Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

title

 

DEUX SONGES PROPHETIQUES



par Naomie le 31 Octobre 2012.

 

 

Esaïe 45/7 - Je forme la lumière, et je crée les ténèbres, Je donne la prospérité, et je crée l’adversité ; Moi, l’Eternel, je fais toutes ces choses.





SHALOM à vous tous qui lirez ces deux messages prophétiques qui me parraîssent d'importance (comme tout ce qui vient de Dieu)



Déjà, avant toute chose, j'aimerais dire à nos frères et sœurs américaines, qui viennent de vivre un temps difficile suite à la colère du dernier ouragan

Sandy dont voici l'image : COURAGE!

CELUI QUI CONSOLE NE VOUS OUBLIE PAS!

Jean 16/13 -  Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir.

C'est alors que nous comprendrons toute chose.

DIEU NOTRE PERE N'A PAS DETOURNE SES YEUX DE L'AMERIQUE? MAIS IL NE LAISSE PAS IMPUNI CEUX QUI LE DEFIE.



Quand je regarde cette formation écrasante qui peut tout détruire sur son passage, je considère alors combien l'homme n'est que bien peut de chose, que la vie qui est nôtre tient à un fil, et que nous devrions nous examiner afin de débarrasser nos vies de l'orgueil et de l'arrogance qui nous habitent.

Que notre  Seigneur apporte la consolation à  l'Amérique meurtrie, la relève et apaise les âmes éplorées suite à cette catastrophe que l'on dit naturelle ; Mais qu'est-ce qui est naturel de nos jours, alors que nous avons joué aux apprentis-sorciers et que nous récoltons le fruits de nos manipulations en tous genres?


Je voulais donc vous relater deux songes qui m'ont été donné deux nuits de suite, celle du Dimanche 28 Octobre (nuit de changement horaire) et du 29 Octobre 2012.


Je dois vous dire que j'ai déjà eu à maintes occasions des songes transmis par l'Esprit Saint, mais peu m'ont laissé un goût difficile dans la bouche, me réveillant même brusquement tant étant grand ce sentiment d'effroi  qui était autour de moi alors que je visionnais ce qui se déroulait devant mes yeux.

Interrogative ? Oui, je le fus ! Perplexe aussi ! Quelle désolation dans le deuxième, et quelle ruse et rage dans le premier.





RENVERSEMENT ENVISAGE DU PRESIDENT FRANCAIS ET DE TOUT L'EXECUTIF DE GAUCHE.



Alors voici le déroulement du premier songe qui me laisse supposer, dans son interprétation, qu'un COUP D'ETAT SE PREPARE EN FRANCE AFIN DE RENVERSER LE PRESIDENT ET SON EXECUTIF.

Il ne faut pas comprendre un bouleversement apporté suite à la démission du Gouvernement, et à son remplacement ; Ce fut le cas sous la Quatrième République, qui se voyait veuve de ses Gouvernements et de ses Premiers Ministres à longueur de temps ; Non !

Ce qui est prévisible, ce qui est organisé déjà, c'est la destitution, avant le temps, du Président français F. Hollande, et de son Gouvernement dirigé par monsieur J.M.Ayraut, Premier Ministre.


Les organisateurs de ce plan vont se servir du Pouvoir Législatif pour que cette action soit conduite « comme » dans la volonté du peuple. Le Général De Gaulle eu le tort de proposer un référendum à la France, c'est ce qui le destitua de ses prérogatives présidentielles.



Déroulement du songe premier :



« Il fait beau temps, et je marche dans une rue passante et large ; Mais elle est presque déserte, peu de monde. Et je suis interpellée par le son d'une voix d'homme, forte, qui parle à ceux qui passent, et interpelle  ceux qui se presse auprès de lui. Sur une estrade il y a quelques personnes d'âge moyen, agglutinées, soutenant par des cris leur  « leader »

Ce dernier ne porte pas de veste ni rien sur sa chemise ouverte de couleur blanche. En le voyant, je suis intriguée par sa physionomie qu'il me semble connaître, reconnaître, pour l'avoir déjà rencontré ou vu quelque part sans savoir ou.

Son visage est de forme ovale, légèrement triangulaire, et ses cheveux sont très bruns, je devrais dire de couleur noirs plutôt, et il a une barbe taillée qui lui prend le bas du visage.

Sa peau est bistre ; Il est jeune (environ une quarantaine d'années) et vif dans ses propos.

Personne ne l'interrompt quand il expose son projet à ceux qui veulent bien l'entendre. J'écoute.

Sa voix est chaude et très agréable, mais les propos le sont moins.

Il explique qu'il n'est pas de France, et précise qu'il vient d'ailleurs (sans dire d'où) seulement d'ailleurs.

Il dit que des personnages l'ont déjà employé afin de réorganiser « LE POUVOIR » (n'importe lequel) et ce même par la force ; Il précise que cela ne le gène pas. L'action lui est familière. Il prétend qu'il a « carte blanche » (liberté d'action) et que la réorganisation des Etats passe aussi par la réorganisation des pensées humaines. C'est un manipulateur.

