Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 MESSAGE PROPHETIQUE

L'ETERNEL DIT :

« Qui est comparable à Moi ? »

Jérémie 50

 

Par Naomie, le 15 Mars 2012.


SHALOM à vous tous qui prendrez le temps de lire, puis de méditer cette parole qui vient du cœur de Dieu, de notre Dieu qui déclare, selon la lecture de Jérémie 50 :

« qui me réclamera des comptes ? »

« quel berger tiendra devant Moi ? »

De plus en plus je suis dans un état profond de réflexion lorsque je découvre ce que notre Dieu nous déclare, alors que nous pensons déjà tout savoir, tout connaître. Et bien, non ! Ceci est faux et je puis vous affirmer qu'en ce jour je demeure comme au premier jour où j'ai ouvert ce livre merveilleux qui ne me quitterait plus et qui a pour nom La Bible.

La Bible n'est pas « un livre » mais bel et bien »Le Livre » qui contient pour notre édification, notre enrichissement, notre enseignement la complexité de cette parole dont le noyau majeur est LE VERBE, nom porté par Celui qui EST LA PAROLE DE DIEU, parce qu'il EST DIEU.

Aujourd'hui, comme depuis déjà quelques jours, ce qui en mon esprit porte un nom : LA COUPE !

Non pas la coupe de l'ivresse, que l'on avale d'un trait, jusqu'à la lie, jusqu'à l'étourdissement, mais « la coupe » qui a été bue par le Fils de l'homme à Géthsémanée, cette même coupe dont il a été dit, par des téméraires un peu prétentieux qu'ils pouvaient la boire, et enfin pour être celle dont il nous est fait mention dans le livre de Jean 6 : ceci est mon sang...Marc 10/38 et 39 Jésus leur répondit: Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire, ou être baptisés du baptême dont je dois être baptisé? Nous le pouvons, dirent-ils. Et Jésus leur répondit: Il est vrai que vous boirez la coupe que je dois boire, et que vous serez baptisés du baptême dont je dois être baptisé; Toutefois nous devons savoir ceci : 1 Corinthiens 10/21 - Vous ne pouvez boire la coupe du Seigneur, et la coupe des démons; vous ne pouvez participer à la table du Seigneur, et à la table des démons.

Trop souvent, sans discernement,  nous ne savons plus ce que nous faisons, et nous buvons comme si cela n'était rien d'autre qu'un peu de vin au fond d'une coupe ! Même plus puisqu'aujourd'hui ce sont des dés à coudre que nous tétons comme des assoiffés. Imaginez un tant soit peu le Seigneur tendre la coupe, sa coupe en nous disant d'en boire tous (du moins si nous pouvons le faire sans attirer sur nous une malédiction) et nous autres, après lui, essuyer le rebord du récipient, ou refuser cette dernière pour cause de lèpre (où autre) alors que Celui qui guérit est au milieu de nous !

Combien de fois ais-je pris cette coupe avec délectation, avec le sentiment que cela m'ouvrait des horizons spirituels incroyables pour le commun des mortels, et combien ais-je pleuré en tenant ce dé à coudre dans ma main. Jamais je n'ai pu alors m'associer à la « communion fraternelle » qui pour moi n'était plus.

Maintenant voici ce qui m'a conduite dans cette méditation biblique en lisant Jérémie 49/12 de la version biblique « le semeur » (ce n'est certes pas ma préférence, mais à ce jour, il en est ainsi)Car voici ce que déclare l'Eternel : ceux qui n'étaient pas « condamnés » à boire cette coupe la boiront tout de même !

Il est plusieurs coupe, comme je l'ai écris ci-dessus, et ici il est une précision : ceux qui n'étaient pas condamnés à la boire ! Cela veut dire que la coupe peut être celle de la bénédiction, plus encore celle de la malédiction, et qu'il en est, c'est affirmé présentement, qui sont condamnés à la boire.

