Site Web du Ministere de NAOMIE

NAOMIE BETHEL

DEMANDEZ ET IL VOUS SERA DONNE !

Par Naomie le 8 Octobre 2013.


SHALOM !

Ce matin, après avoir entendu les récriminations, les jérémiades de mon cadet, je soupire tant il me semble ne pas avoir entendu ni compris ce que nous enseigne la parole de Dieu, parole écrite par le sang de l'Agneau versé pour ceux qui aiment le Seigneur.

Bien sur, je sais qu'il n'est pas aisé de faire de Christ le pivot central de sa vie, mais une vie en Christ ne peut pas être vécue autrement.

En ouvrant un cahier, à la date du 5 mars 2013, il est écrit ceci : « demandez et il vous sera donné ! »

N'est-ce pas là satisfaction de savoir et comprendre (parce que souvent nous savons mais nous ne comprenons pas) ce que l'amour de Dieu pour nous son peuple, est immensément grand, grand à l'infini, grand sans aucune mesure, et que ce dernier nous fait savoir que quoi que nous demandions au Père par le nom du Saint nous obtiendrons, peut-être pas de manière instantanée, les fruits de la promesse qui nous a été faite. Pour nous personnellement !

Mais que devons-nous demander ? Qu'est-ce que nous pouvons demander avec l'assurance que c'est dans le plan parfait de Dieu de nous donner ce que nous lui demandons ?

Premièrement, demandez ne consiste pas à réclamer des choses qui seraient purement orgueil paré d'iniquité (qui ne saurait que pourvoir à notre ego) ; Demandez consiste à prendre conseil, de demandez l'avis de l'Esprit saint qui va nous conduire, nous diriger à demander de façon précise et concise dans notre besoin personnel, voir encore dans le besoin d'autrui, de celui de l'Eglise également - Jean 14/14 - Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai.

Nous vivons, pour la plupart, dans l'inquiétude du pain quotidien, oublieux de ce qui nous est précisément enseigné au travers de cette parole  - Matthieu 6/25 – (Luc 12/22 ) - C’est pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps, de quoi vous serez vêtus. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ?

Matthieu 6/32 - Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin.(Luc 12/30)

Il nous est précisé ceci - Matthieu 6/8 - Ne leur ressemblez pas ; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez.

Vous voyez bien que notre Seigneur connait chaque chose de notre vie, et comme il est aussi « Père » éternel, il sait ce qui nous manquerait s'il ne nous donnait ; C'est pourquoi il y a ce que la chair réclame, et il y a la réclamation de l'esprit qui est l'axe de notre humanité. Arrêtons de réclamer dans le but de satisfaire notre chair égarée, afin de réclamer ce qui est de loin le meilleur pour nous. C'est dans la vision du plan de Dieu qu'il nous faut avoir accès à la manifestation de la promesse divine pour nous.

Bien sur que le Seigneur Christ Yéshua enseigna cette prière que nous avons baptisé prière universelle : « Notre Père, qui est aux cieux.... donne-nous aujourd'hui notre pain de chaque jour. ».. etc...Mathieu 6/9... et nous ne manquons pas de l'exprimer ! Mais sommes-nous certains que c'est suffisant pour satisfaire à la demande de Dieu ?


DEMANDEZ-MOI dit le Seigneur, mais ne VOUS ABAISSEZ PAS A LE FAIRE DE LA FACON DONT S'EXPRIMENT LES PAIENS QUI ONT LE cœurs FERME, FROID ET SEC.

DEMANDEZ- MOI SELON MA VOLONTE ET AINSI JE VOUS DONNERAIS.

Lorsque le Seigneur s'exprime de la sorte, sachez ceci, sans jamais l'oublier : Dieu connait tout de nous et il sonde nos cœurs et nos reins - Psaumes 7/9 et 10 - Mets un terme à la malice des méchants, et affermis le juste, Toi qui sondes les cœurs et les reins, Dieu juste !.

Il sait de quoi nous avons besoin, et il nous incite à le demander selon SA VOLONTE EXPRESSE.

