Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

QUAND LE VIN EST TIRE, IL FAUT LE BOIRE !

 Marc 2/22  

Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement, le vin fait rompre les outres, et le vin et les outres sont perdus; mais il faut mettre le vin nouveau dans des outres neuves.

Par Naomie le 26 janvier 2017.

SHALOM !

Biens aimés du Seigneur, shalom à vous tous ! Que la bénédiction de notre Seigneur Tout Puissant soit sur vous tous, en ces temps ou divers événements bousculent la Côte d'Ivoire.

J'ai gardé le silence non pas parce que notre Dieu ne s'adresse plus à moi, sa servante, mais parce qu'en toutes choses, je veux me soumettre à sa seule volonté, ne parlant que lorsqu'il m'y autorise.

Depuis plusieurs semaines, bien des paroles ont été dites, et proclamées à qui était concerné, et les événements actuels les ont accompagnées jour après jours, je disais même plus encore, heure après heure. Et voilà l'instant fatidique ou la formulation de Daniel 5/25-  Voici l’écriture qui a été tracée: Compté, compté, pesé, et divisé trouve son accomplissement pour « pharaon » et sa clique.

En fait, notre Seigneur s'est montré fidèle envers sa servante, et nous avons pu contempler la main de « Je Suis » agir pour le bien de ceux qui sont dans l'attente de la concrétisation de sa promesse.

Beaucoup se sont éloigné, après avoir laissé libre court à leur imagination débridée, allant à s'imaginer que toutes ces paroles prophétiques prononcées au fil du temps n'étaient qu'errance de ma part. Que néni, funeste erreur de la part des indécis, des incrédules. Dieu est Dieu et sa parole parcoure la terre tout en produisant son effet. Il est plus difficile de marcher droit devant avec la foi pour flambeau, que de fonctionner par la vue.

Il est autre d'aller par la foi, il est autre de marcher par la vue. Il ne faut pas confondre non plus celui-là qui espère contre toute attente, contre toute espérance, et qui attend un signe du Seigneur de celui-là qui telle une coquille sur les flots s'en va au grès du courant sans base ni point de repaire.

Donc, sachez que toutes ces interventions ont été annoncées par l'Esprit saint,  car n'est-il pas écrit que notre Dieu fait toutes choses en avertissant premièrement ses amis les prophètes – Amos  3/7  - Car le Seigneur, l’Eternel, ne fait rien sans avoir révélé son secret à ses serviteurs les prophètes.

Je vais en ce jour vous révéler la parole qui m'a été adressé en ces termes afin qu'elle soit révélée au plus grand nombre qui accepteront de la prendre telle qu'elle est donnée :

Mardi 24/01/2017 - « les scorpions vont s'abattre sur la Côte d'Ivoire mais il sera aisé de s'en débarrasser. Les hommes de pouvoir s'organisent et s'harmonisent afin d'établir un règne de peur sur la terre et la mettre à feu et à sang, afin de maintenir la pression mondialiste. Dieu se souvient de la méchanceté des hommes et les rétribuent non pas selon leurs balances faussées mais à la valeur de sa juste justice. Une pluie de grêle brûlante va s’abattre sur eux. Le Seigneur ne se souviendra plus d'eux et détournera son regard quant ils auront disparus de la surface de la terre.

Jeudi 26 janvier 2017 - « Un homme va mettre le feu aux poudres et embrasera le pays tout entier. Les murs des maisons se teinteront de rouge (sang) et le ciel pleurera des larmes de sang. La stupidité pousse l'homme à s'enhardir dans son orgueil, qui est la parure de ses reins. »

Alors que j'avoue à mon Dieu que je blémie et que je suis transie d’effroi à la pensée que je pourrais ne plus être dans l'obéissance à notre Seigneur, voici :

« Parle et prophétise aux nations, qu'elles écoutent ou pas ! Parle et prophétise ma parole, qu'elle soit écoutée ou pas ! Les actions de l'homme seront sa juste sentence, qui se retournera contre lui. J'ai appelé une fois ! J'ai appelé deux fois et nul n'a répondu.

Alors j'ai appelé mon serviteur que j'ai revêtu de dignité et que j'ai ceins d'autorité. Je lui ai donné le bâton de justice et je lui ai donné un nom nouveau, afin qu'il me serve, instruit et instrumenté par ma volonté. Sa parution est imminente, et sa reconnaissance aussi. Il parlera ma parole et agira selon ma volonté. Nul ne le contrariera dans sa volonté de me servir. Son autorité ne lui sera pas contestée ; Il paîtra mes brebis avec ma justice ; Il sera le dispensateur de mes ordonnances envers son peuple.

Il n'aura « cure » et ne se souciera pas d'être honoré par ses semblables, puisqu'il connaît la valeur du don qui est le sien.

La colère de l'Eternel s’abat, s'exerce sur les hommes, le jour du grand carnage est arrivé. Seuls, les « justes » qui se tiendront à l'abri dans leur demeure trouveront « peut-être » grâce et ne succomberont pas sous la main puissante du Seigneur. Faites venir les pleureuses afin qu'elles se lamentent sur ce jour à nul autre pareil. Si Rama ne veut pas être consolée, si Rachel pleure sur ses enfants, Abidjan va pleurer des larmes de sang. Mais après cela s'exercera le déclin de la colère divine, et s'exprimera l'amour de Dieu pour qui se repentira de sa méchanceté.

Une voix monte du désert et crie ; Une voix plus puissante couvre la première voix et dit : « qui enverrais-je pour ouvrir la voie du Seigneur ? » Aucune voix ne répond, alors la voix qui monte du désert dit : »j'envoie mon serviteur  que j'ai choisi afin d’ouvrir la voie du Seigneur !

Il marchera sur les scorpions et les serpents buvant des breuvages remplit de fureur et de haine. Il ne craindra aucun mal, la main du Seigneur est sur lui »

Après avoir compris ce qui en était, j'ai demandé au Saint Esprit confirmation de cette parole lourde de conséquence – et il me fut donné de lire dan la bible Martin – Psaume 55/18 .. Il délivre mon âme de la guerre qui m'est faite, les méchants sont nombreux contre moi...

Qu'importe la ténacité maladive de pharaon et de ceux qui l'entourent ! Dieu a endurcit le cœur de pharaon mais pharaon, au bout du bout, fut terrassé par la foi d'un peuple qui fit confiance à celui qu'il découvrait sous le nom de « Je Suis »

Si tu crois dit le Seigneur, tu verras la main de Dieu... et tu feras des choses encore plus grandes dit notre Seigneur Yéshua.