Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL




 LA COTE D'IVOIRE.
 
 
 
 
 
 
 PAROLE PROPHETIQUE
 
 
 
 
 
 
 
Par Naomie le 12 Février 2009.
 



Ce que je vais vous décrire ci-après est la réalité de la vérité que m’a confiée le Seigneur.
Parfois, il est difficile de parler, pour bien des raisons pas toujours valables. Il y a aussi un fait établit : lorsque ce n’est pas le temps de parler, il est bon de se taire (Ecclésiaste 3/7), mais quand vient le temps de parler, il n’est pas bon faire silence Ezékiel 3/18 -  Quand je dirai au méchant: Tu mourras! Si tu ne l'avertis pas, si tu ne parles pas pour détourner le méchant de sa mauvaise voie et pour lui sauver la vie, ce méchant mourra dans son iniquité, et je te redemanderai son sang.

Comprenez-vous la gravité de l’action en son temps ?

Je vais vous donner un témoignage de ce que j’avance-là, afin que vous compreniez comme il m’a fallut comprendre la parole, voir la sentence de la Parole de Dieu, et qu’il n’y a pas a la prendre à la légère.

Il y a bien des années maintenant, alors que nous étions au cœur d’une tourmente suite au comportement méchant d’un frère, fils spirituel de mon  époux,  que nous aimions et chérissions autant que notre propre fils, , j’eus un songe dans lequel était résumé toute la situation.
Mais ce qui était d’autant plus grave, c’est que le Seigneur voulait me faire aller vers un autre frère, bien plus âgé que chacun d’entre nous, les protagonistes de l’histoire, et qui s’était montré partial envers nous, mon époux et moi-même.
Aussi, au matin, j’avais bien compris de quoi il était question, mais je résistais, ne voulant pas prendre contact avec ce frère âgé.

Il y eut un temps de neuf mois qui passa jusqu’au moment ou le Seigneur m’interpella fortement dans un songe qui me fit méditer à la gravité de mon silence  tant était sévère le ton employé envers ma rébellion (oui, la désobéissance n’est que de la rébellion aux yeux de Dieu).
Comme je ne bougeais pas vite, j’eus droit à cette parole d’Ezéchiel 3 et Ezéchiel 33.
J’ai réagis parce qu’il était question de payer la désobéissance d’un prix élevé, voyez par vous-même en lisant ces deux chapitres du livre d’Ezéchiel, et vous comprendrez comme moi qu’il vaut mieux mettre son orgueil sous ses pieds et avancer dans la volonté de Dieu, surtout lorsque vous êtes appelés à son service. C’est bien plus sage !

Je téléphonais à ce frère (que j’aimais malgré tout) et l’avertis que je passais le voir de suite dans l’urgence à vrai dire.
Nous nous embrassâmes tous les deux parce que son amour pour moi était aussi vrai que celui que j’avais pour lui (je parle au passé, ce cher frère étant auprès de notre Seigneur maintenant), et je lui fis part de ce songe, et en quoi il était urgent d’apporter un remède à la situation.
Il m’entendit et je sais qu’il fit ce qu’il devait faire. Parce que dans ce songe, je voyais les « portes d’or » se fermer devant lui et lui demeurer dehors de la présence divine.

Ce message qui va suivre, certes, son destinataire ne l’a pas lu, pourtant il en a eu d’autres de la même mouture qui lui ont été adressés personnellement par le biais de son mail personnel.
Au cours de certains évènements difficiles à vivre pour le pays, il a été averti aussi de vive voix qui lui confirmait mes dires.
A-t-il bougé pour autant ? Je ne le crois pas parce que les évènements qui ont jalonné son vécu ne montrent pas une action de sa part, action contraignante oui, mais il n’y a pas d’autre issue pour lui que d’obéir à la voix du Seigneur Dieu (soi-disant son Dieu, mais ça non plus, je ne le crois pas).

Alors, sans fioriture aucune, en simplicité, parce que le temps d’agir est venu ; parce que le Seigneur a parlé en force pour l’Afrique et particulièrement pour la Côte d’Ivoire, parce que le temps de la repentance personnelle du Président Laurent Gbagbo devant sa nation qu’il a détourné des voix de Dieu est urgente, je ne me tais pas.

Dieu veut une Afrique pour lui, pas pour un homme, ni pour une femme, mais pour lui.
Il a rompu les chaînes de la servitude en brisant le joug de la malédiction de Cham ; Il veut que l’Afrique entre dans son héritage spirituel qui n’appartient pas aux gens qui le rejette.
Cet héritage est pour toi Afrique, alors entre dedans maintenant.

Shalom.
Naomie.




Samedi 27 Octobre 2006 –



Je vous affirme qu’en recevant cette vision, les larmes étaient abondantes, tant je pouvais voir dans une dimension, ce que les hommes ne voyaient pas.
C’est ainsi que le Saint Esprit de Dieu m’a montré comment ce président était perçu par le plus grand nombre.
Il vous appartient de vous faire votre opinion, toujours à la lumière sainte de notre Seigneur. Amen.

VISION

 

"Je vois un homme avec le nez rouge « une petite balle rouge ». Il est triste, c’est l’Auguste, le clown triste.

Cet homme comprend ce qui lui arrive, mais il veut encore faire bonne figure, paraître !

Il est la risée de tous, et tous ris de lui !

Sous son maquillage, il pleure mais personne ne le voit !
Il y a un très beau parquet en bois ciré qui s’effondre sous ses pieds, et pour ne pas tomber, il lui faut faire un grand bond en avant, pour passer au-dessus de ce plancher qui continue à s’effondrer. Il faut que ses pieds retombent sur le dur et prendre appuie sur ce parquet devant lui !
Une porte de côté droit, au fond d’une grande pièce s’ouvre violemment avec fracas, et les soldats entrent, mais PERSONNE ne touche à cet homme. Les soldats sont surpris de ce qu’ils voient et ne bougent pas. Ils constatent que le « clouwn » se débarrasse de son masque et ils voient l’homme tel qu’il est en réalité.

L’homme pleure : sur lui, sur sa vie, sur tout ce qu’il voit autour de lui. Il expose sa souffrance et il comprend son erreur.

Il va connaître sa déchéance devant « ceux qui ont gagné » - alors du fond de « l’abîme » dans lequel il se trouve, il va lever les yeux au ciel et il va invoquer, reconnaître le Seigneur Yeshua.

C’est après une période de rejet, dont je ne connais pas le temps réel, qu’il y aura
un retournement de situation et il sera « redemandé »  je le vois accoudé à un balcon, une foule devant lui qui l’acclame »

Parole du Seigneur : « Je veux faire cesser tous les conflits et donner le salut à ce peuple »  - Je vais faire taire les tambours pour que ma musique couvre et surplombe ce pays . Celui que je te montre actuellement, avec ce titre de « docteur » sera mis en relation avec le président parce qu’il va avoir besoin d’aide et de support, d’appui spirituel. »

Alors que je demande au Seigneur si tout cela est bien de Lui je reçois en réponse : Ne t’ai-Je pas dis : si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ? Alors écris !

« Je vais faire cesser le négoce qui appauvrit le pays et Je donnerai à faire un négoce équitable pour tous ! Je vais mettre en place un « conseil spirituel » qui sera une aide pour ce pays (je le voyais caché, en retrait)
 
Je vais chasser les faux prophètes et les faux docteurs parce qu’ils mènent ce pays à sa ruine et parce qu’ils sont de mauvais conseil ! »


C’est ce que Je veux que tu dises au Président Gbagbo. Je te le dis, parle ! Qu’il écoute ou qu’il n’écoute pas, parle !
Après ce sera Mon affaire dit le Seigneur !


Je demande une confirmation au Seigneur – Il me donne : « Je ferais reverdir le Saron et Je couvrirais le pays d’eau afin que son désert reverdisse !

Je t’ai montré l’état de ce pays : poussiéreux, séché, désertique et pauvre !
Ce que Je t’ai fait voir au travers du pétrole qui jaillit  que telle était Ma volonté de faire du bien à ce pays, en lui donnant Ma bienveillance et Ma détermination de lui faire du bien dans tous les domaines.
Je te l’ai fais voir parce que ce pays te fera participer à ses richesses pour Mon œuvre et pour Ma gloire !

Il y aura un changement radical dans ce pays « si le président enfin, Me reconnaît dans ses voies » !


Je n’ai rien ajouté, ni rien retranché, j’ai simplement dit ce que le Saint Esprit veut faire savoir à la Côte d’Ivoire, et par extension, à l’Afrique « noire ».


Shalom

Naomie -