Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

title

 

PROGRAMATION DE LA MORT D'ISRAEL!

Par J.Vidal

le 23 Mars 2005.

transmis par Naomie le 20 Juillet 2011.


SHALOM!


Hébreux 8/10 - Mais voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël, Après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les écrirai dans leur cœur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple.


L’ecclésiaste nous enseigne qu'il est un temps pour toute chose, et que tout ce qui s'accomplit sur cette terre correspond à la vanité.

 

Qu'est-ce que la vanité? La vanité est un sentiment qui nous anime, mais si nous savions ce qu'est réellement la vanité, nous ne courrions pas après, la laissant de côté. La vanité est « vaine et creuse » tout comme celui-là qui est vaniteux. Etre vaniteux est tout le contraire d'être humble, et être humble ne correspond pas l'humiliation, mais à l'humilité.

Qui est vanité? Ecclésiaste 1/2 - Vanité des vanités, dit l’Ecclésiaste, vanité des vanités, tout est vanité.

La vanité te fais te reconnaître de toi-même, mais aussi elle te fait paraître ce que tu n'es pas.

Dans la vanité qui couvre les nations d'un manteau « pourpre » nous constatons que la France, l’Amérique, entre autres, veulent paraître plus qu'elles ne sont, et lorsque, avec mansuétude feinte, elles prêtent de l'argent qu'elles ne possède plus, elles se veulent reconnues comme leader chip alors qu'elles commencent à se mordre la queue.

La France se faisant de l'argent sur le dos des emprunteurs est l'égale des « usuriers » de jadis qui mangeaient la laine sur le dos du mouton; est pareille à ces banques qu'elle défend griffes dehors, empruntant à 3% et prêtant à 5%; et lorsque la France « remet » sa dette à un pays emprunteur, elle n'agit que faussement.

Ceci pour expliquer la vanité.

L'Amérique aujourd'hui, n'hésiterait pas à mettre l'économie mondiale à terre afin de se défaire d'un gênant : OBAMA! Et ce qui n'a pas été produit par les armes peut l'être autrement, par le biais de la finance mondiale; voilà un parfait exemple de LA MONDIALISATION que l'on veut imposer aux hommes manipulés par plus fort que Houdini, parce que ceux qui sont aux commandes des Nations sont aux ordres de Satan.

Armageddon n'est pas loin! C'est le point de non-retour, le lieu de la « grande rencontre » des Nations meurtrières dont la soif de voir Israël défait, plus même, éradiquée de la carte, est le pont commun.

Toutes ces Nations se préparent, dans l'ombre, à mettre leur projet en action, dans un désir forcené mais conduit par Le Malin. N'oublions pas, Satan « a une dent » contre Israël parce que c'est La Nation par excellence, celle que le Seigneur s'est choisit, afin que s'accomplisse le plan de Dieu pour l'humanité au travers du retour de Christ Yéschua. Les Philistins ne le veulent pas, les Pharisiens de ce monde non plus!

Le Seigneur mettant en relief, à son contact, la noirceur des hommes rebelles n'est pas « le bien venu » et s'il était possible d'élever une nouvelle croix, il y en aurait encore qui crieraient « crucifie »

Donc, par la mondialisation se trame un plan mondial conçu pour qu'Israël soit détruite; mais c'est oublier que Dieu veille sur la prunelle de son œil.

Nation! Vous êtes en souffrance? Mais ce n'est pas terminé! Et lorsque les gouvernements prônent  la fin de « la crise » ou bien « la sortie de crise » ils mentent pareillement à leur père Satan, meurtrier dès l'origine des temps. Voyez dans quel état sont les nations de la "zone euro", et comme à ce jour monsieur Obama est "sommé" par les Républicain de voter un plan de rigueur concernant la nation américaine. Cela n'est pas brillant, et la première nation du monde se voit mise sur la touche, pareillement aux autres nations... Quelle défaite!

Mais tout ceci est normal, Dieu n'étant plus le bienvenu dans ce monde païen qui attends impatiemment celui qu'il nomme "le sauveur" et qui n'est reine d'autre que l'Impie. Dure sera la chute, rude sera le réveil!

