Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 Deutéronome 5 /11 - Tu ne prendras

point le nom de l’Eternel, ton Dieu, en

vain; car l’Eternel ne laissera point impuni

celui qui prendra son nom en vain.


Par Naomie, le 7 Avril 2012.


Shalom à vous tous qui lirez ce message ; il n'est aucune parole de la part du Seigneur qui ne soit importante ; nous devons la respecter.


Pourquoi ce message, du moins pourquoi ce verset biblique donnant une injonction (l'injonction est un commandement expresse fait avec autorité) relative au nom de Dieu ? Parce que nous sommes par trop souvent enclin à faire le contraire. Parfois, sans le vouloir.

Il est 2h1/2 du matin le Samedi 31 Mars 2012 et je ne peux pas dormir, je somnole, agitée ; Soudain, je sais ce qui ne va pas : la pensée forte de ce verset me fait me lever d'un bond et jeter, de suite, sans prendre le temps de la réflexion, un livre dont je viens de faire l'acquisition ; la lecture étant un de mes passe-temps favoris, en dehors de la Bible bien entendu. Jamais de ma vie je n'ai jeté un livre ! Mais là, aussi incroyable que cela puisse paraître, je sais, le feu dans l'âme, que je dois le jeter. Qu'est-ce donc ? La chasse aux sorcières ? Non pas ! Mais ce livre est une injure à Dieu, sous le couvert d'un ouvrage historique, ce n'est qu'un blasphème. Donc, pas de regret, il va là où est sa place : la poubelle, au milieu des ordures. Et je m'humilie devant mon Seigneur parce que je n'ai pas vu le filet de l'oiseleur tomber sur moi!

Tu ne prendras pas le nom de Dieu en vain ! Seigneur ! Cet écrivain à pris ton nom en vain ! Mais il n'est pas le seul à le faire ! Ton nom est saint, et si, souvent, parmi ton peuple, des manquements se produisent à tes commandements, comment un païen saura faire la part des choses et savoir que son attitude blasphématoire va le prédisposer à ta colère ?

Je me suis certes humiliée devant le trône glorieux de mon Dieu en lui demandant pardon et pour moi, qui avait acheté ce que je croyais « étude historique sur les Cathares et les Croisés » et pour cet homme qui a sali ton nom. Tu ne prendras pas le nom de l'Eternel en vain. Ici, il n'est pas question de croire où pas, il est question de ne pas blasphémer le nom du Très Haut ; C'est tout !


Avec cette leçon, je ne peux qu'être affermie dans ma vision d'une personne qui veux vivre selon la foi en Christ Yéshua, et être confortée dans le fait que jamais nous ne sommes a l'abri des fourberies de notre ennemi qui essaiera par tous moyens de nous déséquilibrer jusqu'à la chute, si cela se peut !

Paul, très cher Paul, qui fut marqué du sceau de Dieu par le feu de l'Esprit saint, affirmera la vérité suivant : tout est permis, mais tous n'est pas utile parce que tout n'est pas édifiant.

1 Corinthiens 6/12 Tout m’est permis, mais tout n’est pas utile; tout m’est permis, mais je ne me laisserai asservir par quoi que ce soit .

Combien de fois avons-nous manqué devant cette exigence divine ? Combien de fois avons-nous été des « blasphémateurs » qui ne se connaissaient pas ?

Jacques 4/5 - Croyez-vous que l’Ecriture parle en vain? C’est avec jalousie que Dieu chérit l’esprit qu’il a fait habiter en nous.

Frères et sœurs : un cœur pur ; des mains pures ! Telle est l'obligation pour enfin voir Dieu - Psaumes 24/4 Celui qui a les mains innocentes et le cœur pur; Celui qui ne livre pas son âme au mensonge, et qui ne jure pas pour tromper.

Pour "fêter" Pâques, en dehors des chocolats vastement distribués aux enfants qui ne savent pas la réalité de cette période si importante pour l'humanité, il y a eut la fameuse bénédiction "orbi torbi" dans la ville et sur le monde, mais bénédiction qui n'est en rien bénéfique puisque qu'en fait, c'est "la Reine du Ciel" qui est imposée aux hommes!

