Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

JESUS CHRIST SUPERSTAR

 

Par « ilrevientbientot »

Samedi 19 Décembre 2009.

 

 

 

Shalom à vous tous qui lirez ce texte, il est d’actualité

 

Lorsque dans les années 1970 sortit ce spectacle : Jésus-Christ superstar, certains ont criés au scandale. Ok! Mais qu’en est-il aujourd’hui?


Je vous invite à prendre connaissance du texte ci-dessous, que je trouve très explicite et honnête; il ressemble fortement à ce qui est mon cœur, c’est pourquoi je me permets de l’ouvrir présentement afin que le plus grand nombre en prenne connaissance.

 

Que le Saint Esprit vous guide afin que vous puissiez comprendre mais surtout de séparer le vil du précieux, ne gardant que l’or pur de la pensée, de la parole de Yéshua, qui n’est pas « superstar » mais Roi des rois.

 

Shalom à vous tous et bénédiction du Tout-Puissant sur ses enfants.

Votre sœur en Christ Yéshua.

Naomie.

 

La chaîne Youtube et le blogspot ilrevientbientot ont été mis à notre disposition par le Seigneur afin de nous conscientiser sur notre égarement et de nous faire revenir à Christ. Dieu sait pertinemment, et en accord avec sa Parole, qu’en ce moment, sur la terre, la plupart de ceux qui disent Seigneur Seigneur sont sur la voie de l'Enfer. La plupart de ceux qui se réclament de lui ne font pas sa volonté et n’y songent aucunement. Jésus, dans la vie de beaucoup, n’est qu’un accessoire, une boite magique qui doit exaucer les prières et rester muette le reste du temps. Là où certains s’adonnent au Yoga pour retrouver un équilibre intérieur, d’autres s’adonnent à la nouvelle tendance en vogue : Jésus. Un Jésus souriant et complaisant qui n’attend qu’une chose : donner à chacun ce qu’il est venu chercher dans l’Eglise. Les gens ont pour la plupart une connaissance complètement superficielle de Jésus. A cause de cela, des manipulateurs professionnels peuvent infecter les assemblées de prédications humanistes cherchant uniquement à satisfaire l’homme, sa chair et ses besoins au nom de Dieu. Bien sûr, ces personnes servent un autre Christ, un autre évangile, un autre esprit.

Les églises sont devenues des rendez-vous de psychanalyse collective ou un homme quelque fois éloquent, manipule un manuel appelé Bible, inconnu du grand public. Public, qui écoute sagement ce qui lui semble être une série de légendes et de récits épiques datant des temps anciens. Ils ne connaissent rien de Dieu mais écrivent dans leurs carnets les recettes miracles de leurs guérisons interne, financière et sentimentale; recettes totalement compatibles avec le péché. On ne vient pas à l’Eglise par intérêt pour Dieu mais par intérêt pour Soi, pour son potentiel, ses ambitions. C’est de cette manière qu’on a rempli les Méga Church : au sein d’un monde en pleine mutation où chacun cherche une place au Soleil, dans l’individualisme le plus assumé, on a créé un Jésus sur mesure, qui ne demande rien et qui donne tout, qui satisfait docilement les désirs les plus égoïstes et primitifs et dont la volonté peut être monnayée. Ainsi, les églises sont pleines de perdus qui cheminent docilement vers l’Enfer, bible en main, avec des alléluias puissants et d’étranges scènes de transes collectives en guise de crédibilité.
Aujourd’hui, si vous entrez dans un stade remplis au milieu duquel des stars de rock entonnent des « amen » électrisants devant une foule soumise et généreuse qui vient jeter sa fortune aux pieds d’hommes riches, impudiques, adulés et repus, tandis que d’autres s’effondrent sous une puissante onction, pas de doute, vous êtes dans une église ! Bien que son nom soit mentionné plus de fois que dans la Bible, Jésus n’est nulle part, ni dans les cœurs, ni dans les pensées. Le Maître regarde tristement ces personnes qu’il n’a jamais connu, monter sur scène pour chanter en son nom, tandis que le public frissonne et pleure. Quel Jésus est ainsi vanté dans le monde ? Un Jésus à l’image de l’homme, un Jésus serviteur de l’homme, une imposture permettant à l’homme de rester tiède, fade, pêcheur et éteint, avec la tenace assurance d’être sauvé.


