Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 

PARLE ET NE TE TAIS PAS!


Par Naomie, le 23 Janvier 2011.



Shalom à vous qui prendrez le temps de lire ce message, et de vouloir le comprendre en le plaçant sous le regard du Seigneur, à la lumière de sa parole la Bible.

J'ai conscience de la lourde responsabilité qui est la mienne, parce que je suis responsable de cette parole qui m'est donnée afin que j'avertisse le plus grand nombre de la volonté du Seigneur pour les jours qui sont présents, et pour les jours qui appartiennent encore au future.


Actuellement, je suis attaquée par quelques uns qui pensent avoir reçu un éclairage de Dieu sur le ministère qui m'est donné – oui donné car je ne le possède pas de manière personnelle, il est au Seigneur – et je suis targuée d'être un faux-prophète, et je ne dirais pas le restant.


J'ai entendu bien des choses dans ma vie, surtout depuis 40 années de vie placée devant Yéshua, et, tout comme mon Seigneur,  j'ai été accusée parfois d'être un démon. Eh oui, j'en ai entendu pour tous les gouts, mais ce qui me fait parler aujourd'hui, c'est que, justement, le Seigneur m'a donné cet ordre, il y a 40 ans bientôt : « parle et ne te tais pas » et moi de rétorquer : ils voudront me faire taire!...

N'avais-je pas déjà prophétisé la vérité sur ma vie? C'est ainsi qu'il en a été, mais lorsque je lis la vie des Prophètes de jadis, je m'aperçois que leur vie était identique à la mienne, ou bien que c'est ma vie qui est identique à ce que furent les leurs (souvent)

Voyez Elie, et comment il réclama la mort alors qu'il venait de remporter la victoire sur Jézabel; et Michée, giflé et emprisonné pour avoir dit la vérité au roi Achab, ou encore Jérémie, descendu dans une citerne et pris dans la boue, contraint par Dieu de vivre des moments physiques éprouvants, et que je n'aimeraient pas vivre pourtant, malgré tout ce qui m'a été donné de vivre pour ma foi.

Faut-il en rajouter?

Etre appelé faux-prophète parce que je ne passe pas la brosse à reluire dans le dos de personne, parce que je dis la vérité et seulement elle, sur l'injonction de l'Esprit Saint? Etre appelé à me repentir pour mes péchés? Là, je n'ai attendu personne pour le faire, sauf que mon Seigneur, dans sa grande miséricorde,  me montre mes faiblesses et péchés, auxquels j'ai renoncé de bonne grâce, parfois, dans la lutte souvent.

Etre appelé faux-prophète parce que parfois je n'ai pas dis les « sacro-saintes paroles » rituelles : le Seigneur dit , ou encore Dieu a dit, ou encore : paroles du Seigneur!...

Je voudrai dire à ces « frère » de  se souvenir d' Hanania, qui, devant Jérémie, prononça ces « sacro-saintes paroles » mais de qui  Dieu dit pourtant de lui : je ne l'ai pas envoyé!

A quoi reconnait-on un « envoyé de Dieu », un Prophète, son Prophète? A ce que la parole annoncée s'accomplit intégralement,  non pas à cause de celui qui a prononcé  ces parole, mais à cause du nom sacré de Celui qui l'envoie dire ces paroles. Lorsque je fais l'historique des « Prophéties » ces dernières parlent pour moi, mais je n'ai d'avocat que Yéshua; Il est celui qui plaide en ma faveur devant le Trône de la grâce tandis que Satan joue à l'Accusateur Public, se servant, pour me montrer du doigt, de ceux qui disent être de la Maison du Seigneur.

Jérémie 12/6 - Car tes frères eux-mêmes et la maison de ton père te trahissent, Ils crient eux-mêmes à pleine voix derrière toi...


Ce matin, devant le Seigneur (tout comme chaque jour de cette semaine,un peu spéciale) je m'attendais à Lui, et je vais vous donner Sa pensée qui ne saurait être mise en équivalence avec la mienne. La mienne, si elle n'est pas pleine de l'Esprit saint, n'est que charnelle; mais dès que l'Esprit de Dieu agit en moi, alors plus rien n'existe, sauf la présence du Très Saint.

Comme je le dis, et le redirais encore en ce jour : soumettez cette parole à la lumière de la Parole de Dieu, la Bible, et laissez vous convaincre par cette dernière; il ne m'appartient pas de vous convaincre.

Pour revenir à nos moutons, ma première lecture biblique commença, très exactement, par Jérémie 14/10... et justement, il était question des fausses prophéties données par ceux que Dieu l'Eternel n'a pas envoyé. Le Seigneur assure que ces prophètes prophétisent le mensonge (v/14) et qu'il ne les a pas envoyé, ni donné d'ordre.
Lisant ceci, et de nouveau me laissant examiner par le Seigneur l'Esprit, et guider par lui, il me fut remémorer que parfois, selon 1 Rois 22/20 L'Eternel accepte qu'un esprit de mensonge se livre auprès des hommes à une action de séduction (ce n'est pas Dieu qui tente, notez-le bien) et cela se fera au travers d'un esprit de mensonge. Michée le Prophète décrié par Achab est conduit devant le roi,  lui donne la vérité, qui n'est pas plaisante, et pour cela il sera mis au cachot. C'est alors que Dieu permet un esprit de mensonge d’œuvrer et de dire : je serai un esprit de mensonge dans la bouche de ses prophètes (ceux du roi); et comme celui-ci fit confiance à ces mensongers, il perdit la vie.

Avais-je envie de me disculper au travers de cette explication? Non pas, je n'ai pas de compte à rendre à l'homme, aussi puissant soit-il, mais c'est à celui qui juge les vivants et les morts que je dois rendre compte de ma vie et de mes paroles, sans omettre mes actions.

Mais comme je le fais ainsi très souvent, afin d'être certaine de ne pas être une femme qui s'imagine n'importe quoi et qui parlerait en ton Nom sans y être conviée, je me souviens de ceci : en 1974, en Octobre très précisément, j'entendis de manière audible cette parole : PARLE ET NE TE TAIS PAS! Et plus tard « JE T'ETABLIS COMME JEREMIE ! »

Alors, vous me comprendrez "peut-être"  lorsque je parle de ma responsabilité envers vous, envers Dieu.


Shalom.


PAROLE DU SEIGNEUR:



« La terre se languit; l'homme se consume et l'âme s'en va découragée. Il n'y a pas de remède, ni dans les lieux habités, ni dans les lieux désertiques.

Tous gémissent et soupirent, et disent : « il n'y a pas de Dieu »!

Les animaux tremblent et ne sont plus en sécurité; ils sont couchés sur le flanc, attendant la mort! Qui les ramènera dans leurs pâtures?

Aujourd'hui, parce que l'homme est incrédule, parce qu'il ne veut pas admettre qu'il y a plus que ce qu'il veut admettre en ses pensées, Je vais, dis le Seigneur, lui révéler à main forte et bras étendu, afin qu'il sache qu'il y a au milieu d'eux un Prophète établit par Ma volonté.

J'honorerai les paroles de ta bouche, quand bien même ils te feraient la guerre, ils ne vaincrons pas car Je marche avec toi, dit l'Eternel des armées.

J'ouvris en son temps je Jourdain, et j'ouvris un passage dans la mer. J'honore qui M'honore, et Je me sers de la perversité de l'homme pour le conduire dans la voie du salut, s'il le souhaite, s'il le veut.


Je dis maintenant que le temps des gémissements est présent!


Je dis maintenant que le mensonge est établi en maître et seigneur, mais Je dis aussi que tout genou fléchira devant Moi s'il est attiré par mon Père!


J'ai donné à l'homme un signe établit dans le ciel, un arc traversant les nues; avec ce dernier, Je "sais" lorsque les eaux veulent ravager la terre et détruire l'homme, et, sur Ma Parole, Je ramène les eaux dans leurs frontières.

J'ai donné à l'homme un signe éternel : Mon Oint, Mon Bien-Aimé, agonisant sur un bois; mais le signe évidant est Sa résurrection, et le salut qu'Il promet à l'homme repentit, et à celui qui se confie dans La Vérité.

Aujourd'hui, Je dis à l'homme : REPENTEZ-VOUS et REVENEZ d'où vous êtes tombés, et Je Me repentirais moi aussi du malheur que J'ai voulu abattre sur vous, terre et hommes tous ensemble.

L'animal connait par instinct le jour de sa mort, l'homme pas! Pourtant, n'ai-Je pas donné à l'homme l'intelligence, ce qui le différencie de l'animal? N'ai-Je pas dit : telle est la chair de l'homme, telle autre est celle de l'animal!

Alors, à vous, les spéculateurs de paix annoncée mais non probante; à vous les prophètes qui parlez avec assurance sans que Je n'agrée vos prophéties, Je dis : REPENTEZ-VOUS et vous jouirez de repos pour vos âmes; mais si vous vous entêtez, si vous endurcissez vos cœurs contre Moi, à mon tour, J'endurcirai le cœur de ceux qui vous combattent et leur donnerai de résister contre vous.

Vous serez alors défaits, humiliés, et si votre persistance demeure, vous connaîtrez la mort avant votre jour car ce que Je vous reproche, c'est d'égarer la fille de Mon peuple et de la conduire dans un chemin trompeur et d'exil. »

En recevant cette parole qui me semble sévère, je supplie Yéshua de me montrer qu'il n'y a pas d'égarement de ma part, et, encore une fois, j'entends : ECRIT!  Alors j'écris!

Le Seigneur me mène à penser aux martyres d'Iran plus précisément, et j'entends la Parole de Mon Seigneur qui dit :


« Parle pour les « chrétiens, hommes pieux » détenus à cause de leur foi et dit :


Pensez! Souvenez-vous de cette parole : RESISTEZ!


La résistance est une arme efficace lorsqu'elle est teintée du rouge du sang qui coula sur la croix! La résistance trempée dans la foi du coeur provenant de Celui qui lui-même résista à son ennemi le Diable en disant : « tu ne tenteras pas ton Dieu » est identique à celle qui animait le Seigneur!


RESISTEZ! Telle est Ma Parole! RESISTEZ

car Je combats pour chacun d'entre vous.


David dit à son âme de se réjouir au sein de l'épreuve, alors vous aussi, réjouissez-vous lorsque vous êtes persécutés en Mon Nom.


Je me souviens de vous, dit le Seigneur et de votre œuvre pour le peuple de Dieu, de votre œuvre envers les saints.


Dis-leur : Ainsi parle le Seigneur : J'honore qui M'honore, mais avec l'homme pervers je me sers de ses œuvres perverses afin qu'elles se retournent contre lui.



Après cela, ce fut une parole reçue contre LES HOMMES DE POUVOIR DE FRANCE :

Dis-leur :


« Vous avez écrit chacun votre tour, parfois tous ensemble, sur un support (vision d'un tableau mural de salle de classe de couleur verte) et vos écritures se sont mélangées à tel point que nul ne peut plus rien y lire; vous-même avez des difficultés à lire votre propre écriture.

Vous avez pris pour support « la Démocratie » et y avez tous ajouté une parole, votre parole!

Mais votre parole n'est pas la mienne, dit le Seigneur, aussi, Je vais, de Ma man, effacer toutes vos paroles, afin que paraisse le support (je pense qu'il s'agit du tableau, support d'écriture) et Je vais, de ma main, y écrire Ma Parole et Ma paroles est celle-ci :


PESEES ET JUGEES!


VOS PAROLES ONT ETE PESEES ET JUGEES ET IL N'EN RESTERA RIEN, SINON MON ECRITURE SUR LE TABLEAU, support enfin nettoyé, comme vierge de toutes vos pensées traduites par des mots et non par des actes.

Alors, vous commencerez à comprendre, en vous-même, qu'il n'est ni remède ni salut qui ne viennent de vos paroles, de vos écrits, de vos décrets! Seule, Ma Parole est éternelle et porte son fruit en toute saison.

 

HOMMES DE POUVOIR : devant vos écrits, vos verbiages paraîtra la dérision de la situation qui, ici-bas, n'est qu'éphémère, et c'est alors que parmi vous sortira l'homme de Ma volonté, afin que s'accomplisse Ma volonté.


HOMME DE POUVOIR: Sache ceci : Satan, que tu penses être ton ami, te réclameras très prochainement le prix de son amitié, et tu comprendras, dans ta détresse, qu'un seul peut te remettre ta dette, fruit de ton péché d'Alliance contraire à celle que Je veux faire avec toi.

Tu penses ta destinée scellée dans une réussite concrète et évidente? Si tu continue sur ton chemin, tu te retrouveras désespéré, désenchanté, et ta chute précédée de ton agonie, sera un signe tangible et visible pour tout ton peuple.


Vous avez établis des alliances frauduleuses que Je n'agrées pas! Revenez de vos mauvaises voies.


Et le Seigneur de me dire encore une fois : DIS-LEUR!


« J'ai parlé une fois! J'ai parlé deux fois, trois fois, mais qui a écouté?


Ce monde, noyé dans son bruit, s’enivre de sons afin de demeurer sourd à Mes appels incessants.

Pourtant, dans ce tumulte, il y aura une levée d'hommes et de femmes, jeunes et vieux, convaincus que la voix qui s'élève est celle de Celui qui Est, de Celui qu'Ils recherchent nuit et jour sans se lasser jamais.

A ceux-là Je dis : FORTIFIEZ-VOUS et GARDEZ VOS AMES DE LA LASSITUDE!

Ne soyez pas effrayés de ce que vous voyez mais soyez fermes et vigilants, car vous ne courrez plus avec des hommes mais votre course accompagne le bruit furieux du galop des chevaux sauvages.

Votre délivrance est proche, et pour certains, leur vie sera leur butin. »


Je disais shalom et amen lorsque de nouveau survint la pensée du Seigneur pour nous tous (peut-être) pour quelques uns (surement).


« Il n'appartient pas à l'homme de contrefaire l'insensé pour se sortir de la fournaise, mais il lui appartient de prendre appuie sur Ma Parole afin de vivre ».


Puis enfin je lisais dans le livre d'Ezéchiel 33 ce qui est attendu de chacun de nous qui sommes serviteurs et servantes du Seigneur afin de demeurer fidèles en toute chose, et dans le livre d'Ezéchiel 34 la promesse de Yéshua pour celui qui sépare le vil du précieux, et ce qu'il en sera lorsque la séparation d'entre boucs et brebis sera évidente.


Je vous dis : SHALOM.


Votre soeur Naomie.

 

 

 

 

 

 

 

 

title