Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 MESSAGE PROPHETIQUE :



ET DANS LE CIEL JE VIS DEUX AIGLES

LES AILES GRAND DEPLOYEES TOURNOYANTS

DANS UN CIEL VIDE !


De Naomie le 14 Août 2012.


SHALOM

 

Mise au point :

Il y a quelques semaines déjà, je savais que je devais me mettre de côté en tant que "ministère" et je vous ai avertis.

Ici, ce que je vous révèle est un avertissement de certaines choses appelées à se produire et je serais trouvée coupable si je tenais scellée la teneur de cette vision.

J'ai été aussi fidèle qu'il me soit possible de l'être, et dans l'explication apportée après la révélation, j'ai été concise, afin permettre à tous et toutes la compréhension du message prophétique.

Comme je vous le dit à chaque fois, prenez votre bible, ouvrez votre coeur et votre intelligence et demandez à l'Esprit saint de vous accorder la révélation profonde du message.

Soyez bénis par Christ Yéshua notre Dieu glorieux.

 

Il y a juste quelques jours, j’eus une vision, c'était le 25 Juillet dernier à 2 heures du matin, alors que je ne pouvais pas dormir.

En fait, devant le Seigneur à cause de cet état de veille, je lisais quelques passages de la sainte Parole de Dieu lorsque je « vis » en un éclair, un aigle gigantesque, ailes déployées, bientôt suivit d'un deuxième à l'identique. Ils étaient ailes déployées et à eux deux, ils occupaient tout l'espace d'un ciel délavé bleu. Attentive, les yeux rivés sur cette vision, j’eus soudain l'assurance d'un ciel vide d'autre chose, et dans un silence absolut.

J'étais intriguée et étonnée de ce silence surtout.

Ce qui paraissait également surprenant, c'était la taille de ces oiseaux, bien plus grande que la normale, même pour des aigles « royaux » et d'eux se dégageait une notion de force et de puissance, également d'assurance que rien ne saurait troubler un seul instant. En fait, ils se comportaient comme des « rois » propriétaires de tout l'espace dans lequel ils évoluaient pleinement, sans forcer le mouvement.

A un certain niveau, une certaine hauteur, ils ne cherchaient pas à s'élever plus haut ; Ils sont puissants en force identique, dans une position élevée, ils dominent le ciel, le ciel est leur domaine respectif.

De les voir était spectacle ! Leurs circonvolutions étaient grandioses, cependant, dans ce ballet étrange, je compris qu'ils étaient à le recherche de quelque chose ; Ce quelque chose qui les menaient ainsi dans cette danse était une recherche de nourriture ! Survolant la terre (en fait ils étaient visibles dans tous les points cardinaux, nul ne pouvait les ignorer) il fut aisé de comprendre que ce qu'ils recherchaient était leur nourriture. Peu à peu je les vois descendre en douceur, planant sur le vent et ils se rapprochent de la terre.

Cette nourriture est pour eux ; Ils ont quittés leur nid respectif et se sont élancés à la conquête de l'espace qui de part leur position de maîtres l'a vidé de toute vie et de toute présence.

Ce sont des conquérants, mais ils sont solitaires aussi (ils œuvrent pour eux)

Ces deux aigles, des rapaces, se nourrissent tels des charognards de chairs mortes mais ils ne dédaignent pas de la chair vivante.

Je continue de regarder attentivement lorsque le nom de ces deux aigles m'est donné par l'Esprit saint :

Un se nomme ORIENT

L'autre à pour nom OCCIDENT.


Si je persiste à regarder avec mon humanité, je pourrais penser que j'assiste à un vol nuptial ; Toutefois, dans l'espace « spirituel » il s'agit d'une danse de guerre, et ces deux aigles sont la représentation de deux puissants guerriers, représentant à eux deux les deux puissances antagonistes qui ne peuvent ni se supporter ni se plaire : l'Orient et l'Occident.

Le vent est leur support sur lequel ils se laissent porter, naviguant sur le courant aérien mais la question qu'il faut se poser est la suivante : quel est ce vent ; Que représente-il réellement ? Je sais que ce vent-là est « le vent des Esprits » mais non pas le « Vent de l'Esprit saint »

Ces deux aigles ont une qualité : ce sont des PRINCES (des Puissances dont il est fait mention dans la bible) - Matthieu 24/29 - Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les Puissances des cieux seront ébranlées.

