Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

title

L'INDIGNATION DE DIEU …


par Naomie, le 14 Janvier 2014.



SHALOM a vous qui lirez ce message.

Il est comme ceux qui déjà vous ont été « donné » , portés à votre connaissance pour l'enrichissement de votre vie spirituelle.


Je suis à l'image du Tout Puissant tout comme vous aussi l'êtes, et le même sang coule dans nos veines.

Il a la même couleur, et il est la nourriture de notre corps.

Cependant, Dieu l'Eternel Dieu nous a offert quelque chose de plus que cette nourriture, et c'est la nourriture de notre âme, de notre esprit, afin que ce dernier ne meure pas de faim.

Toutefois, des « usuriers » spirituels ont engrangés pour eux-mêmes une mane qu'ils ont dispensé après spéculation, et c'est ainsi que nous constatons, à ce jour, la triste réalité décrite dans le livre de Zacharie 1/15 – bible « Martin » version 1885 : Dieu est estrêmement indigné devant les agissements des Nations.


Lorsque j'emploie le terme d'usuriers spirituels, je pèse bien mes mots et je les cadrent non pas dans le canevas de mes pensées, mais dans le cadre de la Bible, et là, pas moyen de faire erreur.

Oui, ces « tristes sires » sont bien de notre monde, et ils spéculent sur des possibilités, sur des speudo-réalités, se basant sur leur raisonnements ou tout simplement traduisant sur le canevas de leurs pensées, la vérité de Dieu, qui nous incitent à bien comprendre ce qu'il veut nous faire comprendre : mes pensées ne sont pas vos pensées - Esaïe 55/8 - Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, Dit l’Eternel.


En quoi Dieu l'Eternel Dieu est-il en procès avec les Nations ?

Michée 6/2 - Ecoutez, montagnes, le procès de l’Eternel, Et vous, solides fondements de la terre ! Car l’Eternel a un procès avec son peuple, Il veut plaider avec Israël. — 


Dieu déclare qu'il est indigné contre les Nations parce que celles-ci ont « aidé au mal » tout simplement.

Les nations n'ont pas recherchées la voie de Dieu mais leur propre chemin. Les Nations ont suivit leurs sentiers sans vouloir les abandonner, sachant pourtant que ces voies ne les conduisaient que dans l'erreur la plus profonde, et dans le péché le plus noir.


Qu'est-ce qu'un usurier ? C'est une personne qui fait abstraction des commandements de Dieu qui ne veut pas de tels agissements de la part de l'homme, c'est une personne qui va prêter de l'argent à « usure »

Proprement, toute espèce d'intérêt que produit l'argent. ♦ Vous ne prêterez à usure à votre frère ni de l'argent, ni du grain, ni quelque autre chose que ce soit, mais seulement aux étrangers – livre du Deutéronome 23/19.

Aujourd'hui, les comptoires bancaires peuvent être assimilés à des usuriers, et les Nations, prétenduments déficitaires et au bord de la faillite, rejette sur les peuples le fruits de leurs débauches et les peuples paient encore et encore, et les Nations, les Gouvernements, ne prêtent pas attention à la misère de ceux sur lesquels ils ont été un jour établis. Les hommes ont faim, ont froid, ils ne savent plus que faire, vivant souvent dans l'angoisse, et les Nations, vétues d'or et parées d'argent disent encore et toujours : donne !!!

Nous avions été avertis, et cela depuis très longtemps, mais nous n'avons pas voulu réviser nos voies, nous sommes allés de plus en plus loin dans ce qui nous ouvre la voie de l'adversité, et nous rejettons sur les Nations et ses dirigeants le poids de notre culpabilité. Nous sommes coupables, que nul ne pense le contraire. Nous avons oeuvrés pour Satan et rejeté tous avertissements, allant jusqu'àa tuer les prophètes, et ensuite, leur ériger des tombeaux que nous ornons continuellement de nos offrandes « spirituelles (entre autres) »

Quelle hypocrisie ! Quel drame aussi !



Un jour, l'Esprit saint me mis a cœur les mots de ce qui allait devenir un cantique de supplication, et ces mots sont les suivants :

« Oh Dieru de ma louange, ne te tais pas !

Dieu de ma louange, secourre-moi !

Oh Dieu de ma louange, ne te tais pas,

Dieu de ma louange, agis avec moi »...

Ce Samedi 11 Janvier, ces paroles tournèrent dans ma tête et les paroles étaient sur mes lèvres, et je me suis mise à chanter... Oui Seigneur ! Ne te tais pas !

Oui Seigneur ! Secourre-moi ! Oui Seigneur ! Agis avec moi...