Il me semble qu'il a l'autorisation de parler, et qu'il agit parce qu'il est « couvert » nul ne met la main sur lui.

Après son exposé, il nous soumet une proposition : celle d'agir pareillement en France, si nous le voulons ; Il prétend être mandaté par des personnes étrangères à la France, du moins c'est ainsi que je comprends son discourt. En fait il veut agir avec l'accord des français.

Nul ne parle ni ne lui répond, sauf ma voix qui s'élève et lui dit ouvertement que nous ne voulons pas de ces projets qui ne peuvent mener qu'a une espèce d'anarchie sur le territoire français.

Ceux qui sont sur l'estrade commencent à me huer parce que j'ai « osé » parler et contrarier les propos évoqués. J'ai dit NON !

Sans en entendre les paroles, sur bruit de fond montent des gorges les paroles de chants révolutionnaires, des chants incitant à la révolte.

Je continue, je m'évertue de continuer de m'exprimer, de me faire entendre mais ce n'est pas facile parce que les « furieux » ne veulent plus m'entendre.

Pour accréditer ses paroles, le personnage central déclare que la présidence, de nos jours, n'est rien ; Seul, le « Pouvoir Exécutif » est tout.

Il affirme qu'il n'est plus besoin d'une présidence, et que le Pouvoir Exécutif est suffisant. Mais en cela il est menteur parce qu'en France, à ce jour, le Pouvoir Exécutif est entre les mains du Président de la République française.



Donc c'est bien d'un COUP D'ETAT DONT IL EST FAIT MENTION MEME SI LE MOT N'EST PAS PRONONCE.


En fait, après réflexion, je peux mettre un nom au personnage : SATAN ! C'est cet esprit luciférien qui s'adresse à  la foule, afin de démontrer qu'il est nécessaire de faire appel à lui pour remettre de l'ordre en France.

Il sait se faire entendre, il parle de manière a être entendu sans élever la voix (il n'a ni micro ni aucun autre moyen moderne pour se faire entendre) et le débit de ses paroles est fluide, c'est un orateur.

Il veut accréditer le fait que d'autres nation avant La France ont eu recours à ses services, que d'autres lui ont laisser le champ libre pour mieux manoeuvrer. Il veut convaincre La Rue (pas la foule, mais ceux de la rue ) de son bon droit parce qu'il est le bras de quelqu'un d'autre .

Il affirme de manière pressente que si nous le voulons, le désirons, cela peu se faire, cela va se faire. Les artisants de cette pensée, de ce désir ne parlerons pas alors de « Coups d'Etat » ni de renversement mais simplement de l'accomplissement de la volonté du peuple avec la maxime suivante : gouvernement du peuple PAR le peuple et redonner ainsi (du moins c'est ce qui doit être reçu par le plus grand nombre) vie au principe de la République. D'ailleurs Monsieur Coppé à dépeint le président comme une allégorie de Robespierre. »

Ici, une explication donnée concernant le Pouvoir Exécutif a fin de mieux comprendre le fonctionnement de l'Etat français :

Le pouvoir exécutif (aussi appelé simplement l'exécutif) est l'un des trois pouvoirs constituant l'État dans un régime démocratique respectant la séparation des pouvoirs. Il est chargé de gérer la politique courante de l'État et de contrôler l'application de la loi élaborée par le pouvoir législatif.

Dans un régime parlementaire, le pouvoir exécutif est bicéphale. Il est composé du chef de l'État (éventuellement un monarque comme au Royaume-Uni) et du gouvernement. Dans un régime présidentiel il est monocéphale. Il se résume au chef de l'État et, par extension, désigne son administration (ou cabinet). En France, sous la Ve République, ce pouvoir est partagé entre le président de la République (chef de l'État) et le gouvernement dirigé par le Premier ministre. Aux États-Unis, le pouvoir exécutif est entièrement aux mains du président américain. La conjoncture politique conditionne l'autorité de l'exécutif. En situation de concordance des majorités, le président de la République exerce la réalité de pouvoir exécutif alors que celui-ci revient au Premier Ministre en cas de cohabitation. Le pouvoir exécutif revient donc en majorité au président de la République.

Rôle du pouvoir exécutif :

Son rôle est vaste, il est chargé de :



Deuxième songe dans la nuit du 29 Octobre 2012.



VIENT LA DESTRUCTION.



Jérémie 4 /7 - Le lion s’élance de son taillis, Le destructeur des nations est en marche, il a quitté son lieu, Pour ravager ton pays ; Tes villes seront ruinées, il n’y aura plus d’habitants.

Jérémie 4/13 - Voici, le destructeur s’avance comme les nuées ; Ses chars sont comme un tourbillon, ses chevaux sont plus légers que les aigles.  Malheur à nous, car nous sommes détruits 

« Il fait sombre, le jour est a son déclin mais la nuit n'est pas encore installée. Tout est uniforme, tant la couleur que le relief.

La couleur dominante est un gris jaune, c'est une couleur d'ambiance, c'est la couleur qui baigne toute chose.

Je suis dehors, dans n'importe quel lieu. Cela pourrait être dans tous les endroits du monde.

J'entends des cris, je vois des foules qui courent , cherchant à fuir quelque chose qui paraît les terrifier. Ils ont peu, ils courent en désordre, et chacun courre pour lui-même.

Je vois des individus, je ne vois pas des familles.

Je regarde, je suis en retrait . Au bout d'un laps de temps (je ne saurais dire combien de temps) je constate que ce que la foule fuie est en réalité du magma brûlant qui recouvre tout. Cette substance sort de partout et de nulle part, elle coule et recouvre tout sur son passage ; et comme le relief est plat, il n'est nulle part pour aller se cacher. Il n'y a pas l'ombre d'un seul volcan, et cette substance sort de partout, recouvre tout sur son passage. C'est comme du magma incandescent mais ce n'en est pas, la couleur est par trop différente.

Le spectacle qui se déroule ainsi devant moi est terrifiant, parce que je vois des humains (seulement des humains d'ailleurs) qui sont « happés » par cette substance et qui meurent.

Ce qui m'interpelle, c'est que, soudainement, je prends conscience de la couleur spécifique de ce magma qui devrait être rouge comme le feu sui sort des entrailles de la terre, mais ce n'est pas le cas, cette substance est visqueuse et opaque tout en étant parfois transparente, et sa couleur lui donne une odeur indéfinissable elle-aussi.

Qu'est-ce donc cela ?

Quelqu'un m'interpelle et me dit d'aller me mettre à l'abri, parce que mes pieds risquent d'être touchés par ce liquide gluant, et tout comme ceux qui le sont, disparaître comme diluée, absorbée par le sol et non pas brûlée comme par du feu.

En fait, ceux qui sont touchés par cette masse visqueuse « fondent » en disparaissant (difficile à décrire) mais en totale dispersion dans le liquide. - Ezékiel 22/20 - Comme on rassemble l’argent, l’airain, le fer, le plomb et l’étain, dans le creuset, et qu’on souffle le feu pour les fondre, ainsi je vous rassemblerai dans ma colère et dans ma fureur, et je vous mettrai au creuset pour vous fondre.

Après un moment, je constate que j'ai les pieds dans le magma épais mais que même en marchant dedans, je ne crains rien ; ni chaleur, ni brûlure, rien ! Je marche et c'est tout.

Quand vient le calme, je suis surprise parce qu'il n'est plus un son, plus un bruit, plus aucune rumeur ni présence. C'est le calme par le vide, le silence par l'absence.

Plus rien, plus de vie, de surface, de trace d'homme ; Mais la terre est comme une grande plaie géante, une plaie sanguinolente, avec des stries de couleurs comme une chair à vif. En fait je dirais pelée !

La colère est passée ! »

Deutéronome 6/15 ...car l’Eternel, ton Dieu, est un Dieu jaloux au milieu de toi. La colère de l’Eternel, ton Dieu, s’enflammerait contre toi, et il t’exterminerait de dessus la terre.

Après réflexion, je sais que j'ai « visionné » une action qui va se produire parce que la colère de notre Dieu est à son comble, elle est a son apogée - Deutéronome 6:15 car l’Eternel, ton Dieu, est un Dieu jaloux au milieu de toi. La colère de l’Eternel, ton Dieu, s’enflammerait contre toi, et il t’exterminerait de dessus la terre - Apocalypse 18/6 - Payez-la comme elle a payé, et rendez-lui au double Ezékiel 22:20 Comme on rassemble l’argent, l’airain, le fer, le plomb et l’étain, dans le creuset, et qu’on souffle le feu pour les fondre, ainsi je vous rassemblerai dans ma colère et dans ma fureur, et je vous mettrai au creuset pour vous fondre.selon ses œuvres. Dans la coupe où elle a versé, versez-lui au double.

Après avoir parlé à Moïse, l'Eternel lui annonçat ce qui allait arriver, juste avant la délivrance de la nation qui n'en est pas encore une : Israël, et fait mention de la mort d'une catégorie d'âme : les premiers-nés d'hommes et d'animaux de tout genre (principalement du bétail domestique) -  Exode 12/29 - Au milieu de la nuit, l’Eternel frappa tous les premiers-nés dans le pays d’Egypte, depuis le premier-né de Pharaon assis sur son trône, jusqu’au premier-né du captif dans sa prison, et jusqu’à tous les premiers-nés des animaux.

Ceux qui ont cru ont échappé, malheureusement ceux qui étaient sous le poids de cette sentence en furent les victimes.

Depuis très longtemps, trop longtemps nous nous moquons et l'orgueil qui est notre n'a d' égal que notre arrogance ; Aussi le Seigneur Dieu éternel s'est levé de son trône et dans son char, précédé par sa colère, il parcoure la surface de la terre afin de la juger. Il est terrible d'être ainsi dans les mains de l'Eternel Dieu.

 

Frères et soeurs, soyez assurés que tout ceci est fruit de l'amour de notre Dieu qui nous prévient, nous avertit et nous conduit à faire le point dans nos vies, nous donnant ainsi l'occasion, si cela est besoin, de nous repentir et revenir à lui qui nous attends.