Un de ces Princes à donc pour nom ORIENT et l'autre Prince à pour nom OCCIDENT et maintenant ils occupent l'espace du ciel (je ne parle pas des cieux spirituels mais bel et bien du ciel, celui qui est a porté de nos regards)

Leurs évolutions affichent clairement leur orgueil et leur désir de contrôler chacun pour lui-même tout ce qui vit sous le ciel.

Ce sont deux Princes guerriers et ils chevauchent le « vent des esprits »

Ils s'affrontent face à face.. je serais tentée de dire « les yeux dans les yeux » avant d'en venir aux mains.

Ils se jaugent, soupesant leurs forces, évaluant chacun pour sa part la force de l'autre. Ils se mesurent, mais ils sont surtout oublieux qu'un aigle les survolent tous deux : l'aigle protecteur décrit dans le Psaumes 91.

En eux est la violence, la fureur également. Ils sont semblables au dragon ancien et le feu leur sort des narines. Ils poussent un cri, LEUR CRI – ils n'en n'ont qu'un : PRINCE DE SANG ! PRINCE DE SANG !

Celui qui se sert d'eux et qui les dressent l'un contre l'autre est le même qui osa défier le Seigneur Tout Puissant de par son orgueil incommensurable ; C'est pourquoi il n'y aura ni vainqueur, ni vaincu.

Satan attise la haine ancestrale qui les dresse l'un contre l'autre.

Il est une guerre en deux volets : sur la terre se déroule maintenant une guerre dans laquelle sont engagées les nations en tant que telles, alors que dans le ciel est engagée une autre guerre, plus importante mais tout aussi cruelle, qui se fait dresser l'un contre l'autre les deux royaumes spirituels qui à l'origine sont du même sang, mais que la haine sépare.

Satan a jeté le trouble parmi les hommes et agit pareillement au niveau des Nations comme il agit au niveau des deux royaumes.

La nourriture recherchée par les deux aigles prédateurs est de la nourriture d'âme ! Encore et encore ! Insatiables et voraces tels sont ces deux rapaces.

Ils sont plus que jamais déterminés et lancent encore et de plus en plus fort leur cri de guerre qui roule sur la surface de la terre.... PRINCE DE SANG ! PRINCE DE SANG !

Qui mettra fin au combat ? Un aigle où bien un Agneau ?

Voici ce qui nous est rapporté dans la Parole de Dieu : Psaumes 113 – La gloire de l'Eternel est élevée au dessus de tous les peuples, sa gloire est plus haute que le ciel.


Une explication concernant les deux royaumes :


Depuis longtemps nous essayons de comprendre la signification de certains passages bibliques qui peuvent nous paraître incompréhensibles, et je dois admettre qu'en ce qui me concerne, j'ignorais tout de la composition de ces deux Royaumes ; Je ne suis pas la seule à qui il ne fut pas donnée de réponse lorsque venaient l'interrogation jusqu'à ce que me fut donnée cette vision des deux aigles.

Ce qui est certain, c'est que l'action qui se produit sur terre est le reflet de l'action spirituelle initiale qui se tient dans les lieux secrets d'où nous sommes issus.

J'ai dès lors pris le temps d'essayer de comprendre la portée de cette parole et j'ai regardé la composition du monde composant l'Orient et de celui composant l'Occident.

Souvent nous n'avons eu, pour explication qu'une définition erronée de ces deux mondes.

Ce qu'il faut savoir une fois pour toute, c'est que tout commença après qu'Abraham eu un fils d'Agar, servante de Sarah, Ismaël, et un fils de sa propre épouse Sarah.

Un devint le père du monde Arabe, Ismaël, duquel l'Eternel dit - Genèse 17/20 - A l’égard d’Ismaël, je t’ai exaucé. Voici, je le bénirai, je le rendrai fécond, et je le multiplierai à l’infini; il engendrera douze princes, et je ferai de lui une grande nation.

Dieu n'oublia pas le fils de la servante, malgré son refus de lui accorder le même statut que le fils de Sarah dont il dit : Galates 4/22 - Car il est écrit qu’Abraham eut deux fils, un de la femme esclave, et un de la femme libre. 4/30 - Mais que dit l’Ecriture? Chasse l’esclave et son fils, car le fils de l’esclave n’héritera pas avec le fils de la femme libre.

Certains penseront que cette décision est injuste, mais ils prennent le risque de se dresser face à l'Eternel et de le défier tout comme le firent beaucoup d’insensés.

En définissant l'Occident, ou encore le monde occidental, nous comprenons que nous avons a faire à une conception géopolitique dont la définition a varié au cours de l'Histoire des peuples. Nous devrions penser à une civilisation commune à cette zone regroupant nos pas des hommes, ni des langues, mais des peuples historiques, des zones d'influences du monde comme par exemple l'Orient, le monde Arabe, le monde Chinois ou bien encore la zone d'influence Russe.

L'appellation d'Occident n'est pas naturelle, elle provient de la division de deux Royaumes d'influences : l'Empire romain (qui deviendra dès lors l'Empire romain d'Occident autour de Rome – siège de la chrétienté )

qui utilise l'alphabet latin et l'Empire romain d'Orient qui se fonde autour de Constantinople qui se sert de l'alphabet grec.

De nombreux Schismes firent se séparer ceux qui étaient appeler à vivre en bonne entente malgré leurs différences et nous vîmes apparaître deux mondes distincts que nous avons qualifié non plus en expressions d'indications mais en indication d'identité qui aboutirent à ceci : un Royaume d'Occident et un Royaume d'Orient. L'Occident ici révélé n'a rien de comparable avec notre façon d’appréhender un monde ; Il en est de même pour l'Orient qu'il ne faut pas confondre avec des nations du Moyen Orient (majoritairement musulmanes) mais un agglomérat de pensée.

Lorsque nous pensons : Occident, nous pensons « chrétienté » face au monde oriental composant l'Orient, mais ce n'est pas ainsi aujourd'hui qu'il faut le faire. Aujourd'hui nous sommes entrés dans une mondialisation qui couvre de son manteau les deux appellations ici sur terre mais pas dans la sphère spirituelle des cieux où elle perdure.

Nous assistons à la mise en place historique de deux mondes parallèles mais dissemblables par le fond et par la pensée.

Après la rupture consommée de ces deux royaumes se précise d'une part la Réforme protestante et d'autre part un clivage politico islamique d'autre part, ce qui accentue la division héréditaire.

De cette fluctuation apparaît plus clairement un monde scindé en deux dans l'idée historique et aujourd'hui clairement nous voyons sur un planisphère étalé la composante de ces deux Royaumes.

Nous dirons, à ce jour que l'Occident est composé de l'Europe, de l'Amérique du Nord, de l'Australie, la Nouvelle Zélande, l'Amérique Latine, voire les Philippines et l'Afrique du Sud.

Notre façon de penser est faussée dès notre apprentissage scolaire, et nous recevons alors une idée qui ne représente en rien la réalité, et lorsque nous commençons à parler de l'Orient, notre perception imaginative nous conduit à émettre que l'Orient, le Moyen Orient et l'Extrême Orient relèvent de positions géographiques, alors qu'il n'en est rien.


Bien entendu, ma remarque n'est que superficielle, elle est relative et juste bonne a donner un aperçu plus approprié de la vision concernant les deux aigles dont les noms sont Orient et Occident.

La pensée moderne accréditant l'idée que l'Orient est accolé au Proche (ou Moyen-Orient) et que les deux sont contigus à l'Extrême Orient (le plus loin) mais ceci est faux.

Dans la conception occidentale appuyée par les Etats Unis d'Amérique et surtout par l'Angleterre impériale il est donné une vision simpliste de la vérité. L'expression provient donc d'une expression anglo-saxonne qui désigne une région comprise entre la rive orientale de la mer Méditerranée et une ligne tracée par la frontière entre l'Iran d'une part et le Pakistan et l'Afghanistan d'autre part.

Cette région essentiellement inscrite en Asie est parfois étendue à l'Afrique du Nord. Pourtant dans tout cela il faut stopper la pensée rependue que cela correspond à la vérité mais accepter et surtout comprendre que cela va au-delà des frontières humaines. Cela se juge et s'explique dans le domaine de l'espace planétaire et nos pas dans le vase clos de quelques frontières.

L'espace dont il est question comprend – a minima – le Croissant Fertile – Israël en premier, puis les « territoires palestiniens » la Jordanie, l'Irak, la Syrie et le Liban, la Péninsule Arabique (Arabie Saoudite, Yémen, Oman, les Emirats Arabes, le Qatar, le Royaume de Bahreïn, le Koweït) sans oublier la Vallée du Nil – Egypte et Soudan. A cela il faut y inclure le fruit déterminant de notre pensée : l'Iran et la Turquie.

Quand aux Etats Unis d'Amérique, ils n'hésitent pas à incorporer la Mauritanie, le Maroc, l'Algérie et la Tunisie et la Libye. - C'est alors le « Grand Moyen Orient ».

Cependant, malgré le désir humain de tout bien inclure sur le cadre d'un canevas, dans une compréhension lui appartenant en propre, une omission de taille a créée une faille parce que cette erreur consiste à ne pas prendre en considération les groupes culturels et ethniques (cultures Perse, Turque, Arabe ; Kurde et Juive) et faire fit des trois groupes linguistiques qui sont les langues iraniennes, turques et sémites (dont l'Arabe et l'Hébreu)

Commencez-vous a comprendre pourquoi cet ostracisme ancestral volontaire qui rejaillit jusqu'à nous ? L'ostracisme est le droit que se réserve une société politique de prononcer l'exclusion de quiconque est gênant.

Vous constaterez aussi que la mention de territoires tels les Iles du Japon, la Chine ou bien encore la Russie parce qu'en l'essence même des définitions existe un flou et que malgré bien des explications scientifiques il n'en demeure pas moins des hésitations.

Au travers de cette explication simplifiée, j'ai voulu démontrer que l'Occident et l'Orient spirituel n'avaient rien de commun avec ce que les « maîtres a penser » que sont les éducateurs nous ont enseigné, et que les deux aigles représentes deux blocs géo-politico-spirituels qui vont se soulever l'un face à l'autre, tournant une page historique de l'attente que nous avons de vivre le retour du Messie, préparant également la venue de l'Impie accompagné de la Bête et de l'Esprit de la Bête y compris le Faux-Témoin.

Les Gouverneurs modernes des Nations se servent de ces définitions afin de penser « mondialisation » et l'OTAN se sert largement de ces pensées qui lui permettent d'agir dans un semblant de légalité.

Dans un usage commun :

Le terme « Occident » avec une majuscule ouvre à la pensée l'idée mondialiste, alors que occident (avec une minuscule) renvoie à une situation géographique.

Vous remarquerez qu'au delà de la vérité demeure imposés des discours politiques, des sciences politiques de l'Histoire et de la Géographie .

A fin de parfaire ce qui a été commencé il y a des siècles, l'entretien de l'ostracisme a été planifié.

Nous devons cesser d'assimiler l'Occident au monde occidental tant l'erreur est funeste. L'Occident est un terme de pensée alors que le monde occidental est la démonstration d'un clivage politico-géographique.

Par ce biais se prépare surement ce que nous ne pouvons pas même imaginer, tant nous sommes bornés, mais il faut maintenant prendre le temps de lever les yeux et de voir dans le ciel ces deux Princes dont le cri de guerre est : Prince de sang ! L'affrontement aura bel et bien lieu, mais non pas comme nous sommes conduits à le penser.


Pour terminer ce message très révélateur du temps de ce jour, voici ce que nous dit la parole de Dieu, la Bible, contenant les Saintes Ecritures :

Matthieu 13/14 - Et pour eux s’accomplit cette prophétie d’Esaïe: Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point; Vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point.

Matthieu 24/6 - Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres: gardez-vous d’être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin.

1 Thessaloniciens 5/3 - Quand les hommes diront: Paix et sûreté! alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l’enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n’échapperont point.

Luc 21/28 - Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche.



Soyez bénis.

Amen.





.



.