Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

title

 

LA GRACE DE DIEU EST VIVANTE !

 

Romains 16/24 - Que la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec vous tous ! Amen 


Par Naomie, le 24 Novembre 2013.

 

SHALOM !

 

Aujourd'hui, je voudrais partager avec vous qui prendrez le temps de lire ce message, quelques pensées qui n'ont rien de philosophiques mais qui sont purement spirituelles ; C'est bien là ce dont nous avons tous besoin.

Pas de « blabla » ce n'est pas avec cela que le salut de nos âmes sera notre lot.

Le salut de nos âmes se trouve simplement dans le sang versé (n'en déplaise à plusieurs) par celui qui à ce jour est encore méprisé, plus que jamais.

Une émission à TF1 – chaîne télévisée – et un soi-disant humoriste qui depuis quelques jours, à pris pour cible le Seigneur !

Quel impudent ! Quel fou !

Et ceux-là qui, assis sur les gradins, rient de ce graveleux marivaudage.... Quelle hérésie !

Et bientôt, tous ceux-là fêteront Noël, avec une table nourricière, et plus encore, ayant totalement occulté ce qu'est Noël, hormis les décorations et la luxuriance affichée.

Une autre émission, à la radio, qui elle aussi permet le libertinage spirituel et se moque ouvertement de Noël !

Et je n'entends rien ! Pas un cri qui s'élève auprès des organismes tolérants cette folie mondaine !

Je me souviens d'une année, alors qu'un article écrit concernant le Seigneur était truffé de fausseté (je ne dis pas mensonges, mais fausseté) je me mis en relation avec la journaliste et lui fit part de ma position face à la sienne ! Elle essaya, vainement, de me convaincre par une explication, ce qui me permis alors de lui parler du merveilleux de Christ Yéshua, totalement inconnu pour elle, comme pour des millions d'autres.

Hébreux 10/29 ... de quel pire châtiment pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l’alliance, par lequel il a été sanctifié, et qui aura outragé l’Esprit de la grâce ?

Noël n'est pas ce qu'il est devenu ! Noël est devenu du mercantile, un jour qui fait marcher les affaires !

Combien de chefs d'entreprises attendent cette période en se frottant les mains, sachant que leur chiffre d'affaire se concrétisera à cette période de l'année, sans tenir compte de rien d'autre.

Un chant de Noël (qui aujourd'hui les chantent encore, ces chants merveilleux à la gloire de l'Enfant Dieu?) s'intitule : Minuit chrétiens, qui dit ceci... Minuit chrétiens, c'est l'heure solennelle, ou l'enfant roi descendit jusqu'à nous ! Pour effacer la tâche originelle, et de son Père apaiser le courroux !

Oui ! Christ fait homme pour qu'enfin l'apaisement de Dieu soit et que le pardon, pour qui le demande, soit accordé !

Noël pourrait être ainsi résumé : C'est le prélude, la préfiguration de la Pâques nouvelle !

 

Christ a rendu possible l'impossible et le pardon du Père Eternel nous est acquis si nous savons glorifier le fils dans son sacrifice de sang !

Psaumes 2/12 - Baisez le fils, de peur qu’il ne s’irrite, Et que vous ne périssiez dans votre voie, Car sa colère est prompte à s’enflammer. Heureux tous ceux qui se confient en lui !

 

La Grâce de Dieu est vivante parce que Christ, le dispensateur de la Grâce divine est vivant !

Voilà pourquoi la Grâce de Dieu est vivante ; Parce que Christ est vivant, ressuscité d'entre les morts afin d'être le premier entre nous tous.

 

AVOIR DES CERTITUDES !

 

1 Corinthiens 15/10 - Par la grâce de Dieu je suis ce que je suis, et sa grâce envers moi n’a pas été vaine ; loin de là, j’ai travaillé plus qu’eux tous, non pas moi toutefois, mais la grâce de Dieu qui est avec moi.


J'ai toujours à ma portée du papier et un crayon, parce que je ne veux pas laisser tomber dans l'oublie une seule des paroles qui me sont données par l'Esprit saint ! Samuel faisait de même - 1 Samuel 3/19 Samuel grandissait. L’Eternel était avec lui, et il ne laissa tomber à terre aucune de ses paroles.