PORTRAIT DE CE JESUS SUPERSTAR :

Le plus étonnant est que lorsque des frères en Christ ont essayé de réveiller ces foules, elles se sont liguées rageusement contre la Vérité et donc contre Christ, piétinant son Evangile et crachant à la figure de ses envoyés : preuve qu’elles servent déjà un autre dieu auquel elles sont pleinement dévouées (on ne peut pas servir deux maîtres), et preuve, qu’elles ne supportent pas le vrai Jésus. Ces fausses doctrines n’ont rien fait d’autre que de donner naissance à un autre Jésus. Dans la doctrine de prospérité, ce dieu est un dieu vaniteux, matérialiste, cupide, égoïste et insatiable (ses disciples sont à son image). Il appauvrit les uns pour enrichir les autres. Ce nouveau Jésus à la mode, à la fois très rock’n’roll et hip hop, a pignon sur rue. Tout le monde se l’arrache et il remplit des stades comme une superstar. Il aime le monde et les modes du monde. Le péché est loin de l’affoler, il se targue d’un amour fourre-tout et d’un salut sans condition, trouvé l’espace d’une prière expéditive et inconséquente. Etre sauvé selon ce faux dieu c’est être prospère, riche, ambitieux, reconnu, élevé, glorifié, avoir de l’influence, porter des habits de marques. Ce dieu ne parle pas du problème du péché, de la sanctification et de la mort à soi, il va plutôt à la conquête de tout ce que la chair désire. Il aime le spectaculaire, l’émotionnel, il voit grand. Ce dieu veut une église coupée en deux classes, le clergé et les laïcs. Il promet l’élévation et la gloire à tous ceux qui l’adorent. Il aime l’argent et sur la base de semence, de dîmes et d’offrandes, peut réaliser les désirs les plus absurdes de notre cœur.
Ce Jésus fait également de nombreux signes et prodiges par le biais de ses serviteurs. Il promet la guérison, la délivrance, l’onction mais n’exige pas de connaître la Bible ou de cultiver une intimité avec lui. Ce qui l’intéresse c’est de faire de vous des champions, de vous promettre le bonheur terrestre et votre meilleure vie, ici, maintenant! Voilà le Jésus plébiscité, adulé, acclamé, ce n’est rien d’autre que le dieu du Moi, le dieu de la chair, Satan dans son meilleur déguisement : celui d’ange de lumière !

LA SOURNOISERIE DE CES DOCTRINES :

Comment pouvez-vous remplir une assemblée de 30 000 membres égoïstes, charnels, endurcis, individualistes, mondains et convaincus de leur salut ? La SEDUCTION ! Soyez sûrs d’une chose, la voie du salut est toujours aussi resserrée et les hommes ne sont pas devenus meilleurs avec les siècles. Ils détestent toujours autant la vérité pure et l’abandon de la chair au détriment d’une vie de sanctification. Donc oui, aujourd’hui, les églises font salle comble dans bien des endroits, mais cela n’a rien à voir avec l’évangile de Christ. Cela a été utilisé comme un attrape nigaud, ni plus ni moins. On a donné à Christ une image plus glamour, plus moderne, plus digeste, moins pénible pour l’homme. Ainsi les hommes peuvent se persuader de leur religiosité, tandis que leurs leaders se remplissent les poches. Là où la Bible déclare que les apôtres sont des balayures pour l’humanité ( 1 cor 4.13), la Babylone religieuse affirme que les « hommes de Dieu » doivent être traités en véritables stars, dans l’honneur le plus fastueux. C’est de cette manière et de cette manière uniquement, c'est-à-dire en empoisonnant l’eau pure de la parole, qu’on a pu parler de grand réveil au sein de l’Eglise apostate. La valeur numérique de ce mouvement parle d’ailleurs contre lui ; dans le contexte néo-testamentaire, c’est le chemin qui mène à la perdition qui est large, pas le contraire..

Avec l Evangile de prospérité, des personnes avides d argent et de pouvoir ont profité de l' ignorance du peuple de Dieu pour amputer la Bible de sa cohérence et tirer quelques branches de l’arbre afin d’assurer l’auditoire de la validité de ses mauvais fruits.
Une de ces branches est le verset : « Je veux que tu prospères à tous égards(…) comme prospère l’état de ton âme » 3 Jean 2
Sur la base de ce verset, et dans le déni total de l'harmonie de la parole de Dieu, la course aux désirs égoïstes a été lancée. Les gens ne viennent plus donner, mais recevoir, et tant pis si la personne du siège voisin a du mal à se nourrir et est menacée d’expulsion (comment pourrais-je même le savoir, je ne me soucie que de moi), car le chèque que je tiens en main est la clef de MA bénédiction, de MON mariage. Je ne me soucie pas du salut des âmes, de l’évangélisation et du royaume de Dieu. Je ne me soucie pas des autres. Je viens à l’Eglise comme on va en bourse tout en finissant chacune de mes phrases par de chaleureux « Amènes ! ». Cette église est monstrueuse. Elle continue d’exister entre autre grâce à l’ouverture d’orphelinats peu coûteux, lui assurant l’apparence de la piété. Pourtant, il suffit de regarder les superbes châteaux et Rolls Royce hors de prix que possèdent ces pasteurs, pour comprendre ce dont il est réellement question : L’ARGENT.
Ces doctrines ont mis l’homme au centre et ont mis Dieu au rang d’exécutant des désirs humains. Oui les gens donnent leur vie à un prénommé Jésus, mais les fruits de cet arbre ne sont pas les fruits de Christ et ce Jésus là ne mène pas à la vie éternelle.


LE PRINCIPE DE LA CONTREFACON:


Là où la vraie doctrine n’est pas prêchée, il n y a pas Jésus, car Jésus et sa parole font un. la Bible déclare : « sanctifie-les par ta vérité, ta parole est la vérité »( Jean 17.17) et Jésus nous a révélé qu’il est « le chemin la vie et la vérité ». ( Jean 14.6). Ainsi il n’est pas possible de se revendiquer de Christ tout en refusant de reconnaître l’autorité fondamentale de sa parole.
Il est très aisé de prêcher un autre Jésus ; il suffit de se contenter de dire la moitie de son évangile en parlant essentiellement d'amour par exemple, tout en omettant sciemment toutes les autres paroles stridentes du Maître..

Galates 1.8-9 : Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu'il soit anathème! Nous l'avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu'un vous annonce un autre Évangile que celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème!

Anathème ne veut pas dire : « Que cette personne soit la bienvenue elle et sa doctrine » Cela veut dire : « Qu’elle soit excommuniée, retranchée, maudite, condamnée publiquement » c’est aussi sérieux que cela !

Lorsque des commerçants veulent imiter frauduleusement une marque de chaussure, ils s’inspirent étroitement du modèle de base en proposant une contrefaçon. Pour tromper l’œil, ils se rapprochent le plus possible du modèle orignal. C’est la condition à leur succès ; et dans l’église c’est pareille.Une certaine partie de l’évangile va être présentée au point que vous vous croyiez véritablement dans une assemblée chrétienne, pourtant, cette ressemblance n’est qu’une ruse de la part de loups ravisseurs, visant à endormir votre garde pour mieux vous assaillir. Et la seule partie sciemment omise fausse toute l’authenticité de la chose. C’est ce qui s’est passé avec le Jésus Christ superstar ( rien que l'état du monde actuel nous montre que cette expression est ridicule). Au début, les chrétiens ont été attirés par l’apparence religieuse de cette nouvelle mode et en sont maintenant prisonniers à leur insu, pensant être en présence d’un modèle pur. Un peu de levain a fait lever toute la pâte. Le grand réveil mondial clamé par l’Eglise apostate n’est qu’une mascarade. Jésus décrit le monde de la fin des temps comme un monde marqué par un refroidissement général, une perte de l’amour pour la vérité, une course aux belles paroles dans les églises et une soif de gain cinglante. C’est exactement ce à quoi nous assistons aujourd’hui. Le monde a été séduit par un faux Christ, un faux évangile, un faux esprit.


