Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

 

INCREDULE !

VIENT ET TOUCHE LES PLAIES DE CHRIST YESHUA !

Par Naomie le 10 Mars 2012.

SHALOM.

En la nuit du Samedi au Dimanche 19 Février dernier, j'étais de nouveau à Golgotha, lieu de rencontre impossible à contourner pour ceux qui pensent être à Christ, et de nouveau, j'assistai à cet épouvantable supplice de la crucifixion, voyant de très près les clous s'enfoncer dans la chair de celui que mon cœur aime ; imaginez ma douleur qui toutefois n'aura jamais rien de comparable à celle de Christ Yéshua subissant, pour nous, pour moi, cette indicible souffrance. Sa tête torturée, le bois du « patibulum » sous lui... Si nous savions, si nous comprenions la portée profonde de cet abandon au Père, est-ce que nous regimberions continuellement, au point que Moïse finit par se lasser des perpétuelles jérémiades du peuple pourtant enfin délivré de l'oppresseur égyptien ?

Mais l'homme, « cartésien » dans toute sa dimension, se comporte avec facilité tout comme le fit en son temps un certain Didyme plus connu sous son appellation de Thomas ! Incrédules comme Thomas est un qualificatif qui a traversé les temps, et c'est à cause de cette incrédulité que nous nous souvenons de cet homme qui se prétendait « disciple » mais qui avait toutefois l'audace de dire : si je ne le vois pas, si je ne mets pas ma main dans son côté...Jean 20/25... Si je ne vois pas... Mais quand vint la rencontre fatidique d'avec Yéshua, voilà ce qui lui fut dit de la part de celui qui portait dans sa chair les marques de son amour pour l'incrédule face à lui : Jean 20/27 - Puis il dit à Thomas: Avance ici ton doigt, et regarde mes mains; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté; et ne sois pas incrédule, mais crois.

Il est une insistance qui provient de l'amour de Dieu devant l'incrédulité humaine, alors que notre vie découle de la volonté de Dieu de nous l'avoir donné, et plus encore, de nous garder pour le salut éternel en notre acceptation, par la foi, de la mort de Christ et de sa résurrection ; le monde conteste et rejette, seuls ceux qui ont la foi en lui peuvent comprendre et dire que c'est bien la seule vérité face au mensonge de la terre, au mensonge de Satan, maîtres des incrédules.

Ma foi, notre foi ne doit pas reposer sur une hypothèse, mais sur la vérité ; et je puis dire avec détermination que j'aime Christ à vivre et à mourir.

La psychanalyse du monde conduit l'homme à la plus profonde des détresses et à la finalité qu'est la mort humaine (qui n'est que peu de chose face à l'horreur de la mort spirituelle appelée la seconde mort) parce que l'homme n'est pas délivré de son péché ; il est toujours maintenu dans ses liens « héréditaires » qui découlent de la volonté de l'homme face à Dieu.

C'est au travers de l'acceptation de la vérité, selon La parole (Le Verbe – Christ Yéshua) qui conduit à la vraie liberté.

Aujourd'hui plus que jamais l'homme est en danger face aux positions des « grands » de ce monde qui agissent et décident en son nom, sans même tenir compte de la volonté de l'homme qui est toujours traité en quantité négligeable. Nous ne pesons rien dans la balance humaine, mais que pesons-nous dans la balance de Dieu ? Est-ce que nous sommes déjà pesés et déjà jaugés, avant d'être jugés ?

Est-ce que les « roitelets » de ce monde vont s'entendre dire : pesés... jaugés... légers ! Psaumes 62/9 ( 62/10 ) - Oui, vanité, les fils de l’homme! Mensonge, les fils de l’homme! Dans une balance ils monteraient Tous ensemble, plus légers qu’un souffle -

Daniel 5/27 - Pesé: Tu as été pesé dans la balance, et tu as été trouvé léger.

Les Gouverneurs mondiaux, les « nouveaux Maîtres du monde selon l'Ordre Mondial Nouveau » sont actifs, et dans leurs décisions communes, ils pèsent la destinés des hommes avec prétentions ; pourtant un jour, eux aussi devront connaître le poids qu'ils représentent dans la juste balance divine : et je ne veux pas m'entendre dire ce qu'ils entendront, lorsque la sentence tombera sur les coupables irascibles et incorrigibles.

