Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 LA VERITE DE L'EVANGILE

dans la simplicité de la Vérité

de Dieu par Christ Le vivant !


Par Naomie le 22 Mars 2012 .

SHALOM !


2 Chroniques 18/15 - Et le roi lui dit: Combien

de fois me faudra-t-il te faire jurer de ne me

dire que la vérité au nom de l’Eternel?


Frères et sœurs, je m'adresse à vous chargée d'une mission importante puisqu'elle consiste à vous rappeler la vérité fondamentale de la Parole de Dieu, parole bien trop souvent diluée selon « la religion » et ne reposant plus sur Christ, mais sur un protocole dicté par la théologie, où pire encore, par la religion.

Si je ne parle pas, ce sont des pierres qui s'adresseront à chacun d'entre vous parce que la vérité est aussi simple que cela : si tu crois, tu verras !Romains 10/9 - Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé.

Lorsque j'étais plus jeune, la fougue qui m'animait faisait que je considérais ces paroles comme de la bouillie pour bébé spirituel, et sans être moqueuse, respectueuse de la Parole provenant de Dieu, je la trouvais simpliste ; c'est peut-être pour cela qu'à ce jour, j'ai le désir de vous parler non pas de la base scripturaire de la Parole écrite, mais simplement la replacer en conformité avec la foi de l'enfant qui vient de comprendre la « splendeur » de son père et le désir de lui plaire en toute circonstance.

Je n'ai pas perdu ma fougue, mais j'ai l'intime conviction qu'à ce jour elle est assaisonnée avec un peu de la sagesse divine dont Salomon faisait la demande, et tout comme je l'ai fais.

Depuis bien des années, je suis passée par de nombreux chemins qui tous avaient leur attrait, oui, mais peu a peu, j'ai progressivement déserté ces chemins afin de reprendre les voies anciennes, celles que nous trouvons au pied de la croix et aussi sous le trône de Dieu où coule cette eau vive éternelle.

Jérémie 6/16 - Ainsi parle l’Eternel: Placez-vous sur les chemins, regardez, et demandez quels sont les anciens sentiers, quelle est la bonne voie; marchez-y, et vous trouverez le repos de vos âmes! Mais ils répondent: Nous n’y marcherons pas.

Jérémie 18/15 - Cependant mon peuple m’a oublié, il offre de l’encens à des idoles; Il a été conduit à chanceler dans ses voies, à quitter les anciens sentiers, pour suivre des sentiers, des chemins non frayés.

Je vais revenir sur l'essentiel, l'axe véritable d'une vie donnée à Christ le Seigneur Dieu Eternel.

Remarquez combien nous parlons facilement de « Dieu » ou encore de « religion » mais combien peu nous avons de zèle pour parler de Christ Le Vivant de Dieu qui affirme - Jean 15/5 - Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire ; Ou bien encore : je donne ma vie pour mes brebis - Jean 10/ 15.

Parce que la vision œcuménique est en accélération (hier au soir, après la tuerie de Toulouse ou furent tués 4 juifs dont 3 enfants, le Grand Rabbin de France, assis à côté du représentant des musulmans de France, se congratulaient, s'appelaient frères, mais surtout, le Grand Rabbin fut interpelé avec sévérité par la présentatrice parce qu'il ne fallait pas évoquer les enfants tués à Gaza) ; parce que les religions mélangées comme les dés dans un gobelet de jeu, agités avec force par la puissante main du Malin, ne feront pas ressortir autre chose que ce qui est prévisible dans le temps parce qu'écrit dans le passé. Œcuménisme en marche fera que les hommes et femmes de foi, ceux qui annoncent Christ Seigneur et Roi, Dieu éternel, seront montrés du doigt comme le furent les « hérétiques » de jadis, je veux parler des Huguenots, des Camisards, des Cévenoles, et des protestants qui savaient annoncer Christ Seigneur de leur vie.

Ils n'auraient pas « sympathisé » avec ceux qui renient le Seigneur et qui disent que Allah est dieu ! Non, messieurs les menteurs, Allah n'est pas dieu parce que le salut proposé par ce dieu-là ne repose pas sur la foi mais sur l'action ; parce que ce dieu là n'a pas versé son sang pour le rachat de l'âme perdue, parce que ce dieu-là ne porte pas le nom de l'Eternel, ne peut pas dire : JE SUIS CELUI QUI EST, que ce dieu-là n'annonce pas la parole de vie, parce que ce dieu-là n'est pas dieu créateur... Jean 10/17 - Le Père m’aime, parce que je donne ma vie, afin de la reprendre, et 10/28 -Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main.

Je ne suis pas une révolutionnaire, non pas ; Mais le propre de la Parole de Dieu écrite dans la Bible est justement de « demeurer propre- vraie » sans variation aucune. Hors, elle est manipulée selon le sens du vent, et les courants religieux la malmène jusqu'à la rendre « ennemie » des gens de biens qui recherchent la vérité pure et sainte. Hébreux 10/39 - Nous, nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour se perdre, mais de ceux qui ont la foi pour sauver leur âme.

J'ai déjà eu à le dire, l'écrire : il est important de ne pas se détourner de la véritable parole de Dieu, car grand est le risque de la perdition éternelle ! Mais d'autres bien avant moi eurent aussi ce privilège, et d'autres après moi auront à prendre le flambeau de la vérité et de courir jusqu'à la victoire finale - 1 Corinthiens 9/24 - Ne savez-vous pas que ceux qui courent dans le stade courent tous, mais qu’un seul remporte le prix? Courez de manière à le remporter.

Paul connaissait son vécu, le Seigneur également ; et jamais, après être passé par le feu aurait-il été désireux de perdre une miette de la vérité proclamée par Le Verbe via l'Esprit Saint puisque Paul n’eut pas le privilège de vivre aux pieds de Yéshua, il le déclare ouvertement : éduqué par Gamaliel en ce qui concerne « la théologie » de la foi judaïque – Actes 22/3.

Paul est celui qui écrira ceci  dans Romains 2/13 - Ce ne sont pas, en effet, ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu, mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront justifiés.

Christ d'affirmer qu'en lui la Loi est bonne puisqu'elle s’accomplit parfaitement en Lui (et non pas dans la théologie humaine, ou encore dans l'application que l'on veut en faire)

Matthieu 5/17 - Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.

Ici, au travers de la lecture de Luc 2/27 nous constatons que la loi fut pleinement accomplie par les parents de Christ bébé (8 jours) dans la pratique de la circoncision et du don du nom et l'offrande faite de deux oiseaux.

Mais ce n'est pas ce que le Seigneur veut que nous sachions dans une révélation parfaite de l'Evangile – Parole de Dieu : En Christ seul n'a de valeur la loi écrite et révélée par l'onction et l'action de l'Esprit saint, nullement autrement.

La jonction entre les deux se fait dans l'articulation de l'Esprit saint, pas autrement.


La simplicité n'enlève pas la force, et la puissance n'est pas dans la démesure !


Quel a été le facteur déclencheur de ma vie transformée et donnée à Yéshua ? De longs discours ? Des miracles imposants ?

Qu'est-ce qui m'a conduite jusqu'à ce jour après tant de périples et de tempêtes sans que la force et la puissance des premiers jours ne s’estompe jamais ?

La simplicité du mot AMOUR et toute la puissance de l'amour de Christ dévoilé à Golgotha et révélé dans une chambre de mon appartement, seule face à moi-même, sous l'onction de puissance de l'Esprit de Dieu déversée sur moi ; instant sublime que je ne peux pas oublier.

La force qui est mienne n'est que celle dont il est question dans les paroles de Paul dans le texte de 2 Corinthiens 12/9 - et il m’a dit: Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi.

Lorsque nous lisons la Parole de Dieu, Parole de Vie, nous devrions cesser de la lire comme un banal ouvrage détenteur de quelques secrets cachés, où de chercher au travers des écrits saints des « pronostics » établis , pareils à des « pythies » (devins)

N'allez pas dire que cela n'est pas, trop de fois j'ai pu constater que cela était.

Cela va de la numérologie jusqu'au « paroles » cachées, mais si la Bible est encore voilée dit le Seigneur, c'est à cause de notre incrédulité - 2 Corinthiens 4/3 - Si notre Evangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent.


LA PAROLE DE DIEU BANALISEE !

(extrudée de la substance spirituelle)


En effet, nous donnons une très grande importance à la « filière théologique » au dépend de « la filière spirituelle » offerte au travers de l'effusion de l'Esprit saint.

En recevant ce verbe extruder, j'ai du prendre connaissance de sa définition au travers d'un dictionnaire et voici la résultante du mot extrusion ; vous comprendrez pourquoi le mot filière est le terme approprié.

L'extrusion est un procédé de fabrication « thermo mécanique » par lequel un matériau compressé est contraint de passer par une filière de forme définie afin d'obtenir une pièce définie.

En fait, travaillant avec mon époux dans la « filière » plasturgie, j'avais un aperçu de la définition.

Proverbes 2/10 - Car la sagesse viendra dans ton cœur, et la connaissance fera les délices de ton âme;

Lorsque le savoir remplace la révélation, il est dangereux de s'y ancrer ; ce n'est plus un sauvetage mais une perdition.

Dieu n'est pas contre le savoir, mais le savoir doit engendrer la connaissance spirituelle donnée par le Seigneur, révélée par l'Esprit saint, dont nous ne faisons plus grand cas où que nous reléguons à des emplois subalternes , juste bon à nous dire que nous sommes les plus beaux, les plus mieux, etc...

Dieu veut nous donner la connaissance  spirituelle empreinte de sagesse qui nous fait évoluer dans le « registre de Dieu » et non pas le savoir « imbécile » – la lettre qui tue  -

2 Corinthiens 3/6 - Il nous a aussi rendus capables d’être ministres d’une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’esprit; car la lettre tue, mais l’esprit vivifie.

En quoi cela peut se faire, et comment ? Simplement en sortant des voies de la vérité inspirée par l'Esprit saint et ainsi, la Parole autrefois inspirée n'est plus qu'une bouillie fadasse qui perd de sa texture spirituelle et n'engendre plus que des « marmots » incapables de se servir d'une cuillère pour manger.

La Parole de Dieu doit faire de nous un peuple fort, humble et puissant tout à la fois !

L'humilité de Christ et le manteau royal de notre héritage doivent recouvrir notre dos, ensemble.

Où sont les miracles d'autrefois ? Ils se sont transformés en mirages et dès la première vision, ils s'enfuient loin de nous ! Où sont La Puissance et L'Equité ? Envolées !

Où est La Parole Vivante qui, au sein des rassemblements devrait, telle un ouragan, convaincre de péché et cela jusqu'après la mort ? Romains 6/23 - Car le salaire du péché, c’est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur.

Si tu connaissais le don de Dieu...Jean 4 /10 - Jésus lui répondit: Si tu connaissais le don de Dieu et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire! tu lui aurais toi-même demandé à boire, et il t’aurait donné de l’eau vive.

Paul, toujours lui, affirme dans l'épitre 1 adressée aux Théssaloniciens, chapitre 1/5 que l'Evangile prêché par les soins des apôtres et disciples, n'est pas de la mélasse, mais une Parole pleine d'Autorité et de puissance, avec l'Esprit saint. Il souligne que cette Parole était accompagnée de la puissance de Dieu, pas que des mots, mais la démonstration de la Puissance.

L'Evangile n'est pas un brouet d'eau clair ; la force de l' Evangile est dans cette Parole : JE SUIS LE VRAI PAIN DU CIEL DONNE PAR MON PERE ! Les Evangiles disent ceci : PRENEZ ET MANGEZ... PRENEZ ET BUVEZ ! Parce que c'est en moi le don de Dieu, don parfait qui va vous conduire au salut éternel si vous avez suffisamment de foi pour y croire !

C'est ça la force toute puissante de la révélation de l'Evangile !

Jean 6/32 - Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel, mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel;

Jean 6/58 - C’est ici le pain qui est descendu du ciel. Il n’en est pas comme de vos pères qui ont mangé la manne et qui sont morts: celui qui mange ce pain vivra éternellement.

Est-ce que tous ont mangé ? Est-ce que tous ont bu ? Malheureusement non ! Beaucoup se sont contentés de ne manger à l'aide d'une fourchette une soupe trop claire, et d'autres n'ont pas pu supporter le vin puissant de la coupe, préférant de loin la piquette diluée d'eau.

Jérémie 2/13 - Car mon peuple a commis un double péché: Ils m’ont abandonné, moi qui suis une source d’eau vive, pour se creuser des citernes, des citernes crevassées, qui ne retiennent pas l’eau.

La Parole vivante n'est plus devenue qu'un simple « jeu de piste fléché » parce que la substance, sa substance spirituelle en a été ôtée par manipulations pour, soit disant empêcher le mal de s'extérioriser au sein de l'église ; mais en agissant ainsi, en ôtant des os leur substance la moelle, les os fragilisés se sont rompus et il n'est plus que plâtrages et bandages plutôt que solidité.

2 Corinthiens 12/21 - Je crains qu’à mon arrivée mon Dieu ne m’humilie de nouveau à votre sujet, et que je n’aie à pleurer sur plusieurs de ceux qui ont péché précédemment et qui ne se sont pas repentis de l’impureté, de l’impudicité et des dissolutions auxquelles ils se sont livrés.

Paul s'adresse à l'église que nous appelons « primitive » mais qui n'avait rien d'idéale puisque le péché était en elle, tout comme il est encore au sein de nos supers assemblées, réunions, cultes...

Le péché ne consiste pas seulement en une action, un fait contraire à la volonté divine, c'est plus que cela, parce que notre vision du péché est banalisée également, selon nos besoins d'être rassurés alors qu'il vaudrait bien mieux être au fait de la réalité engendrée par notre attitude et notre désobéissance chronique.

Ici, dans 1 Timothée 4/3 – La Parole est implicite et claire aussi : il est question de la prescription du célibat pour les « prêtres ordonnés » où l'interdiction d'aliments que Dieu a créés afin qu'ils soient pris avec action de grâces par ceux qui sont fidèles et ont connus la vérité.

Parole détournée – Paul dira simplement ceci : tout est permis, mais tout n'est pas utile – à nous de savoir faire l'équilibre dans nos besoins.

1 Corinthiens 6/12 - Tout m’est permis, mais tout n’est pas utile; tout m’est permis, mais je ne me laisserai asservir par quoi que ce soit.

1 Corinthiens 10/23 - Tout est permis, mais tout n’est pas utile; tout est permis, mais tout n’édifie pas.


LE PECHE BANALISE

Que n'allons-nous pas faire ou dire au nom de l'amour ? Nous allons jusqu'à bafouer la Parole de Dieu avec en fond d'écran, l'Amour de Dieu pour sa créature, et le pardon auquel nous avons droit, si jamais nous nous repentons de notre péché et des blessures que nous sommes enclins à infliger aux autres, à nos frères et sœurs premièrement.

Nous prenons pour base cette parole - Proverbes 10/12 - La haine excite des querelles, mais l’amour couvre toutes les fautes. Ou cette autre tirée des Actes 10/43 - Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés.

Faut-il être amené à penser, puis à croire que tous les péchés (même les miens) recevrons l'absolution si nous ne les avouons pas, si nous ne les dénonçons pas, si tel un sucre en bouche nous en savourons la texture et l'odeur ? Non, seulement ce qui est raisonnable de penser est que l’amour parfait de Dieu transposé en Christ Yéshua mort sur la croix pour les hommes pécheurs, couvre ceux-ci et les enroulent dans cet amour parfait et sans hypocrisie, pour les conduire à l'abandon de ces péchés et les mener au salut éternel ; à condition que ces hommes-là le souhaitent et entre dans la paix de Dieu par le shalom : paix aux hommes dont la volonté est bonne.Psaumes 51/12 (51-14) - Rends-moi la joie de ton salut, et qu’un esprit de bonne volonté me soutienne!

Seule, et cela est écrit dans La parole de Dieu, la foi en Christ Yéshua, en sa divinité, sa mort et sa résurrection, fera que l'homme pécheur recevra le pardon de son péché.

Une question alors : faut-il laisser les hommes dont le péché est flagrant, qui n'ont pas reçu le pardon de leur péché parce qu'ils ne connaissent point le Seigneur Yéshua – Le Seigneur entendez bien, faut-il les laisser se perdre dans le néant d'une vie sans Lumière ?

Je dis non bien entendu !

Il en est ainsi d'Israël qui est promis au salut mais au salut par Christ Yéshua Le Messie de Dieu et nul n'y échappera. Tout genou fléchira et toute langue confessera...

Esaïe 45/23 - Je le jure par moi-même, La vérité sort de ma bouche et ma parole ne sera point révoquée: Tout genou fléchira devant moi, toute langue jurera par moi.

Romains 14/11 - Car il est écrit: Je suis vivant, dit le Seigneur, tout genou fléchira devant moi, et toute langue donnera gloire à Dieu.

Philippiens 2/10 … afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre,

Nous assistons à une manœuvre démoniaque : l'éradication de la puissance de la Parole de Dieu contenue dans l'Evangile de Dieu, insufflé par l'Esprit saint à l'esprit d'hommes régénérés et bien disposés dans le salut divin.

Pour preuve ? Au travers de cette barbarie qui vient d'être en territoire de France, alors que tous se battent afin d’offrir la meilleure image de lui-même et de son « plan » pour l'avenir de France et de ses habitants, l'image la plus représentative de œcuménisme prochain (déjà calculé sur les plans de l'architecte maudit) les juifs, les musulmans, les chrétiens tous ensembles oui mais, ensemble et rassemblés autour de qui, autour de quoi ? Pas autour de Yéshua, surtout pas ; mais autour d'une pensée collective qui se veut rassurante, tout comme se veut rassurante l'idéologie satanique d'une « Eglise » unique, universelle (tout comme les Droits de l'Homme) radiant l'essence même de l'Evangile qui est « construit » tout autour de la naissance de la vie et de la mort, puis de la résurrection de Yéshua !

Les juifs attendent « leur » messie, les musulmans ne le reconnaissent pas, les chrétiens ne le connaissent plus !

Christ Yéshua, et j'insiste sur son nom parce que bien des hommes ont eu l'outrecuidance de se proclamer Christ à sa place, est LE VERBE INCARNE, la révélation de Dieu au sein de l'humanité, de la possibilité de sortir de la condamnation éternelle en la foi dans le salut offert par l’œuvre accomplie sur la croix ! Ni rien, ni personne ne changera quoi que ce soit à cette affirmation éternelle. Christ est Dieu, Dieu éternel, révélé au hommes afin que le plan satanique n'ait plus d'affirmation dans le plan divin.

Donc, union entre les religions égale éradication de la foi en Christ par l'abolition de la nécessité de croire en cet Evangile triomphant, et tous ensembles, chrétiens (dans toutes les dénominations connues) musulmans et juifs y compris priant chacun pour que demeure debout l'édifice idolâtre et païen de la tour de Babel reconstituée sur ses bases antiques, et l'esprit de Nimrod au milieu de tous !

Ou est la place de Christ ? Celle de Dieu ? Un bouddhiste priant avec un musulman ? Les musulmans se réclamant du Coran et de la Charia ? Les musulmans frères ennemis d'Israël, n'oubliant pas que le dieu qu'ils se sont donné (Allah) n'est pas l'Eternel Dieu révélant Le Fils et l’œuvre de la croix ?

Réfléchissons un peu, il est grand temps de le faire ! Mahomet n'est pas Yéshua ! Mort aux juifs, aux infidèles, tel est le cri de foi de l'Islam, et s'il ne faut pas faire de vagues dans la compréhension des termes (les politiques et religieux réunis) je dis qu'il ne faut pas entrer dans cette vague populiste qui surf sur une seule et unique vague dont le nom est l'Impie !

Faire la différence entre Celui qui pardonne le péché avoué et abandonné et celui qui annonce en récompense dans son paradis l'attribution de vierges pour son plaisir charnel !Actes 5/31 - Dieu l’a élevé par sa droite comme Prince et Sauveur, pour donner à Israël la repentance et le pardon des péchés.

Dieu le Père, par l'écriture sainte (la Bible) nous donne l'affirmation du don de l'Esprit saint (à celui qui croit en Christ bien sur) Actes 2/38 - Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint-Esprit.

Les Evangiles écrits, révélation écrite de la vie de Christ le Messie annoncé dans l'Ancien Testament, application terrestre de la dimension spirituelle humaine, ne peuvent pas être comparés aux écrits humains tendant à faire disparaitre, se servant du doute et du mensonge comme armes, de la dimension divine et spirituelle du Messie Yéshua. Romains 2/16 - C’est ce qui paraîtra au jour où, selon mon Evangile, Dieu jugera par Jésus-Christ les actions secrètes des hommes.

Dieu veut nous faire savoir la vérité afin qu'elle soit conservée dans notre cœur comme un sceau indélébile et irremplaçable : Luc 1/77 - Afin de donner à son peuple la connaissance du salut par le pardon de ses péchés... Luc 24/47 … et que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations, à commencer par Jérusalem.

Mangée par l'incrédulité ; effacée à cause de la tiédeur ; incriminée à cause de l'esprit du monde, la foi véritable est engluée dans une certitude faite de mensonges , et les actions de grâce qui s'élèveront ne sont pas adressées en faveur de Christ, mais de l'esprit de La Bête qui a reçu l'approbation de ceux qui déjà l'adore - Apocalypse 17/13 - Ils ont un même dessein, et ils donnent leur puissance et leur autorité à la bête.


Ils ont honte de la vérité ! La vérité aura honte d'eux !


Romains 1/16 - Car je n’ai point honte de l’Evangile: c’est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec,

Jean 7/38 - Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture.

Je l'affirme avec cette autorité qui vient de Dieu : Ceux-là qui se seront détournés de Christ seront privés éternellement de la vision de La Vérité et de la vie abondante qui sont réservées à celui, celle qui aura cru dans le Fils révélé, dans celui-là qui nous a donné la révélation spirituelle de Dieu et la possibilité du salut accordé en la confession du péché (devant Dieu) et surtout de l'abandon des œuvres méchantes accomplies, et surtout de l'abandon du royaume démoniaque.Jérémie 17/13 -Toi qui es l’espérance d’Israël, ô Eternel! Tous ceux qui t’abandonnent seront confondus. - Ceux qui se détournent de moi seront inscrits sur la terre, car ils abandonnent la source d’eau vive, l’Eternel.

Jean 7/38 - Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture.

La République est l'ennemi de Dieu qu'elle a transformé en « Etre Suprême » et dont elle s'est dotée afin d'abolir la foi en un Dieu Créateur et Sauveur ! Bien des Nations ont agit pareillement, et la laïcité est devenu ce dieu moderne dont le messie est l'esprit du monde !

C'est l'esprit de La Bête qui s'active et qui monte des Abîmes afin d'en perdre le maximum.

Ceux-là qui auront cru aux miracles et prodiges de l'esprit de La Bête (Œcuménisme religieux et Système humain réunis) celui qui s'attachera à cette Puissance démoniaque portera sur lui la marque de l'infamie (Jadis existait ce que l'on appelle encore aujourd'hui la marque de la flétrissure, la fleur de lys, fleur des rois, dont on marquaient les criminels. )


Lorsque nous disons certaines paroles, nous n'en connaissons pas ni la profondeur, si l'ampleur.

Nous parlons « du temps des Nations » sans en comprendre la portée ni la signification.


Luc 21/10 - Alors il (Christ) leur dit: Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume;

C'est ce qui se vit actuellement, ce qu'Ezéchiel révélait en son temps : Ezéchiel 30/3 - Car le jour approche, le jour de l’Eternel approche, Jour ténébreux: ce sera le temps des nations...

Mathieu dans l'écriture de l'Evangile24/7 - Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre.

Nous avons un aperçu de la vérité dans les temps qui viennent, mais que savons-nous en ce qui concerne l'application de : un Royaume contre un Royaume ?

Que n'ai-je pas entendu concernant une possible explication s'appliquant à cette parole ; et moi-même par le passé n'ai-je pas compris ce que cela voulait dire, jusqu'au jour où l'Esprit saint m'ouvrit l'intelligence de la compréhension de La Parole afin de pouvoir comprendre.

Il est deux Royaumes : un royaume terrestre, un royaume spirituel.

Nous sommes issus de ce second royaume, parce que si notre enveloppe charnelle est faite de sang et de chair, notre être intérieur, spirituel, est pur esprit.

Voyez et jugez par vous-même : 2 Corinthiens 4/16 - C’est pourquoi nous ne perdons pas courage. Et lors même que notre homme extérieur se détruit, notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour.(?)

Colossiens 3/10 … et ayant revêtu l’homme nouveau, qui se renouvelle, dans la connaissance, selon l’image de celui qui l’a créé.

Notre enveloppe terrestre ne peut pas prétendre à l'immortalité, elle se corrompe, elle se détruit peu à peu ; ceci est la conséquence de l’œuvre de la désobéissance du premier couple en Eden ; mais rien, je dis bien rien, ne nous incite à penser que l'esprit que nous sommes sera détruit ; quand bien même il ne serait pas promis à la vie en présence du Seigneur.


Celui qui mourra en Christ vivra quand même.


Qu'avons-nous retenu, appris de cette affirmation si forte ?

En réalité, bien peu de chose, parce que trop souvent les « bergers » qui sont à la tête du troupeau divin n'ont d'approche que celle reçu par l'enseignement au travers de la théologie, alors que cette parole ne provient que de la révélation par l'Esprit saint !

Dans la maturité spirituelle qui est sienne, Jean a su et connu cette profondeur spirituelle qui émane de la Parole, du Verbe, de Christ qui affirme ceci :

Jean 6/51 - Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde.

Jean 6/57 et 58 - Comme le Père qui est vivant m’a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi. C’est ici le pain qui est descendu du ciel. Il n’en est pas comme de vos pères qui ont mangé la manne et qui sont morts: celui qui mange ce pain vivra éternellement. Dans Hébreux 12/9 nous connaissons que Dieu le Père est Père des esprits.


Jean 11/25 - Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort;


Croyez-vous en Christ Yéshua ? Croyez-vous qu'il est le Messie descendu du ciel, d’au-près du Père afin de nous révéler l'amplitude de cette affirmation spirituelle ?

Croyez-vous que si vous êtes de lui, en lui, vous vivrez, quand bien-même vous seriez mort ?

Alors, vous êtes heureux dit le Seigneur.


Matthieu 10/33 ... mais quiconque me reniera devant les hommes, je le renierai aussi devant mon Père qui est dans les cieux.


Shalom et amen.