Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

title

A CEUX-LA QUI N'ONT PAS HONORE LES BAALS !


SHALOM


par Naomie le 11 Février 2014.


Ce message s'adresse tout particulièrement à ceux-là qui ne se sont pas prosterné devant « les Baals » et qui n'ont pas souillé leur âme devant Satan.


Notre Assemblée est dans un temps de difficultés, renié par tous ceux-là qui, justement, trouvent des excuses à tous les pécheurs qui l'envahissent, et qui parlent sans cesse de réveil spirituel alors que nous ne voyons rien venir.

Est-ce que notre Dieu nous a oublié ? A-t-il oublié ses promesses faites à notre égard ? Sommes-nous seuls devant le Trône de la Grâce à pleurer et supplier ?


Comme beaucoup d'entre vous je me suis lamentée devant l'état de la « grande assemblée  des saints », celle qui est le fruit de l'amour de notre Seigneur, et je me suis frappée la poitrine en pleurant et en gémissant.

Mais depuis le début de la semaine, ce verset qui atteste qu'un reste va demeurer, un reste pur et saint parce que ce reste sera passé au crible et aura été sassé et tamisé comme le blé après la moisson, purifié par le feu pour qu'aucune scories ne demeurent visibles, et même les invisibles ne seront plus, elles auront disparues tout simplement.

Quel est ce verset qui s'impose à mon esprit et à mon âme ? C'est celui qui atteste qu'un reste, un petit reste, demeurera car se reste n'aura ni adoré les idoles, ni se sera prosterner devant « les Baals » en se prostituant de manière éhontée à des simulacres spirituels.


1 Rois 19/18 - Mais je laisserai en Israël sept mille hommes, tous ceux qui n’ont point fléchi les genoux devant Baal, et dont la bouche ne l’a point baisé.


Je ne reviens pas sur les précédents réveils qui eurent lieu, cela ne serait pas honnête de ma part, parce que moi-même, je suis « née » spirituellement au début des années 1970 alors que justement, le Seigneur faisait lever une moisson. Cette moisson a portée du fruit, mais l'ivraie cachée à germée et malheureusement, beaucoup retournèrent à ce qu'ils avaient vomi, comme la truie retourne a sa bauge après avoir été nettoyée - 2 Pierre 2/22 - Il leur est arrivé ce que dit un proverbe vrai : Le chien est retourné à ce qu’il avait vomi, et la truie lavée s’est vautrée dans le bourbier.


Pourquoi ceci ? Pourquoi se retour en arrière ? Pourquoi ? Parce que les Pharisiens ont pollué l'assemblée des saints afin de la rendre semblable à eux-même, après les avoir formaté religieusement.

Qu'en est-il à ce jour de celle qui se devait être revêtue de fin lin ? Celle qui veillait sur l'huile de sa lampe afin de ne pas être prise en défaut par le retour impromptu du Maître ?Matthieu 25/7 - Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Mais pour beaucoup d'entre elles, s'était trop tard et la voix du Maître se fit entendre par ces mots : je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas – Mathieu 25/12.


Nous assistons à une invasion spirituelle digne du Moyen-Age, lorsque l'Islam prônait la guerre sainte à toute la chrétienté qualifiée d'infidèle, et des hommes tels que Saladin le magnifique firent une guerre barbare sur tous les fronts. Oui, nous avons entendu parler des grandes croisades, mais il faut savoir que jamais l'Islam n'a perdu, et si hier, l'Islam s'est reculer, s'était pour mieux calculer comment reprendre les hostilités de manière plus probante et surtout afin de gagner cette guerre ultime.

Ou sont les « vierges » de la grande assemblée qui veillent et combattent, tout en remportant des victoire ? A-t-elle oubliée qui elle sert et comment Christ Yéshua est vainqueur et ainsi par son sacrifice, nous a fait entrer dans sa victoire.

En fait, ce que Satan redoute le plus ici bas et ailleurs, c'est le sang de l'Agneau divin qui a coulé sur la croix, en sacrifice de rédemption pour le salut des âmes perdues qui accepteraient, qui accepteront encore de croire et de donner leur vie à celui qui a donné la sienne.


La « chrétienté » ne se résume pas à une appellation « contrôlée » mais c'est un titre de gloire qui repose sur ceux et celles qui ont renoncé à toutes les œuvres de leur vie sans le Seigneur, qui ont renoncé au péché et confessé Christ à la face de Dieu le Père, devant les anges et les Autorités spirituelles, devant Satan réunis.

Par là, cette assemblée, constituée de ceux qui ont été choisit pierre à pierre, pierres vivantes, pour que la gloire du Père soit offerte au monde de manière visible et éclatante, cette assemblée, disais-je donc, a été peu à peu « forcée » par l'esprit du monde et peu à peu la Gloire de Dieu à quitté le Temple que nous sommes pour se tenir sur les parvis.


Mais devant les cœurs circoncis de la main de Dieu - Colossiens 2/11 - Et c’est en lui que vous avez été circoncis d’une circoncision que la main n’a pas faite, mais de la circoncision de Christ, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair - non pas cette circoncision de chair qui demeure la marque de l'Ancienne Alliance, mais celle-là qui est le symbole de la Nouvelle Alliance qui demeure éternellement, le cœur du Père s'est « sensibilisé » et il s'est souvenu de sa grande promesse : il en restera un faible reste, mais ce reste sera à la gloire de Dieu et son nom sera le « CHILO » - L'Autorité de Dieu restaurée sur terre par le don de la vie de Christ Yéshua, le Fils Bien Aimé de Dieu, Dieu fait homme, réintroduit par Dieu parmi les hommes.
Souvenez-vous que LE VERBE a parlé à l'origine des temps et que tout est sorti du néant, sur un mot.


Si a ce jour, la « grande assemblée » n'est plus ce qu'elle devrait être, c'est parce qu'elle n'a pas « reçu » le don de Dieu au travers de Genèse 49 - « LE CHILO » l'Autorité de Dieu remise entre les mains de Christ, offerte à l'Eglise pure et sainte, afin que le monde connaisse l'amour infini de Dieu.


Sans cette « Autorité divine » la chrétienté à perdu ce qui lui était acquis depuis le jardin d'Eden, et qui lui a été redonné après le combat spirituel de Christ dans cette période ou il rendit son esprit à son Père, et sa résurrection.

Satan a du s'incliner devant la gloire éternelle de l'Oint de Dieu.


Que signifie « recevoir ? » Recevoir, c'est l'acceptation d'un don d'une tierce personne qui vous donne quelque chose. C'est prendre dans sa main ce qui nous est tendu d'une autre main ; C'est aussi voir l'offrande qui nous est faite. Pendant un temps, je n'ai pas su prendre les mets délicats qui étaient pour moi, étalés sur une table de festin, offerts par mon Seigneur. Aussi me fut-il dit : SERS-TOI !

Lorsqu'enfin j'ai compris ce que cela signifiait pour ma vie spirituelle, que c'était un plus de ce que j'avais déjà reçu sans me poser de questions, je pris tout simplement, avec une foi toute neuve, celle d'un enfant devant un cadeau de son père, et je l'ai serré sur mon cœur. Puis je l'ai déballé, parce que cela ne sert de rien d'avoir un beau paquet sans en connaître le contenu.


Donc, il vous faut accepter le cadeau de la main de Dieu, prendre et ouvrir le paquet. Voilà le reflet de l'assemblée de ce jour : elle a obtenu, par grâce, un cadeau précieux, mais elle s'est contenté de le serrer sur son cœur, en oubliant de l'ouvrir. Frères et sœurs, il vous faut absolument ouvrir ce paquet, même si cela vous déplait de défaire l'emballage. Le cadeau se trouve à l'intérieur.

Christ doit être à l'intérieur de l'Assemblée, et pas seulement par des mots, mais par la vie reçue qui doit couler en nous comme ce sang précieux qui a coulé sur la croix.
Ne vous contentez pas d'admirer le paquet, voir le serrer dans vos bras puis de le poser sur un support. Non, ce n'est pas cela recevoir. Recevez le don précieux de Dieu : Christ vainqueur qui fait de vous des vainqueurs sans crainte devant l'ennemi et sans vous prosterner devant lui. Vous êtes un sacerdoce royal, des sacrificateurs pour l'exercice de la foi devant Dieu et la grande assemblée des saints de Dieu.


Il y a des modes qui se sont installées et nous avons suivi le courant de celles-ci, plutôt que de demeurer fidèles à la Parole de Dieu, qui, elle, est éternelle.

Nous avons « muselé » ceux et celles qui étaient animés des dons de l'Esprit saint afin de mieux les maîtriser et de les rendre souples à la gloire de l'homme, devenant ainsi de la glaise malléable dans la main de ceux qui adorent les « Baals »


Et pleure le prophète, et pleurent ceux-là qui se refusent à se prostituer à cette fausse adoration, qui « crache » à la face de ces faux-dieux introduits insidieusement dans les rangs de la grande assemblée afin de la rendre telle la grande prostituée qui porte le nom hideux de Babylone.


Le roi Achab, roi qui fit le mal aux yeux de Dieu, était l'époux de la reine Jézabel, et il était soumis à sa volonté. Jézabel est fille d'une maison étrangère et elle adore les « Baals » dont elle fit ériger de nombreux temples à leur gloire, polluant ainsi la terre d'Israël.

Une des perfidie les plus tragique de la reine fut le massacre de Naboth qui refusait de « céder » sa vigne

au roi -1 Rois 21/11 à 16 - Les gens de la ville de Naboth, les anciens et les magistrats qui habitaient dans la ville, agirent comme Jézabel le leur avait fait dire, d’après ce qui était écrit dans les lettres qu’elle leur avait envoyées. Ils publièrent un jeûne, et ils placèrent Naboth à la tête du peuple ; les deux méchants hommes vinrent se mettre en face de lui, et ces méchants hommes déposèrent ainsi devant le peuple contre Naboth : Naboth a maudit Dieu et le roi ! Puis ils le menèrent hors de la ville, ils le lapidèrent, et il mourut.

Et ils envoyèrent dire à Jézabel: Naboth a été lapidé, et il est mort. Lorsque Jézabel apprit que Naboth avait été lapidé et qu’il était mort, elle dit à Achab : Lève-toi, prends possession de la vigne de Naboth de Jizreel, qui a refusé de te la céder pour de l’argent ; car Naboth n’est plus en vie, il est mort. Achab, entendant que Naboth était mort, se leva pour descendre à la vigne de Naboth de Jizreel, afin d’en prendre possession.

Eli, le prophète, n'en peut plus de ce qui se vit et refuse de se soumettre à la méchanceté de cette reine idolâtre et païenne. A un temps marqué par Dieu, après avoir mis au défit la reine et ses faux prêtres adorateurs des « Baals » Eli va mettre la main sur 400 d'entre eux et les tuer, en les frappant violemment.

Bien entendu, la reine, ivre de rage, va se déchainer contre Eli, et ce dernier, à bout de force et perdant courage, va fuir devant la démence de Jézabel –


Vous remarquerez ceci : c'est lorsque nous sommes épuisés, lassés, et que peu à peu nous en arrivons à dire au Seigneur : cela sert à quoi que nous servions Dieu ? Malachie 3/14 - Vous avez dit : C’est en vain que l’on sert Dieu ; Qu’avons-nous gagné à observer ses préceptes, et à marcher avec tristesse a cause de l’Eternel des armées ?


A l'image d'Eli, nous combattons, nous ne nous défilons pas devant les assauts du Diable, et nous tenons fermes dans l'espérance de la promesse qui nous a été faite, un jour....

Puis vient le temps ou la fatigue arrive, ou nous sommes en état de faiblesse, et nous nous mettons (peut-être) à douter d'avoir eu raison. Alors notre Seigneur, qui sait toute chose, va nous réconforter par cette parole sublime : rassure-toi, tu n'es pas seul (e) et il y a un petit nombre qui tel que toi, ne s'est pas prostitué aux « Baals » de ce monde, ni de ceux-là qui siègent en maitres dans l'assemblée.

Rassure-toi ! Si l'ivraie demeure, si elle te paraît florissante, c'est qu'ainsi j'ai permis à la bonne semence de demeurer bien enracinée afin de ne pas se flétrir avant la moisson.

Rassure-toi ! Il en est un petit nombre, certes ! Mais souviens-toi comment c'est fait le tri avant que Gédéon ne parte en victoire, comment le Père, en grande sagesse, à toujours procédé afin que la gloire lui revienne à lui seul ! SOUVIENS-TOI... Beaucoup d'appelés (tous) mais peu d'élus.


Eli va fuir devant l'abomination de Jézabel, alors qu'il vient de remporter une grande victoire ! Il se terre, et réclame la mort tant est grande sa détresse devant Dieu. Alors, tandis qu'il git sur un coin de terre, Dieu lui envoie de quoi le soutenir physiquement, et ainsi, Eli reprend courage et va pouvoir continuer sa course, terminant l’œuvre qui lui a été confiée, pour la seule gloire de Dieu. 1 Rois 19.


Tu n'as pas « baisé » les « Baals » et tu te décourage devant l'abomination qui règne au sein du peuple de Dieu ? Moïse fut dans le même état lorsqu'il vit comment son peuple avait dévié de la voie tracée par l'Eternel en se faisant un dieu qu'il se mit à adorer et auquel il sacrifia comme il avait vu le faire et comme lui-même avait fait par le passé.

Tu pleure devant l'état de l'assemblée qui s'est prostituée à l'esprit du monde et tu te demande à quoi cela peut-il encore te servir, quand le dégoût s'installe en toi et que tes yeux ne veulent plus voir le spectacle d'ignominie qui se déroule devant eux ?

Tu regimbes ? Tu as raison de le faire ! Oui, moi aussi je l'ai fait, et le fais encore ! Mais aujourd'hui je sais une chose : c'est qu'il y a un petit reste que le Père à mis de côté, tout comme les lévites furent mis à part afin de servir Dieu ; Que de ce petit reste, petit aux yeux des hommes, petits aux regard de la grande prostituée qui siège en reine au sein de la grande assemblée, oui dis-je, de ce petit reste, Dieu va glorifié le Fils tout comme le Fils à glorifié le Père ! Esaïe 1/9 - Si l’Eternel des armées Ne nous eût conservé un faible reste, Nous serions comme Sodome, Nous ressemblerions à Gomorrhe.


Ne croyez pas ceux qui vivent dans l'esprit du monde, qui se vautrent dans le péché de tout genre, qui blasphème et se parjure ! Ne les croyez pas et n'enviez pas leur sort, préférant de loin ce qui nous vient de la main de notre Dieu, sans rechercher ce que le monde agite sous notre nez afin de nous faire tomber.

Résistez au diable dit le Seigneur ! Résistez lui fermement et vous verrez comment le pleutre fuira loin de vous.

Si je le déclare pleutre, c'est que son nom, le Léviathan, est synonyme de serpent ancien et fuyard. Oui, devant notre Christ Yéshua, Satan fuit, et si vous êtes oints de Dieu, circoncis de sa main, si vous n'avez pas « baisé » les « Baals » alors oui, le sceau de Dieu est sur vous et votre vie va servir à glorifier le Père par le saint nom du Fils oint.


Souvenez-vous toujours de la seule vérité : Christ à vaincu l'esprit du monde, et notre dernier ennemi La Mort est elle aussi vaincue.
Christ à la croix à remporté le combat ultime qui fait de ceux-là qui savent résister au diable et à l'esprit du monde des vainqueurs et des adorateurs en esprit et en vérité ; Ce peuple saint que Dieu s'est donné pour le servir, le choisissant pierre à pierre, et le greffant sur l'arbre franc, tout comme il le fit pour Israël, le plus beau des pays dit la Bible.


Rejetez encore ce qui n'est pas conforme à la vérité, et fuyez les idolâtres qui maintenant foisonnent dans l'assemblée ! Fuyez les adorateurs de « Marie » et des « saints » dans un culte païen adressé à Satan !

Rejetez œcuménisme qui veut, telle une araignée géante, vous engluer dans ta toile qui de loin ressemble à de la belle dentelle mais qui n'est qu'un immense tombeau dans lequel bien d'imprudents se sont englués déjà et sont morts spirituellement.

N'allez-pas à la rencontre de ceux-là qui profèrent le mensonge, avec habileté, distillant du venin d'aspic et mordant les imprudents - Romains 3/13 - Leur gosier est un sépulcre ouvert ; Ils se servent de leurs langues pour tromper ; Ils ont sous leurs lèvres un venin d’aspic ;

Demeurez fidèles en celui auquel vous avez cru et qui, prochainement, va permettre a la promesse du Père éternel de s'accomplir - 2 Pierre 2/3 - Par cupidité, ils trafiqueront de vous au moyen de paroles trompeuses, eux que menace depuis longtemps la condamnation, et dont la ruine ne sommeille point.


Pensez, comme je l'ai fais moi aussi, qu'un petit nombre demeure vigilant et assuré, ancré dans sa foi en Christ Yéshua, et qui soupire après l'avènement du Seigneur.


Ce n'est pas dans la tempête que Dieu s'est révélé à Eli, pas plus que dans le feu ni dans le vent furieux, mais dans un doux murmure - .1 Rois 19/11 à 13 - L’Eternel dit : Sors, et tiens-toi dans la montagne devant l’Eternel ! Et voici, l’Eternel passa. Et devant l’Eternel, il y eut un vent fort et violent qui déchirait les montagnes et brisait les rochers : l’Eternel n’était pas dans le vent. Et après le vent, ce fut un tremblement de terre : l’Eternel n’était pas dans le tremblement de terre. Et après le tremblement de terre, un feu : l’Eternel n’était pas dans le feu. Et après le feu, un murmure doux et léger. Quand Elie l’entendit, il s’enveloppa le visage de son manteau, il sortit et se tint à l’entrée de la caverne. Et voici, une voix lui fit entendre ces paroles : Que fais-tu ici, Elie ?...


Tendez l'oreille, soyez attentifs, Dieu vous parle en cet instant, et vous déclare que vous êtes heureux de ne pas avoir « baisé les Baals » demeurant ainsi fidèles dans la conformité de la vérité !

Christ, le Verbe saint, est celui qui nous sanctifie et si nous demeurons cette assemblée pure et sainte parce que purifiée non pas dans les eaux du Jourdain, mais par le sang de Christ Yéshua ; sainte parce que sanctifié par la seule vérité : JE SUIS LA VERITE dit le Seigneur, et la vérité vous affranchira de la servitude du péché.


Bientôt se fera ouvertement, devant l'assemblée, la séparation qui déjà est active, afin que l'ivraie soit séparée du bon grain. Si vous êtes passés au crible, soyez heureux, c'est la main du Seigneur qui agit !

Si l'ennemi rôde avec constance autour de vous, c'est qu'a ses yeux vous êtes un danger et son désir est de vous anéantir, mais Dieu veille sur les siens – Psaumes 121/4 - Voici, il ne sommeille ni ne dort, Celui qui garde Israël.


Dieu a marqué de son sceau ceux qui lui appartiennent, et même si vous craignez ce qui se dit autour de vous, Satan ne saurait vous marquer du sien. Comment une telle vilénie se ferait sans l'intervention de notre Dieu ? L'Eglise apostate porte la marque de la flétrissure, tout comme les prostituées de jadis, au royaume de France, étaient marquées au fer rouge de la fleur de lys de la royauté. Cette prostituée là est tombée dans le déshonneur après avoir connue la foi véritable, elle est tombée dans ses simulacres et ses ors et pourpres attaqués par la teigne.

Prenez courage nous dit le Seigneur, car j'ai vaincu le monde et j'ai mis mes ennemis sous mes pieds.

Démarquez-vous ! Ne prenez pas la coupe ni le pain de la main des méchants adultères et apostats ! Refusez le mélange et gardez-vous purs jusqu'à l'avènement du Roi qui vient bientôt nous enseigne la Bible sainte.


Deutéronome 11/16 - Gardez-vous de laisser séduire votre cœur, de vous détourner, de servir d’autres dieux et de vous prosterner devant eux.



Apocalypse 22/11 - Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore ; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore.