Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

     EGLISE ! RETROUVE TON NAZIREAT !

 

 

 

Par Naomie, le 27 Novembre 2008.

 

 

 

NAZIREAT  ? Qu’est-ce que cela signifie ? Condition du naziréen. Cette définition est celle contenue dans le dictionnaire « Littré »Fonction de « nazir » - consacré à Dieu.(Internet)

C’est également le désir de se mettre à part (volontairement) afin d’entrer pleinement dans la volonté de Dieu. Et la bible dit :

Nombres 6/1-2 : L’Eternel parla à Moïse et dit : « parle aux enfants d’Israël, et tu leur diras : lorsqu’un homme ou une femme se séparera des autres en faisant vœu de naziréat, pour se consacrer à l’Eternel…

 

Dans l’Ancien Testament, pendant la période de la Loi, se vouloir naziréat engendrait un protocole strict fait d’interdit principalement.

Voyez plutôt :

 

Nombres 6/ de 4 à 21 - Pendant tout le temps de son naziréat, il ne mangera rien de ce qui provient de la vigne, depuis les pépins jusqu'à la peau du raisin.

Pendant tout le temps de son naziréat, le rasoir ne passera point sur sa tête; jusqu'à l'accomplissement des jours pour lesquels il s'est consacré à l'Eternel, il sera saint, il laissera croître librement ses cheveux.

Pendant tout le temps de son naziréat, il sera consacré à l'Eternel.

Il consacrera de nouveau à l'Eternel les jours de son naziréat, et il offrira un agneau d'un an en sacrifice de culpabilité; les jours précédents ne seront point comptés, parce que son naziréat a été souillé.

Voici la loi du naziréen. Le jour où il aura accompli le temps de son naziréat, on le fera venir à l'entrée de la tente d'assignation.

Telle est la loi pour celui qui fait vœu de naziréat; telle est son offrande à l'Eternel pour son naziréat, outre ce que lui permettront ses ressources. Il accomplira ce qui est ordonné pour le vœu qu'il a fait, selon la loi de son naziréat.

 

Bien ! Mais aujourd’hui, il n’est nul besoin d’accomplir tout ce rituel pour accéder à ce désir vital, pour certains, alors qu’il devrait être essentiel pour tous les « chrétiens nés de nouveaux », désireux de marcher dans l’empreinte des pas du Maître.

 

Dans ce désir de « mise à part », il y a le souhait évident de rechercher la face de Dieu, par l’intermédiaire de Yéshua le Fils bénit, avec l’aide de l’Esprit Saint.

S’il y a désir de mise à part, c’est aussi la recherche du chemin qui conduit dans la sanctification, sans laquelle nul ne verra Dieu.

 

1 Corinthiens 1/30  - Or, c'est par lui que vous êtes en Jésus-Christ, lequel, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice et sanctification et rédemption,

2 Corinthiens 7/1 -   Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l'esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu.

1 Thessalonic 4/3 -  Ce que Dieu veut, c'est votre sanctification; c'est que vous vous absteniez de l'impudicité;

1 Thessalonic 4/7 -  Car Dieu ne nous a pas appelés à l'impureté, mais à la sanctification.

2 Thessalonic 2/13 -  Pour nous, frères bien-aimés du Seigneur, nous devons à votre sujet rendre continuellement grâces à Dieu, parce que Dieu vous a choisi dès le commencement pour le salut, par la sanctification de l'Esprit et par la foi en la vérité.

Hébreux 12/14  - Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur.

1 Pierre 1/2 – «  et qui sont élus selon la prescience de Dieu le Père, par la sanctification de l'Esprit, afin qu'ils deviennent obéissants, et qu'ils participent à l'aspersion du sang de Jésus-Christ: que la grâce et la paix vous soient multipliées! »

 

Egalement la recherche de la pureté ( sans ablution rituelle) DANS  le souhait de mourir à soi-même.

 

Malheureusement, ce désir peut se retrouver chez quelques-uns uns, mais ce n’est pas la priorité de tous, et c’est ainsi que nous voyons l’effondrement spirituel de ce qui porte le nom d’église, alors que seule devrait être l’Eglise reconnue part son « naziréat » spirituel, sa mise à part dans sa recherche de consécration à Dieu par Yéshua. Nous en sommes très loin.

