Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

title

 



Le pape François, place Saint-Pierre.





QU'EN PENSE LE PAPE FRANCOIS ?

LA EST LA QUESTION !!!



Par Naomie le 28 Mars 2013.





SHALOM.





Avant toute chose, je vous rappelle, à vous qui allez lire ce qui suit, que le pape n'est pas le représentant de Dieu, comme le prétend l'église catholique, mais le représentant d'un système baptisé « église » que je dénonce ouvertement. Ce « Système » est composé, entre autre, de cette église religieuse, ainsi que des autres religions (Œcuménisme) qui se prélassent sur leurs acquis humains et démoniaques , sans tenir compte de la seule vérité : Christ Yéshua. C'est cette composante triangulaire qui va conduire l'Impie jusqu'à son règne limité dans le temps, jusqu'au temps marqué par le Père éternel pour l'avènement éternel de Christ Yéshua.

Au travers de ces quelques passages cités ci-après, il est intéressant de constater que sous des dehors spirituels d'importances, ces prises de positions ne changent pas grand chose à ce qui existe actuellement au sein de Babylone ; après tout, Satan ne divise pas sa maison car nous le savons bien : une maison divisée perd de sa crédibilité et de sa force. Alors, dans ce qui peut paraître une dénonciation du péché et un appel au changement, il n'en est rien, même si parfois nous sommes étonnés du ton affermi par l'homme qui se veux paraître semblable à un agneau mais qui porte sur lui la peau du loup.

Il ne dénonce pas ouvertement, il parle avec fermeté de problèmes de société, Vatican est a lui-seul une société fermée avec ses rites et coutumes.

Nous sommes encore très éloignés de cet édifice glorieux qu'est l'Eglise vivante, composée de pierres vivantes choisies par le Seigneur à la gloire de l'Eternel.

Le Royaume de Dieu n'est pas une société, c'est LE ROYAUME PAR EXCELLENCE ou ceux qui y seront admis seront a jamais en présence dans l'amour du Roi.

Vatican n'est que « snobisme » et « plagia » tout comme Satan veut plagier Dieu. Il pourra s'exercer dans certaines limites, mais pas au-delà.

Il est écrit que Yéshua bâti SON EGLISE et se choisit des pierres vivantes afin que cette dernière soit ferme et droite, ayant pour pierre d'angle celle que le monde a rejeté ; Christ Yéshua.

Ephésiens 2/20 - Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire.

Ce message risque de vous déstabiliser peut-être, mais il ne faut jamais se voiler la face ni détourner les yeux du danger véritable, parce que sous des dehors conforme à la sainte doctrine de Dieu dictée par LE VERBE DE DIEU – Christ Yéshua, le « pape François » semble dénoncer, pointer du doigt le péché, mais en réalité, ses paroles sont un appel à une adaptation moderne au monde souverain.

Il dénonce certes l'arbre afin de mieux cacher la forêt et de nouveau beaucoup vont se perdre au milieux des taillis, ayant depuis longtemps déjà perdu la vision du chemin véritable qui mène au but.

Romains 15/4 - Or, tout ce qui a été écrit d’avance l’a été pour notre instruction, afin que, par la patience, et par la consolation que donnent les Ecritures, nous possédions l’espérance.

En réalité, ce pape est dangereux parce qu'il connait bien la musique et en joue avec maestria. Souvenez-vous que Dieu a permis ce qui est, parce que ce qui doit être est déjà en marche et que rien n’arrêtera ce qui se fait sous le regard du Seigneur dans la seule volonté divine - Ecclésiaste 1/9 - Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera, il n’y a rien de nouveau sous le soleil.



