Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 LA COMPASSION DE DIEU POUR SA CRÉATURE.

 

Par Naomie le 19 Septembre 2012.


Matthieu 9/36 - Voyant la foule, il fut ému de compassion pour elle, parce qu’elle était languissante et abattue, comme des brebis qui n’ont point de berger.


SHALOM.

Je m'adresse à tous ceux qui à ce jour, membres du corps de Christ, je dis bien membres et non pas visiteurs, je répète : membres actifs du Corps de Christ dont il est la tête exécutive.

Pourquoi ce préambule ? Parce que trop de ceux qui se prétendent du Corps de Christ ne sont que des consommateurs frustrés qui viennent au super marché afin de trouver ce qui pourrait palier à leur attente sans leur donner la vérité. En bref, à ceux qui refusent le sucre et se contentent de sucrettes.

Je suis sévère ? Oui, je l'avoue mais cela n'est pas dans ma fonction d'être mièvre et sucrée comme une confiserie que l'on donne à un enfant capricieux.

Celui qui va se trouver devant le Seigneur au terme de sa vie ne pourra pas invoquer mon laxisme et ma lâcheté, par ce que je me serais contentée d'offrir une confiserie visqueuse et gluante en remplacement de la nourriture solide dont l'âme à grand besoin afin de vivre solidement, conforme à la volonté de Dieu.

Hébreux 5/12 - Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu’on vous enseigne les premiers rudiments des oracles de Dieu, vous en êtes venus à avoir besoin de lait et non d’une nourriture solide.

Parfois je m'arrête sur des textes qui ne sont pas des réquisitoires contre le péché, mais la promotion des plans sataniques tant le manque de rigueur dans la vérité assise dans la réalité de Christ Yéshua est déplorable.

egardez comment les hommes, les femmes de jadis, Maîtres dans la Parole, fermes dans la foi, préférèrent l'enfermement (l'embastillement disait-on alors) la déportation ou encore la mort, sans jamais renier un pouce, un iota de la vérité sur laquelle leur foi reposait.

Alors me direz-vous, pourquoi titrer ce message « la compassion de Dieu pour sa créature » et l'introduire par de la sévérité ? Simplement par ce que l'une (la compassion) n'exclue pas l'autre (la sévérité)

Dieu exerça les deux, séparément ou ensemble, selon le temps de Dieu, qui n'est pas le notre.

Dieu exerça la compassion envers l'homme pécheur – laissant l'Agneau divin mourir élevé sur une croix et exerça cette dernière jusqu'à la finalité de la résurrection de Christ afin que la gloire du Père rayonne jusqu'aux extrémités du monde ; Il exerça également la sévérité en pointant du doigt le péché et accusant les uns, pourchassant les autres.

Ou était la mièvrerie en cela ? Nulle part !

D'un côté est l'amour puissant plus fort que la mort, et de l'autre la relégation du péché loin de la face de Dieu dans la deuxième mort, la mort spirituelle ;

Il est facile, pour faire cesser les pleurs d'un enfant qui trépigne, de lui donner ce qu'il réclame sans savoir ce qu'il demande, plutôt que de lui résister afin de le sauf garder.

Que les dispensateurs de bonbons soient conscients qu'ils ne font pas le bonheur de ceux qu'ils engluent dans la facilité plutôt que de dénoncer la vérité en permettant le déracinement du péché et du mal.

Nous pouvons nous servir de la parole, elle se « prête » à nos fantaisies de traductions et de sois-disant révélations, mais la vérité est toute autre, et seule, la vérité trouve son accomplissement dans la loi de Dieu.

Christ n’abolit pas la Loi, il la révèle, placée dans le plan d'amour et de compassion pour cette créature que Dieu le Créateur voulue conforme à sa volonté d'en faire son ami, le plaçant dans une résidence que l'homme moderne cherche encore à ce jour, confronté qu'il est à une dure réalité qui n'est pas conforme à la volonté divine.

