Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 

SOEUR ANNE !

 

NE VOIS-TU RIEN VENIR ?


 


Par Naomie, le 16 Novembre 2014.



SHALOM a vous tous qui êtes dans l'espérance et dans l'impatience aussi.


1 Rois 18/44 - A la septième fois, il dit : Voici un petit nuage qui s’élève de la mer, et qui est comme la paume de la main d’un homme. Elie dit : monte, et dis à Achab: attelle et descends, afin que la pluie ne t’arrête pas.


Pourquoi ce titre, pourquoi ce message ? Tout simplement parce que depuis quelques temps le Seigneur s'adresse à moi par le biais de l'histoire de ce serviteur, peu scrupuleux d'ailleurs (son histoire avec Naaman le prouve bien) et comment il fut dans la contrainte d'attendre que l'action spirituelle entreprise par Elie, son maître, porte enfin son fruit.

Voilà 3 ans ½ que Elie à fermé le ciel par l'action de ses prières, et la nation toute entière fut dans la détresse. Manque du nécessaire quotidien, détresse quotidienne, et peu à peu, amoindrissement de l'espérance de voir la concrétisation des promesses faites par le Seigneur l'Eternel « Je Suis ».

Achab, nous le savons bien, est un homme revêtu de la dignité royale pourtant jugé par Dieu en étant catalogué comme celui qui n'a pas fait la volonté de Dieu. Il a agit méchamment, allant jusqu'à se rendre complice de la mort de Naboth, simplement pour lui ravir le délice de ses yeux : une vigne.

La fin justifie-t-elle les moyens ? Fallait-il que cet homme, Achab, subissant l'emprise malveillante de sa femme Jézabel, alla jusqu'à l'acceptation d'un crime organisé ? Il me paraît une évidence : non !

En ce qui concerne l'Afrique, et la Côte d'Ivoire, fallait-il en arriver là ? Il me semble bien que telle était la volonté de l'Eternel qui a tous les pouvoirs dans les cieux et sur la terre, et qu'en cette occurrence, la délivrance de l'Afrique passait bien par la voie ivoirienne. Mais alors, certains sceptiques diront : depuis le temps que nous entendons des paroles « prophétiques » rien ne se passe, rien ne se produit, et notre sort semble statique, sans évolution aucune.

Je vous comprends, parce que souvent, je me suis posées des questions allant remettre en question mon service spirituel devant Dieu et devant son Eglise. Demeurais-je dans la vérité ? Etc....

Cela me pris des semaines de durs combats contre moi-même et l'insatisfaction de la situation africaine, allant de paire avec ma situation familiale.

Le découragement faisant place à l'incertitude des paroles vraies prononcées par la servante du Saint d'Israël ? Des larmes ont coulées, des cris sont montés, et rien... C'est pourquoi ce titre s'est imposé à moi.

« Dans un conte pour enfant, une femme va être tuée par son époux (Barbe bleue) pour avoir « désobéi » et s'être servie d'une clé « magique » afin d'ouvrir une porte donnant accès au secret de celui qui a décrété sa mort. Elle sait qu'elle va obtenir du secours, du moins elle l'espère, et sur l'endroit le plus haut du château, elle se tient dans l'attente, sa sœur Anne faisant le va-et-vient entre l'éplorée et le secours éventuel.

A l'instant fatidique ou l'homme violent va mettre son plan machiavélique en œuvre et tuer la malheureuse arrivent les secours, et tout fini bien. »

Cela ne vous rappelle pas cette histoire entre Elie et Guéhazy sur le sommet de la colline, Elie « ouvrant » de nouveau la porte du ciel retenant la pluie, et son serviteur faisant des allées-retours jusqu'à l'instant ou il pu crier : « je vois un petit nuage gros comme la paume de la main » et Elie de lui crier d'aller avertir le roi Achab de prendre sa monture et d'aller dans la ville avant de prendre l'averse.


Depuis 2005 où le Saint Esprit me montra la volonté de « Je Suis » en ce qui concernait la Côte d'Ivoire, le devenir politique de L.Gbagbo et la venue de A.Ouattara, le Jubilé des hommes non concrétisé, la chute de certains hommes en vue, je me suis languie de me rendre en Côte d'Ivoire, et ce, malgré la certitude en mon cœur et en mon âme que ce déplacement s'accomplirait selon la volonté de Dieu. Je me suis languie jour après jour, puis j'eus de nouveau des songes et visions, des paroles prophétiques concernant la Côte d'Ivoire dans sa nouvelle direction politique, ainsi que des événements inattendus trouvant leur accomplissement. Mais pour l'essentiel de mon déplacement, rien ! Après cela, j'eus la révélation de la chute de Compaoré dont j'ignorais tout, absolument tout.

Et une révélation intitulée «  l'effet dominos »

Blaise Compaoré a été dans l'obligation de fuir le Burkina Faso telle la révélation de l'Esprit saint, mais ce n'est pas le seul but de la manœuvre.

Maintenant, jusqu'à ce matin, le Seigneur m'a montré le scénario suivant :

  • Burkina – Côte d'Ivoire – Libéria – Guinée – Mali – Répl.de Centrafrique – Congo –

    Sénégal – Niger – Dahomey (Bénin) – Burundi – Cameroun -

  • Djibouti -  viendront les autres nations...


  • Aujourd'hui (23/11/2014) il s'agit du Nigéria et de l'Angola.


La chute de Blaise compaoré a été l'élément déclencheur du principe de l'effet « dominos » qui va s’accélérer.

Bien des frères et sœurs sont dans un état lamentable, manquant de toutes choses, tout comme mon fils cadet dans l'attente d'un secours de notre Seigneur, de son Seigneur. Mais voilà !... Notre sort, celui de ma famille et celui de l'Afrique, de la Côte d'Ivoire, est lié. Rien ne peut y changer rien du tout, et nous sommes dans la même attente du secours divin.

Comme je l'ai précisé, il y a 5 chaînes de dominos, une par continent. La chute du premier domino américain va très probablement être une grave pollution du fleuve « POTOMAC » qui dessers Maryland, la Virginie Occidentale et le Virginie, le District de Colombia, mais principalement WASHINGTON DS capitale fédérale américaine – pareil au fleuve changé en sang par Moïse, ce sera un effet similaire produit par des boues rouges.

Ceci est d'une importance capitale historique – combats meurtriers dans la guerre de Succession, puis des guerres indiennes désastreuses pour l'ethnie amérindienne fortement décimée.

Au travers de Sophonie 2/8 à 11, il a été démontré clairement qu'Israël, la nation du peuple que Dieu s'est choisit pour nation, allait être secourue contre ceux qui veulent injustement proclamer comme état la Palestine au détriment des acquis territoriaux juifs. Ils vont connaître ainsi le poids de la sainte colère de Dieu.


Maintenant, j'aimerai partager cette affirmation de la sainte écriture la Bible, qui va nous permettre, à vous et à moi, ensemble unis pour cette glorieuse victoire que nous allons partager pour la gloire de notre Dieu – contenue dans le livre 2 aux Corinthiens 1/3....

Dieu est « OUI » - Christ est « le Réceptacle » du « OUI » donné par le Père céleste. Il n'est pas « OUI ET NON » à la fois. Il est « OUI » ou bien « NON » mais pas le bâton et la carotte en même temps. De plus, c'est EN Christ Yéshua qu'est le « OUI » de Dieu dans toutes ses promesses pour nous.

Dieu nous réconforte dans toutes les situations et il nous réconforte dans toutes nos détresses. »


Côte d'Ivoire, ne vois-tu rien venir ?

Le petit nuage gros comme une paume de main humaine s'approche et va produire l'effet tant attendu de la pluie régénératrice qui va permettre au germe de produire le fruit et d'engranger une moisson miraculeuse pour le bien-être de tous et toutes.


Soyez bénis .