Dans la tristesse de mon âme, mon cœur blessé devant tant de méchanceté, je regardais les « chrétiens » faire « des chemins de croix » portant sur leurs bras des croix faites de bois, et pourtant ces mêmes pleurant devant la « madone » parée d'or et de lumière ! N'est-ce pas là un blasphème ? La lumière qui entourait cette icône faite de plâtre et couverte d'or était une abomination, et chaque cœur qui pleurait devant ce déferlement païen était lui-même en abomination devant la croix élevée.

Devant ce renouvellement annuel de paganisme je sais, pour l'avoir compris à temps, que rien n'est anodin et que jamais Dieu ne nous laissera nous vautrer dans ce que nous avons vomi, parce qu'un jour, il y a de nombreuses années, celui que l'on martyrisait pour la plus grande joie de tous ceux qui se repaissaient de cette agonie, donnait, en fait, sa vie pour toi et pour moi.

Proverbes 26/11 - Comme un chien qui retourne à ce qu’il a vomi, ainsi est un insensé qui revient à sa folie.

2 Pierre 2/22 - Il leur est arrivé ce que dit un proverbe vrai: le chien est retourné à ce qu’il avait vomi, et la truie lavée s’est vautrée dans le bourbier.

Le ciel pleure ces jours-là, parce qu'ils sont retournés à leur déjections, parce qu’ils ont oublié qu'une guerre sans précédent était organisée loin de leurs yeux fermés et de leur cœur étroit. Oui, une guerre qui n'aura de cesse qu'au retour de Yéshua ! Mais attention, avec vos paroles, vous ne savez, en réalité, ce que vous dites : vous réclamez le jour du Seigneur ? Pauvres fous ! Jacques 4/14 - Vous qui ne savez pas ce qui arrivera demain! car, qu’est-ce que votre vie? Vous êtes une vapeur qui paraît pour un peu de temps, et qui ensuite disparaît.

Actes 2/20 - Le soleil se changera en ténèbres, et la lune en sang, avant l’arrivée du jour du Seigneur, De ce jour grand et glorieux.

Cette guerre sera terrible : je me souviens, dès les premiers temps de mon arrivée dans cette assemblée que j'ai longtemps fréquentée, je fus « ébranlée » parce que je participais à une réunion de prières. Lles yeux fermés, m'adressant au Seigneur, je reçu une vision (je n'avais pas l'habitude encore d'avoir ces manifestations spirituelles). Ce que je voyais était étrange : c'était un temps de silence prenant et inquiétant tout à la fois. Le silence dans les cieux, le silence sur terre ! Rien que du silence. Face à face, deux armées gigantesques, le nombre des guerriers était imposant ; ils étaient tous montés sur de puissants chevaux, mais encore une fois, pas un bruit, rien ! Pas de hennissement, pas de piaffement, pas de cliquetis d'armes, rien ! Une attente interminable et étouffante.

Je ne savais pas ce que je voyais, mais avec le temps j'ai compris que cette vision était celle de l'opposition des deux Royaumes avant l'action : un Royaume contre un Royaume – Luc 21/10.

Nous connaissons ce qui sera le final bien entendu, mais j'avoue que ce fut impressionnant ; et cette vision date de l' année 1976.

La puissance du Royaume de Dieu face à celle du Royaume des Ténèbres. A Dieu par Christ Yéshua la victoire. La femme libre opposée à la femme esclave.

Voyez-vous, nous ne pouvons pas bien vivre demain, ni entrer dans le temps futur si nous épargnons le vécu du temps présent. Nous avons pris de très mauvaises habitudes, tels les vieux conducteurs de voitures, oubliant peu à peu la rigueur des leçons de conduites afin d'obtenir un permis de rouler. Nous pensons tout savoir, et avoir l'acquis de toutes choses, mais s'est faux, et nous éradiquons fermement le savoir pour savourer l'hypothétique de demain. Dieu n'est pas le Dieu d'hier, ni celui de demain ; Il EST CELUI QUI EST, l'ALPHA et l'OMEGA. Pour preuve, ce sont ces deux signes distinctifs qui furent projetés sur la veste de M. Kaddafy lorsque le Seigneur me montra que son sort était réglé, et cela dès sa visite à l'Elysée.

Donc, ne prenons pas le nom de Dieu en vain, parce qu'Il EST ET QUE SA PAROLE DEMEURE ETERNELLE ; nous paierons les conséquences de notre folie !


L'Epreuve produit la patience

Jacques 1.


La patience est un don qui nous est offert par le Seigneur, afin que nous puissions produire de la patience, dont, dans l'ensemble, nous sommes dépourvus. Vouloir et attendre patiemment ne sont pas « frères ennemis » l'un reflétant notre décision et l'autre notre sagesse (Jacques 1/5 et 6).

C'est ainsi que l'homme éprouvé dès sa jeunesse produira du fruit digne de l'attente de notre Seigneur et ainsi recevra la couronne de Vie promise par Yéshua à ceux qui l'aiment – Jacques 1/12.

Ne pas prendre le nom de Dieu en vain est l'assurance d'une grande prospérité spirituelle, mais, malheureusement,  lorsque Dieu se sert de l'épreuve pour nos affermir dans la foi, notre réaction première n'est pas toujours la bonne. Dieu connait les cœurs, Il est créateur, et lorsque nos lèvres affichent un grand sourire brave en vers l'averse qui nous mouille de la tête aux pieds, il sait, lui, la colère qui bouillonne en nous ; il entend les paroles pas même prononcées, et il sait alors ce qui se passe en nous.

Dieu est bon, etc... mais en réalité il entend : s'il y avait un dieu, etc... La définition du mot VAIN dans le dictionnaire relève du mot VIDE (CREUX) – absent – SANS VALEUR – SANS EFFET... C'est ainsi que nous rendons ce nom de Gloire ; c'est pourquoi Dieu est jaloux de son nom ! Oui ! Jaloux de son nom ! Il faut le savoir, l'admettre et remédier à nos paroles de toute urgence. Une simple question : pensez-vous que toutes nos actions ne porterons pas à conséquence et que nous passerons au travers du jugement divin ? Certes, il n'y a pas de condamnation pour ceux et celles qui sont dans les voies de Dieu, marchant selon les préceptes et commandements divins, mais toutes nos actions seront pesées, toutes ! Si vous entendez le contraire, vous êtes leurrés, on vous « mènent en bateau » Daniel 5/27 - Pesé: Tu as été pesé dans la balance, et tu as été trouvé léger

Jérémie 25/31 - Le bruit parvient jusqu’à l’extrémité de la terre; Car l’Eternel est en dispute avec les nations, Il entre en jugement contre toute chair; Il livre les méchants au glaive, dit l’Eternel.

Jean 5/24 - En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie.

C'est ainsi, et seulement après l'épreuve que l'homme éprouvé et patient recevra la couronne de vie promise par Yéshua à ceux qui l'aiment -

Jacques 1/12 - Heureux l’homme qui supporte patiemment la tentation; car, après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l’aiment.

S'il y avait un dieu... Combien d'entre nous n'avons pas été un jour tenté de penser ainsi, ou pire encore, de prononcer haut et fort ces paroles accusatrices qui nous dédouanes de notre méchanceté pour mettre Dieu en accusation ?

Nous sommes blasphémateurs sans nous en soucier, mais Dieu n'est pas homme, et nulle offense ne peut demeurer sans réaction ! Toutes nos épreuves sont le produit de nos offenses, et afin d'être dépouillés pour obtenir accès au Tabernacle de Dieu, nous sommes sassés, laminés, passes au creuset tel l'or afin de devenir aussi pur que l'or d'ophyr.

Luc 22/31 - Le Seigneur dit: Simon, Simon, Satan vous a réclamés, pour vous cribler comme le froment.

Savons-nous tous ce qu'est l'action du « criblage » par les paysans ? C'est toujours le but recherché, même si à ce jour il existent des moyens modernes de le faire : c'est l'action de séparation de la balle et du grain, donc cette action d'être criblés revient bien à séparer le bon du mauvais, afin d'être selon le fruit de l'épreuve, patient et désireux de marcher selon les commandements de Dieu, dans les voies de Christ, guidés par L’esprit saint. Isaïe 13/12 - Je rendrai les hommes plus rares que l’or fin, Je les rendrai plus rares que l’or d‘Ophir.

Je suis tenté, mais c'est Dieu qui me tente !... Pauvre insensé ! As-tu oublié, où alors personne ne te l'a dit mais Dieu ne tente personne, entends-tu ? Personne ne peut prétendre et dire que Dieu l'a tenté, il n'est qu'un Tentateur dont le nom est celui de ton faux ami, ton ennemi le plus cruel qui soit dans l'univers : Satan, le diable qui se permis de tenter Christ alors que se profilait la croix devant lui.

La prière dite sacerdotale dit : ne nous induis pas à la tentation – pourtant induire signifie « conduire » ; puisque Dieu ne tente nullement personne, voici comment il faut conclure dans la compréhension des paroles données par Yéshua lui-même : Ne nous induis point en tentation, c'est-à-dire ne permet pas que nous soyons tentés au-dessus de nos forces.

Satan est dans toutes actions limité par la volonté supérieure de Dieu ! Il ne peut pas passer outre !

L'outrance qui maintenant recouvre le monde dans toutes ses actions ne permet plus de faire la différence entre bien et mal, quoique nous prétendions le contraire, et nous sommes dans l'outrecuidance part nos pensées et nos actions ; l'homme ne plaçant plus sa foi en Dieu mais dans l'homme, et ce qu'il qualifie d'humanisme !

L'humanisme est un des derniers remparts élevés contre la rencontre d'avec Dieu et l'homme par l’œuvre de la croix en Christ YYéshua qui dit : Jean 12/32 - Et moi, quand j‘aurai été élevé de la terre, j‘attirerai tous les hommes à moi.

Mais aussi il est dit : Jérémie 17/5 - Ainsi parle l’Eternel: Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme, Qui prend la chair pour son appui, Et qui détourne son cœur de l’Eternel!

Nous sommes pour certaines Nations en « périodes électorales » et cela fait plus de bruit que Noël où Pâques réunies ; parce que l'homme s'appuie de façon démesurée dans la puissance humaine, ayant pour recours ce que l'homme peut produire et apporter à se vie tandis qu'il se détourne volontairement du seul qui peut lui apporter secours éternel, non pas pour une période de temps, mais de façon éternelle, car éternel est le salut, comme l'est la perdition.

Il faut réfléchir, disent les concurrents présidentiables, mais ils ne donnent pas matière à réflexion ; ils n'offrent que programmes sur programmes, et nous savons tous que le mensonge mène le bal au bras de l'utopie !

En agissant ainsi, et je parle pour ceux qui se réclament de la « maison de Dieu » vous mettez Dieu à l'index par votre incrédulité, votre laxisme et surtout, votre manière sournoise de prendre en vain le nom de Dieu ! Tu ne prendras pas le nom de ton Dieu en vain ! Mais est-ce que Dieu est TON DIEU ou es-tu semblable à ceux qui interpellaient les "hommes et femmes de Dieu", serviteurs ou bien servantes, en réclamant une "auscultation divinatoire" sur "leur dieu" et non pas le leur!

Bientôt, dans le monde, l'islamisation sera la première des religions, et ce sera un de pivots centraux de la fausse trinité qui reposera en fait sur l'Oeucuménisme, le Système humain, et l'Esprit Luciférien ; et toutes les nations s'y emploient, tout comme l'homme insensé qui agit en ce sens, désireux de donner un « but » à sa vie, sans se soucier de Dieu, adorateur et blasphémateur qu'il est et qu'il demeure.

En parlant ainsi, en vous écrivant pareillement, il n'est pas dans ma volonté d'agir autrement que ce qui est ainsi écrit dans l'épitre aux Corinthiens :

1 Corinthiens 2/13 - Et nous en parlons, non avec des discours qu’enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu’enseigne l’Esprit, employant un langage spirituel pour les choses spirituelles.


Puissiez vous en avoir la certitude, et que cela vous conduise à vous interroger sur vous-même, dans la Lumière de l'Esprit saint, sachant qu'il n'est pas de condamnation pour vous, certes, mais que vos actes, vos paroles peuvent être réprouvés parce qu'ils vous mènent au « blasphème ignoré » mais blasphème tout de même, rendant ainsi vain le nom de Dieu qui te dit :


u ne prendras pas le nom de Dieu en vain !

Sinon, tu blasphèmes!


Shalom.