Nous devions vivre dans un jardin luxuriant ou abondait la marque de l'amour de Dieu et nous vivons dans des H.L.M. Tout justes pourvus du nécessaire.

Aujourd'hui vient de paraître un long message sur une page de journal édité sur le Net parlant de l'éventualité possible et nécessaire de trafiquer la génétique de l'homme afin de lui permettre de vivre dans le monde qui se profil à l'horizon.

Voilà ou nous en sommes frères et sœurs, c'est terrible !

La guerre tant décriée, annoncée, entre l'Occident et l'Orient est commencée et telle de l'huile versée sur le feu, les fous la caresse dans le sens du poil, allant jusqu'à encourager les protagonistes par des actions périlleuses.

Pourtant, jadis, une femme (qui a laissé son nom à la tour où elle fut enfermée pendant plus de trente années à cause de sa foi) ne se laissa jamais impressionner par les paroles humaines ; Elle connaissait son Dieu !

Connais-tu Dieu ?

Deutéronome 7/9 - Sache donc que c’est l’Eternel, ton Dieu, qui est Dieu. Ce Dieu fidèle garde son alliance et sa miséricorde jusqu’à la millième génération envers ceux qui l’aiment et qui observent ses commandements.

Pourtant, un homme de foi se permis d'arranguer vertement ceux et celles qui venaient l'entendre en leur révélant la réalité de leur vie, du manque de foi qui était le leur, et surtout leur démontrer que leurs excuses concernant le manque de feu de l'Esprit dans leur vie ne correspondant pas à ce qu'ils disaient mais à ce qu'ils vivaient. Une vie sans espérance dans la compassion de Dieu qui remet le péché à qui demande pardon et ne pèche plus.

Femme … Ta foi t'a sauvée ! Vas et ne pèche plus !Jean 8/11 - Elle répondit : Non, Seigneur. Et Jésus lui dit : Je ne te condamne pas non plus : va, et ne pèche plus.

Homme... Aime ta femme comme celle de ta jeunesse... Comme Christ t'a démontré son amour, démontre ton amour à celle qui est ta semblable !

Malachie 2/14 - Et vous dites : Pourquoi ? …  Parce que l’Eternel a été témoin entre toi et la femme de ta jeunesse, A laquelle tu es infidèle, bien qu’elle soit ta compagne et la femme de ton alliance.

Enfant... Demeure soumis à tes parents afin de vivre une vie heureuse - Colossiens 3/20 - Enfants, obéissez en toutes choses à vos parents, car cela est agréable dans le Seigneur.

Eglise...Jacques 4/7 - Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous.

Il existe quelques définitions de ce qui n'est pas définissable, parce que vouloir comprendre la compassion de Dieu restreint notre compréhension à un bornage humain.

La compassion de Dieu est vaste et son étendue va au delà de ce que nous pouvons l'imaginer.

Dans la définition du mot dépeinte par la compréhension humaine, nous nous arrêtons à ceci :

Être touché, attendri des maux d'autrui.

Avoir une tolérance charitable. Compatir à la faiblesse humaine

Sont-ce là les définitions exactes de ce sentiment puissant de l'amour divin pour nous ?

Non, je ne le crois pas ! Je crois tout simplement que ce que nous voulons rationaliser à notre dimension nous permet d'aborder une autre dimension spirituelle éternelle sans nous perdre dedans.


LA COMPASSION VIVANTE DE DIEU :

Psaumes 103/13 - Comme un père a compassion de ses enfants, l’Eternel a compassion de ceux qui le craignent.

Arrêtons-nous un instant sur ce verset et comprenons le tel il le doit : ceux qui ont de la crainte (pas de la peur) dans l'amour véritable envers le Père éternel, pour le Fils Le Messie de Dieu et pour la vérité exercée par l'Esprit saint, peuvent avoir l'assurance d'être dans cette expression de l'amour de Dieu pour nous.

