Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 NE PAS CRAINDRE LE ROI DE BABYLONE...il est vaincu !

Luc 12/4 - Je vous dis, à vous qui êtes mes amis : Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui, après cela, ne peuvent rien faire de plus.


SHALOM !

Par Naomie, le 10 Février 2913.


Shalom mes frères et sœurs, oui, shalom à vous tus qui aspirez à vivre dans la paix que nous donne Yéshua, alors que les aigles ont crié dans le ciel... le Sang ! Le Sang !

Oui le sang coule sur la surface de la terre, elle en est imprégnée jusqu'à plus soif, mais souvenez-vous que pour nous tous, un autre sang à coulé, celui de la libération et du salut, par ce sang divin qui à la croix, fut versé pour nous qui l'avons accepté, sans oublier les autres qui le refuse encore.

Christ est venu pour le salut de l'humanité, mais dans le ciel, les aigles ont crié leur chant lugubre : le sang... le sang ... et le sang à coulé, et le sang coule encore !

La spirale accentue son rythme et entraine à sa suite bon nombre de ceux qui ne sont ni aguerris, ni ancrés sur le rocher des siècles, et aujourd’hui, des clameurs montent de la terre : France ! DEGAGE !

Regardez comment l'Islam, le serpent se remue sous les coups que lui prodigue ceux qui ne veulent pas de cet esclavage ! Voyez-les vociférer et hurler leur haine... Je les regardaient, je les voyaient...

Mais n'était-ce pas cela que l'Esprit saint disait en nous avertissant que le cris des aigles, des deux aigles dans le ciel criaient cela : le sang... le sang !

Une bonne nouvelle mes frères et sœurs, d'où que vous soyez, quelque soit la couleur de votre peau, ou bien une différence autre, l'amour de Dieu ne crache pas de venin, il aime un point c'est tout !

Il a créé la couleur, la diversité, mais la haine n'est pas de notre Seigneur ! La haine est du reptile ancien qui se tord sur la terre le ventre dans le sable, afin de se déplacer, mais le pied de Christ lui écrase la tête, et nous agissons pareillement par le droit que le Sauveur nous a donné, si nous sommes de sa maison, de « Béthel » !


Les islamistes n'acceptent pas la réalité ni la vérité ; Ils ne veulent qu'entendre ce que proclament leurs faux docteurs, et ils crient à qui veut bien l'entendre, qu'Allah est Dieu et Mahomet son prophète...

Est-ce la promesse des 1000 vierges promises dans le paradis d'Allah qui les fait ruer ainsi ?


BABYLONE ! Notre Dieu nous dit que nous n'avons pas à te craindre parce que déjà tu es vaincue, et ton roi, aussi subtile qu'il peut être dans son mensonge et sa tromperie, est vaincu ! A jamais, définitivement, sans espoir pour lui !

Celui qui sème la violence va recueillir le fruit amer de celle-ci, et sans tarder, maintenant !

Celui qui pèche par l'épée sera rattrapée par celle-ci et périra par l'épée - Jérémie 15/2 - Et s’ils te disent : Où irons-nous ? Tu leur répondras : ainsi parle l’Eternel: a la mort ceux qui sont pour la mort, a l’épée ceux qui sont pour l’épée, a la famine ceux qui sont pour la famine, a la captivité ceux qui sont pour la captivité !


Ce que nous vivons est la période difficile annoncée par la sainte Ecriture, juste avant que la terre soit plongée dans le grand silence qui se fera dès que l'Esprit saint ne sera plus sur terre, et ce silence sera bruyant, en fait, nous, ceux qui sont nommés « les Elus » qui auront marché dans la sainte vérité divine, entendrons ce grand silence ; Il nous alarmera de la situation présente, et les blasphémateurs crieront : cachez-nous de la colère qui vient !

Maintenant, vous savez que Christ est la charnière divine qui réunit enfin, en une seule pièce, l'Ancien et le Nouveau Testament ; Vous savez ce que cela veut dire : des deux, je n'en ferais qu'un –Ephésiens 2/14 - Car il est notre paix, lui qui des deux n’en a fait qu’un, et qui a renversé le mur de séparation,, la Loi et la Grâce réunies enfin sous un seul étendard, celui de Dieu, qui a réalisé, par sa grande stratégie d'amour brûlant et passionnel, fusionnel même irais-je jusqu'à dire, par le don de Christ à Golgotha, ce qui était annoncé dès le commencement des temps

La loi par sa teneur, tenait l'homme écrasé par une sentence de mort, le condamnant à vivre éloigné de Dieu, dans une perpétuelle accusation démoniaque, et la Grâce, qui accomplit en elle-même la loi de la clémence et de la miséricorde par le pardon accordé à qui le réclame par la foi en Christ Yéshua, sachant que la vérité en Christ nous affirme que Dieu ne tiendra pas le coupable pour innocent, même dans son ardeur de suivre le Maître - Nombres 14/18 - L’Eternel est lent à la colère et riche en bonté, il pardonne l’iniquité et la rébellion ; mais il ne tient point le coupable pour innocent, et il punit l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération.

Matthieu 5/17 - Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.

2 Corinthiens 3/9 - Si le ministère de la condamnation a été glorieux, le ministère de la justice est de beaucoup supérieur en gloire.

Les hommes, sous le couvert de servir Dieu dans l'acceptation de la Grâce et le rejet de la Loi, ont glorifié ce qui leur tient à cœur : leur propre chair qu'il idolâtre au plus haut de ce qui est possible ; Ils ne veulent pas se départir de leurs autels sur lesquels ils ont allumés des feux étrangers par leurs impureté, des feux impurs.

En fait, il suffit d'ouvrir les yeux pour faire la constatation suivante : pour donner satisfaction à une minorité électorale nécessaire à l'obtention d'une majorité pluritariste, les dirigeants de certaines nations européennes ont palabré, discuter et disputer, sans tenir compte de la majorité de la nation, d'un droit d'union, de mariage.. (le mot est lâché) homosexuels alors que la loi de Dieu est inflexible  - Lévitique 20/13 Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable ; ils seront punis de mort : leur sang retombera sur eux.

Parmi ceux qui ont légiféré, certains retourneront dans leurs églises, dans leurs assemblées, sous les acclamations de ceux qui seront en accord avec cette horreur, tout comme l'est Vatican, qui ainsi, parachève sa honte et sa forfaiture. Satan, tu as trouvé demeure à ta pointure !

Mais ne te réjouis pas trop vite, mon ennemi, parce que Christ a anéanti a jamais ta forfaiture, et de toi à triomphé à Golgotha !Ceux qui ont approuvé ce péché en porteront le poids et paieront le prix.

Christ Yéshua n'a pas aboli la loi, il l'a concrétisé en Lui par le sang ! C'est un pacte signé avec Dieu par le sang versé ! L'Esprit saint l'atteste, et je le crois.

En fait, Christ est venu donner à la Loi de Dieu sa vraie dimension au travers de la Grâce.

Paul dira « tout est permis mais je ne me laisserais asservir par rien » ni par la chair, ni par le mensonge, qui me pousse à vivre ma vie loin de Dieu et ce qui se joue actuellement à l'Assemblée est passion de chair et mensonge satanique.

Couvrir de la loi des hommes la loi de Dieu et déclarer cette dernière nulle et non avenue, caduc aussi.

Homme, tu te trompes, et tu es trompé ! La Loi de Dieu demeure, dure et perdure jusqu'à la fin des temps, parce que Christ est le Maître de l’horloge des temps qui s’égrènent peu à peu jusqu'à la finalité, dans l'Alpha et l'Oméga.

L'Eternel dira à Moïse : JE SUIS CELUI QUI SUIS – Exode 3/14 ! Christ de dire : JE SUIS L'ALPHA ET L'OMEGA, LE DEBUT ET LA FIN.- Apocalypse 1/8 .

Shalom à qui veut comprendre la vérité sans la décortiquer comme une cacahuète.

Dans les saintes Ecritures, il est parlé de deux rois : un qui chevauche un cheval blanc, armé, parti pour vaincre, et l'autre, couronné, chevauchant un cheval blanc, chevauchant en vainqueur.

La différence entre les deux est importante, il ne faut pas commettre d'erreur : le premier est un guerrier assoiffé de sang et de victoires a remporter - Apocalypse 6/2 - alors que l'autre est roi couronné, caracolant sur sa monture blanche, vainqueur déjà des âmes que le Père lui a confié, et avec, sur les épaules, un manteau couleur sang, couleur du sang qui a été versé pour ceux qu'il vient rechercher, les ayant arraché des griffes de l'ange déchu, du Diable, du roi de Babylone - Apocalypse 19/11 - Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait s’appelle Fidèle et Véritable, et il juge et combat avec justice.


Ce roi glorieux est une gène pour ceux qui veulent servir le roi de Babylone pour des intérêts purement mercantiles ; Cependant, ils ne savent pas ce qu'ils font ; Ils ne voient pas plus loin que leur intérêt de l'instant, oublieux qu'ils sont de la sentence qui est leur. Le roi de Babylone, pareil aux devins, appuie son autorité et son pouvoir sur le pouvoir qui est conféré à ces derniers par Satan, lisez donc et comprenez sa situation actuelle : Ézéchiel 21/21 (21/26) - Car le roi de Babylone se tient au carrefour, à l’entrée des deux chemins, pour tirer des présages ; il secoue les flèches, il interroge les théraphim, il examine le foie.

C'est l'image parfaite d'un adorateur démoniaque ; Mais ce qui est plus surprenant dans ce verset, c'est l'utilisation de l'image des deux chemins à la croisée desquels se tient l'ennemi de nos âmes. Pourquoi se tient-il là, en ce lieu spécifique ?

Parque que cette croisée des deux chemins correspond à cette parole prononcée par le Seigneur nous concernant : Deutéronome 30/19 - J’en prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre : j’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité,


Oui, nous avons la possibilité du choix, mais cela nous est possible parce que ce n'est pas la vie ou la mort de notre chair dont il est question ici, mais de la vie et de la mort spirituelle : choisir la vie, c'est choisir Christ et vivre de sa vie, dès maintenant et à jamais ; Choisir la mort c'est entrer dans le programme d'anéantissement qui nous est « offert » par le Prince de La Mort, qui nous conduit à « vivre » la seconde mort, la mort spirituelle. La Mort n'est pas une action, c'est une Puissance ennemi qui fait partie des 5 Princes du royaume sataniques, vaincue pareillement aux quatre autres.

Apocalypse 14/8 - Et un autre, un second ange suivit, en disant : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, qui a abreuvé toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité !

Au travers de l'espérance frauduleuse que nous offre notre ennemi éternel, il y a une envie puissante couverte de l'odeur du souffre : celle de nous empêcher d'avoir accès à ce chemin ouvert à Golgotha par Christ Yéshua afin que notre espérance trouve sa délectation dans l'accomplissement de notre foi parfaite parce qu'éprouvée.

Satan, camouflé sous l'identité du « Roi de Babylone » est tombé, vaincu qu'il est, et parce qu'il veut occuper une place qui a été conquise par le mensonge, mais retrouvée par la mort et la résurrection de Christ Yéshua, doit s'attendre à ceci : Christ, roi couronné de la victoire éternelle acquise à la croix, revient en gloire reprendre de plein droit ce qui est sien depuis toujours : l'Autorité de Dieu, le « Shilo »

Les fondations de la grande forteresse dont le nom est « Babylone » sont déjà fortement ébranlées, et bientôt nous allons assister à la chute de ce roi démoniaque qui se prétend « Dieu »

Il n'est pas d'autre dieu que Dieu l'Eternel et de son souffle puissant, il souffle le souffle des quatre vents de l'univers et sa puissance dévastatrice va ébranler les édifices bâtis en l'honneur de la chair, les faux temples idolâtres de la Haute finance, de l'Economie, la perversité légiférée, l'honnêteté rejetée, parce que quoi que nous disions, ou pensions, il existe cachée et secrète cette perle rare que Christ a pris grand soin de mettre a part, afin qu'elle se glorifie de la gloire de l'Epoux qui vient la chercher, je veux parler de cette Eglise qui s'est sanctifiée, qui se purifie, selon le rituel de Dieu et non pas de celui des hommes.

Elle va paraître comme la perle de grand prix que le Père a transmis au Fils afin que soit perpétuer le sacrifice éternel, pour toujours.

Cette Perle de grand prix a été trouvée dans la fange, mais le fiancé l'a nettoyée avec soins, l'installant à ses côtés vêtue en majesté, parée de fin lin et ceinte d'or. Elle est vivante de la vie de son Roi, de son Epoux, et elle marche avec assurance au bras du Divin qui, lui, est revêtu d'un manteau teint de sang.

Les « marchands » vont verser des larmes de crocodiles et n'auront rien à offrir d'acceptable à l'épousée, leurs négoces étant le négoce du diable.

Elle s'avancera tel David louant encore et toujours l'objet de son amour – Psaume 103 ; elle insistera sur ceci, tout en allant en son règne glorieux : l'amour, la compassion, la défense, la tendresse, la pitié et la miséricorde de Dieu qui ne sont que pour les « Elus » réunis en joie dans la salle du festin des noces de l'Agneau, réuni à la Jérusalem céleste, la « grande ville éternelle » enfin réunie à son Dieu.

Ceci est le lien indéfectible créé par le sacrifice éternel et divin, l'affirmation du contraire est mensonge.

Christ n'a-t-il pas dit qu'il était venu premièrement pour Israël, (celui dont le nom a été changé a cause du sang et de l'huile) puis pour les nations ?

Babylone est revêtu d'un nom, d'un chiffre : 666 – le chiffre satanique qui est le chiffre de l'homme impie.

Le roi de Babylone est destitué et son règne perdu va être remplacé par le règne du Roi, Sauveur, Rédempteur et Saint, du Glorieux dont le nom est Christ Yéshua.


Ce dernier Mardi 22 Janvier, j'ai eu un songe que je qualifierais de très surprenant,

tant il était parlant dans sa signification et dans son détail.


« Je voyais une ligne infinie de « chasseurs » c'est du moins ce que je croyais voir, mais en réalité, c'était des soldats, des guerriers partant au combat. Surprenant combat !

Ils partaient pour tuer, et leur cible, étrange également, était sous l'apparence de canards sauvages volant non pas comme ont l'habitude de faire ces volatiles, mais ils se tenaient en hauteur, entre ciel et terre, à hauteur des yeux des hommes armés. Ils se servaient de leurs ailes non pour voler comme un oiseau, mais ils se servaient d'elles comme des pagaies, des rames. Etrange n'est-ce pas ?

Je voyais les soldats tirer une balle à la fois, et a chaque fois tombait un oiseau. Ils avançaient en ordre de marche, en ligne régulière, les oiseaux devant eux, et sur un terrain plat verdoyant. Une grande plaine devant eux.

Ils ne se soucis pas des victimes à terre, ils les laissent là ou elles sont tombées, cela n'est pas leur problème. Leur problème est de tuer, tout en avançant, en allant droit devant, en prenant possession du terrain.

Quelque chose m'interpelle alors, à mes pieds, caché sous un journal dont je constate qu'il est imprimé recto-verso, un petit animal, un lapin de couleur grise, caché là, tout seul. Il sort de temps à autre de sa cachette (le journal), on peut l’apercevoir mais nul ne prête attention à lui.

Soudain, il sort de sa cachette, si petit....Je m’aperçois alors de sa vulnérabilité et je le remet à sa place, sous la couverture du journal, et je lui montre qu'il doit rester tranquille , ce qu'il va faire. Nul n'aura vu ce lapin gris. »

N'est-ce pas étrange ? Très souvent, les songes peuvent paraître étranges et absurdes aussi, mais il faut savoir en attente l'interprétation que ne manque d'apporter l'Esprit saint.

En réalité, les « chasseurs » ne sont pas que des militaires, tous les militaires n'ont pas eu accès aux armes ni à la mort ; Ce sont ici des soldats entrainés à tuer.

Leur cible est unique, je le constate en regardant la composition des « canards » - tous de la même famille, identiques et semblables. Ils ont un même rythme de vol, ils volent pareillement.

Ils ne fuient pas en débandade, mais ils n'affrontent pas les soldats, ils « fuient » presque sereinement !

Ce que je sais, ce que j'ai entendu, c'est l'étrangeté d'un tir unique – un bruit étrange parque UNIQUE -

Un seul des soldats est équipé d'une arme étrange, dont le son est incomparable aux autres tirs.


Cet armement unique est une démarcation dans la masse des soldats présents sur le terrain, il représente un objectif caché, différent de ce qui est annoncé -

En réalité, il représente à lui-seul la vérité de l'action militaire.

Ces soldats avancent en rang de combat sur une seul ligne (un seul commandement) et l'origine de leur arme est celle de leur drapeau.

Ils savent ce qu'ils faut faire, ce qu'ils doivent faire, ce qu'ils font : pas de quartier, des morts.

Les morts sont nombreux, mais ils n'en n'ont rien à faire... Ils partent à la conquête de quelque chose.

J'ai compris ceci en ce qui concerne les "oiseaux" dans leur attitude incompréhensible : c'est que leur action de vol est juste faite de manière précise, afin de garder une certaine stabilité dans leur évolution, leurs déplacements. Ils avancent eux aussi de manière cohérente, et ils se maintiennent en position de vol à l'initial, mais aussi de façon à demeurer présent. Ils savent qu'ils vont "payer" un prix dans leur attitude mais ils ne cherchent pas à y renoncer.

Dans leur attitude à tous qui les absorbe pleinement, ils ne voient pas l'essentiel : LE LAPIN, caché sous les médias, caché par les médias.

Il doit demeurer encore pour un temps caché, immobile, MAIS IL EST PRESENT, IL EST LA !

Sa couleur est un camouflage, afin de ne pas être repéré avant le temps.

Le geste de protection que j'ai en sa faveur démontre que je le connais, que nous allons avoir un contact sur le même terrain, un terrain « occupé » de soldats.


Le LAPIN NE SORTIRA QU'APRES LE PASSAGE DES HOMMES ARMES.


J'associe cette vision à celui que le Seigneur appelle « LE SAMARITAIN » et je pense que bientôt, après le passage de cette « unité » dont l'action est spéciale – je ne dis pas en C.I mais en Afrique – l'Afrique vue d'un seul tenant, ce personnage commencera à être aperçu de ceux qui auront accès aux médias qui eux-même commenceront à parler de lui.


JEREMIE 50

Le « roi de Babylone » est tombé ! Babylone est prise, Bel (représentation du règne démoniaque et des esprits sataniques) est confondu.

Ordre de marche de la part de l'Eternel ! Dieu avertit, dit qu'il châtie le « roi de Babylone » à cause de son orgueil contre le Saint d'Israël (Christ Yeshua)

Destruction des hommes de guerre !


DIEU DIT : TUEZ !

LE TEMPS DU CHATIMENT EST ARRIVE !

V/44 - Dieu dit que nul n'est semblable à lui et personne ne lui donne des ordres !

Personne ne lui résiste !

Dieu a pris une résolution : LA CHUTE DE BABYLONE ET ETABLISSEMENT DE CELUI QUE DIEU S'EST CHOISIT.

Amen .