Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

title

 

LA VOIX QUI CRIE DANS LE DESERT

 

Par Naomie le 20 Octobre 2013.

 

SHALOM !


Je suis comme vous ! J'ai souvent l'impression de crier dans une vaste étendue désertique et que ma voix ne porte pas, ne rencontrant que l'écho du vide, et c'est une sensation terrible que celle-ci !

Qui va entendre cette voix qui se veut pourtant éclatante et forte mais qui n'offre que peu de résonance alors que le monde en flamme se consume et est en péril un peu plus chaque jour ?


LA VOIX QUI CRIE DANS LE DESERT !

 

LE VERBE FAIT CHAIR ET LA CHAIR CRUCIFIEE POUR QUE SE TAISE LA VOIX DE L'ESPRIT SAINT !

ECOUTEZ ! ENTENDEZ CETTE VOIX FORTE CRIANT :

PERE ! PARDONNE-LEUR CAR ILS NE SAVENT PAS CE QU'ILS FONT !

ECOUTEZ LA VOIX DU SILENCE QUI PORTE SI LOIN POURTANT ET QUI COUVRE LA SURFACE DE LA TERRE :

Lorsque le fils de l'homme sera élevé, il attirera tous les hommes à lui !

Jean 12/32 - Et moi, quand j’aurai été élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi.

 

N'en avez-vous pas assez de cette situation ou on se perd un peu plus jour après jour ?

Ecoutez le silence dans le désert de ce monde qui déjà se moquait lorsque le prophète Noé construisait, selon la volonté de Dieu l'Eternel, une Arche spécifique, une Arche grandiose, une Arche devant mettre à l’abri 8 personnes, 8 humains, et en plus une paire de tous les animaux de la création, sans oublier les plantes fourragères, les plantes qui serviraient à un nouveau départ, dont la vigne qui servirait non pas à faire du « vin de messe » mais qui un jour remplirait la coupe de notre Arche à nous, hommes et femmes de foi, une Arche glorieuse qui surpassera l'Arche ancienne et dont le nom est Christ Yéshua !


Ecoutez la cacophonie de ce monde bruyant et pourtant silencieux !

Bruyant parce que les voix de la terre se sont liguées contre l'Oint de l'Eternel afin qu'il se taise, ou du moins, que sa voix se perde dans les bruits inutiles qui montent jusque aux nues, et silencieux aussi parce que paradoxalement, les contraires s'attirent et le bruit veut réduire au silence la voix des prophètes !

Mais jamais cela ne se pourra parce qu'il y aura toujours une voix pour crier aux hommes :

REPENTEZ-VOUS AVANT DE FAIRE NAUFRAGE,

PARCE QUE CE QUI A ETE SERA ET CE QUI DOIT ETRE EST DEJA LA !

Ecclésiaste 1/9 - Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera, il n’y a rien de nouveau sous le soleil.

Jean 12 /32 - Et moi, quand j’aurai été élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi.


Le monde est rempli de marionnettistes qui tirent les ficelles des pauvres pantins que nous sommes devenus, ayant tour à tour perdu notre identité par le renoncement de notre foi en Dieu, en Christ Yéshua ; et devenus ce que nous sommes, il n'est plus guère d'espérance pour l'homme, sauf pour l'homme nouveau, régénéré par l’œuvre de l'Esprit saint qui redonne vie à qui est déjà mort.

« Laisse les morts enterrer leurs morts et toi suis-moi... »

Matthieu 8/22 - Mais Jésus lui répondit : Suis-moi, et laisse les morts ensevelir leurs morts.

 

Nous voulons sans obtenir !

Nous crions sans être entendus !

Nous marchons sans but en errance et sans finalité !

Nous regardons et nous ne voyons plus, aveugles que nous sommes devenus à trop regarder les néons aveuglant de ce monde illuminé comme arbre de Noël dont le tronc est pourri de la base au sommet !

Nous écoutons sans entendre la voix de notre frère, de notre sœur, de la veuve ou de l'orphelin, les tympans crevés par le bruit des canons qui réduisent l'homme à l'état de pâté pour chiens !

Nous ne voulons plus entendre cette voix puissante qui crie dans le désert qu'il est temps que quelque chose bouge, que quelque chose change ! Et surtout que nous comprenions bien que c'est à nous de changer, afin qu'il se passe enfin quelque chose de vivant en nous.

Matthieu 8/22 Mais Jésus lui répondit : Suis-moi, et laisse les morts ensevelir leurs morts.

Nous crions et nul n'entend la voix devenue dérangeante parce que répétitive, qui aux yeux de beaucoup parle pour parler, de la voix prétendue de mensonge qui veut couvrir «  la vérité » parce que l'homme pense que la majorité à raison ; Et la voix peu a peu perd de sa texture et de sa puissance, fatiguée qu'elle est par les cris incessants qu'elle émet, et qui meurent simplement parce que le monde n'écoute plus, ne voit plus, et que l'église se tait pour garder sa quiétude et sa tranquillité !


Mais croyez-vous que cela va encore durer longtemps et que les voix vont se taire ?

NON !

Vous faite erreur ! Il y aura toujours un prophète qui parlera, qui dira, qui criera au risque de tout perdre, même sa vie.

Jean 1/23 - Moi, dit-il, je suis la voix de celui qui crie dans le désert : Aplanissez le chemin du Seigneur, comme a dit Esaïe, le prophète.


J'ai le souvenir de bien des voix qui se sont élevées, ne brassant que l'air et déplaçant la poussière, sans plus !

Il ne ressortait rien de son écho, rien ; Pas même le plus petit frissonnement, rien ! Et pourquoi ces voix-là ont été entendues, et le sont encore souvent parce que le manque de discernement est puissant là ou il devrait être présent pour conduire dans la vérité qui a besoin de l'être.

Je me souviens de ceux-là qui ont été entendus par des grands de ce monde, les incitant à faire, ou ne pas faire, autre chose que leur propre volonté, marionnettistes qualifiés plein de talents. Mais de qui se moque-t-on ici ? De l'homme ou de Dieu ?

Si on se moque de dieu, il faut savoir que cela ne peut pas se faire impunément ! Dieu à un instant marqué par sa volonté, se révèlera à qui usurpe sa fonction et déclare : Dieu a dit alors que Dieu n'a rien dit du tout !

Cependant, si Dieu a fait lever des voix prophétiques, n'est-il pas révélé que seule sera déclarée « prophète » celui, celle dont la parole se sera avérée véritable et aura reçue l'onction de Dieu dans son accomplissement ?


Qu'en a-t-il été des prophètes d'antan ? Etaient-ils qualifiés par l'homme, comme je l'ai malheureusement vu trop souvent, des hommes sans vergogne, « paillards » de la parole humaine, profiteurs et menteurs, « revêtus » d'un manteau de cendres plutôt que du manteau de « la Délivrance » tel qu'il est rapporté dans la Parole sainte, la bible ?

Combien de fois est-ce que je me suis mise de côté, écartée d'office par l'Esprit saint, rendue malade de ce que je voyais et respirais ?

Cela n'est pas possible, cela ne peut pas durer !

Il faut que cela change ! Il faut que cela s'arrête ! Vous avez oublié ces voix profondes, claires et nettes malgré le temps passé, qui aimerait les voir sombrer dans l'oublie, n'être plus que de « belles histoires » que l'on racontent à l'école du dimanche pour amuser les enfants !

Moi, je n'ai pas oublié ces voix merveilleuses qui interpellent et crient fortement : race de vipère ! Qui vous a appris à fuir la colère à venir ? Matthieu 3/7 - Mais, voyant venir à son baptême beaucoup de pharisiens et de sadducéens, il leur dit : Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir ?

Je me souviens ou beaucoup ont essayés de me faire taire, pronostiquant sur ma vie mille soucis, mille tracas ! Mais enfin, est-ce qu'un soucis de cet ordre peut vous empêcher d'aller de l'avant ? Ce qui a été fait à Christ Yéshua nous sera fait pareillement, il nous en avertit lui-même !

Il a été crucifié, l'avez-vous oublié ? Mis à mal, mis à mort, Vous ne vous en souvenez plus ?

De quoi vous souvenez-vous depuis votre « repentance » ?

Ecoutez, le dimanche, comment on vous « passe la brosse a reluire » en vous proclamant les plus beaux, les meilleurs, les plus tout... Mais pourquoi cette animosité qui divise le Corps de Christ, lui qui est « la Tête » de son église « sainte » ? Alors, ou est la sainteté ? Ou est l'amour ? Ou est la vérité ? Elle a fuit, quitté le « cœur » de l'assemblée, et déjà elle quitte les parvis pour s'en aller loin de vous.

Je dis des histoires ? Fermez un instant les yeux et écoutez la voix qui vous dit - Matthieu 12/34 - Races de vipères, comment pourriez-vous dire de bonnes choses, méchants comme vous l’êtes ? Car c’est de l’abondance du cœur que la bouche parle.

Je me souviens de ces « paroles prophétiques » du dimanche matin, qui mettaient le mensonge en évidence et qui vous confortait dans ce que nous étions : des faibles, des lâches, des poltrons qui se taisent et écoutent le mensonge pollueur !

Levez-vous et écoutez ces hommes, ces femmes qui, sans rien craindre pour leur vie, vous disent la vérité, celle qui dit : repentez-vous !

On me dit que cela suffit, que l'homme a entendu et s'est repentit ; Je dis : je ne vois pas le fruit de la repentance ! Je ne vois que l'amertume d'un zèle humain qui a perdu sa spiritualité !

Le monde moderne est moribond et plutôt que de le considérer comme tel, nous dansons autour de lui en claquant des mains ! L'Eglise a allumé des brasiers sur lesquels elle fait mourir ceux qui ont la foi bien chevillée au corps, à l'âme, dont le rivet se nomme l'Esprit Saint.

Pauvres fous... Matthieu 23/33 - Serpents, race de vipères ! comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne ?

J'ai entrepris la lecture d'un ouvrage écris par une de ces voix merveilleuses qui ne s'embarrassait de rien pour instruire non pas le procès de l'Eglise, ni de ses frères et sœurs, lui-même se sentant de « condition inférieure » ; Mais pourtant ! Quelle exaltation dans ses propos, dans une fougue pleine de l'Esprit saint.

Je n'aime pas trop m'engager dans ces lectures, mais pourtant, j'aimerai bien recommander cette lecture, tant appuyée sur la sainte Parole écrite, que sur la vie de l'Esprit Saint ; Le nom de ce frère vous évoquera surement de grandes épopées spirituelles d'il y a peu de temps encore : Charles Finney.

Cet homme, sévère, franc et honnête, brulait d'un tel feu que des âmes ont été enflammées par l'amour de Christ Yéshua, le seul qu'il présentait à la foule ; Il ne parlait de rien d'autre, et sa profondeur, sa ferveur, amenait les âmes a quitter leur bourbier pour se placer au pied de la croix, de contempler la gloire rayonnante de Dieu au travers de l'agonie de ce fils crucifié par amour des âmes.

Nous manquons de ces hommes, de ces femmes, qui trop souvent sont mis au pilori par leurs semblables qui ne les comprennent pas. Il est difficile d'être compris lorsque le feu de l'Esprit brule en soit, et que plus rien n'a aucune importance sinon Christ Yéshua !

Penser Christ, vivre Christ, dormir christ, être « habité » par l'Esprit saint et par l'amour du Seigneur !

Ho ! Réveillez-vous ? Comment allez-vous vous positionner lorsque le Christ, le Saint de Dieu, reviendra pour entrer dans son règne ? Tu n'y crois pas ? Tu as bien tords ! Tu te crois sauvé ? En es-tu certain ? Ce n'est pas ton baptême qui y changera quoi que ce soit, ce n'est pas lui qui te sauve - Luc 3/7 - Il disait donc à ceux qui venaient en foule pour être baptisés par lui : Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir ?

 

UNE QUESTION :

ETES-VOUS TOUJOURS DANS LA VALLEE OU BIEN AVEZ-VOUS PRIS VOTRE ENVOL COMME L'AIGLE ?

 

Si vous demeurez dans la vallée, vous ne verrez pas grand chose parce que votre vision est linéaire, pareille à la ligne d'horizon ; Si vous quittez cette vallée pour vous tenir en hauteur, vous aurez la vision de l'aigle, perçante et profonde. Vous verrez en même temps le ciel et la terre, mais votre position ne sera plus la même, jamais ; Elle sera celle de celui qui demeure sur les hauteurs, qui a fait son nid loin des prédateurs de ce monde, et pourra alors prétendre ceci  - Psaumes 91/1 - Celui qui demeure sous l’abri du Très-Haut Repose à l’ombre du Tout Puissant.

Eglise ! Tu as commis bien des exactions envers les âmes qui voulaient être fidèles non pas à ce que tu veux représenter, mais qui veulent réellement trouver le Saint d'Israël afin de vivre sa vie. Tu as agis comme le ferait un usurier, astreignant les « fidèles » à des contributions financières et matérielles de façon prosaïque parce que vidée de l'essence de ta vie : la vie de l'Esprit saint. Ton comportement est triste parce que semblable à celui du monde !

Tu as en fait perdu de vue la vérité biblique illuminant ces paroles - Psaumes 103/5 - C’est lui qui rassasie de biens ta vieillesse, qui te fait rajeunir comme l’aigle.

Tu es vieillissante parce que le feu de la jeunesse n'est plus en toi, et pour ta gouverne, ce n'est pas l'Esprit saint qui s'est éloigné, voir retiré de ta présence, mais c’est bien toi qui par tes agissements t'es retiré jusqu'à ce jour où ta vision n'a plus rien eu de spirituelle.

En plus, tu es devenue « mendiante » et tu fais la manche afin d'obtenir ce que tu penses être ton nécessaire, alors que le Seigneur te dit : ce sont les païens qui le demande, moi, je sais ce dont tu as besoin et je te le donne au temps marqué - Luc 12/30 - Car toutes ces choses, ce sont les païens du monde qui les recherchent. Votre Père sait que vous en avez besoin.

Eglise, sans t'en apercevoir, tu as rejeté loin de toi la présence plus que nécessaire pour ta vie de l'Esprit saint, et tu « vivotes », tu te traines et tu « survis » sans vivre véritablement puisqu'il te manques le feu.

Reste-t-il des braises ? Un petit rougeoient ? Amos 4/11 - Je vous ai bouleversés, Comme Sodome et Gomorrhe, que Dieu détruisit ; Et vous avez été comme un tison arraché de l’incendie. Malgré cela, vous n’êtes pas revenus à moi, dit l’Eternel … 

La voix qui s'élève avec force dans le désert n'est que la voix de la sentinelle, qui se positionne à un point stratégique, afin de faire connaître l'action de l'adversaire. Elle s'élève comme un puissant tourbillon, parce qu'il faut que tous entendent, et que nul ne puisse prétendre ne pas avoir été averti.

Certaines voix se sont élevées afin d'annoncer le mensonge, tout en se servant de la Parole de Dieu, la détournant, tout comme nous en avertissait Paul, de sa trajectoire réelle. Ces voix prétendent encore, malheureusement, qu'il n'est pas bon de s'approcher de Dieu personnellement. Ils iront citer Deutéronome 5/25 - Et maintenant pourquoi mourrions-nous ? car ce grand feu nous dévorera ; si nous continuons à entendre la voix de l’Eternel, notre Dieu, nous mourrons.

Mais la réalité est autre : Deutéronome 5/23 - Lorsque vous eûtes entendu la voix du milieu des ténèbres, et tandis que la montagne était toute en feu, vos chefs de tribus et vos anciens s’approchèrent tous de moi,

Approchons-nous de Dieu avec assurance, Christ est celui qui nous a permis de le faire avec foi.

Les « bien-pensants » assis confortablement dans les assemblées ne sont que des moqueurs qui périssent faute du zèle que donne l'Esprit saint. Ils sont « douillets » regardant et jugeant ceux qui ne leur ressemblent pas.

Voulez-vous ressembler à ceux-là qui sonnent « creux » tels des tambours qui résonnent dans le vide de leur vie ? Ils n'ont plus d'âge, ni de vigueur parce qu'ils ont perdu leur vision spirituelle et ne regardent plus que par les yeux de la chair. Ce sont des arbres secs juste bons à être jetés au feu - Luc 23/31 - Car, si l’on fait ces choses au bois vert, qu’arrivera-t-il au bois sec ?

Si vous n'êtes pas leur semblables, alors, pour eux, vous n'êtes que des excentrique, des « empêcheurs de tourner en rond », non conforme à ce qu'ils voudraient que nous soyons.

L'Esprit saint rend « fou » mais il ne rend pas stupide - Festus le prétendra à Paul - Actes 26/24 et 25 - Comme il parlait ainsi pour sa justification, Festus dit à haute voix : Tu es fou, Paul ! Ton grand savoir te fait déraisonner. Je ne suis point fou, très excellent Festus, répliqua Paul ; ce sont, au contraire, des paroles de vérité et de bon sens que je prononce.

Regardez plutôt comme ces mêmes personnes parlaient du Seigneur - Jean 10/20 - Plusieurs d’entre eux disaient: Il a un démon, il est fou ; pourquoi l’écoutez-vous ?

N'était-ce pas là LA VOIX PAR EXCELLENCE QUI S'ADRESSAIT AUX HOMMES SELON LE cœur DE DIEU POUR LEUR SALUT ETERNEL ?

Alors si vous pensez que j'ai sombré dans la déraison, sachez ceci, vous les « ages » selon la chair : 1 Corinthiens 3/18 - Que nul ne s’abuse lui-même : si quelqu’un parmi vous pense être sage selon ce siècle, qu’il devienne fou, afin de devenir sage.

Nous vivons des temps particuliers, parce qu'ils sont annonciateurs de La Vérité, et nul ne peut prétendre le contraire. Je m'insurge contre les menteurs « spirituels » ceux qui se considèrent comme « précieux » devant Dieu ! Un jour ils seront abaissé, tandis que les « fous spirituels » seront élevés. Dieu seul justifie, il élève les uns, abaisse les autres, et qui dira quoi que ce soit à cela  - Luc 14/11 - Car quiconque s’élève sera abaissé, et quiconque s’abaisse sera élevé.

Ceci est valable pour tous les hommes de la terre, grands et petits ! Tous vous dis-je serons un jour confronté à La Vérité. Regardez comment des hommes ont été abaissé alors qu'ils occupaient des positions haut-placées, et que des humbles ont occupé ces places devenues vacantes, non pas à cause de leurs mérités, mais à cause du Nom de Dieu.

La « voix » qui crie à tous, est pareille à ce qui est écrit dans Deutéronome 16/19 - Tu ne porteras atteinte à aucun droit, tu n’auras point égard à l’apparence des personnes, et tu ne recevras point de présent, car les présents aveuglent les yeux des sages et corrompent les paroles des justes.

La « voix » qui vient de Dieu n'est pas corrompue, elle ne peut pas l'être, parce qu'elle connait et craint la Voix du Seigneur !

Il était coutume, parmi le clergé catholique, de procéder à l'achat de « billet de remise de peine » contre de l'argent. Les pécheurs désireux de « bien se mettre avec Dieu » achetaient ces « dispenses » et j'en connais d'autres qui exercent toujours cette pensée hérétique : avec Dieu, il y a « toujours moyen de s'arranger »

Pauvres fous !

Daniel 4/17 Cette sentence est un décret de ceux qui veillent, cette résolution est un ordre des saints, afin que les vivants sachent que le Très-Haut domine sur le règne des hommes, qu’il le donne à qui il lui plaît, et qu’il y élève le plus vil des hommes.

Dieu, dans son amour infini, a donné son bien le plus précieux aux hommes : Christ Yéshua, Seigneur des seigneurs, Roi des rois, et ce Yéshua crucifié, mis au tombeau, ressuscité d'entre les morts, reconnu parmi plus de 500 personnes en son temps, est remonté au ciel afin de préparer une place dans la Jérusalem céleste, notre demeure éternelle. Si cela avait été autre, il nous l'aurait fait savoir.

Il a également mis au milieu des hommes, d'autres hommes, des femmes aussi, de tout âge et de toute couleur, de toute classe sociale, afin d'être « Sa Voix » et d'avertir avec force ceux et celles qui déjà sont « morts » puisqu'ils n'ont pas de connaissance du Saint - Jérémie 4/22 - Certainement mon peuple est fou, il ne me connaît pas ; Ce sont des enfants insensés, dépourvus d’intelligence ; Ils sont habiles pour faire le mal, Mais ils ne savent pas faire le bien. 

Ces humains n'ont pas voulu reconnaître l'action divine à leur égard et se sont jetés sur ces « voix » désireux de les réduire au silence.
Mais cela ne se peut ; Nul ne peut interférer l'action de Dieu, ni sa volonté.

Qui pense autrement est un fou qui s'ignore.

Aujourd'hui, tout comme ce qui fut « au siècle des « Lumières » (les philosophes) des voix s'élèvent et elles sont entendues, reconnues par beaucoup comme véritables et détentrices « du Savoir » mais ces voix ne sont que des voix humaines, porteuses de leur propre sagesse, et annonçant à l'homme des maximes humaines, ne pouvant pas mieux faire.

Ces voix sont aseptisées, uniformisées, sans identité propre, parce qu'elles s'élèvent au nom de l'esprit du monde, l'esprit de l'Ordre Nouveau que l'on nomme affectueusement La Mondialisation ; Cela sonne mieux, fait moins peur, mais son impacte est toujours aussi puissant.

Un jour, un « pasteur » ayant déclenché mon courroux devant ses agissements pernicieux, me dit ouvertement ceci : de deux mots, ne faut-il pas choisir le moindre ? Quelle arrogance devant la servante du Seigneur, quelle ignominie pour celui qui se prétend « homme de Dieu » Je ne puis accepter cela, et vous aussi, vous ne devez pas accepter ces argumentations purement philosophiques.

Dieu est Dieu, sachons nous en souvenir.

Il faut aussi savoir ceci : un jour, tout cessera, parce que Christ sera vivant au sein de son peuple.

Tout genou fléchira, et glorifierons Dieu. Du moins c'est ce qui est écrit.

Il y aura ceux qui sont « morts » en Christ qui seront avec lui ressuscités, régnant sur les choses de la terre selon la volonté de Dieu, et ceux-là qui malheureusement, n'auront pas accès à la gloire éternelle ; Leur jugement les ayant conduit là ou sera leur dernière demeure. La Mort, pour ceux qui auront cru, est à jamais et pour toujours vaincue, alors que pour les autres elle demeurera non pas leur alliée, mais leur pire cauchemar, leur ennemie puissante et victorieuse.

La Mort n'est pas une fatalité nous explique la Bible, mais elle est inéluctable ;Ce qui est inéluctable représente ce contre quoi nous ne pouvons pas lutter ; Christ a lutté contre La Mort, il l'a vaincue. C'est son triomphe sur Satan. C'est pourquoi prenons-là pour ce qu'elle est : sous la domination de Dieu.

Des voix s'élèvent, arrogantes, moqueuses, pernicieuses qui causent la ruine et procurent le mal.

Certaines de ces voix vont jusqu'à se dresser contre la Parole de Dieu et jouent les arbitres d'un match qu'elles ont déjà perdu, mais dans la perte duquel elles veulent entrainer le plus grand nombre.

Ces mêmes voix prétendent parler au nom de Dieu, alors que la voix du Seigneur s'élève contre elles en leur signifiant le silence !

Je vous en supplie : faites la différence, l'Esprit saint en vous connait la voix du Tout Puissant et se moque de l'argumentaire humain.

Satan est vaincu, souvenez-vous de cela ! Il a perdu son autorité parce que christ la lui a reprise lors de sa mort physique de 3 jours ; Le Chilo réclama-t-il à Satan qui du se soumettre et lui redonner. - Genèse 49.

La voix qui crie au nom du Seigneur n'est pas aimée, elle est assourdissante et met en lumière ce que les pécheurs veulent mettre à l'abri au secret ! Mais qui dira que le Seigneur ignore quelque chose ? Le fou le prétendra, le sage lui sait très bien que c'est faux !

Les hommes se « gargarisent » de manière honteuse du fruit de la pensée philosophique des « penseurs » de ce monde qui veulent servir de guides et de soutient, mais voyez plutôt ce qui est arrivé à ces mêmes personnes (Mao (le Grand Timonier à la tête de la Chine prolétarienne) – Staline (le « petit père » de la Très sainte Russie) – Adolphe Hitler (beau parleur parmi les beaux parleurs) et plus près de nous, M. Kaddafi (Le Guide libyen) – et les autres... Voyez leur sort ? Est-il enviable ? Que non !

Ils ont parlé... Ils ont vécu apportant la misère sur la semelle de leurs chaussures, et que reste-t-ils d'eux ?

Leur voix voulait couvrir le monde ! Aujourd'hui ils sont dans la terre, à jamais prisonnier de leur haine envers le Saint du Très Haut, de Christ Yéshua !

 

Ecoutez la voix qui monte de la terre, et vous mourrez ! Ecoutez la voix qui vient du ciel et vous vivrez !

 

2 Samuel 23/2 - L’esprit de l’Eternel parle par moi, et sa parole est sur ma langue.

Il n'est pas de honte a avoir de se recommander non pas de ses œuvres, mais des œuvres de l'Esprit saint en soit ; L'Eglise s'est engagée dans une voie qui ne correspond plus à ce qui était par le passé, et justement, elle dit : c'était hier, c'est du passé !

Non, l'Eglise est vivante et elle vit chaque jour la vie de l'Esprit saint qui la conduit plus près de Dieu, non pas au pied de la colline, mais au sommet de la montagne, là ou réside le Saint d'Israël.

Christ lui-même dira qu'il ne se recommande pas de lui-même parce que son témoignage ne reposerait pas sur la vérité de Dieu mais sur l'humanité et sa vérité ; Il dit que Dieu le recommande.
Soyez ainsi recommandé de Dieu, et que la voix de l'Esprit saint retentisse en vous ; Dieu vous connait, il vous reconnaît ! Tant pis pour le monde qui ne nous connait plus ! Dommage pour lui ! Il ne sait pas ce qu'il perd ; Les voix qu'il entend sont celles qui, selon les valeurs du monde, pronent la violence, le sexe, la volupté du mensonge, le vol, la médisance, et à ce jour, il pleure un de ses dieux mort il y a peu de temps, alors que ce « dieu » n'annonçait que noirceur dans des textes infâmes dans lesquels il parlait de son état de drogué, chantant que la cocaïne était « sa femme »... Et sachez qu'un « homme d'église » a fait l'apologie de ce dieu, vantant « sa poésie »...

 

Que les voix se taisent, avant de devoir non pas se justifier de leur méchanceté lorsqu'elles seront devant Le Créateur, mais avant de se tenir devant leur Dieu assis en gloire dans la Goire !

Faites silence, gens méchants ! Taisez-vous, imposteurs ! Quand arrive La Lumière, les Ténèbres reculent et se cachent loin d'elle afin de ne pas se brûler à la juste Justice divine.

Le peuple de Dieu un jour saura qu'il n'a plus a être « instruit » par son frère, parce qu'il sera instruit directement par le Seigneur lui-même - Hébreux 8:11 Aucun n’enseignera plus son concitoyen, ni aucun son frère, en disant : Connais le Seigneur ! Car tous me connaîtront, depuis le plus petit jusqu’au plus grand d’entre eux ; La voix du Seigneur sera entendu de tous et de toutes, ce sera merveille.