 

Alors, que faut-il faire ?

Apocalypse 3/17 -  Parce que tu dis: Je suis riche, je me suis enrichi, et je n'ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu,

Déjà, se reconnaître pauvre, aveugle et nu, puis laisser le Saint Esprit nous démontrer notre état de délabrement spirituel et surtout l’accepter comme vérité.

Ensuite, dans le recueillement de notre cœur, notre vie suspendue et cette mise à part, nous laisser conduire dans toute la vérité qui provient du Fils (Je suis La Vérité) dans son chemin (le Chemin) et dans sa vie

Comme Moïse, dans la prosternation de son cœur devant l’inconnu divin, accepter le fait de se déchausser (reconnaître Dieu dans Sa présence), en humilité. Exode 3:5 -  Dieu dit: N'approche pas d'ici, ôte tes souliers de tes pieds, car le lieu sur lequel tu te tiens est une terre sainte.

Ecouter la voix qui vient révéler et dire : que celui qui a des oreilles entende la voix de l’Eternel Dieu !

Apocalypse 2/7 -  Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Eglises: A celui qui vaincra je donnerai à manger de l'arbre de vie, qui  est dans le paradis de Dieu. 2/11 -  Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Eglises: Celui qui vaincra n'aura pas à souffrir la seconde mort. 2/17 -  Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Eglises: A celui qui vaincra je donnerai de la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc; et sur ce caillou est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n'est celui qui le reçoit.

 

Comprenez la récompense donnée à celui qui entend la voix de Dieu et qui le recherche en tout temps. Seigneur, c’est bien cela que je désir au fond de mon cœur, t’entendre me parler pour enfin un jour entendre sur terre cette dernière parole : entre dans le repos de Ton Maître ma fidèle servante..

 

Puis, après tout le temps nécessaire à cette rencontre bénie, comprendre que seul le chemin de la pureté rendra à l’Eglise sa fonction et son action spirituelle en puissance parce que Dieu aura accepté cette volonté, ce désir profond qui vient des entrailles, de cette mise à part dans un chemin non pas évolutif, mais éternel.

 

Shalom à vous tous, en Yéshua.

 

J’ai reçu bien des paroles de notre Seigneur, et souvent, je me demandais ce que je devais en faire ? A qui les remettre et qui les entendra ? Il n'est pas toujours aisé d'agir selon le discernement et la sagesse divine.

Je me souviens de ma rencontre d’avec le Seigneur, il y a maintenant 34 ans en arrière, et notre premier échange « verbal », alors qu’Il me disait : parle et ne te tais pas, et que je lui rétorquais (sans savoir pourquoi) : tu sais bien qu’ils chercheront à me faire taire ! La réponse obtenue fut : parle et ne te tais pas, qu’ils écoutent ou pas, parle, sinon Je susciterais les pierres.

Pour moi, ce fut une révélation profonde, et je lui fit la promesse de toujours parler, quoi qu’il m’en coûte parfois de blessures profondes.

Mais est-ce que mes blessures sont à la dimension des siennes ? Je ne le pense pas une seule minute, et si parfois j’ai un doute, il me suffit de revenir au pied de la croix et je comprends qu’il ne me reste plus rien à dire sinon : amen !

 

C’est hier, alors que je retournais dans mes dossiers ou « dorment » encore bien des paroles du Seigneur, que ressurgit cette étude concernant le naziréat (faite en Avril 2002) mettant en lumière  les conséquences qui s’en viennent lorsque l’on prend la parole de Dieu à la légère.

 

Comme je me plais à le dire, le temps de Dieu n’est pas le nôtre et il nous faut de la patience, mais quand arrive son temps, il n’y a plus de temps à perdre.

 

De part sa vocation première, l’Eglise se devait d’être naziréat.

Mais en constatant son état spirituel d’aujourd’hui, après deux mille ans d’existence, le Saint Esprit révèle ceci : Eglise ! Il est grand temps que tu reviennes d’où tu es tombée !