Dieu notre père, aura compassion de nous et nous sauvera de toutes nos détresses - Psaumes 34/17 (34-18) - Quand les justes crient, l’Eternel entend, et il les délivre de toutes leurs détresses ;

Pour tous ceux-là qui connaissent Dieu le Père éternel, il y aura encore des temps de miséricorde et de compassion pour chacun d'entre eux :

Psaumes 71/20 -Tu nous as fait éprouver bien des détresses et des malheurs ; Mais tu nous redonneras la vie, tu nous feras remonter des abîmes de la terre.

En m'arrêtant un instant sur ce verset, je réfléchis tout comme vous pourriez le faire, et ma compréhension est arrosée de l'Esprit saint qui affirme la vérité : parce que je suis une enfant de mon Père céleste, parce que j'ai remis ma vie entre les mains du Oint de Dieu et que je suis revêtue du manteau de la délivrance, que tout cela m'est attestée par la vérité détenue dans la Parole écrite, transposition du Verbe vivant, alors je comprends combien Dieu exerce sa compassion envers moi, combien il l'exerce envers nous qui sommes ainsi semblables.

Il m'a fait remonter des abîmes de la terre alors que Satan pensait m'avoir enterrée vivante.

Que la vérité soit prononcée pour tous ceux qui veulent la connaître : quand bien même les grandes eaux voudraient vous submerger, sachez ceci :

Cantique 8/7 - Les grandes eaux ne peuvent éteindre l’amour, et les fleuves ne le submergeraient pas ; Quand un homme offrirait tous les biens de sa maison contre l’amour, Il ne s’attirerait que le mépris.

Ce que nous taisons, faute de connaissance :

Ezékiel 31/15 - Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Le jour où il est descendu dans le séjour des morts, J’ai répandu le deuil, j’ai couvert l’abîme à cause de lui, et j’en ai retenu les fleuves ; Les grandes eaux ont été arrêtées ; J’ai rendu le Liban triste à cause de lui, et tous les arbres des champs ont été desséchés.

Que pensez-vous donc qu'il se passa ce jour terrible où la terre fut couverte du sang innocent de Christ ? Ce verset du livre d'Ezechiel nous décrit la vérité : l'expression de la tristesse du Père acceptant l'offrande du Fils, comment la terre connut ce sentiment émanant du cœur du Père.

Oui Dieu connaissait la suite, à savoir le triomphe de l'amour, mais ce que nous ne savons pas, ou bien peu, c'est l'incommensurable sentiment de la compassion de Dieu pour nous qui méritions la mort et qui avons obtenus la vie.

La compassion de Dieu s'exerce sur nous et les membres de notre famille :

2 Chroniques 30/9 - Si vous revenez à l’Eternel, vos frères et vos fils trouveront miséricorde auprès de ceux qui les ont emmenés captifs, et ils reviendront dans ce pays ; car l’Eternel, votre Dieu, est compatissant et miséricordieux, et il ne détournera pas sa face de vous, si vous revenez à lui.

Savons-nous, avons-nous connaissance que par notre comportement, nous pouvons voir Dieu exercer, où pas, sa compassion sur les membres de nos familles encore perdus dans les méandres du mensonge qui les tiennent loin du salut ?

Lorsque nous affirmons que le terrain est rude, difficile à conquérir pour le remettre à Christ Yéshua, nous devrions nous attarder sur cette parole qui nous démontre que nous avons une très grande part responsable dans leur état et que de notre attitude envers Dieu découlera, où pas, la miséricorde désirée par le Père.

N'est-il pas écrit  - Psaumes 107/ - 10 Ceux qui avaient pour demeure les ténèbres et l’ombre de la mort vivaient captifs dans la misère et dans les chaînes,... 107/14 - Il les fit sortir des ténèbres et de l’ombre de la mort, Et il rompit leurs liens.

Le fruit de la compassion de Dieu :

Jean 3/16 - Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.

2 Pierre 3/9 - Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient ; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance.Dieu ne veut pas voir le pécheur mourir, Christ est désireux de les voir arriver au salut et à la vie éternelle.

Il est bon d'annoncer simplement la vérité qui n'extrapole nullement la pensée de Dieu.

Il faudra qu'un jour, les appareils distributeurs de niaiseries fassent enfin don au Seigneur de leur pauvreté spirituelle et retrouvent ainsi la possibilité d'entrer dans la dimension de la compassion de Dieu pour eux, dans la souvenance de ce qu'ils ont été, un jour, alors que le péché était loin d'eux.

Dieu fait miséricorde à ceux auxquels il fait miséricorde, accordant sa compassion de qui il a compassion.

Dire à l'homme qu'il n'a pas de péché est imposture, seule voici la vérité :

Hébreux 9/28 … de même Christ, qui s’est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur salut.

Lorsque vous prétendez consoler en vous servant de diluant afin d'édulcorer la vérité, vous êtes responsables de ce qui va être pour ceux-là qui acceptent, par ignorance où par volonté, le sirop ainsi distillé.

En réalité, vous êtes semblables à ces médicaments que l'on nommes des « génériques » dont les composants sembles identiques à l'original mais dont les adjuvants sont différents et l'application ainsi édulcorée.


Nous sommes coupables de hâte, de ne pas vouloir attendre avec patience que s'accomplisse, sans réserve, le plan de Dieu pour la vie des hommes et des peuples.

C'est cruel que d'adresser des paroles de condoléances alors que personne ne veut accepter le fait que la mort est dans sa demeure.

Dieu exerce sa compassion parce qu'il le veut ; Tout comme il fait miséricorde à qui il veut !

Dieu a parlé une fois, deux fois.... il parlera encore jusqu'au jour où le silence s'installera sur la terre et que toute vie s'arrêtera parce que le plan de Dieu se concrétise pour l'homme, créature de Dieu.

Lorsque Dieu parle, pourquoi retourner les pierres afin de trouver trace des paroles données ?

Dieu est LE VERBE exprimé en Christ Yéshua et LE VERBE EST VIVANT.

Il s'exprime encore à ce jour en révélant son amour pour l'homme, pour tout ce qui est sa création, dans l’infiniment grand, et l’infiniment petit, au-delà des étoiles et des planètes, là où nous cherchons nos racines.

Mais nous ne savons pas maitriser les sentiments de Dieu parce que nous sommes sortis de cette dimension qui était nôtre à l'origine des temps.

Nous faisons l'exercice de la pièce jetée devant celui qui a faim mais notre cœur n'a pas miséricorde ni compassion. L'humanisme a pris le dessus des sentiments qui étaient les nôtres auprès de Dieu.

Je veux rassurer, sans théorie ni réplique, ceux et celles qui sont dans la souffrance à ce jour.

Pour beaucoup, Dieu s'est exprimé, allant jusqu’à révéler la profondeur de ce que nous représentons pour Dieu Seigneur et Maître ; Nous sommes la pierre précieuse de sa couronne, et la pierre vivante qu'il s'est choisit afin que s'élève son édifice spirituel, afin que son épouse paraisse pure et irréprochable, dans une robe virginale.

1 Pierre 2/4 - Approchez-vous de lui, pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu ;

Mais toi qui te dit de la maison de Dieu, qui prends le pain et le vin, qui met la dîme au service de ton Assemblée, que penses-tu être en vérité lorsque tu fraude le Fisc, que tu refuses l'aide à ton père, à ta mère prétextant que c'est « corban » - Marc 7/11 - lorsque tu détournes les yeux de ton prochain - Esaïe 58/7 - lorsque tu es idolâtre, où bien adultère, que tu convoites avec tes yeux simplement Exode 20/17 - où encore que tu malmènent femme et enfants.... Penses-tu réellement que la miséricorde de Dieu se manifestera sans que tu ne lui confesse ta méchanceté ?

Lamentations 5/16 - La couronne de notre tête est tombée ! Malheur à nous, parce que nous avons péché !

Jacques 1/12 - Heureux l’homme qui supporte patiemment la tentation ; car, après avoir été éprouvé, il recevra la couronne de vie, que le Seigneur a promise à ceux qui l’aiment.

Regardez comment notre Dieu exerça sa compassion envers un des deux hommes condamnés pareillement à Christ, coupables tous deux ? Un des deux hommes ouvrit son cœur à Christ un laps de temps très bref, mais il le fit en sincérité ; Christ lui ouvrit alors le sien en lui affirmant qu'au jour-même il se tiendrait avec lui au Paradis de Dieu - Luc 23/43.

Notre position envers la vérité est parfois surprenante, parce que nos oreilles ont l'habitude d'entendre que tout va bien, que nous sommes les plus beaux, qu'en dehors de l’église il n'est pas de salut, etc...

mais lisez ceci - Marc 9/40... Qui n’est pas contre nous est pour nous !  Eh oui, voilà des disciples « jaloux » envers ceux qui suivent les préceptes de Dieu, et qui appliquent, dans les pas du Seigneur, sa parole, en chassant les démons ; Pensez-vous qu'une personne pleine de Satan chassera Satan ? Jamais de la vie !

Il s'expose à des actions contraire à sa vie par les esprits méchants.

Alors, nous sommes enclins à produire, reproduire ces paroles : il n'est pas, elle n'est pas de la maison du Seigneur parce qu'il, elle, ne suit pas les enseignements de tel enseignants, parce qu'elle n'est pas dans la pensée humaine mais seulement dans celle de Dieu.

Attention ! Je ne préconise pas œcuménisme, je suis contre ! Je parle seulement du fait que si tu n'est pas un habituel (je n'emploie pas le mot fidèle de façon intentionnelle) d'une assemblée où bien d'une église tu es rejetée. Mais enfin, n'es-tu pas la pierre vivante de l'édifice spirituel désiré par le Père et dont le Bâtisseur est Christ ?

Tu es rejeté ? Je l'ai été aussi, mais Christ l'a été avant toi et avant moi ! Il nous enseigne la miséricorde divine simplement dans l'action suivante : Père ! Tout est accomplit !

Quand l'homme ne sait plus exercer la pitié et la miséricorde envers son prochain, la Miséricorde de Dieu s'élève et nous élève également jusqu'au pied de la croix, afin d'être récipiendaire (qui reçoit) de l'abondance de la compassion de Dieu pour nous, ses créatures.

Oui, nous sommes à même de recevoir la compassion divine lorsque nous attestons, enfin, notre état lamentable d'homme perdu sans l'amour de Dieu.

2 Chroniques 6/14 - Et il dit : O Eternel, Dieu d’Israël ! Il n’y a point de Dieu semblable à toi, dans les cieux et sur la terre : tu gardes l’alliance et la miséricorde envers tes serviteurs qui marchent en ta présence de tout leur cœur !

Que celui qui souffre, tant sur le plan individuel que sur le plan national voit et mette en application dans son âme la promesse de Dieu qui s'affirme par ces paroles données par le prophète Néhémie, alors qu'Israël est en exil:

Néhémie 9/32 - Et maintenant, ô notre Dieu, Dieu grand, puissant et redoutable, toi qui gardes ton alliance et qui exerces la miséricorde, ne regarde pas comme peu de chose toutes les souffrances que nous avons éprouvées, nous, nos rois, nos chefs, nos sacrificateurs, nos prophètes, nos pères et tout ton peuple, depuis le temps des rois d’Assyrie jusqu’à ce jour.

Maintenant je m'adresse aux Fidèles unis à Dieu par le sang de Christ coulé pour eux tous (comme pour moi)

Dieu est fidèle, lui dont le nom est Fidèle !

Ce qu'il a promis trouve don accomplissement dans la vérité, lui dont le nom est VERITABLE !

Ce qui doit être se fera parce qu'il est dit de lui qu'il est LE VIVANT !

Toi qui est à ce jour montré du doigt, enfermé dans une prison quelconque ; Toi qui ne sait plus ce qu'est la liberté !

Garde au fond de ton âme la vérité qui seule peut t'affranchir des démons et des esprits méchants qui te réclame pour te conduire loin du salut ; dans la mort spirituelle !

Garde-toi !

Job 36/21 - Garde-toi de te livrer au mal, car la souffrance t’y dispose.

Dieu est ton soutien et ton salut ; Il sait comment tu souffre, mais il a déjà mis en action ce qui va apaiser tes souffrances afin de te faire entrer dans la joie - Osée 6/2 - Il nous rendra la vie dans deux jours ; Le troisième jour il nous relèvera, et nous vivrons devant lui.

Nations et peuples,

Hommes et femmes,

Jeunes et vieux !

Attendez-vous à voir la main de Dieu agir en faveur de ceux de sa maison et de l’appesantir sur les ingrats, les rebelles, les méchants !

Psaumes 25/7 - Ne te souviens pas des fautes de ma jeunesse ni de mes transgressions ; Souviens-toi de moi selon ta miséricorde, A cause de ta bonté, ô Eternel !

Si l'Eternel devenait oublieux de ce que nous avons été avant lui dans nos vies, s'il venait à se détourner de nous, nous ne saurions vivre, instantanément, nous tomberions à terre, inertes et sans vie aucune, à jamais ; C'est pourquoi le Psalmiste supplie l'Eternel, tout comme nous devons le faire nous aussi, alors que nous sommes perdus dans notre suffisance et notre arrogance spirituelles.

Souviens-toi Seigneur, de ce que je suis sans toi !

Ne te détourne pas de moi qui ne suis que poussière !

J'ai besoin de la certitude de ta bienveillance sur ma vie, et mon âme veut se repaitre de la vie et de ton amour afin de vivre.

Seigneur, pour celui qui souffre ; Pour celle qui gémis !

Entends, vois et pardonne comme tu as pardonné à celui-là qui sent sa vie le quitter et qui s'adresse à toi dans une dernière quête, une ultime requête.

L'homme, lorsqu'il exerce une position dominatrice, oublie que lui aussi a besoin du pardon divin, et qu'il lui sera fait comme il a lui même agit envers son prochain.

Il faut savoir que Dieu ne fait acception de personne, et cela dans les deux sens, pour le salut, pour le rejet ; Nous sommes pareillement traités, que ce soit dans la miséricorde et la compassion, où encore dans la colère et la sentence.

Nul n'échappe, parce que nous avons a faire à Dieu grand et fort, Dieu éternel saint, Dieu « jaloux » de ce qui est sien.

Le regard de Dieu est perçant, il sonde les profondeurs de ton âme, et ta force ne lui échappe pas, lui qui sonde tes reins.

Les Gouverneurs et les Rois, les Présidents et autres dépositaires du pouvoir temporel, auront à répondre de leurs actes et de toutes leurs paroles ; Eux aussi se doivent d'apprendre que l'homme ne dépend pas seulement de ce qu'il amasse sur terre, mais que tout ce que la main de Dieu lui offre au travers de la Parole divine, la Bible - Matthieu 4/4 - Jésus répondit : Il est écrit : L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu !

Aujourd'hui, Seigneur, afin de remplir les greniers du monde, envoie-nous un « Joseph » à ton image, sage et a l'écoute de Dieu.

Que ta parole prenne racine en nous afin que nous puissions porter du grain en abondance, et pour chacun d'entre nous, que nous puissions nous souvenir de ta parole :

Psaumes 126/6 - Celui qui marche en pleurant, quand il porte la semence, revient avec allégresse, quand il porte ses gerbes.

En attendant ce jour grand et glorieux, nous devons entendre le cri des aigles dans le ciel :

« LE SANG ! LE SANG ! »


Sachez-le : il se prépare un grand carnage parce que les hommes sont avides de sang !

Esaïe 30/25 - Sur toute haute montagne et sur toute colline élevée, Il y aura des ruisseaux, des courants d’eau, au jour du grand carnage, a la chute des tours.



Oui, au jour du 11 Septembre 2001, deux grandes tours sont tombées dans les clameurs, les cris et la stupéfaction mondiale.

Ces deux tours, représentation du pouvoir satanique (ce ne sont pas des mots, ce n'est pas du vent) furent mises à mal, et après cela furent détruites.

Qu'est-il écrit ?

Apocalypse 18/10 - Se tenant éloignés, dans la crainte de son tourment, ils diront : Malheur ! malheur ! La grande ville, Babylone, la ville puissante ! En une seule heure est venu ton jugement !18/17 (18-16) - En une seule heure tant de richesses ont été détruites ! (18-17) Et tous les pilotes, tous ceux qui naviguent vers ce lieu, les marins, et tous ceux qui exploitent la mer, se tenaient éloignés - 18/19 - Et ils jetaient de la poussière sur leurs têtes, ils pleuraient et ils étaient dans le deuil, ils criaient et disaient : Malheur ! malheur ! La grande ville, où se sont enrichis par son opulence tous ceux qui ont des navires sur la mer, en une seule heure elle a été détruite !

Que l'homme enfin comprenne qu'il ne peut pas se moquer de Dieu indéfiniment et impunément.

Mais encore une fois, il est aussi écrit dans Marc 13/20 - Et, si le Seigneur n’avait abrégé ces jours, personne ne serait sauvé ; mais il les a abrégés, à cause des élus qu’il a choisis.

Oui des jours de deuils sont devant nous, ceux qui disent que tout va bien sous le soleil sont des fornicateurs spirituels qui vont un jour payer le prix de leur adultère mensonger.

Le sang coule déjà de plus en fort sur des terres arides qui s'abreuvent ainsi et vont fournir du vin frelaté, des graines pourries.

Regardez ! Ouvrez les yeux !

Ne vous laissez plus abuser par quiconque mais faites confiance à Christ Yéshua votre seigneur qui cria un jour : Père ! Tout est accomplit.
C'est pourquoi le Père exerce sa compassion pour celui qui pleure sur son péché, et l’imprègne de sa miséricorde afin qu'il se tienne au large quand des larmes de sang vont tomber du ciel.

Jérémie 19/6 - C’est pourquoi voici, les jours viennent, dit l’Eternel, Où ce lieu ne sera plus appelé Topheth et vallée de Ben-Hinnom, mais où on l’appellera vallée du carnage.

Matthieu 24/28 - En quelque lieu que soit le cadavre, là s’assembleront les aigles.

Luc 17/37 - Les disciples lui dirent : Où sera-ce, Seigneur ? Et il répondit : Où sera le corps, là s’assembleront les aigles.

Psaumes 103/13 - Comme un père a compassion de ses enfants, L’Eternel a compassion de ceux qui le craignent.

Shalom frères et sœurs!

N'oublions jamais d'exercer la compassion, la miséricorde afin d'être nous aussi épargnés lorsque viendront les rapaces ; Un jour prochain, l'humanité criera grâce et devra se souvenir de qui elle est.

Que ceux qui ont encore des doutes ploient les genoux et implorent la clémence divine.

(La clémence relève de la vertu provenant de la puissance qui consiste à pardonner les offenses et adoucir le châtiment.)

Soyez bénis par le Père de qui provient la bénédiction, pardonnés par Celui qui est « Le Pardon » et coule sur vous la sève de la compassion et de la miséricorde par celui qui nous affirme faire miséricorde à qui IL FAIT MISERICORDE.


Votre sœur

Naomie.