Sachez ceci : la crise a toujours été, avec des hauts et des bas, mais seule, l'après-crise de 1929 fut faite dans le sang versé dans une guerre monstrueuse ou Israël faillit périr totalement, et seule, aujourd'hui, une action militaire d'envergure (envisagée et préparée dans le secret des chambres du Temple républicain) permettrait aux Nations d'y trouver leur compte.

L'argent et le sang ont toujours fait bon ménage, surtout lorsqu'il s'agit du sang des autres! Un seul sang, mêlé à l'eau: celui de Christ agonisant, mort sur une croix, le côté percé : l'eau et le sang se mêlent. Ils sont en accord nous dit la parole.1 Jean 5/8 -

Nations! Vous agonisez? Une seule porte de sortie à votre défection mondiale : si vous sortez de votre « antisémitisme » mondial, vous sortirez enfin de la crise!

Et ne dîtes surtout pas le mensonge qui vous accable, parce que vous êtes porteurs de ces mots : crucifie....

Par ce document, je transpose ce qui m'a été adressé par le biais d'un message daté de 2005, relatif à des accords sournois signés en 1973, sur l’élaboration officielle de la Ligue Arabe, et sur l'Eurabia.


Il en est des désirs comme des pensées, et de ces désirs activés par des pensées engendrées dans la vanité, naissent des actions qui perdurent dans le temps, et que l'on retrouvent au fil des âges.

Ce message est porteur d'un titre qui est :


L'ENORME SCANDALE DE LA VENTE DE L'EUROPE A LA LIGUE ARABE!

Il y a bien des années en arrière, alors que nous n'avions qu'une pâle idée de quoi il retournait lorsqu'il était question des arabes, notre notion étant jalonnée par ce que nous avions appris en classe : les arabes envahisseurs arrêtés à Poitiers, Le Saint Esprit "planta" en mon esprit que nous aurions à faire face à un ennemi très dangereux : l'islam pur et dur, celui dont nous n'avions pas de connaissance; et qu'il fallait prendre cet avertissement très sérieusement. Ce n'était pas une "guerre coloniale" (Algérie ou autre) mais une guerre spirituelle dont nous ne sortirions pas indemne.Lorsque aujourd'hui nous sommes présents sur des champs de guerre, ce n'est pas ce que nous voyons humainement qu'il faut comprendre, mais tout un engrenage spirituel dont le but, le seul objectif consiste à faire tomber Israël sans lui laisser de possibilité de vivre, et de conduire ainsi les pas de celui sur lequel le monde entier va s'appuyer : l'Anti Christ (Satan)

 
Voici le texte de ce vaste programme établit par les ennemis d'Israël qui, pour obtenir gain de cause, sont prêts à tout!
Même à conduire une guerre nucléaire, de mettre le monde a genoux, enfin bref, à tout!

 


Nous connaissons ce que sont des braderies, mais nous sommes ignorants des dessous de cette braderie immonde.

Initialement, le mot de « braderie » évoque l'action de rôtir des viandes (ou des harengs) pour servir aux manifestants de ces ventes à l'étalage; aujourd'hui, les « Nations » sont rôties, passées au feu, et ceci dans le but final d’Armageddon, de la destruction d'Israël, de la venue de l’Impie.


Demandez le programme!


Les valeurs européennes doivent être "sabrées" - passées au fil de l'épée; c'est par ce moyen que l'Europe, hypnotisée, sera en mesure de montrer du doigt celui-là même que le monde entier réprouve, l'Israël divin, et admettre que seule, la « mort » d'Israël apportera la paix au monde.

 


Voyons ce marché de dupes !


16 et 17 Octobre 1973 – Conférence des représentants de l'OPEC (devant laquelle nous nous prosternons, au nom du « saint » pétrole -

Arabie Saoudite, Le Koweït, l'Iran, l'Irak, le Qatar, Abu Dhabi, l'Algérie, la Libye, etc.. qui s'est déroulée à … Koweït City!


C'est à cet instant que furent prises les décisions suivantes, sous forme de diktat.


1973 : Combien de présidences françaises? Programme toujours d'actualité, même si quelques cartes sur le profil des « libertés chéries » ont changée de mains, et que ceux qui avaient la main ont été dans l'obligation de « passer » leur tour, celui-ci étant passé!


  1. Quadrupler ipso facto le prix du pétrole (déjà à ce moment il passait de 2,46 d. à 9,60 d le baril

  2. Réduction de l'extraction de 5% mensuel (sous le couvert que c'est une denrée rare, afin d'amener les populations dites civilisées à devenir accro du produit et d'accepter, les yeux fermés, les hausses futures, les hausses présente)

  3. Embargo contre les US, Danemark et Hollande

  4. Possibilité d’extension à tous pays « rébarbatifs » à leur demande qu'ils qualifient de légitimes.


QUELLES SONT CES EXIGENCES :


  1. Le retrait d'Israël des territoires « occupés » - n'est-ce pas une exigence qui, telle l'ouvrage de Pénélope est remis sur le canevas continuellement?

  2. La reconnaissance des Palestiniens – idem -

  3. La présence de l'OLP à toutes les tractations de « paix »

  4. L'application du principe inscrit dans la résolution 242 de l'O.N.U. (interdiction d'acheter des territoires par le biais de la guerre essentiellement dirigé contre Israël)

    C'est après 19 jours seulement, le 5 Novembre à Bruxelles, que les 9 pays de la CEE (à cette époque) cédèrent au chantage, et proclamèrent :


  1. Qu’Israël devait abandonner les « territoires occupés » encore et toujours la même litanie.

  2. Que l'OLP (via Arafat) devait participer aux tractations de « paix »


    Que la résolution 242 était « sacrée »


  1. La résolution 242 est une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU qui a été votée le 22 novembre 1967 suite à la Guerre des Six jours.

L'ONU se réfère régulièrement à ce texte dans d'autres résolutions adoptées sur la question israélo-palestinienne.La résolution 242 du Conseil de sécurité est adoptée le 22 novembre 1967 à la majorité absolue des 15 membres :

« Le Conseil de sécurité, exprimant l'inquiétude que continue de lui causer la grave situation au Proche-Orient, soulignant l'inadmissibilité de l'acquisition de territoires par la guerre et la nécessité d'œuvrer pour une paix juste et durable permettant à chaque État de la région de vivre en sécurité,
Soulignant en outre que tous les États Membres, en acceptant la Charte des Nations unies, ont contracté l'engagement d'agir conformément à l'Article 2 de la Charte,
1. Affirme que l'accomplissement des principes de la Charte exige l'instauration d'une paix juste et durable au Proche-Orient qui devrait comprendre l'application des deux principes suivants :

a. Retrait des forces armées israéliennes de [traduction erronée : des] territoires occupés au cours du récent conflit ;
 
b. Fin de toute revendication ou de tout état de belligérance, respect et reconnaissance de la souveraineté, de l'intégrité territoriale et de l'indépendance politique de chaque État de la région et de son droit de vivre en paix à l'intérieur de frontières sûres et reconnues, à l'abri de menaces ou d'actes de violence ;
2. Affirme d'autre part la nécessité

a. De garantir la liberté de navigation sur les voies d'eau internationales de la région ;

b. De réaliser un juste règlement du problème des réfugiés ;

c. De garantir l'inviolabilité territoriale et l'indépendance politique de chaque État de la région, par des mesures comprenant la création de zones démilitarisées ;
3. Prie le Secrétaire général de désigner un représentant spécial pour se rendre au Proche-Orient afin d'y établir et d'y maintenir des rapports avec les États concernés en vue de favoriser un accord et de seconder les efforts tendant à aboutir à un règlement pacifique et accepté, conformément aux dispositions et aux principes de la présente résolution ;
4. Prie le Secrétaire général de présenter aussitôt que possible au Conseil de sécurité un rapport d'activité sur les efforts du représentant spécial. »

L'Organisation des Nations unies, après avoir obtenu un cessez-le-feu durable à la Guerre des Six jours en 1967, a adopté la résolution 242, qui requiert :

  • selon sa version officielle en français, « retrait des forces armées israéliennes des territoires occupés lors du récent conflit » ;

  • selon sa version officielle en anglais, « withdrawal of Israel armed forces from territories occupied in the recent conflict » ;

  • selon ses versions officielles en espagnol, arabe, russe et chinois (autres langues officielles de l'ONU), un texte dont le sens est le même qu'en français.