Apocalypse 2/5 -  Souviens-toi donc d'où tu es tombé: repens-toi et accomplis les oeuvres d'autrefois. Sinon je viens à toi, et, si tu ne te repens, j'ôterai ton chandelier de sa place.

 

Le Seigneur s’est servit de Samson afin d’illustrer sa pensée.

Samson dont l’exemple n’est pas une référence à suivre, mais à connaître.  -  

Au commencement, Dieu annonce à la mère de Samson ce qui va être en lui et comment elle devra se comporter avec lui.

Juges 13/5 -  « car voici que tu vas concevoir et enfanter un fils. Le rasoir ne passera pas sur sa tête, car ce garçon sera consacré à Dieu dès le sein maternel, et c'est lui qui commencera à sauver Israël de la main des Philistins."

Voilà le rôle futur de cet enfant à naître :  sauveur d’Israël ! Ce n’est pas rien tout de même ! Dieu veut se servir de celui qui n’a pas encore de vie, afin d’en faire un Juge en Israël, qui, comme bien d’autres, tels Gédéon, reçoivent l’élection du rôle pour la délivrance de son peuple.

(Que les incrédules de la création révisent leurs devoirs. Ils méritent un zéro pointé, parce que nous pouvons réaliser et comprendre ce que Dieu pense sur nous et de nous avant même notre conception.)

Juges 13/24-25 -  La femme enfanta un fils et elle le nomma Samson. Le garçon grandit et le Seigneur le bénit, c'est à Mahané-Dan, entre Çoréa et Eshtaol, que l'esprit du Seigneur commença à agiter Samson.

 

Le livre des Juges est rempli des actions  commises par Samson, bonnes et mauvaises, du jour de sa naissance où, comme il est écrit, Dieu le bénit, et jusqu’au jour de sa mort, ou il compris enfin le pourquoi de son existence en Dieu.

 

Samson connaît son devenir et sa destinée en Dieu, et il sait son naziréat, consécration à Dieu. Il est naziréat et c’est ainsi que ceux qui le perçoivent jour après jour le décrivent.

Comme c’est encore le temps de la Loi, Samson exerce son naziréat selon la coutume juive. Jacques 1/15Puis la convoitise, lorsqu'elle a conçu, enfante le péché; et le  péché, parvenu à son terme, engendre la mort.

 

C’est malheureusement ainsi qu’il va s’en suivre tout un périple conduisant Samson à rompre son vœu de naziréat, en révélant à une femme ennemie (Delylah) dont Dieu à dit « vous ne prendrez pas leur fille pour vos fils » non pas parce que l’Eternel est raciste, mais parce qu’Il veut avertir ses enfants, son peuple, qu’avec de telles unions, le péché entrera parmi eux (pour preuve Salomon et ses femmes auxquelles il érigea des autels à la dévotion de leurs dieux).

Néhémie 13/25 -  Je leur fis des reproches et je les maudis; j'en frappai quelques-uns, je leur arrachai les cheveux, et je les fis prêter serment au nom de Dieu, en disant: Vous ne donnerez pas vos filles à leurs fils et vous ne prendrez leurs filles  ni pour vos fils ni pour vous.

 

Aujourd’hui, il est de bon ton, dans les assemblées (églises) de s’unir entre gens « vivant le christianisme de manière différente », selon l’œcuménisme préconisé par beaucoup maintenant. Le renouveau charismatique n’est pas œuvre divine. Si tu n’es pas en accord avec ceux-ci, alors tu es targuée de légalisme, de sectaire, et j’en passe…

Comment un serviteur, une servante du Dieu Très-Haut peut-il s’acoquiner avec un homme, une femme apportant sa dévotion à des statues, à une idole (culte marial), à un autre homme (le pape), à un système (le clergé), etc… Une bible œcuménique, un culte œcuménique, et puis quoi encore ?

Vous ne prendrez pas leurs filles pour vos fils…

 

Samson est Juge en Israël, mais cela ne va pas l’empêcher d’agir de façon pécheresse envers les philistins (et pas palestiniens) et de convoiter leurs filles.

C’est l’époque ou il n’y a pas de roi, et chacun fait ce qui lui plait.

 

Sa déchéance se trouve accomplit dans l’instant où il donne le « secret » de sa force : son naziréat.

Juges 16/17 – « Il  lui ouvrit tout son cœur et lui dit: "Le rasoir n'a jamais passé sur ma tête, car je suis consacré à Dieu depuis le sein de ma mère. Si j'étais rasé, alors ma force se retirerait loin de moi, je deviendrais faible et je serais pareil aux autres hommes. »

 

Eglise, tu as perdu, à l’image de Samson, ton autorité le jour ou tu découvrit ta nudité en acceptant l’œcuménisme en ton sein.

Tu as dévoilé ton bras et le secret de ta force (la puissance de l’Esprit Saint) qui a été, et l’est toujours, convoité par ceux qui ne le possèdent pas (Simon le magicien)

Eglise, tu t’es fait « couper tes tresses », et tu as perdu ton naziréat. Il est grand temps que tu reviennes d’où tu es tombée afin que, dans ton aspect retrouvé, le monde voit ta consécration, plutôt que de penser que dans ton sein, il n’est qu’un club nouveau ouvrant sur des perspectives alléchantes émanant du monde qui se vautre en toi.

 

Voilà ce que m'inspire la vision de Samson dans sa vie, sa consécration, sa force, sa sagesse (juge) mais le revers de la médaille : un homme jouissif - enfant dans ses plans, étant facilement tenté -

Je vous le retransmets parce que le Seigneur fait remonter de l'oublie les paroles anciennes, tout comme Il nous dit : suivez les sentiers anciens.

 

Lorsque cette vision vint à moi, elle me fit penser à des évènements qui aujourd’hui sont malheureusement arrivés.

C’était l’image projetée et prophétique des deux tristement célèbres tours d’une part, et, de l’autre part, c'est aussi l'image prophétique de Babylone (Esaie 25) réduite en un monceau de pierre - (cadavre du lion).

 

Juges 14/5 et 6 - Samson descendit avec son père et sa mère à Thimna. Lorsqu'ils arrivèrent aux vignes de Thimna, voici, un jeune lion rugissant vint à sa rencontre.

L'esprit de l'Eternel saisit Samson; et, sans avoir rien à la main, Samson déchira le lion comme on déchire un chevreau. Il ne dit point à son père et à sa mère ce qu'il avait fait.

 

 

Ceci s'applique à l'église et au monde :

 

 

Une autorité spirituelle va être abattue de façon surnaturelle – cette action va engendrer la surprise auprès d’un grand nombre, et ceci afin d’appeler les chrétiens à se remettre en question dans leur manque de consécration.  Cette parole, comme une graine semée en son époque, pris le temps de germer et maintenant, c’est le temps où le fruit va être visible.  C'est le temps dit le Seigneur qui possède l'autorité sur le temps.

La particularité de cette autorité : elle veut faire croire qu'elle est naziréat - vouée à Dieu en toutes choses (service, vie, finances... et ses cheveux n'ont pas été coupés. Elle a encore ses cheveux longs, j'insiste là-dessus - le rasoir n'est pas passé sur sa tête - il veut faire croire à son naziréat qui est faux, archi-faux - c'est une forfaiture - c'est faux.

En réalité, cette puissance (un homme) est ivre de vin et non pas de l'Esprit Saint. Ses dents sont rouges du sang des proies qu'il a déchirées - mais ça va être son tour d'être déchiré (je pense à une mort violente spirituelle ou physique). A son tour il va être déchiré et son cadavre exposé à la vue de tous.

Il sera "mis de côté" quelques temps, puis on reviendra à son souvenir. C'est dans la mort installée que le miel (qui représente la vie et la force et la puissance de vie aussi), et de la mort rejaillira la vie spirituelle.

Comme Jonathan qui a été revivifié par le seul fait qu'il mangea du miel malgré l'interdiction posée par Saül son père - roi déchu -

 

Babylone, l'esprit de Babylone va tomber (Esaie 25)

 

La sécheresse va se faire sentir plus fortement et il y aura de grosses famines - manques de réserves, silos détruits. C'est le temps venu de sécheresse et d'aridité spirituelle plus important que jamais (ne pas s'illusionner! c'est le temps).

 

Ysra-el : souvent attaquée, parfois battue - soutenue toujours par une force surnaturelle venant de Dieu mais sa consécration spirituelle lui a été ôtée (cheveux coupés) et pour un temps, le regard de Dieu ne sera plus sur elle. Mais les cheveux repoussent - ceci afin qu'Ysra-el perde sa confiance de sur son armée - point de repère pour elle.

Il va y avoir un temps de disette très fort car le feu, venant de la main de Dieu va brûler la terre et il n'y aura pas de récolte. Pourtant le Seigneur se souvient que Son pays est celui d'où coule le lait et le miel, et que c'est le plus  beau des pays. Après sa mort rejaillira la vie.

Ysra-el va souffrir (l'Ysra-el humain et spirituel ) mais son ennemi, Goliath le philistin va aussi beaucoup souffrir - le premier aura l'appui de Dieu, le second entrera dans l'interdit que Dieu avait placé sur lui, du temps de Josué.

 

Dans une certaine période pas si lointaine, les « traîtres » qui avaient « traficotés » avec l’ennemi étaient tondus, particulièrement les femmes.

Israël, terre et esprit, tes cheveux repoussent et il est grand temps pour toi de t’en apercevoir, afin de rentrer dans ton naziréat, qui est de loin le meilleurs pour toi puisque cela te conduit dans la sanctification.

 

De par sa vocation spirituelle. Yéshua était naziréat, et n’avait nul besoin, pour en rendre témoignage, de pénétrer dans le légalisme qui entraîne celui qui a fait vœux de.

Yéshua n’a pas eu à faire vœux de naziréat, puisque qu’Il est la démarque entre le vil et le précieux.

Il est LE naziréat parfait,  Il est consacré à Dieu, Il est sanctifié en Dieu et pour Dieu.

Il n’a pas eu besoin d’entrer dans un processus légaliste, mais simplement être « Lui », ce qui implique une reconnaissance de son état par l’humanité, par les anges, et par Satan. Il est le « naziréat » divin, l’Agneau de Dieu sans tâche, sans péché, mais qui ôte le péché du monde.

Comme Yéshua n’a nul besoin d’exercer un « ministère » de naziréat selon la loi, il peut être en accord avec le Père en ce qui concerne la coupe, et dans son action de faire « boire » le vin…prenez ceci, c’est mon sang…Je ne boirais plus.. Il est conscient d’agir selon le Père (Je ne fais que ce que Je vois faire mon Père), et ainsi ne pousse pas ses disciples dans le péché.

Lorsque sur la croix, quand va venir le temps de l’accomplissement parfait de l’acte d’amour du Père pour nous, en Lui, ce naziréat divin sera rompu parce qu’enfin Yéshua acceptera de « prendre » le vinaigreJean 19/30 -  Quand il eut pris le vinaigre, Jésus dit: Tout est accompli. Puis il baissa la tête et rendit l'esprit.

 

Que va-t-il se passer maintenant que la machine est en action, qu’inéluctablement va s’accomplir la parole divine ?

Que va-t-il se passer pour tous ceux qui ne voudront pas comprendre ce que le Seigneur attend d’eux, à savoir une volonté parfaite d’entrer dans cette sanctification qui leur permettra de voir Dieu ?

Voilà ce que dit le Seigneur par l’Esprit-Saint :

 

Apocalypse 22/11 -  Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille  encore, que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint soit encore sanctifié!

 

Eglise, il est temps parce que le Seigneur veut que tu accèdes à ta destinée en Lui, aussi, ne tarde plus, regarde ce que tu es devenue, et en humilité, reviens d’où tu es tombée, repends-toi et sois-en sur, Il se repentira du mal qu’il voulait te faire.

Jérémie 26/3 -   Peut-être écouteront-ils, et reviendront-ils chacun de leur mauvaise voie; alors je regretterai le mal que je pensais leur faire à cause de la méchanceté de leurs agissements.26/13-  Maintenant réformez vos voies et vos agissements, écoutez la voix de l'Éternel, votre Dieu, et l'Éternel regrettera le mal qu'il a prononcé contre vous.

 

.

 Shalom et amen