Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 

DIEU SAUVE ET DELIVRE

DE LA GUEULE DU LION


Daniel 6/16 à 28


Par Naomie le 2 Décembre 2011.

SHALOM !

 


Lorsque nous avons ensemble commencé l'année 2011, nous l'espérions toute autre et pourtant ne nous était-elle pas ainsi annoncée par l'Esprit Saint, l'Esprit de notre Seigneur Yéshua ?

Si ! Tout était déjà écrit et nos savions, au fond de notre cœur, qu'il ne pouvait pas en être autrement, parce que Dieu est Dieu et que sa parole est OUI et AMEN !

Dégringolade sur dégringolade, l'effet dominos.... Et bien voilà ! Nous sommes en plein dedans, mais sachez que selon ce qui est écrit, tout ceci n'est que le commencement et rien d'autre que le commencement des douleurs de l'enfantement.

Marc 13/8 - Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume; il y aura des tremblements de terre en divers lieux, il y aura des famines. Ce ne sera que le commencement des douleurs.

Toutefois une promesse accompagne cette parole : Luc 21/28 - Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche.

Alors oui, nous, enfants du Très Haut et glorieux Roi, nous sommes précipités jour après jour dans la fosse aux lions, affamés et rugissants, mais à l'égal de Daniel, nous n'avons rien à craindre ! Dieu fermera la gueule des lions qui deviendrons des chatons devant nous !

Nous avons, nous possédons l'autorité divine et si nous demeurons en Christ, comme les amis de Daniel, tous trois liés dans la fournaise ardente, nous serons délivrés et marchera avec nous Celui-là qui dit : JE SUIS LE VIVANT !

Le monde craint cette affirmation : je suis vivant ! Parce qu'en elle est son jugement !


Frères et sœurs :

 

Un excellent conseil qui nous est adressé par la Parole de Dieu dans le livre des Ephésiens, 5/17

Recherchons pour nous ce que le Seigneur veut nous dire, puis après cela, lorsque nous sommes certains d'avoir saisit la volonté de Christ pour nous, attachons-nous à elle et demeurons ancrés sur le Rocher des siècles ! Soufflera le vent des tempêtes, la fureur des fauves et leurs gueules grandes ouvertes, nous sommes à l'abri dans la plénitude de la vérité de cette merveilleuse parole :

JE SUIS AVEC VOUS TOUS LES JOURS jusqu'à LA FIN DU MONDE !

Mathieu 28/20.

 

Naomie.

 


CELUI QUI REFUSE D'ADORER LA STATUE DU ROI QUI SE PROCLAMA DIEU EST ASSURE D'ETRE PERSECUTE !

2 Timothée 3/12 - Or, tous ceux qui veulent vivre pieusement en Jésus-Christ seront persécutés

Pourquoi craignez-vous le temps présent et gémissez-vous sur le temps qui vient ? Ne sont-ils pas tous deux dans les mains percées de notre Seigneur Christ Yéshua ? Est-ce que notre Seigneur, pareil aux hommes (dont il n'est pas) aurait une vérité à double face et est-ce que sa parole serait mensonge ?

Non ! Il est LE VIVANT et tout comme il l'a assuré il assume ! Sa parole est véritable ! Il est Dieu ! Souverainement Dieu ! Dieu établit par le Père dans la félicité de l'amour de Dieu pour notre salut à tous ! Alors fortifiez-vous et prenez courage, le Seigneur vous rappelle qu'il a vaincu Satan et pareillement les princes de ce monde ou nous sommes mains d'on nous ne sommes pas.

J'ai été dans le passé une persécutrice de ce Grand Dieu que j'aime et veux servir, tout comme Paul l'était avant de dire : je suis l'avorton parmi les saints – 1 Corinthiens 15/8

Oui, il faut une fois pour toutes cesser de nous penser autrement que ce que nous sommes en réalité : poussière – mais savoir aussi accepter, en toute humilité cette parole : en Christ nous sommes de merveilleuses créatures (car celui qui est le Créateur de toute chose est celui qui a fait de nous des créatures merveilleuses). Psaumes 139/14 - Je chante tes louanges de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes œuvres sont admirables, Et mon âme le reconnaît bien.

Nous avons été choisi par le Roi des rois de ce monde afin que, passés des Ténèbres à son admirable lumière, nous lui amenions toutes les âmes réservées au salut éternel ; voilà notre rôle : faire connaître à ce monde perdu qu'il existe encore une possibilité de salut en celui que nous avons perçai, tous ensemble, d'un seul cœur et d'une même voix criant : crucifie !...


Les arbres tombent et continuent à tomber :

ISRAEL HUMILIE !

ISRAEL OPPRIME !

ISRAEL GARDE !


Il ne dort ni ne sommeille celui qui garde Israël – Psaumes 121/4.


Seigneur ! Vient au secours de ceux dont le cœur est droit !

Seigneur ! Lorsque notre cœur ne nous condamne pas, ne soyons pas accablés parce que notre assurance est en toi !

1 Jean 3/21 - Bien-aimés, si notre cœur ne nous condamne pas, nous avons de l’assurance devant Dieu.

Seigneur ! Nous avons l'assurance que :

1 Jean 3/22 - Quoi que ce soit que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et que nous faisons ce qui lui est agréable.


SEIGNEUR !


La tempête s'enfle et le vent rugit tel un fauve, dévastateur et virulent ! Il agit comme si en lui était détendue toute la hargne du monde ! Ce n'est plus une tempête, c'est un ouragan qui brise et balaie tout sur son passage ! Plus de refuge pour trouver protection, si ce n'est en toi et dans ta vérité !

Pourquoi allons-nous chercher, parmi tous les morts de ce monde, celui qui est vivant ?

Laissons les morts enterrer leurs morts et suivons le Seigneur Christ, Oint de Dieu, Dieu éternel !

La mondialisation a entraîné le monde à vivre une situation qu'il ne nous est plus possible de maitriser, qui nous échappe des doigts tout comme le ferait du sable fin.

Actuellement, des paroles porteuses de peur, peur activée par les paroles des méchants, volent à ce vent destructeur ! On veut entretenir ce climat de peur afin que le monde, enfin, se mettre à réclamer son Messie, celui qui porte le nom de l'Anti Christ, ou plus familièrement l'Impie !

Les hommes à la tête des Nations se sont concertés afin d'entretenir par des actions multiples, la peur ; n'était-ce pas là les propos de N.Sarkozy à Toulon , acclamé par ses supporters (seuls ceux-là qui avaient reçu une invitation étaient présents, c'est à dire les « supporters » de la Présidence française, et non pas ceux qui seraient considérés comme des Hooligans par la majorité présidentielle)

La peur ! Nouvelle arme de guerre par excellence ! Le monde est couché sur des braises ardentes et sans en être vraiment conscient, il prend feu et flamme de toutes parts. Rien ni personne n'est épargné !

La guerre que nous vivons est celle qui commença lorsque Caïn tua son frère Abel, parce que ce dernier avait obtenu la faveur de l'Eternel Dieu non pas par un « caprice » divin mais parce que ce geste était le geste précurseur de la mise en croix d'un autre « Abel » : Christ Yéshua - Hébreux 12/24 - de Jésus qui est le médiateur de la nouvelle alliance, et du sang de l’aspersion qui parle mieux que celui d‘Abel.

Le sang appelle le sang ; la violence engendre la violence et la violence ainsi engendrée conduit l'homme à sa ruine ! C'est la dévastation et dans ce bal des réprouvés de la foi dansent tous ensembles ceux et celles qui se savent plus rien reconnaître des événement actuels, battant des mains, tapant des pieds en cadence.

Alors il fut un « bouc émissaire » dont le nom était Jérémie : Jérémie : que vois-tu ?

Jérémie ! Tu porteras en toi les souffrances de ton peuple ! Seigneur ! Ils doivent revenir à toi tout comme je le fis moi-même – Jérémie 15/17 à 21.

Jérémie 31 /18 - J’entends Ephraïm qui se lamente: Tu m’as châtié, et j’ai été châtié Comme un veau qui n’est pas dompté; Fais-moi revenir, et je reviendrai, Car tu es l’Eternel, mon Dieu.

A ce jour, ne nous leurrons pas, c'est le temps des lamentations, le temps ou coulent encore bien des larmes, mais après, tout comme après la pluie revient le soleil, après ce temps de lamentations reviendra celui des réjouissances.

Jérusalem se lamente et pleure sur son état lamentable ; mais au cœur de ses lamentations, elle sera amener à comprendre qu'elle seule est coupable de sa détresse ! Israël soumise à la dictature des Nations voit Sion, sa vierge, être souillée par cette dictature lui imposant un vêtement qu'elle ne peut revêtir.

Jérusalem n'a pas été consolé, contrairement à ce qui est dit : consolez, consolez mon peuple! Esaïe 40/1.

Si l'ardeur de la colère de Dieu s'est produite, c'est afin qu'Israël se réveille de son endormissement !

