Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

title

 

ECOUTEZ ET AGISSEZ !

Dit le Seigneur.


Esaïe 42/18 - Sourds, écoutez ! Aveugles, regardez et voyez !


Esaïe 48/16 - Approchez-vous de moi, et écoutez ! Dès le commencement, je n’ai point parlé en cachette, dès l’origine de ces choses, j’ai été là. Et maintenant, le Seigneur, l’Eternel, m’a envoyé avec son esprit.


2 Chroniques 19/11 - Et voici, vous avez à votre tête Amaria, le souverain sacrificateur, pour toutes les affaires de l’Eternel, et Zebadia, fils d’Ismaël, chef de la maison de Juda, pour toutes les affaires du roi, et vous avez devant vous des Lévites comme magistrats. Fortifiez-vous et agissez, et que l’Eternel soit avec celui qui fera le bien !


SHALOM !


Par Naomie, le 2 Mars 2013.



Comme j'ai pour habitude de la faire, je vous bénis, vous tous qui êtes de la maison du Roi, de Béthel. Que la bénédiction du Très Haut et Tout Puissant soit votre partage tout comme il est le mien, et que dans la vérité nous puissions penser qu'un jour prochain, nous nous verrons très probablement, que ce soit ici bas, dans la moisson du Maître, ou ailleurs, dans le «Béthel céleste » là ou est notre place. Du moins, c'est mon souhait, exprimé au travers du Psaumes 23/6  - Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront tous les jours de ma vie, et j’habiterai dans la maison de l’Eternel Jusqu’à la fin de mes jours.


Le Mercredi 23 Janvier dernier, une parole de notre Seigneur écrite dans la Bible m'interpella fortement, et ce n'était pas la première fois que je la recevais comme une direction exprimée par le Saint pour ma vie. Mais également, a bien y réfléchir, je crois que l'Eglise des saints devrait se l'accaparer, parce que dans l'Assemblée des « justifiés par grâce » il n'y a pas plusieurs classes, mais bel et bien une seule : tous dans le même « train » sur la même voie, pour la destination finale qui est la nôtre et que nous devons impérativement vivre pleinement aujourd'hui dans la liberté des enfants de Dieu.

Cette parole interpellatrice est située dans Jérémie 5/14 ... Voici, je veux (dit le Seigneur) que ma parole dans ta bouche soit du feu, Et ce peuple du bois, et que ce feu les consume.


Si nous sommes honnêtes envers nous-même, il nous faut considérer tout le temps passé ou nous avons dit, chacun pour son compte, que la période était difficile, que les gens étaient difficiles, que la parole de Dieu ne pénétrait plus des terres trop arides et des cœurs desséchés. Mais cela a été de tout temps ainsi, même du temps ou Christ évoluait parmi les siens ; Souvenez-vous de ces clameurs montantes : crucifie... crucifie...


En réalité, c'est là le fruit de notre tiédeur et de notre zèle amer ; Et nous oublions notre état lamentable lorsque Christ nous trouva, dans les chemins de traverses que nous avions empreinté les uns et les autres.

Moi, je n'ai pas oublié ce que j'étais avant le Seigneur. Je ne le pourrais jamais.

Aussi je ne m'arrête pas à ces balivernes d'un autre temps, et je me dis que si le feu de l'Esprit saint m'embrasa avant même que je sache ce qui m'arrivait, cela peut être également possible pour d'autre que moi, d'autres que nous. Dieu ne faisant acception de personne, il cherche et appelle encore, tant que les portes de la grâce sont ouvertes - Jacques 2/9 - Mais si vous faites acception de personnes, vous commettez un péché, vous êtes condamnés par la loi comme des transgresseurs.

Jérémie est un personnage qui a ma faveur parce que lorsque l'Esprit Saint m'appela dans les sentiers de ma vie de service il me fut précisé que c'était « selon » Jérémie que j'étais appelée. Jérémie pleura souvent, ce qui m'a été imposée parce que les larmes que mes yeux, que mon cœur, mon âme ont versées étaient rivières et fleuves intarissables. Cela arrive encore... parfois !


Nous avons un rôle très important à tenir dans le monde des hommes, sur la planète terre, et malheureusement, nous oublions cela trop souvent ; D’où l'état de ce monde, l'état de l'Assemblée qui végète, le feu non plus exposé à la vue de tous, mais placé dans des encoignures, éclairant encore quelque peu, mais pour combien de temps ?

Exposons-nous à la pleine lumière, nos vies sur la Ménorah en présence de Dieu et nous brillerons de tout notre éclat, éclairant tous les coins obscures, et les Ténèbres fuirons loin de nous, dans la ferveur des âmes sauvées, du salut retrouvé ; Dans la chaleur rayonnante de notre foi. Nous sommes le sel de la terre qui est tellement fade que cela sert de pâture aux pourceaux - Matthieu 5/13 - Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on ? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors, et foulé aux pieds par les hommes.

