Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 

LA PAROLE DE DIEU EST ETERNELLE !


Par Naomie, le 4 Février 2012.


Jean 1/1 et 2 - Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.

Elle était au commencement avec Dieu.



Shalom à vous tous qui lirez (où relirez) cette parole prophétique qui a été adressé aux hommes de bonne volonté le 4 Juin 2011.


Lorsque certains messages disparurent du site, après son piratage, je ne vis que le supplément de travail que cela allait engendrer.

En relisant ces messages, je loue mon Seigneur de ce que cela est bon, parce que la parole de dieu est éternelle, tout comme lui même, parce que christ EST LA PAROLE DE DIEU donnée aux hommes afin que ceux-ci puissent être réconfortés, confortés, réjouis ; afin que ceux-ci puissent apprendre à la vivre pleinement, au sein des détresses, des afflictions, des larmes aussi ; parce que contrairement à certains qui en arrivent à penser que « c'est péché » que d'avoir des sentiments humains, et perdent leurs propres sentiments.

Christ eut des sentiments « humain » du temps de sa chair : devant le tombeau de Lazare, à Géthsémanée, en parlant de Jérusalem aussi.

« Voyez » comme il l'aimait (cela est parole donnée devant le tombeau de Lazare alors que Christ pleure) - Jean 11/36.


Actes 13/48 - Les païens se réjouissaient en entendant cela, ils glorifiaient la parole du Seigneur, et tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle crurent.

Voici donc, dans son intégralité, la parole prophétique donnée le 4 Juin 2011 ; que chacun l'examine et la place dans sa dimension, afin d'en retirer tout son bénéfice ; car celui qui est attentif à la parole du Seigneur est celui qui se réjouit au jour du malheur, parce qu'il sait qu'en Christ est la solution.

Comme je le dis et le répète : Christ est l'Esprit de la prophétie, en dehors de Christ il n'est pas de prophétie !

2 Pierre 1/21 - car ce n’est pas par une volonté d’homme qu’une prophétie a jamais été apportée, mais c’est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu.

Apocalypse 19/10 - Et je tombai à ses pieds pour l’adorer; mais il me dit: Garde-toi de le faire! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères qui ont le témoignage de Jésus. Adore Dieu. Car le témoignage de Jésus est l’esprit de la prophétie.



Bientôt vient le jugement de la terre, et l'homme ne sera sauvé qu'en passant au travers du feu.

1 Corinthiens 3/15 - Si l’œuvre de quelqu’un est consumée, il perdra sa récompense; pour lui, il sera sauvé, mais comme au travers du feu.

Ne croyez surtout pas que nous aurons la possibilité de nous « égarer » sur la voie « dite » royale ! Cela ne pourra pas se faire :

Esaïe 35/8 - Il y aura là un chemin frayé, une route, qu’on appellera la voie sainte; Nul impur n’y passera; elle sera pour eux seuls; Ceux qui la suivront, même les insensés, ne pourront s‘égarer.


ATTENTION !

CROIRE LE CONTRAIRE EST ABSURDE ;

DIRE LE CONTRAIRE EST CRIMINEL !


Comme bien d'entre vous, je prends connaissance régulièrement des évènements mondiaux et grand est mon effarement !

Nous sommes entrés avec allégresse sur le chemin de la défaillance, tout comme le firent bien avant nous d'autres civilisations aussi grandes, parfois plus grandes que ce que nous sommes ; cela ne les a pas pour autant épargnées au jour de la destruction, de leur disparition.

Cependant, il faut savoir une chose, et en être assurés : la Parole de notre Dieu est éternelle, elle n'a pas faillie, elle ne le fera pas ! Elle est vérité et celui qui la vit au jour le jour n'est point confus quand surviennent les tsunamis de la vie.

Si je suis attristée de ce que je constate, la déchéance qui est la notre, je demeure confiante et convaincue que la parole tant écrite que donnée trouvera son accomplissement au jour de Dieu.

J'aime a me reposer sur elle, elle est, tout comme l'est mon Seigneur Yéshua, l'assurance du choix qui a été le mien de marcher dans les voies de Christ et surtout de le servir, lui et le corps (l'Eglise)

J'aime aussi savoir que lorsque j'ai parlé (parle et ne te tais pas me dit Yéshua en 1974, au jour de mon baptême public) ce que je n'ai cessé de faire, envers et contre tout., j'ai bien parlé La Parole de notre Seigneur et non pas ma parole (ce qui parfois m'a été reproché, allant jusqu'à l'accusation d'être le porte parole du Malin)

Mais là n'est pas mon propos, et comme souvent je l'exprime : mes pensées ne sont pas celles du Seigneur (heureusement pour moi et pour nous tous) tout comme Yéshua de nous dire : mes pensées ne sont pas vos pensées . Esaïe 55/8 et 9 -Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Eternel. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, Et mes pensées au-dessus de vos pensées.

 

 LE FEU QUI BRULE LA TERRE!

 Aujourd'hui, la terre est en souffrance, et il n'y a malheureusement peu de chose à faire pour remédier à cet état de crise profonde, crise touchant le nécessaire de notre vie quotidienne : la nourriture (entre autre)

Une seule chose peut faire changer le courant, en notre faveur, de cette catastrophe que l'on dit naturelle, mais qui n'a de naturelle ce que l'on veut croire.

Chacun, prêt à toutes les extrêmes pour que change le ciel et tombe la pluie. N'irions-nous pas jusqu'à invoquer des dieux païens pour cela ?
Ceci tend à me rappeler le temps de Elie le Prophète et le roi mécréant et mauvais, je parle ici de Achab, et de la très grande sécheresse qui sévissait à cette époque! (Livre des Rois.) Mais cette sécheresse était le produit de la prière faite par le prophète sur l'injonction pressente de Dieu
1 Rois 17/1 - Elie, le Thischbite, l’un des habitants de Galaad, dit à Achab: L’Eternel est vivant, le Dieu d’Israël, dont je suis le serviteur! il n’y aura ces années-ci ni rosée ni pluie, sinon à ma parole.

La terre craque par manque d'eau et même les animaux sont dans la désolation, tout comme en ce jour, ou les éleveurs se défont de leurs cheptels faute de pouvoir les alimenter.

Les vaches ont faim, et parce que l'eau est manquante, manquera le lait, puis ce sera le tour du blé qui viendra à manquer, alors manquera la farine, et le reste sera à l'avenant!

L'Etat français prend des mesures drastiques qui se voudraient salutaires, mais ce n'est pas, ce ne sera pas le cas, et faute d'arrosage, la terre ne portera pas son fruit et la stérilité sera, est déjà là!

Cette semaine, je me remémorais ce qu'avait été la parole de Dieu en ce qui concernait la sécheresse, et ce qui en découlerait!

Aujourd'hui, en faisant du tri dans mes écrits, la prophétie écrite donnée en Avril 2004 remonte en surface et je la tient entre mes mains.

Je ne crois pas au hasard, aussi, parce que je le crois nécessaire, je la mets sur le site, aux yeux de tous, et que, pour bien d'entre ceux qui sont incrédules soit maintenant l'assurance que l'incrédulité conduit à la sécheresse, à la sclérose de l'âme, et à sa mort, tandis que la foi vivante est une arme puissante devant l'adversité, nous permettant de croire jusqu'au bout, de l'amour de Christ pour l'homme, sans nous appuyer sur les évènements survenant dans ce monde.

Souvenons-nous : Dieu ne veut pas la mort du pécheur, mais sa repentance et son salut!


VISION DONNEE ET EXPLIQUEE LE 22/04/2004 :

AUJOURD'HUI ELLE EST ACCOMPLIE PRESQUE DANS SA TOTALITE

(mort du Guide libyen)

(Seigneur! Je me suis placée devant Toi et il me semble avoir reçu ceci de Ta pensée (l'explication) – si je ne suis pas dans Ta vérité, je te demande pardon pour le mal que je pourrais causer – sinon, bénis cette interprétation) – telle avait été ma prière avant d'écrire, telle elle demeure aujourd'hui.


  • LE FEU – Puissance de Dieu, le feu de Dieu – le feu du Carmel brûlant toutes choses placées sur l'autel (l'animal, le bois, la pierre et l'eau)

    Ceci est la représentation d'une destruction totale des réserves (silos à grains) mais aussi un temps de famine qui arrive, la terre va de nouveau être brûlée par le feu du ciel (sécheresse – aridité)

    Image de la sécheresse et de l'aridité spirituelle plus importante que jamais (même si on veut nous faire penser autrement)


Dans la parole suivante, il est constaté que l'homme méchant préféra honorer la parole de sa bouche profane, encensant la « reine du ciel » à l'égal de ce qui fut lors de la sortie d'Egypte quand l'homme réclamait son retour sur sa terre de désolation et d'esclavage ; c'est exactement le même processus, la même manifestation volontaire du refus de la libération au prix de quelques méchants légumes.

Il en fut de même lorsque Israël, dans sa marche au désert, réclama premièrement du pain et deuxièmement de la viande ; les deux lui furent donnés, mais nous savons ce qui advint des rebelles avec les cailles qui leur restèrent au travers de la gorge et produisirent leur mort immédiate.

Ils ne surent se contenter de l'affirmation divine, et comme ils tentèrent Dieu l'Eternel, ils reçurent leur châtiment immédiatement.


SACHEZ QU'IL EN EST AINSI POUR NOS NATIONS REBELLES !


Le Pain de vie nous a été gracieusement donné, mais nous l'avons trouvé indigeste !

Jean 6/31 à 33 - Nos pères ont mangé la manne dans le désert, selon ce qui est écrit: Il leur donna le pain du ciel à manger. Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, Moïse ne vous a pas donné le pain du ciel, mais mon Père vous donne le vrai pain du ciel; car le pain de Dieu, c’est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde.

Le manque de blé nous fera un jour regretter ce qui a été de notre insoumission ; tel sera le prix à payer : manque de blé, certainement, mais également manque de la vraie nourriture spirituelle donnée à ceux qui la reçoive avec joie et faim. Les autres viendront à en manquer, ou leur pain sera rassis.

Jérémie 44/17 - Mais nous voulons agir comme l’a déclaré notre bouche, offrir de l’encens à la reine du ciel, et lui faire des libations, comme nous l’avons fait, nous et nos pères, nos rois et nos chefs, dans les villes de Juda et dans les rues de Jérusalem. Alors nous avions du pain pour nous rassasier, nous étions heureux, et nous n’éprouvions point de malheur.


CHUTE D'UN HOMME POPULAIRE AU NIVEAU SPIRITUEL -


Je pense à Samson – naziréa (cheveux non coupés, tête non rasée – livre des Nombres)

Il est le symbole de la force abattue; il a rompu son naziréa (convoitise des femmes, cheveux coupés) – il est l'image prophétique du lion qu'il a tué lui-même de ses mains (sa propre chute) - Image prophétique de la Babylone moderne qui déjà n'est plus qu'un monceau de pierre (cadavre du lion) – Esaïe 25.

Le lion, figuratif sur une des portes de la Babylone antique (porte d'Ishtar) est en fait un reliquaire (animal attribut) offert à Ishtar la déesse.

N'est-ce pas là ce qui est advenu de celui qui se proclamait « Le Guide » pour son peuple, allant jusqu'à se faire couronner par 15 chefs de nations d'Afrique noire ; le colonel Kadhafy !

APPLICATION A L'EGLISE ET AU MONDE!


Une puissance spirituelle va être abattu de façon « surnaturelle, à la surprise générale.

Cette « puissance » tend à faire croire qu'elle est « naziréa » (vouée à Dieu en toutes choses (service, vie, finance...) et qu'elle a encore ses cheveux « longs »

Il veut faire croire à ce naziréa qui lui permet d'agir de manière autoritaire plutôt qu'avec autorité – c'est une forfaiture, c'est un mensonge!


La réalité est tout autre : cet homme est « ivre de vin » et non pas rempli de l'Esprit saint; ses dents sont rouges du sang des proies qu'il a déchirées, mais ça va être son tour d'être déchiré (ceci peut se penser de façon spirituelle mais également charnelle) -

Il va être déchiré et son cadavre exposé au regard de tous (tout comme le cadavre de Saül l'a été après sa défaite et sa mort)


Pour un temps, il sera « mis de côté » et tombera dans l'oubli, mais on finira par se souvenir de lui – de cette « mort » sortira la vie (le miel dans la carcasse du lion) et la force naturelle et la puissance de vie – (Yéshua est la vie éternelle)


EN RESUME :


BABYLONE, l'esprit de Babylone, va tomber (Esaïe 25)


La SECHERESSE VA SE FAIRE SENTIR PLUS FORTEMENT ET IL Y AURA FAMINE (Manque de réserve)


CHUTE « EXPLOSIVE » de celui qui se dit « consacré » - déchiré comme le lion entre les mains de Samson – il est Samson, il est « le lion ».


DE LA MORT VA REJAILLIR LA VIE

YSRA-EL – pour un peu de temps abattu – renaissance dans une force « surnaturelle » venant de Dieu , comme Samson qui eut les cheveux coupés, mais il faut savoir que les cheveux ont repoussé, il en est de même pour Ysra-El dont le « Naziréa» reviendra peu à peu, afin que le monde le craigne.


En tout cela, il faudra voir la main de Dieu agir et dans la disette issue de la sécheresse, et dans le fait que « Goliath » va recevoir l'approbation des Nations, sans toutefois obtenir celle de Dieu.

Goliath va beaucoup souffrir, tout comme Ysra-El – mais de l'un comme de l'autre sortira l'accomplissement de la Parole divine.



Voilà, frères et sœurs, ce qui était annoncé, voilà ce qui est ! A vous de mettre cela à la lumière de notre Dieu.

Mais en relisant tout cela, je constate que Dieu est celui qui a parlé : voyez ce qui en a été « du Guide » de sa vie et de sa mort (décrite en 2004)


A la suite de ceci, bien des questions ont été posées, bien d'autres se posent, mais la véritable question qu'il nous faut nous poser à nous-même est la suivante : Seigneur ! Est-ce que je marche dans ta vérité et est-ce que ma vie est ta vie, celle que tu acceptes comme un don offert sur l'autel afin que passe ton Esprit saint et brûle tout ce qui n'est pas de toi ?

La parole de Dieu est éternelle, c'est pourquoi nous devons garder notre confiance absolue dans ce qui est dit, ce qui est écrit, placés à la Lumière du jour qui est !