A lire et a méditer avec la Lumière divine pour éclairage :

Société de «caprices adolescents»

«Nous sommes poussés par l'appétit insatiable de pouvoir, le consumérisme et la fausse éternelle jeunesse qui rejettent les plus faibles comme une matière méprisable d'une société devenue hypocrite, occupée à assouvir son désir de “vivre comme il nous plaît” (comme si c'était possible) et guidée uniquement par la satisfaction de caprices adolescents. Le bien public et commun nous semble de peu d'importance, pourvu que notre “ego” soit satisfait. Nous sommes scandalisés de certaines réalités sociales exposées par les médias… Mais nous reprenons au plus vite notre carapace, et rien ne saurait nous décider à assumer la conséquence politique qui devrait être la plus haute expression de la charité. Les plus faibles sont éliminés: les enfants et les personnes âgées. Il m'arrive de penser que nous nous conduisons envers les enfants et les jeunes comme des adultes ayant renoncé.» 

«Narcissisme» et «fétichisme» du corps : parole du pape

«Nous livrons nos vies et, bien pire, celle de nos enfants et de nos jeunes aux solutions miracles et destructrices des drogues (légales ou non), du jeu légalisé, de l'automédication, de la banalisation de spectacles sans contenu, du soin fétichiste apporté au corps. Nous les emprisonnons dans le narcissisme et le consumérisme. Et nous jetons nos anciens, qui méprisent ce narcissisme et ce consumérisme, à la décharge existentielle. C'est ainsi que le manque d'amour instaure la “culture de la décharge”: ce qui ne sert plus, on le jette. (…)»

Paroles de Jacques 1/23 et 24 - Car, si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel, et qui, après s’être regardé, s’en va, et oublie aussitôt quel il était. POUSSIERE - Psaumes 103/14 - Car il sait de quoi nous sommes formés, Il se souvient que nous sommes poussière.

Pas de politique sans amour- parole du pape

«Le manque d'amour, son abaissement et son abâtardissement permanents, malgré quelques discours pseudo-religieux, ne fait pas que nous déshumaniser. Il finit par nous dépolitiser. L'amour, en revanche, pousse à prendre soin des biens et surtout du bien commun, qui génère et accroît les biens particuliers. Une politique sans amour du prochain, sans passion pour le bien, aboutit à un rationalisme de la négociation ou à un appétit vorace uniquement tourné vers la jouissance du pouvoir. Aucune éthique n'est ici possible, car l'autre ne suscite aucun intérêt.»

Paroles tirées de la première lettre de Paul adressée aux Corinthiens 13/1 à 8 … Si je n'ai pas d'amour JE NE SUIS RIEN.

«Le vrai pouvoir, c'est l'amour » - parole du pape

«Concernant le pouvoir: l'exercice consistant à rechercher toujours plus de pouvoir, en guise d'adrénaline, crée aujourd'hui un sentiment artificiel de plénitude et conduira demain à l'autodestruction. Le vrai pouvoir, c'est l'amour. C'est lui qui donne aux autres leur force, qui suscite des initiatives, lui qu'aucune chaîne ne peut entraver puisqu'il est possible d'aimer jusque sur la croix ou sur son lit de mort. Il n'a besoin ni de beauté juvénile, ni de reconnaissance ou d'approbation, ni d'argent ou de prestige. Il se contente de jaillir… Et on ne peut l'arrêter. Si on le calomnie ou qu'on le détruit, il en acquiert une reconnaissance encore plus incontestable. Ce Jésus, si faible et insignifiant aux yeux des politologues et des puissants de la terre, a révolutionné le monde.»

Parole donnée par le Seigneur - Matthieu 28/18 - Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre.

