Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

MOURIR, ET APRES ?…

Du pasteur Guygot 

 

 

.

 

Le 8 Décembre 2009.

 


 

 

 

1 Corinthiens 15/54 et 55 -  Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l`incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l`immortalité, alors s`accomplira la parole qui est écrite: La mort a été engloutie dans la victoire.  O mort, où est ta victoire? O mort, où est ton aiguillon?

 

Il est des sujets que nous n’aimons pas trop aborder, et la mort figure sur notre liste. Pourquoi une telle peur ? Parce que nous savons bien, vous et moi, que la peur est un sentiment puissant qui nous anime, même lorsque nous sommes de ceux qui en parlent « librement », la mort est dérangeante. C’est pourquoi j’ai aimé ce message de ce frère, message inspiré de l’Esprit Saint, basé sur la parole de Dieu, la Bible, et sensé nous faire sortir justement d’une espèce d’anonymat la concernant.

La mort fait partie intégrante de notre vivant, et Paul, l’apôtre de Dieu, nous dira qu’il ne veut pas que nous soyons ignorant en ce qui la concerne, pour notre paix.

 

J’ai eu la tristesse d’être séparée de mon époux, décédé en 1999, tristesse dont nous n’avons pas à ignorer la présence, elle aussi est un sentiment humain. Mais parce que, justement, celui-ci est parti dans la volonté du Seigneur, avec le salut en espérance, et acquis en Christ Yéshua, je comprends ceux et celles qui passent par ces moments difficiles, même si nous sommes "chrétiens nés de nouveaux."

 

Alors, puissions-nous, puissiez-vous trouver un apaisement dans ce texte, et retrouver, pour ceux, celles qui l’auraient perdu, la joie, parce que nous n’avons rien perdu (si notre conjoint, notre famille, notre ami est mort en Christ), nous avons seulement a attendre que vienne notre temps et nous nous retrouverons, si nous marchons avec Yéshua, et ce, jusqu’au bout.

 

Shalom dans le nom qui nous est donné pour notre salut, lui qui est le Prince de la Paix, le Roi des rois, le Seigneur Yéshua.

Votre sœur Naomie.

 

Hier après midi, nous assistions aux obsèques d'un frère, pasteur depuis 1952 et pendant que les prédicateurs retraçaient les événements de sa vie, je réfléchissais d'une part aux choses que Dieu peut faire avec des personnes faibles physiquement et aussi à la réalité de notre vie après que nous ayons quitté notre corps. Nous pouvons essayer d'imaginer cette situation de différentes façons, mais les seules  vraies réponses se trouvent dans les Ecritures, la Bible, Parole  inspirée de Dieu.

Voici quelques paroles qui nous instruisent sur la réalité de la situation des enfants de Dieu qui meurent. Premièrement le  passage de l'Apocalypse qui atteste le bien être de ceux qui meurent
dans le Seigneur :   Apocalypse 14:13 Et j’entendis du ciel une   voix  qui disait: Ecris: Heureux dès à présent les morts qui meurent dans le   Seigneur! Oui, dit l’Esprit, afin qu’ils se reposent de leurs travaux, car   leurs œuvres les suivent
"Dès à présent" souligne le fait que ce bonheur n'est pas retardé à la résurrection des corps, comme certains
l'enseignent, mais est accordé dès le moment où nous entrons en esprit  dans le ciel de Dieu.
D'ailleurs Jésus a dit au brigand repenti :   Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu   seras avec moi dans le paradis - Luc 23/43.
L'apôtre Paul a écrit :  Nous sommes donc toujours pleins de  confiance, et nous savons qu’en demeurant dans ce corps nous demeurons  loin du   Seigneur- car nous marchons par la foi et non par la vue,  nous sommes pleins   de confiance, et nous aimons mieux quitter ce  corps et demeurer auprès du   Seigneur. 2 Corinthiens 5/6.

Il s'agit donc  d'aller auprès du Seigneur en quittant ce corps. Dans la même pensée il  écrit encore :  Je suis pressé des deux côtés: j’ai le   désir de m’en aller et d’être avec Christ, ce qui de beaucoup est le meilleur.   Philippiens 1/23. 

 

 Il y a des choses auxquelles nous n'aimons pas penser, cependant l'Ecclésiaste à écrit :  Mieux vaut se rendre
dans une maison de   deuil que dans celle où l’on festoie, car celle–là nous rappelle quelle est la   fin de tout homme et il est bon d’y  réfléchir pendant qu’on est en vie.   Ecclésiaste 7:2

 

Un frère qui visite le site pasteurweb m'écrivait dernièrement ceci :  Je sais que vous êtes avancé en âge et je   souhaite que le Seigneur vous garde parmi nous encore bien longtemps.    

Au fait, on pense à quoi lorsque  l'on a votre   âge ? Je pense que l'on vit au jour le jour, non ?
Avez-vous des craintes pour   le grand départ ?

