Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

title

L'EGLISE ANOREXIQUE !


Par Naomie, le 25 Avril 2014.



SHALOM.



Il est des jours ou je constate la grande pauvreté de l'Eglise et je suis atterrée par ce que je constate.

Depuis quelques jours, je demeure axée sur cet état de fait et j'en arrive à cette conclusion : aujourd'hui, l'Eglise est anorexique faute d'aliment nutritionnels et nutritifs.


Il fut une époque, du temps de Pharaon Séti Ier, alors que le peuple hébreux était esclave, la méfiance s'installa par devers eux à cause de la fertilité des femmes juives, et des rondeurs qui les couvraient. Elles faisaient joie à regarder - Exode 1/19 Les sages-femmes répondirent à Pharaon : C’est que les femmes des Hébreux ne sont pas comme les Egyptiennes ; elles sont vigoureuses et elles accouchent avant l’arrivée de la sage-femme.


Il fut une époque ou la repentance fleurissait dès la semence tombée dans les cœurs des pécheurs, et c'est ainsi que nous connûmes des temps de rafraîchissement et de grands réveils spirituels ou chacun n'avait plus qu'un seul désir : servir Dieu et vivre Christ Yéshua.


Et aujourd'hui, triste constatation : le peuple de dieu se meure de famine. Oui, je dis bien, et vous ne rêvez pas ! La famine est dans les âmes des enfants du Seigneur parce que ceux-ci sont mal nourrit, ne recevant que des miettes tombées à terre non pas de la table de Dieu mais de la table des hommes !

Tristesse ! Lamentations !


J'entends les paroles qui sortent des cœurs contrits, des âmes affamées et assoiffées, et je regarde à ces moissons immenses qui blanchissent mais pour lesquelles il n'est pas de moissonneurs afin de les mettre à l’abri dans les granges divines.


Que va-t-il se passer si personne ne fait ce pourquoi il a été envoyé ? Est-ce que les brebis du Seigneur vont périr de mille et une manière, dévorées par les loups ravisseurs, ou bien mourant sur le bord du chemin, tel celui qui, blessé, ne dut son salut que par l'intervention d'un homme dont le nom était «  Samaritain » ?


L'Eglise du Seigneur, la véritable, a faim et soif ; Elle devient exsangue sur le bord de la route, cherchant d’où lui viendra la nourriture céleste qui va lui redonner vie et forces.

Mes bien aimés du Seigneur ! Soyez tendre pour qui est dans le besoin, affamé et assoiffé comme après une longue marche dans le désert sous un soleil brûlant.


Qu'est-ce que l'anorexie ? A ce jour, dans le monde, la mode est à l'extrême minceur, proche de l'amaigrissement. Plus de graisse entourant les muscles, et ces derniers, privés du nécessaire, s'appauvrissent gravement.

L'anorexie a pénétré nos murs alors que les religions extrêmes sont comme le furent les hébreux en leur temps ; Replète et rebondie, vive et active.


Quand je considère comment le peuple de Dieu est traité, c'est à bondir dans la colère du Seigneur qui lui fit prendre des cordes afin de chasser du Temple les méchants.

Comment peut-on agir de la sorte sous le couvert du nom de Dieu ? Esaïe 66/5 - Ecoutez la parole de l’Eternel, vous qui craignez sa parole. Voici ce que disent vos frères, qui vous haïssent et vous repoussent a cause de mon nom : que l’Eternel montre sa gloire, et que nous voyions votre joie ! — Mais ils seront confondus.

Je me souviens ! Au nom du Seigneur ...Au nom du Seigneur.... Entendez plutôt la réponse de Christ Yéshua à leurs cris éplorés - Luc 13/27 - Et il répondra : Je vous le dis, je ne sais d’où vous êtes ; retirez-vous de moi, vous tous, ouvriers d’iniquité.

Entendez encore : Matthieu 25/35 - Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger ; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli ; Quand j'avais faim...quand j'avais soif... qu'avez-vous fait pour moi et pou ces plus petits ? Matthieu 25/45 - Et il leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n’avez pas fait ces choses à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne les avez pas faites.

En sommes vous n'avez œuvré que pour vos panses rebondies, pour votre bien être personnel dans l'abandon de ceux qui vous avaient été confiés. Méchantes gens ! Voilà ce qui vous sera dit au temps du Seigneur, quand sa patience sera lassée.