Toutefois, sachez bien, Nations impertinentes, que lorsque viendra le jour de l'Eternel, le « journal » des actions méchantes des Nations dressées comme forteresses et barricades contre Israël sera déroulé devant les yeux du Tout-Puissant, et tous alors verront afin que tous gémissent et se lamentent ; les soupirs de Jérusalem montent droits vers le Seigneur qui établira encore un Juge sur son peuple afin que ce dernier le conduise vers Yéshua, Rédempteur d'Israël.

Lorsqu'un récipient plein d'eau est activé par le feu, l'état de l'eau change peu à peu ; d'abord elle chauffe, puis frissonne, pour arriver au bouillonnement, et si nul n'y prête attention, l'eau déborde, tandis que sa vapeur s'élève dans l'air.

Voici l'état du monde actuellement ; il a peu à peu été exercé à pécher, puis peu à peu son péché a pris de l'ampleur, pour enfin s'élancer dans les airs en créant des évènements incontrôlables, et nous vivons dans son débordement ; l'eau est bouillante, elle ne cuit plus, elle produit des plaies profondes ! Comment faire pour se dégager d'un tel fléau ?

Certains préconisent de l'eau froide, d'autres des méthodes ancestrales, où encore se dirigent vers ceux qui « ôtent le feu » mais il est grand temps, absolument urgent de se souvenir que nous avons le meilleur des médecins en Christ Yéshua, et que, si nous allons vers lui, recouvert de nos douleurs, de nos souffrances, de nos péchés, tout comme la marée noire à infecté les terres qu'elle touchait, alors nous serons guéris, alors nous serons sauvés !

 

Mais il ne faut pas laisser le temps à la gangrène de faire des ravage, il faut ôter la peau nécrosée au risque de créer un temps de douleurs, puis après, avec la guérison, la cicatrisation des chairs amputées vient la paix du corps et celle de l'âme.

TERRE !

 

Tes morts sont très nombreux ! Pourtant lorsque le Seigneur a averti qu'il y aurait une augmentation tangible de la mortalité, quelque soit l'origine de la mort, tu ne m'as pas cru ! Le Seigneur disant : nul n'est prophète dans sa maison - Jean 4/44 - car il avait déclaré lui-même qu’un prophète n‘est pas honoré dans sa propre patrie.


TERRE !

Tu ériges a la gloire de tes héros des mausolées et tu les honorent !

Ce ne sont pas les morts qui louent Dieu, mais plutôt les vivants

 

Psaumes 115/17 - Ce ne sont pas les morts qui célèbrent l’Eternel, Ce n’est aucun de ceux qui descendent dans le lieu du silence.

 

Terre ! Tu te réjouis, actuellement, du futur des tes fêtes afin d'effacer ta détresse, mais ne sais-tu pas que le Seigneur est attentif aux cris du malheureux, et qu'en préférence il est souhaite ceci : Ecclésiaste 7/4 - Le cœur des sages est dans la maison de deuil, et le cœur des insensés dans la maison de joie.

Les larmes amènent la réflexion et cette dernière conduit dans le chemin du repentir.


TERRE ! OU SONT TES BERGERS ?

 

Ou sont ceux-là que j'avais établi, dit le Seigneur, afin de te servir de guide pour te conduire prêt des eaux paisibles ?

 

Tu les as rejetés, tu t'es affranchie d'eux parce qu'en eux étaient la vérité que tu ne savais soutenir. Tu as préféré te donner des guides selon ton cœur ! Qu'en est-il de toi maintenant ?

Puisque tu as rejeté ceux que je t'avais destiné, tu marcheras maintenant sous la houlette des « boucs » effrontés. Toutefois, ceux qui ont pris soin de mes bergers seront séparés et marcherons sous la houlette du « Berger divin » jusqu'au jour de leur dernier jour, ou ils seront alors accueillis avec joie par tous ceux de ma maison.


Terre ! Prépare-toi à affronter la colère de ton Dieu !


 

SCRIBES « SPIRITUELS »

 

PHARISIENS DEDAIGNEUX !


Lorsque vous écartez mon peuple de la voie qui a été tracé afin qu'il puisse y marcher avec assurance ; lorsque vous lui parlez de ce qui sera en taisant ce qui est, vous lui faite miroiter des mirages ! Il perd son assurance, il ne voit plus le chemin tracé devant, il marche vers un but qu'il poursuit en espérance, sans tenir compte de la volonté du Seigneur ; En agissant ainsi, vous le conduisez dans un état de fièvre alors que le Seigneur n'a qu'un désir : la guérison !

Avez-vous oublié qu'il est un temps pour tout ?

La « ruée vers l'or » conduisit bien des hommes à la désillusion qui engendra leur perte et leur mort ! Le Seigneur dit : je ne veux pas que l'homme meurt !

Hommes ! Vous vous illusionnez et vous escamotez, par manœuvres mensongères, la vérité.

Il n'est pas de vérité sur terre, parce que la seule vérité a été blessée à mort ! Dans son amour, Dieu l'a ressuscité , celui qui était rejeté par son peuple, et par sa résurrection, par son élévation, devant le Père, il attire le monde à lui (ceux qui lui ont été donné par le Père dès la fondation du monde, même avant cela)

Père : je n'ai perdu aucun de ceux que tu m'as donné - Jean 18/9 - Il dit cela, afin que s’accomplît la parole qu’il avait dite: Je n‘ai perdu aucun de ceux que tu m’as donnés.

Ce ne sont pas des préceptes humains qui sortiront la terre de sa banqueroute, mais bien plutôt les lamentations, les cris et les larmes de ceux-là qui, devant le Trône éternel, pleurent et défaillent, se lamentant et réclamant la gloire du Dieu trois fois saint sur la terre, et le salut des âmes qui sont réservées pour le salut.

2 Chroniques 34/31 - Le roi (Salomon) se tenait sur son estrade, et il traita alliance devant l’Eternel, s’engageant à suivre l’Eternel, et à observer ses ordonnances, ses préceptes et ses lois, de tout son cœur et de toute son âme, afin de mettre en pratique les paroles de l’alliance écrites dans ce livre.

Marc 7/7 - C’est en vain qu’ils m’honorent, En donnant des préceptes qui sont des commandements d’hommes.

 

Ceux-là qui ont sur leur cœur constamment « écrit » les préceptes divins, ceux qui sont les termes de la Nouvelle Alliance en christ Yéshua, ceux-là, disais-je, semblables à ces « vierges sages » attendent avec patience la venue de l'Epoux, veillant avec sagesse à ce que leur lampe spirituelle soit toujours pleines de cette huile pure, image de ce Saint Esprit qui ruisselle comme l'huile sur la barbe de Aaron sur nos vie, nous illuminant de l'intérieur comme de l'extérieur ! Psaumes 133/2 - C’est comme l’huile précieuse qui, répandue sur la tête, Descend sur la barbe, sur la barbe d’Aaron, Qui descend sur le bord de ses vêtements.Pas une, ni deux gouttes mais profusion.

 

La terre va de défaillance en défaillance, en action constante, sans interruption ; l'engrenage ira jusqu'à la finalité prévue. Viendra le jugement de dieu ! Sommes-nous prêts à vivre cela ?

 


JERUSALEM !

Jérusalem ! Yérushalaïm ! Le Dieu de tes pères ne laissera pas l'homme en paix à cause de ton nom, à cause de Son Nom !

 

Une pierre d'achoppement a été érigée par la seule volonté divine, une pierre d'angle, là ou l'architecte va positionner l'arrête du mur principal ; la pierre d'angle est la pierre principale. Jérémie 6/21 - C’est pourquoi ainsi parle l’Eternel: Voici, je mettrai devant ce peuple des pierres d’achoppement, Contre lesquelles se heurteront ensemble pères et fils, Voisins et amis, et ils périront.

Esaïe 28/16 - C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l’Eternel: Voici, j’ai mis pour fondement en Sion une pierre, Une pierre éprouvée, une pierre angulaire de prix, solidement posée; Celui qui la prendra pour appui n’aura point hâte de fuir.

Ephésiens 2/20 - Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire.

Celui qui tombera sur cette pierre sera blessé, mais celui sur qui cette pierre tombera sera écrasé Matthieu 21/42 - Jésus leur dit: N’avez-vous jamais lu dans les Ecritures: La pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient est devenue la principale de l’angle; C’est du Seigneur que cela est venu, et c’est un prodige à nos yeux?

 Jérusalem ! Celui que tu as rejeté est devenu la pierre principale de ton édifice et son son nom est Yéshua ! Ton Messie! Et le mien !

Il vient d'être adopté, à la majorité « presque absolue » l'intégration de la « Palestine » en tant qu'Etat au sein des Nations Unies ; ce qui n'est que l'accomplissement de la reconnaissance de « Goliath » et un désaveu d'Israël, tout comme il en est ainsi de l'Amérique qui préféra voter contre cette vilénie tant historique que spirituelle.

Dans le livre « Lamentations de Jérémie 2/13 à 15 » le prophète mentionne l'état d'Israël ! Qu'y à-t-il de nouveau aujourd'hui ? Rien de nouveau sous le soleil est la réponse de l’Ecclésiaste.