Et un déroulement de la Parole de Dieu me vint ensuite et pris place ! Après avoir appelé la malédiction sur Israël son peuple, Dieu a béni l'ouvrage de leurs mains, et Aggée le Prophète dira les paroles de Dieu : Dieu est avec vous (Aggée 1/13)

Comprennez bien ! Malgré la malédiction appelée par Dieu lui-même sur le peuple de son amour (vous, moi accompagnant Israël) Dieu bénit l'ouvrage des mains zélées pour son œuvre.

Dieu avec nous ! Avec toi, avec moi ! Avec les Nations malgré leur « crépuscule spirituel »

Oui Dieu avec nous qui avons dans le cœur cette envie brûlante de le servir d'avantage et de mieux en mieux malgré nos faibles possibilités. Dieu nous conduit, et nous sommes à sa suite !

Il n'est pas la 5ème roue (celle de dépannage) il est le moteur de notre vie, si nous la lui confions pour toujours ! A toujours, à jamais ! Voilà ce qui devrait être notre slogan ! Seigneur ! Nous sommes à toi ! Tu as donné ta vie pour nous, alors nous voulons te donner notre vie pour servir l'Eglise régénérée et te servir également, nous oubliant nous-même.
Et tu vas bénir alors l'ouvrage de nos mains, comme tu l'as dit à Zorobabel -
Aggée 1/14 - L’Eternel réveilla l’esprit de Zorobabel, fils de Schealthiel, gouverneur de Juda, et l’esprit de Josué, fils de Jotsadak, le souverain sacrificateur, et l’esprit de tout le reste du peuple. Ils vinrent, et ils se mirent à l’œuvre dans la maison de l’Eternel des armées, leur Dieu,

Seigneur ! Réveille notre esprit qui se meurre dans l'endormissement de notre vie. Réveille les « Zorobabel » modernes, et le peuple, ton peuple, afin que ce dernier ne renonce pas à l'ouvrage car cet ouvrage précède ton retour parmi les tiens ! Réveille-toi Jérusalem, assieds toi et secoue ta poussière afin d'être trouvée fidèle lors de l'avènement de ton Roi.



Les Nations ont détruites par leurs mains l'oeuvre établie jadis par les Apêtres, par l'Eglise consacrée, et aujourd'hui nous assitons à des scènes atroces, ou le sang est versé au nom de Dieu par des êtres se prétendant de la maison du Seigneur.

Oui , l'odeur du sang est énivrante, et un animal « domestique » après avoir gouté au sang ne se contente plus de pâtée pour chien ! Il veut de la « chair fraiche » et c'est ce qui se décroule sous nos yeux effarés.

Pourtant Dieu continue de dire : Je suis avec vous, vous qui êtes de ma maison, mais à beaucoup d'entre vous je dirais, un jour : arrière de moi, ouvrier d'iniquité, je ne t'ai pas connu ! Et il ne sera plus temps de verser des larmes ; Esaü après avoir vendu son droit d'ainesse à son frère cadet, se repentit amèrement avec bien des larmes, mais rien n'y fit, et la main de Dieu ne se leva pas pour lui rendre justice.



La vérité simple a été étouffée par la grandiloquence d'orateurs fanfarons qui s'en donnèrent, qui s'en donnent à « cœur joie » mais la vérité emergera du puis dans lequel ces menteurs voulurent la tuer, et ils seront enfin confondus, ces fanatiques excentriques et méchants.

La vérité est seulement la vérité, et Pilate en fit la trsite expérience lorsqu'il se mis à interroger christ Yéshua comme le commun des mortels : qui es-tu ?... Es-tu Fils de Dieu ?... Qu'es-ce donc que la vérité ?...

Un jour nous aussi nous serons devant le Saint et il nous sera impossible d'entreprendre une quelconque défence, notre « avocat » ayant payé pour nous afin que nous obtenions notre libération.

Nous devons réfléchir à ce que nous vivons à ce jour, et si nos yeux sont nettoyés avec le collyre du Seigneur, nous verrons clairement ce qui se joue devant nous ! Et je vous affirme qu'alors vous commencerez à « craindre » l'Eternel Dieu de la sainte crainte qui est une ouverture sur la sagesse dont nous sommes grandements dépourvus.

Le monde fait recours à des sages remplis de folie, c'est pourquoi le Seigneur affirme que ces « sages » vont être pris dans leurs filets par leur propre sagesse qui n'est que folie au regard de dieu.

Il se sert des fous de ce monde afin de défier les sages de ce monde qui ne veulent pas connaître Dieu ni Christ Yéshua.

Les agissements des hommes vont nous entrainer dans des sentiers qui ne sont pas ceux qui conduisent à la paix.

Quand les hommes diront paix et sureté...1 Thessalonic 5/3 - Quand les hommes diront : Paix et sûreté ! alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l’enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n’échapperont point.



Alors que je m'entreteanis avec un frère dans la foi, j'en vint à penser comment les menteurs, les spéculateurs spirituels allaient être démasqués par la vérité tout simplement.

Il n'est nul besoin de leur faire la guerre, ils se perdent eux-même par leur spéculations sur La parole de Dieu, la Bible, cherchant à contraindre les frères et sœurs à penser comme eux et à manipuler par la pensée, des perspectives mensongères et polluantes.

Ariel Sharon vient de mourir parce que c'est maintenant qu'il a été « débranché » médicalement, mais en fait, il était déjà mort il y a 8 ans en arrière, puisque rattachée à une machinerie médicale afin d'être maintenu en vie. Cependant, il n'était pas bon pour les dirigeants d'alors, de le faire savoir au peuole. Il en fut de même pour Mandela (selon le dire des dirigeants présents)

Ariel Sharon (le lion) (un des noms du Seigneur est ARI-EL) au fil du temps, s'est transformé en vieux lion édenté, et tandis qu'il s'était déclaré l'ennemi de Arrafat, qu'il dépeingnait comme un terroriste meurtrier et ennemi d'Israël à jamais, il se fit humble devant le serpent et procéda alors au démentellement des « colonies » (ainsi nommées les terres occupées par les juifs) au grand désarroi de ces derniers.

Donc, il fut choisi un temps ou la mort de ces deux hommes passerait mieux pour les chefs de file.

J'aimerai revenir en arrière et faire un peu d'histoire, celle que l'on écrit avec une majuscule.

Il y eu des hommes et des femmes prêts à perdre leur âme pour obtenir une paix inique, une paix qui ne serait en rien honorable pour Israël et pour le peuple.

Ces hommes et ces femmes voulaient la paix, mais cette paix n'était pas le Shalom de Dieu ; Simplement la paix. Parmi eux : Moschée Dayan, général d'armée qui fut vainqueur de la guerre des six jours, M.Béguin, I.Rabbin et l'égyptien A.El Sadat.

Un homme résiste, c'est le premier ministre actuel. Il veut la paix, mais pas n'importe laquelle, et surtout pas à n'importe quel prix.

La vérité ettouffée afin de satisfaire au plaisir des hommes.

Lorsque Israël prit possession des terres de Canaan, il fut ordonné par Dieu de ne pas pactiser avec les peuplades, mais Gabaon détourna la volonté de Josué par ruse. Israël fit serment envers Gabaon et prit Dieu à témoin de l'alliance, mais sans consulter Dieu. Après que la ruse fut dévoilée, la sentence fut la suivante : Gabaon vivrait en paix au sein d'Israël mais serait corvéable (serviteurs) à toujours. - Josué 9. Ceci est un des aspects de ce qui cause l'indignation divine.

Vatican : le pape François, adulé des Nations et de plus de deux milliards de catholiques, représentant de Dieu sur terre (?) se permet d'aller au-delà des commandements divins et joue litérallement avec son salut et son âme, entrainant avec lui une multitude.

Les Nations qui ont abrogé la loi de Dieu et proclamé légales des lois iniques acceptant le mariage homosexuel et lesbien, avec, à la clé, l'acceptation d'adoption pour ces assemblages disparates d'enfants. Ces mêmes Nations qui se prétendent modernes, vivent selon des coutumes et des us incompatibles avec la moralité, et vont par principe, entériner les actes morbides et destructeurs de A.Hitler qui préconisait et acceptait l'euthanasie pour les personnes âgées (pour lui elles étaient en fin de vie parce que trop âgées) ou encore les malades, les impotants et les infirmes. Nous y viendront un jour, la Belgique est déjà en avance sur nous.

Tu ne coucheras pas avec un homme comme une femme, et tu respecteras le lit conjugual.

Lévitique 18:22 Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination. - 20/13 - Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable ; ils seront punis de mort : leur sang retombera sur eux.



La violence du non respect de la loi de Dieu et son abrogation, même au sein de l'église qui se veut moderne et pourtant si misérable, ne peut pas nous laisser ignorer la réalité d'une vérité étouffée.

Réfléchissons à notre devenir dans le respect de notre foi en Christ Yéshua auquel nous avons cru, auquel nous croyons. Il est le Messie quoi qu'en pensent et disent certains.

Le « verbe » est une arme destructrice dans la bouche de ces orrateurs fiévreux et hargneux, les furieux de ce monde. Ils prospectent pour leur chapelle et appellent au service satanique et démoniaque.

Dieu a donné à l'homme LE VERBE d'une part, LA VERITE de l'autre, puisque LE VERBE dira de lui qu'IL EST LA VERITE.

Dieu est extrêment indigné devant les agissements des Nations qui vont devoir donner des comptes à celui qui tient le monde entre ses mains.

Nations impudiques et fétides, vous devrez ployer les genoux et rendre gloire à celui dont le nom est au dessus des autres noms, au-dessus de votre propre nom qui, un jour, sera oublié des masses, tandis que le sien traversera les temps comme jusqu'à présent.