Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 APPEL A LA SAGESSE!

 Par Naomie, le 15 Octobre 2012.

 SHALOM.

Aujourd'hui, je remets ce message en lecture parce que me semble-t-il, il serait bon d'en faire bon usage. La sagesse est « volatile » pareille à un gaz réduit à l'état de une vapeur sous l'action d'une forte chaleur.

Le feu de l'Esprit saint peu amener l’insensé à la sagesse par une action « chimique » connue par Dieu lui-seul. Qui en effet peut dire comment cette action est plausible ? Nous ne la maitrisons pas !

Il y a quelques semaines, j'ai été conduite par l'Esprit saint à « arpenter » le chemin de la Sagesse, non pas celle qui vient de l'esprit humain, cette sagesse n'est que folie, mais celle qui vient de Dieu, et qui fit qu'un homme jeune, Salomon, préféra la sagesse aux richesses humaines. Cette formulation eut l’acquiescement de Dieu qui répondit et fit ainsi :

1 Rois 3/3 à 13 - Salomon aimait l’Eternel, et suivait les coutumes de David, son père. Seulement c’était sur les hauts lieux qu’il offrait des sacrifices et des parfums. Le roi se rendit à Gabaon pour y sacrifier, car c’était le principal des hauts lieux. Salomon offrit mille holocaustes sur l’autel. A Gabaon, l’Eternel apparut en songe à Salomon pendant la nuit, et Dieu lui dit : Demande ce que tu veux que je te donne.

Salomon répondit : Tu as traité avec une grande bienveillance ton serviteur David, mon père, parce qu’il marchait en ta présence dans la fidélité, dans la justice, et dans la droiture de cœur envers toi ; tu lui as conservé cette grande bienveillance, et tu lui as donné un fils qui est assis sur son trône, comme on le voit aujourd’hui. Accorde donc à ton serviteur un cœur intelligent pour juger ton peuple, pour discerner le bien du mal ! Car qui pourrait juger ton peuple, ce peuple si nombreux ?

Cette demande formulée plut au Seigneur. Et Dieu lui dit : Puisque c’est là ce que tu demandes, puisque tu ne demandes pour toi ni une longue vie, ni les richesses, ni la mort de tes ennemis, et que tu demandes de l’intelligence pour exercer la justice, voici, j’agirai selon ta parole. Je te donnerai un cœur sage et intelligent, de telle sorte qu’il n’y aura eu personne avant toi et qu’on ne verra jamais personne de semblable à toi.

Je te donnerai, en outre, ce que tu n’as pas demandé, des richesses et de la gloire, de telle sorte qu’il n’y aura pendant toute ta vie aucun roi qui soit ton pareil.

Ce Dimanche 14 Octobre, à 20 heures, un homme « populaire » fit une déclaration suite à la présentation de son dernier spectacle : il faut comprendre que les temps que nous vivons sont difficiles, mais que ceux qui viennent le sont davantage. C'est pourquoi il nous faut nous unifier, nous serrer les coudes...

Paroles pleines de sagesse... Paroles véritables ! Le Seigneur ne nous veut pas irresponsables, ni aveugles, ni pauvres ni nus ; c'est notre désobéissance à sa parole qui nous conduit dans cet état de loqueteux alors qu'en réalité nous sommes (parait-il, et je le crois) fils et filles de la maison royale d'un royaume puissant qui n'est pas d'ici bas mais qui cependant existe bel et bien. Pour preuve, Christ notre Seigneur de dire ceci :

Jean 18/36 - Mon royaume n’est pas de ce monde, répondit Jésus. Si mon royaume était de ce monde, mes serviteurs auraient combattu pour moi afin que je ne fusse pas livré aux Juifs ; mais maintenant mon royaume n’est point d’ici-bas.

Comprenne qui veut comprendre, et que celui qui ne comprend pas demande à Dieu de l'intelligence trempée dans sa sagesse afin de discerner toutes paroles provenant de la bouche de Dieu ; Après tout n'est-il pas écrit que l'homme ne vivra pas de pain seulement mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. Mathieu 4/4.

Nous dépensons sans compter pour tout ce qui ne nourrit pas, et les temps libres sont appréciés largement. Pourtant, que nous est-il conseillé ? Il nous est conseillé ce que nous n'imaginions même pas ! Il nous est conseillé ces paroles qui peuvent paraître insensées et déraisonnables, mais est-ce que la déraison provient du royaume de Dieu ? Nullement, seule y règne la sagesse de Dieu, que Dieu veut nous faire connaître.

Esaïe 55/1 - Vous tous qui avez soif, venez aux eaux, même celui qui n’a pas d’argent ! Venez, achetez et mangez, Venez, achetez du vin et du lait, sans argent, sans rien payer !

Que quoi est-il ici question ? Pouvons-nous, sans risque de nous faire jeter dehors, entrer dans un magasin et de nous servir sans passer à la caisse ? Non, je ne le pense pas, mais ce que le Seigneur nous préconise, ici, c'est d'entrer dans notre domaine qui est spirituel et de comprendre que par le sacrifice d'un seul, de Christ Yéshua, pour nous tous, il n'est plus rien à payer en ce qui concerne notre salut éternel. C'est cela qu'il nous faut comprendre, et la sagesse qui nous provient du royaume divin est la clé qui nous ouvre la porte de la compréhension.

Apocalypse 3/18 - je te conseille d’acheter de moi de l’or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies.

J'aimerai entendre les « professeurs de la foi » parler autrement qu'ils ne parlent aujourd'hui ; J'aimerai les entendre appeler le peuple de Dieu à faire la différence entre la folie et la sagesse, parce qu'a ce jour, un trop grand nombre est uniquement préoccupé de matériel plutôt que de se préoccupé des âmes qui lui sont confiées. Il est temps de revenir à ce qui est l'essence même de la vie spirituelle que nous devons assumer et non plus vivre selon les préceptes de ce monde qui ne vit que pour son ventre.

Qu'importe ce qu'il te manque, penses-tu que ton Dieu est ignorant de la chose ? Souviens-toi de ce qu'il te fait savoir au travers de la royaume de Salomon

Matthieu 6/ 24 à 34 - Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon. C’est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement  Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers ; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ? Qui de vous, par ses inquiétudes, peut ajouter une coudée à la durée de sa vie ?Et pourquoi vous inquiéter au sujet du vêtement ? Considérez comment croissent les lis des champs : ils ne travaillent ni ne filent ; Cependant je vous dis que Salomon même, dans toute sa gloire, n’a pas été vêtu comme l’un d’eux. Si Dieu revêt ainsi l’herbe des champs, qui existe aujourd’hui et qui demain sera jetée au four, ne vous vêtira-t-il pas à plus forte raison, gens de peu de foi ? Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas : Que mangerons-nous ? que boirons-nous ? de quoi serons-nous vêtus ? Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.Ne vous inquiétez donc pas du lendemain ; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.

Esaïe 1/19 - Si vous avez de la bonne volonté et si vous êtes dociles, vous mangerez les meilleures productions du pays .

Parce que la porte du Sanctuaire a été ouverte à Gestsémanée, parce qu'en ce jour de folie à Golgotha l'amour de Dieu s'est exprimé ouvertement au travers d'un corps exposé à la vindicte des hommes et à la moquerie de Satan, nous pouvons faire usage abondamment de sagesse, et pas de n'importe laquelle ; Celle qui nous est dispensée si nous la demandons. Philippiens 4/6 - Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces.

Un homme dont le nom est Job, fut un jour confronté à ce qu'il prenait pour injustice devant Dieu, et se plaignait devant ses détracteurs en l’occurrence ceux qui se prétendaient ses amis. Dieu nous garde d'en posséder de semblables ; ce sont des poisons dans nos verres, du venin dans nos veine, la mort dans nos cœurs.

Durant cette période difficile dans laquelle Job fut réduit à l'état de mendiant, malade, recouvert de pustules, rejeté par tous ; Job a qui la femme conseilla de maudire Dieu et de mourir ensuite ; Job mis à l'index de sa communauté... Pauvre Job ; Job pris conscience de quelque chose qui dépassait tout entendement, et dont la conscience humaine n'avait pas connaissance : la Sagesse infinie de Dieu ! Oui, c'est au temps marqué par l'Eternel qu'enfin cet homme poussière, cet homme humaniste su et connu ce qui le dépassait et dit à ceux qui s'adressaient à lui de façon arrogante - Job 11/6 - Et s’il te révélait les secrets de sa sagesse, De son immense sagesse, tu verrais alors qu’il ne te traite pas selon ton iniquité.

En France, après avoir accomplit son mandat présidentiel, un ex-président de la République peut occuper un siège à la table des « Sages » mais enfin de qui se moquent-on ainsi ? Est-ce que les fous ont acquis de la sagesse ? Cela se saurait !

Jérémie 8/9 - Les sages sont confondus, Ils sont consternés, ils sont pris ; Voici, ils ont méprisé la parole de l’Eternel, Et quelle sagesse ont-ils ? Je leur recommande à chacun ce que Jacques préconise : Jacques 1/5 - Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée.

Au regard du Seigneur voici ce qui est vérité :

1 Corinthiens 3/19 - Car la sagesse de ce monde est une folie devant Dieu. Aussi est-il écrit : Il prend les sages dans leur ruse.

AVERTISSEMENT SOLENNEL DE DIEU AUX NATIONS FOLLES :

Esaïe 29/8 - Comme celui qui a faim rêve qu’il mange, puis s’éveille, l’estomac vide, et comme celui qui a soif rêve qu’il boit, puis s’éveille, épuisé et languissant ; Ainsi en sera-t-il de la multitude des nations qui viendront attaquer la montagne de Sion.

Effectivement, il en sera ainsi pour toutes les nations, pour tous les peuples, ensembles et individuellement, qui auront choisit la voie de la folie plutôt que de prendre conseil de Dieu en ce qui concerne le peuple d'Israël. Dieu nous affirme, de manière péremptoire que celui qui aurait la prétention d'agir de quelque manière que ce soit, en inimitié contre Israël, le plus beau des pays où coule l'abondance de l'amour de Dieu devra en subir les conséquences et ne pourra pas porter de fruit semblables qu'ils seront à des paniers percés.

L'Histoire nous l'a prouvé, tant de peuples voulurent anéantir Israël, et tant à ce jour le désire encore farouchement ; Ignorants qu'ils sont de ce que leur sort dépend de leur attitude envers le peuple choisit.

CONSEQUENCES DE LA FOLIE DES « BERGERS

ET AUTRES APPELLATIONS SPIRITUELLES »

Dieu prends à ses filets les « sages de ce monde » afin de les confondre nous est-il dit, mais qu'en pensent donc ceux qui, fous qu'ils sont, se prennent pour des sages et édulcorent la Parole divine pour un faire un jus de navet impropre à la consommation ? Pourquoi infantiliser ceux desquels ils est dit : vous devriez être des maîtres en ma parole (Yéshua) Vos agissements d'infantilisation ne correspondent nullement à la volonté de notre Dieu, et vous le savez, c'est pour cela qu'il vous faudra rendre des comptes devant le Trône de la grâce ; Peut-être avant ?

Parce que vous n'enseignez plus la vérité, parce que vous voulez suivre la mode et mettez vos frères et sœurs au régime alimentaire, leur supprimant la solidité d'une nourriture qui pourtant leur est nécessaire, vous leur empêchez, tout comme jadis le faisait le clergé d'être ces maîtres spirituels capables d'évoluer et d'affranchir les prisonniers retenus par Satan et ses démons. Vous portez un sceau qui est celui de l'infamie !

En fait c'est vous qui n'êtes pas affranchis du mensonge et qui vous pelotonnez dans les bras du menteur qu'ainsi vous servez. Hébreux 5/12 - Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu’on vous enseigne les premiers rudiments des oracles de Dieu, vous en êtes venus à avoir besoin de lait et non d’une nourriture solide.

Si nous considérons la marche spirituelle du monde, nous devons nous poser les bonnes questions et nous demander où nous avons échoué ; Parce que c'est un échec, quand bien même j'entends qu'au Royaume de Dieu il n'existe pas d'échec. Attention, vous faites un grand brassage et mélanger l'huile et l'eau, ce qui ne peut se faire. Il est vrai que dans le Royaume de notre Dieu il n'est aucun échec, mais est-ce que nous sommes déjà dans son royaume pour ne commettre ni erreur ni rien de pareil ? Est-ce que déjà à eu lieu l'enlèvement, ce dont je suis ignorante ?

Stop ! Assez de gâchis. Il est temps de prendre nos responsabilités et de non plus tenir colloque autour d'une table ou siègent les fous (ils siègent aux Bureaux des Eglises où des Assemblées tout comme ceux du monde siègent à d'autres tables)

Ne dites pas non, je ne vous croirais pas. Regardez comment la folie se pavane comme une odalisque, comme la putain de son maître, comme une prostituée s'imaginant qu'elle est maitresse alors qu'elle est juste bonne à être au gynécée d'un Pacha.

A cette « église là » devons-nous prétendre être en accord avec elle ? Devons-nous fermer les yeux et lèvres clauses, affirmer que nous sommes assis à la table de la sagesse de Dieu ?