Qui est condamné à boire cette coupe qui produit de l'amertume ? Cette coupe amère est proposée à ceux-là qui par acte de juste justice divine, sont condamnés à la boire, la sucer jusqu'à la lie - Psaumes 75/8 - Il y a dans la main de l’Eternel une coupe, Où fermente un vin plein de mélange, Et il en verse: Tous les méchants de la terre sucent, boivent jusqu’à la lie.

Quel breuvage direz-vous ? Est-ce là ce que le Seigneur propose à ses brebis ? Est-ce à cela que nous sommes condamnés ? Non ! Je ne pense pas que cela s'applique à tous ; toutefois il faut demeurer attentifs parce que cette coupe pourrait bien, un jour, être placée dans notre main, et s'élèvera alors cette parole : Jérémie 25/15 - Car ainsi m’a parlé l’Eternel, le Dieu d’Israël: Prends de ma main cette coupe remplie du vin de ma colère, et fais-la boire à toutes les nations vers lesquelles je t’enverrai. - Comme nous le constatons, ce n'est pas ici la coupe de la délivrance, mais celle de la colère de Dieu !

Jérémie 25/17 - Et je pris la coupe de la main de l’Eternel, et je la fis boire à toutes les nations Vers lesquelles l’Eternel m’envoyait:

Jérémie 25:28 Et s’ils refusent de prendre de ta main la coupe pour boire, Dis-leur: Ainsi parle l’Eternel des armées: Vous boirez!

Encore une fois, j'ordonne aux méchants de cesser de faire miroiter aux « enfants » du Seigneur des paroles de mensonges : Le Seigneur lui-même de dire que la loi en lui n'est pas abolie mais enfin concrétisée pleinement - Matthieu 5/17 - Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.

Les menteurs trouveront leurs comptes quand la main de Yéshua va s'appensentir sur eux tous !

Il a déchiré les mailles du filet et l'oiseleur est depuis longtemps condamné -

Jérémie 5/26 Car il se trouve parmi mon peuple des méchants; Ils épient comme l’oiseleur qui dresse des pièges, Ils tendent des filets, et prennent des hommes.


PAROLE DU SEIGNEUR :

Jérémie 51/44 - Je châtierai Bel à Babylone, J’arracherai de sa bouche ce qu’il a englouti, Et les nations n’afflueront plus vers lui. La muraille même de Babylone est tombée!

Babili(m) en babylonien – KA DINGIR RA en Sumérien – Babel en hébreu. Tel est le nom antique de Babylone. Babil est son nom moderne.

Babylone est connue pour ses fouilles qui ont mises à jour LA PORTE D'ISHTAR (déesse) et la Ziggourat dédiée au dieu Marduk (Moloch – à qui ont offrait des enfants par le feu) ainsi que l'Esagil – temple dédié à ce même dieu. Marduk est le dieu tutélaire de la cité.

Aujourd'hui Babylone correspond à l'Irak moderne. Babylone est une ville et non pas un Etat, Babylone faisant partie de ce qui constituait La Babylonie antique dont un des souverains le plus populaire fut Nabuchodonosor.

 Pourquoi la destruction de la représentation de ce qui fait « Babylone » c'est à dire « dieu » 

Tout ce qui représente spirituellement le faste de Babylone va tomber très prochainement – Botsa est dévastée dit le Dieu des armées, c'est la dévastation de la bergerie, et ce, jusqu'au jour du rachat d'Edom.

C'est la dispersion des brebis qui ici est annoncées.

Les « brebis » du Seigneur n'ont pas de comparaison avec le peuple juif que l'Eternel appelle familièrement son peuple.

Ici, il faut y voir une dispersion des brebis de Yéshua – dispersée jusqu'au grand jour où le Seigneur va « user » de son droit sur elles et les réclamer pour Dieu son Père.

Qui est « BEL ? » - un dieu ! Quel dieu ?

