Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

title

 

LETTRE A L'EGLISE N°4

 

DIEU VEUT REVELER SA PAROLE EN ESPRIT ET EN VERITE.


Ephésiens 2 /22 - En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit.

 

 

Par Naomie, le 25 Novembre 2013.


SHALOM !


Mes bien aimés, recevez la bénédiction de Christ Yéshua dans une effusion nouvelle de l'Esprit saint !

Que de cette dernière sortent non plus les prémices, mais la moisson de Dieu qui va être bientôt engrangée, pour la gloire de l'Eternel Dieu notre Père. La pluie de l'arrière saison promise n'est pas celle qui va faire lever la semence, mais celle qui va rendre blanche la moisson - Deutéronome 11/14 - je donnerai à votre pays la pluie en son temps, la pluie de la première et de l’arrière-saison, et tu recueilleras ton blé, ton moût et ton huile ;


Quand à toi, Israël, Fille de Sion, tu n'aura plus a trembler lorsqu'enfin tu sera récipiendaire de qui tu recevra enfin comme ton Messie – Christ Yéshua, et que l'Esprit saint te sera donné à profusion ; C'est ainsi que tu feras de Dieu tes délices - Joël 2/23 - Et vous, enfants de Sion, soyez dans l’allégresse et réjouissez-vous En l’Eternel, votre Dieu, Car il vous donnera la pluie en son temps, Il vous enverra la pluie de la première et de l’arrière-saison, Comme autrefois.

Avez-vous déjà été écœurée jusqu'à en vomir ? Je le suis ! Et cela va en grandissant !

Je suis parfaitement écœurée de ce qui se prépare et je suis malade de dégout devant le comportement de bien d'entre nous qui se conduisent comme des païens, comme des impies.

Si nous ne disons pas les choses, qui va les dire ? Qui va dénoncer le péché latent qui se love tel le serpent au cœur de celle qui se devait être l'Epouse pure et sainte de l'Agneau de Dieu -

Combien de fois j'ai été sommée de me faire afin de ne pas froisser les susceptibilités de ceux-là qui se prétendent de la maison de Dieu alors qu'en réalité ils ne sont que les locataires de Satan ? Combien de fois des humanistes se sont permis de me bousculer spirituellement afin que je fasse silence devant le péché de l'Eglise ?

Je ne peux pas, entendez-vous, je ne peux pas entendre le mensonge élever sa voix et le diable outrepasser ses droits en se servant de la bouche de ceux qui devraient n'annoncer que la parole prophétique divine.

Je ne le peux pas !

Alors je regimbe et je fais retentir ma voix là où le vent de l'Esprit saint la portera.


Lorsque nous lisons dans l'Assemblée, si jamais nous le faisons, le livre de l'Apocalypse, nous sommes appelés à constater ceci : il se fait un grand silence et puis rien... Nous ne comprenons pas Apocalypse ! Et pourtant n'est-ce pas là LA REVELATION de Dieu pour nous ses enfants ?

Est-ce qu'une révélation doit être teintée de flou ? Ce n'est plus une révélation dans ce cas-là, mais une charade, une devinette.

Est-ce là notre Seigneur s'amusant à nous faire errer dans l'incompréhension de sa Parole ?

Non pas !

Au commencement, il se peut que l'Esprit saint nous révèle les choses de Dieu de manière mitigée, comme dans une histoire contée, une parabole ; Mais très vite, dès que nous avons mûris dans la connaissance de la Parole et dans la compréhension de La Parole, l'Esprit saint s'adresse à nous clairement, appelant « un chat par son nom ».

Alors, il faut cesser d'accepter le flou déposé sur la Parole de Dieu comme un voile jeté sur notre nourriture spirituelle ; La nourriture de notre âme qui, sans cela, va périclité puis mourir, affamée.

N'avez-vous pas, parfois, posé des questions et avoir le silence en écho, ou un quelconque balbutiement ?

Pourquoi n'est-ce pas clair et net ? Pourquoi ces hésitations ?

Parce que trop souvent ceux qui posent les questions ont peur des réponses, ou plus encore, ceux qui se doivent de répondre ne connaissent pas la réponse efficace.

N'ont-ils pas fréquenté des écoles spécialisées pour faire d'eux des « bergers » d'un troupeaux faible et affamé ?

Afin de paraître des érudits, ils découpent la Parole divine par petits morceaux et nous donnent la « becquée » de peur que nous soyons gavés et que nous tombions malades de « repas trop copieux » ?

Frères et sœurs ? Etes-vous rassasiés, est-ce que votre âme est rassasiée après avoir passés deux heures assis sur une chaise a écouter parler qui se veut être votre enseignant ? Parce que pour ce qui concerne les berges, c'est autre chose ; Ils ont peur « des loups ravisseurs » et pour se protéger, eux et non pas le troupeaux qui leur est confié, ils se cantonnent dans ce qu 'ils connaissent et disent ensuite : lisez votre bible, priez, et attendez la réponse de Dieu !... Facile cela ! Mais ce n'est pas ainsi qu'il vont s'en tirer, comme par une pirouette.

La Parole de Dieu parle de ces faux bergers, qui n'ont aucun lien avec David qui, lui, n'hésitait pas à combattre le lion si ce dernier s'en prenait au troupeau de son père dont il était le gardien. 1 Samuel 17/34 et 35.

ILS N'ONT PLUS DE COURAGE PARCE QU'ILS SONT REPLETS ET BIEN GRAS, VIVANT COMME DES PACHAS SUR LE DOS DE L'EGLISE !

Deutéronome 32/15 I- Israël est devenu gras, et il a regimbé ; Tu es devenu gras, épais et replet ! — Et il a abandonné Dieu, son créateur, Il a méprisé le rocher de son salut,

Sachez ceci, j'ai connu des serviteurs de Dieu qui étaient bel et bien des « hommes de Dieu », de ces serviteurs qui auraient donnés leur vie pour le troupeau qui leur avait été confié, mais ils ne sont pas assez nombreux.

Aussi, c'est pourquoi ceux qui agissent de manière méchante et sournoise, profiteur et s'appuyant sur la Parole de Dieu afin de se satisfaire eux-même, détournent la Parole de Dieu et la mette en conformité avec leur propre vie dégradée et dégradante.

Ils parlent de dîme, de dons, de toute sorte de chose ; Ils font les comptes du mobilier, ils additionnent les chiffres et lorsqu'ils lèvent enfin les yeux sur le troupeau, ils s'étonnent du comportement de ce dernier. Mais le comportement de l'Assemblé est celui du pasteur , leur guide.

N'avons-nous pas connu « d'autres guides » dans le monde ? Mao, Staline, Kaddafi, et tant d'autres...

Nous ne devons avoir qu'un seul guide : Christ Yéshua, LE MESSIE, L'OINT DE DIEU qui est le porteur de la concrétisation de la promesse de Dieu faite à l'homme sa créature. Matthieu 11/28 et 29 - Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes.

Ephésiens 2/22 - En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit.

Un jour, tout cessera parce que la "Parole de Dieu" sera révélée au sein des siens, de ceux qui soupirent en attendant le « NOEL » de la Pâques NOUVELLE, Christ vivant au milieu de ceux qui lui ont été remis par le ¨Père Eternel.

C'est ainsi. Il n'y aura plus de « ministères » plus d'effusion de l'Esprit Saint ; Il n'y aura plus de miracle ni de signe ni de prodige, et nul n'enseignera son frère,puisque Christ Yéshua sera présent avec SON EGLISE sainte et pure. Hébreux 8/11 - Aucun n’enseignera plus son concitoyen, Ni aucun son frère, en disant : Connais le Seigneur ! Car tous me connaîtront, Depuis le plus petit jusqu’au plus grand d’entre eux ;

Le monde ne sera plus sous la tutelle de La Mondialisation, et tous les mondialistes seront dépités de se voir démasqués et relégués à leur place. La notre sera avec Christ Seigneur et Roi couronné, non pas comme le définissait les juifs du temps des romains, mais couronné de la couronne de gloire ; et nous paraîtrons en gloire avec lui, régnant sur ce que sa main nous donnera : les gouvernements des villes et des citadelles, des villages et des bourgs. Souvenez-vous de la parabole des Talents  - Luc 8/18 - Prenez donc garde à la manière dont vous écoutez ; car on donnera à celui qui a, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il croit avoir.

J'ai fréquemment entendu tout un tas de fausses idées, de faux raisonnements concernant le retour de Christ et comment les choses se passeraient.

Mais ce qui me surprendra toujours autant, de de constater l'importance que l'on attache au future sans trop s’inquiéter du temps présent qui est le formateur du temps futur.

Ne vous inquiétez pas pour demain, prenez conscience du temps présent, de ce qui est vécu aujourd'hui.

A chaque jour suffit sa peine. - Mathieu 6/34.

Dieu a donné à l'homme une vision de ce que devait être le service qui lui est du, mais l'homme a faillit à cette vision, la détournant à ses propres intérêts.

Alors, Eglise, lis et entends la Parole du Seigneur qui dit ceci :

Ézéchiel 34/8 - Je suis vivant ! dit le Seigneur, l’Eternel, parce que mes brebis sont au pillage et qu’elles sont devenues la proie de toutes les bêtes des champs, faute de pasteur, parce que mes pasteurs ne prenaient aucun souci de mes brebis, qu’ils se paissaient eux-mêmes, et ne faisaient point paître mes brebis, — 

Ézéchiel 34/10 à 12 - Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Voici, j’en veux aux pasteurs ! Je reprendrai mes brebis d’entre leurs mains, je ne les laisserai plus paître mes brebis, et ils ne se paîtront plus eux-mêmes ; je délivrerai mes brebis de leur bouche, et elles ne seront plus pour eux une proie. Car ainsi parle le Seigneur, l’Eternel: Voici, j’aurai soin moi-même de mes brebis, et j’en ferai la revue. Comme un pasteur inspecte son troupeau quand il est au milieu de ses brebis éparses, ainsi je ferai la revue de mes brebis, et je les recueillerai de tous les lieux où elles ont été dispersées au jour des nuages et de l’obscurité.

Il est grand temps de chercher à comprendre non pas le fonctionnement de la lumière, mais comment nous en sommes arrivés à ces extrêmes qui nous éloignent de Dieu peu à peu ; Et d'entreprendre un virage à 360 degrés, ce qui va nous permettre de voir le Seigneur face à face, tel qu'il est en réalité. C'est ainsi que nous cesserons nos affabulations et nos rêveries qui n'ont pas grand-chose de spirituelle. La rêvasserie n'est pas ce qui convient à une prise de conscience spirituelle.
Tous ceux qui marchent autrement qu'avec le Seigneur ne sont pas des rêveurs, ils savent ou ils posent la plante de leurs pieds, et ils savent ou cela les conduit !

Stop ! Eglise ! Jette ta tunique souillée, tu es « trempée » jusqu'aux os ! Reprend la tunique qui a été tissée pour toi, fille de Sion, vierge d’Israël. 2 Samuel 13/18 - Elle avait une tunique de plusieurs couleurs ; car c’était le vêtement que portaient les filles du roi, aussi longtemps qu’elles étaient vierges.

Surtout ne va pas dire ceci : Cantique 5/3 - J’ai ôté ma tunique ; comment la remettrais-je ? J’ai lavé mes pieds ; comment les salirais-je ? Parce qu'a ce jour, tu es nue, pauvre aveugle... comment peux-tu parler de ta tunique, tu l'a perdu ; Comment peux-tu parler de ne pas te salir les pieds, alors que tu marches dans tous les lieux mal famés ?

Reviens dit le Seigneur ! Revient avant qu'il ne soit trop tard pour toi !

La religiosité d'un clergé œcuménique t'a laissée sur le bord de la route, sans berger pour te conduire, et plus encore, il a souillée l'eau pure qui t'était destinée et foulée l’herbe des pâturages divins qui t'était réservée - Ézéchiel 34/19 - Et mes brebis doivent paître ce que vos pieds ont foulé, et boire ce que vos pieds ont troublé !

Cette même religiosité a amené l'Eternel Dieu a agir et a procéder à la séparation d'entre ceux de sa maison, de ceux-là qui le sont encore, qui le sont toujours, et ceux-là qui ne le sont plus, malgré une présence physique - Ézéchiel 34/17 - Et vous, mes brebis, ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Voici, je jugerai entre brebis et brebis, entre béliers et boucs.

Cette séparation, déjà commencée, va prendre une dimension plus grande et plus évidente même aux yeux de ceux qui sont naïfs.

Eglise ! On te veux naïve... C'est pour mieux te croquer mon enfant !!!

Une fable racontée aux enfants : l'histoire du chaperon rouge et du grand méchant loup.

L'enfant va chez sa mère grand pour lui porter quelques douceurs, mais voilà qu'en chemin, elle fait la rencontre d'avec le loup qui n'a qu'un rêve : passer à table et faire un bon repas.

De la chair fraîche ! Miam... Avant cela il va à la maison de la vieille dame et après mille ruses, pénètre la maison et mange la mémé.

Arrive l'enfant qui comment à interroger qui elle croit être sa grand maman ! Naïve enfant direz-vous ? Mais c'est ce qui se trame actuellement contre ceux et celles de la maison du Seigneur ! Même les « bergers » nous conseillent qu'il vaut mieux être naïfs que d'avoir de la réflexion.
Non, ceci est faux, parce que le loup œcuménique se pourlèche déjà les babines et rit de contentement ! Après la vieille dame (l'Eglise sous sa forme spirituelle) il va manger la naïve enfant (l'Eglise modernisée pleine de fraîcheur mais sans acquis spirituels, incapable de se défendre contre le loup œcuménique)

En réalité, la naïveté est un trait de caractère qui concerne plusieurs, prompts à faire confiance de manière excessive – définition du dictionnaire.

Si le peuple de Dieu demeure naïf à l'excès, tel un « petit enfant » sans expériences, il demeure à la portée de ceux qui veulent agripper afin de le détourner du chemin et de mieux le détruire.

Matthieu 10/16 - Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups. Soyez donc prudents comme les serpents, et simples comme les colombes. La Bible ne parle pas de naïfs, elle parle des « simples » qui ne sont ce que des naïfs – et voici ce qui en est dit : Proverbes 14/18 - Les simples ont en partage la folie, et les hommes prudents se font de la science une couronne.

La réalité de la naîveté excessive fait du naif dans l'excès un coupable qui s'ignore parce qu'il est entré sans s'en apercevoir dans une sorte de complaisance envers le « non dit » qui l'empêche d'accéder à la vérité spirituelle, celle qui provient de la connaissance en esprit.

Vous remarquerez combien alors on s'appuie sur la Parole de Dieu en se servant que quelques versets bien sentis... naïfs commes des petits enfants – par exemple -

Il ne faut pas confondre simplicité – naîveté et candeur avec humilité et obéissance. L'excès de confiance aveugle conduit la naiveté sur le chemin de la crédulité – et être crédule n'est pas ce qu'il est de mieux pour combattre le bon combat de la foi.

Pendant quelque temps j'ai été naïve par excès d'amour, mais j'ai appris la leçon enseignée.Par cet excès, j'ai frôlée la mort physique et spirituelle. Soyez vigilant, et ne laissez pas vos sentiments prendre le pas sur la vérité biblique.

Il faut cesser de tout mélanger, car le mélange est une forme de méconnaissance, et la méconnaissance entretien la naïveté qui donne accès à la permissivité de tout genre, et enfin à œcuménisme de se régaler au travers d'un grand festin.

Le Seigneur nous préconise la prudence, ce qui fait de nous des « sages » selon la Parole de Dieu qui ne prend pour argent comptent les inepties et la glorioles de l’humaniste qui se

veux berger. Ézéchiel 34/15 - C’est moi qui ferai paître mes brebis, c’est moi qui les ferai reposer, dit le Seigneur, l’Eternel.

Eglise ! Si tu réfléchis (ce qui n'est pas interdit) et si tu comprends que ce que tu avales depuis des génération ne ressemble qu'a un infâme brouet qui n'a pas même le nom de nourriture spirituelle, tu te dépêcheras de fuir le pré dans lequel tu t'enlise, et tu prendras racine sur le « Rocher des Siècles »

Tu ne te laisseras plus prendre aux manigances de l'ennemi, qui s'est déguisé en loup ravisseur, a seule fin de se faire un bon repas avec toi, et tu perdra ta naïveté sans pour autant perdre ton innocence. Ta foi régénérée te mèneras dans les verts pâturages où le Seigneur t'attends, loin des loups et des boucs, loin de ceux qui déjà portent sur leur vie le sceau de l'infamie.

Souviens-toi de qui tu es, et qui t'a engendré !

Souviens-toi de qui a coupé le cordon ombilical qui te retenait lié au monde, et qui t'ayant vu nue, t'a revêtue du manteau de la délivrance, t'appelant par ton nom.

Eglise ! Tu ne peux plus te permettre de perdre du temps, il serait bon pour toi que tu te regarde dans le miroir des yeux du Seigneur, et que tu accepte ce qu'il t'a offert : joyau parmi les joyaux de la couronne en or de Yéshua – telle est ta place, tel est ton nom : Nouvelle Jérusalem, Ville de Sion !

 

Shalom  et prend soin de toi Eglise afin de paraître en robe blanche, purifiée et sanctifiée, marchant auprès de l'Agneau de Dieu, Fils dans la gloire du Père, Dieu l'Eternel Dieu.
Amen.