Lord Caradon - Président de la commission de rédaction de la résolution - s'est récemment expliqué dans les médias pour expliquer à quel point il était impossible de considérer un retrait "de tous les territoires", précisément parce qu'il faut permettre à Israël d'avoir un territoire défendable.

Arthur Goldberg, ambassadeur des Etats Unis à l'ONU, qui a participé à la rédaction de la résolution, avait la même compréhension du texte. Enfin, le Professeur Eugene Rostow, professeur de droit international à Yale, également co-rédacteur de la résolution 242, rappelle que les débats ont été vifs entre l'URSS qui soutenait la position arabe d'un retrait complet, et le reste du monde (Amérique du Nord, du Sud, Europe...) qui soutenait qu’Israël ne pouvait pas être contraint à retourner dans les "fragiles et vulnérables" frontières de 1949. (UNSC Résolution 242, 1993, p. 17).

Confirmation interprétative ultérieure

Les résolutions ultérieures du conseil de sécurité concernant Israël tendent à confirmer l'interprétation de la version française. Par exemple la résolution 476 du 30 juin 1980 indique dans son point 1: "Réaffirme la nécessité impérieuse de mettre fin à l'occupation prolongée des territoires arabes occupés par Israël depuis 1967, y compris Jérusalem". La résolution 478 du 20 août 1980 reprend dans son point 1 exactement la même formulation.

Ces résolutions signées demeurent, même si certains ne sont plus (Arafat) et autres présidents, et Israël aura toujours tord; tord de proclamer sa terre légitime, tord de vouloir l'occuper librement sans rendre de compte à quiconque le  réclame, tord de vouloir vivre sur sa terre que les hommes nomme Palestine, et que Dieu appelle Israël.

Ces résolutions, qui furent prises le 26 Novembre 1973 entre Pompidou (France) et Brandt (Allemagne) annonçant qu'il fallait organiser des rencontres au sommet avec le monde arabe et informèrent leurs collègues. Après de multiples rencontre à Bonn, Paris, Damas, Rabat et enfin Strasbourg 'vous remarquerez que le principal intéressé n'est pas de la partie) les accords furent signés ainsi que la création d'un Comité permanent de 360 fonctionnaires à Paris (est-ce que ces fonctionnaires attachés à ces accords signés font aussi partie des coupes budgétaires de l'Etat? Personne ne s'aventure à en parler, c'est « top secret »)


Rencontre au Caire, Rome et apparition de la revue Eurabia (ce qui signifie l'Europe pied et mains liés face à l'Arabie)

N'est-ce pas vrai? Regardez notre politique actuelle et voyez comment l'Europe est soumise à l'Arabie islamique (même si nous nous en défendons) – A quand la Turquie dans l'Europe?

La « preuve » par la revue de Monsieur Bitterlin de la vente de toutes nos valeurs à la Ligue arabe est attestée; les nouvelles règles sont les suivantes (La résolution de Strasbourg (siège de toutes les mesures qui nous mettent sur les genoux en attendant de brouter le gazon) en Juin 1975:


  1. l'Europe est directement liée au Moyen-Orient!

  2. Les accords économiques de la CEE doivent dépendre des accords politiques

  3. Les accords politiques doivent refléter l'identité parfaite de son point de vue avec celui du monde arabe.


Dans le deuxième numéro de la même revue Eurabia, ordre d'annuler un certain pacte avec Israël. D'autre part, la Résolution de Strasbourg concernant essentiellement les futurs immigrés et leurs statuts qui devront obligatoirement leur être accordés.

(Revue disponible en vente sur le Net)


  1. Une politique à moyen terme doit être définie passant par l'échange de technologie européenne contre du pétrole brut et des réserves de main-d’œuvre arabe.

  2. Echange portant à la conversion pétrodollars qui favorisera du côté européen et du côté arabe une complète intégration économique.

  3. L'Association parlementaire pour la coopération euro et arabe, demande de mesures spéciales pour assurer la libre circulation des travailleurs arabes qui immigreront en Europe.

  4. Respect de leurs droits fondamentaux; ces droits devront être équivalents à ceux des citoyens nationaux (donc en vue le droit de vote des étrangers)

  5. Egalité de traitement dans les domaines de l'emploi, du logement, de l'assistance médicale, l'enseignement gratuit, etc...

  6. Exigence de permettre aux immigrés et à leurs familles de pratiquer la vie religieuse et culturelle propre aux arabes.

  7. Nécessité et obligation de créer à travers la presse un climat favorable aux immigrés et à leurs familles.

  8. Exalter, par le biais de la presse et du monde académique la contribution apportée par la culture arabe au développement européen.

  9. Outre l'inaliénable droit de pratiquer leur religion et de garder des liens étroits avec leurs pays d'origine, les immigrés ont aussi le droit d'exporter en Europe leur culture, d'en faire la propagande et la diffusion.

  10. Le Comité mixte d'experts précise que la coopération européenne devrait s’étendre aux domaines bancaires – financiers – scientifiques – nucléaires – industriel – commercial; acquisition en Europe par les pays arabes de « grandes quantités d'armes »


La voilà, enfin, la preuve grâce aux révélations d'Oriane Fallaci de la braderie de toutes nos valeurs par l'appareil politique. Les conditions de vente de notre civilisation à la barbarie islamique, à l'ignoble islamisation de nos pays apparaissent enfin noir sur blanc.

Les preuves de la lâcheté de nos dirigeants qui ont trompés (et trompent encore) les européens sont étalées par ces documents.
Nos valeurs sont échangées contre du profit pétrolier.
Notre identité judéo-chrétienne, démocratique, laïque est contestée et grignotée peu à peu par des ennemis intérieurs infiltrés et protégés par ceux qui a l'inverse devraient s'y opposer.

L'explication de la tromperie, du mensonge arrogant déversés jour après jour par tous les médias (à la solde de qui on sait) aux mains du pouvoir politique corrompu, est dévoilée par ces accords odieux ou nos valeurs sont bradées sans vergogne contre du pétrole.

La Ligue Arabe dicte ses lois en France et en Europe sans rencontrer aucune résistance.

L'islamisation progressive avance pas à pas, millimètres après millimètres, années après années, doucement mais surement.

Déterminée, obstinée, patiente, telle est la stratégie de l'Islam pour installer et bétonner les bases du futur assaut de la guerre totale contre son ennemi exécré, la Civilisation Occidentale sur son propre sol, afin que les coups portés soient plus efficaces.

Telle était la stratégie franchement étalée par Georges Habache, le rival de Yasser Arafat dans une interview à Oriane Fallaci. La stratégie connue sous l’appellation « Cheval de Troie » consiste à prétendre à l'assimilation afin de bénéficier de toutes aides « dues » Ceci pour exiger ensuite des entorses à la laïcité par infiltration, ainsi que des espaces cédés gratuitement au nom du respect de leur différence (viande hallal, absence de porc, enseignement spécifique, accueil spécial dans les hôpitaux, les prisons, les foulards, fêtes religieuses, etc...

Pas à pas, obstinée et patiente, chaque avancée de l'Islam est un recul de la civilisation. Ces accords odieux doivent être inlassablement dénoncés par les lois et organisations démocratiques, les citoyens, afin de stopper et d'éradiquer l'islamisation rampante porteuse de toutes les guerres actuelles et futures.

Il faut remonter aux accords de Munich avec Hitler en 1938 pour retrouver une pareille honte. Ces accords sont illégaux en Droit et par les dispositions de la Constitution française sur la violation de la laïcité ainsi que des intérêts fondamentaux de la Nation, article 410 et suivants du Code pénal.

D'autre part, l'Islam est illicite par son apologie et ses appels au meurtre, à la guerre permanente dans ses sourates en opposition totale avec la loi du 29 Juillet 1881 article 24 du Code pénal.

Les démocraties doivent se rassembler dans des associations, constituer une Force populaire afin d'imposer aux Elus l'abrogation de ces accords illégaux et l'interdiction de l'Islam en France et en Europe. « Peretti ».

 

Cet « article » de 2005 met en avant l'explication de tout ce que nous vivons actuellement, et dans la connaissance de ce texte, nous pouvons comprendre un peu mieux ce que nous vivons aujourd'hui, surtout lorsqu'il nous est dit que nous vivons dans un monde en mouvement, en mondialisation, et surtout, dans un monde qui se veut démocratique.

La réalité est toute autre, et dans son idéalisme fallacieux, les artisans de l'Europe « moderne » ne sont en fait que les héritiers d'une pensée idéologique et démoniaque, ayant pour base l'islamisation européenne, voire mondiale, en s'appuyant sur l'orthodoxie œcuménique reposant sur le trône abject de Vatican.

Que constatons-nous aujourd'hui?

Que notre politique envers Israël est démesurée dans « la mauvaise foi » et notre perte de respect envers cette nation est l'approbation illicite de la proclamation « éternelle » de ceux qui pr^ône le Jihad et la guerre sainte : mort aux infidèles, mort à Israël.

Infidèles sont reconnus ceux qui ne pratiquent pas la loi islamique, les chrétiens, les juifs.

Il faut savoir, sans se voiler la face (sans jeu de mots) que même les érudits arabes parlent de l'Islamisation de l'Europe, en s'appuyant sur la France.

Si l'Amérique à ce jour, a pour président un homme de couleur noire, nous aurons, nous aussi, par le nom de la Démocratie un président non pas arabe, mais musulman, et l'Islam est la religion que pratique les musulmans.

Leur « livre » est le Coran, et lorsque l'on voit le pape J.Paul II baiser le Coran plutôt que de baiser le Fils, nous assistons, dans le silence, à ce qui est écrit plus haut.

Psaumes 2/12 - Baisez le fils, de peur qu’il ne s’irrite, Et que vous ne périssiez dans votre voie, Car sa colère est prompte à s’enflammer. Heureux tous ceux qui se confient en lui!


En ce qui concerne le comportement fondamental de la France envers l'Islamisation latente mais visible maintenant, sournoise mais efficace, nous devons prendre conscience du danger qui menace tout ce qui n'affiche pas sa volonté d’adhésion islamique.

C'est pourquoi nous nous taisons devant la volonté de destruction d'Israël, devant les mosquées de plus en plus nombreuses, devant l'éradication de la vraie foi au détriment de l’apostasie hérétique qu'est œcuménisme.

C'est pourquoi je comprends maintenant tous les messages reçus concernant les outrages envers Dieu et Christ Yéshua par la signature de ces accords qui nous mènent à l'esclavage.

Seras-tu libre d'exercer ta foi au grand jour quand le « Niqab » sera ta coiffure officielle et le Coran ton livre de chevet?

Il faut savoir ceci : malgré tout ce qui est lancé au vent comme autant de vérités qui ne sont que mensonges, jamais au grand jamais les chrétiens « sanctifiés » ont désirés l'extermination du monde arabe, mais il est un argument d'envergure dont se servent les politiques afin de donner un sens à leurs actions contre Israël; lorsque Israël est accusée de tous les maux, de la continuité d'une guerre mal vue et mal perçue, accusée d'être des colonialistes, accusée de détruire les palestiniens, mais qui se lève pour enfin prendre la défense d'Israël dans la vérité?

De son temps, Christ a annoncé les loups ravisseurs parmi les siens, et l'église s'est appropriée cette parole la faisant sienne et en la faisant un argumentaire arbitraire contre Israël et ceux qui ne pensent pas comme elle pense, pensée tordue venant du haut vers le bas, système pyramidale destructeur.

