Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

LE JUBILE DE LA CÔTE D'IVOIRE


Par Naomie le 20 Juin 2016.

Ecclésiaste 3/2 -   un temps pour naître, et un temps pour mourir; un temps pour planter, et un temps pour arracher ce qui a été planté !

Mardochée dira à la reine Esther:qui sait si ce n'est pas pour un temps comme celui-ci que tu es parvenue à la royauté ? - Esther 4/12 -

Il arrive parfois que nous vivons des temps qui ne nous font pas sourire du tout, mais tout comme il fut répondu à la reine Esther, il nous est également répondu ceci : qui sais si...Alors j'aimerais, aujourd'hui, dire à la Côte d'Ivoire : qui sait si ce n'est pas pour ces temps que tu as souffert et crié comme le ferait une femme en douleurs d'enfantement ?

Depuis des semaines, puis des jours s'enchaînent des événements plus ou moins dramatiques qui nous conduisent dans des interrogations sans fin. Depuis des semaines, des jours, l'Esprit saint m'interpelle et me mène dans des voies de plus en plus précises, de plus en plus resserrées. Après tout, large est la voie qui mène à la perdition, et très étroite l'autre voie qui est ouverte pour nous par le Seigneur. Et comme je me laisse tout simplement guider, je n'ai pas d'autre choix que de m'y maintenir, sans dévier ni à droite, ni à gauche, mais tout droit. En fait, Dieu réveille mon esprit.

Dès le dimanche 12 juin, la pensée du ''petit nuage qui annonce une grande pluie'' décrit par Élie s'imposa à moi comme l'évidence du jour, dans laquelle il me fallait demeurer attentive, ce que j'ai fais. Puis vint en moi la pensée de l'Esprit du Jubilé soufflant sur nos vies, sur la Côte d'Ivoire. Cela pris de l'ampleur et de l'insistance. Là encore, pas moyen d'échapper. En tout cela bien des choses se sont repositionnées dans le grand puzzle divin, et la compréhension se fit pour bien des événements passés, présents et futures.

Le petit nuage annonciateur d'une pluie de plus en plus abondante trouve sa signification dans la fin de l'aridité, de la sécheresse de la Côte d'Ivoire, soit en clair, la venue de la bénédiction promise. La pluie de l'arrière saison promise par notre Dieu, annoncée par la voix des prophètes.

Le 15 juin 2009, le Seigneur m'a fait prophétiser en ces mots : LE JUBILE DE LA CÔTE D'IVOIRE PREVUE POUR LE 7 ÄOUT 2010 N'AURA PAS LIEU » . Cette parole va s'accomplir lorsque le président Gbagbo va annuler le Jubilé en disant ceci : ''Le jubilé sera célébré après les élections''. (Lire articles c-dessous) Et comme tout le monde le sait, à ce jour la Côte d'Ivoire est le seul pays en Afrique qui n'a pas célébré son jubilé car le Jubilé de ce pays est prophétique !

Le 16 juin 2016, soient 7 ans jour pour jour après que le Seigneur m'a dit de proclamer que le Jubilé de la Côte d'Ivoire n'aura pas lieu, cette fois il me parle en ces mot : PROCLAME LE JUBILE DE LA CÔTE D'IVOIRE. Dieu préparait donc le Jubilé de la Côte en secret et maintenant le temps de son accomplissement est arrivé. Cette vision des préparatifs du jubilé, je l'ai eu ces derniers jours et c'est suite à cela que j'ai décidé de publier ce message.

il est maintenant très clair que le terme de "7 fois" employé par Elie pour voir apparaître enfin le petit nuage caché trouve ici sa parfaite compréhension en étant traduite par "7 ans" révolus lorsque nous voyons son application parfaite à la période concernant le Jubilé annoncé, attendu, espéré

Il s'agit donc de sept ans. Et voilà que la période de sept ans s'achève puisque entre le 15 juin 2009 et le 16 juin 2016, il y a sept ans. 7 ans jour pour jour, la parole prononcée s'est accomplie. Alors maintenant, croyez en Dieu et regardez l'évolution des événements prochains.

Selon le Saint Esprit, le Jubilé de Dieu s'accompagnera d'une effusion puissante de l'Esprit saint sur la Côte d'Ivoire.

Une vision sur les préparatifs du Jubilé de la Côte d'Ivoire m'a été donnée ce samedi 18 juin 2016– Depuis 7 ans, Dieu préparait secrètement ce jubilé. Maintenant sa révélation est très proche. Ce Jubilé sera premièrement pour la Côte d'Ivoire, puis pour toute l'Afrique afin que cette dernière soit enfin unifiée comme les Etats unis d'Amérique – un continent, des nations, des hommes et des femmes pour Dieu.


Dieu dit : Tout a été produit (pour faire) l'enfantement se fait !

Voyez comment Christ Yéshua dira - Aujourd’hui cette parole de l’Écriture, que vous venez d’entendre, est accomplie.

Également, pendant tout ce temps consacré à la Côte d'Ivoire, son Jubilé, sa délivrance, le Seigneur me « parle » d'Israël et de son peuple. Israël est entré dans le temps du Jubilé de Jérusalem libéré le 10 juin 1967 lors de la guerre miraculeuse des 6 jours. Le Seigneur insiste sur le réveil de Jérusalem.... Lève-toi, réveille-toi, revêt ta parure, revêt tes habits de fêtes, Jérusalem, détache les liens de ton cou, captive fille de Sion !... Oui ton roi arrive Jérusalem, et il te fait savoir que la coupe de la délivrance est prête pour toi aussi.


C'est maintenant le temps de l'enfantement, la douleur précède la joie.

Et voilà, nous y sommes enfin arrivés ! Pharaon, malgré ses manigances et ses pièges se retrouve à son point de départ, et il va devoir affronter, seul, le poids de sa forfaiture envers Dieu et son peuple. Plus rien n’arrêtera le bras de Dieu, bras d'autorité et de puissance !

Un jour, le Seigneur parla en ces termes : la marabounta se met en marche et rien ne pourra la stopper. La marabounta s'est rassemblée et dans l'unité active, rien ne la stoppera. Rien.

Après un temps passé devant le Seigneur, il me fut dit : dis ceci : «  celui qui s'appuie sur l'homme et se prosterne devant lui doit s'attendre à vivre en esclavage, tandis que celui-là qui se prosterne devant Dieu l’Éternel des armées célestes peut espérer le pardon de ses péchés. » Le Seigneur de dire « c'est le temps des pronostiques humains, mais c'est la volonté de Dieu qui maintenant  s'exprime. » « Un état de mort peut sembler apparent, et la désolation prendre alors le pas sur la vie et la joie. Que l'espérance ne soit pas perturbée  par la vision qui  s'offre aux regards, et que les prophéties « humaines » cessent, plutôt que de conduire   l'humain vers son tombeau. Hanania portera seul le poids  du joug de la mort, Dieu ne l'ayant pas mandaté pour accomplir son œuvre . »


PROCLAMATION DU JUBILE DE LA CÔTE D'IVOIRE

Fait le samedi 18 juin 2016

Luc 4 : Jésus  se leva pour faire la lecture,  et on lui remit le livre du prophète Esaïe. L’ayant déroulé, il trouva l’endroit où il était écrit: L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres ; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés,  pour publier une année de grâce du Seigneur.  Ensuite, il roula le livre, le remit au serviteur, et s’assit. Tous ceux qui se trouvaient dans la synagogue avaient les regards fixés sur lui.  Alors il commença à leur dire : Aujourd’hui cette parole de l’Écriture, que vous venez d’entendre, est accomplie.

Matthieu 21 : Les foules précédaient et suivaient Jésus en criant : Hosanna au Fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna dans les lieux très hauts ! 


Naomie

------------------------------------------------------------------------------------

Le président abandonne reporte le Jubilé cinquantenaire de la Côte d'Ivoire

lundi 3 mai 2010 - Par Le Nouveau Réveil

L`Ambassadeur Pierre Kipré, président du Comité d`organisation du Cinquantenaire de la Côte d`Ivoire, n`est aucunement assuré de savourer les précieux instants du jour-j de cet événement. Son maître à ordonner, Laurent Gbagbo, a annoncé, samedi 1er mai au Palais présidentiel d`Abidjan-Plateau, lors de la fête du travail, que le Cinquantenaire de la Côte d`Ivoire prévu le 7 août prochain n`aura lieu qu`après les élections, singulièrement la présidentielle. Ainsi, comme il l`a indiqué, c`est le futur président élu qui présidera la cérémonie. Qui se trouve donc reportée. Argument : les gens critiquent l`événement et pensent que Gbagbo veut en faire une histoire de campagne électorale. Mais, la vérité qu`on veut cacher aux populations qui ne sont d`ailleurs pas dupes, c`est que depuis la divulgation de l`information relative à cette fête, l`équipe de Pierre Kipré enregistre échec sur échec. Parti rencontrer le secteur privé pour lui demander une assistance...financière, comme la refondation en a l`habitude depuis qu`elle s`est installée au pouvoir d`Etat de la façon que tous savent, le comité en charge de la préparation de ce rendez-vous ( ?!!) a essuyé la colère des opérateurs économiques, qui ont clairement expliqué à Kipré que trop de problèmes restent encore sans solution pour qu`on vienne les solliciter de quelque manière que ce soit. Car ils ne pouvaient comprendre que la Côte d`Ivoire soit encore à attendre des élections libératrices et que les décideurs soient scotchés à un cinquantenaire. Qui, avec un budget de près de 20 milliards F (31 millions d’Euros) n`apporte rien au pays. Par ailleurs, dans ses tournées de sensibilisation, le comité a enregistré le malaise des populations à Abengourou, où devant les autorités royales, administratives et politiques, le maire de la municipalité, Kouassi Akon, a démonté l`idée de Cinquantenaire. A San-Pedro, récemment, l`idée du Cinquantenaire n`est pas passée. Le comité que préside Kipré s`est contenté de réfléchir à trouver les mots au Pr Niamké Koffi. Qui, dans un discours argumenté a présenté l`allure non urgente de cette fête. Il est évidemment que ces échecs patents et bien d`autres ont été rapportés au chef de l`Etat, qui, prenant ombrage de la sincère volonté du peuple de ne guère voir se tenir le Cinquantenaire dans cette grisaille sociopolitique et économique, a préféré argumenter autrement son report. A la vérité, Gbagbo sait pertinemment que son affaire de cinquantenaire n`intéresse pas les Ivoiriens. Qui ne sont pas conscients que le blocage régulier du processus électoral est intentionnellement causé par le camp présidentiel. Une situation qui rallonge leurs souffrances (manque d`eau potable, délestage, pauvreté grandissante, chômage, mauvaise image du pays à l`extérieur…)

P. Koudou