Contre le mariage homosexuel – parole du pape

« Distinguer n'est pas discriminer » Le pape François
«Nous ne voulons pas juger ceux qui pensent et ressentent différemment que nous. (…). Le mariage précède l'État, il est le socle de la famille, la cellule de la société, antérieure à toute loi et même à l'Église. Par conséquent, l'adoption du projet de loi serait un grave recul anthropologique. Le mariage (formé d'un homme et d'une femme) n'est pas la même chose que l'union de deux personnes de même sexe. Distinguer n'est pas discriminer, mais respecter; différencier pour discerner consiste à évaluer correctement, pas à discriminer. (…) Nous ne pouvons pas enseigner aux générations futures qu'il est équivalent de se préparer à développer un projet familial fondé sur un engagement de relation stable entre un homme et une femme, que de vivre avec une personne du même sexe (…). Je vous en conjure, qu'il n'y ait de votre part, ni dans vos paroles ni dans vos cœurs, aucune marque d'agressivité ou de violence envers aucun frère.»
Parole du Seigneur  - Lévitique 18/22 - Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination. Ou encore Romains 2 /24 – Dieu les a abandonné aux passions de leur cœur qui les portent a des pratiques dégradantes, de sorte qu'ils ont avili leur propre corps.... Romains 8/26 – Voilà pourquoi Dieu les a abandonné à des passions avilissantes : leurs femmes ont renoncé aux pratiques sexuelles naturelles pour se livrer à des pratiques contre nature...

Attention aux délocalisations

«Il n'est pas licite de délocaliser uniquement pour profiter de conditions particulièrement favorables» Le pape François

«On ne peut pas nier qu'un certain capital peut faire le bien quand il est investi à l'étranger au lieu de l'être dans sa propre patrie. Mais la justice doit être préservée, en tenant compte de la manière dont s'est formé ce capital et du préjudice pour les gens du fait de sa non-utilisation dans son lieu d'origine. Il faut éviter que les démarches financières soient motivées par la spéculation et cèdent à la tentation de chercher uniquement le bénéfice immédiat, au lieu de chercher la pérennité à long terme de l'entreprise, son utilité pour l'économie réelle et la promotion (…). Cependant, il n'est pas licite de délocaliser uniquement pour profiter de conditions particulièrement favorables, ou, pire encore, pour exploiter sans apporter à la population locale de véritable contribution (…). Nous pourrions dire que le capital aussi a une patrie.»

Paroles du Seigneur : 1 Timothée 5/18 - Car l’Ecriture dit : Tu n’emmuselleras point le bœuf quand il foule le grain. Et l’ouvrier mérite son salaire - Luc 10/7 - Demeurez dans cette maison-là, mangeant et buvant ce qu’on vous donnera ; car l’ouvrier mérite son salaire. N’allez pas de maison en maison.



«Satan» et les «ténèbres» - parole du pape

«Attention: nous ne luttons pas contre des pouvoirs humains, mais contre la puissance des Ténèbres. Comme il l'a fait avec Jésus, Satan cherchera à nous séduire, à nous égarer, à nous offrir des “alternatives viables”. Nous ne pouvons pas nous payer le luxe d'être crédules ou suffisants. Il est vrai que nous devons dialoguer avec tout le monde, mais on ne dialogue pas avec la tentation.»

Parole du Seigneu: Ephésiens 6/12 - Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes, c'est pourquoi Jacques 4/7 - Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous.

Les «chrétiens amidonnés» - parole du pape

«L'autre fils répond: “Oui, Père, j'y vais”, mais il n'en fait rien. Il n'obéit pas à son père, mais sauve les apparences: ce sont les chrétiens “amidonnés”, ces chrétiens aux bonnes manières mais mauvaises habitudes.

-Je suis très catholique, Père, je fais partie de telle et telle association.

-Dis-moi, as-tu des employés de maison chez toi?

-Oui, Père.

-Et comment les paies-tu: officiellement ou au noir?

-Eh bien, Père, si on commence à se poser ces questions, évidemment…

C'était juste une question. Et si l'on va plus loin, on comprend qu'ils mènent une terrible double vie. Les chrétiens comme ce fils, les chrétiens pharisiens sont ceux qui font le plus de tort au peuple de Dieu.»

Parole Seigneur - Marc 12/17 - Alors il leur dit : Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. Et ils furent à son égard dans l’étonnement.