Alors nous nous réfugions derrière des paroles, encore et encore ; Paroles sorties de leur contexte afin de devenir des excuses afin de ne plus avancer - Matthieu 7/6 - Ne donnez pas les choses saintes aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les pourceaux, de peur qu’ils ne les foulent aux pieds, ne se retournent et ne vous déchirent.


Il est extrêmement navrant d'entendre les messages d'aujourd'hui, messages aussitôt prononcés, aussitôt envolés. Ou est le feu placé sur l'Autel de Dieu ? Ou est la vie sainte de l'Assemblée ?

Ou est la sacrificature d'une vie donnée à Dieu ?

Un peuple, une race, un sacerdoce royal, peuple de sacrificateurs... Toi ? Eglise ? Tu te gausse ! Tu ne sais même plus qui tu es et qui est l'essence de ta foi. Tu survie simplement, attendant que passe la tempête et tu dis que c'est pas de ta faute...

Tu as sous-estimé ton adversaire et tu t'es prise les ailes dans les filets de l'oppresseur qui te maintient ainsi empêtrée dans des pensées de plus en plus légères.

En faite tu dis être de la Maison de Dieu mais le Seigneur dit : retrouverais-je la foi lors de ma seconde venue ? - Luc 18/8 .

Nous sommes aujourd'hui confrontés à un combat gigantesque puisque ce dernier oppose une vérité fondamentale de la foi au mensonge le plus éhonté auquel nous devons faire face : le mariage de personnes du même sexe, des homosexuels, gens réprouvés dit le Seigneur Dieu dans l'Epitre aux Romains écrite par Paul. Ils sont inexcusables – 2/21 à 27 - Dieu les a livré à l'impureté … Ils déshonorent leur propre corps – Dieu les a livré à des passions déshonorantes car leur femme ont remplacé les relations naturelles avec la femme, se sont enflammés dans leur désirs, les uns pour les autres ; Ils commettent l’infamie, homme avec homme, et reçoivent en eux-même le salaire que mérite leur égarement...


Qui après cela pourra, osera dire qu'il ne savait pas ? Le menteur le dira, l’insensé osera !

Mais leur sort est déjà résolu, à moins qu'ils ne se repentent dans la circoncision du cœur repentant.


Eglise , Bouge !

Eglise, Agis !



1974 : Je me souviens.... J'ai entendu l'appel du Seigneur, et je me suis bougée, ne sachant pas très bien ou cela me conduirait. 1974 ! Bientôt 40 années de service auprès de mon Seigneur !

Ais-je des regrets ? Jamais !

Ais-je des remords ? Oui, très certainement : ceux de ne pas avoir entendu avant ma 29ème année, cet appel pressent, cette voix unique, celle de l'Esprit Saint m'appelant au service du Maître éternel.

Je me suis levée, j'ai bougé... Eglise, fait de même ; Bouge toi !

Tu as perdue ton naziréat et ta consécration n'est plus visible au yeux du plus grand nombre, tu vis comme le monde !

Un Concile, une élection papale... Une réunion œcuménique, Un grand rassemblement, une Fédération …

Est-ce cela qui va faire bouger le monde ? Non pas ! Ceci n'est que pour la conscience de l'homme... Le lieu ou tu te tiens, repentent, glorifiant ton Seigneur Dieu et Maître par le Saint nom de l'Oint Christ Yéshua, là où tu t'adresse en esprit à ton Seigneur, là est l'Eglise vivante, parce qu'à toi seule tu es déjà l'Eglise, la pierre vivante choisie avec grand soin par le Seigneur.


Je le redis : tout ce qui est Fédératif s’effondrera ! Quand bien même cela déplait à beaucoup qui au travers de ces rassemblements, ces réunifications, cherchent une approbation que ne peu pas être puisque Christ n'est pas le moyeu, l'axe central de cette affluence ; Ce qui fait mouvoir l'ensemble porte le nom de œcuménisme (dans le monde clérical) et LE SYSTEME au sein du Nouvel Ordre Mondial.


Le monde est décadent, l'Eglise l'est également.

Le monde s'appuie sur LE SYSTEME, l'Eglise s'appuie, elle, sur « Egypte » de laquelle il est dit : celui qui prend appuie sur Egypte va être fortement blessé a l'épaule, Egypte n'étant qu'un roseau brisé - 2 Rois 18/21 - Voici, tu l’as placée dans l’Egypte, tu as pris pour soutien ce roseau cassé, qui pénètre et perce la main de quiconque s’appuie dessus : tel est Pharaon, roi d’Egypte, pour tous ceux qui se confient en lui.