L'Eglise est devenue peut à peu anorexique, modelant ses besoins spirituels à ce qui lui était présenté sur la table que l'on dit, que l'on prétend être celle du Seigneur ! Est-ce que la table du Seigneur est si pauvre et si mesquine en elle-même qu'elle n'aurait pas de quoi nourrir le peuple de Dieu ? D' ou connaissez-vous qu'il n'a pas été pourvu ? D’où savez-vous qu'il n'y a pas eu multiplication et abondance au point d'en ramasser pour un besoin ultérieur ?

Tu dresse en face de mes adversaire une table et l'huile dont tu oint nos têtes coule sur nous. Psaumes 23.


L'anorexie n'est pas une maladie, c'est ce que le monde veut nous faire croire, c'est ce que les pharisiens prétendent. C'est tout bonnement un manque d'appétit ; Mais ne dit-on pas que l'appétit vient en mangeant ! Alors, pourquoi priver le peuple de Dieu de la vraie nourriture qui lui convient et dont il a grand besoin, tout comme le moribond à besoins d'une perfusion. Jean 6 - JE SUIS LE PAIN DU CIEL, LA SEULE NOURRITURE DONT VOUS AVEZ BESOIN- Jean 6/32 - Jésus leur dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel, mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel ;

Il ne faut pas confondre le manque d'appétit avec le dégoût ! Le manque d'appétit peu provenir d'un manque d'intérêt pour ce qui est proposé, le dégoût est un rejet de ce qui est proposé. Donc, le peuple de Dieu à faim et soif, Christ le sait bien lui qui ira dire : prenez, Ceci est mon corps et vous n'aurez plus jamais faim.... Prenez, ceci est mon sang, vous n'aurez plus jamais soif ! - 1 Corinthiens...


L'anorexie est aussi une suite logique de la pauvreté de la qualité nutritive des aliments proposés. Si vous prenez La sainte Parole et que vous la transformez pour toutes sortes de raisons, le résultat se présent à un temps marqué, et c'est à quoi nous assistons aujourd'hui, par la pauvreté qui est manifestée dans tous les domaines spirituels de l'Eglise qui se devait d'être forte afin de nourrir le plus grand nombre.


Un célèbre médecin du nom de A. Paré, constatera de manière crédible que la nutrition parfaite est une parfaite assimilation de ce qui sert à nourrir ; C'est ainsi que toute partie qui se doit d'être nourrie peut l'être.

Si vous prenez l'esprit du monde afin de nourrir l'Eglise, elle dépérira, elle mourra. Si vous prenez la sainte Parole de Dieu afin de servir de nourriture à tous et toutes, elle fera des hommes, des femmes forts pleins de zèle et de foi pour le service divin ou tous et toutes sont appelés sans acception de personne.


Parce que le peuple n'a pas été nourrit par les bergers qui se devaient d'en prendre grand soin, voici ce qui est annoncé au travers de la bouche du Prophète Jérémie 23/15 - C’est pourquoi ainsi parle l’Eternel des armées sur les prophètes : Voici, je vais les nourrir d’absinthe, Et je leur ferai boire des eaux empoisonnées ; Car c’est par les prophètes de Jérusalem Que l’impiété s’est répandue dans tout le pays.


Ne croyez surtout pas que je suis en train d'extrapoler sur une minorité, non pas !

Je reçois des appels de ces âmes apeurées et angoissées qui ne savent plus que comprendre dans ce qu'elles entendent et reçoivent pour nourriture. En fait elles n'en peuvent plus de ce pain rassit, moisi, qui porte à l’écœurement. Elles veulent autre chose, elles veulent la vérité, elles veulent le pain de vie, elles aspirent à « voir » le Seigneur Yéshua.


Au travers de cette sous-alimentation spirituelle se cache cette parole  rapportée par Luc dans son Evangile - 6/39 ou il est dit ceci : Il leur dit aussi cette parabole : Un aveugle peut-il conduire un aveugle ? Ne tomberont-ils pas tous deux dans une fosse ?

Oui, réfléchissez à cette parole et exploitez toute sa richesse et sa profondeur. Si celui, celle qui a reçu du Seigneur le ministère de l'enseignement est anorexique, comment va-t-il, va-t-elle satisfaire à l'appétit de celui qui réclame son pain ?

Souvenez-vous de cette parole également : Matthieu 14/16 - Jésus leur répondit : Ils n’ont pas besoin de s’en aller ; donnez-leur vous-mêmes à manger.


Bergers, pasteurs, avez-vous en réserve de ce pain de gloire dont Christ est la saveur ou bien, tels les gabaonites, n'avez-vous que du pain rassis et moisit ?


L'Eglise est privée de nourriture spirituelle. C'est la pure réalité ! Aujourd'hui, le monde entier regarde du côté de Vatican, ou deux papes vivants vont canoniser, élever au rang de « saint  (?) «  deux papes morts, Jean XXII et Jean-Paul II.

Depuis que la nouvelle a été colportée par les médias du monde entier, il existe une frénésie païenne qui dépasse les bornes. En effet, il est dit, dans Mathieu 8/22 - Mais Jésus lui répondit : Suis-moi, et laisse les morts ensevelir leurs morts. Ce qui est en action aujourd'hui est une abomination, parce que l'église apostate honore la créature plutôt que d'honorer son Créateur. Le centre d’intérêt de ce jour n'est pas Christ, il n'en est pas question;Il est seulement question de deux personnes qui sont élevées dans une dignité qui revient de droit aux « élus » du Seigneur, à ceux qui sont « sauvés » par le sang de Christ Yéshua – Soyez saints (qui ? Tous) car je (qui ? Dieu) suis saint. Voilà la vérité ! Cette dignité n'est qu'arbitraire et illusoire, parce que ce n'est pas une dignité, un rang, qui élève l'homme, c'est Christ qui élève celui qui s'est abaissé jusqu'à terre en reconnaissant sa pauvreté et sa misère, donnant sa vie au Saint d'Israël. - 1 Pierre 1/15 - Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite - Hébreux 10/14 - Car, par une seule offrande, il a amené à la perfection pour toujours ceux qui sont sanctifiés.


Dans le livre d'Esther, 8/8 il est affirmé que la Parole de Dieu n'est pas révocable, aucunement, par personne, parce qu'elle est scellée par le Sceau de Dieu – Christ est Le Sceau divin et son sacrifice rend la Parole divine immuable. Aussi nous ne pouvons pas, selon les penchants de la pensée humaine, lui faire dire tout et n'importe quoi. Ceux qui, à ce jour, honorent la créature, sont à l'image de ceux-là qui honorèrent le veau d'or à la sortie d'Egypte.


Si le peuple de Dieu était nourrit de façon satisfaisante, il comprendrait combien est grand le blasphème puisque l'esprit luciférien agit de manière subtile en détournant l'adoration à qui doit la recevoir. Dieu est digne d'être adoré, pas l'homme. Voyez comment l'ange s'y pris afin d'empêcher l'apôtre Jean de se prosterner devant lui en remerciement et en gage de respect - Apocalypse 19/10 - Et je tombai à ses pieds pour l’adorer ; mais il me dit: Garde-toi de le faire ! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères qui ont le témoignage de Jésus. Adore Dieu. — Car le témoignage de Jésus est l’esprit de la prophétie.

Apocalypse 22/9 - Mais il me dit : Garde-toi de le faire ! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères les prophètes, et de ceux qui gardent les paroles de ce livre. Adore Dieu.


Saint Pierre de Rome, sur la place, environ un million d'individus acclamant l'homme, et de par le monde, deux milliards d'individus participant au même péché par le biais des ondes.

Jean XXII fut celui qui mis en place de manière ostentatrice une philosophie réunissant les bases de œcuménisme (reconnaissant ouvertement le bien fondé de toutes les religions – Christ n'étant pas invité à cette signature dans Vatican II) et Jean-Paul II s’essaya dans la mondialisation de l'église modernisée.

Mais en fait, aujourd'hui, si je m'applique a parler d'ostentation, c'est que tout ce branle-bas mondialisé et mondialiste préfigure ce qui advient de la vérité malaxée par des esprits lucifériens et devient un grande braderie philosophique qui veut se distinguer par des « œuvres d'éclat » et qui n'apprend rien à l'auditoire à part une démonstration publique de fastes et de richesses. Ou est l'humilité en cela ? C'est une parade dira le dictionnaire, cela corresponde très bien à ce que le Seigneur m'avait précisé par l'Esprit saint : DECORUM ET SPECTACULUM !


Maintenant que ces hommes ont été placé au pinacle de la gloire humaine, rejoignant ainsi d'autres avant eux, il va se produit l'effet « boule de neige » qui consiste à entretenir le côté mercantile des changeurs du Temple – déjà sont mis en service à l'adoration puis ensuite à l'acaparation palpable des reliques de ces deux hommes morts. Oui, ils sont bien morts, comme est le lot de chaque mortel ici bas.


Depuis longtemps déjà il est fait mention de ce qui se cache derrière Vatican II à savoir la récupération avide et terrestre des âmes qui ont un jour quitté le giron de l'église romaine, en y associant les religions du monde afin d'en faire une seule. Contrairement au dicton : diviser pour mieux régner, c'est ici, une façon déterminée de réunir toutes les âmes sous un seul bonnet : la tiare papale et non pas la couronne d'épines du Christ Saint Yéshua.


