Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

title

 

SEIGNEUR ! NE TARDE PAS ! NOUS SOMMES FATIGUES !


Par Naomie le 20 octobre 2016.


Habakuk 1/2 - Jusqu’à quand, ô Eternel?… J’ai crié, et tu n’écoutes pas! J’ai crié vers toi à la violence, et tu ne secours pas!


Shalom !



Mes chers frères et sœurs, en cette matinée d'automne, alors que tombe la pluie, un grand sentiment de fatigue est présent, pas seulement sur ma vie, mais sur la vie de beaucoup d'entre ceux qui espère voir la main du Seigneur agir selon ses promesses.

Et passent les jours, et une impression de lassitude pesante, d'un manque ,se fait sentir. Serait-ce que la présence du Seigneur n'est plus visible, ni sa main suffisante pour pourvoir au besoin de ses enfants, de ses serviteurs et servantes ? Avons-nous espérés en vain, et marché dans des voies qui n'étaient pas justes ? Psaumes 73/13 - C’est donc en vain que j’ai purifié mon cœur, Et que j’ai lavé mes mains dans l’innocence:


Que de questions n'est-ce pas ? Mais si je me les posent, je sais que d'autres que moi se les posent aussi, et d'autres avant nous se les sont également posées, tels les occupants de la barque prise dans les tourbillons d'un lac en furie.


Alors nous disons : Seigneur ! Ne vois-tu pas que nous sommes en péril, que la rive est encore éloignée et que nous « ramons » inutilement ? Seigneur ! Viens à notre secours, ne tarde pas - Psaumes 40/17 et 18 - Moi, je suis pauvre et indigent; Mais le Seigneur pense à moi. Tu es mon aide et mon libérateur: mon Dieu, ne tarde pas!


Et nous pensons que le Seigneur s'est assoupit à la proue de la barque et que la navigation se fait au « petit bonheur la chance » Et bien non !

Suis-je en train de vouloir me rassurer moi-même, ou bien est-ce le sentiment profond de mon cœur ? Marc 4/38 - Et lui, il dormait à la poupe sur le coussin. Ils le réveillèrent, et lui dirent: Maître, ne t’inquiètes-tu pas de ce que nous périssons ? Luc 8/24 … S’étant réveillé, il menaça le vent et les flots, qui s’apaisèrent, et le calme revint.

Aujourd'hui encore, alors que les vents sembles contraire, notre Seigneur est celui qui ordonne et à qui tout se soumet, les éléments naturels comme la folie humaine – souvenez-vous : toute langue confessera qu'il est Seigneur et Dieu.

Esaïe 45/23 - Je le jure par moi-même, La vérité sort de ma bouche et ma parole ne sera point révoquée: Tout genou fléchira devant moi, Toute langue jurera par moi.


Pourquoi Seigneur est-ce que le méchant prospère alors que nous dépérissons ? Pourquoi Seigneur.... Pourquoi Seigneur ?... Pourquoi ?...

Nous avons des réponses, certes, mais parfois elles nous semblent insatisfaisantes, et nous gémissons sur notre sort.

Dieu est-il injuste ? Dieu n'est pas injuste dit la sainte parole, et l'Eternel se souvient de nos œuvres, elles sont devant lui.

Jérémie 31/16 - Ainsi parle l’Eternel: Retiens tes pleurs, Retiens les larmes de tes yeux; Car il y aura un salaire pour tes œuvres, dit l’Eternel; Ils reviendront du pays de l’ennemi.

Nous sommes les héritiers de ceux-là à qui notre Dieu disait :

Exode 14/15 - L’Eternel dit à Moïse: Pourquoi ces cris? Parle aux enfants d’Israël, et qu’ils marchent.

Qu'ils marchent.... Seigneur ? Tu nous dis de marcher, de cesser nos cris ? Mais qu'y a-t-il devant nous ? Et combien de temps encore Seigneur devons-nous aller ?

A ces questions arrivent des réponses, réponses du passé pour ce présent, réponses éternelles, mais sont-elles suffisantes ? Ecoutons notre Dieu dire à ceux-là qui, pareillement à nous, tendent les mains vers le Trône céleste et implorent la pluie du ciel : Deutéronome 29/5 - Je t’ai conduit pendant quarante années dans le désert; tes vêtements ne se sont point usés sur toi, et ton soulier ne s’est point usé à ton pied; ou encore : Jérémie 12/5 - Si tu cours avec des piétons et qu’ils te fatiguent, comment pourras-tu lutter avec des chevaux? Et si tu ne te crois en sûreté que dans une contrée paisible, que feras-tu sur les rives orgueilleuses du Jourdain?


Après cela, il ne reste qu'une chose à faire : s'essuyer les yeux, sécher nos larmes, laisser le shalom divin refaire surface dans nos cœur et se remettre a l’œuvre devant le Saint d'Israël, attentifs à sa volonté exprimée dans le quotidien de nos vie que parfois nous avons occulté à cause des soucis de la vie.


Lorsque le Saint Esprit nous annonça l'effet domino sur diverses nations africaines, des cris sont parvenus jusqu'à moi. Mais en constatant combien l'effet domino est actif, alors je souris simplement, sachant que si Dieu parle par ma bouche, la réalité se fera dans le concret. Il en est ainsi pour toutes choses. Un homme nommé Gamaliel, pris la défense des apôtres lorsque ces derniers furent conduit au Sanhédrin afin d'y être mis en accusation, et dit, dans le livre des Actes 5/38 – Et maintenant, je vous le dis ne vous occupez plus de ces hommes, et laissez-les aller. Si cette entreprise ou cette œuvre vient des hommes, elle se détruira; Mais si elle vient de Dieu, vous ne pourrez la détruire. Ne courrez pas le risque de combattre contre Dieu.


Un peu de sagesse et de discernement seraient bienvenus parmi nous.


Fatigués ? Nous en avons le droit, mais nous n'avons pas le droit de devenir des incrédules. Celui qui fatigue pendant la marche n'est pas celui qui tombe, et celui qui chancelle et tombe peut encore se relever, avec l'aide de l'Eglise régénérée et aimante, tandis que l'incrédule coure le risque de se perdre -

Luc 9/41 - Race incrédule et perverse, répondit Jésus, jusqu’à quand serai-je avec vous, et vous supporterai-je? Ici, le Seigneur Yéshua s'adresse aux disciples, pas à n'importe qui, mais à ceux-là qui le suive. Et aussi dans l’épître de Jacques 1/-6 et 7 – celui qui est inconstant et qui doute est semblable à un incrédule qui ne peut pas espérer obtenir du Seigneur.


Fatigués ? Nous en avons le droit, mais pas celui de demeurer à terre, faisant ainsi de nous la risée des ennemi du Seigneur, de nos ennemis - Michée 7/8 - Ne te réjouis pas à mon sujet, mon ennemie! Car si je suis tombée, je me relèverai; Si je suis assise dans les ténèbres, L’Eternel sera ma lumière.

Frères et sœurs, nous sommes des témoins de la vérité proclamée par Christ Yéshua et ce témoignage constant va anéantir les œuvres de l'ennemi -

Apocalypse 12/11 - Ils l’ont vaincu à cause du sang de l’agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort. Aujourd'hui encore, des martyres payent de leur vie leur témoignage, celui de Christ Yéshua, du Roi vivant – Apocalypse 6/9 - Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l’autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu’ils avaient rendu. En réponse à leur question de savoir jusqu'à quand ils devraient demeurer ainsi, il leur fut répondu qu'il devait y avoir d'autres qui, comme eux,perdront la vie dans le martyre pour leur foi, pour l'Agneau, pour Dieu. Apocalypse 6/11 ;


Cependant, nous ne devons pas nous laisser abattre par le découragement, et par les porteurs de mauvaises nouvelles. Souvenez-vous :

Psaumes 68/11 et 12 - Le Seigneur dit une parole, et les messagères de bonnes nouvelles sont une grande armée: - Esaïe 52/7 - Qu’ils sont beaux sur les montagnes, Les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, qui publie la paix! De celui qui apporte de bonnes nouvelles, qui publie le salut! De celui qui dit à Sion: ton Dieu règne!


Christ notre Roi est LE porteur de bonnes nouvelles par excellence, voyez plutôt ce qui nous est annoncé au travers du livre d'Esaïe 61/1 - L’esprit du Seigneur, l’Eternel, est sur moi, Car l’Eternel m’a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, Pour proclamer aux captifs la liberté, et aux prisonniers la délivrance;


La vérité agissante de l'Eternel demeure en éternité. Sa parole couvre la terre, aux quatre points cardinaux, fait son œuvre avant de revenir à celui qui est le dispensateur de la grâce.


Dieu se lève, ses ennemis s'enfuient, de toute éternité son trône est établi.

Les hommes s'agitent, et tous leurs comportements les condamnent par avance parce qu'ils sont comme du chanvre, comme de la paille qui sera brûlée au terme de la journée, brûlée par le soleil, brûlée par le feu. Ils s'agitent sans savoir l'essentiel. Mais l'essentiel les rattrape et ils vont devoir rendre compte à Celui qui est vivant.

La parole adressée à Jérémie le prophète est toujours d'actualité, il suffit d'écouter, d'entendre et de mettre à profit sa teneur.


Jérémie 23/18 - Qui donc a assisté au conseil de l’Eternel pour voir, pour écouter sa parole? Qui a prêté l’oreille à sa parole, qui l’a entendue?


Joël 2/11 - L’Eternel fait entendre sa voix devant son armée; Car son camp est immense, Et l’exécuteur de sa parole est puissant; Car le jour de l’Eternel est grand, il est terrible: Qui pourra le soutenir?


Visions diverses., Paroles de Dieu !


Encore une fois, je vais vous inciter à mettre ces paroles et autres songes et visions à la lumière de la Parole qui est la lampe sur notre sentier.- Psaumes 119/105 -


Ce mois de septembre à été comme un volcan que l'on croyait endormit pour longtemps et qui, soudainement, laisse présager une prochaine irruption grandiose. Chaque jour, Dieu a révélé sa pensée, de plusieurs façons.


Le 9 septembre, jour de mon anniversaire, à 3 heures du matin, je suis devant notre Dieu ; Il me rappelle les paroles de Aggée le prophète qui a appelé le peuple, qui a bougé, et suite à son appel, l'ouvrage a commencé.


Le mercredi 11 septembre, l'Esprit saint me révèle les grandes craintes de « Pharaon » et en songe, je constate un jeu de quilles, style bouling, toutes debout, selon un alignement précis. Elles sont telles des barricades, comme des forteresses barrant une rue.

Je vois une petite bille, non pas une boule, mais bien une petite bille en terre qui s'en vient heurter la base de la quille de tête qui vacille et tombe, entraînant les autres avec elle. Toutes sont à terre à cause d'une simple petite bille – Cela ressemble fortement à l'image de la statue qui s'effondre parce qu'une main qui n'est pas humaine a détachée un fragment de cette dernière.


Le dimanche 14 septembre, la sainte parole de Dieu souligne l'importance de ne pas accorder sa confiance à « pharaon » parce qu'il est semblable à un roseau cassé qui s'en vient blesser de manière cruelle celui qui manquerait de sagesse en s'appuyant sur lui. Au temps de Joseph, Pharaon produisit, sans le savoir, la volonté de Dieu envers Israël, mais son successeur, Séti, déploya toute sa hargne afin de réduire Israël en esclavage. Livre d'exode 5 -


Le jeudi 15 septembre – une parole concernant G.SORO - «  tu as mordu la main tendue, a ton tour, tu seras mordu »


Le mardi 20 septembre – un songe – cela se passe dans la nuit – j’aperçois de « halos » de lumière, mais en réalité ce sont des feux de grands bûchers funéraires ou on a empilé des morts en couches successives – cadavres d'hommes, cadavres de chevaux (il me semble) – sur certains bûchers, des agonisants...


Le mercredi 21 septembre - « Soro n'est pas « Le Samaritain » malgré toutes ses déclarations enrobées de spiritualité - » il a bu le vin et le sang mêlés – tout comme Ouattara – il n'est rien d'autre qu'un sataniste – il pratique la violence pour ses propres dessins - Mathieu 7/15 - Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au dedans ce sont des loups ravisseurs.

Luc 13/1 - En ce même temps, quelques personnes qui se trouvaient là racontaient à Jésus ce qui était arrivé à des Galiléens dont Pilate avait mêlé le sang avec celui de leurs sacrifices. C'est ainsi qu'il est encore pratiqué afin d'obtenir succès et renommée, pouvoir absolu. Il est de notoriété publique que Pharaon et Brutus ont pratiqué la sorcellerie et autres rites sataniques, des enfants retrouvés décapités par exemple...

Mais il n'est pas concevable que Satan puisse demeurer debout devant le Seigneur de toute la terre. Même lui devra se soumettre !



Le mardi 27 septembre - Parole du Seigneur -


« Quand vous direz « paix et sûreté » un grand malheur surgira -1Th 5/3.

Nul ne fait attention à la réalité des choses actuelles, vous avez des yeux et ne voyez pas.

Grandeur et décadence ! Vous dites bien ce qui est mal et mal ce qui est bien -

Vos sociétés sont semblables aux chambres secrètes du Temples dans lesquelles , loin du regard, loin de la foule, il se tramait des offenses envers l'Eternel Dieu par des actions dépourvues de sens, des actes impies. Vous souhaitez l’honnêteté sans la pratiquer vous-même.

Vous mettez sur le dos des peuples des jougs que vous ne porteriez pas du bout des doigts.

L'arrogance est le partage du plus grand nombre, et tels des chiens, vous aboyez afin d'obtenir l'os du pouvoir.

Vous vous partagez les richesses de ce monde, sans vous préoccuper des misérables de la terre.

Vos dépenses excessives appauvrissent vos Etats et votre prostitution à « Mamon » est montée jusqu'aux cieux.


Vous êtes aveugles, Dieu ne l'est pas !

Sourds et muets ? Dieu est le contraire de l'homme pécheur qui se proclame être à son image.

Vous tuez vos prophètes par votre méchanceté et érigez leurs tombeaux pour satisfaire vos consciences.

Vous faites des alliances « contre-nature » et vous vous affublez de titres pompeux qui n'ont de résonance que le péché qui vous anime.

Vous vous prétendez de la race des « élus, de celle des seigneurs » Ce sont les humbles, les derniers, les prostituées qui vous devanceront devant l'Eternel Dieu, il n'est, devant lui, que la valeur qu'il approuve mais pour vous sont ces trois mots : « comptés, pesés et divisés » voilà votre valeur devant l'Eternel.


Responsables ! Telle est votre situation devant le Seigneur Dieu de toute la terre ! Responsables ! Cependant, et malgré la bonne volonté de quelques uns, vous avez allumé une mèche qui ne saurait être éteinte.


Vous êtes à la recherche de mondes nouveaux alors que vous ne savez pas gérer celui qui est le vôtre ; Vous êtes à la recherche de l'Eternel et avez oublié que vous avez été créés mortels ; Vous vous dites semblables à Dieu, mais vous n'est pas des dieux !

Redevables devant le trône de l'Eternel créateur, voilà ce que vous êtes, alors que vous maudissez l'homme, vôtre semblable.


Les feux que vous avez allumés se propagent rapidement, et vous n'avez aucun moyens humain afin de les circonscrire. Ils prennent de l'ampleur tandis que vous vous chamaillez pour quelques brindilles.

Votre irresponsabilité vous accuse d'elle-même et parle contre vous , alors qu'en son temps, j'ai voulu vous révéler la connaissance divine en toutes choses, mais vous ne l'avez pas voulu. Vous vous êtes dès lors, fabriqués des dieux à votre ressemblance, à l'image de l'homme.


Le comportement du plus grand nombre est déviationniste, et vous appelez bien ce qui ne l'est pas,.

Vous savez, si du moins vous le savez, que la terre est réservée pour le feu. Il y aura toujours des changements climatiques, il y en a toujours eux. La terre n'est pas statique, figée dans l'espace, encore moins dans le temps. En elle sont tous les signes de la vérité de Dieu mais vous êtes des aveugles, aveuglés dans votre réalité, ne vivant plus que dans un monde virtuel.


Prédateurs de la race humaine, l'homme coupe de sa propre initiative la branche qui le supporte assis. N'entendez-vous pas la voix qui crie « Caïn ! Qu'as-tu fait de ton frère ? »


Quand la coupe fut pleine, à son comble, que le péché la fit déborder, la colère divine s'enflamma contre l'homme qui paya le prix de son arrogance. Il en est toujours ainsi à ce jour. Cependant, la voie de la repentance a été ouverte par Christ Yéshua, celui-là que vous rejetez encore – mais rien ne changera à ce qui a été marqué par l'Eternel Dieu – une seule voie, un seul chemin – Golgotha


Si vous revenez à moi, je changerai la malédiction en bénédiction, et vous verrez alors la différence entre bien et mal.


J'ai appelé ! J'ai parlé ! J'appelle et je parle encore mais viendra le jour ou le temps marqué pour la fin de toutes choses se fera sentir. C'est alors que pleureront les incrédules, suppliant en vain la grâce mais s'en sera fini de ce temps. Fini pour les hypocrites, les scribes et pharisiens de ce monde impie. Rien de ce qui se dira ne pourra influencer la fin du temps marqué.


Le « Système » planétaire est corrompu, tout comme ceux-là qui ont jeté un voile sur le regard de ceux qui avaient soif de la vérité. La vérité s'est perdue dans les sentiers de l'Humanisme, et la véritable royauté a été souillée par la boue du péché.

Ceux-là de qui il est dit « j'ai fais de vous une race royale, des sacrificateurs pour honorer Dieu, qui ont été revêtu du vêtement sacerdotal, ont perdu la vision qui avait été écrite sur leur cœur, tout partiellement à ceux-là dont le nom est inscrit sur les mains percées de Christ vainqueur (Esaïe 49/16)


Le prix des âmes égarées vous sera redemandé. Confessez votre péché dit le Seigneur, il vous sera « encore » pardonné. Mais ne tardez pas, les temps sont courts, et si la fin de toutes choses tardait, le plus grand nombre périrait, nul ne pourrait alors être sauvé.

C'est à cause de ceux-là qui soupirent sous l'Autel que ces choses viendront à leur échéance, et toute la terre, avec ce qu'elle renferme, connaîtra que dieu est Dieu et qu'il n'en est point d'autre. »

Après avoir reçu ces paroles j'ai comme d'habitude demandé à notre Seigneur la confirmation biblique – je vous incite à lire Galates 5/16 à 26 qui recommande de marcher selon l'Esprit saint, puis Apocalypse 15/15 à 20 qui nous parle du temps venu ou la moisson doit être engrangée.


Le mercredi 28 septembre – Dieu entre en jugement avec la terre ! Le jugement a déjà commencé. Jérémie 25/31 - Le bruit parvient jusqu’à l’extrémité de la terre; Car l’Eternel est en dispute avec les nations, Il entre en jugement contre toute chair; Il livre les méchants au glaive, dit l’Eternel.


« Nous sommes tous des barbares dit le Seigneur »

Nous sommes tous des barbares avec dans le cœur une complexité i_indéterminée qui nous pousse à faire ce que nous ne sommes pas sensés faire, et défaire, avec la même ferveur, ce que nous avons construit avec, parfois, bien des difficultés.

Barbares parce que nous nous déchirons et agissons comme des destructeurs organisés.

La barbarie est un phénomène devenu « sociétal » qui nous dirige droit dans le mur.Nous invoquons divers raisons, dont celle de procurer le bonheur au plus grand nombre, si ce n'est à tous. Psaumes 4/6 et 7 -Plusieurs disent: Qui nous fera voir le bonheur? Fais lever sur nous la lumière de ta face, ô Eternel!

Nous tricotons un ouvrage de laine afin de préserver du froid, mais dès l'arrivée de ce dernier, nous détricotons l’œuvre de nos mains, dans le soucis d'en créer un meilleur. C'est ainsi que procède l'humanité, toujours en quête d'un meilleur qui n'existe pas dans sa quête. Elle détruit aujourd'hui ce qu'elle a insensée hier, et tout cela dans un vaste mouvement d'agitation perpétuel. »


La vraie parole prophétique qui nous est donnée de façon permanente atteste que toutes ces paroles sont véritables.
Malgré toute la méchanceté humaine établie et démontrée, il est une vérité absolue : l'amour de Dieu le Créateur pour toute sa création, dont nous sommes. Dans Esaïe 49/8 Dieu atteste qu'il nous a été fait réponse au temps marqué, et que nous sommes dans le temps favorable ou il a été établi une alliance éternelle avec le peuple afin de relever la maison, le pays qui est dans la désolation, et distribuer des héritages qui étaient désolés (mais qui ne le seront plus) – v/10 – que celui qui a pitié du peuple sera leur guide, qui les conduira vers les sources d'eau abondantes – v/24 – que le butin du « puissant » lui sera « ôté » et il perdra ce qu'il a pillé au juste (celui qui a été justifié dans la grâce) – Le Seigneur l'atteste par ces mots : la « capture » (le pillage) fait sur le juste échappera des mains de celui qui a pillé – le butin lui échappera.


Voici donc le résumé de ce mois de septembre passé devant le Saint afin d'être guidée par l'Esprit saint et transmettre la vérité -

Dieu a vu la lassitude de sa servante, de ses serviteurs, de ses enfants, du peuple tout entier. Exode 3/7

Tout comme au temps de Pharaon et de Moïse, L'Eternel dit : j'ai entendu les gémissements, les cris de douleurs de ce peuple courbé sous la main puissante de son ennemi. Au temps marqué j'ai envoyé un Libérateur (Moïse) qui a conduit mon peuple en terre promise – il en a été ainsi, il en sera de même dès maintenant – l'homme s'affranchira de la barbarie humaine à cause du nom du Seigneur.


Abdias 1/1 - Prophétie d’Abdias. Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel, sur Edom: Nous avons appris une nouvelle de la part de l’Eternel, et un messager a été envoyé parmi les nations: Levez-vous, marchons contre Edom pour lui faire la guerre! -


Alors oui, fatigués, nous le pouvons, mais relevés, nous le devons, afin que nous puissions continuer de marcher jusqu'au temps venu de l'accomplissement de la promesse divine pour chacun d'entre nous, pour les peuples et les nations.


Soyez bénis dans l'attente du retour du Maître saint.