Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

LETTRE OUVERTE CONCERNANT LE « SAMARITAIN »

Par Naomie le 21 Septembre 2013.

SHALOM.

Il est grand temps de concrétiser toute la parole prophétique concernant « LE SAMARITAIN » et sa relation d'avec la COTE D'IVOIRE en premier puis avec l'AFRIQUE secondement.

Comme par le passé, en ce qui concernant Laurent Gbagbo et sa chute, son emprisonnement, le changement de régime ; pareillement en ce qui concernant tous ceux-là qui sont tombés les uns après les autres, jusqu'à l’éviction du président français Nicolas Sarkozy, le Seigneur par l'Esprit saint, m'a parlé, tantôt d'une façon, tantôt d'une autre, de manière directe, par songes, ou par Sa Parole.

Bref, il m'a semblé judicieux et dans le temps imparti par le Seigneur, de faire un récapitulatif de ce qui concerne cette personne, que je ne connais pas encore, mais lui sait qui je suis. Lui sait la vérité du Seigneur, et si à ce jour il n'est pas encore dévoilé, c'est qu'il y a un temps pour chaque chose, et que vouloir précipiter le temps serait une grande, une vaste erreur qui pourrait entraver l’œuvre de Dieu.

Le Seigneur se cherche des hommes, des femmes, remplis de zèle et de foi afin que s'accomplissent les œuvres bonnes réservées pour le peuple de dieu, pour un individu, un peuple, un Etat, un Continent.

Pour Dieu, rien d'impossible nous dit La bible, et je le crois avec assurance -

Luc 18/27 - Jésus répondit : Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu.

C'est pourquoi aujourd'hui je t'adresse, à toi, le Samaritain, cette « lettre ouverte » et que cela puisse te permettre de comprendre le plan de Dieu pour ta vie, ta nation.

Prends le temps de lire, à la lumière de « LA LUMIERE » qui va te conduire dans ce plan magnifique et j'achèverai par les dernières paroles reçues il y a peu de temps, envers moi gardées encore.

 

Je te dis : SHALOM !

COURAGE ET PERSEVERANCE !

Naomie, servante du Très Haut et Tout-Puissant, par Sa Grâce infinie.

Luc 10/33 - Mais un Samaritain, qui voyageait, étant venu là, fut ému de compassion lorsqu’il le vit.

Avant de commencer, il faut savoir ce qu'est un samaritain ; C'est, d'après la définition du dictionnaire, un membre d'une secte juive qui existe encore dans quelques contrées du Levant.

Puis dans le sens figuré, il nous est précisé que le « bon samaritain » est un homme miséricordieux et humain.

Miséricordieux ? Qui fait miséricorde à son prochain à l'image du Seigneur qui a fait miséricorde à l’humanité et qui nous a laissé cette parabole : Bienheureux sont les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde - Mathieu 5/7 (sermon sur la montagne)

Donc, au regard de Dieu, un homme miséricordieux se retrouve dans la description du « bon samaritain » qui œuvra pour la gloire de Dieu en aidant son prochain qui avait été négligé, voir méprisé dans son état de grande détresse et d'abandon. Nous savons, d'après le récit qui nous en est rapporté, que deux personnages sont passés près de l'homme en détresse, celui que Dieu nous demande de regarder comme notre prochain Jacques 2/8 - Si vous accomplissez la loi royale, selon l’Ecriture : Tu aimeras ton prochain comme toi-même, vous faites bien.

Romains 13/9 - En effet, les commandements : Tu ne commettras point d’adultère, tu ne tueras point, tu ne déroberas point, tu ne convoiteras point, et ceux qu’il peut encore y avoir, se résument dans cette parole : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Galates 5/14 - Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, dans celle-ci : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Personne n'a pris soin de cet homme, personne ! Sauf un homme, rejeté par les juifs, parce que samaritain... justement ! Celui-là trouva grâce au regard de Dieu.

Le Seigneur est omniscient, la connaissance totale lui appartient et il sait les choses avant même que celles-ci n'arrivent - Deutéronome 31/21... quand alors il sera atteint par une multitude de maux et d’afflictions, ce cantique, qui ne sera point oublié et que la postérité aura dans la bouche, déposera comme témoin contre ce peuple. Je connais, en effet, ses dispositions, qui déjà se manifestent aujourd’hui, avant même que je l’aie fait entrer dans le pays que j’ai juré de lui donner.

Dès la création du monde, de toutes choses, l'Eternel connait la chute de l'homme avant sa création ! Il connait la rébellion de Satan, et la chute des anges rebelles qui firent qu'au travers d'eux il est né une « race » de « héros » ou encore de « demi dieux » tels ceux décrits dans les récits historiques de l'Hiliade et l’odyssée, et les récit que longtemps l'on cru fantastiques (imaginés) alors qu'en réalité les protagonistes de ces deniers vécurent (Achille, Hector, Ulysse, Agamemnon et bien d'autres encore)

Lorsque le plan de Dieu pris racine afin que la repentance de l'homme ouvre la voit au salut éternel simplement par l'acception d'un sacrifice sanglant (Christ Yéshua donnant sa vie pour l'humanité qui accepterait de venir à lui et lui donner sa vie) - Tite 2/14... qui s’est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes œuvres. l'Eternel se choisit un peuple qui ne le connaissait pas

1 Pierre 2/9 et 10 - Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière, vous qui autrefois n’étiez pas un peuple, et qui maintenant êtes le peuple de Dieu, vous qui n’aviez pas obtenu miséricorde, et qui maintenant avez obtenu miséricorde.

Lorsque Israël cria au ciel, sa voix, pensait-il, n'atteignait pas aux nues, et Dieu n'entendait ni ne voyais la détresse de ce peuple, qui a cet instant, n'est pas encore l'Israël de Dieu. A cette période, Dieu œuvre pour la libération de son peuple, mais il faudra plus de quatre cent années pour que le « miracle » se produise et porte son fruit en Moïse, Aaron et Myriam, unis par Dieu afin que s'accomplisse les desseins de Dieu, l'Eternel Dieu qui choisit des mortels afin d'accomplir sa volonté.

Pendant cette période étalée dans le temps, les hommes souffrirent de mille façons, dans un labeur écrasant, un manque de liberté total. Ils ne possèdent rien que ne veuille leur laisser Pharaon, qui a ainsi a sa disposition des esclaves bon marché. Et des villes telle Gosen … bâties à la sueur et au sang d'Israël !Exode 8/22 (8/18) - Mais, en ce jour-là, je distinguerai le pays de Gosen où habite mon peuple, et là il n’y aura point de mouches, afin que tu saches que moi, l’Eternel, je suis au milieu de ce pays.

Exode 9/26 - Ce fut seulement dans le pays de Gosen, où étaient les enfants d’Israël, qu’il n’y eut point de grêle.

Cette période définie dans le temps permis aux hébreux de savoir qu'il y avait « un Dieu » qu'ils ne connaissaient pas, puisqu'ils n'étaient au contact que des dieux égyptiens. Pour preuve, Moïse dira à la voix sortant du buisson enflammé : qui es-tu ? Quel est ton nom ? Moïse aussi a été élevé dans la lignée des princes d'Egypte ; Il connait la science égyptienne, les dieux égyptiens, les « secrets » égyptiens ; Bref, c'est un égyptien de cœur jusqu'au jour de la grande révélation qui lui est faite au travers de son acte envers un égyptien qu'il va faire mourir de sa main. Il sera dirigé miraculeusement par Dieu jusqu'à Madian ou le chef de Madian est un « sacrificateur(?) »Exode 2/15 - Pharaon apprit ce qui s’était passé, et il cherchait à faire mourir Moïse. mais Moïse s’enfuit de devant Pharaon, et il se retira dans le pays de Madian, où il s’arrêta près d’un puits.

Il en est ainsi pour nous ; nous pleurons, crions devant le trône divin et nous pensons ne pas être entendu ! Nous sommes entendus, David fut entendu alors qu'il criait sa détresse devant Dieu - Psaumes 18/6 (18/7) - Dans ma détresse, j’ai invoqué l’Eternel, J’ai crié à mon Dieu ; De son palais, il a entendu ma voix, Et mon cri est parvenu devant lui à ses oreilles.

Lamentations 3/56 - Tu as entendu ma voix : Ne ferme pas l’oreille à mes soupirs, à mes cris !

Jonas 2/2 (2/3) - Il dit : Dans ma détresse, j’ai invoqué l’Eternel, et il m’a exaucé ; Du sein du séjour des morts j’ai crié, et tu as entendu ma voix.

Sont-ce là des hommes sans péché ? Non ! David est un homme de sang, et qui plus est adultère ; C'est ainsi qu’il « perdra son droit de procéder à la construction du Temple au profit de Salomon son fils (qui lui aussi sera un jour rebelle à Dieu ; Jonas refuse d'obtempérer à la voix de Dieu, il se retrouvera en position délicate mais parce qu'enfin il reprendra conscience de sa situation périlleuse qu'il s'adressera à l'Eternel qui le délivrera, ne l'ayant pas oublié malgré tout.

En Côte d'Ivoire, en Afrique, il se trouvent des hommes, des femmes, à genoux, criant nuit et jour à Dieu afin de voir s'accomplir la promesse divine et le salut des âmes et des nations.

Ils connaissent « l'esclavage » malgré que certains refusent de connaître, de reconnaître cet état, se déclarant libres - Jean 8/33 - Ils lui répondirent : Nous sommes la postérité d’Abraham, et nous ne fûmes jamais esclaves de personne ; comment dis-tu : Vous deviendrez libres ?

La réponse que fit le Seigneur alors est la même qui peut être faite aujourd'hui, parce que si ce n'était pas ainsi, la loi divine serait celle dans laquelle nous serions en conformité avec la parole de Dieu - Jean 8/44 - Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge.

Frères et sœurs, hommes et femmes de la Côte d'Ivoire, je veux vous dire que le Seigneur a entendu votre voix, et qu'il a connu, qu'il connait ceux et celles qui ont su s'humilier devant lui afin d'obtenir faveur et voir l'accomplissement de la promesse de la libération de son peuple.

Des tyrans se sont levés les uns derrière les autres, pleins de venin d'aspic, remplit de haine et de colère, marchant sans Dieu ou faisant semblant de le connaître. Mais nul ne peut se moquer de Dieu impunément ! Personne ! Oui, Dieu suscita parfois des hommes comme Saul, qu'il défit de sa royauté au profit d'un enfant, David !

Mais ce n'est pas parce que Dieu s'était « trompé » en commettant une erreur ! Dieu ne commet pas d'erreur aucune ! Jamais !

Nous sommes les champions de l'erreur, du péché, pas lui !

Dieu sonde les cœurs - Jérémie 17/10 - Moi, l’Eternel, j’éprouve le cœur, je sonde les reins, pour rendre à chacun selon ses voies, selon le fruit de ses œuvres.

 

TOI, « LE SAMARITAIN »

Sache bien ceci : ce n'est pas à cause de tes œuvres, ni a cause de toi que Dieu veut se servir de toi pour accomplir ses desseins ; C'est à cause de son nom qui demeure à jamais.

Dieu peut susciter des enfants à Abraham - Luc 3/8 - Produisez donc des fruits dignes de la repentance, et ne vous mettez pas à dire en vous-mêmes : Nous avons Abraham pour père ! Car je vous déclare que de ces pierres Dieu peut susciter des enfants à Abraham.

Maintenant je n'ai pour vocation que celle-ci : dire à chacun ce que la voix de Dieu veut exprimer à qui il s'adresse – Parle et ne te tais pas, telle a été l'injonction qui m'a été faite en 1974 – et aussi de ne pas craindre les grands ! Jamais !

Ce que j'ai accompli de manière fidèle (du moins je le crois)

Je ne veux pas avoir a connaître le courroux, la colère ardente de mon Dieu (Ezéchiel 3 et Ezechiel 33) car je connais très bien cette parole écrite ; J'ai aussi connu cette vérité en son temps et ne veux pas avoir a être jugée sur une désobéissance qui n'aurait aucune excuse, aucune valeur devant notre Seigneur.

Il y a maintenant quelques jours, après avoir reçu en vision ou au travers de la sainte Ecriture (la Bible) des paroles concernant « Le Samaritain » il m'a semblé utile de tout regrouper afin d’avoir une vue d'ensemble de la volonté de Dieu le concernant et concernant la Côte d'Ivoire, et l'Afrique.

Lorsque j'avais reçu il y a des années en arrière que le jubilé des hommes ne se ferait pas et que seul le jubilé de Dieu serait, cela concernait d’emblée la C.Ivoire et tous les Etats africains.

L'esclavage règne encore et nul n'est libre, même ceux-là qui pense le contraire ! Mais Christ Yéshua veut donner cette liberté que seule on trouve en lui par l’œuvre de la croix, et bientôt Afrique, la Côte d'Ivoire, vont connaître ce jubilé dans la joie profonde de l’œuvre d'amour de Dieu pour chacun d'entre vous, pour chacun d'entre nous.

J'ai la promesse !

SHALOM.


LE PETIT LAPIN GRIS et le SAMARITAIN

Ce dernier Mardi 22 Janvier 2013, j'ai eu un songe que je qualifierais de très surprenant, tant il était parlant dans sa signification et dans son détail.

« Je voyais une ligne infinie de « chasseurs » c'est du moins ce que je croyais voir, mais en réalité, c'était des soldats, des guerriers partant au combat. Surprenant combat !

Ils partaient pour tuer, et leur cible, étrange également, était sous l'apparence de canards sauvages volant non pas comme ont l'habitude de faire ces volatiles, mais ils se tenaient en hauteur, entre ciel et terre, à hauteur des yeux des hommes armés. Ils se servaient de leurs ailes non pour voler comme un oiseau, mais ils se servaient d'elles comme des pagaies, des rames. Etrange n'est-ce pas ?

Je voyais les soldats tirer une balle à la fois, et à chaque fois tombait un oiseau. Ils avançaient en ordre de marche, en ligne régulière, les oiseaux devant eux, et sur un terrain plat verdoyant. Une grande plaine devant eux.

Ils ne se soucient pas des victimes à terre, ils les laissent là où elles sont tombées, cela n'est pas leur problème. Leur problème est de tuer, tout en avançant, en allant droit devant, en prenant possession du terrain.

Quelque chose m'interpelle alors, à mes pieds, caché sous un journal dont je constate qu'il est imprimé recto-verso, un petit animal, un lapin de couleur grise, caché là, tout seul. Il sort de temps à autre de sa cachette (le journal), on peut l’apercevoir mais nul ne prête attention à lui.

Soudain, il sort de sa cachette, si petit....Je m’aperçois alors de sa vulnérabilité et je le remets à sa place, sous la couverture du journal, et je lui montre qu'il doit rester tranquille, ce qu'il va faire. Nul n'aura vu ce  «  lapin gris. »

N'est-ce pas étrange ? Très souvent, les songes peuvent paraître étranges et absurdes aussi, mais il faut avoir en attente l'interprétation que ne manque d'apporter l'Esprit saint.

En réalité, les « chasseurs » ne sont pas que des militaires, tous les militaires n'ont pas eu accès aux armes ni à la mort ; ce sont ici des soldats entrainés à tuer.

Leur cible est unique, je le constate en regardant la composition des « canards » - tous de la même famille, identiques et semblables. Ils ont un même rythme de vol, ils volent pareillement.

Ils ne fuient pas en débandade, mais ils n'affrontent pas les soldats, ils « fuient » presque sereinement !

Ce que je sais, ce que j'ai entendu, c'est l'étrangeté d'un tir unique – un bruit étrange parce que UNIQUE .

Un seul des soldats est équipé d'une arme étrange, dont le son est incomparable aux autres tirs.

Cet armement unique est une démarcation dans la masse des soldats présents sur le terrain, il représente un objectif caché, différent de ce qui est annoncé .

En réalité, il représente à lui seul la vérité de l'action militaire.

Ces soldats avancent en rang de combat sur une seule ligne (un seul commandement) et l'origine de leur arme est celle de leur drapeau.

Ils savent ce qu'il faut faire, ce qu'ils doivent faire, ce qu'ils font : pas de quartier, des morts.

Les morts sont nombreux, mais ils n'en ont rien à faire... Ils partent à la conquête de quelque chose.

J'ai compris ceci en ce qui concerne les "oiseaux" dans leur attitude incompréhensible : c'est que leur action de vol est juste faite de manière précise, afin de garder une certaine stabilité dans leur évolution, leurs déplacements. Ils avancent eux aussi de manière cohérente, et ils se maintiennent en position de vol à l'initial, mais aussi de façon à demeurer présents. Ils savent qu'ils vont "payer" un prix dans leur attitude mais ils ne cherchent pas à y renoncer.

Dans leur attitude à tous qui les absorbe pleinement, ils ne voient pas l'essentiel : LE LAPIN, caché sous les médias, caché par les médias.

Il doit demeurer encore pour un temps caché, immobile, MAIS IL EST PRESENT, IL EST LA !

Sa couleur est un camouflage, afin de ne pas être repéré avant le temps.

Le geste de protection que j'ai en sa faveur démontre que je le connais, que nous allons avoir un contact sur le même terrain, un terrain « occupé » de soldats.

Le LAPIN NE SORTIRA QU'APRES LE PASSAGE DES HOMMES ARMES.

J'associe cette vision à celui que le Seigneur appelle « LE SAMARITAIN » et je pense que bientôt, après le passage de cette « unité » dont l'action est spéciale – je ne dis pas en C.I mais en Afrique – l'Afrique vue d'un seul tenant, ce personnage commencera à être aperçu de ceux qui auront accès aux médias qui eux-mêmes commenceront à parler de lui.

JEREMIE 50 - Le « roi de Babylone » est tombé ! Babylone est prise, Bel (représentation du règne démoniaque et des esprits sataniques) est confondu.

Ordre de marche de la part de l'Eternel ! Dieu avertit, dit qu'il châtie le « roi de Babylone » à cause de son orgueil contre le Saint d'Israël (Christ Yeshua).

Destruction des hommes de guerre !

DIEU DIT : TUEZ ! LE TEMPS DU CHATIMENT EST ARRIVE !

V/44 - Dieu dit que nul n'est semblable à lui et personne ne lui donne des ordres !

Personne ne lui résiste ! Dieu a pris une résolution : LA CHUTE DE BABYLONE ET L’ETABLISSEMENT DE CELUI QUE DIEU S'EST CHOISI.

Amen .

Puis voici ce qui en fut concernant « le Samaritain »

« Le SAMARITAIN » sera reconnaissable (le lapin gris caché) parce qu'il marchera dans la justice de Dieu, la « Juste Justice » dit le Seigneur !

Il sera « porteur » de la Grâce et « auréolé » de La Vérité !

Sa droite sera soutenue par la Grâce du Seigneur et le glaive sera remplacé par l'Epée de Justice !

Il ne demandera rien en ce qui le concerne, mais demandera tout pour son peuple et sa nation !

Il marchera avec zèle et autorité !

Son rayonnement sera grand parce que « auréolé » de la Grâce divine !

Son souhait reposera sur La Vérité !

Sa bienveillance sera concrète !

Son allure sera « vivante » !

S'il marche les « pieds nus » c'est qu'il reconnaitra marcher sur une « terre sainte »  celle-ci étant sanctifiée par la présence divine !

Il portera le nom du Seigneur (il portera mon nom), le nom de l'Eternel, comme un flambeau, comme un étendard !

De « guerrier » il deviendra « berger » et son épée sera la houlette du Seigneur !

La Grâce sera son accompagnement et les hommes se tiendront avec respect devant lui !

Il possédera l'autorité que donne l'humilité vraie et sa joie du salut sera son partage !

Ce n'est pas ce qu'il est qui aura de l'importance, c'est ce que le Seigneur fera de lui qui sera important ! »

Confirmation : Luc 18/35 à 43 – Le peuple aveugle recouvrera la vue parce qu'il aura cru en Christ Yéshua, l'envoyé de Dieu.

LE SOLEIL BRILLERA A SON ZENITH ET L'AFRIQUE SERA AINSI ECLAIREE. AMEN !

CELUI QUI EST « LE SAMARITAIN »

MARCHERA DANS LES PAS DU SEIGNEUR.


Par Naomie, le 12 Février 2013.

SHALOM !

Ce dimanche ou le Saint Esprit me parla « encore » des qualités du « Samaritain », je me tenais devant le Seigneur en gémissant tant était grande ma peine devant les évènements déferlants.

Comment peut-on constater, voir et revoir encore, les drames se succéder les uns après les autres et demeurer figés ? Moi, je ne sais pas faire ! Je suis remplie des émotions qui me proviennent du cœur de Dieu et comme je suis vivante, je ris et je pleure en toute liberté.

Jérémie était ainsi, et pleurait devant le Seigneur de devoir lui aussi assister aux drames de son peuple.

Lorsque nous comprenons à qui nous avons à faire, que nous comprenons « enfin » la dimension divine, nous ne pouvons rien faire d'autre que de pleurer sur notre vie et nous réjouir de vivre de sa vie. C'est notre sort, c'est notre lot !

Mais je bénis ce jour où j'ai compris cela ! Certains ont maudis le jour ou ils ont été procréé, ignorants qu'ils étaient de leur destin d'homme créés par le Divin souffle de La Vie de Dieu.

Bénissons La Vie, trop d'entre nous ignore ce qu'elle est, alors pour combler des vides, l'Eternel dit à Moïse : JE SUIS CELUI QUI EST ! JE SUIS « LA VIE »

Donc, ce 3 Février dernier, devant les épanchements de mon cœur, l'âme en « berne » une réponse m'est donnée au travers de la lecture de Zacharie 8/9.... et la constatation faite est la suivante : le Seigneur revient de sa volonté première et nous comble de ses bienfaits.

Ne voyez là rien d'autre que l'amour divin coulant du cœur de Dieu pour les siens ; Il n'est pas « girouette » changeant au gré du vent !

N'est-il pas dit pour notre enseignement que la volonté divine est immuable et éternelle, et que Dieu n'est pas homme pour changer et évoluer comme un humain.

Les biens que Dieu veut nous partager sont les suivants :

LA PAIX

LE FRUIT DE LA VIGNE

LE FRUIT DE LA TERRE

LA ROSEE DU CIEL

LE SALUT ET LA BENEDICTION

LE COURAGE SANS LA CRAINTE

LE BIEN A LA PLACE DU MAL

LA PRESENCE DE DIEU PARMI NOUS !


 

COTE D'IVOIRE :

30 Juin 2013.

Tes fondements vont s'effriter parce que ta maison n'est pas bâtie sur le Rocher mais sur le sable. Toutes tes espérances sont peu à peu remisées dans un placard et ce qui se pratique aujourd'hui est malhonnête.

Savoir est une science ; A nous d'en connaître la grandeur et d'entrer dans sa portée, dans sa dimension - Jérémie 32/33 - Ils m’ont tourné le dos, ils ne m’ont pas regardé ; On les a enseignés, on les a enseignés dès le matin ; Mais ils n’ont pas écouté pour recevoir instruction.

Ce que tu attends va se faire connaître, LE SAMARITAIN VA SE FAIRE connaître.

Sache ceci : IL EST LE TEMOIN DES CHOSES QU'IL A VU ET IL SAIT CE QUI LUI A ETE ENSEIGNE.

Il ne marche pas en son nom, mais il s'avance au nom de « CELUI QUI EST »

Au yeux de l'Eternel, il est semblable à un « roi prophète »

Dans le livre de Jérémie 29, le Seigneur s'exprime par la bouche du prophète en ces termes, c'est une lettre adressée aux captifs, aux déportés :

Premièrement : ainsi parle le Seigneur par la bouche de Jérémie : je me souviendrai de vous (les captifs, les déportés)... Je connais tous les projets que j'ai formé pour vous : projets de paix et non de malheur.

Deuxièmement : Sur les « prophètes » autoproclamés (réunion du G8 en Grande Bretagne), les accusateurs des prophètes de Dieu... Jérémie 29/31 … Sur ceux-là qui inspirent de fausses confiances, il y aura un châtiment exercé. Ce la s'applique également pour les prophètes mensongers de la Côte d'Ivoire, de l'Afrique entière.

Jérémie 31 – Dieu conserve sa bonté à ceux-là qui sont à lui.  Réjouissez-vous frères et sœurs, la bonté de Dieu s'exerce sur vous, sur vos vies, sur votre Nation.

… Dieu rétablit ; Dieu délivre ; Il ramène ; Dieu rachète Jacob, il le délivre d'un plus fort que lui.

Dieu change le deuil en allégresse. Il y a encore de l'espérance pour votre avenir (comme pour le mien) et vos enfants reviendront dans leur territoire.

Jérémie 33/42 – Dieu remplacera le malheur par le bien ; Jérémie 33/3 – Invoquez le Seigneur et il vous répondra, il vous annoncera de grandes choses, des choses cachées que vous ne connaissez pas (encore).

En fait, il vous faut ENTRER DANS LA REVELATION DE DIEU

POUR VOUS ET LA NATION TOUTE ENTIERE .

Comme j'ai l'habitude de le dire : ne soyons pas naïfs en ce qui concerne la foi, mais soyons sages et intelligents, dans une sobriété sainte et pure.

Bientôt un cri va monter de la terre vers le ciel, parce que l'angoisse va se faire plus forte.

Vous pensez être libres dans des Démocraties ? Ces Démocraties ne sont que des plâtres élevés, des « trompe l’œil », des leurres, et avec le déferlement des tempêtes qui nous submergent jour après jour, les plâtres vont tomber, et les « Démocraties » humaines vont tomber. Elles vont tomber comme châteaux de cartes, et rien ne pourra alors retenir l'effondrement qui déjà se fait. Nous avons des écailles sur les yeux, aussi il est temps d'aller chercher du collyre auprès du Tout-Puissant.

Mes frères et sœurs, j'aimerai partager avec vous cette parole reçue il y a deux jours exactement, à mon réveil, alors que le sommeil ne m'avait pas encore totalement quitté mais ou déjà mon âme se tournait vers mon Dieu.

Voici ce que j'entendais dans mon oreille « pourquoi avoir négligés un si grand dépôt ? Qu'avez-vous fait de l'Esprit Saint ? Pourquoi l'avoir ainsi maltraité, tiré comme un boulet plutôt que de vous être laissés porter et élever par lui vers le haut ? - VAILLE QUE VAILLE, COUTE QUE COUTE - » 2 Timothée 1/14 - Garde le bon dépôt, par le Saint-Esprit qui habite en nous.

En effet, une des attributions premières de l'Esprit saint est de faire qu'en nous demeure la foi, merveilleux dépôt fait par notre dieu qui est celui qui dispense la foi, selon l'analogie de sa volonté.

Lorsque nous nous servons de cette expression : vaille que vaille, coûte que coûte » savons-nous bien ce que nous disons ? Nous disons, en réalité que cela doit être, qu'il ne peut en être autrement, en bref, que c'est ainsi et que rien n'y changera à rien. Alors oui, à ce jour, c'est ainsi, et rien ni personne ici bas ne peut rien changer à rien, et nous devrons aller jusqu'au bout du banc, même au risque de tomber.

Le Seigneur nous interpelle et nous pose une question : qu'avez-vous fait du don saint que je vous ai laissé afin que vous puissiez regarder vers le haut et ne pas vous laisser attirer vers le bas ?

Qu'avons-nous fait de l'Esprit saint qui nous a été donné afin que nous puissions vivre la vie qui se doit d'être la notre, vécue en sainteté ? Pourquoi avons-nous méprisé ce don fabuleux qu'a ce jour beaucoup recherche alors qu'il a été donné aux hommes de le recevoir gratuitement, tout simplement par qu'il plaisait à Dieu l'Eternel de nous faire gouter une portion du ciel ouvert pour nous par Christ à Golgotha ?

Qu'avons-nous fait ? Pourquoi tant de négligence et d'enfantillage envers Dieu lui-même ?

A votre avis, qu'est-ce donc que l'Esprit saint qui nous a été donné ? C'est l'accomplissement de LA PROMESSE divine qui nous a été faite lorsque Christ a dit : j'attirerai tous les hommes à moi, en rependant l'Esprit saint (souvenez-vous, Jean 14/26 - Mais le consolateur, l’Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit - Actes 1/8 - Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.)..

Comment obtient-on la révélation de Dieu ? Par les prophètes de Dieu tout simplement. Dieu a donné aux hommes des hommes, des femmes, de tout âge, réceptacle purs et saints qui vont recevoir d'une part ce qu'ils vont devoir annoncer d'une manière audible.

Je ne dis pas que les prophètes sont parfaits, ils ne le sont que dans la mesure où le Seigneur les voit ainsi.

Nous avons au fil des récits bibliques des exemples de prophètes « imparfaits » - dont Eli qui paiera de sa vie le péché de ses fils qu'il laissa faire sans exercer son autorité de prophète et de serviteur de Dieu -

1 Samuel 2/12 - Les fils d’Eli étaient des hommes pervers, ils ne connaissaient point l’Eternel.

1 Samuel 3/12 - En ce jour j’accomplirai sur Eli tout ce que j’ai prononcé contre sa maison ; je commencerai et j’achèverai – 3/14 - C’est pourquoi je jure à la maison d’Eli que jamais le crime de la maison d’Eli ne sera expié, ni par des sacrifices ni par des offrandes.

1 Samuel 4/11 - L’arche de Dieu fut prise, et les deux fils d’Eli, Hophni et Phinées, moururent. 4/18 - A peine eut-il fait mention de l’arche de Dieu, qu’Eli tomba de son siège à la renverse, à côté de la porte ; il se rompit la nuque et mourut, car c’était un homme vieux et pesant. Il avait été juge en Israël pendant quarante ans.

Jérémie prophète de Dieu est « mandaté » par Dieu l'Eternel pour dire une parole difficile au peuple de Dieu ; Cela concerne l'avenir du peuple qui va être pour partie déportée, Jérusalem succombant sous les coups du roi Nébucadnetsar.

Dieu parle à Jérémie afin que ce dernier transmette la volonté de Dieu dans ce qui va être une rude épreuve pour le peuple. Ce qu'il lui faut dire, c'est que toutes choses, que tout hommes, t(erres et animaux vont être soumis à l'autorité brutale du roi de Babylone – Jérémie 27.

La description qui nous est faite de cet homme est très explicite et pourtant l'Eternel va parler de lui en disant « mon serviteur » et la précision suivante : le peuple serait soumis PAR SERVITUDE.

Puis Jérémie se doit de donner la suite du message de Dieu : PAS DE RESISTANCE Aucune envers ce qui arrive par la volonté de Dieu par le biais de Nébucadnetsar. Oui, vous lisez bien, la résistance que nous pourrions qualifiée de juste et logique, normale même, entrainerait le courroux de Dieu qui s'exercerait alors sur les rebelles, sur le peuple tout entier.

Dieu a un plan parfait pour son peuple qu'il va laisser partir sous un joug autoritaire, mais jusqu'à un temps défini par avance.

Encourager la résistance est acte de rébellion contre Dieu, elle est contraire à la volonté divine. En deux mot : NE VOUS REBELLEZ PAS, SOUMETTEZ-VOUS ET SOYEZ PATIENTS, LA DELIVRANCE ARRIVERA PLUS VITE QUE VOUS NE LE CROYEZ !

Jérémie va plus loin dans la parole donnée, il déclare : N'ECOUTEZ PAS CEUX QUI VOUS PROPHETISENT LE MENSONGE – Jérémie 27/9.

La bénédiction reposera sur qui aura accompli la volonté divine, dans le dessin de Dieu.

Un jour, ce roi cruel obtiendra sa récompense, Dieu ne veut pas vous voir périr. 


Un prophète connu par le nom d'Hanania prophétisera justement la parole mensongère, en disant le contraire de ce qu'affirme Jérémie. Il mourra.

Je vais ici vous donner la pensée de Dieu : IL Y AURA LA PAIX PAR LA SOUMISSION A CE ROI CRUEL jusqu'à L'INTERVENTION DE DIEU A LAQUELLE NUL NE POURRA RESISTER.

Il y eut une reine prénommée Esther qui était esclave loin de la maison de son père. Elle plut au roi Assuérus qui la couronna reine à la place de la première reine Vaschti. Pourtant un malfaisant essaya de s'interposer, par haine, dans ce plan parfait -

Esther 4/13 et 14 - Mardochée fit répondre à Esther : Ne t’imagine pas que tu échapperas seule d’entre tous les Juifs, parce que tu es dans la maison du roi ; car, si tu te tais maintenant, le secours et la délivrance surgiront d’autre part pour les Juifs, et toi et la maison de ton père vous périrez. Et qui sait si ce n’est pas pour un temps comme celui-ci que tu es parvenue à la royauté ?

Le plan de Dieu s'exécuta parfaitement, Haman fut pendu et le peuple put vivre dans la paix. Les seules armes d'Esther et de Mardochée son oncle furent la soumission au roi qui éleva la jeune fille déportée à la place d'honneur et Mardochée fut lui aussi honoré par le roi.

Dans leur cœur il y avait le souvenir de leur appartenance à un peuple déporté et esclave, mais s'ils n'oubliaient pas leur origine, ils ne se rebellèrent pas à la décision, à la volonté de Dieu. La victoire fut acquise à un peuple d'esclave.

Il ne fut pas aisé au prophète de donner ce message parce qu'il savait le cœur de l'homme prompt à tout pour obtenir sa liberté, son indépendance. C'est si profondément ancré en lui que nombre de nations fêtes avec fastes les jours anniversaires de leur indépendance, de leur libération.

La France, avec son 14 Juillet et son 8 Mai 1945 ; L'Amérique avec son 4 Juillet, et toutes ces Nations africaines qui « fêtent » leurs anniversaires d'indépendance... Oui, l'homme n'aime pas être asservi mais lui-même n'est-il pas le bourreau de ses frères qu'il rend esclaves ?

NOUS ESPERIONS LA PAIX ET NOUS NE L'AVONS PAS CONNUE !

Jérémie 8/15 - Nous espérions la paix, et il n’arrive rien d’heureux ; Un temps de guérison, et voici la terreur !

En cette matinée du 30 Juin 2013, le songeais fortement à la pensée décrite ci-dessus, et cela exprime la vérité. Combien d'anniversaires pour célébrer la fin des hostilités nationales, internationales, mondiales ?

Combien ? Qui d'entre vous pourra me le dire en cet instant ? Nous ne le savons pas vraiment parce qu'ils sont bientôt aussi nombreux que les étoiles que nous voyons dans le ciel par des nuits claires.

Depuis que les Etats africains ont célébré leurs indépendances, leur « Jubilé » ?

Et il en est ainsi pour bien des peuples toujours asservis dans les liens du souvenir des espérances maintes fois détruites.

C'est pourquoi, ce matin vous disais-je, cette pensée qui me fut confirmée par Jérémie 46 et dont je vous donne ici la teneur, afin que vous soyez réconfortés par l'amour du Très Haut notre Seigneur Dieu Christ Yéshua.

«  Je vous affranchirais des affres de la guerre ; La colombe remplacera le rapace dans le ciel et j'étendrais mes ailes sur toute la surface de la terre desséchée et assoiffée.
Ma voie retentira avec force comme le tonnerre, et l'éclair sera mon glaive -
.Apocalypse 14/2 - Et j’entendis du ciel une voix, comme un bruit de grosses eaux, comme le bruit d’un grand tonnerre ; et la voix que j’entendis était comme celle de joueurs de harpes jouant de leurs harpes.

Tout arbre planté près des rives de mon fleuve demeurera verdoyant ( Psaumes 52/8 – 10) et reprendra de la vigueur.

En ces temps, j'enverrais des fraîches rosées qui viendront redonner vie à qui est languissant (Psaumes 133/3 - C’est comme la rosée de l’Hermon, qui descend sur les montagnes de Sion ; Car c’est là que l’Eternel envoie la bénédiction, la vie, pour l’éternité.)

Je veux rétablir justice et vérité pour qui le désir ardemment.

Tout comme la mer s'est ouverte, la nuée s'est dressée, je stopperai les armées de Pharaon et je renverserais ses chars de guerre.

Je redonnerai vie à l'indigent et couvrirai mon peuple de fin lin éclatant (Apocalypse 19/8 ... et il lui a été donné de se revêtir d’un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints.)

Viendra le temps ou l'iniquité sera « déportée » loin de ceux qui m'aime - (Zacharie 5/8 et 9)

Le Père m'a oint pour annoncer une année de grâce pour ceux et celles qui croient en la parole céleste (Esaïe 61/2 - Pour publier une année de grâce de l’Eternel, Et un jour de vengeance de notre Dieu ; Pour consoler tous les affligés …)

Je suis le « Bon Berger » et j'appelle par leur nom mes brebis (Jean 10/14 (10-13) -Je suis le bon berger. (10/14) Je connais mes brebis, et elles me connaissent...)

Je les conduirais vers les pâturages que j'ai acquis pour celles qui connaissent la voix du Berger (Jean 10/4 - Lorsqu’il a fait sortir toutes ses propres brebis, il marche devant elles ; et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix.)

Celui qui a créé la plaie à l'autorité pour la panser, pour la guérir. Je la guérirais avec le sang, avec l'huile, avec l'eau également, et je prendrai soin de ces brebis nues.

Je les couvrirai d'une parure faite de fin lin. »

Amen.

Vous remarquerez peut-être que j'ai pris soin de rechercher et mentionner les références bibliques parce qu'une parole donnée de la part du Seigneur doit être (c'est ce que je crois) confirmée par la Parole écrite.

En recevant cette parole, je ne pouvais pas m'empêcher de penser à cet homme, surnommé le « Bon Samaritain » dans la Parole de Dieu qui prend soin de qui souffre, qui paye aussi et qui agit avec l'huile pour nettoyer les plaies tandis que Christ Yéshua a agit avec l'eau (son Baptême – le nôtre) avec le sang (son sang versé pour nous qui étions perdus).

(1 Jean 5/6 - C’est lui, Jésus-Christ, qui est venu avec de l’eau et du sang ; non avec l’eau seulement, mais avec l’eau et avec le sang ; et c’est l’Esprit qui rend témoignage, parce que l’Esprit est la vérité.)

Ce matin, je me remémorais Afrique posée tel un joyau dans la paume de la main du Seigneur et me la montrant comme un présent....

Ce matin, je priais afin de voir l'instant bénit ou mes pieds se poserons sur le sol africain et ou enfin je pourrai déposer comme une graine précieuse et rare, un bijou d'une rareté telle que tous veulent le posséder, afin qu'Afrique puisse gouter à son jubilé royal.

Je vous dis shalom, prenez encore patience, parce que tout vient à point à qui sait attendre.

Notre Dieu dis : réjouis toi fille de Sion, ton roi vient à toi....

A ceux-là qui prétendent que ces paroles ne représentent pas la réalité, la vérité je dis que la vérité ne se place pas dans la réalité mais dans LA PAROLE DE DIEU !

Cette parole est promesse et puisque notre Dieu n'est pas menteur, n'étant pas homme, elle va trouver son accomplissement au temps de Dieu, et pour les incrédules je dis ceci - Habakuk 2/3 - Car c’est une prophétie dont le temps est déjà fixé, elle marche vers son terme, et elle ne mentira pas ; Si elle tarde, attends-la, car elle s’accomplira, elle s’accomplira certainement.

Egalement à ceux-là qui s'attache à œuvre d'homme, je dis ceci : celui qui s'attend à l'homme est fou d'espérer car son espérance doit se satisfaire de Dieu – Dieu à promis - Jérémie 17/5 - Ainsi parle l’Eternel : Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme, qui prend la chair pour son appui, et qui détourne son cœur de l’Eternel ! 17/7 - Béni soit l’homme qui se confie dans l’Eternel, et dont l’Eternel est l’espérance !

La parole est « oui et amen » le croyons-nous ? Le vivons-nous ?


Pour terminer cette « lettre ouverte » voici la parole du Seigneur en ce 8 Juillet 2013 :

« COTE D'IVOIRE » - IVOIRE – Tu es une « pierre brute » que la main de Dieu veut polir afin de la rendre étincelante, lisse et semblable à l'ivoire le plus beau, le plus blanc, le plus pur.

Il veut tendre semblable à cet ivoire tant prisé par l'homme.

Mais cela entraine de la souffrance, de la souffrance encore... Pourtant toi-même sera étonnée du résultat après cela.

Parce que celui qui a souffert en a fini avec le péché.

Mardi 13/8/2013 - 1 Samuel 24 - L'Eternel Dieu livre Saül (le roi oint) à David mais ce dernier n'en profitera pas pour mettre un terme à cette royauté méchante – David va prouver au roi déchu qu'il fut entre ses mains (un pan du manteau du roi découpé et agité dans la main de David) mais qu'il lui a conservé sa vie.

Cette action fut déterminée par ceci : a vaincre sans triomphe on triomphe sans gloire ; Si David avait profité de l'instant de « détresse » (le roi est accroupi afin de procéder à une action naturelle) rien de glorieux n'aurait surgit de cela. En fait, Dieu mettra lui-même un terme à la royauté de Saül et David, déjà oint roi par le prophète, prendra sa place tout naturellement.

C'est pourquoi il ne serait pas bon au « Samaritain » de profiter d'un temps de faiblesse du « roi déchu » pour agir ; Dieu travaille pour lui.

Il y a actuellement l''  « oint » du présent, et l'oint du futur.

En réalité voilà ce qui va être : le Seigneur va permettre ce qui pourrait passer pour une opportunité en faveur de l'un contre l'autre. Mais par sagesse, « le Samaritain » ne peut pas en profiter, ce n'est pas une tentation, c'est une épreuve de sagesse et d'obéissance envers le Seigneur.

Tout comme David en son temps, « le Samaritain » va être pressé d'agir contre le oint du Seigneur mais s'il le fait, il n'en sortira pas glorieux, contrairement à ce qui lui sera « susurré » à l'oreille.

A cause de son action qui peut paraître négative, il lui sera imputé à justice (de Dieu)

Il en est de ces victoires qui sont bien plus amères que des défaites !



DIMANCHE 14 SEPTEMBRE 2013 –

YOM KIPPOUR – FETE DU GRAND PARDON.


Devant le Seigneur, je « reçois » ceci pour le SAMARITAIN :

Ce jour est « grand pardon » et je pardonne à qui je pardonne ! JE TE PARDONNE MEME A TOI et je dis : non ! Je ne te rejette pas ! Je vais, je me sers déjà de toi. Pourquoi ? AFIN DE CONCRETISER EN TOI « YOM KIPPOUR » sur la Côte d'Ivoire, sur AFRIQUE.


 

MARDI 17/9/2013

Voici la pensée qui m'est donnée concernant LE SAMARITAIN :

Un homme rejeté, comme l'était ceux et celles de Samarie, méprisés par les juifs.

Tu seras, tu es déjà rejeté par une « élite » de tes concitoyens qui ne voient en toi rien d'autre que ce que tu parais être.

Ils te jugent d'après ton apparence, ils seront jugés d'après la leur.

Les « pro Gbagbo » ne voudrons pas te reconnaître (ils te jugeront sur l'apparence) parce qu'ils ont juré fidélité à un homme.

Pour eux, tu représente l'homme qui empêchera le retour politique de celui qui a été déchu.

Ce qui a été a porté son fruit, il y aura un fruit nouveau pour la C.I.

Voilà ce qui me paraissait bon de faire, afin que la compréhension soit donnée à tous ceux qui lirons cette missive que je t'adresse, que j'adresse à la Côte d'Ivoire, et par répercussion, à Afrique.

C'est par l'eau, c'est par le sang, se sera aussi par l'huile que sera faite l'onction, moi-même ayant été ointe d'huile dans le cadre de l'Assemblée, pour le service du Tout-Puissant.

Shalom a toi, et que notre Seigneur soit honoré et adoré de tous.