Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 QUE DEVONS-NOUS FAIRE ?


Quand nous ne savons plus que faire il nous reste une solution ;

la solution :

garder les yeux fixés sur l'Eternel notre Dieu comme le fit le roi Josaphat.


2 Chroniques 20/12


O notre Dieu, n’exerceras-tu pas tes jugements sur eux? Car nous sommes sans force devant cette multitude nombreuse qui s’avance contre nous, et nous ne savons que faire, mais nos yeux sont sur toi.


Par Naomie, le 30 Août 2012.

SHALOM.


Cette année a été marquée par la sécheresse, dans bien des Nations, cela a été cruel, et bien entendu, la spéculation va bon train. Nous pouvons en être assurés, les spéculateurs y trouveront leur compte, au détriment du profit nécessaire à la survie du petit exploitant agricole.

Les cheptels sont réduits parce qu'ils ne peuvent pas être nourris correctement, et ainsi va le monde, diront certains philosophes.

Cette année encore, il y a eut des tempêtes, des incendies anéantissant des hectares de forêts dont il faudra bien des années afin de voir les cendres disparaître sous la verdure retrouvée.

On nous amuse dans des pronostiques soit disant extraordinaires ; On reçoit des photo de la planète Mars et l'homme meure de faim, chassé de sa maison, ruiné, au profit de ceux qui s'enrichissent encore et encore , mangeant la laine sur le dos d'individus qui sont nus déjà !

Alors, Seigneur, ma question est celle-ci : que devons-nous faire ? Seigneur, que dois-je faire ? Imaginez ma surprise tandis que venait la pensée suivante, émaillée de la parole de Dieu tirée de la Bible :


Zacharie 8/16 - Voici ce que vous devez faire: dites la vérité chacun à son prochain; jugez dans vos portes selon la vérité et en vue de la paix;


N'est-ce pas interpellant, cette réponse de l'Esprit saint ? Dire la vérité à son prochain et juger dans nos portes (nos frontières) selon la vérité en vue de la paix.

Nous pourrions traduire cette pensée ainsi : balayons devant notre porte avant d'aller balayer devant celle du voisin.

Depuis tant de temps nous avons été manipulé comme des petits enfants à qui on a fait croire a l’existence du père Noël ; Nous en avons perdu le fil de la vérité, et l’existence est devenue un fardeau pesant pour la plupart d'entre nous.

Les hommes politiques s'accrochent à leurs mensonges tant est grande leur peur de perdre leurs privilèges qui les maintient à une place de leader ship, et les mensonges nous sont non plus distillés au goutte à goutte mais en force, avec la maxime suivante : plus le mensonge est gros, plus il devient crédible.

Que faut-il faire alors afin d'obtenir une réponse non pas favorable, mais véritable ? Nous avons besoins d'entendre la vérité, il est grand temps que nous cessions de nous comporter tels des enfants sans éducation et effrontés, et de nous positionner comme des adultes responsables de leur vie de chaque jour, et de leur vie spirituelle. L'homme s'est installé dans une vision qui ne le mène pas dans la vérité, et il boit à toutes les fontaines, sans plus faire de différence entre les citernes crevassées du monde - Jérémie 2/13 - Car mon peuple a commis un double péché: Ils m’ont abandonné, moi qui suis une source d’eau vive, pour se creuser des citernes, des citernes crevassées, qui ne retiennent pas l’eau. et celles d'où il est sensé venir boire : la citerne pure de l'eau qui coule du sein du Seigneur - Jean 7/38 - Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture.

Nous avons abandonné Dieu et nous pleurons sur les conséquences de nos actions méchantes, sans essayer de comprendre pourquoi les évènements que nous traversons ne sont pas cycliques mais sont relatifs à la colère du Tout Puissant, méprisé, ignoré même par ceux qui « confessent » son Nom .

Ezéchiel 18/25 - Vous dites: La voie du Seigneur n’est pas droite. Ecoutez donc, maison d’Israël! Est-ce ma voie qui n’est pas droite? Ne sont-ce pas plutôt vos voies qui ne sont pas droites?

Jérémie, homme de Dieu, écrira ceci Jérémie 17/13 - Toi qui es l’espérance d’Israël, ô Eternel! Tous ceux qui t’abandonnent seront confondus. -Ceux qui se détournent de moi seront inscrits sur la terre, Car ils abandonnent la source d’eau vive, l’Eternel.

Des hommes, de tous temps, ont cherché des solutions humaines aux problèmes de l'homme, mais bien peu de réponses, voire, de solutions, ont été apportées et maintenant, enfoncés dans la vase jusqu'au cou, plutôt que de tourner les yeux vers le seul qui peut nous sortir de là, se dressent vers le ciel des poings accusateurs ; Dieu (auquel il prétend ne pas croire) devient alors le seul responsable de tous ses maux. Hors, n'est-il pas écrit ceci, pour notre instruction  et conseil - Actes 13/38 - Sachez donc, hommes frères, que c’est par lui que le pardon des péchés vous est annoncé,

La guerre est un feu dévastateur et c'est au nom de la Démocratie et du droit des peuples de vivre libres que l'homme s'entretue. Cela faire rire les oiseaux chante « la Compagnie Créole » cela fait rire Satan, chante le royaume des Ténèbres.

Bien des terres sont dévastées par ce feu destructeur, des hommes blessés, morts, des femmes veuves, des enfants orphelins ! Au nom de qui ? Pourquoi ? Pour la satisfaction des grands de la terre ?

Ils auront des comptes à rendre au Roi ces roitelets, n'étant eux-même que poussière et l'ayant oublié.

Des hommes subissent le joug cruel de la morsure des armes à feu, et cela au mépris de la loi de Dieu : tu ne tueras pas ! Pendant le ramadan, le « roitelet » syrien n'hésita pas à faire couler le sang de ses frères et fut filmé dans une attitude pieuse à la fin de cette période.

Voici ce que nous dit la Bible, qui n'est pas un livre fait pour nous séduire mais pour donner l'enseignement véritable de la vérité de notre naissance, de notre vie et de notre mort - Michée 7/2 - L’homme de bien a disparu du pays, et il n’y a plus de juste parmi les hommes; Ils sont tous en embuscade pour verser le sang, chacun tend un piège à son frère.


QUE DEVONS-NOUS FAIRE ?

COMMENT FAIRE ?


Premièrement, le Seigneur veut que nous « osions » l'invoquer en Esprit et vérité, afin d'obtenir de lui une réponse probante (qui prouve) la vérité :


Jérémie 33/3 - Invoque-moi, et je te répondrai; Je t’annoncerai de grandes choses, des choses cachées, que tu ne connais pas.

Ensuite, une fois que nous avons obtenu cette réponse, cette révélation, entrer dedans sans la fuir. Toutefois, il faut accepter ce qui sera dit sans murmure aucun.

Lorsque le Seigneur s'adresse à nous, ses enfants, son peuple, les Nations, les dirigeants de ces Nations, il veut être entendu, il veut que nous soyons obéissant à la voix de Dieu.

Il y a quelques jours en arrière, le jour du 15 Août, « fête de la vierge » une lettre a été lue dans les églises catholiques ; Ces lettres essayaient de ménager la chèvre et le chou, la chèvre (le catholique) le chou (le mariage homosexuel)

Ce qui était honteux, je le dis ouvertement, c'est que : premièrement, les homosexuels prétendent croire en Dieu (les démons aussi le prétendent sans ambages) deuxièmement ils ont « droit de cité » dans ces lieux appelés églises, et troisièmement, se déclarent « choqués » de tels propos de la hiérarchie ecclésiale alors que « dieu est bon »- Lévitique 20/13 - Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable ; ils seront punis de mort : leur sang retombera sur eux.

Bien des paroles prononcées lors d'un reportage démontrent clairement l'ignorance spirituelle du plus grand nombre qui manipule la Parole écrite, la Bible, afin de lui faire dire ce que bon leur semble, tels les « faux docteurs » décrits dans 1 Timothée 4/2 et 3 ... par l’hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience, car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désir.

Le bébé se présente par le siège et personne n'est compétent pour le mettre au monde.

Dieu a vu notre position et a envoyé son Fils unique afin que par son sang versé, le pardon des péchés confessés et rejetés devant Dieu et l'Eglise soit accordé.

Mais pour celui qui continue de vivre dans son péché, qui refuse d'y renoncer, qu'il soit anathème parce que Dieu est Dieu et qu'il faut cesser de se moquer de sa gloire éternelle. Christ viendra juger les vivants et les morts. Paul dira ainsi - 1 Corinthiens 5/5 ... qu’un tel homme soit livré à Satan pour la destruction de la chair, afin que l’esprit soit sauvé au jour du Seigneur Jésus (dans le cadre d'une repentance sincère et véritable)

1 Corinthiens 5 /11 - Maintenant, ce que je vous ai écrit, c’est de ne pas avoir des relations avec quelqu’un qui, se nommant frère, est impudique, ou cupide, ou idolâtre, ou outrageux, ou ivrogne, ou ravisseur, de ne pas même manger avec un tel homme.

Pour citer ces paroles suis-je a montrer du doigt, cataloguée déjà par beaucoup comme étant intransigeante, plus royaliste que le roi ? Ces paroles, chers frères et sœurs, c'est le Roi qui les citent, pas moi ; Je ne fais que répéter ce pourquoi le Seigneur m'a attirée jusqu'à lui, afin de dire la vérité à tous et que le plus grand nombre l'entende. D'autres avant moi l'ont fait, d'autres après moi le feront...

Nous avons accepté le péché en notre sein, au milieu de nous, et nous avons ainsi perdu la pureté qui doit-être la nôtre, souillés au contact du péché permanent. Ce n'est pas l'homme qui est à juger, Dieu s'en chargera, mais c'est à nous de nous tenir au large d'une telle personne qui aime son péché et le cajole dans son cœur impie.

Je rappelle que ce n'est pas parce que tu es passé dans un baptistère que tu es sauvé, tu es juste « lavé »... et encore !

Est-ce de l'amour que l'union contre nature de deux personne du même sexe ? Nous pouvons avoir des élans du sexe, mais pas du cœur, parce que voilà ce que dit l'Ecriture sainte :

Matthieu 15/19 - Car c‘est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies.

Marc 7/21 - Car c’est du dedans, c‘est du cœur des hommes, que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les impudicités, les meurtres.

Dehors les adultères, les moqueurs, les pernicieux (sens figuré : qui cause la ruine et le mal) dehors les chiens … Toi qui te complais à disputer la sainte doctrine et l'enseignement de Dieu tu n'es qu'une truie qui se vautre dans sa soue, après avoir été lavé !

Apocalypse 22/15 - Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge!

Contrairement à ce que beaucoup prétendent, il n'est nullement question de l'animal mais bel et bien de celui-là qui a rompu son engagement envers le Seigneur afin de suivre sa voie malsaine et les élans de ses passions corruptrices.

2 Pierre 2/22 - Il leur est arrivé ce que dit un proverbe vrai: Le chien est retourné à ce qu’il avait vomi, et la truie lavée s’est vautrée dans le bourbier.

Comment prendre la sainte Cène avec de tels individus dont la ruine est déjà prononcée ?

Luc 6/49 - Mais celui qui entend, et ne met pas en pratique, est semblable à un homme qui a bâti une maison sur la terre, sans fondement. Le torrent s’est jeté contre elle: aussitôt elle est tombée, et la ruine de cette maison a été grande.

Si Sodome avait entendu pareil langage, elle se serait détournée de sa voie tragique pour revenir à Dieu en humilité - Genèse 18/20 - Et l’Eternel dit: Le cri contre Sodome et Gomorrhe s’est accru, et leur péché est énorme - Genèse 19/24 - Alors l’Eternel fit pleuvoir du ciel sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu, de par l’Eternel.

Un homme, Lot, marchanda avec l'Eternel au sujet de la sévérité divine envers Sodome et Gomorre.

Dieu était prêt a accéder à sa démarche ; N'est-il pas prêt à agir pareillement aujourd'hui devant le pécheur qui demande pardon, déchirant don cœur plutôt que son vêtement ?

Aujourd'hui, bien des âmes tourmentées se sont tournées vers Dieu en disant : nous ne savons plus que faire, pourtant nous voulons garder les yeux fixés sur toi et voir ta main agissante. Des peuples sont en souffrance, subissant des rafales puissantes sur leurs dos, mais refusent toujours d'admettre que Dieu est celui qui corrige les hommes pécheurs. D'autres savent très bien de quoi il est question et tel Moïse devant le buisson ardent,ils se sont déchaussés, se sont prosternés et attendent la voix du Seigneur leur parler.


COTE D'IVOIRE : PATIENCE !


La Côte d'Ivoire fait partie de ces Nations qui soupirent après une prompte délivrance ; Mais malheureusement pour elle, bien de ses enfants, plutôt que de chercher la délivrance auprès de Dieu ont placé leur confiance en l'action de l'homme. L'homme n'est qu'un fétu de paille emporté par le moindre vent.

On me pose souvent cette question : jusqu'à quand allons-nous ainsi supporter cette souffrance ? Le Seigneur n'aime pas voir ses enfants dans la détresse - Psaumes 125/3 - Car le sceptre de la méchanceté ne restera pas sur le lot des justes, afin que les justes ne tendent pas les mains vers l’iniquité.

                                                     Je peux affirmer ceci :

Dieu avait établi un roi (Saül) mais ce roi fit ce qui est mal aux yeux de Dieu ; Alors il fit oindre David pour roi, sans pour autant ôter la fonction au premier. Il y avait donc deux rois ; Tous deux avaient été oints selon la volonté de Dieu, mais le premier devint rebelle à la volonté de Dieu, aussi, il fut rejeté.

Pareillement aujourd'hui, le roi « oint » fait ce qui est mal aux yeux de Dieu c'est pourquoi, malgré le fait qu'il ai été « oint » de par volonté divine, il est déjà destitué devant Dieu parce que cet homme a ouvert, sans le savoir, le chemin à une autre voie pour la Côte d'Ivoire. La voie de la guérison. Ce « roi » destitué demeurera jusqu'à l'avènement de l'Elu de Dieu pour la Côte d'Ivoire.


Il est écrit : heureux l'homme que Dieu châtie – Job 5/17 – Afrique, ne méprise pas la correction de l'Eternel, elle est ton salut.

Frères et sœurs, prenez courage, soyez forts, affermissez vos mains chancelantes, la délivrance est proche ; Toutefois, elle ne se fera qu'après le passage de la verge qui corrige le pécheur . Dieu ne laisse jamais impuni, mais il pardonne toujours.

Devant les assauts répétés de l'ennemi, plutôt que de succomber à la tentation, célébrez et louez Dieu dans la richesse de sa bonté – Jérémie 33/11.

Lorsque le vent violent balaie tout sur son passage, il faut savoir une chose : l'homme a bafoué Dieu, lui substituant des idoles desquelles il nous a été interdit d'offrir des sacrifices (quels qu'ils soient)

Nous avons tourné le dos à Dieu et fermé les yeux devant l'agonie de Christ Yéshua, parlant et pérorant comme de beaux perroquets que nous sommes devenus. L'attitude de l'extérieur est pour beaucoup plus précieuse que l'attitude intérieure alors que contrairement, notre Seigneur dit qu'il sonde les cœurs et les reins - Psaumes 7/9 7/10 - Mets un terme à la malice des méchants, et affermis le juste, toi qui sondes les cœurs et les reins, Dieu juste! - 2 Chroniques 19/7 - Maintenant, que la crainte de l’Eternel soit sur vous; veillez sur vos actes, car il n’y a chez l’Eternel, notre Dieu, ni iniquité, ni égards pour l’apparence des personnes, ni acceptation de présents.

Ecoutez le ciel crier : ASSEZ ! Entendez la terre gémir et crier qu'il est temps que cela cesse ! Entendez les flots tumultueux s’écrier qu'il faut que l'homme mette un terme à sa façon égoïste de vivre ! Il est temps enfin que l'homme lui même se rende auprès de Dieu afin d'acheter de lui du collyre pour y voir clair et constater sa situation qui n'a plus rien de précaire mais qui est

devenue dangereuse. Il y a un prix a payer.

 

UNE REFORME :


Par le passé il y a eut des périodes dites « réformatrices » puis ce fut « La Réforme » avec ses fondements forts mais avec également ses faiblesses qui font qu'à ce jour, les faiblesses sont devenues telles que le flou s'est installé, devenant « improductif » au niveau spirituel.

C'est pourquoi, le Seigneur dit qu'il va réformer sa maison afin de la sortir de sa dimension charnelle et la faire entrer dans sa dimension spirituelle. Elle va être réformée en profondeur, jusqu'à atteindre les colonnes du Temple spirituel de Dieu.

(confirmation dans le texte de Jérémie 31/13 qui affirme que le deuil de la maison sera changé en cris d'allégresse)

Il est bon d'avoir de l'horreur pour ce qui est injuste mais il est bon d'agir afin de reconquérir la juste justice de Dieu . Dieu affirme que l'homme est châtié aussi au travers de l'angoisse, mais que 6 fois, il le délivrera. - Job. 5/17.


LE SALUT PAR LE SANG VERSE VOLONTAIREMENT


Le sang ! Qui aime le voir couler ? Moi pas ! Et pourtant, c'est parce qu'un sang, pas n'importe lequel, pas celui de n'importe qui, non ; Le sang de Christ Yéshua, l'Oint éternel, le Fils de Dieu qui a dit : nul ne prend ma vie, je la donne volontairement est le sang du salut.

J'ai le souvenir d'une personne qu'il fallut « délivrer » d'esprits malins dont un, particulier, lui faisait vomir le fait que le salut était acquis au travers du sang de christ versé pour nous. Cela le rendait totalement fou de rage, et cette personne ne pouvait pas confesser le sang de Christ, jusqu'au temps où vint la délivrance. Elle était à cette époque « témoin de Jéhovah » et ces personnes, dans l'endoctrinement qui leur est imposé, refuse l'effusion du sang comme accès au salut.

Il faut de nouveau retourner à la base exacte de ce salut accordé à l'homme pécheur, et cette base n'est pas un bois élevé ; la croix n'est que le moyen. Ce qui est la clé d'accès à la porte du salut est le sang versé de façon volontaire par celui qui a dit au Père éternel : me voici pour faire ta volonté... envoie-moi. - Esaïe 6/8.

Satan s'est fixé un objectif précis : faire chuter le plus grand nombre des adorateurs en esprit sauvés par grâce et le moyen employé, moyen subtil en lui-même, est le détournement de l'adoration qui est due au Seigneur Dieu Eternel ; Aussi plutôt que de fixer leurs yeux sur Christ Le Sauveur et Seigneur, les hommes adorent la croix, détournant ainsi leur objectif d'être des adorateurs de Dieu. Ils deviennent ainsi des adorateurs idolâtres parce que le bois n'est qu'un objet, tandis que Christ EST DIEU SAUVEUR ET REDEMPTEUR.

Christ a gagné le monde par le moyen de sa mort et de sa résurrection, en acceptant sa mise à mort ignominieuse sur une croix élevée, mais le révélateur du salut est bien son sang versé et non pas le bois élevé.

La royauté de Christ révélée par le sacrifice de sa vie, par l'acceptation de Dieu de ce dernier, est affermie à jamais ; Rien ni personne n'y changera un iota, quoi qu'il se pense, quoi qu'il se dise.

Nous pleurons, gémissons telles des colombes blessées, mais pourquoi ces larmes, et à quel titre les versons-nous ? Pleurons-nous sur le passé où par crainte du futur ? Amos 5/16 - C’est pourquoi ainsi parle l’Eternel, le Dieu des armées, le Seigneur ; Dans toutes les places on se lamentera, dans toutes les rues on dira : Hélas ! hélas ! On appellera le laboureur au deuil, et aux lamentations ceux qui disent des complaintes.

Des hommes de foi ont pleuré d'abondantes larmes, et qui pleurent à ce jour devant l'état lamentable de la maison spirituelle de notre Dieu ? Aggée 1/2 - Ainsi parle l’Eternel des armées : Ce peuple dit : Le temps n’est pas venu, le temps de rebâtir la maison de l’Eternel – 1/4 - Est-ce le temps pour vous d’habiter vos demeures lambrissées, Quand cette maison est détruite ?Aggée 1/9 - Vous comptiez sur beaucoup, et voici, vous avez eu peu ; Vous l’avez rentré chez vous, mais j’ai soufflé dessus. Pourquoi ? dit l’Eternel des armées. A cause de ma maison, qui est détruite, Tandis que vous vous empressez chacun pour sa maison - 1/9 - Vous comptiez sur beaucoup, et voici, vous avez eu peu ; Vous l’avez rentré chez vous, mais j’ai soufflé dessus. Pourquoi ? dit l’Eternel des armées. A cause de ma maison, qui est détruite, Tandis que vous vous empressez chacun pour sa maison.

Nous pleurons parce que nous avons perdu un bien, un être cher, que sais-je encore ; Mais pleurons-nous parce que la maison de Dieu est dévastée ? Pourquoi pleurons-nous et nous lamentons-nous ? Pourquoi nos cris de détresse et nos profonds soupirs ? Pourquoi notre tristesse . Bien aimés de Dieu, Bien aimés du Seigneur : réformons nos voies afin d'obtenir le pardon et connaître des temps de bonheur sous la main bienveillante de notre Dieu qui chaque jour renouvelle ses bienfaits pour nous.

Cessons de dresser des bilans alarmants et entrons avec ardeur et force dans cette nouvelle dimension voulue par notre Dieu - Osée 10/12 - Semez selon la justice, moissonnez selon la miséricorde, Défrichez-vous un champ nouveau ! Il est temps de chercher l’Eternel, Jusqu’à ce qu’il vienne, et répande pour vous la justice.

Matthieu 11/12 - Depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en emparent.

L'Eglise, enfant chérie de Dieu s'est parjurée, pire, elle s'est prostituée avec de nombreux amants et le sang qui coule d'elle n'est plus le sceau de la virginité rompu, ni le sang de l'alliance mais c'est le sang de Ohola et de sa sœur Oholiba (dépeintes dans Ezéchiel 23) - Ces deux sœurs sont une figuration de Samarie et de Jérusalem et le récit qui les concerne dénote leurs dérèglements passionnels qui les conduisirent dans des actes de prostitutions. Pourtant le Seigneur dit qu'elles étaient à lui, et qu'elles avaient enfantés des fils et des filles et surtout qu'elles s'étaient éloignées de leur Maître. Par ses prostitutions, l'église « moderne » sert un maître qui la maintien sous le joug de la servitude.

Alors Dieu dit à Ezéchiel : « fils de l'homme, jugeras-tu Ohola et Oholiba ? Déclare-leur leurs abominations...(23/36)

Mardochée parlera avec rudesse à la reine Esther afin que cette dernière élève la voix devant le roi son époux et lui dira ceci : Esther 4/14 - car, si tu te tais maintenant, le secours et la délivrance surgiront d’autre part pour les Juifs, et toi et la maison de ton père vous périrez. Et qui sait si ce n’est pas pour un temps comme celui-ci que tu es parvenue à la royauté ?

Ce que nous devons faire ? C'est de nous purifier afin de pénétrer dans le Sanctuaire de Dieu (Christ) et d'avoir l'assurance d'être entendus, puis ensuite, revenir de nos voies de dépravations spirituelles et charnelles (celui qui déshonore son corps pèche contre son âme – Jude 1/8 )

1 Corinthiens 15/34 - Revenez à vous-mêmes, comme il est convenable, et ne péchez point ; car quelques-uns ne connaissent pas Dieu, je le dis à votre honte. N'oubliez pas que le Seigneur s'adresse à ceux de la maison du Père et non au monde.

Une fois que nous aurons enfin compris que dans notre chair nous ne pouvons que déplaire à Dieu le Père, la chair étant contraire à la sainteté - Romains 8/7... car l’affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu’elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu’elle ne le peut même pas ; nous accepterons la vérité révélée par les Ecritures saintes, par la révélation de l'Esprit saint à savoir que plus que l'huile (dont nous nous servons généreusement pour un oui pour un non) plus que l'eau (dont nous attribuons des « vertus » autres que les siennes – je parle du baptême d'eau) nous accepterons dans la compréhension enfin renouvelée de façon spirituelle que seul le sang coulé de Christ dans un lieu appelé Golgotha, nous purifie de tous péchés.

Nous comprendrons alors cette parole excellente : vous n'avez pas résisté jusqu'au sang - Hébreux 12/4 - Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang, en luttant contre le péché.

Trop souvent cette parole a été associé au martyre des saints alors qu'en réalité elle nous met face à face avec nous même dans notre situation spirituelle et nous démontre qu'en réalité, malgré nos bonnes intentions, nous péchons trop facilement, ne sachant pas résister aux tentations qui nous viennent de tous bords.

Le sang versé par Christ nous permet justement de résister à l'assaillant, quel qu'il soit, si nous comprenons le sens de la révélation divine ; cette révélation nous permet d'avoir accès à la connaissance de la clé du salut pour nous, de connaître la valeur de ce sang qui a vaincu la Mort en nous délivrant de la puissance de ses liens ; Nous faire connaître la grandeur de la résurrection (la Mort vaincue) et surtout de savoir Jean 11 la souveraineté du salut par le sang versé en Christ Yéshua.

Nulle part il n'est question du salut par un bois dressé.

Que faire ? Accepter le fait que nous ne sommes pas en pleine lumière mais que nos lampes manquent de cette huile qui permettra de nous tenir dans la lumière dans l'attente de la venue de notre Seigneur.

Que faire ? Changer notre vision et sachant reconnaître la racine de nos maux, nous reviendrons d'où nous sommes tombés et avec la main de Christ tendue vers nous, nous nous relèverons.

L'Eglise est appelée à être sainte et glorieuse, mais elle ne peut être glorieuse que dans la sainteté.

Par endroit, dans certains lieux, dès que cela va mal, on allume un cierge et on fait des neuvaines, et on récite ce qui n'est plus prière mais récitation...

Est-ce pour autant que change le problème ? Est-ce pour cela que l'homme s'améliore dans une volonté de ressembler à Christ chaque jour d'avantage ? Est-ce ainsi que tombe la misère et fleurit la bonté ?

Est-ce la voie du salut ouverte pour l'homme perdu ?

Ou est-il mentionné que l'homme qui s'appuie sur ses idoles reçoit l'attention de Dieu ?

Les temps que nous vivons sont très difficiles et plusieurs s'interrogent sur le bien fondé de ces souffrances ; Avant les élections on espère ; Après celles-ci on désespère tant est grande la désillusion.

Mais n'est-il pas écrit : malheur à l'homme qui se confie en l'homme ?

Que faut-il faire ? Avoir enfin confiance en Dieu (ne pas se borner à le prétendre mais le vivre chaque jour)

Psaumes 13/5 (13/6) - Moi, j’ai confiance en ta bonté, J’ai de l’allégresse dans le cœur, à cause de ton salut 

Minimiser la vérité revient à la cacher, et la taire revient à être lâche devant le trône de la Grâce ; Alors ce n'est pas pour moi ; Je ne me tairais pas ! Christ à souffert afin que honnêteté et la vérité soit le partage de ma vie, et je vous aime suffisamment pour vous dire ce qui doit être révélé afin que vous en tiriez profit et en fassiez profiter d'autres, non pas pour en faire des prosélytes mais des disciples du Dieu très Haut et très Saint.


Soyez bénis vous qui lirez ce message, il n'a pas d'autres exigence que d'être porteur de la vérité de Christ révélé au monde perdu afin que les pécheurs soient enfin dans le salut.