Nous avons mis dehors le Saint de Dieu, le Saint d'Israël parce que pour vivre la politique mondialiste qui s'instaure, l’éradication du « plus beau des pays », là ou Christ reviendra, ce qui est très gênant pour le plus grand nombre; allant jusqu'à s'imaginer, dans l'étroitesse de leur esprit mesquin, pouvoir disposer de la Terre de Christ Dieu sans que ce dernier n’agisse, et la donner selon leur bon plaisir à l'ennemi de son peuple?

 
Parce que nous avons agit ainsi, il nous sera fait aussi.

 


L'Europe a ouvert grand la porte au Dieu tout puissant en le priant d'aller voir ailleurs, aussi la bénédiction repose ailleurs sans que nous comprenions pourquoi elle n'est plus chez nous.

David fit cette expérience avec l'Arche de Dieu!

2 Samuel 6/9 à 12 - David eut peur de l’Eternel en ce jour-là, et il dit: Comment l‘arche de l’Eternel entrerait-elle chez moi? Il ne voulut pas retirer l‘arche de l’Eternel chez lui dans la cité de David, et il la fit conduire dans la maison d’Obed-Edom de Gath. L‘arche de l’Eternel resta trois mois dans la maison d’Obed-Edom de Gath, et l’Eternel bénit Obed-Edom et toute sa maison. On vint dire au roi David: L’Eternel a béni la maison d’Obed-Edom et tout ce qui est à lui, à cause de l‘arche de Dieu. Et David se mit en route, et il fit monter l‘arche de Dieu depuis la maison d’Obed-Edom jusqu’à la cité de David, au milieu des réjouissances.


Des accords signés en 1973 nous lient à l'Islam et depuis cette période, nous assistons à une avancée profonde de cette pensée démoniaque qui telle une araignée géante, tisse sa toile pour prendre à ce piège pernicieux tous les fous qui s'imaginent marcher dans le courant du fleuve de Dieu mais qui, en fait, remuent les pieds dans une eau qu'ils troublent empêchant les brebis de la boire.

 

Voyez le contenu de ces accords et la politique qui depuis des décennies, s’accomplit, aussi bien dans les lieux publics que dans les écoles, dans les rues, dans les villes... N'est-ce pas ce que nous vivons? La politique pétrolière qui nous tue, alors que continuent à s'enrichir les spéculateurs?


La politique envers Israël (même l'Amérique d'Obama se retire peu à peu tout en ménageant la chèvre et le chou)

Nous construisons, ou permettons la construction de lieux de cultes, mais Madame Sans-Gêne à fait des émules, les tapis de prières encombrent les rues et nous sommes accusés de cet état de fait.

Si nous pensons ainsi, nous sommes montrés du doigt comme intransigeants, comme irrespectueux des droits de la liberté, mais on nous impose à nous une politique qui nous détourne d'Israël (de Christ)

Gaza : terre promise « palestinienne » ou bien celle d'Israël?

 

Paris? Capitale française ou annexe de la Ligue Arable?

Nous applaudissons lorsqu'un « repreneur » avec des billets plein son carquois, achète avec jubilation ce qui est notre patrimoine, de toute nature puisse-t-il être, et le Qatar est l'héritier des prochains Jeux Olympiques? Quel fut le prix payé pour cela?

Les « envahisseurs » sont de retour... Titre d'un feuilleton américain des années 1967/1968; les « envahisseurs » nouvelle version!

La guérilla, la peur des attentats, nos soldats sur la terre Afghane et l'Islam sur le sol européen.... Si ce n'était pas à pleurer, nous pourrions rire de cela.

Stop! Il est temps encore, de faire barrière à cette hydre monstrueuse qui étend son pouvoir sur notre quotidien, et avec notre consentement. Il ne sera pas possible d'être accusateur en tant que victime d'un viol, nous sommes consentants, et nous en redemandons, prenant plaisir à l'acte.


Explicatif sur EURABIA :

 


Eurabia est un néologisme politique (mot-valise de Europe et Arabia, Arabie en anglais) résumant la thèse d'une Europe absorbée par le monde arabe, à cause de la trahison des élites européennes ou à cause de l'immigration et du taux de fécondité constamment élevés des populations musulmanes en Europe devenant ainsi majoritaires et dominantes. On trouve aussi Eurabie dans la littérature française.

 

Le terme a été inventé par Bat Ye'or1, popularisé en particulier par son livre Eurabia : l'axe euro-arabe sorti en 2005, affirmant l'existence d'une coopération complète, tant au niveau national qu'international, en matière d'immigration, d'économie, d'enseignement, une hostilité à Israël et un appui à l'Organisation de libération de la Palestine, de la part des pays européens et arabe, et utilisé en combinaison avec la « dhimmitude », autre néologisme introduit par Bat Ye'or impliquant une attitude de concession, d'apaisement et de soumission envers l'islam.

Le site « MEMRI » publie de larges extraits d’un article du 8 mai 2009, mis en ligne sur le site www.abna.ir, où Mohammad Hassan Akhtari, adjoint aux affaires internationales du bureau du Guide suprême Ali Khamenei, et ancien ambassadeur d´Iran en Syrie, écrit :

« Une famille [non musulmane] en France comporte en moyenne 1.8 membres, comparée à une famille musulmane en France, dont la moyenne est de 8.1 membres…
En France aujourd’hui, il y a plus de mosquées que d´églises. Trente pour cent de tous les nouveaux-nés et jeunes gens de moins de vingt ans sont musulmans, mais dans les grandes villes comme Paris, Nice et Marseille, il y a 45% [de musulmans]. La conclusion est que si ces taux ne changent pas, en 2025, un Français sur cinq sera musulman et la France deviendra un Etat musulman. La situation est similaire dans la plupart des [autres] pays occidentaux.
En Grande-Bretagne, le taux de croissance de la population chrétienne est de 1.6%, en Grèce de 1.3%, en Allemagne de 1.3%, en Italie de 1.2% et en Espagne de 1.1%. La croissance moyenne de la population chrétienne dans les 31 Etats de l´Union européenne est de 1.38%. Les démographes et les statisticiens estiment que la culture et la civilisation d´un pays où le taux de croissance n´atteint pas 2.5% pendant 25 ans ne peuvent se maintenir (…) »


Nous avons cessez de croire aux histoires anciennes des chevaliers gardiens de la foi, et relever,  en ce jour,  le défi que Dieu lui-même nous lance au visage :

Ezéchiel 22/30 - Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, afin que je ne le détruise pas; mais je n’en trouve point

 


Sentinelles de Dieu, dormez-vous? Etes-vous tant remplis des délices de ce monde que vous vous êtes appesantis sur le boire et le manger?


Sachez que les islamistes eux, agissent contrairement à vous tous parce qu'ils « travaillent » pour obtenir d'Allah » un paradis plein de « bonnes choses » et de vierges qui leurs sont réservées, nous, nous « ronflons » tellement fort qu'ils en sont à dire de nous que nous sommes des « sous-hommes » a ne pas craindre puisque nous œuvrons pour nos propres ventres.


Alors! Encore une foi, allez-vous, allons-nous nous laisser faire en silence, nous laisser ravir notre héritage spirituel sans gémir, sans prendre les armes que Christ nous a laissées, armes spirituelles parce que notre combat est spirituel.

Eux le savent, nous l'avons oublié.


Matthieu 8/22 - Mais Jésus lui répondit: Suis-moi, et laisse les morts ensevelir leurs morts.

Matthieu 9/9 - De là étant allé plus loin, Jésus vit un homme assis au lieu des péages, et qui s’appelait Matthieu. Il lui dit: Suis-moi. Cet homme se leva, et le suivit.

 

Et toi! Que vas-tu faire? Te taire ou te lever? Souviens-toi : PRENDS-TA CROIX ET SUIS-MOI!

 

Naomie