Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

LA POLLUTION !…

 

Samedi 1er Mai 2010 ,

par Naomie.

 

 

 

Shalom à vous qui allez lire ces lignes, qu’elles soient ce qu’elles se doivent d’être, c’est-à-dire une matière à réflexion, et pourquoi pas, à une remise en question. Il en est ainsi pour moi, chaque fois que je me mets sur mon clavier, et chaque mot, chaque référence biblique vient nourrir mon âme, parce que l’âme ne vit pas seulement de ce qui vient du monde, et que l’homme se doit de vivre également de cette parole qui est le pain de son âme.

 

Aujourd’hui, la terre vit un instant tragique : une plate-forme pétrolière creusant le fond de l’océan afin d’arracher à la terre l’or noir, est maintenant confrontée à la fureur d’une marée noire sans précédant, cernant 4 Etats d’Amérique, dont la Louisiane, à peine remise de « Katrina »

Ce forage est un élément de la convoitise humaine, et de la politique américaine vis-à-vis de l’exploitation pétrolière sous-marine ; Monsieur Obama va connaître ce qu’il en est de vouloir ainsi défier la nature, de défier Dieu le Créateur. La peur d'accidents pétroliers, réveillée par la marée noire en Louisiane, risque d'entraver la relance de l'exploration pétrolière souhaitée par Barack Obama pour rallier les républicains à sa loi sur le climat.

Mais que sont ces hommes qui se veulent à l’égal de Dieu ? Ils pensent que tout repose sur leurs  avis, mais qu’ont-ils fait de la parole divine, à part la mettre à la sauce de l’instant présent, et pour Obama, l’instant présent est sa cote de popularité auprès d’une catégorie d’électeurs ?

Ce prologue est une vue purement humaine, mais approchons-nous de cette eau vive qui coule du sein de Christ, celle qui demeure éternellement pure, à son image et voyons de quoi il est question : Apocalypse 8/8 à 11 … « Et le second ange sonna de la trompette, et je vis comme une grande montagne ardente de feu, qui fut jetée dans la mer ; et la troisième partie de la mer devint du sang ; et la troisième partie des créatures vivantes qui étaient dans la mer mourut ; et la troisième partie des navires périt. Et le troisième ange sonna de la trompette ; et il tomba du ciel une grande étoile ardente comme un flambeau ; et elle tomba sur la troisième partie des fleuves, et dans les fontaines des eaux. Le nom de l’étoile était ABSINTHE ; et la troisième partie des eaux devint absinthe ; et plusieurs des hommes moururent par les eaux, à cause qu’elles étaient devenues amères. »

 

Ce texte décrit parfaitement la catastrophe qui n’a rien de naturelle, étant « forcée » par la convoitise humaine pour faire du profit, encore et toujours. Les « méchants » de ce monde se congratulent, lèvent leurs verres, et nous trinquons sur ces bases chancelantes. Stop ! Assez !

Qu’est-ce que l’absinthe ? L’absinthe est un alcool portant la folie à ceux qui la consomment sans modération aucune (Van Gogh, Baudelaire…) et  cet alcool titrant entre 45 et 90° connut son apogée au XIXème siècle. Non seulement elle conduit à la folie, mais elle est aussi connue pour ses « vertus » abortives. Oui, elle provoque les « fausses-couches » ; c’est pourquoi, dans l’unanimité elle est interdite de vente publique le 16 Mars 1915. Aujourd’hui, trafiquée mais égale à elle-même, elle est de nouveau mise sur le marché, et ce, par la volonté de Monsieur M. Rocard, le 2 Novembre 1988 ; L’Europe dit non à ce produit, mais la France détourne (encore et toujours par profit) sa propre loi d’interdiction et réglemente la fabrication du produit par un aménagement du décret d’interdiction. En 1999, la première absinthe française depuis 1915 est produite : la Versinthe verte, qui contient de la grande absinthe.

Pour revenir à ce que nous dit la parole divine, la pollution de la terre porte le nom d’absinthe, et telle l’absinthe mise en bouteille, elle pollue l’eau en la dénaturant et en lui donnant cet aspect jaune-verdâtre tant prisé par certains amateurs de sensation forte.

Aujourd’hui, cette pollution est de couleur noire avec des reflets de mort, pareillement à cet alcool, et combien de morts, de destruction  qui n’auront pas de solution, allons-nous connaître au niveau mondial à cause de ceux qui ont sucé la lie du vin mauvais?  Psaumes 75/9 - Il y a dans la main de l`Éternel une coupe, où fermente un vin plein de mélange, et il en verse: Tous les méchants de la terre sucent, boivent jusqu`à la lie.