Nous devons être sensibles à cette parole, joyau de notre âme, trésor de notre vie.


Lorsque j'écrivis sur une feuille cette affirmation en ce qui concerne notre marche spirituelle, j'avais, en même temps, des souvenirs de paroles qui me revenaient, au travers de prières faites par des « enfants » spirituels, qui demeuraient sur le bord de la route sans aucune réponse à leurs nombreuses questions, sans aucune certitude en ce qui concerne leur marche ici-bas.

Pourquoi en est-il ainsi encore à ce jour ? Je le constate au travers des questions nombreuses qui me sont posées, et je réponds à toutes, après avoir pris le temps d'entendre la réponse qui est la bonne réponse. Pas n'importe quoi, pas n'importe comment, pas selon ma volonté.

J'ai appris avec le temps à combattre ceux et celles qui voulaient m'entrainer dans leurs visions, loin de la vérité divine. Oui, je le dis sans honte : en Dieu, j'ai trouvé la voie tracée pour moi, pour les miens, pour ceux qui veulent marcher en esprit et en vérité, sans tenir compte des balivernes qui leurs sont adressées.

Du genre : Seigneur ! Je me mets à l'abri du sang de Christ...

Mais enfin ais-je envie de dire ! Pourquoi te mettre sous le sang de Christ ? Est-ce que cela veut dire que tu n'y est pas ? Cela veut dire que tu ouvres un parapluie sur ta tête dès que cela va mal et que tu le referme pour le ranger dès que brille le soleil ?

Tu as tout faux ! Proclamme plutôt que tu es sous cette onction permanente.

Celui qui accepte Christ dans sa vie n'a nullement besoin de penser ainsi, parce que le sang de Christ versé pour toi ne sèche pas ! Jamais ! Il est toujours frais parce que le sacrifice suprême demeure efficace à toujours !

Il est écrit dans le Psaumes 91 … Celui qui demeure (qui reste) ce qui veut bien dire que dès que ta vie est confiée à Christ Yéshua, tu entres dans le Tabernacle de Dieu et je peux t'assurer qu'il ne manque aucune tuile sur le toit de ce Temple spirituel dont Christ est le tout !

Donc tu demeures à l'abri du Tout Puissant et tu n'as pas besoin de considérer que tu n'est plus au bénéfice de cette mort et de ce sang versé... Sauf, et je dis bien SAUF si ta vie à dérapé et que tu marches un pied sur le bord du trottoirs et un autre dans les immondices de ce monde ! Voilà une certitude que nous devons avoir, et ne jamais nous en défaire !

Quoi qu'il nous arrive, Christ est avec nous, tout comme il se tenait dans la fosse aux lions (Daniel) dans la fournaise ardente (les amis de Daniel) dans les arènes lorsque les chrétiens allaient à la rencontre de leur mort, et aujourd'hui encore, dans les prisons, dans les lieux ou règne la terreur dirigée vers les « enfants du Seigneur »

Non, la Grâce du Seigneur n'est pas un parapluie qu'il nous faut ouvrir dès que tombe la pluie ; Il est constamment ouvert pour nous ! Le nom de cet « parapluie ? Golgotha ! - Psaumes 91/1 Celui qui demeure sous l’abri du Très-Haut repose à l’ombre du Tout Puissant.


Le monde actuel n'a plus de certitude à proposer à l'homme défaillant, et il en est ainsi pour l'Eglise qui navigue à vue, ayant perdu le compas de navigation qui se trouve dans l'assurance que nous devons avoir en notre Seigneur.

Je sais en qui j'ai cru... D'accord ! Mais peux-tu dire à ce jour : je sais en qui je crois ?


Nous vivons comme si tous nos points de repères avaient disparus ! Est-ce que notre navigation se fait à l'aveugle ? Eglise ! Pourquoi as-tu perdu ta certitude en celui qui un jour t'a dit : croyez en Dieu... Croyez en moi ! Jean 14/1 - Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi.


Seigneur ! Ta Grâce est parfaite parce qu'en elle, tous coupables, s'il se repend, peux trouver en toi l'accès au Père Eternel. Il n'est plus de séparation, et nous entrons dans ce « tout est accomplit » que tu proféra sur la croix à ton agonie ! Oui ! Par ta Grâce TOUT EST ACCOMPLIT et nous entrons dans notre « terre promise » dans notre « Canaan » ou coule les délices de Ta Parole sainte.


Seigneur ! En ta sainte présente, nous sommes réchauffés du froid extérieur de l'incrédulité et du péché des hommes, et de l'intérieur l'Esprit saint nous comble de ta vie.

Ta Grâce, Seigneur, est la miséricorde de Dieu pour qui la cherche, la réclame et se l’accapare avec foi et avec force !


La Grâce de Dieu est enivrante plus que les vins les plus vieux ! Elle est victoire accomplie, elle est certitude et vérité. La bonté de Dieu notre Père coule sur nous et nous inonde, faisant couler sur nous, en nous, ton or le plus pur, celui de la rédemption. Ta miséricorde, Seigneur, est la texture de ce baume qui nous est nécessaire pour cicatriser nos plaies, mêmes les plus secrètes, même les plus béantes, même les plus purulentes. Elle est indispensable à notre guérison qui est rendue parfaite et totale en Ta Grâce qui nous assure de ton pardon éternel, et de la rupture d'avec nos vie passée - Psaumes 51/7 (51/9) - Purifie-moi avec l’hysope, et je serai pur ; Lave-moi, et je serai plus blanc que la neige.


Seigneur ! Afin que nous soyons mis au bénéfice de la Grâce abondante du Dieu Eternel, tu as été frappé et traversé de toutes parts par les traits de la Mort qui toutefois a été vaincue par la victoire qui fut tienne, qui est notre.

Seigneur ! Afin que ta Grâce abonde sur notre vie, tu fut mis au banc des méchants, exposé en nudité et raillé par la vindicte populiste (pas populaire, parce que beaucoup de ceux qui croyaient en toi assistaient à cette folie)

Seigneur, c'est pourquoi devant toi il nous faut fléchir les genoux et perdre notre arrogance qui nous maintient encore debout !


Depuis tant d'années je suis dans l'obligation de constater ceci : il n'est rien de nouveau sous le soleil !

Ce qui a été sera et ce qui se doit d'être est présent dans nos vie, dans les murs de nos assemblées.

Nous avons tout accepté de ce monde, et plutôt que de refuser ce qui n'était pas envisageable, nous avons bu le vin versé dans la coupe de la méchanceté et pareille aux nations, nous buvons ce vinaigre dont « ils » ont voulu abreuver notre Seigneur à la croix - Jean 19/29 et 30 - Il y avait là un vase plein de vinaigre. Les soldats en remplirent une éponge, et, l’ayant fixée à une branche d’hysope, ils l’approchèrent de sa bouche. Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit : Tout est accompli. Et, baissant la tête, il rendit l’esprit.

Ephésiens 2/5 … nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c’est par grâce que vous êtes sauvés) 

Au travers de ce verset de l'Ecriture sainte, il est une affirmation qui devrait pour nous devenir certitude : c'est par une pénétration dans la Grâce que nous sommes devenus vivants, nous qui étions morts par notre péché.

La Grâce de Dieu est vivante, elle est active, elle nous fait fonctionner, ayant remonté tous les ressorts cassés de nos vies qui nous maintenaient dans le péché.

Je vais vous confier un secret, que déjà j'ai eu a partager avec beaucoup :

Alors qu'un jour j' étais arrivée au fond du gouffre, j'ai pris un temps pour mettre en pratique une participation intelligente à la lecture de la sainte Bible, et j'ai écris toutes paroles « reçues » - je dis bien reçues, et je travaillais ainsi pendant des jours, des semaines, pour ne pas dire des mois.

J'ai utilisé toutes les bibles en ma possession, les traductions diverses, et j'ai pris le temps d'écrire, encore et encore, poussée dans l'action par l'Esprit saint. Puis enfin, un jour, j'ai compris qu'il était temps d'arrêter, que j'avais en ma possession le plan de Dieu pour ma vie, et je pris la peine de tout écrire en clair, et après cela, je lu, et je compris que la Bible n'était pas composée seulement de chapitres, de versets, d'explications, mais qu'elle était un tout illuminée par la Grâce de l'amour de Dieu. Elle est articulée en un tout et nous ne pouvons pas en prendre un morceau ici ou là et dire : Dieu a parlé !

Ce n'est pas ainsi que cela fonctionne, et si vous mettez en application cette expérience, vous aurez des révélations sur les questions que vous avez posées et pour lesquelles il n'y eut aucune réponse.

Par exemple, lisez Mathieu à l'ombre du livre d'Apocalypse et vous aurez un agrandissement de votre vision « littéraire » pour entrer dans la dimension spirituelle.

Christ est venu non pas pour un seul événement sur terre, mais afin que l'amour de Dieu soit révélé aux hommes perdus ; Puis ensuite afin de mettre à la Lumière de Dieu notre passé, notre présent et notre devenir tout cela dès La Création du monde et de l'humain.

En Christ il est une articulation parfaite entre « La Loi » et « La Grâce », entre la vie et la mort aussi !

Il a rendu Dieu accessible - Hébreux 12/18 - Vous ne vous êtes pas approchés d’une montagne qu’on pouvait toucher et qui était embrasée par le feu, ni de la nuée, ni des ténèbres, ni de la tempête,

La Grâce de Dieu nous a offert le salut au travers de la naissance divine de Christ et à ce jour, moi, je vous offre ce chant merveilleux qui je l'espère, vous réchauffera autant qu'il l'a fait pour moi, tant ses paroles sont l'illustration de la vérité pour chacun d'entre nous.

La Grâce de Dieu a été offerte afin que nous ne marchions plus dans les Ténèbres et que, triomphant enfin de la vérité de Dieu, nous entrions dans la Lumière et soyons des porteurs de la Lumière, de l'Onction, de la Grâce.Jean 9/5 - Pendant que je suis (Christ) je suis la lumière du monde - Jean 8/12 - Jésus leur parla de nouveau, et dit : Je suis la lumière du monde ; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.dans le monde,

Matthieu 5/14 - Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée ;

                                          SHALOM, bien aimés de Dieu ! Shalom !


Là où aujourd'hui règnent les Ténèbres, sachez et croyez en ceci : ces Ténèbres sont appelées a disparaître parce que là ou se tient la lumière du monde, il ne peut pas y avoir Ténèbres. Les Ténèbres fuient devant la sainte Lumière de Dieu.

Le monde va allumer ses bougies, éclairer ses rues, ses magasins, tous lieux publics, mais le cœur des hommes qui veulent se tenir à l'abri dans le Tabernacle de Dieu va s'illuminer de la lumière de la ménorah, et l'huile sainte va vous couvrir de la Grâce parfaite de notre Dieu ;

SHALOM – PAIX !


Minuit ! Chrétiens, c'est l'heure solennelle
Où l'homme Dieu descendit jusqu'à  nous,
Pour effacer la tache originelle
Et de son père arrêter le courroux:
Le monde entier tressaille d'espérance
A cette nuit qui lui donne un sauveur
Peuple, à  genoux attends ta délivrance,
Noël ! Noël ! Voici le Rédempteur !
Noël ! Noël ! Voici le Rédempteur !

De notre foi que la lumière ardente
Nous guide tous au berceau de l'enfant
Comme autrefois, une étoile brillante
Y conduisit les chefs de l'Orient
Le Roi des Rois naît dans une humble crèche,
Puissants du jour fiers de votre grandeur,
A votre orgueil c'est de là  qu'un Dieu prêche,
Courbez vos fronts devant le Rédempteur !
Courbez vos fronts devant le Rédempteur !

Le Rédempteur a brisé toute entrave,
La terre est libre et le ciel est ouvert
Il voit un frère ou n'était qu'un esclave
L'amour unit ceux qu'enchaînait le fer,
Qui lui dira notre reconnaissance ?
C'est pour nous tous qu'il naît, qu'il souffre et meurt:
Peuple, debout ! chante ta délivrance,
Noël ! Noël ! chantons le Rédempteur !
Noël ! Noël ! chantons le Rédempteur !