Dans le dialecte sémitique de l'antique Babylone Bel signifie « le Seigneur. » C'est sous ce nom que l'on adorait le dieu Mardouk à l'époque néo-babylonienne. (Le dieu Bel avait aussi des sanctuaires dans la Syrie  hellénistique et romaine. Les plus connus sont le sanctuaire de Bel à Palmyre et celui de « Zeus Belos » à Abamée sur l'Oronte.) Egalement appelé Baal : « SEIGNEUR » que l'on retrouve chez les égyptiens de la dynastie des Ramsès, qui trouve son origine dans le nom de SETH – une des appellations préféré d'un démon puissant.

Certains rois de Syrie portent ce nom, tel aujourd'hui le dictateur EL HASSAD qui verse le sang comme ses prédécesseurs, comme le fit son père.(dans la racine de ce nom existe la notion de sang versé et de violence)

Satan est appelé « seigneur » mais seul Christ Yéshua est Seigneur ! En ce qui concerne le règne satanique de Bel, le décret est applicable parce que toute loi est appuyée par décret et comme je l'ai signifié il y a déjà des mois, Christ EST LE DÉCRET DE DIEU APPLICABLE ET APPLIQUE.

Le Seigneur dit :

Bel est tombé ; ses bases ont chancelés et rien ne l'a retenu. Tel est le décret de Dieu !

Jérémie 51/44 - Je châtierai Bel à Babylone, J’arracherai de sa bouche ce qu’il a englouti, Et les nations n’afflueront plus vers lui. La muraille même de Babylone est tombée!

Matthieu 6 /24 - Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon.

Existe-t-il un lien entre Bel et Mamon ? Oui ! Ce lien spirituel est une dictature spirituelle qui asservit l'humain dans son désir de posséder, de toucher, de voir et comprendre ce qu'il ne comprend pas ! Aujourd'hui, le Seigneur affirme que « BEL » est tombé, et il faut replacer cette parole dans le sort réservé aux marchands qui ont adorés la Bête en faisant du commerce spéculatif qui met a genoux devant ce maître intraitable les hommes de toutes nationalités, de toutes races, de toutes croyances. Souvenez-vous des marchands que Christ à fustigé dans le temple en les chassant avec violence.

Zacharie 14/21 - Toute chaudière à Jérusalem et dans Juda sera consacrée à l’Eternel des armées; Tous ceux qui offriront des sacrifices viendront et s’en serviront pour cuire les viandes; Et il n’y aura plus de marchands dans la maison de l’Eternel des armées, en ce jour-là.

Apocalypse 18/3 … parce que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, et que les rois de la terre se sont livrés avec elle à l’impudicité, et que les marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe.

Apocalypse 18 /11 - Et les marchands de la terre pleurent et sont dans le deuil à cause d’elle, parce que personne n’achète plus leur cargaison, (d'où le manque de prospérité des peuples qui se sont appuyés sur les biens matériels refoulant loin d'eux les biens spirituels)

Apocalypse 18/15 - Les marchands de ces choses, qui se sont enrichis par elle, se tiendront éloignés, dans la crainte de son tourment; ils pleureront et seront dans le deuil, Des dépôts de bilan en perspective.

Apocalypse 18/23 - la lumière de la lampe ne brillera plus chez toi, et la voix de l’époux et de l’épouse ne sera plus entendue chez toi, parce que tes marchands étaient les grands de la terre, parce que toutes les nations ont été séduites par tes enchantements,

Lisez attentivement, et mettez cet avertissement à la lumière de l'Esprit saint afin d'en avoir la révélation profonde. Mais sachez bien que ce qui va être est décrit dans ce qui suit : et ce que nous venons de voir et vivre depuis 2008 arrive à son point culminant pour tous ceux qui n'ont rien compris et qui demeurent fidèles dans leurs raisonnements, manipulant l'argent comme jamais encore auparavant. Les « marchands » d'argent de nouveau sont des spéculateurs qui vont connaître la colère divine parce qu'ils sont demeurés dans leurs retranchements et ont perduré dans leurs agissements néfastes.

Aujourd'hui en France : 50000 expulsions sont programmées parce que le règne absolu de la rentabilité et de la loi dictatoriale de l'argent est active. Vive le printemps !