Lorsque la pollution aura pénétré les terres via les réseaux des canaux qualifiés d’inextricables à cause de leurs méandres qui se fondent à la flore et aux herbes, il serait quasiment impossible de faire le nettoyage complet, et viendra alors la mort des animaux de tous genres, et des paysages changés à jamais, et des plantes aussi ; et après cela on nous parlera des grands principes porteurs d’espérance pour le « salut » de notre planète ! Mais qui peut encore croire en cela ? QUI ?

 

Les Proverbes 10/2 - Les trésors de la méchanceté ne profitent pas, Mais la justice délivre de la mort. Ce qui est semé avec largesse sera pareillement récolté, et il y aura la part pour les greniers divins, et la part pour l’étang sulfureux.

Dans la main du Seigneur est une coupe et il en verse afin que les méchants de la terre apprennent enfin leur méchanceté !

Job 34/18 - Qui proclame la méchanceté des rois Et l`iniquité des princes ? Toi, église, tu te devais de te lever et de dire que cela suffisait ! Que la coupe était pleine et qu’elle allait déborder, mais tu es demeurée assise, sans bouger, sans rien dire, et tu regarde la destruction de ce monde, sans même penser un instant que tu es dans ce monde, et que tu devrais t’alarmer de l’état du malade !

Jérémie 6/7 - Comme un puits fait jaillir ses eaux, ainsi elle fait jaillir sa méchanceté; Il n`est bruit en son sein que de violence et de ruine; Sans cesse à mes regards s`offrent la douleur et les plaies. Voyez-vous, la terre a craché son « eau noire » nauséabonde. Oui nous avons besoin de cette matière pour bien des choses, mais nous sommes inconséquents quant à l’exploitation de ces matières qui peuvent, comme en ce jour, être mortelles. Pourquoi fermons-nous les yeux ? Jérémie 12/4 - jusqu’à quand le pays sera-t-il dans le deuil, Et l`herbe de tous les champs sera-t-elle desséchée? A cause de la méchanceté des habitants, Les bêtes et les oiseaux périssent. Car ils disent: Il ne verra pas notre fin. –

 

Si nous allons plus profond dans la constatation de ce qui est pollution, ne perdons pas de vue qu’un volcan en irruption mis le monde en émoi, et se fit plus fort que les techniques les plus modernes de nos transporteurs aériens, tenant cloués au sol des milliers d’avions, des milliers d’humains, et touchant au cœur  ces « biznessman »,  affolés pour leurs finances en inerties.

 

La terre est polluée, le ciel également, et pareillement les eaux de toutes natures ! Mais qui nous indique la pollution de nos cœurs, de nos âmes ? Qui nous révèle notre état lamentable dans lequel nous évoluons jour après jour, de notre naissance à notre mort ? QUI ?

Lorsque je considère ce que nous vivons actuellement, j’en arrive à une finalité : si nous ne bougeons pas, nous allons droit au clash, droit dans le mur.

 

Ouvrons les yeux, et regardons, horrifiés, enfin réveillés, ce qui est en train de nous arriver : LA PAROLE DE DIEU EN MARCHE PRECEDANT LE SEIGNEUR ETERNEL ANIME DE SA COLERE ; Jérémie 10 /10 - Mais l`Éternel est Dieu en vérité, Il est un Dieu vivant et un roi éternel; La terre tremble devant sa colère, Et les nations ne supportent pas sa fureur.

Qui peut supporter une telle chose ? Nul ne le peut en vérité, parce qu’il n’existe personne dans ce monde qui peut tenir tête à l’Eternel notre Dieu ou bafouer l’œuvre de Christ sans en payer le prix.

 

Ce matin, je pensais à tout cela et repassais en mon cœur bien des choses vues ou rappelées dans ma mémoire, et je vous avoue que sans vouloir être « prophète de malheur » je ne peux plus me taire.

Le monde est en agonie, mais l’église l’est pareillement, puisqu’elle s’est identifiée au monde, tout comme les juifs en exode ont cherché à se fondre dans la masse afin de vivre « en paix » parmi les nations. Mais l’objectif qui nous était impartit par le Seigneur était tout autre : une lampe ne doit pas être mise sous le boisseau - Luc 11/33 - Personne n`allume une lampe pour la mettre dans un lieu caché ou sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, afin que ceux qui entrent voient la lumière.

C’est au travers de l’Eglise régénérée que le monde se devait d’apprendre la majesté de Dieu, mais voilà ce qui est à ce jour !

 

Sachez une chose : la parole de Dieu nous avertit en nous disant ceci :  Ecclésiaste 1/9 - Ce qui a été, c'est ce qui  sera, et ce qui s'est fait, c'est ce qui se fera, il n'y a rien de nouveau sous le soleil. 

Voyez l’économie mondiale, voyez l’industrie mondiale, voyez ce qui s’offre à nos yeux et comment les Gouverneurs mondiaux s’apprêtent à conduire le monde dans la finalité qui nous est révélée par le Seigneur Dieu éternel ; et alors, comme moi, vous connaîtrez ce qui va se passer. Une nation millénaire est faillitaire, elle dépose son bilan, elle est en cessation de paiement. Je parle de la Grèce.

 

  • 1870 : « La Commune » Gambetta quitte Paris en Ballon, les Parisiens mangent tout ce qu’ils peuvent trouver, et les soldats tirent sur les insurgés, Paris en deuil, Paris en sang, la butte Montmartre devient « la Butte rouge »
  • En 1929, la « grande faillite » américaine fit des millions de chômeurs, de sans-abri, de sans rien… Mais est-ce que cela ne vient pas de nous arriver ? Et qui peut, sans effronterie, dire que nous sommes sur la voix du rétablissement, que le chômage baisse en France, alors que ferment nos entreprises à leur tour faillitaires ? 1914/1918 : « la der des ders », plus jamais de guerre ! L’Allemagne exsangue, devient le jouet des grandes nations qui la mette sous une servilité jamais inégalée, ce qui conduit ce grand pays à un redressement spectaculaire ; la levée en masse d’un parti unique à la tête duquel un homme humilié va proposer une revanche spectaculaire et folle : Hitler.
  • 1939/1945 : Il n’aura fallut que 20 années que l’on qualifierait de « drôle de paix » pour qu’à nouveaux des millions s’entretuent au nom de la paix !

 

Le chaos, la peur, la mort…. LA GUERRE ! On efface tout et on recommence, et les mêmes, avec de légères variantes, s’entrechoquent, s’exterminent, tuent les indésirables de cette humanité « in désirée » et après avoir abreuvé la terre de sang, on fait la paix, on rebâtit sur des ruines, prêts à recommencer.

 

Il y aura un conflit d’une telle ampleur qu’il y a de quoi se dire : montagnes ! Tombez sur nous et cachez-nous de sa colère !

 

Apocalypse 6/16 - Et ils disaient aux montagnes et aux rochers: Tombez sur nous, et cachez-nous devant la face de celui qui est assis sur le trône, et devant la colère de l`agneau;

 

Le monde est déstabilisé dans chacun des domaines qui lui sont essentiels, et les politiciens, les militaires du monde entier ont tous des pensées de velléités cachées mais prêtes à jaillir quand on ne s’y attendra pas.

Pourquoi cela ? Parce qu’il faut que s’accomplisse la volonté de Dieu qui passe par le salut de ceux qui doivent être sauvés, et l’accomplissement de sa parole, par la venue de l’Impie réclamée et acclamée par le monde entier, et la venue de Christ Yéshua.

 

La moisson de la terre est mure, et l’ange a reçu l’ordre de lancer sa faucille afin de procéder à la récolte.

Des morts inexpliquées parce que répétitives, voilà ce qui a été ces derniers mois ! Ce n’est pas terminé.

Des tremblements de terre, des coulées de boues, des ouragans et des tempêtes mortels, des révoltes, des cris, des poings levés, des larmes amères, des pays qui sombrent dans le chaos, qui « font la manche » pour survivre,  et le monde dit : s’il y avait un Dieu…

Mais terre, homme, animal, sachez ceci : Dieu est Dieu et tu l’as défié, dans ton insolence, tu as défié Dieu, peu soucieux de ce qui va être, parce que tu avais l’habitude de dire : après moi le déluge ! Et bien tu commences à connaître le poids de la main de Dieu qui s’appesantit sur toi, et tu continue de le braver ? Cache-toi, sa colère arrive et tu n’es pas de taille à lutter contre lui !

 

Alors, il y aura la guerre ! Tu connaîtras à nouveau la souffrance, et seule, ta souffrance te conduira au repentir, et la main de Dieu se lèvera de sur toi. Apocalypse 14/15 - Et un autre ange sortit du temple, criant d`une voix forte à celui qui était assis sur la nuée: Lance ta faucille, et moissonne; car l`heure de moissonner est venue, car la moisson de la terre est mûre.

Tous les ingrédients sont présents, tout est prêt, seul manque le détonateur (à ce jour j’ignore ce qu’il est) – Lors de l’investiture de B. Obama, j’avais reçu l’affirmation que c’était une répétition générale avant la « première », et bien, sachez que bientôt il y aura cette « première » et qu’il ne pourra pas y avoir de machine arrière, sauf si le peuple de Dieu sur qui est invoqué le nom du Seigneur s’humilie devant lui. 2 Chroniques 7/14 - si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s`humilie, prie, et cherche ma face, et s`il se détourne de ses mauvaises voies, -je l`exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays.

 

Lorsque le Seigneur me parla au travers du Jubilée pour Afrique, je sus que cela était Sa volonté, mais lorsqu’il me dit, en date du 8 Avril : La terre n’entrera pas dans son jubilée, je sus que cela était aussi véritable ; seul, le Jubilée que je proclamerais aura lieu dit le Seigneur.

 

Nous ne pouvons pas rationaliser Dieu, ni le faire entrer avec force dans le carcan de notre vie, mais nous pouvons faire exploser ces carcans afin de pénétrer dans la vie éternelle qui nous est offerte par Dieu afin d’entrer dans la vie de Christ Yéshua.

 

Ouvrez les yeux, ne laissez pas la « pollution » vous voiler le regard ou alors, allez vite chercher du collyre à qui veut vous le donner : Christ Yéshua ! Accepte de reconnaître ta déchéance, et qu’enfin ton repentir soit sincère et véritable, tout comme l’a été sa mort et sa résurrection pour ta vie ! Cesse de jouer, tes cartes sont tronquées et tu as perdu d’avance.

 

Il vient, le temps de la dernière page du livre saint, et nous connaîtrons que tout était vrai, tout comme Il est vrai dans sa splendeur et sa divinité. L’impie est déjà prêt à venir en « sauveur » mais ce n’est pas l’Agneau de Dieu, il n’est que l’imitateur, porteur de deux cornes : Apocalypse 13/11 - Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d`un agneau, et qui parlait comme un dragon.

 

Celui qui vient est semblable à cette description faite dans le livre de Michée 5/3 : Il se présentera, et il gouvernera avec la force de l`Éternel, Avec la majesté du nom de l`Éternel, son Dieu: Et ils auront une demeure assurée, car il sera glorifié jusqu`aux extrémités de la terre.

Celui qui vient est Celui qui vient sur les nuées, tout œil le verra,  ceux même qui l’ont percé, et toutes les tribus de la terre se lamenteront devant Lui. Je suis l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin (de toutes choses) dit le Seigneur, QUI EST, QUI ETAIT, ET QUI EST A VENIR, LE TOUT-PUISSANT. Apocalypse 1/7-8.

 

Les évènements s’accélèrent, et lorsque je fis un songe dans la nuit du 12 avril, je n’arrivais pas à mettre dessus une interprétation. Mais aujourd’hui, ce que je sais, c’est ceci :

 

Nous assistons à une transformation radicale de notre société, et chacun y va de son interprétation ; Nous ne sommes pas désireux de regarder ce qui est une transformation radicale parce qu’elle fait peur. Nous avons raison d’avoir peur de ce qui arrive, tout du moins pour ceux qui ne sont pas encore au Seigneur. Nous assistons à quelque chose qui nous dépasse, ayant encore, pour un peu de temps, l’apparence de ce qui a été, mais qui, déjà, n’est plus.
 

Ceci ne s’appelle pas de la modernité, cela s’appelle l’irréversibilité. Nous sommes passé de l’autre côté du miroir, ce que nous voyons ne correspond plus en rien à ce qui a été voulu et fait par le Créateur.

Ce que je voyais était terrible ! Cela aurait pu être une vision de l’enfer, tant cela était terrifiant. Des démoniaques agissaient sur l’être humain afin de lui changer son apparence, travaillant sur le « vif », sans anesthésie aucune, et la souffrance endurée était atroce, à la limite du soutenable. Les chairs mises à nu, les nerfs à vifs, les tendons à l’air libre, les cris d’agonie sur ces expériences inutiles et pourtant véritables, cachées du grand public, seuls, certains « initiés » étaient participants à cette folie satanique.  Ce qui avait été « humain » ne l’était plus, et lorsque enfin les résultats se réduisaient à rien, ces démons s’attaquaient à l’esprit de l’homme, pour les réduire à néant, à l’état de robots soumis.