Frère, sœur ! Vous avez compris l'essentiel ? Parfait ! Ce qui est important, c'est votre salut, celui de votre âme, qui est unique. L'Esprit luciférien est à l’œuvre et il agit avec hardiesse, avec force, sachant que son temps est compté.


La vraie nourriture qui va fortifier vôtre âme, qui va faire de vous des adultes spirituels est La Parole de Dieu éclairée par l'Esprit saint. Demandez dit le Seigneur, et il vous sera donné ! Tu as faim ? Demande à christ et il te rendra participant à la coupe de souffrance, à la coupe de gloire ! Tu as soif, insiste ! Il ne fait acception de personne, et celui, celle qui marche dans son empreinte n'est pas rejeté, nullement !


Les religieux de ce jour sont à l'identique de ce qui était il y a des siècles en arrière, rien de nouveau nous informe l'Ecclésiaste !

Aujourd'hui, les hommes adorent la Bête, et dansent sur les parvis du diable, mais il faut toujours garder en mémoire que c'est bientôt Maranatha ! Christ revient chercher son épouse virginale, pas celle qui s'est prostituée à la « lumière » des Ténèbres.


Tant que vous direz : il est écrit, alors vous ne perdrez pas votre route, vous marcherez sur les sentiers anciens.

Il est écrit : jette ton pain (spirituel) à la surface de l'eau... Ecclésiaste 11/1 - Jette ton pain sur la face des eaux, car avec le temps tu le retrouveras ;

Nourrit celui qui a faim … Esaïe 58/10 - Si tu donnes ta propre subsistance à celui qui a faim, si tu rassasies l’âme indigente, ta lumière se lèvera sur l’obscurité, et tes ténèbres seront comme le midi - Esaïe 58/7 - Partage ton pain avec celui qui a faim, et fais entrer dans ta maison les malheureux sans asile ; Et ne te détourne pas de ton semblable. Ne ferme pas ton âme ni ta porte mais si tu vois un homme nu, couvre-le,

En tout cela, il ne s'agit pas que de paroles concernant la nourriture du ventre, mais aussi celle de l'âme.


Nourrissons, certes, le ventre des affamés, mais apportons-leur la vraie nourriture de l'âme, celle décrite dans Jean 6.


Avec tous nos beaux et bons sentiments humanistes, nous avons occulté la vérité de la vraie Parole de Dieu et nous avons transformé nos assemblées en patronage ou tout à chacun peut venir se chauffer auprès du feu et repartir tel qu'il est venu. Ce n'est pas ainsi que christ nous parle de son enseignements prioritaire sur toutes choses - Luc 14/23 - Et le maître dit au serviteur: Va dans les chemins et le long des haies, et ceux que tu trouveras, contrains-les d’entrer, afin que ma maison soit remplie.


Ici, il est fait mention d'obligation, de' forcer, d'obliger à ceux qui sont perdus d'entrer dans la maison du Seigneur afin de participer au festin des noces. Pourquoi ? Parce que l'esprit luciférien égare de mille façons ceux qui perdent leur temps, imaginant que le temps leur apartient ; C'est faux, nul n'est maître de son temps qui lui est impartit par le Seigneur.

Il nous est ainsi montré que nous ne devons pas nous lasser, ni être des tièdes, des lâches devant les pécheurs et nous taire, prétextant toutes les bonnes excuses qui ne nous serviront pas au jour ou nous serons devant le Roi des rois qui juge les vivants et les morts.


Nous mourons faute de nourriture solide, et nous acceptons, au nom de l'humaniste que nous devenons, toute choses : le mariage homosexuel, l'adoption des enfants par des homosexuels, des lois qui trahissent la loi divine, des abus de tous genres, les couples non unis par le mariage, le divorce presque offert dans la corbeille des noces, etc... Çà suffit !

Dieu à voulu donner la connaissance à son peuple qui l'a rejeté, aussi nous mangeons de ce potage dont il est dit  dans 2 Rois 4/39 et 40 - L’un d’eux sortit dans les champs pour cueillir des herbes ; il trouva de la vigne sauvage et il y cueillit des coloquintes sauvages, plein son vêtement. Quand il rentra, il les coupa en morceaux dans le pot où était le potage, car on ne les connaissait pas. On servit à manger à ces hommes ; mais dès qu’ils eurent mangé du potage, ils s’écrièrent : La mort est dans le pot, homme de Dieu ! Et ils ne purent manger.

Oui, la mort est dans le pot et semaine après semaine, on nous sert de cet infamie et nous mangeons sans discerner pourquoi nous sommes malades à la mort.

Matthieu 23/27 - Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux au dehors, et qui, au dedans, sont pleins d’ossements de morts et de toute espèce d’impuretés.


A quoi ressemble celle qui se devait être « La Grande Assemblée des Saints » sinon à un lieu de restauration rapide ou nous mangeons de tout et de rien, sans savoir ce qui est bon ou pas ; et nous avalons sans mastiquer, ce qui affaiblit la santé de notre estomac. Nous avalons rapidement, et ensuite nous avons une grande sensation de vide et de faim, et nous pensons que Dieu ne nous parle plus, que l'Esprit Saint nous oublie, et que, et quoi... Non ! Ce qui est faux et que l'on veut faire passer pour véritable, c'est cette nourriture infâme qui nous laisse sur notre faim. C'est de la nourriture industrielle, non plus artisanale. Et quand à ce qui en est la texture, nous avalons en toute confiance, sans nous apercevoir que tout est frelaté et abject, sans regarder de près les vers de la pourriture qui souille la coupe.

Puis-je accepter de prendre la coupe avec celui qui détourne la vérité pour son propre profit ? Puis-je accepter de m’asseoir avec le méchant ? Faut-il se taire par forme d'amour ? Mensonge, mensonge, mensonge !

Non !

La Bible dit : heureux celui qui ne s'assied pas avec le méchant - Psaumes 1/1 - Heureux l’homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, qui ne s’arrête pas sur la voie des pécheurs, et qui ne s’assied pas en compagnie des moqueurs... Encore : Jacques 4/17 - Celui donc qui sait faire ce qui est bien, et qui ne le fait pas, commet un péché.


Si tu sais faire la différence entre le bien et le mal mais que, par laxisme, ou tout simplement pour plaire au plus grand nombre, tu acceptes dans le silence ce qui est injuste dans l'Assemblée, tu te rends injuste et tu supportera la colère du Saint qui t'auras fait connaître ce qui est juste et que tu bafoue pour plaire aux hommes.1 Thessaloniciens 2/4 … mais, selon que Dieu nous a jugés dignes de nous confier l’Evangile, ainsi nous parlons, non comme pour plaire à des hommes, mais pour plaire à Dieu, qui sonde nos cœurs.


Nous devons cesser de nous comporter comme des enfants désireux de plaire à tous et toutes, Christ n'a pas recherché le plaisir de l'homme, mais il est venu afin de lui offrir, en son corps, le salut de son âme pécheresse.

Ceci n'est pas un discours courtois, mais pure vérité.

Il faut que l’église accepte ce qu'elle est devenue, demande pardon à Christ Yéshua et axe de nouveau son devenir spirituel sur le centre de sa vie, La Parole vivante. C'est alors que Dieu se souviendra de son alliance avec nous, les hommes, et peut-être, alors oui, peut-être, reviendra-t-il du mal qu'il nous voulait faire et nous bénissent à nouveau. Jérémie 26/3 - Peut-être écouteront-ils, et reviendront-ils chacun de leur mauvaise voie ; alors je me repentirai du mal que j’avais pensé leur faire à cause de la méchanceté de leurs actions.


Frères et sœurs ! Fuyez Babylone et ses tentations fastueuses ; c'est un ordre du Seigneur.


Esaïe 48/20 - Sortez de Babylone, fuyez du milieu des Chaldéens ! Avec une voix d’allégresse annoncez-le, publiez-le, Faites-le savoir jusqu’à l’extrémité de la terre, Dites : L’Eternel a racheté son serviteur Jacob !


Jérémie 50/8 - Fuyez de Babylone, sortez du pays des Chaldéens, et soyez comme des boucs à la tête du troupeau !


Jérémie 51/6 - Fuyez de Babylone, et que chacun sauve sa vie, de peur que vous ne périssiez dans sa ruine ! Car c’est un temps de vengeance pour l’Eternel ; Il va lui rendre selon ses œuvres.


1 Corinthiens 10/14 - C’est pourquoi, mes bien-aimés, fuyez l’idolâtrie.


Après cela, je sais une chose : nombreux sont ceux qui ne pourront pas dire : nous ne savions pas !


Ne demeurez pas dans ces faux-temples ou l'impudicité s'étale ouvertement. Il y aura rétribution pour eux, marchands d'âmes, mais pour vous, si vous êtes affamés de la vérité, de la vraie Parole de Dieu, de Christ Yéshua pain du ciel offert aux hommes pour le salut de leur âmes pécheresses, alors vite, rendez-vous à la table du Seigneur ou tout est mis à notre disposition afin que nous soyons rassasiés du vrai pain du ciel.


Shalom.