Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

LE PRIX D’UNE AME.


 


 

14 0ctobre 2008 par .Naomie.



Cette parole me  fut donnée par l’Esprit Saint à « Béthel » le 16 Mai 2005.

Notre société vient de traverser des turbulences qui nous avaient été annoncées depuis déjà longtemps, et c’est à croire que toute vie était en suspend, haletante et inquiète devant ce chaos financier.

Pourtant, en relisant cette parole venant du cœur de notre Seigneur Yéshua, il est à comprendre ceci : « tout est accomplit », c’est la parole criée sur la croix alors que l’Esprit de notre Seigneur s’en retourne vers le Père.
Et qu’est-ce qui est accomplit selon vous si ce n’est l’affirmation de l’amour de Dieu pour nous les humains, pour toute la création entière dans un acte que certains qualifient de dément, la mort d’un homme !
Ce n’est pas de la mort d’un homme dont il est question, mais du salut de l’humanité toute entière, de son rachat par le prix d’une rançon payée dont le montant avait été fixé depuis la création du monde.
Alors, laissons-là pour un temps nos soucis, nos inquiétudes devant l’évolution funeste des actes insensés de l’homme « Adam »
(Romains 5/12 - C'est pourquoi, de même que par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort a passé sur tous les hommes, parce que tous ont péché,...)
(Romains 5/18-  Ainsi donc, comme par une seule faute la condamnation s'étend à tous les hommes, de même par un seul  acte de justice, la justification qui donne la vie s'étend à tous les hommes. pour nous tourner vers « l’homme  Yéshua »  qui nous fit don de sa vie (Jean 10/15 -  comme le Père me connaît, et comme je connais le Père; et je donne ma vie pour mes brebis)…


Ce qui suit est une parole d’encouragement pour nous tous afin que nous ne cessions jamais de penser que pour chacune de nos âmes, Yéshua, Christ Dieu alla jusqu’au sacrifice suprême du don de sa vie, et que nous ne nous lassions pas, l’âme découragée, afin d’allez chercher les âmes perdues.

Parole du Seigneur : « le prix d’une âme » !


« Celui qui est de Ma maison ne regarde pas aux choses de ce monde mais avance selon ce que Je lui dis d’avancer, et  reste sur place lorsque Je le lui demande. Celui qui est de Ma maison obéit !

Je vous ai dit : Allez par les sentiers, allez par les chemins, allez chercher celui qui se meurt. Dites-lui que les pacages sont ouverts et qu’il lui est possible d’entrer dans Ma maison.

 Je vous ai dit que vous rencontreriez des oppositions. Je vous ai dit de ne pas vous arrêter à cela.
Je vous ai dit : pour une âme qui se perd Je vous enverrai.
Aujourd’hui Je vous le redis : vous avez été établis sentinelles.
Je vous ai dit : Si le méchant ne se repent pas il mourra dit le Seigneur, mais Moi Je vous redemanderai son sang !  Mais Je vous ai aussi dit : Si le méchant se repent, tout son temps de méchanceté sera oublié et le salut sera pour lui ;  Et il entrera dans Mon salut et dans Ma maison.

Savez-vous ce qu’est une âme à Mes yeux ?
Savez-vous ce que représente une vie à Mes yeux ?

Elle a la valeur de la croix. Elle a la valeur de Mon agonie. Elle a la valeur de ce combat livré à Gethsémani. Voilà ce qu’est à Mes yeux le prix d’une âme.

A vos yeux à vous, qu’est-ce que le prix d’une âme ? Qu’êtes-vous prêts à faire, à affronter pour le prix d’une âme ?
Si vous saviez ce qu’est la perdition éternelle vous n’hésiteriez plus, et vous iriez arracher aux puissances de l’ennemi une âme. Vous le feriez !

Je vous ai dit : Une âme a la valeur de Golgotha pour Moi. Pour vous qu’elle est sa valeur ? Savez-vous le combat qui peut se livrer pour une âme ? Connaissez-vous l’ampleur du combat qu’il peut y avoir autour d’une âme, qu’elle soit sauvée ou qu’elle soit perdue ?

Vous ne serez pas toujours en situation de force mais vous serez toujours en situation de victoire accomplie en Moi si vous m’obéissez.


Une âme à sauver dit le Seigneur, vaut mieux que tous les combats gagnés.
Une âme à sauver vaut plus que les ruses de l’adversaire déjouées.
Une âme à sauver dit le Seigneur, vaut plus que ce que vous avez vécu ou que ce que vous vivrez encore.

Je vous ai dit et averti qu’il y avait des oppositions,  mais cela à vos yeux n’est-il pas normal ? Le prix d’une âme réclamée par l’adversaire. Laisserez-vous l’adversaire agir sur cette âme sans agir  si Moi Je déclare que cette âme peut être sauvée ?

Une âme dit le Seigneur !

Je ne vous demande pas de regarder à ce que vous voyez, Je vous demande de faire ce que Je vous dis d’accomplir.


Je ne vous demande pas de vous laisser arrêter par des paroles de l’ennemi,  Je vous dis : Marchez en Mon nom ;  Allez en Mon nom ;  Obéissez en Mon nom dit le Seigneur.
Faites ce que Je vous demande,  ceci est votre part. Et laissez Moi accomplir le projet de vie que J’ai pour celui vers qui Je vous envoie. Ne vous laissez pas déstabiliser par des paroles pouvant être des paroles « sensées et raisonnables. » Qu’ai-Je à faire du raisonnable pour le prix d’une âme ?

Celui, celle, qui a prié pour votre salut ne s’est pas inquiété du « sensé et du raisonnable » en ce qui vous concernait.  Et il a eu raison, car  Mon plan s’est concrétisé pour vos vies
.

Alors aujourd’hui ne vous laissez pas arrêter, déstabiliser, vaincre, par des paroles « sensées ou raisonnables ».
Il n’est pas d’amour filial plus grand que Ma volonté dit le Seigneur. Et il n’est rien qui doit vous arrêter lorsque Moi Je vous dis : en Mon nom,  marchez !
En Mon nom allez ! Souvenez-vous, Je vous l’ai dit : établis comme sentinelles et lorsqu’une sentinelle voit le danger arriver, elle avertit afin que ceux qui sont sur la brèche combattent et empêchent l’adversaire d’avancer.
Et vous par quoi allez-vous vous laisser arrêter ?
Vous ai-Je dit : arrêtez ?  Vous ai-Je dit : n’allez pas plus loin ?  Vous ai-Je dit c’est terminé ?  Qu’avez-vous entendu et qu’avez-vous compris ?  Je vous dis, Moi :  c’est en Mon nom que vous allez,  et c’est en Mon nom que vous dites,  c’est votre part.
Quant à  Moi, dit le Seigneur, J’accomplirai Ma part,  J’accomplirai l’œuvre de vie qui doit être accomplie.

Je ne vous ai pas dit autre chose et Je ne vous dirai pas autre chose, dit le Seigneur.
Obéissez, simplement, et laissez Moi agir. »


 
Que peut-on rajouter à ceci? Rien, sinon dire AMEN!

AMEN !