Ils jouent sur tous les tableaux, et ils lancent leurs trais enflammés sur le monde dévasté jusqu'à ce que l'homme, épuisé et peureux, tremblant et déboussolé – parmi eux il y en aura même qui auront pour un temps suivit le Seigneur – réclame à grands cris « le Messie » non pas Christ, mais l'Impie dont ils auront acclamé la venue, pour leur drame, pour leur perte.

Ceci n'est pas une fable pour faire peur aux enfants ; c'est la réalité, c'est le but vers lequel tend ces monstres affamés de chair fraiche ! Ils se repaissent déjà à la table de leur maître ; mais à la table de Yéshua, il est pourvu pour chacun d'entre nous, si nous faisons partie de ceux qui participerons au festin des noces de l'Agneau. Matthieu 22/11 à 14 - Le roi entra pour voir ceux qui étaient à table, et il aperçut là un homme qui n’avait pas revêtu un habit de noces. Il lui dit: Mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir un habit de noces? Cet homme eut la bouche fermée. Alors le roi dit aux serviteurs: Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. Car il y a beaucoup sont invités, mais ceux qui sont d‘élus sont peu nombreux – bible version « Le Semeur »

Dans leurs viseurs, il y a des cibles premières, et une des première de ces cibles est Jérusalem, prioritaire sur leur échéancier de destruction et de soumission à la volonté de l'Ordre Nouveau qui par son objectif de scinder Jérusalem afin que le règne de Goliath soit établit avec les applaudissements des masses populaires qui voient en Israël un usurpateur. L'Iran dans sa course au nucléaire militaire et dominateur impose un chantage en menaçant de bombarder Israël ; et le monde ne dit mot ; et qui ne dit mot consent... Le monde aimerait tant ne plus avoir à prendre position en ce qui concerne le future d'Israël : après tout, c'est la faute aux juifs !... Nous y revoilà, mais en fait, nous n'avons jamais exclus cette façon de penser même après l'Holocauste.

Leur manière d'agir passe par une déstabilisation financière économique et sociale mondiale. Jusqu'à mettre une Nation européenne en faillite.

Naïfs et incrédules ! Incapables de comprendre le plan satanique, qui doit s'exécuter, telle est la finalité concrète, parce qu'après serra le règne de notre Christ, du Messie Christ Yéshua.

Le salut d'Israël, et donc celui du monde, sera lorsqu'enfin Israël aura mis ses pendules à l'heure de Christ et non pas à celle des hommes. Cela vient...

Maintenant de par son incrédulité, l'homme s'est dressé un  Temple dans lequel repose un veau d'or, parce que le cœur humain ne sait pas marcher par la foi, pour qui il est essentiel de concrétiser l'objet de son adoration, malgré la défense expresse de Dieu l'Eternel qui dit : ne faites pas d'images de ce qui est dans le monde, sur terre et sous terre, de formes d'animaux

Exode 20/4 - Tu ne te feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.

Lévitique 26/1 - Vous ne vous ferez point d‘idoles, vous ne vous élèverez ni image taillée ni statue, et vous ne placerez dans votre pays aucune pierre ornée de figures, pour vous prosterner devant elle; car je suis l’Eternel, votre Dieu.

Alors nous portons une croix autour du cou, malgré l'interdiction divine, car nous avons remplacé Christ Yéshua – Le vivant – par l'immobilisme d'un symbole, qu'il soit fait de n'importe quel matériau, qu'il soit même en bois. Esaïe 44/15 - Ces arbres servent à l’homme pour brûler, Il en prend et il se chauffe. Il y met aussi le feu pour cuire du pain; Et il en fait également un dieu, qu’il adore, Il en fait une idole, devant laquelle il se prosterne.

Est-ce que le fait de porter (où pas) un insigne autour de ton cou fait de toi un homme de foi ?

La croix est vide, Christ homme n'est plus, il est en gloire auprès du Père !

