Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

EGLISE ! J’AI HONTE POUR TOI !
 
ET TOI, QUAND AURAS-TU HONTE DE TOI ?

 

Par Naomie, le 26 Août 2009. remis sur le site le 25 Août 2010.


Shalom à vous qui prendrez le temps de lire ce qui est écrit, ce que j’écris, dans le dégoût profond de ce que je vois, de ce que j’entends, de ce que je lis.

Il m'arrive très souvent de vivre dans ma chair les différents aspects spirituels tant de l'Eglise que de ce que me fait vivre Yéshua en mon corps (comme lorsque j'ai pleuré nuit et jour pendant 6 mois sans interruption), et à ce jour, je suis prise de vertiges, alors que l’église tangue comme une femme ivre de vin méchant. Depuis une semaine, je vis cet état de vertige, et ceci accrédite le mot : VERTIGO que j'avais reçu il y a quelques temps déjà. Oui, VERTIGO, état de vertige qui peut mener à vivre un état de furie. 

Vivre de tels instants sont éprouvants, surtout lorsque cela se produit la nuit, et ces instants, qui n'ont rien de médicaux (j'ai consulté pour cela, afin d'être bien certaine de ne pas vivre un dérèglement médical) ont duré pendant une période de quelques jours.

Une nuit, j’ai été réveillée violemment, et le temps de comprendre ce qui se passait, tout se mit à tourner avec une violence extrême; je saisis mon lit à pleines mains tant cela tanguait, c'était comme dans un manège, et je me sentais malmenée de part et d'autre. Mon coeur fou, je supposais que l'instant de quitter ce monde était venu, et je n'avais pas de crainte ni de peur. 

Aujourd’hui, j'ai obtenu la confirmation que tout ceci n'avait pas d'explication humaine,et que rien d'altéré dans ma santé pouvait expliquer ces phénomènes, aussi je les accréditent tout simplement à ce que j'ai déjà vécu, et je dis : VERTIGO, jusqu'à la furie, état de l'église actuellement. 


En lisant certains torchons spirituels, je fus prise de nausées, et je dus fermer le site en question  vite fait parce que de nouveau l’inconfort d’un vertige se faisait présent.

Depuis hier, c’est « branle bas de combat » dans mon âme, parce que j’ai la vision de Satan qui se frotte les « mains » (si je peux m’exprimer ainsi) heureux, nageant dans la satisfaction la plus grande de voir nos ébats « spirituels » si sordides qu’ils ne sont plus en conformité avec la parole de Dieu.
Je n’ai qu’un désir : crier ! Dire que cela suffit ! Que nous sommes des inconscients, des fous enténébrés qui ne savent plus leur main droite de leur main gauche, à l’image de ce qui se faisait dans le secret des chambres « secrètes » du Temple de Jérusalem !


Mais enfin, n’avez-vous plus la crainte du Seigneur Dieu ? Ne savez-vous plus que vous ériger en juges méchants, à l’image de celui qui se gausse de vous parce que vous faites ses œuvres de destruction ?


HONTE A VOUS ! HONTE A MOI parce que je suis de la maison du Seigneur et que j’ose croire encore que vous aussi vous en faites partie.

LAPIDATION!

La Charia et la lapidation des femmes en Iran

Depuis quelques semaines, le monde se mobilise parce que l'Iran, nation dotée du nucléaire depuis peu de temps, a condamné une femme (et oui! pauvre de nous!) à subir ce triste et terrible sort de la lapidation, qui n'est pas même décrit dans le Coran, mais qui est une action purement juridique et qui met en joie les machos de ces pays ou la femme n'est rien, moins que rien même.

La lapidation dans le Coran: Voici les textes parlants de l'état de la femme adultère ou fornicatrice selon le Coran :

Allah, Gloire à Lui, dit :

" Celles de vos femmes qui forniquent, faites témoigner à leur encontre quatre d'entre vous. S'ils témoignent, alors confinez ces femmes dans vos maisons jusqu'à ce que la mort les rappelle ou qu'Allah décrète un autre ordre à leur égard. " (4:15)

D'après ce Verset, Allah ordonne d'enfermer les fornicatrices dans leurs maisons jusqu'à la mort ou jusqu'à ce qu'Allah décrète un nouvel ordre abrogeant ce Verset. Cet ordre est révélé ultérieurement au Messager d'Allah sous forme d'un Verset Coranique et d'une parole prophétique. Allah, Gloire à Lui, dit :

" La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l'exécution de la loi d'Allah - si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Et qu'un groupe de croyants assiste à leur punition. " (24:2)

Pourquoi est-ce que j'aborde présentement ce qui est? Tout simplement parce que, à l'instar de cette pratique iranienne, une soeur à été lapidée par ses frères, par un frère, par un article public  visant non pas à la remettre dans le droit chemin (si tant soit peu il pensait être dans le droit de le faire, lui qui n'a surement jamais péché puisqu'il a été celui qui a lancé la première pierre)

Comment pouvez-vous ainsi lapider un frère, en l’occurrence une sœur?   Vous êtes aujourd’hui dans l’erreur d’agir ainsi contre elle, et sachez que chacune des pierres que vous avez jeté sur elle se retourneront contre vous !
Tous, vous êtes très loin de l’enseignement de Yéshua ! TOUS ! Vous vous conduisez comme ceux décrits plus haut, comme des musulmans fanatiques et fanatisés, vous servant de la parole de Dieu comme d'une guillotine.

Ou sont les Finley ? Les Spurgeon ? Ou sont Paul et les vaillants autres apôtres de la foi qui bravant le courant de la méchanceté des Jézabel dont vous êtes se firent les défenseurs des frères et sœurs attaqués par l’adversaire ?
Pensez-vous agir de la sorte animés par l’Esprit Saint ? Je ne le pense pas, il doit fuir loin de vous, vous qui êtes allés, tous autant que vous êtes, et vous, et elle, et les autres, et pourquoi pas moi, trop loin des rivages de l’amour du Seigneur qui nous dit 
: Matthieu 5/22 - Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d`être puni par les juges; que celui qui dira à son frère: Raca! mérite d`être puni par le sanhédrin; et que celui qui lui dira: Insensé! mérite d`être puni par le feu de la géhenne.

Etes-vous sans intelligence d’agir ainsi de la sorte, alors que vous donnez satisfaction à votre maître Satan ? Car il m’est impossible de penser que vos agissements trouvent l’approbation de Mon Maître Yéshua ! Sa parole demeure éternelle : Genèse 50/17 - Vous parlerez ainsi à Joseph: Oh! pardonne le crime de tes frères et leur péché, car ils t`ont fait du mal! Pardonne maintenant le péché des serviteurs du Dieu de ton père! Joseph pleura, en entendant ces paroles.

Matthieu 18/15 - Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S`il t`écoute, tu as gagné ton frère.

Luc 17/3 - Prenez garde à vous-mêmes. Si ton frère a péché, reprends-le; et, s`il se repent, pardonne-lui.


Il n’est certes pas question de couvrir ni le péché, ni la méchanceté, non pas ! 

J’ai souffert gravement, à en avoir le cœur explosé, de "l’amour des chrétiens," mais je ne les ais pas vilipendé ainsi pareillement à vous;  Il est si facile d’agir ainsi et de se retrancher derrière les paroles saintes de l’écriture sainte.

Savez-vous que c’est par idéologie religieuse que bon nombres d’hommes et de femmes, de la maison du Seigneur, furent soumis à la question (torture), exécutés publiquement et avec violence (bûcher, hache, noyade, etc…) qu’opérèrent la « sainte inquisition » et la religion unifiées ?

Vous faites de même et ce, par quel droit ?

Qui vous a institué juges et bourreaux des frères et sœurs ?
Qui vous permet d’agir de la sorte ?
Christ ?
L’Eterne?
ou bien votre maître Satan ?


Je m’adresse à vous tous et vous dit, au nom du Seigneur Christ Yéshua :

 
Je vous en supplie, au nom de Yéshua, revenez de votre folie, revenez d’ou vous êtes tombés, oui, je dis bien, tombés et devant la croix, unis d’un même cœur, courbez vos fronts réfractaires, n’endurcissez pas vos cœurs et humiliez-vous sous la main puissante du Père Créateur et du Sauveur afin que vienne le réveil de vos âmes enténébrées.

Je ne m’érige pas en juge, je suis votre sœur et le combat doit se mener dans une autre direction.


Dites-moi, vous, les accusateurs des frères, avez-vous toujours été de la maison du Seigneur avant ?…
N’avez-vous jamais péché, avant ?…
N’avez-vous jamais été des pécheurs, des idolâtres, des impurs, des insensés, que sais-je encore, avant ?…


QUE CELUI QUI N’A JAMAIS PECHE JETTE LA PREMIERE PIERRE CONTRE ELLE  - Jean 8/7


Moi, a votre place, je garderai mes mains dans mon dos


Frères et sœurs bien aimés en Christ, bientôt vient le jour, et à vous voir agir il est déjà là, ou l’esprit du Malin incarné dans celui de l’Impie sera à l’œuvre contre ceux de la maison du Seigneur.
.
Christ à dit à ceux qui l’accusait d’avoir un démon comment était-il possible que Satan puisse de lui-même et surtout le veuille, diviser sa propre maison ?
Nous sommes appelés à chasser les démons, et ce n’est sûrement pas au nom de Belzébul que nous le faisons, mais au nom divin du bien aimé Yéshua, alors pourquoi ces termes blasphématoires ? Pourquoi cette haine ?

Ne savez-vous pas qu’a force de jouer avec les allumettes on allume le feu et qu’un feu allumé embrase la forêt et qu’une fois la forêt incendiée, il ne reste rien pour nous donner l’oxygène dont nous avons grand besoin.

Vous serez jugés de la même mouture dont vous vous êtes servis, et je vous plaints de toute mon âme.
Luc 6 /37 - Ne jugez point, et vous ne serez point jugés; ne condamnez point, et vous ne serez point condamnés; absolvez, et vous serez absous.

Souvenez-vous, à la croix, notre Sauveur s’est chargé de notre péché, il s’est fait péché pour notre salut, et il nous est dit que nous avons vu sa honte !
Oui, parfaitement, nous avons vu sa honte, ce qui fait qu’il a été crucifié dans le plus simple appareil, nu ! Aujourd’hui, je vous le redis, j’ai honte pour vous, j’ai honte pour elle, j’ai honte pour moi, mais ce qui me fait frémir, c’est de penser que malgré tout cela, nous sommes dans l’amour de Christ Yéshua à la croix qui dit au Père :

 
 
Pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font. Luc 23/34.