Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

title

L'AMOUR PARFAIT.


Par Naomie le 21 Janvier 2014.



shalom !



Paul, l'avorton selon sa définition personnelle de ce qu'il est devant Dieu nous sonne un exemple merveilleux de ce qu'est la dimension de l'amour véritable, de l'amour vrai. Mais il nous parle pas, ainsi, de l'amour parfait que seul possède le Seigneur pour chacun d'entre nous.


Nous pouvons prétendre connaître ce qu'est l'amour, nous n'en savons rien, car qui connait l'étendue et la portée de l'amour de Dieu pour tout ce qui nous concerne ? Peu de monde en vérité, bien peu de monde ne connait l'étrangeté de ce sentiment plus puissant que les mers, plus fort que la mort, plus grand que la vie même, et que seul, possède Dieu.


Le Père nous a révélé une parcelle de son amour parce que nous sommes bornés et avons bien des difficultés à comprendre ce qui nous dépasse, et l'amour de dieu nous dépasse bien souvent. Nous le proclamons, le mettons à toutes les sauces, mais nous n'en avons qu'une faible perception dans sa saveur incroyable, alors qu'il nous est précisé ceci :Jean 3/16 - Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.


Au Canada, il est employé une formule qui me plait beaucoup : tomber en amour !

Un jour, je suis « tombée en amour » pour mon Seigneur, et je ne peux pas dépeindre la dimension de ce dernier, malgré qu'en comparaison de celui du Seigneur pour moi, tout me porte à croire que mon amour est minuscule.


L’Amour parfait du Père nous a été révélé dans la réintroduction du Fils dans le monde, et cet amour a été si grand et si puissant qu'il était à l'égal de celui qui a été a l'origine de la création du monde et de l'univers entier.


L’Amour de Dieu est l'égal au feu le plus puissant, dévastateur pourtant, parce que celui, celle qui entre dans le périmètre de l'amour divin ne peut plus vivre comme le « commun des mortels » ; Il est changé à tout jamais. Moïse fut changé à jamais, et cela fut visible à tous et toutes - Exode 34/35 - Les enfants d’Israël regardaient le visage de Moïse, et voyaient que la peau de son visage rayonnait ; et Moïse remettait le voile sur son visage jusqu’à ce qu’il entrât, pour parler avec l’Eternel.


Je me souviens très parfaitement du jour ou mon époux baissa ses armes de résistance devant le Christ sanglant, et ce que nos yeux ont vus, très précisément, au pasteur et à moi-même : le visage rayonnant et rajeuni, et surtout la couleur des cheveux qui pour un temps, reprirent leur couleur initiale de sa jeunesse, et enfin redevinrent ce qu'ils étaient mais plus blancs. En fait, les cheveux de mon époux prirent une couleur qu'il ne perdit jamais : de gris, ils devinrent blanc, et même lors de son traitement agressif contre le cancer (chimio et rayons) il n'en perdit aucun. Le Seigneur nous dit que les cheveux de notre tête sont comptés et qu'il en connait le nombre.


L’Amour parfait de Dieu créé une étincelle qui embrase l'être tout entier, et cette étincelle devenue brasier, nous fait passer au creuset ou toutes les scories de notre vie charnelle tombent dans le feu et ainsi nous sommes épurés.

C'est un feu puissant ! Imaginez la colonne de feu, représentation physique de l'Esprit saint, se dressant en force et en puissance entre Pharaon et Israël !

Imaginez si vous le pouvez, moi, j'ai depuis longtemps cessé de vouloir me représenter ce qu'il n'est pas possible de faire, tant est puissante la représentation de l'amour divin pour son peuple, pour ses enfants, pour les siens, qu'il est venu chercher pour les conduire dans le salut, une autre manifestation de l'amour parfait de Dieu le Père trois fois saint.


L’Amour de Dieu est puissant, et nous faisons un travail de broderie tout autour, ne sachant pas que cet amour plus fort que tout, peu aussi laisser des cendres sur son passage. Oui, je dis bien des cendres. Que sont des scories ? Ce sont des résidus de combustion de matière, de minéraux ou autres. Que sont les cendres ? Des résidus de combustion de matières diverses comme le bois, le charbon.


N'est-ce pas du feu qu'est née la terre, et n'est-ce pas le feu qui nous remplit de l'Esprit saint ?

Israël, que ce soit l'Israël d'élection ou d'adoption, nous sommes l'Israël divin et le feu est en nous, du moins si l'Esprit saint est en nous, animant notre vie par une perpétuelle combustion.

Pas de braises, ni de cendres mais des flammes qui nous envahissent et qui font de nous des « êtres à part » et nous sommes animés de la vie pure de Dieu.

L'amour parfait nous habite. Alors si l'amour parfait de Dieu demeure en toi, comment n'aime-tu pas celui qui a le même sang que toi dans ses veines, et qui est ton frère, ta sœur dans la foi ?

Explique donc ton point de vue, et peut-être que tu obtiendra miséricorde auprès du Trône saint puisque tu as désobéi et agis de manière « frauduleuse » en méprisant celui, celle que Dieu aime - Matthieu 5/22 - Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d’être puni par les juges ; que celui qui dira à son frère: Raca ! mérite d’être puni par le sanhédrin ; et que celui qui lui dira: Insensé ! mérite d’être puni par le feu de la géhenne.


L’Amour parfait de Dieu n'est pas une utopie ni un conte que l'on lit aux petits enfants pour les endormir. L'amour de Dieu est LA PUISSANCE a l'état pur, la puissance de Dieu qui, mis en action, permis la création de toutes choses ici-bas. Tout est né de l'amour parfait de Dieu. Il n'est aucune exclusion qui puisse être revendiquée par personne. Tout est amour.

Mais l'amour sait aussi corriger et sévir afin que nul ne se perde. C'est la loi d'amour de notre Dieu pour nous tous qui avons fléchi les genoux devant lui et qui connaissons la souffrance de la circoncision du cœur et de la mort de la chair.


L’Amour de Dieu est manifesté au travers de l'individu de sexe masculin comme de sexe féminin, Dieu ayant crée un homme ET une femme afin que ces deux-là deviennent en lui un dans la chair et un dans l'esprit tout comme le Père et le Fils sont un dans l'Esprit saint.

Cet amour-là est un mystère, un des grands mystère divin. Pour sa création, Dieu n'a pas hésité de donner le fruit de son amour afin que le sacrifice d'expiation sur une croix soit la cheville ouvrière de l'unité entre l'homme et son Créateur.


Comprenne qui pourra...


Un jour ou l'autre, nous sommes confrontés à l'Epreuve qui tel les flots impétueux d'un torrent nous submerges et nous engloutis jusqu'à nous faire toucher le fond.

C'est alors que nous croyons que tout est fini et que nous ne nous en sortirons jamais. C'est mal connaître notre Dieu qui, soudainement, alors que nous sommes au bord de l’asphyxie, nous saisis puissamment par les cheveux et nous tire de notre situation désespérée. La colonne de feu se dresse alors entre nous et la détresse, entre le désespoir qui nous ferait renoncer et son feu nous illumine et nous réchauffe autant du dehors que du dedans.

Nous étions au bord, puis au fond du gouffre et nous voilà a l'abri, à l'ombre de ses ailes, à l'ombre de l'amour du Tout-Puissant.


Aujourd'hui, nous sommes devenus des falsificateurs de l'amour dont nous ne connaissons plus grand chose, ayant assimilé jusqu'à la confusion la plus totale le sexe et l'amour du cœur, de l'âme l'amour parfait de Dieu.

Je ne conteste pas l'amour du corps, le Seigneur nous permet les satisfaction de l'amour charnel, puisqu'il nous est dit que si nous devons brûler, il est mieux pour nous de nous unir dans les liens du mariage. Moi même j'ai connu les subtilités et la grande satisfaction de l'amour physique avec mon époux, c'est pourquoi je ne contesterais pas cet aspect de l'amour humain. Mais si, malgré la plénitude de cet amour, nous nous imaginons « satisfaits » il nous faut alors songer qu'un amour plus grand, plus puissant, brûlant comme le feu du désert, parfait dans la perfection de Dieu existe et que nous sommes au bénéfice de cet amour.


Pourquoi faut-il que l'homme cherche a dominer tout ce qui se trouve devant lui, en exerçant une volonté d'asservissement et de destruction, même au nom de l'amour ? Voyez le nombre grandissant de séparations, de divorces, et cela au nom de Dieu ! Dieu m'a dit que tu n'es plus mon mari .. Dieu m'as dit que tu n'es plus ma femme... Pourtant la Parole de Dieu dit : n'oublie pas la femme de ta jeunesse - Malachie 2/14 - Et vous dites : Pourquoi ? …  Parce que l’Eternel a été témoin entre toi et la femme de ta jeunesse, a laquelle tu es infidèle, bien qu’elle soit ta compagne et la femme de ton alliance - Proverbes 5/18 Que ta source soit bénie, et fais ta joie de la femme de ta jeunesse … Oh ! Le mensonge de l'homme qui s'abrite derrière tout un tas d'excuses que Dieu, malgré son amour pour nous, n'excusera pas 


L'église est remplie de menteurs, de parjures et de falsificateurs ! Et vous voulez la bénédiction ? Vous rêvez !


Nous avons également une prédisposition a rechercher la satisfaction par la vue et nous nous complaisons à martyriser notre corps par mille approches (régimes, opérations esthétiques, injections diverses) afin de stopper ce qui est inéluctable : la vieillesse du corps, des rides sur le visage et des cheveux blanchissants. Et nous hurlons de colère contre celui qui nous a créé en proclamant qu'il pouvait nous éviter ce phénomène. Nous avons encore une fois oublié que Dieu avait créé l'homme et la femme pour une quasi éternité auprès de lui, les hommes d'alors vivant quelques siècles avant de mourir, et mourant à cause du péché qui nous a enchaîné à Satan.

Vieillir est une chose ; Vieillesse physique qui s'accorde avec le monde pécheur oui, mais que nous dit l'Amour parfait de Dieu ? Qu'il nous fait rajeunir comme l'aigle quand bien même l'aspect extérieur de notre corps change - Psaumes 103/5 - C’est lui qui rassasie de biens ta vieillesse, qui te fait rajeunir comme l’aigle. Notre âme va se régénérant auprès du feu de l'amour puissant de Dieu. Plutôt que de rechercher la perfection extérieure, qui ne nous empêchera pas de vieillir ni de quitter ce monde, emportés par La Mort, recherchons la perfection spirituelle qui nous conduit peu à peu dans les sentiers de la liberté et nous amène plus près de Christ Yéshua jour après jour.


L’Amour de Dieu est parfait, si parfait qu'il n'est rien de comparable, ni ici dans ce monde, ni dans aucun système solaire. Parce que toutes choses sont issues de l'amour divin, amour parfait qui, par une seule volonté, qui n'a rien d'humaine, a crée toute chose, les faisant surgir du néant par une parole, par un mot, par une décision. Celle de Dieu ! Uniquement ! Romains 8/39... ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.


L’Amour parfait à régit toute chose dans La Loi donnée aux hommes mais cela n'a pas suffit, aussi il fallu aller plus en profondeur, plus loin aussi, et vint ce temps ou l'ancienne Alliance conclue avec Adam, fut remplacée par la Nouvelle Alliance avec Christ Seigneur Rédempteur. C'est ainsi que la Nouvelle Alliance pris le dessus de l'Ancienne Alliance sans toutefois l'effacer. C'est cruel de penser le contraire alors que Christ dira qu'en Lui tout s'articule parfaitement et l'amour de Dieu est issu des deux Alliances.


Dieu pour parfaire son amour, a donné à l'homme la foi afin qu'en Christ, nul ne soit ignoré et ignorant de la voie du salut, voie parfaite accomplie parfaitement dans l'amour parfait de Dieu.
Cet amour parfait coule dans le sang de Christ sur le bois, tout comme il coule dans les veines d'Israël terre bénie, ou encore dans les veines de l'Eglise régénérée qui prend vie ainsi fait.

Christ, « ambassade spirituelle de Dieu » nous a rendu ambassadeur du Père dans l'Amour divin, amour pur qui nous régénère. Lorsque nous nous référençons du nom au dessus de tous les noms, de celui de Christ Yéshua, nous devenons cette race royale, ce sacerdoce divin qui nous occupe du dedans parfaitement, une race de sacrificateurs pour Dieu le Père. Et que devons nous être ? Les ambassadeurs de l'Amour parfait.

Une ambassade est un lieu qui se tient sur une terre étrangère, et par conséquent, elle est inviolable, intouchable. Elle est le pays, la nation représentée par ses lettres de créances et de doléances. Il en est de même pour nous qui devenus ainsi les ambassadeurs de Christ Yéshua, sommes les représentants, les ambassadeurs de l'Amour parfait de Dieu.
Si nous transportons à la semelle de nos sandales la guerre, la haine et la colère, assaisonnées du non-pardon, nous ne sommes pas ambassadeurs de l'Amour divin, mais nous demeurons les enfants de colère d'où nous sommes et dont nous n'avons pas changés - Ephésiens 2/3 - Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres … 


Une évidence ce matin s'impose à moi : si nous faisons un comparatif, nous constaterons ceci : que mettons-nous le plus en évidence dans ce que nous nommons la foi en Christ ? Dans les églises et assemblées, ce qui passe en premier est le bien-être et l'abondance d'une vie plus que charnelle, avec, en prime, tous les biens de ce monde qui, soient disant, nous sont dus parce que notre Dieu est Dieu d'abondance. Je le conçois, je le concède. Mais cessons de prendre et de prôner un Dieu « corne d'abondance » et nous souvenir de la réalité. O ! Descendez de votre nuage ? Paul dira qu'il sait se contenter de ce qu'il possède et il nous est enseigner que le mercenaire doit se satisfaire de sa solde.

Philippiens 4/12 - Je sais vivre dans l’humiliation, et je sais vivre dans l’abondance. En tout et partout j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l’abondance et à être dans la disette. Paul sait très bien, ce que nous avons oublié parce que semaine après semaine on nous rebat les oreilles et le cœur avec les mêmes affirmations : la bénédiction de Dieu s' 'assimile avec l'abondance des biens ou de la finance. Si tu ne possèdes pas, c'est que tu es pécheur, tout comme celui qui est éprouvé par la maladie devient un paria parce que « maudit » - Quelle erreur, quelle hérésie diabolique. Le salut éternel est la « grande bénédiction » de Dieu répandue sur l'humanité toute entière, que ce soit dans l'abondance ou la disette. Apprenons, réapprenons à nous contenter de ce qui nous est donné, Dieu donne comme il veut !

2 Corinthiens 8/2 - Au milieu de beaucoup de tribulations qui les ont éprouvées, leur joie débordante et leur pauvreté profonde ont produit avec abondance de riches libéralités de leur part. Ici, constatons ceci : les Corinthiens sont éprouvés mais Paul de leur dire, de leur préciser qu'au travers de certaines épreuves, dont la disette, certains ont été une bénédiction pour d'autres en sachant, par la richesse du cœur, prodiguer des dons à plus indigents qu'eux. Voilà la bénédiction en marche. J'en ai connu qui possédaient toutes choses et don le cœur était stérile, et d'autres qui, ne possédant que bien peu de chose, ouvraient leur table à plus éprouvés qu'eux.

1 Timothée 6/17 - Recommande aux riches du présent siècle de ne pas être orgueilleux, et de ne pas mettre leur espérance dans des richesses incertaines, mais de la mettre en Dieu, qui nous donne avec abondance toutes choses pour que nous en jouissions.

Cesse de réclamer ce que tu possède déjà et remercie Dieu de te l'avoir donné afin que tu concrétise par des actes dans la foi ce que Dieu attends de toi. Et cesse de dire : si Dieu le veut » puisque au fond de ton cœur, tu sais bien que c'est la volonté de Dieu de nous voir accomplir les œuvres de l'Amour parfait pour les frères et les sœurs.

Nous sommes porteurs de la bénédiction ? Donnons la bénédiction à qui la réclame non pas pour œuvres charnelles mais pour œuvres de Dieu et c'est ainsi que nous serons de bons serviteurs de Dieu. C'est ainsi que nous irons plus près de l’Amour parfait en devenant nous aussi enclin à pratiquer cet amour pour les autres, pour les frères et sœurs, afin que vienne le règne éternel du Tout Puissant.


Cessons de projeter vers les autres des faciès de « carême » si nous sommes manquants de quelque chose. Ne sommes-nous pas appelé à toujours nous réjouir en toute circonstance ?

Si tu n'es en sécurité qu'en pays tranquille, qu'en sera-t-il lorsque soufflera la tempête ?

Jérémie 12/5 - Si tu cours avec des piétons et qu’ils te fatiguent, comment pourras-tu lutter avec des chevaux ? Et si tu ne te crois en sûreté que dans une contrée paisible, que feras-tu sur les rives orgueilleuses du Jourdain ?


Oui bien sur, certains penserons que j'extrapole, que je suis sans bon sens. Mais n'est-ce pas être de bon sens que de prétendre croire et dire que Celui en qui je crois, que nous croyons pour véritable est au dessus de tout et qu'en lui, justement, nous sommes « déjà » assis en gloire avec Christ auprès du Père éternel ? Est-ce folie que de l'annoncer, le prétendre et le croire ? Si vous dites oui, alors votre évangile est menteur.
La Parole de Dieu nous dis par le livre d'Apocalypse 3/21 ceci : Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j’ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône.

Ce n'est pas pour demain mais pour aujourd'hui parce que nous sommes enseignés en cela : en Christ nous sommes (déjà maintenant) plus que vainqueur parce que tout est accomplit à Golgotha et que la tête du serpent est écrasée sous nos pieds de vainqueurs.Philippiens 4/13 Je puis tout par celui qui me fortifie.

Tout, comprenez-vous ? Pas un petit peu, pas une victoire au rabais, ni en solde, mais en gloire, une victoire parfaite parce que celui qui nous conduit de victoire en victoire est LE LIBERATEUR, LE REDEMPTEUR, LE SAUVEUR, et YESHUA EST SON NOM.


Frères et sœurs, il est temps de mettre à bas le mensonge qui règne en notre sein, parce que de notre sein doit sortir des eaux vives jusqu'en vie éternelle.

Il est temps d'ouvrir grand les portes et de chasser les marchands d'espérance à dix sous, qui ne cherchent qu'une chose : dérober les âmes au Seigneur. C'est une guerre, un grand combat dans lequel vous êtes conviés, si vous vivez selon l'analogie de la foi dans l'amour parfait de Christ Yéshua pour vous, pour nous, pour moi.


Dans le Cantique des cantiques il est dit que l'hiver est passé,Cantique 2/11 - Car voici, l’hiver est passé ; La pluie a cessé, elle s’en est allée. et que c'est le temps de faire voir à Christ notre face illuminée et rayonnante de son amour pour nous. Il est temps de quitter nos cachettes et la fente des rochers, et telle la colombe, roucouler et chanter l'hymne d'amour pour notre fiancé, pour notre époux - Cantique 2/14 - Ma colombe, qui te tiens dans les fentes du rocher, qui te caches dans les parois escarpées, fais-moi voir ta figure, fais-moi entendre ta voix ; Car ta voix est douce, et ta figure est agréable.

Les fiançailles sont un temps de merveilles, alors revêtons nos habits de noces et allons avec joie dans la demeure du père qui a tout préparé pour nous.
Mais attention ! Si vous ne possédez pas ce vêtement, vous serez jeté, oui je dis bien jeté dehors, là ou il y aura de nombreux cris et hurlements, malgré tout ce que nous pourrions dire pour notre défense. Et nous entendrons ceci : ouvriers d'iniquité, je ne vous ai jamais connu.

Matthieu 23/28 - Vous de même, au dehors, vous paraissez justes aux hommes, mais, au dedans, vous êtes pleins d’hypocrisie et d’iniquité.

Luc 13/27 - Et il répondra : Je vous le dis, je ne sais d’où vous êtes ; retirez-vous de moi, vous tous, ouvriers d’iniquité.


Je veux chanter un chant d'amour, pour mon Seigneur, pour toi Yéshua !

Merci de ce que tu as fait, tu es si précieux, Yéshua mon Sauveur...

TU M'AS DONNE TON NOM !




1 Pierre 5/14 - Saluez-vous les uns les autres par un baiser d’affection. Que la paix soit avec vous tous qui êtes en Christ !


Ceci est commandement de l'Amour parfait ! Cessons l'hypocrisie, cessons de nous combattre, gens de la maison d'Israël l'Eternel Dieu est au milieu de nous comme un « Héros » qui sauve.

Aimons-nous tel qu'il nous aime et c'est ainsi que nous ferons la volonté du Père.



SHALOM ET AMEN.


 

Votre sœur en Christ.