Il n'est rien ici bas d'éternel, et Christ l'annoncera ouvertement en parlant de la destruction du Temple, objet d'adoration d'un grand nombre qui se prosterne devant des pierres tout en rejetant celui-là même qui a fait de nous « le Temple du Saint Esprit » si nous marchons en foi et espérance avec lui – l'incrédule ne saurait être de ceux-là, et s'il marche sur le chemin il n'a pas encore mis ses pas dans l'empreinte des pas de Christ. Incrédule dira le Seigneur ! Race de vipères..

2 Rois 18/4 - Il fit disparaître les hauts lieux, brisa les statues, abattit les idoles, et mit en pièces le serpent d’airain que Moïse avait fait, car les enfants d’Israël avaient jusqu’alors brûlé des parfums devant lui: on l’appelait Nehuschtan.

J'aimerai parler, ici, de quelque chose qui va extrêmement déranger un certain nombre, mais faut-il, afin de plaire à l'homme, taire la vérité ?

Il faut accepter, lorsque vient le temps de dresser les colonnes qui consistent à établir les bilans de nos actes, de nos pensées, de nos vies, accepter, dis-je, le constat qui ne peut qu'être où bien positif, où encore négatif ! Mais il faut avoir le courage de faire ce bilan, et surtout, lorsqu'enfin la réalité est devant nous, sans tricherie, il faut s'en remettre au juste juge et accepter le verdict.

Pour la Côte d'Ivoire, le verdict est qu'encore à ce jour, des

luttes « intestines » - partisanes- empêchent la

concrétisation de la seule promesse faite par le Seigneur

Eternel Dieu :

défaire l'Afrique toute entière de la malédiction de Cham,

soumis à la loi de la servitude, du servage, de l'esclavage.

Pour que la manifestation divine soit, il faut que le seigneur ait la possibilité d'agir premièrement dans le cœur de l'homme, puis ensuite, le fortifier dans sa foi, et le mener à comprendre que seules, sa pensée, celle du tout Puissant, s'accomplira ! Il faut qu'il en soit ainsi, afin que la gloire ruisselle, tout comme l'huile ruisselait sur la barbe de Aaron ! Mais en ce jour, qui peut dire que Dieu agit ainsi dans sa vie ?

Jamais celui là, celle-là qui ne se soumettra pas à ce critère ne saurait connaître le salut véritable qui provient de la croix.

La croix est un lieu de folie, mais en elle il y a la bénédiction de Dieu pour celui-là, celle-là qui fait la seule volonté de Dieu !

Aujourd'hui, après de longues années, j'ai pu faire un constat : l'homme ne change pas ! Ainsi disait l'Ecclésiaste : il n'est rien de nouveau sous le soleil..Ecclésiaste 1/9 - Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera, il n’y a rien de nouveau sous le soleil.. Ainsi dit le Seigneur : Jérémie 4/4 - Circoncisez-vous pour l’Eternel, circoncisez vos cœurs, Hommes de Juda et habitants de Jérusalem, de peur que ma colère n’éclate comme un feu, et ne s’enflamme, sans qu’on puisse l’éteindre, a cause de la méchanceté de vos actions.

Nous voulons, désirons, et lorsque nous sommes au bord de l'asphyxie, nous commençons à prendre nos pensées pour celle du Saint, allant jusqu'à frôler , pour certains, la « folie spirituelle » qui nous fait agir parler et penser non plus de la part de Dieu, mais de la part de notre ego où plus encore, canal parfait pour que Satan distille son venin !

L'homme par nature est un incrédule ! Par nature, ce qu'il ne comprend pas n'est pas concevable, et ce qu'il ne conçoit pas n'est pas ! Mais peut-on concevoir de façon humaine ce qui est divin ? Peut-on concevoir ce qui est divin avec notre nature pécheresse non régénérée ?

Si cela était, cela se saurait !

Un exemple très simple : Dans la Bible, nous pouvons voir et comprendre que Dieu, de part sa volonté, changeât bien des noms que portaient ses serviteurs ou servantes afin de les remplacer par le nom que lui souhaitait pour l'élu ! La preuve ? Aussi bien dans l'ancien que dans le nouveau Testament, au fil des pages, des récits, des noms changent, et cela tout naturellement.