Parce que j’étais présente, je réussis, par miracle (mais Dieu est miracle par lui-même) à faire sortir quelques personnes de cet enfer.

Ce que j’ai compris, c’est qu’en « catimini » il se fait des expériences sur l’homme afin de l’annihiler (mettre à néant) et surtout réduire à zéro sa capacité de changer de vie et d’aller vers le Seigneur afin de recevoir le salut de son âme. Satan est au travail et ses serviteurs zélés s’activent et agissent rapidement maintenant, parce que les temps sont courts, à transformer nos sociétés et les réduire à l’état de zombis soumis à leur volonté. Cette œuvre de destruction qui amènera des masses à marcher comme morts-vivants est mise en pratique, et dans certains laboratoires secrets, des poisons sont mis en actions, sous toutes formes, même la plus bénigne, de vaccins.

 

HOMME ! ATTENTION ! DANGER !

 

Dieu connaît le cœur de l’homme (2 Chroniques 6/30) !

 

Homme, si tu es de la maison du Seigneur, remercie-le, et dit à ton corps, à ton âme, à ton cœur, que tu te réjouis parce que tu es de Sa maison, et que c’est sa vie qui te fait vivre la tienne.

Terre, le Seigneur t’éprouve afin que tu sois épurée pour rencontrer ton Créateur, tu n’as pas à craindre sa puissance, mais craint sa colère ! Il veut que tu ais crainte de lui, pas peur, mais crainte, afin que tu ne pêches plus (Exode 20/20)

 

Création de Dieu : … qui aura péché contre Dieu sera effacé du Livre de Vie (Exode 33/32 et 33), seule, ta rencontre avec Yéshua te sauvera. Elle seule peut arrêter la colère du très-Haut !

POLLUTION :

 

Voici ce que dit le Seigneur : la terre est rendue participante au péché d’Israël parce qu’elle s’est conformée au monde et au temps présent, sans se soucier de la volonté de Dieu.

 

Après sa sortie d’Egypte, Israël fit ce qui est mal aux yeux du Seigneur Dieu et se corrompit en se créant une idole qu’elle adorât : un veau de métal d’or.

Moïse, animé de la colère de Dieu, brisât les deux tablettes écrites du doigt de Dieu, puis en appelât à ceux qui ne s’étaient pas parjurés.

Il y eut une grande détresse dans le camp ce jour-là, mais la colère de Dieu était agissante. Moïse détruisit l’idole et la réduisit en poudre, jetant dans l’eau les vestiges de l’objet du péché, polluant ainsi l’eau Exode 32/20 - Il prit le veau qu`ils avaient fait, et le brûla au feu; il le réduisit en poudre, répandit cette poudre à la surface de l`eau, et fit boire les enfants d`Israël.

Après cela, Moïse s’adresse à Aaron et l’interpelle de cette manière : que t’a fait ce peuple que tu aies fait venir sur lui un si grand péché (32/21), et la défense d’Aaron fut la suivante : Ce peuple est porté au mal (32/32) … Moïse vit que le peuple était dénué, car Aaron l’avait dénué pour être en opprobre parmi leurs ennemis (32/25).

DÉNUÉ( DÉPOURVU)  Dépourvu est celui qui est sans provision ; dénué est celui qui est mis à nu. Dénué exprime donc une nuance plus forte que dépourvu. L'ennemi de l'Eglise se joue de cela parce qu'il connait qu'à ce jour, c'est véridique.

 

Voilà pourquoi à ce jour la pauvreté de l’église est flagrante : elle est dénuée, dépourvue, alors que son Dieu l’avait doté, comme une fiancée est dotée la veille de son mariage par son père. Il est temps de se souvenir de cette parole et de comprendre ce qui se vit actuellement sous nos cieux, la pollution mondiale partant du veau d’or précipité comme polluant éternel dans l’eau et le peuple buvant cette eau polluée, laissant ainsi cette dernière pénétrer son être intérieur, son cœur et ses entrailles, sans oublier ses reins.

Dieu est celui qui sonde les cœurs et les reins. Pourquoi ? Afin de savoir si nous sommes débarrassés de cette pollution mortelle et si nous allons vers la sanctification qui nous donnera accès au Sanctuaire saint.

 

Certains diront que nous ne pouvons pas changer le monde, ce qui me parait vrai, parce que le changement doit commencer par nous-même, en individualité puis en tant qu’Eglise régénérée. Pas en tant que société religieuse. Cela ne peut pas se faire, marcher avec Christ Yéshua ne constitue pas une avancée spirituelle religieuse, mais une avancée spirituelle vivante qui nous conduit chaque jour un peu plus près à sa ressemblance.

Christ ne portait ni or ni riches vêtements, et devant lui, nul n’avançait avec un encensoir à la main, mais si des palmes furent coupées, jetées sous ses pas, c'est  par la versatilité humaine que ces mêmes crièrent : crucifie !

 

Eglise régénérée, si tu l’es vraiment, il te faut vivre TA PAQUES, la véritable, celle qui passe par l’effusion du sang et conduit dans le sanctuaire de Dieu.

 

Je m’insurge devant la prolifération des dépenses absurdes qui sont faites à la gloire de l’homme (les rassemblements sportifs, les J.O. les essais nucléaires, la recherche de tout ce qui voudrait nous démontrer la non-existence de Dieu, et la non-divinité de Christ) Je refuse du plus profond de mon être l’autosatisfaction que certains exercent à leur encontre, afin de satisfaire à la vanité de ces rapaces assoiffés de sang ; La « béatification » mondiale du système bancaire qui joue la carte de l’arbitrage dans notre société ou s’applique ce dicton : on ne prête qu’aux riches !

Comment peut-on encore nous faire avaler ces couleuvres ? Et pourquoi ouvrons-nous grand la bouche pour mieux les avaler ?

Avons-nous perdu notre bon sens ? Sommes-nous à ce point rendu ou tout est pris pour argent comptant et tout mensonge devenu vérité ?

Nous sommes devenus les nouveaux bâtisseurs de la Babylone moderne qui elle, repose douillettement sur ses fondements éternels de méchanceté ;  les temples que nous bâtissons à la gloire de l’homme seront ceux qui glorifient Satan !

 

Nous « jouons » les pacificateurs, les redresseurs de tors, alors que nous-même refusons de connaître l’état lamentable dans lequel se trouve notre pays, et,  malgré la jovialité de certains qui voudraient tant nous faire prendre des « vessies pour des lanternes », je vous affirme que le Titanic sombre bel et bien.

 

Souvenez-vous de cet avertissement, et faite le nécessaire avant qu’il ne soit trop tard, car un jour, il sera trop tard, et se fermeront les portes que nul ne pourra ouvrir, si ce n’est Celui qui en a le pouvoir.

Déjà, dans leur méchanceté imbécile, des hommes ont muré la « PORTE D’OR » de Jérusalem afin d’empêcher Christ de prendre possession de sa ville, d’autres hommes agissent pleinement afin qu’arrive en gloire l’Impie et disparaissent ceux de la maison du Seigneur ! Tous agissent, mais toi, Eglise, que fais-tu ?

Il n’est plus temps pour toi d’avoir des états d’âme, mais il est temps pour toi de te sanctifier, de comprendre ta lâcheté, d’ouvrir tes yeux et enfin, de refuser le cercueil dans lequel tu es installée sans même te rendre compte que tu es moribonde, ce qui réjouit fortement ton ennemi. Alors réveille-toi, toi qui dors d’entre les morts, et retourne à la vraie vie, celle que tu as choisit un jour, juste avant que Paul t’interpelle : oh ! Eglise insensée, qui t’a appris à marcher selon la chair, toi qui avais si bien commencé ? Epître aux Galates 3/3 – Etes-vous si insensés, qu’après avoir commencé par l’Esprit, vous finissiez maintenant par la chair ?

 

 

Eglise, tu penses être régénérée, mais c’est faux ! TU ES POLLUEE !  Sans t’en apercevoir tu as laissé l’esprit de Jézabel te conduire, et assise sur la Bête qui monte de la terre, l’esprit de Babylone te sers de siège.

Tu t’es mis des barrières tout autour de toi, afin d’empêcher les souillures du monde te tacher, mais lorsqu’est venue la tempête, rien n’a pu te mettre à l’abri, les flots dévastateurs ont passé sur ta tête, alors je te le dis, il est temps pour toi de regarder avec confiance que Christ peut à nouveau te purifier, te rendre ta virginité spirituelle et de faire de toi son épouse, celle qu’il vient chercher afin de la faire asseoir en règne avec lui sur le trône de sa divinité et de sa gloire.

 

Luc 7/22 - Et il leur répondit: Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu: les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres…… et Christ revient !

 

Shalom et amen !

Naomie