 

Les Nations battent des mains et acclament les décisions iniques prises contre toi parce que ce qui se décide en faveur de la « Palestine (Philistie) » n'a rien de biblique ; ce ne sont là que désir humains.

Tout ceci n'est que de la « contre façon » - c'est le rejet de la décision divine de t'octroyer une terre que les hommes veulent te retirer morceaux par morceaux, tout comme il en serait fait d'un membre atteint par la gangrène.

Tu as une terre par héritage, et que les voix des faux visionnaires se taisent maintenant, parce qu'elles encourent la colère de Dieu ! Sion est ton héritage, l'homme est un insensé qui coure dans sa folie et qui va se heurter à la Pierre Angulaire érigée comme autel éternel par la main de Dieu.

Aujourd'hui les Nations rejettent ce qu'elles ont acclamé hier : l'Etat d'Israël ! Versatilité et manque de constance!

Père ! Pourquoi les hommes ont-ils ainsi le cœur endurcit ? Pourquoi Pharaon ne fléchit-il pas l'échine devant toi ? Parce qu'il ne te craint pas ? Seigneur ! Osée 10/12 - Semez selon la justice, moissonnez selon la miséricorde, Défrichez-vous un champ nouveau! Il est temps de chercher l’Eternel, Jusqu’à ce qu’il vienne, et répande pour vous la justice

Ceci me paraît très clair, aussi limpide que l'eau de cette mer sortant de dessous le Trône de Dieu - Apocalypse 22/1 - Et il me montra un fleuve d’eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l’agneau.

Semer tels que nous le faisons revient à dire que sans cesse, nous passons et repassons sur le même champs de labour, retournant sans cesse la même terre, sans voir se lever la moisson escomptée; c'est pourquoi il nous est recommandé, par le Très Haut, de semer SELON LA JUSTICE (de Dieu) et le fruit que nous moissonnerons sera le fruit de la miséricorde. Un champs nouveau ! Tel est le plan divin ! Il est encore grand nombre de terres qui n'ont pas été travaillées, labourées, retournées en profondeur, avec le soc qui creuse des sillons très profond.

Pourtant n'est-il pas dit que le laboureur ne passe pas sa vie à cet acte, parce qu'ainsi rien ne pousse ! Amos 9/13 - Voici, les jours viennent, dit l’Eternel, Où le laboureur suivra de près le moissonneur, et celui qui foule le raisin celui qui répand la semence, où le moût ruissellera des montagnes et coulera de toutes les collines.

Je ne prétends pas comme certains que le temps de l'évangélisation est terminé ; je dis simplement qu'il est grand temps de nous en aller vers des terre incultes qui ont une grand besoin d'être travaillées afin de voir un jour un beau fruit se lever pour la gloire de notre Seigneur.

J'aimerai vous poser cette question : n'entendez-vous pas ces feulements ? Ces rugissements sourds qui de plus en plus forts, montent de la forêt profonde et arrivent maintenant à la surface de la terre ?

Regardez avec objectivité et voyez tous ces foyers d'émeutes que l'on couvrent du beau nom de révolution mais tout en acclamant avec force ces actes virulents, nous dénonçons les morts !

Sont-ce là des révolutions par lesquelles l'homme s'affranchit du joug de l'oppresseur ou bien sont-ce là des manipulations diverses afin d'établir des gouvernements à la gloire de l'Islam ? Parce que c'est bien ce qui est ! L'Islam aux commandes ! Bientôt, tous, hommes et femmes, vont s’apercevoir qu'ils ont été leurrés et que tout ceci est poudre aux yeux, et que l'Islam projeté n'est rien d'autre que l'Islam tout court ! Ou est-il préconisé un Islam miséricordieux faisant grâce aux pécheurs ?

L'amour du plus grand nombre s'est refroidit, c'est pourquoi il est un bouillonnement perpétuel d'agressivité qui trouve son apothéose dans l'expression des explosions dramatiques devant lesquelles nous nous insurgeons ! Avons-nous oublié la Révolution Française et ses milliers de milliers de morts, tant exécutés sur les places publiques par la guillotine, ou encore noyés dans la Loire (il y a là tant d'ossements de ceux-là qui refusaient la force et le renoncement à leur foi) ou bien sur les champs de batailles européens, ou encore aux Etats Unis d'Amérique (pas encore l'Amérique) ?

A-t-on oublié (ce qui est normal, l'apprentissage de l'Histoire française n'a plus cours aujourd'hui) la guerre civile de la Commune, ou les Versaillais tiraient sur les Montmartois ?

A-t-on oublié le sang qui as coulé lors des grandes grèves opposants les capitalistes aux ouvriers des mines par exemple ? Et tant de sang qui a coulé sur le sol français, pas plus loin que l'invasion des hordes germaniques ?

Nous avons eu besoin de ces « nègres incultes » pour venir défendre les libertés de la République, leur donnant un fusil, pour quelques uns, des godillots pour les autres, alors qu'ils ne savaient que marcher pieds-nus sur la terre d'Afrique !

Nous avons eu besoin d'eux et les avons appelé « Tirailleurs Sénégalais » ou « Harkis » ceux de l'Afrique du Nord, mais nous ne les avons pas honoré, nous ne les avons pas même remercié, juste une médaille de pacotille, une breloque comme le faisaient les pionniers américains aux indiens !

Nous avons eu besoin d'eux pour le ramassage des ordures, que le français n'aimait pas faire ! Pas se salir les mains ! Alors, nous payons le prix de notre manque d'amour et ne notre mépris pour ceux dont nous avons eu besoin, un jour pas si lointain. Afrique déjà je t'ai demandé pardon pour les agissements de ma Nation, mais un jour je saurais le faire les yeux dans les yeux, mon cœur sur le tien !

Lors que la dernière guerre, les américains avaient dans leurs rangs des G.I noirs, ceux que par mépris ils appelaient nègres !

Pas de place dans un autobus, pas de place dans une école ou une université, pas de place, pas de place...

Il en fut ainsi pour Joseph et sa femme Marie, alors enceinte : pas de place - Luc 2/7... et elle enfanta son fils premier-né. Elle l’emmaillota, et le coucha dans une crèche, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans l’hôtellerie.

Alors un homme se lève : MALCOLM X et prône la violence, un autre homme se lève : M.LUTHER King et prône la paix ! Et aujourd'hui, sur le sol africain, qu'est-ce donc ? Guerre où paix ? N'est-ce pas plutôt guerres et semblant de paix ? Après le Jubilé de l'Afrique, qu'en est-il de ce qui devait être le Jubilé des hommes ?
Il n'y en a pas eut, par ce que le Jubilé de la terre et des hommes ne vient que par la main de Yéshua !

Les hommes n'ont pas affranchit leurs peuples, ne le pouvant pas !

Mais que la Côte d'Ivoire se garde en mémoire ceci : Il y aura un Jubilé pour elle, et c'est celui du Seigneur !

Plus d'amour ! Martin Luther n'est plus qu'un souvenir, mais je ne dirais pas pareillement pour ceux qui ont encore envie d'en découdre contre le « missié blanc » le bwana cultivé et savant ! Il faut faire cesser cela, et seul le Seigneur peut guerir les blessures passées et présentes !

Plus d'amour ! L'amour refroidit et la terre éternue, elle s'enrhume !

Plus nous parlons paix, plus nous évoquons l'horreur des guerres, plus nous agissons en faveur de la paix nous assistons à un regain de luttes armées, et de nouvelles guerres surgissent jour après jour, et cela sous toutes formes : guérillas, banditismes, pirateries, enlèvements, attentats, dont le plus célèbre demeure celui du 11 Novembre 2001 qui endeuilla l'Amérique pour de très nombreuses années encore.

 

Nous parlons paix et invitons à parler à l'O.N.U. des hommes respirant la violence (Kadhafy, Arafat auquel nous donnons le Prix Nobel de la Paix!)

 

L'homme est « colère » et cette colère le pousse à agir en conséquence de cette absolue nécessité de réagir en colère ; mais il ne sait pas que sa colère va être noyée sous le poids de la colère divine qui n'a rien de comparable à cette colère humaine.

Nous avons excité la colère divine ! Et les lions ouvrent grand leur gueule ; et les peuples a genoux n'en peuvent plus de vivre ainsi esclaves de ce qui a triomphé d'eux : la démocratie a étouffé la liberté individuelle et a embrigadé les hommes sous son drapeau, faisant d'eux des révoltés permanents.

 

2 Pierre 2/19 ... ils leur promettent la liberté, quand ils sont eux-mêmes esclaves de la corruption, car chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui.

Nous sommes, nous, les pays « démocratiques » des faiseurs de révoltés, et donnons naissance à des Malcom X (entre autres)

Lorsque je m'exprime ainsi, c'est qu'il n'est pas possible de dire : LIBERTE – EGALITE – FRATERNITE – alors que rien de tout cela n'est véritable. L'un dort dans du satin, l'autre dans du carton!... Que dit le Seigneur : Matthieu 10/21 - Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant; les enfants se soulèveront contre leurs parents, et les feront mourir.

Telle est la vérité : 2 Corinthiens 3/17 - Or, le Seigneur c’est l’Esprit; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté.

La liberté des peuples n'est que mirage, parce que ceux que nous établissons (où qui s'auto proclament) ne sont que de futures mercenaires à la solde de leur maître Satan (en généralité) – Des élections en Russie, élections « libres » et pourtant plus de 200 opposants manifestants ce jour-là sont malmenés et arrêtés au nom de Liberté !

 

Côte d'Ivoire ? Es-tu libre ? Et toi Afrique, l'es-tu ?

Pays démocratiques, pays vivant votre révolution, êtes-vous libres ? Egypte, tu viens de renverser tes dirigeants et voilà l'armée que tu as élevé au pinacle te tire dessus, te blesse, te tue ?

Seul un Roi, Roi des rois, venant en son temps, marquera la fin de tout despotisme et son règne ne sera pas celui du Reich, établit pour 1000 ans ; son règne sera un règne éternel dans lequel nous évoluons dans la gloire de notre Seigneur ! Apocalypse 12/10 - Et j’entendis dans le ciel une voix forte qui disait: Maintenant le salut est arrivé, et la puissance, et le règne de notre Dieu, et l’autorité de son Christ; car il a été précipité, l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit.

Si notre foi était établie selon la parole de Dieu (Dieu nous donne la foi – c'est un don- mais il nous appartient de l'entretenir et de la voir fructifier) nous coulerions des jours heureux, sans le besoin de ces règles établies par l'homme despote qui devient un dictateur dès qu'il fait fit des volontés des peuples qui les ont élu.

. La guerre des OGM n'est en fait qu'une guerre opposant MONSANTO – le plus grand céréalier mondial désireux d'imposer son trust même au prix d'une dictature conduisant les réfractaires à ne plus être fournis par cette enseigne et ce, pour l'évolution DES MARCHES FINANCIERS !

Sous le couvert d'améliorer les cultures afin de réduire les famines mondiales, MONSANTO joue les affameur, ce qui n'est un secret pour personne !

Durant la guerre du Viêt-Nam, Monsanto s'est enrichi massivement par la fabrication du tristement célèbre défoliant dit Agent Orange. Plus de 4 millions de personnes en ont été victimes. Ses effets sont encore ressentis aujourd'hui, et ce pour des dizaines d'années encore.

Monsanto, suivi par quelques autres multinationales de l'industrie chimique, tentent par tous les moyens d'imposer la culture des OGM, sans aucune précaution quant aux risques irréversibles pour l'environnement, la santé et la biodiversité. Le développement des OGM n'est pour Monsanto qu'un moyen supplémentaire pour supprimer l'autonomie des paysanneries locales, en rendant les paysans otages de leurs produits chimiques. Alors que les preuves de la nocivité des OGM commencent à apparaître au grand jour, Monsanto continue de réprimer violemment les citoyen-nes qui tentent d'amener un débat indispensable sur l'utilité sociale des OGM.

. Le prix du pétrole et dérivés augmente sans cesse, alors que croissent sans cesse les bénéfices des trusts pétroliers, et les nations laissent faire, leur marge évolutive vers le haut appauvrit les utilisateurs (ménages, industries, etc...)

. La pauvreté s'accentue et le chômage évolue vers la hausse, alors qu'ils se lèvent ceux que l'on nomment les « nouveaux riches » - ceux qui ont fait fortune sur le dos des hommes, et les médias, qui, sans honte aucune, nous font assister aux débordements de ces derniers alors que d'autre part, les appels à la générosité publique s'accentuent.

Attention !

 Que les lions rugissants sachent bien ceci :

DIEU FERMA LEUR GUEULE EN FAVEUR DE DANIEL, SERVITEUR DU TRES-HAUT !

En notre faveur, Dieu fera de même !


Il existe bel et bien un danger : LA BANALISATION ! Dans notre logique humaniste, pour ne pas dire humanitaire, nous rationalisons tout et ramenons tout à la portion congrue, juste de quoi survivre jusqu'au temps où cesseront ces manifestations dictatoriales, après la venue de l'Impie, lorsque viendra le règne de notre Dieu ! A quand le retour des tickets de rationnement illustres sous l'Occupation allemande ?

 

Maranatha ! Il revient bientôt n'est-ce pas ? Je le crois avec force !

De plus en plus on nous parle partage, générosité, mais de plus en plus nous sommes pressurés de toutes parts, et l'Europe est asphyxiée, ainsi que l'est le monde capitaliste.

Lorsque les dirigeants (illuminatis) américains prirent la décision d'une action contre la santé mondiale, ils pensèrent à ceci :

- puisqu'ils ne pouvaient éradiquer Israël en tant que Nation souveraine, qu'ils ne pouvaient stopper l'évolution de l'Eglise de Christ qui dans sa sainteté retrouvée se dresserait inéluctablement contre le pouvoir décisionnaire de l'Impie et de ses serviteurs méchants ; ils prirent la décision d'affamer les populations, les réduire par la mortalité en tout genre.

Dans leurs agissements, les belligérants actuels exerce sur les peuples une dictature verbale afin d'amener ces derniers dans leur ligne de mire, les conduisant dans l'acceptation de ce qu'ils présentent comme seules portes de sortie à la crise européenne, à la crise mondiale. (Belligérance : néologisme. État de belligérant. Dans de telles conditions de belligérance, les emblèmes actuels, n'ayant plus de valeur, seront nécessairement remplacés par d'autres plus en harmonie avec le progrès des temps,)

Nous pouvons entendre des paroles d'apaisement, où bien encore des paroles d'avertissement de la part de la Gouvernance française, ce qui est caché n'est pas pour autant inexistant, mais pour eux il n'est pas encore le temps de révéler ce qui vient, il est juste le temps d'en débattre ; après les débats viendront les décrets et les applications nationales, européennes, mondiales.

Nous avons eu des avertissements au travers de l'Histoire, et les peuples soumis à la dictature allemande d'alors Hitler s'en souviennent très bien. Demandez à celui, celle dont l'avant-bras est tatoué d'un chiffre reçu lors d'un « voyage organisé » par la fureur barbare d'un peuple qui en son temps éleva « la Bête » au rang de guide ; demandez-leur ce qu'ils pensent de ce qu'ils voient...

Le Générale De Gaulle, qui, malgré le rejet européen, organisa la révolte de La France, afin de tirer l'Europe des griffe de l'Aigle allemand, disait qu'il fallait, et faudrait toujours se méfier de l'Allemagne qui porte la guerre en ses veines ! C'est toujours vrai et même le président français pu dire la détermination de la présidente allemande devant la possibilité de faire sortir de son état de crise l'Europe toute entière, en laissant libre d'action la BCE, a opposer son véto.

Il fut écrit, concernant le Seigneur  - Jean 11/50 - vous ne réfléchissez pas qu‘il est dans votre intérêt qu‘un seul homme meure pour le peuple, et que la nation entière ne périsse pas.

Jean 18/14 - Et Caïphe était celui qui avait donné ce conseil aux Juifs: Il est avantageux qu‘un seul homme meure pour le peuple.


Si le torchon brûle dans la maison Europe, il en est ainsi également dans la maison Angleterre, et cette dernière n'en a pas fini avec La France, même sous des dehors amicaux !

Pourquoi ? Parce que le traité de l'Entente Cordiale signé entre les deux protagonistes aujourd'hui n'est pas respecté. Par la signature de ce traité, il y aura un effet « boule de neige » qui aboutira aujourd'hui après la signature du traité de Dunkerque en 1947 qui fait obligation aux deux Nations entraide mutuelle, à la signature d'engagement de l'OTAN.

Par le biais de l'Entente Cordiale, le partage de l'Afrique était la première décision commune ; Le fruit amer du colonialisme moderne, résurgence du négoce négrier des deux Empires colonialistes.

Les lions ont faim, alors ils réclament leur nourriture, mais la main qui les nourrit n'en a plus pour longtemps !

Apocalypse 12/12 - C’est pourquoi réjouissez-vous, cieux, et vous qui habitez dans les cieux. Malheur à la terre et à la mer! car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il a peu de temps.

Parce que nous n'aurons pas été trouvés injustes devant les hommes ( et surtout "justes" devant Dieu) nous seront gardés de l'agression des fauves destructeurs agissants sous la houlette de Satan : Daniel 6 /22 - Mon Dieu a envoyé son ange et fermé la gueule des lions, qui ne m’ont fait aucun mal, parce que j’ai été trouvé innocent devant lui; et devant toi non plus, ô roi, je n’ai rien fait de mauvais.

Nous sommes de la race de ceux-là qui ...Hébreux 11/33 … qui, par la foi, vainquirent des royaumes, exercèrent la justice, obtinrent des promesses, fermèrent la gueule des lions,

 

Alors, posez-vous la question suivante : que peut nous faire un homme ?

 La réponse est la suivante :

Hébreux 13/6 - C’est donc avec assurance que nous pouvons dire: Le Seigneur est mon aide, je ne craindrai rien; Que peut me faire un homme?


Naomie