Et moi je rajoute : qu'en est-il de la perfidie qui règne au sein de l'église apostate » et de l'anarchie qui domine au sein du clergé ? (pédophilie, homosexualité, mensonge dans des relations charnelles, détournement de la parole de Dieu en ce qui concerne le mariage des prêtre, etc...)

Les hypocrites du clergé – parole du pape

«À ceux qui étaient scandalisés de le voir manger avec les pécheurs, les publicains, Jésus répond: “Les publicains et les prostituées vous précéderont”, alors que c'était la lie de la société de l'époque. Jésus ne les supporte pas. Ce sont eux qui ont cléricalisé - pour dire les choses clairement - l'Église du Seigneur. Ils l'encombrent de préceptes. Je le dis avec tristesse, et pardonnez-moi si j'ai l'air de les dénoncer ou de les insulter, mais il y a dans notre région ecclésiastique des prêtres qui refusent de baptiser les enfants de mères célibataires sous prétexte qu'ils ont été conçus hors des liens sacrés du mariage. Ce sont les hypocrites d'aujourd'hui. Ceux qui ont cléricalisé l'Église.

« Cléricaliser l'Église est une hypocrisie pharisienne » Le pape François

Ceux qui éloignent du salut le peuple de Dieu. Et cette pauvre fille qui, alors qu'elle pouvait renvoyer son enfant à l'expéditeur, a eu le courage de le mettre au monde, erre de paroisse en paroisse en demandant qu'on le baptise! (…) Cléricaliser l'Église est une hypocrisie pharisienne. L'Église du “entrez par ici que nous vous disions les règles à suivre, et ce qui n'y entre pas n'en est pas” est pharisienne. Jésus nous montre l'autre voie: sortir. Sortir pour témoigner, pour s'approcher de son frère, pour partager, pour questionner. S'incarner.(?)

Parole du Seigneur - Matthieu 23/33 - Serpents, race de vipères ! comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne ?

Romains 3/13 - Leur gosier est un sépulcre ouvert ; Ils se servent de leurs langues pour tromper ; Ils ont sous leurs lèvres un venin d’aspic ;

«Non à la frivolité spirituelle» - parole du pape

«Le pire des maux qui puissent atteindre l'Église, c'est de tomber dans la frivolité spirituelle, comme l'indiquait le cardinal de Lubac. C'est le pire des maux dont puisse souffrir l'Église, pire encore que la débauche des papes d'autrefois. Cette frivolité spirituelle qui consiste à faire ce qui fait bonne impression, à être comme les autres, de cet embourgeoisement spirituel, du respect des horaires, du statut: “Je suis chrétien, je suis consacré ou consacrée, je suis prêtre.” Ne vous commettez pas avec le monde, dit Jacques. Non à l'hypocrisie. Non au cléricalisme hypocrite. Non à la frivolité spirituelle (…). Oui à la proximité, au chemin parcouru avec le peuple de Dieu, à la tendresse spéciale envers les pécheurs, ceux qui sont plus loin, et souvenons-nous que Dieu vit au milieu d'eux. Que Dieu nous accorde cette grâce de la proximité, qui nous préserve de tout comportement gestionnaire, frivole, prosélyte, clérical, et qui nous rapproche de sa voie: marcher avec le peuple saint de Dieu.

Parole du Seigneur - Jude 1/22 et 23 – Ayer de la pitié pour ceux qui doutent, sauvez ceux qui peuvent l'être, en les arrachant du feu ; et pour d’autres encore, ayez une pitié mêlée de crainte, haïssant jusqu’à la tunique souillée par la chair.



Au travers de ce qui précède, nous pouvons nous faire une opinion forgée de vérité en ce qui concerne la voie suivie par ce pape, qui ne déroge en rien de celle de ses prédécesseurs.

L'apparence est ainsi sauvée, un doigt de réflexion, deux de sévérité et trois d'auto-suffisance dans la toute logique catholique qui peut ainsi dormir sur ses deux oreilles.

Encore une fois, la vérité s'impose d'elle-même, et nous pouvons constater que la logique de Babylone demeure imbue d'elle-même dans sa dispensassions démoniaque.

Le pape ne veut pas dormir dans la chambre de 300 mètres carrés, certes, cela est louable, mais dire à chacun la vérité serait plus favorable à son salut que de porter une croix argentée et dorée à son cou - Ephésiens 4/25 - C’est pourquoi, renoncez au mensonge, et que chacun de vous parle selon la vérité à son prochain ; car nous sommes membres les uns des autres.

Ouvrier d'iniquité : je ne vous ai pas connu - Matthieu 7/23 - Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité.

Matthieu 23/28 - Vous de même, au dehors, vous paraissez justes aux hommes, mais, au dedans, vous êtes pleins d’hypocrisie et d’iniquité.

2 Corinthiens 6/14 - Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité ? ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ?



Nous aurons a répondre certes, parce que le jugement qui a commencé par la maison du Seigneur ne s'arrêtera pas en chemin et l'iniquité sera jugé dans la balance divine. C'est pourquoi : 2 Timothée 2/15 - Efforce-toi de te présenter devant Dieu comme un homme éprouvé, un ouvrier qui n’a point à rougir, qui dispense droitement la parole de la vérité.



Frères et sœurs, il ne faut pas confondre une toile d'araignée avec de la dentelle la plus exquise et la plus fine, l’œuvre est belle pour une araignée qui la compose, mais ce qu'elle compose est fait pour attraper des proies et s'en délecter dans un repas festif. Satan agit de la sorte avec les trop crédules – il leur offre un met délectable sans leur montrer qu'en réalité, c'est un poison de la pire espèce qui soit.

Le chemin est remplit d'embuches, mais si notre vie est fondée sur la pierre angulaire, nous ne risquons rien, par contre, si cette pierre angulaire tombe sur les méchants, alors que le Seigneur ait pitié d'eux parce que Dieu est fidèle à sa parole et la mettra a exécution -

1 Pierre 2/6 à 8 - Car il est dit dans l’Ecriture: J'ai choisi une pierre de grande valeur et je la pose en Sion, à l'angle de l'édifice. Celui qui met sa confiance en elle ne connaitra jamais le déshonneur. Pour vous donc qui croyez, l'honneur ! Mais pour ceux qui ne croient pas : la pierre rejetée par les bâtisseurs est devenue la pierre principale, à l'angle de l'édifice, une pierre qui fait tomber, un rocher qui fait trébucher -



PAROLE DU SEIGNEUR

reçue le 25 Mars 2013.



« J'ai pitié de celui qui m'invoque et me recherche. Je connais ce que j'ai préparé d'avance afin que le signe soit évident pour tous : j'ai dis que la jeune fille enfanterait alors qu'elle ne connaissait point d'homme.

J'ai dis à la mer de demeurer dans ses limites et j'ai fixé un temps pour toute chose.

Un temps pour le début, un temps pour la fin ; Un temps pour la naissance, un temps pour la mort ; Mais j'ai aussi calmé la tempête et j'ai ordonné aux vents de se taire.

C'est pourquoi a ma voix, toutes choses paraissent, disparaissent, vivent et meurent également.

Je restaure l'âme affamée et je dis à l'indigent de ne pas craindre le présent pour fuir vers le futur. Qui connait son futur sinon Dieu Créateur ?

J'ai pitié de qui me craint dans l'abandon de sa vie pour moi et je connais celui que j'appelle par son nom, celui que moi je lui donne.

Un nom nouveau pour vie nouvelle. J'appelle celui que je connais et je chéri mon œuvre et ma parole, dit le Seigneur. Aussi, lorsque je dis aux éléments d'être, ils sont !

Lorsque je dis : shalom, c'est la paix pour le cœur contrit.

Lorsque je tends la main vers l'impotent, il se lève et il marche ; Le muet retrouve l'usage de la parole ; Le sourd entend la louange du chœur des anges, et l'impie se soumet à la grâce de l'amour divin. » AMEN.