Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

MESSAGE POUR L'EGLISE !


Par Naomie, le 11 Juillet 2011.


Cette parole me fut donnée au sein de « Béthel » le 20 Mars 2005.


Samuel était attentif à la voix du Seigneur qu'il ne connaissait pas encore, toutefois il est dit de lui qu'il ne laissait pas tomber cette parole à terre - 1 Samuel 3/19 - Samuel grandissait. L’Eternel était avec lui, et il ne laissa tomber à terre aucune de ses paroles.

 

J'agis pareillement, c'est pourquoi il m'est possible de vous donner la Parole prophétique reçu des années en arrière, sachant que son temps est présent.

Ce message  concerne une vision de l'église qui a nos yeux devrait nous faire pleurer. Nous sommes en grand danger et, tout comme des enfants inconscients, nous jouons avec des serpents sans savoir le danger. Depuis l'invasion des arabes stoppée à Poitiers par Charles Martel, nous sommes de nouveau assiégés dans nos pensées, dans nos vies, dans notre foi; par une islamisation mondiale en marche. Elle ne s'arrêtera plus, parce que nous avons été averti mais parce que nous n'avons pas tenu compte des avertissements des prophètes du Seigneur. Alors, il est temps d'entendre la voix de ceux et celles qui crient dans le désert jusqu'à se rompre la voix.

Eglise, tu es agressée, tu es spoliée, vilipendée, moquée et raillée, alors que le tapis de prière pousse dans les rues de nos villes au grand dam' de la foi en Christ Yéshua, empêchée d'expression.

C'est vrai!

Nous vivons des temps qui, peut-être, seront bénéfiques et permettront que soit combatue la tiédeur du plus grand nombre, pour ébranler  les indécis, les pleutres et pleurnichards qui ne savent plus à quel saint se vouer, tandis qu'avance, comme un tsunami dévastateur, la foi musulmane, sans parler des faux dieux honorés dans notre pays « laïc » (qui n'a de laïc que la religion florissante qui de pair avec l'Islam, étouffe l'Eglise vraie)

 

Alors stop! Debout! Il est temps de comprendre la volonté du Seigneur et après l'avoir entendue, la mettre en pratique. Tu veux l'avancement du règne de Ton Dieu? Alors, pourquoi vis-tu comme si tu n'avais pas de Dieu?


Shalom!

PAROLE DU SEIGNEUR!

 


« Le Seigneur en a assez que l'on "martyrise son Eglise, que l'on martyrise ses enfants; " et autant sa colère et son jugement vont tomber sur le monde, autant pour ceux de ses enfants qui accepteront d'être dans son Esprit, le travail « par Son Esprit » va grandir et s’amplifier.

Autant le monde va être touché et les hommes le verront, autant l'Eglise « souterraine » va grandir, et l'Esprit va travailler pour ceux-là qui l'accepteront, parce que Le Seigneur en a assez que l'on martyrise ses enfants.

Il en est assez! Assez que l'on mette en avant les « faux dieux »; assez de voir sa parole bafouée; assez d'être relégué au second plan.

Autant les choses qu'il va accomplir de sa main seront visibles, autant les « invisibles » vont proliférer pour ceux-là qui accepteront d’œuvrer avec Lui en son Esprit.

Autant se verra l’œuvre du mal au travers de multiples destructions, autant le Mal connaitra dans son camp l'accomplissement de l’œuvre du Seigneur dans un grand combat.

Et le Seigneur de dire à Satan : là où tu voudras te réjouir en croyant la terre meurtrit par le feu, sache que ce sont ma Puissance et ma volonté qui 'exercent contre toi; ce n'est pas toi qui agis, mais c'est Moi! Parce que je veux qu'il en soit ainsi, afin que les hommes se repentent et se tournent vers moi!

Ce n'est pas afin de servir ton règne, Satan; mais c'est afin de me servir, moi; afin que des âmes soient sauvées; et là où tu voudrais te réjouir, tu ne le pourras pas, parce qu'au travers de cette souffrance, des âmes seront sauvées.

Comme tu as cru te réjouir à Golgotha par ma mort; mais ma résurrection fut au troisième jour!

C'est au travers de ce sacrifice, les hommes ont accès au salut!

Lorsque ma volonté va s'exercer sur la terre, lorsque la terre sera assaillie, alors que tu penseras te réjouir, tu ne constateras qu'une chose : l'expression de ma volonté par Ma Puissance, parce que tout est accompli, et que la victoire appartient à Mon Eglise!

Ne laissez plus le monde négocier à votre place! Ne laissez plus le monde se battre à votre place! Ne laissez plus les hommes, ceux qui ne sont pas de ma maison, vouloir agir à votre place!

Par mon Esprit, vous pouvez toute chose!

Ne laissez plus les hommes négocier à votre place; allez là où je vous dirige!

Ne savez-vous pas que par Ma Puissance, vous pouvez plus que vous ne le pensez, et que vous pouvez en mon nom faire plus que vous ne le croyez?

Pour cela, laissez votre prière être Ma prière; c'est alors que vous serez toujours « actifs » dans mon vouloir en ce qui concerne les âmes à arracher du feu.

 

Soyez sensible à mon Esprit, vous ne dévierez aucunement et jamais! Soyez efficaces, pleinement efficaces; c'est urgent! Les temps sont très courts, soyez agissants, soyez efficaces!

 

Peu importent les œuvres, seule l'efficacité par mon Esprit et la sensibilité à mon Esprit, voilà les clés de la victoire. Ne soyez pas oublieux!

Il est important pour vous de vous vêtir en mon Esprit afin que le monde ne connaisse pas votre nudité! Vous devez comprendre que c'est ainsi guidé par mon Esprit que vous apprendrez a devenir totalement dépendant de ma volonté, constamment, nuit et jour, sans mettre de balise ni de barrière à cette marche en ma volonté.

Soyez sensible en ce que Je suis tout comme le Fils l'est envers le Père, c'est ainsi qu'ils forment l'unité.

Jamais votre ennemi ne cessera de vouloir vous voir a terre, et lorsqu'il lui arrive de vous arrêter sur la voie, il se réjouis pleinement; tant est grand son désir de vous anéantir.

Alors ne vous relâchez pas, ne vous relâchez jamais! Une vigilance de tout instant vous est nécessaire afin de vivre.

Ce que l'Esprit vous dit, c'est qu'il vous faut apprendre, qu'il te faut apprendre à vivre et à dépendre du Seigneur en toute circonstance, en toute occasion, en tout temps, afin de savoir connaître, reconnaître les voix du Malin, car jamais il ne fait relâche! Jamais!

Eglise! Il t'es permis de faire des projets, mais sais-tu voir la réalité que tu te caches à toi-même? Si tu fait le parallèle entre tes propres désirs, et tes « projets spirituels » de quel côté penchera le plateau de la balance? Vous êtes dans le monde, mais pas de ce monde, et la vie de l'Eglise doit être une lumière; mais pourquoi cette lumière tend à se fondre dans la nuit?

Ma présence est constante avec vous, avec toi, mais si la vie de mon Eglise n'est plus ce qu'elle se doit d'être, si le matériel a empiété sur le spirituel jusqu'à le rendre invisible, je ne trouve aucun plaisir, aucune joie en ces choses ou seule, l'humanité transparaît.

Comment pouvez-vous accepter de vivre, de marcher, d'être dans un lieu où je ne trouve aucun plaisir à être avec toi?

Comment concevoir cette pensée? L'Esprit Saint, mon Esprit, connait lorsque tu te perds en errance dans le monde dont tu devrais t'écarter, sans le fuir.

Si votre pensée est axée ainsi, posez-vous, pose-toi, Eglise, la bonne question : es-tu née de nouveau? Es-tu vraiment de ma maison?

Si telle est votre pensée, si telle est ta pensée, mon Eglise, sache ceci : tu poses toi même une barrière entre toi et moi, m'empêchant de te bénir comme j'aimerai que cela soit!

Agissant ainsi, c'est à ton ennemi que tu donnes des droits, et sache-le, il s'en accapare parce qu'il en a le droit, et il s'en sert contre toi.

Vous êtes libres, libérés du joug qui vous oppressait, mais il vous appartient de demeurer libre!

Si sur tes épaules repose un joug écrasant, demande-toi d'où te vient ce fardeau qui t’opprime comme aux jours anciens?

Eglise, tu te dis de « Moi » alors pourquoi veux-tu disposer de moi juste quand vient le temps ou tu as besoin de moi? Lorsque tu commence à considérer tes liens, tu cries à Moi, alors il te faut assumer totalement la vie que tu désire vivre avec moi, mais tu ne peux pas vivre une vie cahotante.

Maintenant je veux te conseiller, afin que ma parole soit ton guide : ne laisse pas ton ennemi dominer sur ta vie! Ne lui laisse rien de toi! Dans sa ruse persistance, il peut t'amener à penser que tu es au large, et que j’agrée ta vie, te laissant diriger ta barque comme bon te semble; puis, soudainement, alors que tu perds de l'acuité, que tu commence à somnoler doucement, il arrive au creux d'une tempête dévastatrice qui va te laisser pantelante.

Son désir de te détruire, reprendre le dessus, et il agit contre toi de façon sournoise.

 

Ta seule défense est d'être en harmonie avec mon Esprit, avec Ma parole, avec le Père céleste, conduit par l'Esprit Saint!

Cherchez-moi encore et encore, jusqu'à trouver Ma face! Soyez dans l'assurance que j'adhère à votre vie, à vos projets; assurez-vous que l'ennemi n'a pas de prise en vous!

Songez à ma parole : des projets de bonheur pour vous, telle est ma volonté! Mais votre ennemi en a d'autres qui ne ressemblent en rien à ma volonté de vous faire trouver le bonheur en Moi par le salut donné à vos vies, à vos âmes.

Eglise! Il t'arrive très fréquemment de penser que ma sévérité est … sévère et que je n'exerce pas ma miséricorde pour toi! Mais cela t'arrive parce que tu fonctionnes encore de manière charnelle.

Lorsqu'il t'arrive de souffrir, ce n'est pas un acte volontaire de ma part de t'infliger un temps de souffrance, non! C'est tout simplement que je me sers de la souffrance qui parfois peut t'accabler afin de te faire sortir de ton humanité.

Il est un prix qui te semble douloureux de payer, parce que parfois, il te faut te séparer de ce qui pourrait, qui peux, qui domine sur toi!

Mais ne dis-tu pas que tu veux être séparée, mise à l'écart, être sanctifiée?


Après ce temps vient un temps d'apaisement, et tu peux comprendre le fruit de ma promesse : j'ai prévu pour vous un temps de bonheur!

Ton rôle est d'être « bénédiction » pour ce monde qui vous entoure, pour ce monde moribond!

Mais si tu veux devenir cette bénédiction, il te faut être pleinement et entièrement dans ma bénédiction, qui rejaillira sur ceux pour qui je la réserve.

Mon Eglise, c'est lorsque tu entre en esprit et vérité dans le plan que j'ai formé pour toi qu'alors tu reçois ma bénédiction et que tu peux la dispenser à d'autres vers qui je t'envoie. C'est alors que tu éclaires l'obscurité qui t'entoure, c'est alors que tu fais fuir les Ténèbres de l'adversaire.

Eglise, pour pouvoir donner, il te faut recevoir, mais pour recevoir, tu dois premièrement marcher dans mes voies, suivre mes pas!

Tu dois refléter ma vie en toi! Le monde doit pouvoir constater que tu n'as rien de lui en toi!

Tu dois être sainte!

Eglise! Il te faut te dépouiller de ton humanité encore trop visible et encombrante! Tu dois, tel Moïse, être « brillante, étincelante » tu dois me refléter!

Il te faut irradier de ma lumière! Sors de tes chemins obscures, ce n'est pas ta place!

Vient me rencontrer dans l'intimité de Mon Esprit!

Sais-tu? Non, il me semble que tu ignores ceux et celles qui meurent par dizaine de milliers, en multitude, croupissant dans leur prison, dans l'attente d'être délivrés.

Ils sont dans l'attente du salut et ils espèrent ton efficacité pour que tu leur apporte l'espérance d'une nouveauté de vie.

Commence à œuvrer en esprit avec Mon Esprit afin que dans ton efficacité retrouvée, dans ta lumière tu pousses les portes des prisons, parce qu'ils attendent...

Jusqu'à quand tiendras-tu ton langage venu des pensées de l'ennemi qui te souffle mille mots mais qui te pousse à demeurer assise, sans une pensée pour ceux-là qui se meurent, pour ceux-là qui déjà sont morts?

Est-ce parce que toi aussi tu te meures?

Eglise! Tel David, dresse-toi devant ton ennemi et harcèle-le jusqu'à ce qui se recule! La victoire est en moi, je te l'ai acquise à la croix! Cesse de penser qu'il te faille être simplement sur tes gardes, non! Vas de l'avant, aguerrie par mon Esprit, va et marche, saisi-toi de l’opportunité qui se présente à toi et va délivrer les captifs!

Bientôt ce sera trop tard! Trop tard pour toi, trop tard pour eux, trop tard pour tous!

Si tu doutes, c'est de Moi! Pourtant ne t'ai-je pas dis des paroles qui devaient te rassurer et te montrer la voie à suivre? La mienne?

Je suis le Dieu grand et fort, Tout-Puissant des œuvres du Père et marchant dans ses voies.

Moïse me fit confiance, Israël fut libéré!

Josué me fit confiance, Israël traversa le Jourdain en crue!

Marthe et Marie ne firent confiance, et Lazare quitta son tombeau!

Quel est ton Dieu? En qui as-tu placé ta confiance? Je suis Dieu Tout-Puissant, faisant ma volonté, et désireux de me servir de Toi.

Maintenant n'oublies pas ceci : tes enfants, vos enfants sont mon armée future, l'armée de la fin des temps.

Je me saisirai d'eux car je les destinent à être cette armée mais avant cela, c'est de toi, c'est de vous dont je veux me servir.

C'est avec vous que je veux œuvrer dans le champ de mon Père.

Il est vrai que je me servirai de vos enfants, mais dans votre passivité, ne m'obligez pas à me passer de vous et de me servir d'eux exclusivement.

J'ai autant besoin d'eux que de vous, vous pour les aguerrir, eux pour me servir.

Leur « apprentissage » passe par vous! Je vous apprendrai ce qu'il leur faudra savoir, afin que tremble l'ennemi et que s'ouvre la voie.

Je ne ferrai pas de différence entre les enfants que vous aurez engendré dans la chair, ni ceux qui ont été engendré par l'Esprit, aussi agissez pareillement envers eux-tous.

C'est ainsi que s'accomplira ma parole : vous serez reconnu du monde par l'amour que vous vous porterez les uns les autres, et Satan connaîtra sa défaite par ces liens d'amour spirituels qui font défaut à l'homme vivant dans l'humanité seulement.

Eglise : il n'est rien sur cette terre que je ne puisse réparer! Il n'est aucune douleur que je ne puisse apaiser! Aucune souffrance qui ne puisse être transformée en joie par ma volonté!

Tout que que Satan a bâti dans la vie de ceux qui sont en souffrance, en errance aussi, je peux tout changer en un clin d’œil! Instantanément!

Je suis le Dieu de la guérison, le Dieu qui guérit vos corps et vos âmes, et qui a semé en vous l'espérance de l'accomplissement de ma promesse.

Pourtant, malgré cela, il en est encore, encore trop qui ne savent pas, qui ne connaissent pas ce qui est le fruit de mon amour. Ils sont bornés par les bornes de l'ennemi, et rien à ce jour paraît les faire bouger! Pourtant, les temps qui viennent les amèneront à comprendre qu'il leur faut prendre une décision avant de tout perdre.

Il y a des sourds, et il y a des aveugles; mais il est aussi ceux qui ne prononcent pas les paroles véritables et qui persistent à donner le mensonge en pâture à ceux-là qui espèrent encore, envers et contre tout, que tout est encore possible.

Il y a ceux qui clament ma parole, mais qui ne la vive pas!

Il est est ce ceux qui parlent mais qui n'agissent pas!

Il y a tout ceux-là qui meurent, et que mon Eglise n'aime pas!

C'est pourquoi, mon Eglise, je m'adresse à toi en te disant : assez de ceux-là qui se disent de ma maison mais qui se servent premièrement, sans connaître la misère de celui qui meure!

J'en ai assez de tous ceux-là! Assez! N'entends-tu pas ma colère qui gronde? »


Shalom à vous tous.  sachons accepter tout ce qui vient de la main du Seigneur, afin de ne pas demeurer muets lorsqu'il nous dira : arrière de moi, ouvriers d'iniquité, je ne vous ai pas connu.


Luc 13/27 - Et il répondra: Je vous le dis, je ne sais d’où vous êtes; retirez-vous de moi, vous tous, ouvriers d‘iniquité.


Devant la menace qui monte, l'Eglise (la vraie, pas œcuménique, pas Babylone, mais celle qui porte en elle les stigmates de la mort de Christ et sur elle le sceau de l'Eternel Dieu) va devoir chercher sa priorité et c'est celle-ci : Matthieu 6/33 - Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.


Eglise, si tu marches avec ton Dieu, tout te sera donné en sus afin que s'accomplisse la promesse du Seigneur pour toi.


Shalom

Naomie.