Et voici ce que je lui  ai répondu :"Depuis ma jeunesse j'envisage la mort comme pouvant se produire à chaque instant...
Non je n'appréhende pas le jour du départ, je me confie dans la promesse de Dieu. Pour moi le ciel n'est pas virtuel, je crois comme l'apôtre Paul : Nous savons, en effet, que, si cette tente où nous habitons sur la terre est détruite, nous avons dans le ciel un édifice qui est  l’ouvrage de Dieu, une demeure éternelle qui n’a pas été faite de main  d’homme. 2 Corinthiens 5/1. 

Cette confiance n'est pas une idéologie religieuse, ni le fruit d'une quelconque mystique, mais une ferme assurance, comme le dit l'épître  aux Hébreux 11.
Si je désire encore être quelques années avec les miens, je sais que le jour où je quitterai cette tente, j'irai avec le Seigneur...  avec Christ, ce qui de beaucoup est le meilleur. Philippiens 1/23. 

Lors de la cérémonie des obsèques de mon ami, ce pasteur qui avait terminé sa course, je repensais à ce que l'apôtre Paul écrivait et je me disais comme à chaque fois : il faut regarder au-delà de que  nos yeux perçoivent.  C’est pourquoi nous ne   perdons pas courage. Et lors  même que notre homme extérieur se détruit, notre   homme intérieur se renouvelle de jour en jour. Car nos légères afflictions   du moment présent produisent pour nous,  au-delà de toute mesure,  un   poids éternel de gloire, parce que nous regardons, non point aux choses   visibles, mais à celles qui sont  invisibles; car les choses visibles sont   passagères, et les invisibles sont éternelles.
Nous savons, en effet, que,   si cette tente où nous habitons sur la terre est détruite, nous avons dans le   ciel un édifice qui est l’ouvrage de Dieu, une demeure éternelle qui n’a pas   été faite de  main d’homme. 2 Corinthiens 4/16.

 

Voici donc pour conclure cette brève  réflexion, le texte qui me réconforte et que  je partage avec vous : 

« Nous sommes donc toujours pleins de confiance, et nous savons   qu’en demeurant dans ce corps nous demeurons loin du Seigneur- car nous  marchons par la foi et non par la vue, nous sommes pleins de confiance,
et   nous aimons mieux quitter ce corps et demeurer auprès du Seigneur.
C’est   pour cela aussi que nous nous efforçons de lui être agréables,  soit que nous  demeurions dans ce corps, soit que nous le quittions. 2  Corinthiens   5/6-9. »

Que Dieu vous encourage et vous fortifie dans la foi !

 

Votre frère en Jésus-Christ

Léopold Guyot, pasteurweb 

(Pour plus de précision sur ce sujet, lisez l'étude sur "L'au-delà")

 

Cette lecture m’a conduit à me faire la réflexion suivante : Et après ?

N’est-ce pas là ce qui est écrit, le titre de ce témoignage ?

 

Et après ?

 

 

 

 

Combien d’entre les hommes ont une peur telle de la mort que pour y échapper, ils sont prêts à tout, même à se donner eux-mêmes la mort.

Pour cerner le problème, ils iront voir des mages, des devins, des « diseurs » de bonne aventure, etc… Mais que peuvent annoncer ces personnes, serviteurs du Malin, sinon leur ignorance dans ce domaine ?

La bible, parole révélée aux hommes afin de leur servir d’enseignement, est riche de renseignement à ce sujet, il suffit d’aller voir de plus près de quoi il en retourne.

Paul nous dit : 1 Thessaloniciens 4/13 - Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l`ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n`ont point d`espérance.

 

L’expérience que j’ai vécue dans le départ de mon époux lors de son décès, me laissera à jamais marquée parce que c’est la concrétisation de Psaume 23 qui s’est accomplie : Psaumes 23/4 - Quand je marche dans la vallée de l`ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent.

Effectivement, pour ceux qui ont encore des doutes à ce sujet, sachez que c’est la stricte vérité : tandis que mon époux venait de fermer ses yeux à jamais, j’eus le sentiment, plus même, la palpable impression de ne pas être seule dans la chambre, mais d’avoir la présence d’au moins deux présences.

Je vous avoue que l’expérience est extraordinaire, parce qu’instantanément, j’ai compris que l’esprit de mon époux n’était pas seul pour quitter le lieu ou gisait le corps. L’Ange de l’Eternel était présent, selon qu’il est écrit que la mort des fidèles de Dieu lui est précieuse.

Le temps de comprendre ce qui était, de m’émerveiller aussi et plus rien, c’est alors qu’entrèrent les deux infirmières du soir qui me dirent : votre mari est parti… Je le savais sans même m’être approchée de son corps sans vie.

Ezéchiel 18/32 - Car je ne désire pas la mort de celui qui meurt, dit le Seigneur, l`Éternel. Convertissez-vous donc, et vivez.

Ici, il est question non pas de la mort physique, mais de la mort spirituelle, la deuxième mort, celle qui nous tiendra à toujours éloignés, séparés de Christ, dans l'horreur d'une éternité passée dans un monde auquel nous ressemblerons.

Il y a quelques jours, alors que je regardais un film à la télévision, film dans lequel était une représentation de ce monde qu'est l'enfer, je me mis à penser, tout en sachant bien que ce n'était qu'une projection humaine, une représentation imaginée et imagée d'un lieu que nous ne connaissons pas dans notre état de vivants, que jamais je ne voudrais y être présente, et j'en parlais à mon Seigneur, lui demandant de me tenir tout prêt de lui afin que je ne m'égare pas. Tous, nous pouvons pécher; tous nous pouvons chuter, tous nous pouvons nous approcher de ce Dieu qui sait faire miséricorde à celui, celle qui humblement vient à lui pour reconnaitre ses fautes, ses péchés et demander grâce dans le pardon.

 

Il y aurait beaucoup a dire sur la mort, sur ce qu’elle représente, comment elle a perdu son autorité, le jour ou Yéshua anéantit son pouvoir lors de son séjour dans le séjour des morts, ou il reprit cette autorité à Satan.

Esaïe 25/8 - Il anéantit la mort pour toujours; Le Seigneur, l`Éternel, essuie les larmes de tous les visages, Il fait disparaître de toute la terre l`opprobre de son peuple; Car l`Éternel a parlé.

 

Frères, sœurs ! Arrivent des temps difficiles, et combien sont dans la crainte de ce qui est devant eux parce que les bergers ont distillé des paroles sirupeuses plutôt que de dire la vérité.

Christ est la vérité. Paul proclame que la mort n’est rien, contrairement à ce qui nous entendons continuellement dans ce monde apeuré et perdu.

 

Satan ! Tu t’es levé et tu as attaqué, sans vergogne, le peuple de Dieu ! Soit !

Tu te crois victorieux ? Soit !

Tu penses que la venue de l’Impie résoudra tes problèmes ? Soit !

Mais voici ce que te dit le Seigneur par les écritures saintes, par le Verbe révélé, celui qui est vivant éternellement et qui t’a déjà jugé, placé sous ses pieds et sous ceux de ceux qui marchent avec lui :

 

Osée 13/14 - Je les rachèterai de la puissance du séjour des morts, Je les délivrerai de la mort. O mort, où est ta peste? Séjour des morts, où est ta destruction? Mais le repentir se dérobe à mes regards!

 

Hébreux 2/14 - Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que, par la mort, il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c`est à dire le diable, 2/15 - et qu`il délivrât to us ceux qui, par crainte de la mort, étaient toute leur vie retenus dans la servitude.

 

Apocalypse 6/11 - Une robe blanche fut donnée à chacun d`eux; et il leur fut dit de se tenir en repos quelque temps encore, jusqu`à ce que fût complet le nombre de leurs compagnons de service et de leurs frères qui devaient être mis à mort comme eux.

 

Apocalypse 7/17 - Car l`agneau qui est au milieu du trône les paîtra et les conduira aux sources des eaux de la vie, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux.

 

Apocalypse 21/8 - Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l`étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort.

 

Frères et sœurs, hommes, femmes, jeunes et vieux !

Christ vous a convoqué à une sainte convocation avant qu’il ne soit trop tard et vous demande de vous inspirer de sa parole véritable afin que vous sachiez ce qui est réservé à celui qui ferme les yeux et quitte ce monde DEFINITIVEMENT, parce qu’il n’est donné à l’humain de ne mourir qu’une seule fois.

Le reste est faribole et mensonge satanique !

Pas de réincarnation !

Pas de toutes ces choses qui nous laissent croire que nous sommes issus du hasard et simplement qu’un amas de cellules ! NON !

Un Créateur : Dieu l’Eternel !

Un seul Dieu : Dieu l’Eternel dont le nom sur terre est Yéshua !

Un seul Sauveur : Yéshua nous conduisant au Père par Sa mort et Sa résurrection !

Un seul Médiateur : Yéshua nous ouvrant, par sa mort, la voie qui nous donne la révélation du Père Eternel !

Un seul vainqueur : Yéshua qui a mis la mort sous ses pieds !

 

Shalom à vous qui pleurez ! J’ai moi aussi pleuré la mort d’êtres chers mais je sais ou ils sont, ils ne sont pas perdus pour tout le monde puisqu’ils sont dans l’attente de la résurrection auprès du Seigneur.

Alors en toute honnêteté : si vos morts sont partis avec la foi de leur salut, ne les pleurez plus ! Si ce n’est pas le cas, ne pleurez pas, il n’y a plus rien a faire !

S’il vous reste des êtres chers qui ne connaissent pas le Seigneur : réagissez rapidement parce que vous n’avez pas la maîtrise du temps, et vous ne savez rien du temps qui est devant vous !

Parce que vous risqueriez de vous entendre prononcer les paroles contenues dans Ezéchiel 3 et 33, ce qui serait dramatique pour vous.

Votre sœur en Christ.

Naomie