Il y aura des temps nouveaux ou le chant remplacera les cris de haine, et où la prospérité reviendra parce que le Seigneur ne punit pas à toujours. L'adversité ne sera pas à toujours notre partage, parce que cela reviendrait à bafouer la parole de Dieu qui professe que le laboureur ne laboure pas à toujours, qu'un jour vient le temps des semailles, puis celui de la moisson.

Ici, il est question de la moisson des âmes qui auront acceptées de vivre dans la plénitude de l'amour de Dieu, et les nations païennes qui se vautrent dans la lubricité vont connaître la colère du Seigneur Eternel.

Lorsque je parle de lubricité, ne pensez pas que le terme par lui-même est exagéré, que non pas. Nous avons une définition parfaite de ce qu'est la lubricité dans le dictionnaire français qui dit ceci : atteinte à la morale – (vicieux- dépravé – débauché -

L'étymologie du mot latin « lubricus » (glissant) est employé comme « dangereux, qui fait glisser dans le péché » d'où lubrifier. Tout un programme.


Voilà ce que concoctent les perfides faux prophètes sous le couvert d'une égalité totale pour tous et toutes.

Monsieur Valesa ancien président polonais de dire : je suis dans l'obligation de « les » côtoyer, mais je ne les acceptent pas (les homosexuels) dans les Hautes Sphères législatives à cause de mes petits-enfants. Bien entendu, il a rencontré des problèmes.

Un poète français décédé maintenant de dire ceci : le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté... Ceci mérite que l'on réfléchisse un peu – pourquoi s'évertuer à imposer à une majorité nationale ce qu'elle refuse de tout son cœur ?


La marque de la flétrissure sera sur vous, tout comme au temps jadis ou ces personnages étaient mis au pilori et marqués au fer rouge dans leur chair flétrie par le péché – à ce jour, on perd du temps à légiférer sur leur cas sans faire étape à l'essentiel. Est-ce cela la Démocratie ?


Satan ! Tu salis tout ce que tu touches, et tes serviteurs infâmes agissent de même, mais est-ce pour autant que nous, les enfants du Père Eternel devons accepter tes actes machiavéliques ? NON !


Je suis très choquée par les agissements des nations, et j'avoue ne pas comprendre l'attitude de l'église qui se veut « La Fiancée » de l'Agneau alors que le nom de cette dernière est celui que tous ceux qui servent le Mal portent gravé sur leur front, a la vue de tous.

Croyez-vous donc que le laxisme dont celle-ci fait preuve va aller du bon côté de la balance dans laquelle elle est déjà pesée ? Vous avez été pesés dit le Seigneur et vous avez été trouvés légers.


Pourquoi, infidèle et dépravée, demeure-tu assise confortablement installée sur ton fessier, alors qu'il te faut te prosterner devant la croix, devant Dieu élevé à la face des hommes impies ?

Pourquoi t'imagines-tu parée d'or et de pierres précieuses alors que tu continue a te vautrer dans la luxure spirituelle qui t'entraîne loi des rivages de la vérité ?

D'autres avant moi ont crié devant le trône de la grâce leur indignation à ce Grand Dieu qui est le Dieu de toute la terre, et ils ont tenu le même langage. Mais qui les a entendu ? Qui s'est bougé ?

Alors en ce jour je le redis encore et toujours : tel Naaman, va te baigner dans les eaux pures que t'offre le Seigneur, va et lave-toi complètement, de la tête au pieds - 2 Rois 5/... Nettoie ta coupe extérieurement et intérieurement, afin de ne plus ressembler à ce sépulcre blanchi qui ouvre largement sa gueule béante et dont le relent fétide indispose - Matthieu 23/27 - Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux au dehors, et qui, au dedans, sont pleins d’ossements de morts et de toute espèce d’impuretés.


Frères et sœurs, c'est a vous que je m'adresse premièrement parce que le Seigneur s'est adressé premièrement à la maison d'Israël...Je m'adresse à vous qui avez reçu la parole de notre Seigneur et qui l'avez serrée sur votre cœur, écoutant et mettant à profit tout ce qui est donné pour notre enseignement commun. Le Seigneur est Fidèle et Juste, et sa fidélité nimbée de sa justice sera la récompense de ceux qui se seront montrés fidèles et justes en marchant dans ses voies.

Ne vous asseyez pas au même rang que les pécheurs qui refusent de changer. Ils sont plus nombreux que vous ne sauriez le penser assis auprès de vous, participant à la Cène sainte avec fausse dévotion, sous le regard approbateur de ceux qui devraient les interpeller afin de les sauver.


