Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

title

 

INSUBMERSIBLE !..



Tel était le qualificatif d'un bateau nommé TITANIC.


 

 


Par Naomie le 11 Juin 2013.




shalom !



Ceci peut vous paraître étrange n'est-ce pas ? Pourquoi intéresser à un « fantôme » du passé remis au goût du jour ? Oui, pourquoi ?

Parce que ce paquebot, géant des mers, fierté des hommes, orgueil d'une nation, fut et demeure le gisant d'une gloire passée qui ne demeure célèbre que par son aventure qui ne fut en rien merveilleuse et qui, à ce jour, demeure carcasse, mausolée d'une multitude morte.

Ce que je savais de cette triste aventure se résumait à ce que nous en savons tous plus ou moins, à savoir que ce navire extraordinaire ne vécu que peu de temps, et fut déclaré perdu corps et biens en 3 heures de temps . 3 heures et le travail de milliers de mains humaines fut anéantit à jamais. Engloutit au fond de l'eau, avec tant d'espérances anéanties. Voilà ! Ce fut tout !

Alors pourquoi me direz-vous cet intérêt subit pour cette épopée morbide ? Tout simplement parce que j'ai pris connaissance, il y a peu de temps, de ce qui a été passé sous silence au fil des années, concernant tous ces hommes, toutes ces femmes, irlandais sous la coupe de la Grande Bretagne.

Pourquoi cette envie de m'attarder sur le despotisme humain entrainant la chute de l'homme, et comment, des individus surent se faire une guerre acharnée au nom d'un dieu, au nom de Dieu : CATHOLIQUE contre PROTESTANTS !

Catholiques exploités, protestants exploiteurs ! Cela ne vous dit rien, ne vous interpelle-pas ? Moi, si !

Et je m'écris Seigneur ! Comment, toi qui est amour, acceptes-tu le sacrifice idéologique d'une religion surannée, révolue parce que vulgaire et méchante, allant à l'inverse de ta volonté, de tes commandements et de ta loi ? Comment les hommes en sont-ils arrivés à cette extrême en ton nom, bafouant ainsi ta parole, toi LE VERBE VIVANT ?

Si ces hommes fiers, je parle des irlandais (dont je suis par ramifications) n'avaient pas subit la tyrannie meurtrière anglaise, est-ce que l'IRA aurait vue le jour ? Je ne le pense pas !

Si ces hommes arrogants (je parle de cet empire britannique reposant sur son armée, son commerce et ses annexions territoriales particulièrement) avaient eu à cœur de servir Dieu, ils n'auraient jamais été les artisans de cette envie profonde de rébellion des irlandais qui dura et perdura pendant des années, allant et semant ainsi la haine et faisant couler le sang innocent.

Oh Seigneur ? Qu'en sera-t-il de ces hommes haineux qui en ton nom semèrent la mort, au nom d'un idéal d'orgueil national ? Le TITANIC fut construit dans le sang et les larmes, astiqué par le mépris des âmes, luxueux au prix de la mort. Les anglais voulurent et laissèrent à penser que c'est de leur génie que pris naissance du navire alors qu'il n'en était rien, et que les principaux artisans, ouvriers, manœuvres ne furent en réalité que des irlandais.

Le monde du travail était l'esclave du monde de la Haute finance, et « Israël » esclave de Pharaon.

Oui, nous pouvons penser ainsi : la tyrannie exercée portait un nom : RELIGION, parce que les catholiques irlandais n'avaient aucune possibilité d'avenir au sein des entreprises anglaises protestantes (?) et leur seul luxe était de travailler au gré de la volonté du maître.

Si nous transposons ce qui a été du passé dans le présent d'aujourd'hui, nous pouvons constater qu'il en est encore ainsi, et que les religieux de ce monde, quelque soit leur nom – catholique, protestants, sioniste, orthodoxe, mormon, et tous les religieux de la terre, bouddhiste, shintoïste, tirent encore et encore les ficelles dans leur direction, sans tenir compte, aucunement, de la vérité qui dit que l'on ne doit pas opprimer son frère - Proverbes 22/16 - Opprimer le pauvre pour augmenter son bien, C’est donner au riche pour n’arriver qu’à la disette.


Que voyons-nous aujourd'hui sinon l'homme asservir l'homme selon ses propres principes, oubliant ceci :

pourquoi faire aux autres ce que tu ne veux pas que l'on te fasse ?

Il y a une rupture très profonde entre ce que nos lèvres professent et la réalité de notre vécu, et cela au cœur même de l'église qui ne vit plus selon les critères qui la met à part de la religion.

Aujourd'hui, l'Afrique, plus que jamais, traverse des phases successives de violence et de haine, les pieds pataugeant dans le sang d'hommes qui n'avaient pour déplaire qu'une frontière, qu'une langue, qu'une vision différente et d'autres hommes se réunissent, maintenant, des religieux de tous bords, afin de rétablir l'ordre dans ce cahot, mais au nom de qui, et par qui, si ce n'est pas au nom de Dieu, de Dieu l'Eternel Dieu, Créateur de toutes choses, y compris de l'homme auquel il donna la vie ?

Est-ce une religion qui va changer les choses et est-ce qu'au travers elle, des hommes qui se sont déchirés, qui se déchirent encore, vont déposer les armes et faire alliance dans ce qui n'est pas concevable encore à ce jour ?


Toutes ces entreprises sont vouées à l'échec, et voyez comment des hommes prétentieux et arrogants ont défié Dieu par le verbe, l'acte, et qui a ce jour ne sont plus que souvenir qui avec le temps va s'estomper jusqu'au silence complet.


Tous ces peuples, ces nations, ces hommes et ces femmes, animés de volonté, de pensées et d'idéaux vont disparaître peu à peu jusqu'à échapper à nos souvenirs, seuls demeureront le bien, ou le mal qui aura été fait, et c'est bien tout ce qui restera de ce qui était à l'origine bâtit pour reposer sur le temps, sur les siècles, à l'image du IIIème Reich, à l'image des Empereurs éthiopiens, romains, à l'image de ces prétendants aux trônes des nations, parce que rien n'est définitif, rien n'est insubmersible ; Le Titanic ne l'était pas !


Il est temps de rappeler à l'homme ce qu'il est réellement, qu'il soit riche ou pauvre, connu ou inconnu, savant ou ignorant !

Il est temps de rappeler à la nature que nous sommes ce que nous sommes en réalité, et à tous ceux-là qui veulent régner en maîtres despotiques que leur règne méchant ne durera pas éternellement, tout comme eux-même viendront un jour à disparaître.

Les tyrans sont passés les uns derrière les autres, que reste-t-il d'eux ? Ont-ils seulement laissés des traces ?

Lorsque les hommes ont réclamé un roi afin d'être semblables aux nations qui les entouraient, savaient-ils bien la portée de leur demande ? Les hébreux ont demandé un roi alors que des juges avaient été par Dieu établis afin de les guider, mais voilà, un jour, ils ont eu soif d'autre chose.

Lorsque les hommes ont eu le désir de s'affranchir de la loi de Dieu ils se sont donnés des « docteurs » à leur image afin de s'entendre dire ce que leur cœur méchant voulait entendre, et ce sont-eux qui ont oint des prophètes plutôt que d'écouter la voix des prophètes oints par Dieu.

Et vous vous plaignez, et vous gémissez, en criant : qui nous fera voir le bonheur ? Mais lorsque le bonheur est passé à portée de vos mains vous n'avez pas su le saisir ni le retenir.

Alors des hommes menteurs et méchants se sont levés et ont occupé des postes stratégiques afin de vous mettre sur le licol un joug étrangleur, tandis que le Saint avait dit : portez mon joug car il est léger - Matthieu 11/29 et 30 - Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger.


Est-ce que vos maîtres sont doux de cœur ou ressemblent-ils à Pharaon, l'asservisseur du peuple de Dieu ?


Le Seigneur ne fait aucune exception, aucune acception est-il écrit, et ceci est réalité, alors que le cœur de l'homme juge sur ce que voient ses yeux, allant jusqu'à ignorer les cris de celui qui agonise dans la détresse la plus grande.


Ethiopie tu manques d'eau, tout comme le Sahel, mais t'es-tu pour autant tourné vers LE ROI des rois comme le fit la reine de Saba ? Non, tes regards ne t'ont pas porté vers le Maître mais tu as regardé vers l'homme qui t'asservissait afin de le servir.

Ne sais-tu pas que tu ne peux pas servir deux maitres à la fois ?Luc 16/13 - Nul serviteur ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon.

Cameroun, tu continu a faire la guerre à ton frère allant jusqu'au mépris de la loi de Dieu qui te dit  - Luc 6/42 - Ou comment peux-tu dire à ton frère : Frère, laisse-moi ôter la paille qui est dans ton œil, toi qui ne vois pas la poutre qui est dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille qui est dans l’œil de ton frère.


Sénégal – tu aura pour portion la même configuration de la portion que tu laisse à ton frère - Daniel 5/27 - Pesé : Tu as été pesé dans la balance, et tu as été trouvé léger.


En ce qui concerne l'appel prophétique de l'Afrique, il se fera entendre jusqu'au confins de la terre et nul n'y serra insensible. Afrique, telle LE TITANIC TU N'AS PAS ETE BAPTISE DE L'ESPRIT MAIS VA VENIR CE JOUR PROCHAIN OU L'HUILE REMPLACERA L'EAU.


J'aimerai dire ceci pour précision : la politique africaine ne repose pas sur la justice et les potentats actuels n'ont rien à envier à ceux d'hier, ils sont à la même image, cruels et sanguinaires.


Je voudrais dire ceci à ces maîtres cruels et serviles (ils servent leurs maîtres et leurs dieux) – vous êtes à l'exemple de ces rois païens d'autrefois qui outrepassèrent ce qui étaient les limites fixées par Dieu tout comme le fit HERODE qui n'hésita pas a verser le sang d'un juste (Jean Baptiste) pour le plaisir sensuel de voir sa belle-fille Salomé danser devant et pour lui de manière lascive – danse des 7 voiles) - Matthieu 14/6 Or, lorsqu’on célébra l’anniversaire de la naissance d’Hérode, la fille d’Hérodias dansa au milieu des convives, et plut à Hérode,

Aujourd'hui mes chers frères et soeurs, combien de «  Salomé » dansent pour les « Hérode » de ce monde en les réduisant à peu de chose. Et combien de « Hérode » ont la vision voilée devant les tentations de ce monde et sombrent simplement à cause de la luxure de leur âme perfide.


Anniversaire ? Vous savez ce qu'est un anniversaire mais certains nous concernent plus que d'autres, et l'Afrique va fêter son anniversaire : LE JUBILE. Mais quelle danse sera faite afin de faire tomber le plus grand nombre de ceux-là qui demeurent encore debout ?


Il faut que vous sachiez ceci, le sang coulera tout comme les larmes à la suite de cet anniversaire parce qu'il ne repose ni sur la juste justice de Dieu, ni sur le VERBE VIVANT. Cet anniversaire ne sera donné en réalité que pour satisfaire la chair, et s'il est un « Jean Baptiste » parmi le lot des faux adorateurs, qu'il prenne le soin de déguerpir et de ne pas demeurer parmi ceux-là qui vont se repaître d'un spectacle à l'image de ces spectacles donnés même en Afrique ou des justes étaient mis à mort pour satisfaire la concupiscence d'une foule ivre de sang criant : A MORT ! A MORT !


Enfin, sur ce bateau, il y avait des cabines occupées par des passagers desquels ont allait jusqu'à vérifier s'ils n'avaient pas, s'ils n'étaient pas porteurs de poux.

Ces gens ne comptaient pas pour grand chose et pourtant ils avaient le droit de présence sur le navire, ayant payés leur voyage. Pour eux pas même de canots de sauvetage quand arriva la tragédie.

Faites attention de ne pas embarquer sur LE TITANIC DES NATIONS AFRICAINES MEME SI VOTRE PLACE EST PAYEE PAR UN TIERS. FAITES ATTENTION COMMENT VOUS ALLEZ VOYAGER ET EN COMPAGNIE DE QUI VOUS VOYAGEREZ.

CE N'EST PAS PARCE QUE LE DEPLIANT EST ALLECHANT QUE LE VOYAGE EST SANS PERIL.

Si vous vous embarquez sachez qui est le capitaine et consultez le Seigneur afin de savoir s'il est capable de piloter sans encombre.


SACHEZ CECI : LE TITANIC SOMBRERA – sa composition est périlleuse et son composite de métaux n'est pas approprié au voyage. Seul un paquebot est valable – il n'y a pas de classes séparatrices et tous ceux qui vont embarquer sur ce navire seront égaux les uns avec les autres. Il n'y aura pas de différence parce que Dieu sera aux commandes et qu'il ne regarde pas à l’apparence. Ce n'est pas son nombre d'années de service qui fera la différence mais la sagesse dont il fera preuve sera la différence de référence.


A ce jour LE TITANIC EST ENCORE A QUAI mais bientôt l'ancre va être relevée, les cordes qui le maintiennent encore sur place défaites et il va prendre le large, de manière spectaculaire et glorieuse parce que ceux et celles qui seront à bord auront été invité à monter à bord personnellement. Ils prendront part au voyage d'Afrique et seront dans la joie du voyage.

AFRIQUE – bientôt JE TE SOUHAITERAIS TON ANNIVERSAIRE mais pas à la façon de ceux-là qui ont organisé des festivités à la gloire des hommes.

Souviens-toi de la parole de Christ Yéshua : LE JUBILE DES HOMMES N'AURA PAS LIEU, SEUL LE JUBILE DE DIEU SERA.


SHALOM.