Le dictateur syrien que nous montrons du doigt tue ses concitoyens par le feu des armes ? Nous tuons en France nos concitoyens par le feu de l'argent, et comble d'ironie, nous ne savons toujours rien dire sur la "guerre d'Algérie" avec son injustice flagrante, ses milliers de morts, et le napalm interdit à Genève fut utilisé comme arme de guerre. Nous nous occupons des autres nations sans faire le ménage dans notre propre maison. Napalm : FEU DESTRUCTEUR! Croyez-vous que nous passerons au travers des mailles du filet de l'oiseleur avec cet drame sur notre vie? D'ailleurs, qui le mentionne? Personne! Tabou!

Jérémie 51/29 et 30 - La terre s’ébranle, elle tremble; Car le dessein de l’Eternel contre Babylone s’accomplit; Il va faire du pays de Babylone un désert sans habitants. Les guerriers de Babylone cessent de combattre, Ils se tiennent dans les forteresses; Leur force est épuisée, ils sont comme des femmes. On met le feu aux habitations, On brise les barres.

Jérémie est le Prophète de Dieu qui va annoncer en continuité les sentences de l'Eternel des Armées afin que son peuple enfin comprenne la tragédie qui l'imprègne entièrement (jusqu'à la déportation et confiscation des biens) sans jamais se départir de la vision qu'il reçu de Dieu.

D'autres pareillement en firent de même, ils furent enfermés, conspués, rejetés, méprisés ; mais ils tinrent bon ! Les contemporains de ces hommes de Dieu n'étaient pas aimés parce que leurs prophéties étaient empreintes de la vérité de Dieu et n’annonçaient en rien ce qu'ils auraient aimé s'entendre dire. Il en est ainsi aujourd'hui, et seuls, ceux qui ont l'audace de révéler des paroles de mensonges à ceux qui aiment le son des violons sont entendus, les autres sont vilipendés ; mais en fin de compte, qui est « juste » ? Celui que Dieu a justifié, et qu'il nomme SES AMIS.

DESTRUCTIONS ! RAVAGES ! MORTS.... Souvenez-vous lorsqu'il me fut fait obligation d'annoncer des morts semblables à ces morts de Silo ? N'avons-nous pas vécu cela à l'échelle mondiale ? Il est grand temps de faire se réveiller vos cellules grises !

Pourquoi tout ces ravages, ces destructions, ces morts ? Programmées ? Certes non ! Mais il faut que l'homme se souvienne de ce qu'il est en réalité, et que les faux bergers qui maltraitent les brebis de Yéshua soient dénoncés et les troupeaux enfin conforme à ce qui doit être afin d'être héritiers du salut en Christ LE SEUL ET VRAI BERGER.

Lisez Jérémie 50/6 et vous constaterez, Dieu le dit, que des bergers ont égarés le peuple dont Dieu s'était fait le Maître.

Pour les « faiseurs de vérité » et les « défenseurs de l'ordre biblique » en ce qui concerne Israël – Dieu dit dans Jérémie 50/20 Qu'Israël et Juda seront pardonné parce que Dieu pardonne à ceux qu'Il a épargné.
Israël a souffert par son entêtement, alors est-ce que cela veut dire que malgré leur désobéissance ils seront pardonnées ? Non, ils serons pardonnés parce que l'Esprit saint va les pousser à reconnaître Christ comme le Messie annoncé et devant leur pauvreté spirituelle, ils fléchiront les genoux dans un repentir véritable et ils seront pardonnés parce que Dieu s'est épargné un faible reste -
Esaïe 41/14 - Ne crains rien, vermisseau de Jacob, faible reste d’Israël; Je viens à ton secours, dit l’Eternel, Et le Saint d’Israël est ton sauveur.

Nahum 2/2 ( 2/3 ) - Car l’Eternel rétablit la gloire de Jacob Et la gloire d’Israël, parce que les pillards les ont pillés Et ont détruit leurs ceps….


UNE PRECISION DANS CE QUI VA ETRE PROCHAINEMENT, SUR CE QUI EST SUR LE POINT DE S'ACCOMPLIR :

de Jérémie 50/24 à 29 :

La destruction et la chute de Babylone (BEL) est du au péché d'orgueil des Nations (orgueil satanique) parce que ces dernières ont affrontés Dieu, se sont dressées contre l'Eternel !

Satan s’exerça à faire que Christ, en Gesthsémanée, demande à son Père de ne pas prendre la coupe qui a cet instant est pour lui la coupe de l'amertume et non pas celle de la délivrance, ce qui sera lorsqu'enfin les soldats viendront le prendre et Juda le désigner par un baiser crapuleux.

En ce qui concerne les places financières mondiales :

Vont tomber les « jeunes taureaux » - guerriers de la Haute Finances (les spéculateurs qui n'ont pas d’âme et qui spéculent sur la pauvreté du monde.

Cela va être comme un grand carnage.

Le Système (la Bête) va être mis tout entier à l'épreuve du sang : c'est pareil à du « dent pour dent »

Dieu déclare que cela est du au fait que Babylone par son insolence, s'est rendue insupportable.

Dans les places fortes financières sera le feu dévastateur afin que tombe le Système tout entier parce que Le Système s'est dressé contre Dieu et s'est, ainsi, montré insolent envers le Saint d'Israël.

Le Seigneur défend la cause des siens qui n'ont rien à craindre de ce vent impétueux qui arrive devant eux.

C'est le jour du carnage et ceux-là dont les dents sont rouges du sang innocent vont être mis au pillage

Ezéchiel 39/10 - Ils ne prendront point de bois dans les champs, Et ils n’en couperont point dans les forêts, Car c’est avec les armes qu’ils feront du feu. Ils dépouilleront ceux qui les ont dépouillés, Ils pilleront ceux qui les ont pillés, Dit le Seigneur, l’Eternel.

L'Epée va fondre sur les « Ministres et sur les Sages » sans aucunement épargner les guerriers !

Tous vont être terrifiés.

Tous les trésors vont être pillés, l'Epée va s'abattre sur eux !

La sécheresse (financière, morale, civique) va être proclamée et les canaux alimentateurs vont être asséchés.

 

Comme du temps ou furent chassés du Temple les "marchands" - spéculateurs anciens - par le Seigneur, qui ne prit  pas de gants pour faire le grand nettoyage, de nouveau il va en être de même et les marchands iniques vont devoir déguerpir comme une envolée de moineaux sous le courroux de Yéshua, qui désire que sa maison, ne soit plus cet affaire spéculative mais une maison de prière.

Il va choisir quelqu'un, cela je le sais, quelqu'un dont le Seigneur dit qu'il est son ami, afin de dominer sur ces gens.

L'Eternel dit :

"Qui est comparable à Moi?"

"Quel berger tiendra devant Moi?"

 Ce que Dieu a décidé va s'accomplir.
Rapidement!

 

Que la sagesse de Salomon soit notre partage, et que notre compréhension soit renouvelée dans notre intelligence au service du Seigneur.

 

Amen. 

 

 

 


 

title

 

PROPHETISE MA PAROLE...

QU'ILS ECOUTENT OU PAS N'EST NULLEMENT TON AFFAIRE

me dit le Seigneur de toute la terre, et moi de répondre : Seigneur ! Tu sais qu'ils essaieront toujours de ma faire taire !...


Lorsque l'on place sa vie sur l'Autel du sacrifice, il ne faut pas s'attendre à ce qu'elle soit encore entre nos mains !

Elle ne nous appartient plus !

MORT A NOUS MEME !

Plus d'existence propre, seule, la volonté de celui qui est résussité d'entre les morts est la seule voie, la seule vie valable, la seule réalité.

Si tu en sort, tu n'as pas compris la « providende » de la foi.


Par Naomie, le 19 Mars 2012.


SHALOM

à vous tous qui vous accaparerez de la vérité de Dieu non pas pour en faire « votre » vérité, elle serait alors mensonge, mais pour que la vérité de Dieu par le Christ Yéshua soit enfin la seule vérité qui soit votre et que vous puissiez la vivre en plénitude, et ce, jusqu'à votre dernier souffle.


Seigneur !

En toi, je veux bien vivre afin de bien mourir.

Amen !


Dieu ne fait pas de notre vie un autodafé, et ce n'est certes pas lui qui va nous placer sur un bûcher, quand bien-même ce serait notre désir ; c'est notre seule volonté de renoncement à vivre une vie incomplète sans lui qui nous mènera à accomplir cet acte et ce, de notre pleine volonté.

Notre vie, lorsque nous sommes désireux de ce renoncement, est définitivement placée sur ce bûcher ou enfin tout ce que à quoi nous renonçons, en l’occurrence notre ego, notre orgueil, notre vanité, notre humanité, et à moins d'être de l'espèce de ces animaux fabuleux comme le phénix, nous ne renaîtrons pas de ces cendres-là, notre « renaissance » purement spirituelle, nous mènera dans les verts pâturages du Psaumes 23 .

Ce qui est important, c'est de savoir que sur un bûcher est un feu dévastateur et meurtrier, sur un autel (celui de Dieu en l’occurrence) est un feu réparateur parce que l'Esprit saint de Dieu est en lui !

Il brûle ce que nous offrons, non pas ce que nous ne sommes pas désireux d'offrir en sacrifice.

Chaque fois qu'un pouvoir humain ne fut pas en accord avec une certaine littérature, avec certains écrivains (juifs entre autres) nous avons eu connaissance que leurs ouvrages furent détruits par le feu dans d’immenses brasiers d'où rien de bon ne ressurgit jamais ; seule était mis en évidence l'intolérance de ces pouvoirs.

La Bible fut détruite par le feu, et ce par le clergé ignorant ; des hommes et femmes de foi furent embrasés dans ces gigantesques brûlots destructeurs !

Si nous plaçons nos vies sur l'Autel (vous remarquerez la différence entre les autels des hommes et l'Autel divin) – il existent autant d'autels humains, dressés par l'homme pour sa satisfaction et pour son orgueil florissant, alors qu'il n'est parlé, dans la Bible, que d'un seul Autel qui accueil l'holocauste dévoué à l'Eternel, tout comme Christ Yéshua fut placé sur ce même Autel en sacrifice suprême, lui, l'Agneau de Dieu immolé pour chacun d'entre nous ; toi , moi et les autres.

Par ce feu intervient la purification de l'être spirituel qui est ce que nous sommes, afin que périssent les œuvres mortes que nous trimbalons avec nous comme des trophées, mais qui, en réalité, ne sont que des « scalps » attachés à notre lance guerrière.

Si nous sommes désireux de devenir cet or précieux, plus précieux que l'or d'Ophir, nous devons tout abandonner entre ses mains, dans Sa vie afin de vie sa vie en nous, non pas l'Esprit Saint comme un simple trophée, mais comme l'essence même de notre vie purifiée et régénérée puissamment afin de pénétrer dans le Sanctuaire où rien d'impur ne parvient.

Si nous souhaitons être ces vases d'honneur pour servir dans la maison du sacrifice, il nous faut être passé au feu afin que plus aucune scories ne tache notre vêtement des noces qui est le notre.

Une remarque importante : les hommes aiment puis rejettent ceux qui ont fait l'objet de leur amour ; inconstance de l'homme dans tous les domaines !

Crucifie fut le terrible mot qui conduisit christ à mourir sur une croix d'infamie (cette croix n'est pas un objet que l'on se doit d'adorer, ceux qui le font ne sont qu’idolâtres et ennemis de Dieu)

Esaïe 44/15 - Ces arbres servent à l’homme pour brûler, Il en prend et il se chauffe. Il y met aussi le feu pour cuire du pain; Et il en fait également un dieu, qu’il adore, il en fait une idole, devant laquelle il se prosterne.

Ces mêmes là furent ceux qui avaient juste quelques heures auparavant crié:

Matthieu 21/9 - Ceux qui précédaient et ceux qui suivaient Jésus criaient: Hosanna au Fils de David! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! Hosanna dans les lieux très hauts!

Marc 11/10 - Béni soit le règne qui vient, le règne de David, notre père! Hosanna dans les lieux très hauts!

Jean 12/13... prirent des branches de palmiers, et allèrent au-devant de lui, en criant: Hosanna! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d’Israël!

Ce mot terrible lancé à la surface de la terre retentit encore et encore ; jusqu'à la fin des siècles il résonnera dans mes oreilles, dans mon âme, dans mon cœur !

J'ai crié : crucifie ! Mais que celui-là qui ne l'a pas fait me jette le premier la pierre !

Nous avons crié : crucifie ; mais le plus grave, l'intolérable au cœur de Christ, c'est lorsque dans notre raisonnement, loin de la vérité, nous crions cela envers un frère, une sœur en Christ !

Qui d'entre nous n'a pas été ainsi mis au pilori avant d'être conduit à l'infamie de la crucifixion ? Mais si c'est par amour pour le nom du Divin que cela nous arrive, le Seigneur nous dit, te dit : Matthieu 5/10 et 11 - Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux! Heureux serez-vous, lorsqu’on vous outragera, qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi.

Prophétise ma Parole ! Parle, qu'ils écoutent ou pas... Ils se donneront des docteurs sachant rédiger des ordonnances douces à leur cœur ; ce seront des « spécialistes » de la musique pour l'âme et les trémolos qu'ils sauront tirer de leurs instruments déchirera l'âme de celui qui recherche la vérité qui alors s'imaginera que c'est par cette bouche-là que Dieu aura parlé.

2 Timothée 4/3 - Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs,

Pourtant, voici la Parole de Dieu : 2 Chroniques 19/6 et 7 – Prenez garde à ce que vous ferez, car ce n'est pas pour les hommes que vous prononcerez des jugements ; c'est pour l'Eternel, qui sera prêt de vous quand vous les prononcerez ! Maintenant, que la crainte de l'Eternel soit sur vous ; Veillez sur vos actes , car il n'y a chez l'Eternel notre Dieu, ni iniquité, ni égard pour l'apparence des personnes, ni acceptation de présents.

Il faut faire la différence entre celui qui, ayant compris la vérité, place sa vie toute entière en abandon entre les mains de Dieu, sur l'Autel du sacrifice de sa vie d'entre celui qui, par ruse, tel le serpent ancien, essaie d'acheter le pardon de Dieu par une offre qui est impure.

C'est de nouveau la différence entre Abel et Caïn ; entre celui-là qui a compris l'importance de l'effusion du sang pur et celui-là qui offre un don de sueur et de satisfaction personnelle.

Aujourd'hui, l'homme meurtrit est prêt à s'entendre prononcer des paroles favorables tant son imagination le même à penser que le poids de ses souffrances agit en sa faveur ; allant jusqu'à s'imaginer que le point culminant de ces dernières est atteint et qu'il ne peu aller au delà de ce qui est ! Pourtant, en tout cela entends-il la voix de l'Esprit lui dire : Hébreux 12/4 - Vous n’avez pas encore résisté jusqu‘au sang, en luttant contre le péché.

Actuellement, et plus que jamais, des « oiseaux de bon augure » pépient et crient face au ciel des paroles qui ne sortent pas de la bouche de Dieu !

La Parole qui sort de la bouche de Dieu est l'Epée à double tranchant qui tranche entre le mensonge et la vérité (je ne dis pas réalité mais bien vérité, la « réalité » que nous voyons n'est souvent que mirage et mensonge unis ensemble afin de déstabiliser et faire chuter le plus grand nombre des élus), entre le vil et le précieux, entre boucs et brebis ; enfin ce qui est réservé (dès avant la fondation du monde) pour La Lumière Ephésiens 1/4 - En lui Dieu nous a élus avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irrépréhensibles devant lui, et ceux-là mêmes qui sont, eux, réservés (de la même façon) pour le monde des Ténèbres - Apocalypse 13/8 - Et tous les habitants de la terre l’adoreront, ceux dont le nom n’a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie de l’agneau qui a été immolé.

Tous ces faux docteurs, ces endoctrineurs bonimenteurs et bossus de dedans comme de dehors, semblables à des « Polichinelles » vont être jugés sur leurs paroles qui ne sont qui sirops pour fausses toux, rassurantes alors que brûle la maison, et qui ne sont, en fait, qu'un plaidoyer pour le Malin, pour qui est semé le doute, enfantant le mensonge.

1 Timothée 4/2 - par l’hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience,

2 Pierre 2/1 - Il y a eu parmi le peuple de faux prophètes, et il y aura de même parmi vous de faux docteurs, qui introduiront des sectes pernicieuses, et qui, reniant le maître qui les a rachetés, attireront sur eux une ruine soudaine.


Que faut-il faire enfin pour échapper à ces usurpateurs de la foi en Christ ?

Nous devons placer la barre plus haut, aussi haut qu'était placé le « patibulum » (barre transversale de la croix sur laquelle était cloué le supplicié) cette barre sur laquelle Christ Yéshua eut ses mains maintenues par des clous de charpentier ; Et lorsque la croix élevée, le corps disloqué, peut-être même rompu, l'âme éperdue de souffrance, vous saurez enfin ce que veut dire lutter jusqu'au sang, dignes disciples de Yéshua.

Jean 15/13 - Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.

Ce qu'ils me font vous sera fait : Matthieu 10/38 ... celui qui ne prend pas sa croix, et ne me suit pas, n‘est pas digne de moi.

Pas de surprise, nous sommes avertis de notre sort ! C'est alors que vous serez des disciples accomplis ; le disciple accomplit est celui qui aime Christ plus que sa propre vie - Matthieu 10/37 - Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n‘est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n‘est pas digne de moi;

Etre un disciple accomplit est celui qui, enfin,  aime selon le commandement de christ – Jean 13/34 et 35 -

L'amour dont il est question enrobe toutes actions et le don de soi passe par la mort avant la résurrection.

Si nous nous maintenons dans cette position de cœur et d'esprit, voici la révélation divine faite en Jean 14/13 et 14 ... et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.

Afin d'être dignes héritiers dans le Royaume de Dieu, soyons comme définis selon Romains 8/12 à 17 ; nous ne pouvons pas prétendre être héritiers de la Maison de Dieu (Béthel) si nos vies sont aussi ternes que celles du monde païen.

Si nous sommes affranchis du péché, si nous sommes devenus (de par notre seule volonté) esclaves dans la Maison du Seigneur, nous avons pour fruit la sainte vocation qui nous mènent dans la vie éternelle – Romains 6/22.

Tout le restant n'est que du vent, poussière qui assèche la terre, empêchant l'eau de la pénétrer pour qu'elle soit fertilisée, et la transforme en vaste étendue désertique où ne demeurent ouverts que quelques puits anciens que le monde voulu et veux encore maintenir fermés - Genèse 26/18 - Isaac creusa de nouveau les puits d’eau qu’on avait creusés du temps d’Abraham, son père, et qu’avaient comblés les Philistins après la mort d’Abraham; et il leur donna les mêmes noms que son père leur avait donnés.


Offrons nos vies sur l'Autel de Dieu à l'exemple de Christ Yéshua, en sacrifice plaisant à Dieu et agréé parce que l'odeur qui s'en dégagera lui sera parfaitement agréable. C'est ainsi que nous vivrons la plénitude de Dieu en nous et autour de nous.


2 Corinthiens 2/15 - Nous sommes, en effet, pour Dieu la bonne odeur de Christ, parmi ceux qui sont sauvés et parmi ceux qui périssent:

Ephésiens 5/2 … et marchez dans la charité, à l’exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s’est livré lui-même à Dieu pour nous comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur.