Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL



Francis KASSI     18 Juin 2010.

 

 

 

LES DROITS DE L'HOMME

 

 Advienne que pourra dit l'homme,

Parle et ne te tais pas dit Dieu.

A qui devons-nous obéissance?

 Fichier:Le Barbier Dichiarazione dei diritti dell'uomo.jpg

 

Par ce message, je sais que je vais choquer et déplaire à beaucoup de personnes, surtout aux promoteurs, défenseurs et militants des droits de l’homme, ainsi qu’aux soi-disant chrétiens. Cependant comme l’apôtre Paul dans Galates 1 10, je ne cherche pas  à être apprécié par les hommes sinon je ne serai point capable de dire la vérité de Dieu. Je dis bien la vérité de Dieu.

Et c’est ce que je vais faire dans ce document sachant très bien que ceux qui ont de l’intelligence pour comprendre comprendront tandis que les insensés n’y comprendront rien et me traiteront de fou. Toutefois avant de parler de ce que je qualifie de « bible de satan », je voudrais faire une présentation sommaire de la vraie Bible, appelée aussi La Parole de Dieu, L’Ecriture ou Les Livres Saints. C’est un ensemble de paroles dites et écrites par des hommes mais sur inspiration de Dieu selon 2 Pierre 1 /21, afin de leur indiquer comment faire pour lui plaire, précise 2 Timothée 3 :16-17 «Tous les Livres Saints ont été écrits avec l’aide de Dieu. Ils sont utiles pour enseigner la vérité, pour persuader, pour corriger les erreurs, pour former à une vie juste. Grâce aux Livres Saints, l’homme de Dieu sera parfaitement préparé et formé pour faire tout ce qui est bien. ».
Car tout homme qui vit sans se conformer rigoureusement à l’enseignement de la Bible doit savoir qu’il obéit au diable et vit pour lui parce que le monde entier est sous son total contrôle d’après 1 Jean 5 /19 - « Nous le savons, nous appartenons à Dieu, mais le monde entier est sous le pouvoir du Mauvais. ».

A cet effet, le diable a pouvoir sur toute la création et est l’instigateur de tout. A savoir, le processus de l’évolution du monde, les souffrances, le développement, les inventions, les idéologies, l’école, les sciences, les hôpitaux, les banques, le sport… etc. La preuve que satan contrôle vraiment ce monde transparait dans plusieurs versets dont Genèse 3 /17-18, Romains 8 /18-25, Matthieu 4 /8-9, Ephésiens 2 /1-3, Ephésiens 4 /17-19, Matthieu 9 /35-36… etc.

En clair, le monde est le royaume de satan dans lequel l’homme se trouve, c’est pourquoi
Jean 12 /31 le qualifie de prince ou de chef mauvais de ce monde « Maintenant, Dieu va juger ce monde et maintenant, il va jeter dehors le chef mauvais de ce monde. ».

D’où l’obligation et l’importance pour l’homme d’entendre la doctrine de Dieu, la garder et la pratiquer, seule solution qui lui permet de pouvoir se dégager du règne diabolique. C’est pourquoi, le Seigneur Jésus recommande vivement, dans Matthieu 28 /19-20, qu’on propage partout dans le monde entier son enseignement qu’il a mis par écrit (la Bible) afin que tout le monde, quelque soit ce qu’il est et où il se trouve, l’entende et l’accepte. Mais le diable ne va pas rester passif. Rusé qu’il est, il va créer sa doctrine et la mettre aussi par écrit. C’est
 
 
LA DECLARATION DES DROITS DE L'HOMME.

 

La Déclaration des Droits américaine est l'un des éléments ayant pu inspirer la Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen ; La Fayette fut le premier à présenter un projet de Déclaration en France, projet qui avait été discuté avec Thomas Jefferson, l'un des Pères fondateurs des États-Unis. Les discussions qui précédèrent l'adoption de la Déclaration par les députés français ont fait de nombreuses références à l'œuvre de la Révolution américaine.

Cette Déclaration contient un préambule (sorte d’introduction disant pourquoi la déclaration est faite) et trente articles. C’est un document qui crée les droits de l’homme et définit leurs natures, leurs causes, leurs buts. Mais ce qui choque le plus, c’est qu’il est dit dans son préambule au paragraphe 5 que « les peuples des Nations Unies ont proclamé à nouveau leur foi dans les droits fondamentaux de l'homme » sans oublier qu’au dernier paragraphe, cette déclaration universelle est présentée « comme l'idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations ». C’est une véritable hérésie qui requiert de ce fait deux remarques. D’abord, c’est en Dieu seul, y compris sa Parole (la Bible), qu’on doit avoir foi parce qu’il est la vérité absolue et infaillible, précise Proverbes 30 /5. Ensuite, l’idéal recherché qui signifie la perfection n’existe pas dans ce monde mais plutôt dans le paradis auprès de Dieu, comme l’indique Colossiens 3 /2 « Le but de votre vie est en haut et non sur la terre.
».

Pour ce faire qu’on soit lettré ou illettré, en ville ou au village, homme ou femme, jeune ou vieux, enfant ou adolescent, à l’école ou non, travailleur de force ou travailleur d’esprit, chaque personne dans  ce monde doit être éduquée aux « droits de l’homme » selon les Nations Unies. A cet effet, le 10 Décembre 2004, l’assemblée générale de l’ONU (organisation des nations unies) a adopté un plan d’action baptisé « programme mondial en faveur de l’éducation aux droits de l’homme ». Ce programme est piloté et exécuté sur le terrain, depuis 2005, par l’UNESCO (organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture) basée à Paris et le HCDH (haut commissariat des nations unies aux droits de l’homme) basé à Genève.

Voici, brièvement, le contenu de ce programme « L’éducation dans le domaine des droits de l’homme peut être définie comme l’ensemble des activités d’éducation, de formation et d’information visant à forger une culture universelle des droits de l’homme. Une éducation complète dans ce domaine ne consiste pas seulement à inculquer des connaissances sur les droits de l’homme et les mécanismes qui les protègent, mais vise aussi à transmettre les compétences nécessaires pour promouvoir, défendre et mettre en oeuvre les droits de l’homme au quotidien. L’éducation dans le domaine des droits de l’homme façonne les attitudes et les comportements requis pour assurer le respect des droits fondamentaux de tous les membres de la société.».

Je crois qu’avec ce programme, le vœu le plus cher du sataniste Raël (gourou de la secte raëlienne) quant à l’enseignement des droits de l’homme dans les écoles, est parfaitement exaucé. Car déclare t-il « La déclaration universelle est un texte merveilleux dont la promotion active devrait être obligatoire dans toutes les écoles du monde, car c’est par l’éducation que l’on forme les jeunes humains à l’amour et à la fraternité. À l’inverse, une éducation qui se moque des Droits Humains conduit sa relève vers l’intolérance et la violence ». Extrait de l’article Les Droits de l’Homme et les religions (découvert sur internet).

Afin de bien illustrer la portée de la vulgarisation des droits de l’homme au travers de l’école, explorons simplement ces quelques exemples :

Dans un article de presse de Aimée-Francis Amougou pour Cameroon Tribune (un journal camerounais), Eva Etongue Mayer de la commission nationale des droits de l’homme et des libertés du Cameroun dit ceci « Ce sera, à notre niveau, l’aboutissement d’un long processus qui a commencé il y a quelques mois et dont le but est de faire introduire l’enseignement des droits de l’homme dans les programmes scolaires ».

Côte d’Ivoire :
Les droits de l’homme bientôt une discipline dans le système éducatif ivoirien est un article de presse écrit le 05 Avril 2009 par Alexise Evelyne Ouedraogo, correspondant de Gabonews à Abidjan. En résumé, l’article dit « Abidjan – Le comité national pour l’éducation aux droits de l’homme du ministère de l’éducation nationale a organisé en début de week-end à Abidjan, un atelier sur les modalités pratiques pour faire des droits de l’homme, une discipline dans le système éducatif ivoirien ».

Un autre article publié par Gabonews le 05 Avril 2009 dit ceci « Mozambique : Les droits de l’homme, future discipline scolaire en Afrique australe ? Libreville, 5 Avril – Le fondateur de la  ‘Inside Africa’ dont le siège est à Londres, Tichawona Shumba a déclaré dernièrement que
l’éducation  en matière des droits de l’homme permettrait de promouvoir la paix sur le continent africain et contribuerait à créer une nouvelle génération de dirigeants à l’esprit ouvert. »

Et Raël, l’associé du diable, ne s’arrête pas en si bon chemin en apportant un soutien sans faille à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Car selon lui, en plus d’être enseignés à l’école, les droits de l’homme doivent devenir la religion mondiale en remplacement des religions que les uns et les autres pratiquent. A cet effet, il s’égosille, toujours dans le même texte que j’ai pigé sur internet, en ces termes « La déclaration universelle des droits de l’homme se doit d’être notre pilier en tout temps, mais plus particulièrement quand il s’agit de religion… On a tant tué au nom de la religion qu’il est grand temps que toutes les religions du monde s’unissent, comme l’ont fait les Nations, pour affirmer que désormais elles respecteront en tous points la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948 ». Pire, les livres sur lesquels chacune des religions s’appuie doivent se courber devant la déclaration universelle des droits de l’homme selon la volonté ferme de Raël, d’après le document en question « Raël, le dernier des prophètes et le plus grand défenseur des Droits de l’Homme, a demandé à plusieurs reprises que tous les textes religieux soient soumis à un comité de l’ONU afin que soient retirés tous ceux qui ne seraient pas conformes à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948. Aujourd’hui encore, des générations d’enfants sont élevées dans des préceptes religieux qui font l’apologie de l’intolérance et de la violence au nom d’une parole divine. ».

Tout comme Raël, un autre grand collaborateur du diable, qui se présente malicieusement comme serviteur du Christ, soutient que la déclaration universelle des droits de l’homme a du mérite et qu’on doit l’appliquer sans restriction. Il s’agit du système de la papauté par l’intermédiaire du soi-disant saint pape Benoit 16, dans un discours prononcé le Vendredi 18 Avril 2008 devant les représentants des Nations, dans la salle de l'Assemblée générale des Nations unies, à New York « Le mérite de la Déclaration universelle a été d'ouvrir à des cultures, à des expressions juridiques et à des modèles institutionnels divers la possibilité de converger autour d'un noyau fondamental de valeurs et donc de droits : mais c'est un effort qui, de nos jours, doit être encore plus soutenu face à des instances qui cherchent à réinterpréter les fondements de la Déclaration et à compromettre son unité interne pour favoriser le passage de la protection de la dignité humaine à la satisfaction de simples intérêts, souvent particuliers. La Déclaration a été adoptée comme « un idéal commun qui est à atteindre » (Préambule) et elle ne peut pas être utilisée de manière partielle, en suivant des tendances ou en opérant des choix sélectifs qui risquent de contredire l'unité de la personne humaine et donc l'indivisibilité de ses droits. ».
Ce discours est tout simplement, pour ceux qui l’ignorent ou refusent de comprendre, une preuve supplémentaire que le système de la papauté est d’inspiration satanique ; ce que confirme le pape Benoit 16 qui botte en touche la Bible et brandit triomphalement comme un trophée la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Quelle drôle manière de faire pour quelqu’un qui se dit serviteur du Christ ! Benoit 16 prouve donc qu’il est un serviteur clé de satan, comme d’ailleurs tous les autres papes et ce machin appelé église catholique.

Maintenant, je me tourne vers vous, promoteurs, défenseurs et ONG des droits de l’homme. Beaucoup parmi vous prétendent être chrétiens et confesser Jésus-Christ et sa parole (la Bible). Dans ce cas, je vais vous interroger et vous avez le devoir de me répondre :
- Que pensez-vous donc de ces déclarations de Raël, de la papauté (pape Benoit 16) et de bien d’autres que vous-mêmes vous connaissez, appelant à un bannissement de la Bible au profit de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ?
- Et puis dites-moi, qui a intérêt à mettre en doute la Bible (La Parole de Dieu), à l’attaquer si ce n’est pas Satan ? Alors si c’est Satan qui a intérêt à ce que la Bible disparaisse, il faut dans ce cas comprendre que c’est lui qui se cache derrière Raël et la papauté via le pape Benoit 16 pour faire l’apologie des droits de l’homme, voir Genèse 3 /1-5. Dans ce cas, n’est-ce pas que vous travaillez pour le diable en faisant la propagande des droits de l’homme alors que vous prétendez être chrétiens ?
- En outre, Yéshua a chargé tous ceux qui croient en lui de proclamer partout sa Parole et rien d’autre. Alors pourquoi en lieu et place de cela, vous proclamez  les droits de l’homme, et pire vous les considérez comme la solution aux problèmes du monde? Matthieu 28 /19-20, Actes 1 /8.

Bon, maintenant remontons l’histoire pour connaitre la vérité sur la création de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Sur ce point, Dans un document sur internet intitulé « Pyramide Illuminati à Blagnac », Jacques Ravennes, un auteur Français et un franc-maçon de haut niveau dit: « La Déclaration des Droits de l’Homme, qui a été créée en France et graduellement adoptée partout dans le monde, fut conçue, discutée et écrite dans les loges Maçonniques avant d’être relâchée au public. On peut retracer ses origines maçonniques en utilisant les symboles, qui contiennent très peu de signification pour le profane, mais sont extrêmement importants pour l’initié. ».


Nous venons de constater au travers de ces preuves ci-dessus que la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme a été créée sur inspiration du diable le 10 Décembre 1948. Et c’est ce document satanique qui, selon le paragraphe 2 de son préambule, indique que « l'avènement d'un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l'homme. ». La Déclaration Universelle prétend ainsi avoir tracé le chemin menant à un monde meilleur. Comme l’indique l’adjectif « universel », cette déclaration doit s’appliquer partout dans le monde. Et le paragraphe 8 de son préambule s’en fait agréablement l’écho en ces termes « l'assemblée Générale proclame la présente Déclaration universelle des droits de l'homme comme l'idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations ». Pire, ce même paragraphe ordonne que chaque personne dans ce monde ait constamment à l’esprit le contenu de cette déclaration « afin que tous les individus et tous les organes de la société, ayant cette Déclaration constamment à l'esprit, s'efforcent, par l'enseignement et l'éducation, de développer le respect de ces droits et libertés ». Ses créateurs lui ont ainsi donné un caractère universel, absolu et irrévocable. N’est-ce pas que c’est une imposture qui défie la vraie Bible, celle de Dieu, qui est l’unique livre au monde à être universel, absolu et irrévocable ? Comme quoi la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme est subtilement la bible de satan. Quel blasphème !

Et l’origine diabolique de la Déclaration Universelle est d’autant plus vraie que la Bible bat en brèche toute son idéologie diffusée par les promoteurs, les défenseurs et les ONG. En voici des illustrations :

- Ces propagandistes affirment avec force qu’en pratiquant les droits de l’homme, le monde connaitra la paix. Cela est faux car la Bible dit que la paix est seulement une certitude avec Christ parce qu’il est le prince de la paix. Esaïe 9 /5, Jean 14 /27. D’ailleurs, il viendra le prouver en régnant sur la terre pendant mille ans, selon Apocalypse 20 /1-4. En outre il est écrit dans 1 Thessaloniciens 4 /13-18 à 1Thessaloniciens 5 /1-7 qu’avant la venue de Jésus pour ce règne de mille ans sur la terre, le monde entier ne connaitra jamais la paix et que donc tout discours promettant la paix est pur mensonge.

- Tout un discours élogieux partout dans le monde en faveur des droits de l’homme pour faire croire que c’est seulement leur application qui apportera le bonheur à l’humanité.  La Bible nous dit dans Romains 3 /4 de croire seulement en Dieu y compris sa Parole et non aux hommes qui sont tous menteurs « Sûrement pas! Reconnaissons plutôt ceci: Dieu dit la vérité, et tous les êtres humains sont menteurs. En effet, les Livres Saints disent en parlant de Dieu: «On doit te reconnaître juste dans tes paroles. Et si on te juge, tu dois gagner ton procès. ». Ce qui veut dire que tout ce qui se dit sur les droits de l’homme en termes de bien ou positif, est de la pure séduction afin d’éloigner l’homme de Dieu dans la perspective qu’il ira en enfer. Concernant la séduction à laquelle l’homme serait confronté dans ce monde, le Seigneur Jésus a fait cet avertissement dans Matthieu 24 /4 «Yéshua  leur répond:Faites attention! Ne vous laissez pas tromper! "
Christ Yéshua  est l’unique solution et salut pour le monde, d’après Actes 4/12 « C’est lui seul qui peut nous sauver. En effet, dans le monde entier, Dieu n’a donné aux hommes personne d’autre pour nous sauver. ». Au contraire, présenter les droits de l’homme comme la solution aux problèmes du monde est de la pure hérésie.

- Faisant toujours l’apologie des droits de l’homme dans son discours prononcé le Vendredi 18 Avril 2008 devant les représentants des Nations, dans la salle de l'Assemblée générale des Nations unies, à New York, le sataniste pape Benoit 16 déclare que « Cela favorise aussi un milieu propice au dialogue interreligieux que les Nations unies sont appelées à soutenir comme elles soutiennent le dialogue dans d'autres domaines de l'activité humaine. Le dialogue doit être reconnu comme le moyen par lequel les diverses composantes de la société peuvent confronter leurs points de vue et réaliser un consensus autour de la vérité concernant des valeurs ou des fins particulières. Il est de la nature des religions librement pratiquées de pouvoir mener de manière autonome un dialogue de la pensée et de la vie ».  

C’est l’œcuménisme que ce pape recommande à l’ONU. C’est à dire l’union, l’entente de toutes les religions grâce aux droits de l’homme. A savoir, pour prendre cet exemple, une entente entre le christianisme et l’islam sachant qu’ils sont radicalement opposés. Car pendant que le christianisme affirme, sans concession sur la base de la Bible, que Yéshua, Christ est Dieu, fils de Dieu, l’Esprit de Dieu et que c’est par la foi seulement en lui (Yéshua) qu’on obtient le salut de son âme, l’islam s’oppose à  cela et enseigne que le salut de l’âme s’obtient en un dieu appelé allah grâce aux bonnes actions que l’homme aura commises durant son passage sur la terre. A en croire ce pape, le chrétien et le musulman doivent laisser tomber leurs idéologies opposées pour s’entendre sur les droits de l’homme considérés comme neutres. Mais la Bible interdit de façon catégorique l’œcuménisme au vrai chrétien dans 2 Corinthiens 6 /14-18 « N’allez pas avec ceux qui ne croient pas en Dieu, vous ne pouvez pas vivre ensemble. Ce qui est juste et ce qui est contraire à Dieu, est-ce que cela va ensemble? Est-ce que la lumière va avec la nuit? Est-ce que le Christ peut être d’accord avec Satan? Est-ce qu’un croyant peut aller avec celui qui ne croit pas en Dieu? Qu’est-ce qu’il y a de commun entre la maison de Dieu et les faux dieux? Nous, nous sommes la maison du Dieu vivant. Dieu l’a dit: Je vais habiter et vivre au milieu d’eux. Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. C’est pourquoi le Seigneur Dieu dit: Quittez ces gens-là et allez loin d’eux! Ne touchez pas à ce qui est impur, et moi, je vous accueillerai. Le Seigneur tout-puissant dit encore: «Je serai pour vous un père, et vous serez pour moi des fils et des filles. ».

C’est pourquoi, je veux rappeler à la maudite papauté, surtout au damné Benoit 16, que le chrétien n’est pas là pour s’entendre avec les gens, ni avec une quelconque religion. Lui, Joseph Ratzinger, de son vrai nom allemand, ayant choisi librement d’être un des lèche-bottes de Satan, je lui conseille de laisser également les gens choisir librement ce qu’ils veulent. Il est libre de se perdre seul mais pas avec tout le monde. Qu’il sache que le vrai chrétien a pour mission de proclamer la vérité absolue (la Parole de Dieu) à tout être humain pour le salut de son âme. Et cela sans le moindre compromis pour plaire à qui que ce soit. C’est ce que l’apôtre Paul explique dans Galates 1 /10 « Alors, est-ce que je cherche à être d’accord avec les hommes ou avec Dieu? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes? Si je voulais encore plaire aux hommes, je ne serais plus serviteur du Christ ».

Maintenant je voudrais attirer votre attention sur un fait. J’espère que vous comprendrez. Pourquoi les droits de l’homme, autrefois considérés comme une affaire d’une certaine élite, classe (les bourgeois, les intellectuels du droit), ont du coup pris une telle dimension planétaire au point d’envahir la vie quotidienne des hommes ?
Plus qu’une affaire de masse, les droits de l’homme sont une affaire de tout le monde, je dis bien tout le monde et peu importe qui on est, où on se trouve. Désormais, comme déjà indiqué plus haut, lettré ou illettré, en ville ou au village, homme ou femme, jeune ou vieux, enfant ou adolescent, à l’école ou non, travailleur de force ou travailleur d’esprit, chaque personne dans  ce monde doit être éduquée aux « droits de l’homme » selon les Nations Unies et les ONG qui foisonnent de façon exponentielle dans ce sens.

Selon vous pourquoi ?
C’est une stratégie délibérée de ceux qui contrôlent, en réalité, le monde au profit de satan. On les appelle « les Illuminati » ou « les Maitres du monde ». Souvenez-vous que 1 Jean 5 /19 dit clairement que c’est satan qui contrôle le monde entier. Mais en tant qu’entité spirituelle, on ne le voit pas physiquement comme on voit un président de la république prétendre diriger son pays. Toutefois le diable dirige ce monde par l’intermédiaire des hommes qu’il inspire, selon Ephésiens 2 /1-3. Il s’agit d’hommes ou de femmes qui occupent des postes très élevés dans ce monde à tous les niveaux de sorte que ce sont eux qui décident du déroulement du monde dans tous les domaines (la politique, le développement, les finances, les banques, la religion, l’économie, la science, la technologie, les inventions, la littérature, l’armée, le sport…etc.). Ce sont eux les illuminati et c’est d’eux qu’Ephésiens 6 /12 parle « Car ce n’est pas seulement de notre combat à nous qu’il s’agit. Nous n’avons pas à lutter uniquement contre notre nature terrestre, ni contre de simples ennemis mortels, mais contre les puissances occultes, contre une organisation spirituelle satanique, contre les dictateurs invisibles qui, dans les ténèbres, veulent contrôler et régir notre monde, contre la légion des esprits démoniaques dans les sphères surnaturelles, véritables agents du quartier général du mal. ».

Remarquez très bien que dans ce passage, la Bible appelle les illuminati qui sont les bras séculiers du diable « les puissances occultes, une organisation spirituelle satanique, les dictateurs invisibles qui, dans les ténèbres, veulent contrôler et régir notre monde » alors que satan et ses démons sont appelés « la légion des esprits démoniaques dans les sphères surnaturelles, véritables agents du quartier général du mal. ».

Le but visé par les Illuminatis est de  créer les conditions pour qu’enfin l’antéchrist (selon 1 Jean 2 /18) ou la bête (selon Apocalypse 13 /1-2) apparaisse pour diriger le monde en tant que président mondial. L’antéchrist ou la bête sont des synonymes qui indiquent un même personnage. Il sera une personne mais qui sera le fils ou l’instrument de Satan pour conduire tout le monde entier dans une ultime et grande révolte contre Dieu. Eh bien, c’est cette révolte en préparation qui est masquée, par les IlluminatiS, sous l’appellation intellectuelle et politique « Nouvel Ordre Mondial ».

Pour preuve, voici ce que Nicolas Sarkozy, président de la France a déclaré le Mardi 25 Septembre 2007 à New York lors de la 62ème session de l’assemblée générale des Nations Unies « Au nom de la France, j’appelle tous les Etats à  se réunir pour fonder le nouvel ordre mondial du 21ème siècle sur cette idée forte que les biens communs de l’humanité doivent être placés sous la responsabilité de l’humanité toute entière ». Or depuis l’an 2000 (deux milles), nous sommes dans le 21ème siècle où doit avoir lieu ce nouvel ordre mondial selon l’illuminati de Sarkozy. Par ailleurs le Vendredi 16 Janvier 2009 lors de la  présentation de ses vœux  aux corps diplomatiques étrangers, ce bras droit du diable a encore affirmé, concernant ce nouvel ordre mondial, avec fermeté ceci « Nous irons ensemble vers le Nouvel Ordre Mondial, et personne, je dis bien personne ne pourra s’y opposer. ».

Mais pour le moment, en attendant la phase coercitive avec l’arrivée de l’antéchrist, c’est tout en douceur, afin d’éviter tout soupçon et toute résistance des populations, que les illuminati manœuvrent pour conduire l’humanité vers ce nouvel ordre mondial. Pour ce faire, ils ont plusieurs stratégies ou astuces pour produire sur toutes les populations du monde l’effet suivant : refouler les savoirs contestataires et la culture émancipatrice en ne laissant émerger dans l’espace social que les manifestations, les pseudos savoirs et les comportements conformistes (que tout le monde fasse la même chose) destinés à reproduire les rapports de domination et de soumission.
Et les droits de l’homme font partie de cette vaste stratégie ou astuce qui englobe la politique, l’école, la famille, l’armée, la police, la rue, les livres, les bibliothèques, les mas- médias, la science, la technique, la médecine, l’industrie culturelle de divertissement, l’université…etc. Et tout cela n’a qu’un seul but: créer un comportement conformiste, abrutir, dégénérer et décerveler les humains.

NB : Cependant, il est important de savoir que par rapport aux autres stratégies, les illuminati ont posé les droits de l’homme comme incontournables. C'est-à-dire que les autres seront désormais jugées puis validées ou invalidées en fonction de leur respect ou non des droits de l’homme.
 
Voici ce que ça donne en illustration :


- Est-ce que les hommes politiques font la politique en observant les droits de l’homme ?

- Est-ce que les instituteurs, les professeurs des lycées et universités (donc l’école) enseignent en respectant les droits de l’homme ? A ce sujet, je me souviens que selon une information donnée sur internet, un instituteur en France a été arrêté, jugé puis condamné. On lui a reproché d’avoir simplement essayé d’intimider un élève en lui disant qu’il allait couper son sexe s’il ne le rangeait pas aussitôt parce que l’élève avait sorti en plein cours son pénis pour faire rire ses camarades. Et arrivé à la maison, l’enfant a expliqué l’histoire à ses parents qui ont porté plainte contre le maître, c’est ainsi qu’il a été arrêté.

- Est-ce que la rue manifeste en respectant les droits de l’homme ? Et à leur tour, est-ce que les policiers qui ont pour activité le maintien de l’ordre public, le font conformément aux droits de l’homme ?

- Est-ce que les militaires qui défendent leur pays attaqué par des assaillants ou rebelles, défendent en respectant les droits des assaillants ou rebelles ?

- Est-ce que les médecins font les recherches et soignent les malades conformément aux droits de l’homme ?

- Est-ce que les parents éduquent leurs enfants en respectant les droits de l’homme ?

Vous pouvez continuez les questions si vous voulez et vous verrez que les droits de l’homme sont devenus une obligation en tout. Et toutes les prescriptions concernant ces droits ont été adoptées et soigneusement rédigées dans un document appelé La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme qui est non seulement obligatoire, mais pire demeure la seule référence pour apprécier désormais tout fait, toute action, toute parole, tout comportement de l’homme comme on vient de le voir. Ce qui contraste gravement avec la Bible (La vraie Parole de Dieu) qui est la seule chose à partir de laquelle les faits et les actions de chaque être humain doivent être examinés, selon le Psaumes 119 /105 « Ta parole est une lampe qui éclaire mes pas, une lumière sur ma route. ».

Au vu de tout ce qui précède, l’homme intelligent, selon Dieu, doit comprendre que La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme réunit tous les ingrédients nécessaires pour être « la bible de Satan ».

Pour me résumer :

Cette déclaration se présente comme universelle d’après l’adjectif qui l’accompagne, ainsi que le paragraphe 6 du préambule qui recommande son respect universel et effectif.
Elle doit être objet de foi selon le paragraphe 5 du préambule et que tous les individus de la terre doivent l’avoir constamment à l’esprit selon le paragraphe 8.
Cette déclaration se veut infaillible d’autant plus qu’elle se présente comme l’idéal que tous les hommes doivent atteindre, ce qu’indique le dernier paragraphe du préambule.
Elle se présente comme la norme de jugement et de référence pour toute action de l’homme.
Elle se veut le point de ralliement de toutes les croyances, de toutes les religions afin de créer l’œcuménisme.

Parmi tous les livres qui existent dans ce monde, la Déclaration Universelle est la seule à être proposée pour être obligatoirement respectée par n’importe quel livre dit religieux (par exemple la Bible) selon le vœu de Raël qui souhaite que l’ONU prenne une décision dans ce sens.

A tous ceux qui ne croiraient pas que La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme soit la bible ou la parole du diable, je voudrais faire cette remarque pour terminer. Ce que vous ignorez ou oubliez, c’est que la véritable caractéristique du diable est le mensonge, la ruse, la séduction, la subtilité. Et selon 1 Jean 5 /19, c’est lui qui contrôle et dirige le monde, y compris l’homme. Dans ce cas, il faut comprendre qu’il va diriger le monde avec ruse, mensonge et subtilité. Donc quand Yéshua dit qu’il est le père du mensonge dans Jean 8 /44, cela signifie que le diable fait toutes choses avec ruse, feinte, mensonge afin de ne pas se faire découvrir par l’homme. Voilà pourquoi Jésus affirme que tout ce qui parait bon, bien, important et indispensable pour les hommes dans ce monde est une abomination pour Dieu dans Luc 16 /15 « Yéshua leur dit: «Vous, vous faites croire aux gens que vous êtes justes. Mais Dieu connaît vos cœurs. Oui, ce qui paraît important pour les hommes, c’est une chose horrible pour Dieu. ».
Ce qui veut dire, par exemple, que les droits de l’homme qui sont tant appréciées par les hommes pour un prétendu monde meilleur sont une œuvre du diable et donc une abomination pour Dieu.

Et comme le monde entier est sous le pouvoir du diable, alors on ne peut jamais le démasquer, ni le contrecarrer en utilisant ce qui est dans le monde. En d’autres termes, ni l’intelligence humaine (puisqu’il agit sur la pensée de l’homme selon Ephésiens 2 /1-3), ni l’école, ni la science, ni la technologie, ni les inventions…etc ne peuvent permettre de découvrir sa supercherie. Cependant une seule chose permet de démasquer Satan et de nous soustraire à sa ruse, il s’agit de la connaissance parfaite de la Bible (La Parole de Dieu) qui est la vérité absolue. C’est cette connaissance biblique qui m’a permis de comprendre que Satan aussi a sa bible toute écrite, mais qui n’est ni le coran, ni aucun autre livre religieux bien que toutes ces choses soient ses inventions. Cette bible écrite du diable qui, selon les illuminati, est sensée supplantée et remplacée la vraie Bible s’appelle « La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ». Quelle ruse ! Quelle séduction ! Quelle tromperie !

Et croyez-moi Satan continuera à tromper le monde jusqu’ à ce qu’il soit emprisonné pour 1000 (milles) ans pendant le règne de Yéshua -Christ comme l’indique Apocalypse 20 /1-3. Cela est la preuve qu’actuellement, il vous trompe tous dans ce monde et les droits de l’homme font partie de sa stratégie de tromperie, tout comme l’école et le développement. Sur ce point, je voudrais vous inviter à méditer sur Romains 3 /10-18 « selon qu'il est écrit : Il n'y a point de juste, Pas même un seul ; Nul n'est intelligent, Nul ne cherche Dieu ; Tous sont égarés, tous sont pervertis ; Il n'en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul ; Leur gosier est un sépulcre ouvert ; Ils se servent de leurs langues pour tromper ; Ils ont sous leurs lèvres un venin d'aspic ; Leur bouche est pleine de malédiction et d'amertume ; Ils ont les pieds légers pour répandre le sang ; La destruction et le malheur sont sur leur route ; Ils ne connaissent pas le chemin de la paix ; La crainte de Dieu n'est pas devant leurs yeux.».

Comme quoi les personnalités de ce monde nous trompent tous les jours mais subtilement.
 
Car :

 

*Quand elles parlent de paix, cela signifie la guerre,
 
*Quand elles parlent de liberté, cela signifie esclavage,
 
*Quand elles parlent de justice, cela signifie injustice,
 
*Quand elles parlent d’amour, cela signifie la haine,
 
*Quand elles parlent de droits de l’homme, cela signifie humiliation de l’homme,
 
*Quand elles parlent de monde futur meilleur, cela signifie monde catastrophique en préparation,
 
*Quand elles parlent de développement, cela signifie famine et appauvrissement pour le monde entier,
 
*Quand elles parlent de lutte contre le terrorisme, cela signifie l’avènement progressif de lois et mesures liberticides
 
*Quand elles parlent de démocratie, cela signifie désordre social, soulèvement populaire, contestation syndicale,
 
*Quand elles parlent d’école gratuite et obligatoire pour tous, cela signifie lavage de cerveau subtil pour tous,
 
*Quand elles parlent de Nouvel Ordre Mondial, cela signifie conduire toute l’humanité dans une ultime révolte contre Dieu,
 
*Quand elles parlent d’Union Européenne, d’Union Africaine, d’ALÉNA (Accord de libre-échange nord-américain)…etc, cela annonce l’unification de tous les continents pour la création d’un gouvernement mondial unique que va diriger l’antéchrist (l’ennemi du Christ) dans le cadre de ce Nouvel Ordre Mondial.


Pour finir, je voudrais vous réitérer que la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme est la Bible de satan parce qu’elle se veut trait pour trait, comme je l’ai déjà expliqué, le contrepoids de la vraie Bible. A ce titre, elle concourt, à l’instar de toute autre prétendue solution, au piège tendu à toute l’humanité pour lui faire vivre les pires des souffrances qu’elle n’a jamais connues. C’est ce qu’explique Yéshua dans Matthieu 24 /1-22 «…Car alors, la détresse sera si grande qu'il n'y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu'à présent, et qu'il n'y en aura jamais. Et, si ces jours n'étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés. ».

Mais si vous contestez ce message  qui a été écrit pour vous avertir, alors s’applique à vous ce que l’apôtre Paul a déclaré dans Actes 28 /25-28 « Au moment de partir, ils ne sont toujours pas d’accord entre eux. Paul leur dit seulement: L’Esprit Saint avait raison quand il a dit à vos ancêtres, par la bouche du prophète Ésaïe: "Va voir ce peuple et dis-lui: Vous entendrez bien, mais vous ne comprendrez pas. Vous regarderez bien, mais vous ne verrez pas. Oui, ce peuple ne veut pas comprendre. Ils ont bouché leurs oreilles, ils ont fermé leurs yeux. Ils n’ont pas voulu voir avec leurs yeux, entendre avec leurs oreilles, comprendre avec leur cœur. Ils n’ont pas voulu se tourner vers moi. C’est pourquoi je n’ai pas pu les guérir." Paul dit encore: Vous devez savoir une chose: Dieu a envoyé la Bonne Nouvelle du salut à ceux qui ne sont pas juifs. Eux, ils l’écouteront! ».

NB : Cependant, malgré votre refus de comprendre, je vous conseille de faire tous les efforts que vous pouvez, comme le recommande 2 Pierre 1 /5, pour saisir tout ce que je viens d’expliquer dans cet article grâce à l’Esprit de Dieu. Sinon ce sera la catastrophe pour vous.
Un proverbe païen ne dit-il pas que chat échaudé craint l’eau froide ? Alors je vous demande de tirer aussi enseignement de ce que l’apôtre Pierre dit dans 2 Pierre 2 /1-22.


                                                                                                                    Francis KASSI
                                                                                                                    (225) 07 98 67 07
                                                                                                                    K_affi@yahoo.fr    

 

 

Pour information :

Le mouvement raëlien a été fondé par le français Claude Vorilhon, dit Raël, en 1974. À l'origine, la doctrine du mouvement se base sur le contact qu'aurait eu Raël avec desextraterrestres techniquement avancés, les « elohim », qui auraient créé la vie sur Terre et plusieurs religions du monde comme le catholicisme, le judaïsme ou encore l'islam. Par la suite, les croyances des adeptes se sont fondées sur l'importance des avancées scientifiques et techniques et en particulier sur le fait que le clonage et le transfert de la conscience permettraient d'accéder à l'immortalité. Le mouvement promeut également la géniocratie, il prône une certaine forme de libération sexuelle et une pratique qu'il appelle « méditation sensuelle ».

Les membres de la Commission parlementaire sur les sectes en France, ainsi que certaines associations considèrent ce groupe comme étant de nature sectaire.

                          

 

RAEL, alias Claude Vorilhon propose une"gnose" avec l'inversion classique des rôles de Dieu et du Diable. Jéhovah/Dieu est le méchant démiurge et Lucifer est le gentil porteur de lumière qui tente de libérer l'humanité de l'abrutissement dans lequel Jéhovah l'a plongé. La croyance en un Dieu supérieur, la bible, la morale judéo-chrétienne sont les moyens utilisés par Jéhovah pour maintenir l'humanité dans l'ignorance. Ce type d'inversion doctrinale entre Dieu et Satan est caractéristique du Luciférianisme, voire du satanisme  

Un motif de réflexion :

La France est cette année 2011 à la tête du G8 et du G20, Président : N. Sarkozy - et dès que finira cette présidence, il sera alors temps d'entrer en campagne présidentielle pour 2012. Etrange?  Non pas, je dirai normal, vu la conjoncture des évènements spirituels qui se précipitent et se précisent rapidement maintenant.