Il est urgent de faire le point et de flanquer, après élection, la folie à la rue ; La est sa place, pas au sein des « Elus » de Dieu. Assez de sentimentalisme, ce n'est pas ce qui sauvera les perdus, et les âmes languissantes se meurent à cause du laxisme de ceux qui affirment que là où ils sont assis est assis La Sagesse de Dieu. Mais vous êtes-vous seulement posé la question de savoir si cette sagesse que vous défendez âprement est accompagnée de l'Esprit Saint de Dieu qui crie : ABBA ! Père !

La Sagesse te dit que Satan connais le Seigneur mieux que tu ne le connaîtra jamais ici bas, parce que Satan s'est tenu en présence de dieu, alors que la Folie ne saurait le faire.

 

URGENT :

Il est urgent, aux vues de l'état actuel de l'église, qui se comporte comme si elle était du monde, qui a laissé entrer la Folie en son sein, avec ses prérogatives de médisances, de disputes, de discussions fausses, de manque d'amour, de non pardon, d'ironie et bien d'autres petites choses cachées dans les placards, il est urgent, dis-je, de nous comporter comme des « Sages » pleins de sagesse, avec rigueur, avec prudence, avec force et avec sévérité, avec joie également, et de convoquer une sainte Assemblée qui cesserait de murmurer, de se lamenter, de médire, de maudire aussi.

A la place du G.8 du G.20 et autres fadaises, il est urgent de ne plus faire de politique mais d'organiser dès maintenant, avec l'aide de La Sagesse, Ambassadrice de Dieu, un grand rassemblement mondial où l'homme de foi vivrait sa foi de manière vivante, dans le pardon individuel, national et mondial ; dans la repentance qui ne serait pas unilatérale mais selon la Sagesse prônée par l'Esprit saint ; et viendrait tout naturellement la réconciliation à tous les niveaux de nos sociétés, des peuples enfin unis dans le concret. Alors là oui, j'applaudirai à la Mondialisation. Mais n'est-ce qu'un rêve irréalisable ?

Aux hommes de bonne volonté dit le Seigneur...

2 Corinthiens 8/12 - La bonne volonté, quand elle existe, est agréable en raison de ce qu’elle peut avoir à sa disposition, et non de ce qu’elle n’a pas.

 

SEIGNEUR !

ENVOIE TA LUMIERE SUR NOUS AVANT QUE NOUS PERISSIONS !

Esaie 59

Nous faisons profession de connaître Dieu, mais nous le renions par nos œuvres, étant abominables, rebelles et incapables d’aucune bonne œuvre. Orgueilleux que nous sommes,

Peut importe qui a tord ou qui a raison, repentons-nous.

Où nous mourrons.

Car l’Eternel a parlé.

Non, la main de l'Éternel n'est pas trop courte pour sauver,

Ni son oreille trop dure pour entendre.

Mais ce sont Nos crimes qui mettent une séparation Entre Nous et Notre Dieu;

Ce sont Nos péchés qui Nous cachent sa face Et l'empêchent de Nous écouter.

Car Nos mains sont souillées de sang, Et Nos doigts de crimes;

Nos lèvres profèrent le mensonge,

Nos langues font entendre l'iniquité.

Nul ne se plaint avec justice, Nul ne plaide avec droiture;

Nous nous appuyons sur des choses vaines et disons des faussetés, nous concevons le mal et enfantons le crime.

Nous couvons des œufs de basilic,

Et nous tissons des toiles d'araignée.

Celui qui mange de nos œufs meurt;

Et, si l'on en brise un, il sort une vipère.

Nos toiles ne servent point à faire un vêtement,

Et nous ne pouvons nous couvrir de nos ouvrages;

Nos œuvres sont des œuvres d'iniquité,

Et les actes de violence sont dans nos mains.

Nos pieds courent au mal,

Et nous avons hâte de répandre le sang innocent;

Nos pensées sont des pensées d'iniquité,

Le ravage et la ruine sont sur nos routes.

Nous ne connaissons pas le chemin de la paix,

Et il n'y a point de justice dans nos voies;

Nous prenons des sentiers détournés:

Quiconque y marche ne connaît point la paix. -

C'est pourquoi l'arrêt de délivrance est loin de nous,

Et le salut ne nous atteint pas;

Nous attendons la lumière, et voici les ténèbres,

La clarté, et nous marchons dans l'obscurité.

Nous tâtonnons comme des aveugles le long d'un mur,

Nous tâtonnons comme ceux qui n'ont point d'yeux;

Nous chancelons à midi comme de nuit, Au milieu de l'abondance nous ressemblons à des morts.

Nous grondons tous comme des ours,

Nous gémissons comme des colombes;

Nous attendons la délivrance, et elle n'est pas là,

Le salut, et il est loin de nous.

Car nos transgressions sont nombreuses devant toi,

Et nos péchés témoignent contre nous;

Nos transgressions sont avec nous,

Et nous connaissons nos crimes.

Nous avons été coupables et infidèles envers l'Éternel,

Nous avons abandonné notre Dieu;

Nous avons proféré la violence et la révolte,

Conçu et médité dans le cœur des paroles de mensonge;

Et la délivrance s'est retirée, Et le salut se tient éloigné;

Car la vérité trébuche sur la place publique,

Et la droiture ne peut approcher.

La vérité a disparu, Et celui qui s'éloigne du mal est dépouillé.

L’Éternel voit, d'un regard indigné, Qu'il n'y a plus de droiture.

Il voit qu'il n'y a pas un homme,

Il s'étonne de ce que personne n'intercède;

Alors son bras lui vient en aide, Et sa justice lui sert d'appui.

Il se revêt de la justice comme d'une cuirasse,

Et il met sur sa tête le casque du salut;

Il prend la vengeance pour vêtement,

Et il se couvre de la jalousie comme d'un manteau.

Il rendra à chacun selon ses œuvres, La fureur à ses adversaires,

La pareille à ses ennemis; Il rendra la pareille aux îles.

On craindra le nom de l'Éternel depuis l'occident,

Et sa gloire depuis le soleil levant;

Quand l'ennemi viendra comme un fleuve,

L'esprit de l'Éternel le mettra en fuite.

Un rédempteur viendra pour Sion,

Pour ceux de Jacob qui se convertiront de leurs péchés,

Dit l'Éternel.

Voici mon alliance avec eux, dit l'Éternel:

Mon esprit, qui repose sur toi,

Et mes paroles, que j'ai mises dans ta bouche,

Ne se retireront point de ta bouche, ni de la bouche de tes enfants, Ni de la bouche des enfants de tes enfants,

Dit l'Éternel, dès maintenant et à jamais.

Après ces paroles justes, après ce verdict implacables qui démontre la véritable nature de l'homme, nous ne pouvons qu'accréditer et confesser que la Folie s'est emparée de nous et qu'il est grand temps que nous songions a une radicalisme puissant qui nous fera faire un retour en arrière, là où nous avons chuté, et, confesser ce que nous sommes devenus, au fil du temps, afin d'obtenir le pardon de notre Dieu, qui nous attend.

Souvenez-vous de l'enseignement des deux chemins placés devant nous, pour que nous fassions un choix ; c'est à cet embranchement qu'il nous faut revenir, tout en retournant à Golgotha, que l'on veut effacer de nos mémoires et comprenant ce qui est notre folie, réclamer dans l'abandon total de nos vie entre les mains de notre Seigneur, mains percées pour nous, à genoux à ses pieds, percés eux-aussi pour toi et pour moi, convenir d'un accord indissoluble, puisqu'écrit dans une encre de sang, à l'aide d'une épine du Roi rejeté et crucifié .

Ce n'est pas accord écrit par la folie de l'homme, mais au travers de la Sagesse de Dieu, par l'homme régénéré et sanctifié.

Ecclésiaste 2/13 - Et j’ai vu que la sagesse a de l’avantage sur la folie, comme la lumière a de l’avantage sur les ténèbres ;

Ecclésiaste 7/25 - Je me suis appliqué dans mon cœur à connaître, à sonder, et à chercher la sagesse et la raison des choses, et à connaître la folie de la méchanceté et la stupidité de la sottise.

Luc 11/49 - C’est pourquoi la sagesse de Dieu a dit : Je leur enverrai des prophètes et des apôtres ; ils tueront les uns et persécuteront les autres,

Shalom bien aimés du Tout Puissant ; Viendra l'heure, et elle est déjà venue où les insensé diront sage ce qui est folie, et inversement. Mais cela va dans le bon sens, c'est la pluie qui vient avant les grands vents, les grandes tempêtes et les fortes marées ; C'est aussi le temps où arrive le Juste Jugement du Juste Juge et dans sa balance nous serons tous pesés . Qu'en sera-t-il alors pour les fous pris pour des sages, et des sages accusés de folie ? Nous le saurons au moment ou nous seront devant notre Seigneur.

Naomie.