Le Seigneur n’est pas pris de court par cette apostasie généralisée, bien au contraire, il l’avait annoncée bien en avance. Déjà il avait parlé de ces gens  - 1 tim 6. 6.11- « (…) privés de la vérité, et croyant que la piété est une source de gain financier. C'est, en effet, une grande source de gain que la piété avec le contentement; car nous n'avons rien apporté dans le monde, et il est évident que nous n'en pouvons rien emporter; si donc nous avons la nourriture et le vêtement, cela nous suffira. Mais ceux qui veulent s'enrichir tombent dans la tentation, dans le piège, et dans beaucoup de désirs insensés et pernicieux qui plongent les hommes dans la ruine et la perdition. Car l'amour de l'argent est une racine de tous les maux; et quelques-uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments. Pour toi, homme de Dieu, fuis ces choses, et recherche la justice, la piété, la foi, la charité, la patience, la douceur. »

L’enseignement biblique est totalement opposé à l’évangile de prospérité et au triomphalisme terrestre. La Bible nous considère comme des étrangers et voyageurs sur la terre (1 Pierre 2.11). Elle déclare dans Philippiens 3.18-20 « Plusieurs, je vous l’ai dis souvent, et maintenant je vous le redis en pleurant, se conduisent en ennemis de la croix de Christ ; leur fin sera la perdition, leur dieu c’est leur ventre, leur gloire est dans leur infamie, ils ne pensent qu’aux choses de la terre. Pour nous, nous sommes CITOYENS DES CIEUX. »

La Bible poursuit en disant dans Colossiens 3.1-3 : Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d'en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu. Affectionnez-vous aux choses d'en haut, et non à celles qui sont sur la terre. Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu.


LE CHRIST QUE L'ON NE VOUS PRESENTE PAS :

Il y a une raison expliquant le fait que les pasteurs ne présentent pas le vrai Christ. Le véritable Christ n’est pas du tout commercial ! Souvenez-vous, ils ont l’appât du gain en tête lorsqu’ils organisent leurs événements.. Présenter Christ reviendrait à le vivre soi-même, à ne pas convoiter le monde, à être réellement né de nouveau, à avoir la crainte de Dieu, à clouer la chair, à être serviteur des autres, à aimer son prochain comme soi-même, à prêcher la repentance et la sanctification etc.
Tout cela mettrait à bas leurs empires mafieux, fondés exclusivement sur la séduction, le mensonge, la manipulation et l’hypocrisie.
L’amour de l’argent et du pouvoir anime leurs esprits. Ils ont appris à vendre un Christ retouché, contrefait, en puisant dans la parole les versets les plus agréables, les plus doux. Ils ont récupéré dans la Bible tout ce qui pouvait se vendre et chatouiller l’oreille. Voilà pourquoi ils ne prêchent pas contre le péché, voilà pourquoi ils ne parlent pas de l’Enfer, voilà comment ils ont bâti leurs empires. Mais la faute est loin pour autant de leur revenir exclusivement.
Christ se révèle pleinement dans sa parole. Dans la Bible, le véritable évangile est clairement annoncé. Ainsi ceux qui suivent, sont de mêmes coupables de ce suivisme aveugle et révélateur. Tous courent après la satisfaction de la chair et veulent tirer de la personne de Christ ce qui les intéresse. Aucun de connaît Christ qui est aussi sa Parole et tous périront s’ils ne se repentent pas.

Pour ma part, lorsque je suis sortie de l’apostasie, j en voulais à Dieu de ne m’avoir pas protégée contre cette déferlante de fausses doctrines. Je disais : « Tu savais que je te cherchais toi, tu aurais pu m’épargner cette mésaventure. » Je comprends pleinement aujourd’hui l’indécence de mes propos. Christ est mort à la croix pour moi, des hommes ont été sauvagement tués pour que la Bible soit entre mes mains, et moi, je n’avais même pas pris la peine de la lire assez profondément pour savoir de qui j’étais disciple. De plus, je me permettais de faire des reproches à Dieu qui m’avait mise en garde dans sa parole ! Lui avait tout accompli et moi rien. Etait-ce de sa faute si ma connaissance de la parole était superficielle ? Non. Comme Ezéchiel l’a dit: (Ezéchiel 3.19) Si tu avertis le méchant, et qu'il ne se détourne pas de sa méchanceté et de sa mauvaise voie, il mourra dans son iniquité
Ainsi, si j’étais morte durant cette période, je serais allée en enfer sans que Dieu n’ait quoi que ce soit à voir avec mon sang !

Jésus Christ de Nazareth aime les hommes au point d’être mort pour eux, au point d’avoir renoncé temporairement à sa gloire et d’avoir accepté une mort atroce pour le salut de l’humanité. En cela, oui, Dieu est Amour. Mais le salut n’en demeure pas moins conditionnel et la voix menant à la vie éternelle n’en demeure pas moins étroite. Le salut est intimement lié à l’observance de la saine doctrine :1 cor 15.1-2 - Je vous rappelle, frères, l'Évangile que je vous ai annoncé, que vous avez reçu, dans lequel vous avez persévéré, et par lequel vous êtes sauvés, si vous le retenez tel que je vous l'ai annoncé; autrement, VOUS AURIEZ CRU EN VAIN.

Bien que Dieu veuille que tout homme soit sauvé et parvienne à la vérité, il n’ y a qu’une seule église qu’il viendra chercher : pure, sans tâches, ni rides irréprochable. Bien que Dieu soit amour, plusieurs assemblées vont être vomies de sa bouche, combattues par l’épée de la parole, jetées sur un lit pour connaître une grande tribulations ( apoc 2.22) etc.
L’Amour de Dieu ne nie pas l’Enfer dont Jésus a tant parlé dans Matthieu. L’amour de Dieu ne nous dispense pas de notre responsabilité. Si une personne vit dans le péché, même si Jésus l’aime, elle ira en Enfer pour l’éternité et la même règle est valable pour tous.

APPEL A LA REPENTANCE:


Si à la lecture de cet article tu réalises que tu es loin du véritable évangile, nul ne te condamne, Christ est venu pour sauver les pêcheurs, pas pour les condamner. La condamnation concerne ceux qui ne se seront pas repentis. Pour eux, le jugement sera sans appel. Si cela te donne envie de connaître réellement Jésus et de ne plus servir les hommes, sache que Jésus se révèle par sa parole. Les Evangiles, les épîtres, l’Apocalypse te le révèleront comme aucun article ne peut le faire. Quand le St Esprit ouvre les yeux de la personne qui lie les écritures, il lui révèle pleinement Christ. Si tu te repens sincèrement d’avoir couru après tout ce qui a été dénoncé ici, Christ te pardonnera chaleureusement et ne fera plus cas de tes faux pas, aussi nombreux soient-ils. Chaque personne vit avec Christ une aventure différente et personnelle. C’est donc ici que le message s’achève et que pour plusieurs l’aventure commence.
disant qu’il n’ y a pas parmi nous de sages ( 1 cor 1.26-29) mais que Dieu a choisi les choses viles et faibles de ce monde pour confondre les sages, les pasteurs apostats ont dit : « Devenez des champions, des leaders.»

Publié par à l'adresse "http://ilrevientbientot.blogspot.com/2009/11/jesus-christ-superstar-par.html""http://www.blogger.com/post-edit.g?blogID=980616109158675985&postID=4597392569275585054"

Libellés : "http://ilrevientbientot.blogspot.com/search/label/Babylone"

 

 

Shalom.
Naomie