Nous recevons un nom de baptême qui nous est donné par nos parents, mais bien souvent, au fil du temps, dans l'histoire de notre vie, un nom nouveau nous est donné.

Voyez Esaïe 65/15 où il est fait mention d'une chose essentielle : Dieu s'adresse à Esaïe et lui fait savoir un lien spirituel important attaché  au  nom ancien (donné par nos parents charnels)  et au  nom nouveau (donné par Dieu)  : pour ceux qui abandonnent l'Eternel, il est dit que leurs noms sera laissé en imprécation chez les « élus » tandis que les « élus » - serviteurs servantes fidèles recevront un nom nouveau (ce fameux nom inscrit dans la paume de Yéshua) ou encore celui qui est inscrit sur un caillou blanc - Apocalypse 2/17 - Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises: A celui qui vaincra je donnerai de la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc; et sur ce caillou est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n’est celui qui le reçoit.

Lévy fut nommé Mathieu, Paul se prénommait en réalité Saul de Tarse, et il en est ainsi de beaucoup d'autres, dont Abraham et Sara.

Lorsque je commençais à me servir de mon nom spirituel, il s'éleva un tollé contestataire, mais pourtant, c'est bien ainsi qu'il fut, et c'est ainsi que je porte ce nom merveilleux de Naomie, signifiant ma gracieuse , ne méritant rien (ce qui est vrai pour tous) mais sauvée par grâce !

L'incrédulité de Thomas est encore d'actualité, et nous nous servons de cette parole : tu ne crois que si tu vois ! Alors furent édifiés les veaux d'or, les faux autels et les faux feux érigés sur ces derniers afin que nous puissions voir l'ouvrage de nos mains !

Dieu parle de la façon dont il veut afin de frapper le plus grand nombres dont les oreilles se sont fermées, et il met ainsi en évidence le fruit de notre incrédulité : des croix élevées, les christ en bois ou en pierre, des madones adorées jusqu'au délire, et les hommes ivres de délire se livrent pieds et poins liés à Satan.

Les églises ont rejetés la vérité parce que les enjeux étaient trop importants ; le spirituel régnant sur le temporel, et Vatican, par le biais de ses papes – Innocent III – qui soumis, par prérogatives personnelles, le pouvoir des rois de France, d'Angleterre, d'Espagne, du Portugal, du Saint Empire....

Oui, ce pouvoir était grand, mais plus grand encore leur incrédulité les conduisant loin de Dieu et les poussant dans la convoitise du cœur et des sens.

Est-ce que cela a changé depuis ? Je ne le pense pas ! Jean Paul II fit de son « règne » un règne politique dans lequel il s'investissait à fond, désireux de rétablir les prérogatives d’antan par le redressement de l'Opus Dei, par le pouvoir spirituel de la « sainte Inquisition » et bien d'autres choses.

Ils oublièrent ceci : 1 Thessaloniciens 2/4 … mais, selon que Dieu nous a jugés dignes de nous confier l’Evangile, ainsi nous parlons, non comme pour plaire à des hommes, mais pour plaire à Dieu, qui sonde nos cœurs.

Dieu nous a confié à nous ses enfants, ses serviteurs et servantes, l'Evangile de gloire afin que l'humain se souvienne, enfin, de qui il est, et d'où qu'il vient ; qu'il n'oublie jamais plus que Christ l’Oint de Dieu n'a pas été « remplacé » par des idoles de bois ou de plâtres, et que les dévotions faites pat le biais de celle-ci sont caducs et non avenues !

Jude 1/5 - Je veux vous rappeler, à vous qui savez fort bien toutes ces choses, que le Seigneur, après avoir sauvé le peuple et l’avoir tiré du pays d’Egypte, fit ensuite périr les incrédules;

2 Corinthiens 4/3 et 4 - Et si notre Evangile demeure « voilé » , il ne l'est que pour ceux qui vont à la perdition, pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé l’intelligence, afin qu’ils ne vissent pas briller la splendeur de l’Evangile de la gloire de Christ, qui est l’image de Dieu.

La Parole de Dieu, donnée pour l'enrichissement de nos âmes, pour la vie de notre Esprit, pour l'accomplissement de la Prophétie, est spoliée et polluée dans le cœur incrédule dont il est dit :

Tite 1/15 - Tout est pur pour ceux qui sont purs; mais rien n’est pur pour ceux qui sont souillés et incrédules, leur intelligence et leur conscience sont souillées.

Apocalypse 21/8 - Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort.

L'incrédule ne possède pas la foi dit la parole de Dieu, ce qui est une triste constatation lorsque cela s'applique à ceux qui espère être sauvés parce qu'ils auront dit : en ton nom j'ai fais, j'ai dis, j'ai agi alors que Yéshua dira arrière de moi, je ne vous ai pas connu.

Trop d'incrédulité agit avec autant de force et de puissance que l'âme pécheresse qui doute de son salut.

L'incrédulité fera que la mer ne s'ouvrira pas, que le miracle ne se fera pas, que la juste justice de Dieu ne sera pas !

Tu doutes ? Vois ce que le Seigneur te dit et comprend-le : Luc 3/7 - Il disait donc à ceux qui venaient en foule pour être baptisés par lui: Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir

Matthieu 8/26 - Il leur dit: Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi? Alors il se leva, menaça les vents et la mer, et il y eut un grand calme.

En effet, tu places ta foi en qui ? En quoi ? Pour qui ? Pour quoi ? Qui est l'objet de tes désirs, celui de tes prières ? Sais-tu qui est Dieu, et son Oint, le connais-tu ?

Qui peut agir pour toi dans la détresse de ton âme, dans le soucis de ton cœur ? Qui redressera la barre du bateau de ta vie ? De celui de ta nation ? Qui te donnera le pain nécessaire afin que tu puisses te nourrir correctement toi et ta famille ? Un homme ? Un roi ? Un gouverneur ? Non, aucun de ceux-là ne saurait remplacer celui qui te dit : je suis le vrai pain descendu du ciel, le pain donné par mon Père – Jean 6 -

L'homme charnel n'a pas connu la voie de Dieu et ne connait pas la voie du Seigneur ! Mais si tu es régénéré par Christ, si son Esprit vit en toi, si la Bible est le parfum de ton âme, alors pourquoi tes craintes et tes doutes ? Ne peux-tu pas accepter tout simplement que Dieu agit en faveur de l'homme afin qu'il trouve le salut pour sa vie éternelle en Christ, et que le plus grand des pécheurs, quand bien même celui auquel tu ne donnerait pas ta prière, pensent donner tes perles à un porc pourrait te devancer dans le Royaume divin ?

Nul n'est digne ! Nul n'est « qualifié » pour conduire les hommes dans les voies travées par dieu, sauf Celui dont nous attendons avec patience le retour !

Un dictateur peut être à la tête d'une nation, ce n'est pas pour autant qu'il a « la bénédiction de Christ » mais il sert ainsi aux dessins de Dieu pour que s'accomplissent les promesses que Dieu à faites et proclamé  pour cette Nation !

Regardez combien de dictateurs ces deux dernières années sont tombés ? Personne n'aurait parié là-dessus tant leurs pouvoirs machiavéliques étaient grands, et enracinés dans les souvenirs, mais pourtant, un jour, un mot, un geste furent détonateurs et tout bascula !

La statue de Daniel est l'exemple de la puissance de Dieu, alors accepte ce qui est parce que rien n'est acquis, et que, du jour au lendemain, au delà de toutes pensées, de tout espoir, tout peu basculer en un clin d’œil.

Dieu porte un regard favorable à celui dont l'esprit est abattu et qui respecte la Parole de Dieu – Esaïe 66/2.

L e Jugement de Dieu est une réalité absolue – Esaïe 66/14 à 16.

Israël fut incrédule au soir de sa délivrance, quand il abordait le désert, et pleurait sur sa position, en réclamant ce qu'il avait auparavant « craché » comme peu de chose : la nourriture qui lui était donnée en tant qu'esclave.

Dieu était intervenu et pourtant il émettait des doutes sur son devenir !

Pharaon n'était-il pas tout puissant dans son identité de Pharaon ? Les Mages, les scribes et tous les autres n'avaient-ils aucune puissance ?

Ils se sont heurté à Dieu en touchant à Israël, alors que Dieu avait décidé sa délivrance !

Si Dieu a décidé la délivrance de la Nation qui pleure et l'implore jour et nuit, Nation ! Sache ceci : La volonté du Très-Haut s'accomplira quant bien même Satan attiserait tous les brasiers des feux destructeurs, car rien ne s’opposera à l'accomplissement de la promesse de Dieu sauf une chose : ton incrédulité qui retardera alors ce qui doit être pour la victoire et la gloire de Dieu sur ta Nation, ta vie !

Il y a peu de temps, il m'a été intimé de faire silence parce que Dieu était descendu sur la Côte d'Ivoire !

Amos déclare dans 2/12 à ceux-là qui usèrent du même subterfuge d'intimidation – à ces hommes (femmes) consacrés vous avez fait boire du vin (image de l'action de détruire le naziréa – la consécration) et aux prophètes (ceux du Seigneur pas ceux de Baal) vous avez ordonné : ne prophétisez plus !

Amos 2/13 – Je vais vous écraser sur place comme écrase un chariot rempli de gerbe.

Dieu s'est choisit des « interprètes » selon son cœur et j'affirme réelle cette parole de Dieu qui sera sur ceux-là qui agissent pareillement.

Tu doutes encore ? Qu'il en soit fait selon ta foi, mais ensuite, ne vient pas pleurer de ce que tu reçois le gain de ton incrédulité.

Tu prétends Dieu avec toi : regarde ceci Amos 5/4 et 6 ou il t'es dit : cherche moi et tu vivra !

Tu prétends toujours que Dieu est sur ta terre ?  Regarde Amos 5/13 à 15 où le Seigneur t'engage à le chercher, à bien faire afin de vivre, et surtout : qu'ainsi l'Eternel Dieu des armées soit vraiment avec vous (tous) ainsi que tu le prétends et encore haïssez le mal, aimez ce qui est bien et rétablissez le droit en Justice (celle de Dieu). Alors, peut-être (!) l'Eternel Dieu des armées céleste aura-t-il compassion (mis sous condition)

Maintenant sache que le Seigneur parle envers ceux qui parle avec assurance de ce qu'ils ne connaissent pas, dont l'assurance exercée n'est, en réalité, qu'un paravent derrière lequel ils cachent leur manque d'affirmation et ne parlent que de manière illusoire.  Amos 5/18 et 19 – Malheur à vous qui désirez que le jour de l'Eternel vienne ! Mais savez-vous ce qu'il sera pour vous, le jour de l'Eternel ? Ce sera un jour de Ténèbres et non pas de lumière...

Le Seigneur fait dire à son Prophète Habaquq – 2 que le juste vivra par la foi, non pas l'incrédule ! L'incrédule ne peu vivre – il est balloté semblable à une coquille, à tous vents de doctrine.1 Pierre 2/7 - L’honneur est donc pour vous, qui croyez. Mais, pour les incrédules, La pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l’angle,

Pour l'incrédule, la parole prophétique ne saurait s’inscrire ni dans l'espace ni dans le temps alors que Dieu charge son prophète d'annoncer le contraire malgré la précarité de sa vie au milieu des incrédules de ce siècle : je me tenai  à mon poste.... je guettais... lorsque l'Eternel répondit : Ecrit cette révélation et grave-là sur des tablettes ; écrit-là clairement pour que chaque lecteur la lise couramment. Car c'est une révélation qui porte sur un temps fixé, qui parle de la fin, et qui n'est pas mensongère. - Habaquq 2/1 à 3.

Une puissance d'égarement fut envoyée par Dieu afin que les incrédules croient au mensonge – 2 Théssaloniciens 2/11.

Pour les autres qui attendent avec assurance l'accomplissement de la promesse faite par l'Esprit Saint : Ezéchiel 12/28 - C’est pourquoi dis-leur: Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel: Il n’y aura plus de délai dans l’accomplissement de mes paroles; La parole que je prononcerai s’accomplira, dit le Seigneur, l’Eternel.

Luc 1/45 Heureuse celle qui a cru, parce que les choses qui lui ont été dites de la part du Seigneur auront leur accomplissement.

2 Pierre 3/9 - Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance.