Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

title

MARANATHA !



1 Corinthiens 16/22 - Si quelqu’un n’aime pas le Seigneur, qu’il soit anathème ! Maranatha.



Par Naomie, le 19 Avril 2014.



SHALOM !


Croyez-vous en cela ?

Croyez-vous en cette merveilleuse promesse qui nous vient du fond des temps lointains ?

Est-ce que votre espérance demeure intacte, aussi grande qu'au jour ou vous avez cru ?


Alors, si oui, vous êtes bien-heureux dit Le Verbe :

Jacques 5/11 - Voici, nous disons bienheureux ceux qui ont souffert patiemment. Vous avez entendu parler de la patience de Job, et vous avez vu la fin que le Seigneur lui accorda, car le Seigneur est plein de miséricorde et de compassion.


Le monde est fou ! Totalement déjanté, et nous regardons de l'extérieur tout ce qui nous arrive, désolés, comme si l'espérance s'était enfuie de nos vies. Mais est-ce cela que le Seigneur a voulu pour nous ? Je ne le pense pas, je ne le crois pas, et tous ceux qui, contrairement à mon espérance, vivent des temps de désolations, devraient se souvenir de cela : MARANATHA ! Oui, il revient ! Même si le monde n'y croit pas, si l'église arrive a douter, je dis, je crie haut et fort : MARANATHA ! Il revient parce que son nom est Vérité, et qu'il n'est pas homme pour se vautrer dans le mensonge.


Ce « Jésus » que vous cherchez des yeux, va revenir tout comme il s'en est retourné auprès du Père Eternel.

Actes 1/11 ... et dirent : Hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel ? Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu allant au ciel.

J'ai mal pour les hommes parce que nous sommes entrés dans un grand tourbillon qui nous aspire par le dedans afin de nous attirer au centre du gouffre. Que va-t-il advenir alors pour ceux-là qui n'auront pas cru, ou tout simplement qui se seront relâchés parce que le temps de l'accomplissement des promesses, de LA promesse, tardait. N'est-il pas dit que nous devions attendre avec espérance et foi ? Habakuk 2/3 - Car c’est une prophétie dont le temps est déjà fixé, Elle marche vers son terme, et elle ne mentira pas ; Si elle tarde, attends-la, Car elle s’accomplira, elle s’accomplira certainement.


Pourquoi avons-nous perdu, pour plusieurs, notre espérance dans Le Seigneur et Rédempteur de nos âmes ? Comment avons-nous pu ainsi dévier de la ligne droite sans tenir compte des avertissements donnés par les prophètes, les « amis » de Dieu à qui il est révélé la volonté divine ? Amos 3/7 - Car le Seigneur, l’Eternel, ne fait rien Sans avoir révélé son secret à ses serviteurs les prophètes.


Je vais vous dire pourquoi l'espérance du plus grand nombre s'est enfuie : c'est parce que nous nous sommes forgés une religion dans laquelle nous avons enfermé notre foi (soi-disant afin de la garder pure) ; Celle-ci, en réalité, prisonnière de notre vision biblique, ne peut pas produire son fruit, et nous disons, prétendons avoir la foi alors qu'en réalité, nous pratiquons une religion dans laquelle il y a « a boire et a manger » c'est a dire de tout et de rien.


PAQUES ! Quelle joie pour les fabricants idolâtres du décorum religieux, et pour ceux-là qui reprennent à leur compte les génuflexions et les signes de croix. Quel délice mercantile pour les religieux mariales qui se frottent les mains, ne parlant que de cette idole païenne qu'ils ont nommé « Mère de Dieu, Reine du ciel, Mère des douleurs, etc...) Regardez à Marseille, en France, cette horreur appelée la « bonne mère » à qui ont offre tout un bazar de pacotilles en remerciement de' ses interventions. Mais Christ Yéshua sur la croix, Pâques, ce n'est plus l'Agneau pur et saint qui meure pour notre péché, pour le péché des hommes, mais le « roi des chocolats de Pâques et des « cloches »... Absurde ? Non, réel !

Voilà ce que les hommes ont fait, et comment le commerce se porte bien !

Pâques ! Des cierges, des chocolats, a toi de choisir.

Pourtant, méfiez-vous, gens de peu de foi, gens arrogants et méchants qui avez renversé la croix afin de dresser votre poteau de « Baal » ! Vous serez dans l'obligation de rendre des comptes à celui-là qui a été immolé pour l'humanité, qui, à la veille de Pâques, vient de déclarer avoir trouver une planète qui pourrait être sœur jumelle de la terre.... Mais en ce qui concerne la foi, c'est une autre chanson, et il ne faut pas se précipiter, il faut étudier si... savoir quoi... remettre entre les mains des religieux, des Pharisiens hypocrites, des Sadducéens, des scribouillards et les autres inclus si Christ est bien ce qu'il dit !

Nous lui demandons encore, et toujours : es-tu le Fils de Dieu ?.... Et sa réponse éternel est la suivante : c'est toi qui le dit !

Oui, il nous appartient à nous, de dire oui ou de dire non à cette question/réponse !

Si pour nous, Christ Yéshua est le Messie promis, alors pourquoi différer notre réponse et tenir notre foi enfermée dans un coffret, jolie boite à musique qui, une fois ouverte, produit une belle sonate mais résonne creux, pareillement à nous.


Aujourd'hui, à la veille de ce que nous osons encore appeler « Pâques », sans tenir compte de ce que cela représente réellement pour l'humanité toute entière, il y a cette espérance contenue dans « Maranatha »

Oui, Il revient bientôt ! Sa parole est le « oui et l'amen » de Dieu et rien ne pourra s'opposer à cela.

Toutefois, je pourrais comprendre l'hésitation de beaucoup devant cette affirmation, parce que derrière nous pouvons entendre cette parole certaine  - Amos 4/12 - C’est pourquoi je te traiterai de la même manière, Israël ; Et puisque je te traiterai de la même manière, prépare-toi à la rencontre de ton Dieu, O Israël !


Le Seigneur dit : console mon peuple ! Et moi j'ai envie de lui demander : Seigneur, comment faire afin de consoler ceux qui ont l'âme brisée et dont la flamme est devenue faible et vacillante ?


Alors, voici comment je vais m'y prendre, parce que c'est la seule réponse qui me parvient en ce moment, ou le peuple de Dieu chancelle et que se glorifie le monde païen.

Il suffit de croire, de penser que rien ne peut plus se produire, ou que l'ennemi a pris de l'avance sur le peuple de Dieu ! Nous sommes le fruit de sa mort et de sa résurrection, les pierres vivantes qu'il s'est choisit afin que la vraie maison de Dieu soit édifiée et que Babylone soit écroulée.


Un jour, il y a quelques années en arrière, l'Esprit saint m'a révélé des paroles, sorties de la Bible, afin d'en produire des chants à la gloire du Très-Haut.

Dans celles-ci, il en est un qui justement porte le nom de « Maranatha »


Je vous les donnent.


MARANATHA.


Ref.

Maranatha, c'est la promesse accomplie,

Maranatha ! C'est comme il nous l'avait dit ;

Maranatha, c'est le ciel grand ouvert,

Maranatha, c'est le ciel sur la terre !


Ne cherchez pas celui qui est vivant,

Parmi les morts, vous ne le trouverez pas ;

Courons vers lui, vivant il nous attends,

Allons vers lui, car tout est accomplit !


Rappelez-vous, il nous l'avait annoncé

Que c'est pour nous qu'il serait crucifié ;

Souvenez-vous, il le prophétisait,

Au troisième jour, il ressusciterait !


La Mort vaincue ne pouvait pas le garder,

La Mort vaincue devant lui s'est prosternée ;

La Mort vaincue à genoux s'est humiliée,

La Mort vaincue, et lui le Ressuscité !


Satan vaincu, et lui par dieu glorifié,

Satan vaincu, devant Yéshua a tremblé ;

Satan vaincu, le « Chilo » lui fut rendu,

Et c'est ainsi que tout fut mis sous ses pieds !


Ne cherchons plus celui qui est vivant,

Parmi les morts car le tombeau est vide ;

Et Jésus-Christ, le Vivant, le « Premier-Né »

Redonne à son Eglise l'autorité retrouvée !


MARANATHA !


C'est fini pour notre ennemi le Diable, et pour ceux qui a ce jour désespère, il est temps de vous rappeler ce que veux dire « Maranatha » ! C'est l'espérance vraie, c'est LA VERITE offerte comme un joyau précieux, c'est notre foi assise, ancrée sur la justice divine. C'est la croix élevée sur le monde, alors que le monde élèvent des immeubles plus haut que la Tour de Babel, dans le seul but d'affirmer son autorité et son indépendance devant le Trône saint.

Un jour, pourtant, ces tours, pareillement à celles érigées en Amérique à la gloire de Mamon, tomberont, et rien n'arrêtera plus l'évolution des événements qui connaîtront l'effet « dominos » - un tombe, le premier, puis tous, jusqu'au dernier.


Nous sommes, devant le monde, considérés comme peu de chose. Paul dira : la balayure de ce monde.

Les hommes ont élevés des trônes à leur propre gloire, mais ces trônes tomberont aussi ! Le Seigneur affirment que ces gens-là mangeront leur pain dans la détresse.


Frères et sœurs ! N'écoutez rien d'autre que la Parole de Dieu en ces jours de détresse ou plus rien ne semble défini. Seule, la vérité vous affranchira, nous affranchira du péché et de la mort éternelle. Le Diable sait tout ça, mais n'oubliez pas que d'autres aussi savent bien ce qu'ils veulent ignorer pourtant. Le Seigneur revient chercher les siens ! C'est la vérité, et malheur à qui en ce jour, refuse d'accepter ce qui nous est annoncer depuis la création de toute chose, annoncé lorsque Le Juste tendit ses bras afin de mourir pour nous, en nous affirmant ceci : MARANATHA ! Je suis le Premier et le Dernier en toutes choses.


Croyez-le, c'est vrai !