est-il écrit : Jacques 1/27  - La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde.
Où en sommes-nous devant cette affirmation scripturaire et immuable de la sainte parole ?
On fait le point ? Haïti, le Japon, et tous les autres endroits où la nature déchaînée, où l'homme pervers, où le grand Capital ont agit ensemble ou séparément pour que nous sachions bien ce que nous sommes : des humains, des humains certes, mais des hommes et des femmes dont l'essence spirituelle est l'éternité, du bon ou du mauvais côté de la balance, mais éternelle tout de même.
Le temps illusoire de l'Eldorado (paradis sur terre puisque l'homme a placé sa confiance dans ce métal qu'il juge précieux mais qui, en faite, va subir une dégringolade comme il en fut déjà par le passé) est terminé ! Fini les grands transports de joies procurés par le travail des mains laborieuses ! Fini les transports d’allégresse dans l'idée d'une journée bien chargée mais non dévalorisante ! Oui, nous marchons droit dans le mur, mais tout ceci est entretenu par ceux-là qui disent d'une même voix : votez pour moi !
L'homme a perdu de vue « sa terre promise » et il erre dans les limbes de sa désillusion, cherchant dans les cris et les bruits de ce monde le silence dont il aurait grand besoin afin de faire le point sur sa propre vie. Bientôt, dans quelques temps, l'homme va enfin prendre le temps de se pencher sur son devenir face à son passé, et c'est alors que dans son cœur montera vers le ciel un soupire si grand et si profond que toute la terre sera en résonance et s'accomplira cette parole : Job 3/24  Mes soupirs sont ma nourriture, Et mes cris se répandent comme l’eau.
Lamentations 3/56 - Tu as entendu ma voix: Ne ferme pas l’oreille à mes soupirs, à mes cris!
Romains 8/26 -  De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables;

« Oh Dieu de ma louange, ne te tais pas ! Dieu de ma louange, secours-moi ; Oh Dieu de ma louange, marche avec moi ; Dieu de ma louange, agis avec moi !
Par ta main puissante je suis bénie, par ta main puissante je suis guérie, je suis mise au large, Satan vaincu, Dieu de ma louange, oh toi Jésus. »...(paroles d'un chant inspiré que j'ai reçu il y a plus de 7 années déjà mais qui résume les sentiments d'un cœur brisé et contrit.)
Nous avons été consolé mais nous avons oublié que le Royaume de Dieu s'était approché de nous afin de nous apporter salut et consolation. Luc 17/21 - On ne dira point: Il est ici, ou: Il est là. Car voici, le royaume de Dieu est au milieu de vous. Nous l'avons rejeté avec force et nous nous sommes montrés indignes dans une indignité parfaite.
Alors la terre a produit son fruit d'amertume et les racines nourricières ne sont que des chardons qu'il faut sans cesse combattre afin que le blé semé pousse librement, sans être étouffée par l'ivraie. La manne est rongé par les vers, nous avons oublié que Christ Yéshua est le seul vrai pain du ciel donné par le père selon sa propre parole écrite dans Jean 6/31 à 33 -  Nos pères ont mangé la manne dans le désert, selon ce qui est écrit: Il leur donna le pain du ciel à manger. Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel, mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel; car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde ; et dans Jean 6/50 – 51 -  C’est ici le pain qui descend du ciel, afin que celui qui en mange ne meure point ;  Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde

Je ne suis pas morose, je suis objective et surtout je ne veux pas me cacher, ni vous cacher la vérité : il ne sera de prospérité que celle de votre âme -  3 Jean 1/2 - Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme.
La prospérité de l'âme est essentielle, sachant toute fois que Dieu ne nous refuse pas les bienfaits de sa maison puisqu'il nous est dit que ces derniers se renouvellent chaque jour - Psaumes 103/2  - Mon âme, bénis l’Eternel, Et n’oublie aucun de ses bienfaits!
Mais nous ne devons pas, nous ne devons plus être des incrédules juste soucieux de ce qui sera dans notre assiette, de ce qui nous servira de couverture. N'est-il pas écrit ceci : Matthieu 6/25   C’est pourquoi je vous dis: Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement?
Celui qui courre après les richesses de ce monde courre après le vent, et lorsqu'il pense l'avoir attrapé, lorsqu'il ouvre ses mains pour le contmpler, il se rend compte de l'évidence : le vent à engendré le vent qui souffle les braises de la désillusion et coulent les larmes amères de la débâcle.
Esaïe 55/1  - Vous tous qui avez soif, venez aux eaux, Même celui qui n’a pas d’argent! Venez, achetez et mangez, Venez, achetez du vin et du lait, sans argent, sans rien payer!
Matthieu 6/19 et 20 -  Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent; mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent.

Homme ! Il te faut te souvenir de qui tu es en Christ, et comment tu as été créé par le Créateur ! Il faut que tu oblige ton âme à se souvenir de cette parcelle divine qui est implantée en toi, parce que ton origine est plus grande que ce qui t'a été dit au fil des temps. Certes, Dieu fit le premier homme Adam de poussière mélangée à de l'eau afin de devenir de la boue animée par le souffle divin de la vie spirituelle qui nous fait vivre ; mais jamais Dieu n'a caché la réalité des choses ! Si elles sont encore pour toi voilées, c'est que ton intelligence ne repose pas sur les acquis de Dieu mais sur tes acquis humains qui te relèguent alors au rang d’animal performant et évolué ; mais si tu dis être de la maison de Dieu, sache la vérité : seul les hommes régénérés et sanctifiés dans la puissance du feu de l'Esprit saint seront à même de vivre dans leur éternité bénie par la présence divine.
Il y eu le temps du langage en paraboles, parce que l'homme n'était encore qu'un enfant  - Matthieu 13/34 et 35 -  Jésus dit à la foule toutes ces choses en paraboles, et il ne lui parlait point sans parabole, afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par le prophète: J’ouvrirai ma bouche en paraboles, Je publierai des choses cachées depuis la création du monde.

Marc 4/13 -  Il leur dit encore: Vous ne comprenez pas cette parabole? Comment donc comprendrez-vous toutes les paraboles? 4/33 - C’est par beaucoup de paraboles de ce genre qu’il leur annonçait la parole, selon qu’ils étaient capables de l’entendre ; puis maintenant est le temps du langage clair pour l'homme adulte.

Jean 16/25 -  Je vous ai dit ces choses en paraboles. L’heure vient où je ne vous parlerai plus en paraboles, mais où je vous parlerai ouvertement du Père.

AVEZ-VOUS COMPRIS LA NATURE DE L'HOMME ?
Si oui, il est une espérance pour vous parce que Dieu a aimé l'homme au delà de toutes explications plausibles. Il n'en existe pas, sauf l'évidence : l'amour de Dieu donné aux hommes pour le salut de leurs âmes. Cela ne revient pas à dire que l'animal n'est rien, contrairement aux pensées reçues de l'homme qui agit envers la création comme un dictateur sinistre et méchant ; mais en ce qui le concerne, il est temps enfin de comprendre la réalité, de l'accepter et de s'en emparer afin de VIVRE en HOMME !

Il n'y a rien que ne puisse faire notre Dieu, et devant ce qui est en train de nous terrasser, nous pouvons avoir l'assurance que quoi qu'il se fasse, Dieu a toujours le dernier mot, il EST DIEU !

Les prédateurs humains ne sont que des bêtes,  ignorants et fats, dans le seul désir de se voir auréolés d'une gloire éphémère qui n'est que poussière et qui fera d'eux ce qui en a été pour ce roi méchant qui fut ovationné comme dieu : rongés par les vers – Actes 12/21 à 24.

La nature de l'homme est à double facettes : d'une part il y a le côté charnel en Adam, et de l'autre existe bel et bien le côté divin de notre existence avant notre naissance.
Nous sommes de la lignée d'Adam dans la chair, donc pécheur et perdu ; mais nous sommes également de la lignée de Christ Yéshua qui est décrit comme le « premier d'entre tous »
Colossiens 1/18 -  Il est la tête du corps de l’Eglise; il est le commencement, le premier-né d’entre les morts, afin d’être en tout le premier.

Si l'homme, repenti, accepte de considérer l'ultime possibilité pour lui de retrouver sa lignée royale et d'échapper à la corruption de son être spirituel (la chair est corruptible, pas ce qui est de l'Esprit) ; si l'homme enfin libéré de sa gangue charnelle qui le retient lié aux choses de la terre, lève les yeux vers la croix (passage obligé) et enfin s'engage sur le seul chemin qui le mène au salut, alors l'homme « moderne » accomplira en lui les dessins de Dieu qui seuls se réalisent, quoi qu'il en soit pensé par les anarchistes religieux qui n'ont pas une once d'intelligence dans l'Esprit et parle de la lettre qui tue.
Proverbes 19/21  - Il y a dans le cœur de l’homme beaucoup de projets, Mais c’est le dessein de l’Eternel qui s’accomplit.
2 Thessaloniciens 1/11  C’est pourquoi aussi nous prions continuellement pour vous, afin que notre Dieu vous juge dignes de la vocation, et qu’il accomplisse par sa puissance tous les desseins bienveillants de sa bonté, et l’œuvre de votre foi,


Pour qu'enfin l'homme sorte de sa désillusion, il lui faut admettre son état de pécheur, et accepter d'entrer dans le plan de Dieu pour sa vie ; ainsi connaître la victoire éternellement et savoir le repos pour son âme tourmentée.  Ceci ne peut se faire que lorsque la réalité est perçue et que l'homme, disposé à admettre sa nature créée par un Dieu tout puissant, entre dans la vérité qui est en Christ Yéshua.
Comment savoir le poids d'une âme ? Certains ont été jusqu'à lui donner une consistance et de la dimensionner au poids de l'homme, mais qui peut faire ainsi mesure du spirituel au mètre étalon de l'homme ? Ceci découle d'une manœuvre digne de Houddini, mais là encore, subjectivité puisque ce dernier est grand maître de l'illusion, et Maître franc Maçon !

Marc 8/37 -  Que donnerait un homme en échange de son âme?

Rien dit la parole, parce que l'âme n'a rien des caractéristiques humaines. Seuls les marchands d'âmes en connaissent le prix : celui du salut !
C'est pourquoi ils s'évertuent à sa conquête, jusqu'à ce que l'homme déchu accepte le marché le plus stupide qui soit au monde : le don de son âme à celui-là qui va en faire bon usage, puisqu'il aura obtenu ce pourquoi il agit : voler au Dieu de toute création une âme qui ira pourrir en Enfer.
Fous êtes-vous les soi-disant « érudits » spirituels ! Vous n'avez de spirituelle que la folie qui vous ronge le cœur et le corps, l'âme abandonnée entre les griffes du Malin votre maître.
Votre folie vous abuse, pareillement à la manière dont vous abusez les faibles dans le foi.
Mais n'oubliez pas qu'une armée spirituelle existe et qu'elle est entrée dans le combat afin que les âmes soient sauvées et vous échappent, monstres que vous êtes.
Vous êtes des niais, même si ce mot paraît faible !
Votre intelligence n'est en rien renouvelée et vous êtes des bêtes !
Vous parlez « spirituel » mais vous n'en avez que l'image et le son ; le restant n'est pas en vous : l'effusion de l'Esprit saint n'est pas sur vous !
Proverbes 14/8  - La sagesse de l’homme prudent, c’est l’intelligence de sa voie; La folie des insensés, c’est la tromperie.

Peu a peu, le froid du dehors s'est emparé de l'Eglise, et l'âme de l'Eglise est en train de s'engourdir sous les assauts brusques des pensées destructrices et faussées du monde qui maintenant l'assaillent.
L'Eglise s'est réfugiée dans un igloo afin de se préserver du froid plutôt que de réclamer son du auprès du Père Eternel qui ne lui refuserait pas l'effusion puissante de l'Esprit saint qui, tel un feu, brûlerait en un clin d’œil les scories qui l’étouffent et l'empêchent de vivre sa vie divine.
L'Eglise, ratatinée sur elle-même, se laisse manger la laine sur le dos par ceux qui brandissent leurs arguments mensongers comme autant de menaces pour la chrétienté gémissante et languissante, mais non révélée, non réveillée. Ca suffit !
Il faut que ça change radicalement ! Un seul chemin, une seule vérité : CHRIST YESHUA SAUVEUR ET SEIGNEUR !
Il faut que l'Esprit de Dieu soit enfin libre d'agir tout comme le Père nous le révèle : la puissance qui vient d'en haut, le Royaume de dieu est pour les fervents et non pas les ventriloques somnolents.
Depuis longtemps, l'Esprit saint à quitté les lieux de nos assemblées, tant est grand le péché qui est au milieu de nous, et parce que l'esprit du monde est agissant, nous nous sommes éloignés un peu plus chaque jour.
Aujourd'hui le Saint Esprit est dur les parvis, mais pendant encore combien de temps ? Combien de temps pour comprendre notre déchéance spirituelle, tant nous sommes au bout de toutes nos argumentations tendant à nous cacher la réalité !
Satan se rit de l'homme pécheur parce que dans ses espérances les plus secrètes, il se targue d'avoir mis le Seigneur sur la touche, et cela avec notre accord, puisque qui ne dit mot conscent !
Nous avons accepté dans le silence la déchéance et le péché souverain, la déloyauté, l'infidélité et le mensonge, la puanteur s'élève et rien n'est fait pour que cela change ! Nous nous asseyons avec les méchants, et prenons la sainte cène avec celui dont la bouche est putride et qui déjà a des relents de mort !
Contrairement à ce qui est écrit, nous acceptons tout et tous, mais n'est-ce pas contraire à la volonté de Dieu qui, s'il nous enseigne de ne pas juger l'homme pécheur (en souvenir de ce que nous avons été par le passé) nous enseigne aussi à ne pas nous assoir avec un tel individu – Psaume 1.
Dans l'Eglise la pourriture : l'homme pécheur assis nullement désireux de changer de vie ! Dans l'Eglise la pourriture : la parole vraie est tue au détriment du mensonge colporté !
Dans l'Eglise la pourriture : le « pain de vie » n'est plus donné aux âmes affamées, seul, le pain rassis et moisis est le partage dans nos agapes.

Ca suffit : Honte à toi, homme ! Honte à toi qui est nu et refuse de l'admettre !
Honte à toi qui vois la nudité de ton frère et fait silence !
Enfin, ou sont les Spurgeon, Dunant, et les autres pères de la foi ?
Homme ! Dans ta vie il fait faim, il fait froid, règne l'incertitude de tes jours, et tu accuses toujours Dieu d'être l'auteur de ta débâcle alors que tu en est toi seul l'artisan !
Nous avons excité la colère de Dieu et paraissons surpris et désemparés de cela ; allant jusqu'à regimber sous la main de Dieu ! Nous châtions nos enfants capricieux, sans nous regarder nous-même.
Noël est passé, mais qu'est-ce qui est changé dans nos vies pour autant ?
Nous avons des membres mortels, ils seront livrés à la corruption étant déjà sujets à la manifestation du temps qui passe. Cela devrait nous rendre un peu plus humble dans nos façons d'être et de penser ! Ce qui n'est pas toujours le cas  malheureusement.

Les Dirigeants des Nations  changent, mais ce n'est pas toujours vrai pour la nature humaine, qui, elle, se complait dans son image révélée.
La politique change, mais est-ce pour autant que change l'homme politique ?
Les pensées changent et évoluent au rythme des siècles, mais est-ce pour autant que la liberté gravée sur les murs des édifices nationaux est acquise pour tous ?
Proverbes 28/10 - Celui qui égare les hommes droits dans la mauvaise voie Tombe dans la fosse qu’il a creusée; Mais les hommes intègres héritent le bonheur.
Réfléchissez, et si vous avez un peu d'honnêteté, vous saurez, par déduction, que les promesses de l'homme sont du vent, lui-même étant du vent ! Malheur à l'homme qui se confie en l'homme - Jérémie 17/5  - Ainsi parle l’Eternel: Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme, Qui prend la chair pour son appui, Et qui détourne son cœur de l’Eternel!
Tous aveugles tomberont ensemble ! Et les dents se briseront sur les trous creusés par leurs mains.
Les opportunistes sauteront sur l'occasion qui fait le larron, et à belles dents, découperont vite fait l'assurance que vous possédez en Christ Yéshua et dans sa parole qui est parole de Dieu ; ne vous laissez pas argumenter, ce n'est que  du démarchage spirituel.
Il nous faut nous appuyer sur le rocher des siècles qui seul demeure inébranlable ; jamais nul n'a pus prendre la Parole divine en défaut ; contrairement à tous ces hommes qui nous ont promis la lune... nous voyons aujourd'hui les Ténèbres couvrir la terre, ils sont les garants que nul changement ne peut procéder de la volonté de l'homme ; tôt où tard, la vérité aura raison du mensonge.
Un bulletin dans une urne, déposé comme bulletin vers le bonheur, mais n'est-il pas écrit : qui nous fera vois le bonheur - Psaumes 4/6 -   4/7 - Plusieurs disent: Qui nous fera voir le bonheur? Fais lever sur nous la lumière de ta face, ô Eternel ;  mais la réponse est la suivante : Job 22/21 - Attache-toi donc à Dieu, et tu auras la paix; Tu jouiras ainsi du bonheur. Proverbes 16/20 -  Celui qui réfléchit sur les choses trouve le bonheur, Et celui qui se confie en l’Eternel est heureux.
En Christ, nulle variation - Jacques 1/17 -  toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du Père des lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation.
Est-ce parce que l'homme a gravé avec son burin ces paroles pleines de perfidies : liberté – égalité – fraternité – que le monde est devenu meilleurs et que ta place au paradis t'est garantie ? Oui, perfides sont ces paroles qui veulent te faire croire que le bonheur et le salut sont issus de l'humanisme alors que l'humanisme est une branche bâtarde de la Franc Maçonnerie.
Voilà ce qui est écrit pour l'homme qui recherche le bonheur  - Michée 6/8 -  On t‘a fait connaître, ô homme, ce qui est bien; Et ce que l’Eternel demande de toi, c’est que tu pratiques la justice, que tu aimes la miséricorde, et que tu marches humblement avec ton Dieu.

Job 30/26 - J’attendais le bonheur, et le malheur est arrivé; J’espérais la lumière, et les ténèbres sont venues
. Mais Dieu nous déclare qu'il a préparé pour nous des jours de bonheur si nous demeurons fidèles à ses commandements - Jérémie 29/11 -  Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance
Jérémie se lamente, nous aussi ! Lorsqu'il s'adresse au Tout Puissant, il fait des descriptions de ce qu'il voit, mais ne faisons-nous pas de même, et devant le même état des évènements présents qui sont fortement jumelés avec ceux d’antan. Mais le Seigneur nous avertit du déroulement des évènements et des ressemblances entre passé et présent :
Ecclésiaste 1/9 - Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera, il n’y a rien de nouveau sous le soleil.

Comme dans les temps anciens, Dieu a frappé l'homme de son ardente colère, mais tout comme jadis, il nous affirme qu'il n'aime pas cela, et qu'il veut si nous le voulons, revenir de sa colère présente : Jérémie 26/3 -  Peut-être écouteront-ils, et reviendront-ils chacun de leur mauvaise voie; alors je me repentirai du mal que j’avais pensé leur faire à cause de la méchanceté de leurs actions.
Allons-nous écouter ? Allons-nous revenir de nos mauvaises voies ? Qu'allons-nous faire à l'aube de cette année nouvelle si pleine d'espérance et tant marquée par le déclin spirituel et moral de la planète ?
La main de Dieu a tendu aux Nations la coupe de sa colère afin que tous la boive et ce jusqu'à la lie, jusqu'à ce que la coupe de l'ardente colère de Dieu soit vide  - Jérémie 25/15  - Car ainsi m’a parlé l’Eternel, le Dieu d’Israël: Prends de ma main cette coupe remplie du vin de ma colère, et fais-la boire à toutes les nations vers lesquelles je t’enverrai.
Psaumes 75/8 -   75/9 - Il y a dans la main de l’Eternel une coupe, Où fermente un vin plein de mélange, Et il en verse: Tous les méchants de la terre sucent, boivent jusqu’à la lie.
Apocalypse 16/19 -  Et la grande ville fut divisée en trois parties, et les villes des nations
tombèrent, et Dieu, se souvint de Babylone la grande, pour lui donner la coupe du vin de son ardente colère.


Homme, tu t'es moqué de Dieu ton créateur et tu as agi sans discernement, sans compréhension, en animal dont il est fait référence au commencement de ce message ; mais je veux croire que c'est par ignorance qu'est venue ta conduire inqualifiable qui fait de toi un homme réprouvé et perdu, un blasphémateur et un idolâtre, paria parmi les paria de ce monde.
Hébreux 10/31 - C’est une chose terrible que de tomber entre les mains du Dieu vivant.
Mais il n'est pas encore t tops tard et tu peux revenir en déchirant ton cœur et lacérant ton âme jusqu'à ce que tu reconnaisse que Christ Yéshua est ton Sauveur.

L'année s'achève plus mal qu'elle n'a pris naissance, et rien ni personne ne peux y faire quoi que ce soit afin que tombe le joug d'esclavage posé sur notre dos. Les espérances passées demeurent inassouvies et 2012 n'offre pas grand chose de remplacement. Les prétendant au Trône de la République sont semblables tant est grande leur incapacité d’offrir autre chose que des mots pour pallier au déficit des espoirs envolés.
La France, semblable aux Nations, nations européennes, nations du monde, sont assemblées dans la grande fête de la débandade, et toutes ensembles boivent le vin frelaté devenu depuis longtemps vinaigre.

Dieu leur rend au centuple leurs convoitises et leur ivrognerie néfastes. Elles ont été prospères, aujourd'hui elles connaissent la stérilité, mais tout comme du temps de pharaon, les femmes d'Israël étaient fécondes et portaient envie.
Que les femmes de l'Eglise soient aussi fécondes et enfantent encore et encore, alors qu'à ce jour l'enfantement est devenu un luxe. Un jour, il en sera ainsi de l'Israël nouveau ! Telle la femme de l'exile, Israël connaîtra les rondeurs de l'enfantement et les enfants de la femme délaissée seront plus nombreux que celle qui est mariée - Galates 4/27 - car il est écrit: Réjouis-toi, stérile, toi qui n’enfantes point! Eclate et pousse des cris, toi qui n’as pas éprouvé les douleurs de l’enfantement! Car les enfants de la délaissée seront plus nombreux Que les enfants de celle qui était mariée. Ceci est la promesse pour Israël au temps de son rétablissement qui vient !
Que les nations se réjouissent du bonheur future d'Israël et prennent place autour de sa table ; Dieu a tué en sa faveur le veau gras, et a sa table coulent ensemble lait et miel mêles, car sa table est tables des délices retrouvés.

MAINTENANT HOMME COMPRENDS TON HISTOIRE ET ENTRE DEDANS !

Il est des anneaux « olympiques » qui vont se briser, qui déjà se brisent ; c'est l'image de la désolation des Nations à ce jour : destruction et désolation.

Il est deux drapeaux : un drapeau rouge, un drapeau blanc.
Le drapeau rouge, étendard de guerre sur lequel est la figuration du grand dragon – c'est la famille des Plantagenets (rois d'Angleterre)
Le drapeau blanc est le symbole de la royauté – Christ est Roi !
Vient le temps où le dragon (famille royale anglaise) se lèvera afin de faire la guerre aux Elus de Yéshua – la dynastie se réclamant de la royauté ancienne d'Israël – et nous verrons dressé contre la croix le faux agneau contre l'Agneau de Dieu !
Mais au plus fort de l'engagement spirituel alors que le pouvoir satanique commencera à s’essouffler, l'homme, dans l'humilité retrouvée, imposera la victoire acquise à la croix par Christ, et viendra le règne éternel de l'Agneau assis en règne et en gloire, à la droite de Dieu !
Homme ! C'est la vérité !

Que la bénédiction du Seigneur remplace la malédiction acquise dès l'origine de la chute, là ou fut prononcée la parole qui nous lie à la terre, et que déliés de cette puissante négation de l'être humain soit de nouveau exercée sur lui la bénédiction de Dieu faite au travers de Christ pour celui qui accepte la valeur de Christ comme Dieu Sauveur et Rédempteur pour l'humanité.
Genèse 3/19 -   C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière. 3/23  - Et l’Eternel Dieu le chassa du jardin d’Eden, pour qu’il cultivât la terre, d’où il avait été pris.
Deutéronome 11/26 à 28 -  Vois, je mets aujourd’hui devant vous la bénédiction et la malédiction:  la bénédiction, si vous obéissez aux commandements de l’Eternel, votre Dieu, que je vous prescris en ce jour;-  la malédiction, si vous n’obéissez pas aux commandements de l’Eternel, votre Dieu, et si vous vous détournez de la voie que je vous prescris en ce jour, pour aller après d’autres dieux que vous ne connaissez point.

Galates 3/14 -  afin que la bénédiction d’Abraham eût pour les païens son accomplissement en Jésus-Christ, et que nous reçussions par la foi l’Esprit qui avait été promis.
1 Pierre 3/9 -  Ne rendez point mal pour mal, ou injure pour injure; bénissez, au contraire, car c’est à cela que vous avez été appelés, afin d’hériter la bénédiction.



SHALOM.