Oui, on nous fait croire n'importe quoi et pour que la pilule passe de la meilleure façon qui soit, on l’enrobe du mensonge le plus éhonté, qui consiste à vous mettre en accusation sous le couvert d'un manque d'amour envers les pécheurs.

Mais ils sont lépreux et ne veulent pas se défaire de leur lèpre ; Ils sont couverts de honte et la honte rejaillira sur le plus grand nombre pour avoir accepter de pactiser avec l'ennemi ; Il s'agit bien de cela : Satan est menteur, le mensonge règne parmi les élus qui a ce jour sont aveuglés par « de bons sentiments » mais qui ne pratiquent plus la vérité.

Je refuse cela, et tout mon être entier le refuse !

Je réprouve cela, et toute mon âme réprouvent les réprouvés. Lisez Romains, vous serez édifiés !

Laissez l'Esprit saint vous conduire dans toute la vérité, refusez le mensonge et les pratiques mensongères qui règnent dans cette « église » qui n'a plus rien de saint.

Elle est a l'image de la « grande prostituée » décrite dans la Parole de Dieu, elle est l'image terrestre de la Babylone spirituelle. Sortez du milieu d'elle dit le Seigneur, partez et n’emportez rien d'impur – Je ne plaisante pas, il n'y a aucune matière à plaisanterie en cela – voyez plutôt par vous même -

Esaïe 52/11 - Partez, partez, sortez de là ! Ne touchez rien d’impur ! Sortez du milieu d’elle ! Purifiez-vous, vous qui portez les vases de l’Eternel !

Jérémie 51/45 - Sortez du milieu d’elle, mon peuple, Et que chacun sauve sa vie, En échappant à la colère ardente de l’Eternel !

Apocalypse 18/4 - Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait : Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux.


Entendez ! Agissez ! Bientôt il ne serra plus temps pour vous d'agir ! Il serra trop tard.


L'Assemblée se doit d'être sainte et non pas une « villégiature » ou on vient de temps à autre se reposer, prendre un peu de repos avant de retourner à ses occupations mondaines.

L'homosexualité a toujours existé depuis que l'homme à été chassé de ce merveilleux endroit appelé Eden, parce que Satan aime contrefaire, falsifier l’œuvre divine au travers de la création.

Dieu a créé un homme (Adam) une femme (Eve) et des deux n'en a fait qu'un dans l'unité et au travers de l'union de deux personnes « semblables » afin de perpétuer l'espèce humaine.

Dans ce plan parfait il n’était nullement question d'éprouvettes ni de mère porteuse, ni rien de semblable. Cependant l'homme écoutant le sifflement du reptile, se fit l'ami de Satan et devint l'ennemi de Dieu, rejetant dès lors tout l'amour du Seigneur afin de mieux galvauder dans la souillure de son être entier sa débauche et sa soif de liberté, d'indépendance - Genèse 2/24 - C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.

Frères et sœurs, ce que nous vivons a ce jour est une des plus grandes impostures perpétrée par Satan et par ses serviteurs infâmes.

Celui qui se rend coupable de cet acte odieux est ignoble aux yeux de Dieu.

Il est grand temps que l'air frais pénètre et passe entre les colonnes du Temple qu'est l'Eglise afin que les relents putrides de son infection qui s'est propagé disparaisse à jamais.

Que le souffle de Dieu décrasse la porcherie religieuse et que le mensonge soit enfin à sa place, sous nos pieds, écrasé tout comme l'est la tête de Satan.
Et Dieu de dire : dehors les chiens... Apocalypse 22/15 - Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge !


Nous n'avons pas a exprimer du sentimentalisme, Christ ne l'a pas fait. Sa chair n'a point été souillée d'aucune façon, n'en déplaisent à quelques uns qui aimeraient qu'il en fut autrement afin de justifier leur âme pècheresse.

Jamais Christ n'a connu le péché, et le péché ne l'a pas même effleuré, quand bien même à Golgotha il portait sur lui l'ignominie du péché de l'homme.
Il s'est fait péché, traversé par ce dernier, mais jamais il n'a été dépositaire du péché.

Satan aimerait tant que cela ne soit pas ainsi ! Dieu a condamné le péché, sans justifier le pécheur ; Ce dernier trouvera toujours le pardon auprès du Souverain rédempteur s'il vient lui présenter son fardeau de péché, quelle que soit la teneur de ce dernier.


Va et ne pèches plus fut-il dit à la femme adultère – Jean 8/11.

Le Seigneur interpelle l'Eglise de la même façon. A nous d'entendre, à nous d'agir.


Shalom à vous tous qui vivez dans l'attente du retour de Christ Yéshua, mais que cela ne vous pousse pas à être laxistes et passifs.