Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

CE QUE NOUS SOMMES REELLEMENT !

 

Par Naomie le 22 Novembre 2009.


Shalom à vous qui lirez ce texte, qu’il puisse vous aider à avancer dans la tourmente de ces temps de difficulté qui n’iront pas en s’améliorant.

Lorsque j’ai accepté le Seigneur dans ma vie, lorsque je l’ai déposée entre ses mains, et lorsque j’ai ouvert la porte de mon cœur afin qu’il puisse demeurer présent à chaque moment, j’ignorais ce qui m’attendait.

Insouciante, je n’avais pas de pensée exacte sur cette marche entamée il y a maintenant 36 ans, sur son évolution, sur ses méandres, m’étant imaginée probablement que la route était toute droite, bien délimitée, bien plane aussi.

Quelle erreur frères et sœurs !

Si telle était la vérité, pourquoi Paul, homme cher à mon cœur à cause de sa volonté farouche de plaire à son Seigneur, à cause de son opiniâtreté aussi d’avancer envers et contre tout, aurait ainsi parlé : 2 Timothée 4/7 - J`ai combattu le bon combat, j`ai achevé la course, j`ai gardé la foi. ?

Lisez et comprenez : combattre? Courrir? Croire et tout cela jusqu'au bout? Oui, la vie d'une personne qui à foi en son Seigneur, qui a accepté Christ dans sa vie, qui veux marcher pieusement doit comprendre cela : combattre, courrir et croire, et ce, jusqu'au bout. Cessons de penser qu'il suffit d'un coup de baguette magique et tout est réglé, non, ce n'est pas vrai. La vérité est toute autre, la vérité est faite de combat contre nous, contre le diable et ses oeuvres aussi, de course en avant sans regarder en arrière, et enfin, dans l'éclat des trompettes et les cris de joie de ceux qui nous attendent, après avoir gardé la foi, partir vers la maison de notre Dieu. Paul le savait bien, c'est pourquoi il en parle si bien.

Souvent je suis dans la tristesse parce que je vois comment se comporte l’église de notre Seigneur, celle qu’il compare à une épouse qui se doit être virginale, humble, et cependant flamboyante dans sa parure de jeune épousée, mais sachez le bien, mes larmes sont aussi pour moi, qui ne suis pas encore à l’image du Seigneur, alors que ce dernier nous aime d’un amour si grand que sa vie fut la bague de mariage entre lui et nous.

Actuellement, il y a un courant de dénonciation contre les œuvres des ouvriers du Malin, dénonçant ces derniers, exposant leurs méfaits au grand jour. Je ne suis pas contre, vous pouvez en avoir l’assurance, puisque moi-même, lorsque Yéshua me le demande, j’agis également ainsi. Mais je constate que plus le temps passe, moins il est question de l’œuvre salutaire concrétisée par notre cher Seigneur, s'offrant  de lui-même dans une mort sacrificielle, et devenant ainsi exposé au regard de tous, sacrifice vivant, saint et agréable à l’Eternel Dieu son Père.

Que sommes-nous réellement ?  Des chasseurs de démons ou sommes-nous essentiellement des  hommes et des femmes qui, ayant pris conscience de leurs péchés frauduleux (qui nous conduisent loin de la grâce) acceptent Christ dans leur vie et acceptent de le servir comme d’humbles serviteurs et enfants glorieux ? Ou bien encore sommes-nous sous hypnose, nous fourvoyant avec joie dans un avenir qui n’est pas le notre ?

 

 

Qui sommes-nous réellement ?

 

Ou se tient la gloire dans laquelle Israël avança jusqu’à son entière liberté ? Ou se tient la colonne de Nuée dans laquelle nous devrions être, celle qui fit qu’une séparation entre Pharaon et Israël devint persistante et constante jusqu’à la séparation définitive des deux protagonistes ?

Il faut prendre le temps de se poser les bonnes questions avant que le temps de la grâce soit définitivement clos, avant que les portes ne se ferment à jamais, séparant le bon grain de l’ivraie. Il faut cesser de prendre pour « argent comptant » des paroles illusoires qui, comme du sirop de sucre, agissent  sur notre gourmandise mais nous conduisent loin de Yéshua.

 

Connaissez-vous l’histoire de Pinocchio, gentille marionnette de bois sculptée par un ébéniste du nom de Gepetto. Ce dernier avait un mal d’enfant, c’est pourquoi il se donna l’illusion d’être père en confectionnant ce pantin de bois. La  « vie » sans la sagesse  fut donnée au pantin. Plein de bonnes résolutions, ce dernier fut pourtant séduit par un beau parleur qui le mena  vers ce qui pouvait sembler un lieu idyllique mais qui en fait s’avéra vite un lieu de débauche et de perdition. Cruel n’est-ce pas ?  

Pourquoi cette histoire puérile ? Parce que bon nombre d’entre nous sommes ainsi demeurés à l’image de ce gentil pantin, pleins de charme et de fraîcheur, mais puériles et facilement animés par des « Grand Coquin » avides et plus soucieux de leur bien-âtre que de la vérité.

Nous étions ces pantins de bois, façonnés, ayant l’apparence de la vie mais inertes pourtant. Nous avions l’illusion de la vie en nous mais en fait nous étions morts, parce que nos vies étaient en dépôt dans l’Ile aux enfants, endroit reflétant le monde et sa duperie.

Dieu, dans son amour pour nous, devenus marionnettes entre les mains d’un marionnettiste habile,  nous donna la possibilité de recevoir la vraie vie non pas par une illusion, mais par le don de Christ Yéshua, Fils béni et Saint. Certains ont accepté ce don et le chérisse précieusement, alors que d’autres, malheureusement, se sont arrêtés dans leur course parce que de nouveaux marionnettistes ont croisé leur chemin. Galates 3/1 - O Galates, dépourvus de sens! qui vous a fascinés, vous, aux yeux de qui Jésus Christ a été peint comme crucifié?

 Oui, nous parlons de tout, de la bible, des anges, de Dieu, de Christ aussi, mais que vivons-nous en réalité ? Tel ce pantin de bois affranchit, nous pensons être libre mais à la première occasion, nous nous laissons de nouveau manipuler, assujettit à l’illusionniste par de nouvelles ficelles qui nous donnent l’illusion de la liberté mais ce n’est plus, hélas, qu’une illusion. Colossiens 2/18 - Qu`aucun homme, sous une apparence d`humilité et par un culte des anges, ne vous ravisse à son gré le prix de la course, tandis qu`il s`abandonne à ses visions et qu`il est enflé d`un vain orgueil par ses pensées charnelles

Paul connaît la musique, pensez-donc, il sait la vérité sur lui-même
, et ne s’illusionne nullement sur son propre compte.

Il sait dans le fond de son cœur que tout n’est qu’apparence, et qu’il faut autre chose pour vivre véritablement délivré des actes qui nous condamnent, qui le condamne. Il sait qu’il n’est qu’un voyageur sur cette terre, prisonnier d’un corps qui le tient dans une geôle éternelle dont il aimerait bien se défaire. Hébreux 11/13 - C`est dans la foi qu`ils sont tous morts, sans avoir obtenu les choses promises; mais ils les ont vues et saluées de loin, reconnaissant qu`ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre

2 Corinthiens 5/1 - Nous savons, en effet, que, si cette tente où nous habitons sur la terre est détruite, nous avons dans le ciel un édifice qui est l`ouvrage de Dieu, une demeure éternelle qui n`a pas été faite de main d`homme.  5/2 - Aussi nous gémissons dans cette tente, désirant revêtir notre domicile céleste,  5/4 - Car tandis que nous sommes dans cette tente, nous gémissons, accablés, parce que nous voulons, non pas nous dépouiller, mais nous revêtir, afin que ce qui est mortel soit englouti par la vie.

 

Savons-nous bien concrètement, ce que nous sommes ? A l’origine, nous sommes « esprits » auprès de Dieu, qui nous a donné un corps afin de vivre sur cette terre une vie sainte et consacrée, afin de faire connaître au monde la sagesse infinie de Dieu :  Ephésiens 3/10 - afin que les dominations et les

 autorités dans les lieux célestes connaissent aujourd`hui par l`Église la sagesse infiniment variée de Dieu, et avoir l’accès au salut par le pardon de notre séparation d’avec Dieu et la rémission de nos péchés. Ephésiens 1/7 - En lui (Yéshua)  nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés, selon la richesse de sa grâce,

 

 

Ce que nous sommes en Christ,  nous le devons suite à  la désobéissance d’Israël, mais un jour, nous serons uns en Yéshua, Israël et nous-mêmes, le greffon enté sur l’Olivier franc, seront un en Christ pour nous tenir enfin réunifié en Yéshua devant La Grâce. Ephésiens 2/14 et 15 -  Car il est notre paix, lui qui des deux n`en a fait qu`un, et qui a renversé le mur de séparation, l`inimitié,  ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions, afin de créer en lui-même avec les deux un seul homme nouveau, en établissant la paix.

Oui, en Christ, seront enfin réunifiés à jamais l’ancien et le nouveau testament, la loi et la grâce, Israël et les chrétiens nés de nouveaux, hommes et femmes étant revenus dans leurs racines juives (pour ceux qui l'aurait oublié, la chrétienté est issue d'Israël)

Pour cela, nous devons continuer notre course, quelque soit le temps et l’heure, l’importance de l’ennemi qui n’est que vaincu, et la gloire qui nous est promise.

Commencer est aisé, nous sommes pleins d’entrain et avons le pied léger, vifs comme l’éclair et prompte à exercer notre foi. Puis vient le temps, avec sa cohorte de souffrances, d’incompréhensions, d’interrogations aussi. Jérémie 12/5 - Si tu cours avec des piétons et qu`ils te fatiguent, Comment pourras-tu lutter avec des chevaux? Et si tu ne te crois en sûreté que dans une contrée paisible, Que feras-tu sur les rives orgueilleuses du Jourdain? Qui d’entre nous est interpellé par cette parole d’actualité ? Nous nous fatiguons, disant que long est le chemin, durs les habitants de tel lieu, difficile la vie chrétienne, etc…  Mais prenons conscience de ce qui nous est enseigné, afin de ne pas nous laisser surprendre lorsqu’ arrive les tsunamis de nos vies.
Le Marathon est une course de fond, il faut avoir de la résistance et de la persévérance.

1 Corinthiens 9/24 - Ne savez-vous pas que ceux qui courent dans le stade courent tous, mais qu`un seul remporte le prix? Courez de manière à le remporter.

Alors, que sommes-nous réellement ?

Voilà la réponse :  1 Thessaloniciens 2/4 - "mais, selon que Dieu nous a jugés dignes de nous confier l`Évangile, ainsi nous parlons, non comme pour plaire à des hommes, mais pour plaire à Dieu, qui sonde nos cœurs, ou encore : 2 Corinthiens 5/20 - Nous faisons donc les fonctions d`ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous; nous vous en supplions au nom de Christ: Soyez réconciliés avec Dieu!"

Je vous en supplie, je t’en supplie, église de Dieu, peuple de Yéshua : Réconcilie-toi avec toi-même et avec Dieu afin d’obtenir le prix de la course.

Tout comme Paul nous devons prendre conscience que la course n’est pas encore remportée, ni la couronne du vainqueur déposé sur nos fronts. Courrons, frères et sœurs, courrons, et laissons derrière nous Satan et ses démons, les esprits méchants ; tous ont déjà leur sort réglé. Ne nous laissons pas entraver par quiconque, et courrons, afin de remporter le prix de la course, la vie éternelle avec Yéshua assis sur le trône de la grâce avec Lui comme lui-même est assis avec Dieu sur ce même trône.

Philipiens 3/12 - Ce n`est pas que j`aie déjà remporté le prix, ou que j`aie déjà atteint la perfection; mais je cours, pour tâcher de le saisir, puisque moi aussi j`ai été saisi par Jésus Christ.  3/14 - je cours vers le but, pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus Christ.

 

Aujourd'hui s'ouvrent les "jeux olympiques" d'hivers à Vancouver, et près de 3000 athlètes vont se défier afin de remporter le prix et l'accès à l'une  des trois marches sur le podium, ce qui sous entend que par discipline, trois seulement auront droit à cet honneur. Ils vont se battre puissament, avec férocité, avec hargne, parce qu'ils savent bien que tous les efforts accomplit pendant des années trouveront leur accomplissement sur une victoire, sur une défaite, mais il n'y aura pas de discalifié sur ces marches. Il en est de même pour nous : beaucoup d'appelés et bien peu d'élus n'est-ce pas?


Nous ne devons pas perdre de vue l’objectif des évènements actuels qui sont pour but ceci :1 Pierre 4/17 - Car c`est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu. Or, si c`est par nous qu`il commence, quelle sera la fin de ceux qui n`obéissent pas à l`Évangile de Dieu?

 

 

Oui, un jour très proche finiront les cris et les rires, les danses et les folies de ce monde dénaturé par la faute du péché de l’homme rejaillissant sur la création divine. Tout cri à notre face : COUPABLES ! Et Christ agonisant sur la croix dit : Luc 23/34 - Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu`ils font.

 Si nous sommes très exactement ce que nous croyons être, c’est à dire des hommes et des femmes rachetés de leur vie méchantes, morts et réssussités en Christ Yéshua devenu leur Seigneur, Sauveur et Rédempteur, si nous ne nous leurrons pas par de vains discours oiseux, si nous marchons jour après jour selon la vérité dans cette vie conduite par Christ,  1 Pierre 2/9 - Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière,  alors voilà notre récompense :

Apocalypse 2/7 - Que celui qui a des oreilles entende ce que l`Esprit dit aux Églises: A celui qui vaincra je donnerai à manger de l`arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu.  2/11 - Que celui qui a des oreilles entende ce que l`Esprit dit aux Églises: Celui qui vaincra n`aura pas à souffrir la seconde mort.  2/17 - Que celui qui a des oreilles entende ce que l`Esprit dit aux Églises: A celui qui vaincra je donnerai de la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc; et sur ce caillou est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n`est celui qui le reçoit.  2/26 - A celui qui vaincra, et qui gardera jusqu`à la fin mes oeuvres, je donnerai autorité sur les nations.

 Apocalypse 3/5 - Celui qui vaincra sera revêtu ainsi de vêtements blancs; je n`effacerai point son nom du livre de vie, et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges.  3/12 - Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n`en sortira plus; j`écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d`auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau.  3/21 - Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j`ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône.

Apocalypse 21/7 - Celui qui vaincra héritera ces choses; je serai son Dieu, et il sera mon fils, ce qui est tout de même bien mieux qu'une couronne de lauriers ou encore une médialle et des applaudissements.

 Voyez ce qui est écrit : à celui qui entendra… à celui qui vaincra…. Dieu donnera…. Et nous disons tous amen !

Mais à ceux qui contrairement seront hors de ces paroles, qui auront connu Dieu mais qui n’auront pas entendu, qui n’auront pas vaincu (leur chair) alors voilà leur récompense : Luc 13/27 - Et il répondra: Je vous le dis, je ne sais d`où vous êtes; retirez-vous de moi, vous tous, ouvriers d`iniquité.

Romains 1/21 - puisque ayant connu Dieu, ils ne l`ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur coeur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres.

2 Pierre 2/17 - Ces gens-là sont des fontaines sans eau, des nuées que chasse un tourbillon: l`obscurité des ténèbres leur est réservée.

 
 
 
pour information : il paraîtrait que A.Hitler serait à l'origine du dessin de cette marionnette et également de trois des nains du film de Blanche Neige repris par W.Disney, tous deux du troupeau maconnique. Cette information découle de la découverte faite des quatres dessins soigneusement cachés derrière un tableau peint et signé par A.Hitler, tableau acheté 300 dollars dans une vente aux enchères par W.H.