Combien de fois avons nous demandé au Seigneur des choses qui nous semblaient justes et justifiées, mais était-ce bien le cas ? Sommes-nous toujours dans les plans de Dieu sans jamais en sortir ? Je ne le dirais pas ! Je n'en ai pas l'absolue assurance parce que nous devons trop souvent lutter contre la chair qui nous entraine loin des sentiers anciens, ouverts par nos « pères » dans la foi, eux-mêmes ouverts à Golgotha lors de la mort du Christ saint - Jérémie 6/16 - Ainsi parle l’Eternel : Placez-vous sur les chemins, regardez, et demandez quels sont les anciens sentiers, quelle est la bonne voie ; marchez-y, et vous trouverez le repos de vos âmes ! Mais ils répondent : nous n’y marcherons pas.

Ici, nous constatons ce que moi je nomme « un drame » - celui de la rébellion ! L'Eternel donne un conseil suivit d'une injonction d'obéir afin d'obtenir un fruit spirituel : demandez, puis marchez, afin d'obtenir... mais les rebelles s'écrièrent : NON ! Nous ne le ferons pas !

Alors mon ami, si tu ne veux pas suivre ce conseil de la part du Seigneur, ne demande plus parce qu'il ne te sera plus accordé ; Tu ne seras pas entendu au jour de la détresse qui vient sur ta vie, qui peut-être est déjà là  - Jérémie 22/21- Je t’ai parlé dans le temps de ta prospérité ; Tu disais : Je n’écouterai pas. C’est ainsi que tu as agi dès ta jeunesse ; Tu n’as pas écouté ma voix.

Quand vous vous tenez dans un lieu de prières, cessez de parler, faite silence et écoutez vos frères et vos sœurs prier, comment l'expression verbale des demandes adressées à Dieu est sensée plaire à Dieu parce que le spirituel passe devant le matériel, et vous serez étonnés, surpris de ce que vous entendrez. Puis vous commencerez à « écouter » ce que vos pensées veulent exprimer, ce qui doit monter au trône de la grâce et là encore, vous serez surpris de vos propres pensées.

Effectivement, j'ai écouté, j'ai entendu, mais je n'ai pas dis amen, ou bien très rarement, parce qu'il en est de certaines demandes faites dont nous sommes dans l'obligation de nous dissocier, de ne pas nous associer avec celui, celle qui s'exprime tant est effarant ce qui sort de la bouche de celui qui parle.

Combien de récriminations, de fiel, de venin qui port du cœur envenimé de ceux qui se prétendent « peuple » du Seigneur !

A ceux-là je dis : stop ! Ne continuez pas ainsi ! Il n'est pas bon de faire ainsi monter les fruits de la colère et de la haine, de la rencoeur et de la méchanceté, espérant être entendu !

Voyez-vous, lorsque j'entends quelqu'un faire monter ce qui doit être une demande, ce que l'on peut traduire par prière (toute demande adressée à Dieu au nom de Yéshua est une prière) je suis très attentive, puis ensuite, si l'Esprit saint qui est en moi est en accord avec ce que j'ai entendu, je dirai « amen » sinon rien !

Quand fusent de toute part les « amen » j'aimerai savoir si chacun a bien entendu, bien compris la teneur de la demande, de la prière. J'ai la certitude qu'il n'en est rien.

LORSQUE NOUS NOUS ADRESSONS A DIEU PAR LE NOM DE YESCHUA, ECOUTONS DONC LES REPONSES QUI NOUS PARVIENNENT DEPUIS QUE LE « VERBE » EST ECRIT DANS LES SAINTES ECRITURES POUR NOTRE ENSEIGNEMENT. ECOUTEZ PUIS AGISSEZ !

Qu'est-il bon de demander selon le Seigneur, de façon spirituelle, et non pas afin de satisfaire la chair gourmande et pécheresse ?

Psaumes 122/6 - Demandez la paix de Jérusalem. Que ceux qui t’aiment jouissent du repos !

Vous trouvez cela étrange et incongru, alors que tant de problèmes « hantent » ta vie ? Tu es au chômage, ta femme est partie, le péché règne dans l'église, ton pays est dans la misère et les dirigeants de ta nations sont tyranniques ?...

En effet, aujourd'hui, qui va expressément commencer un culte par cette demande expresse qui nous est faite par l'Eternel Dieu : Demandez la paix de Jérusalem afin d'obtenir du repos ! Wouah...

Attends ! J'ai d'autres priorités, et le pasteur dit que, dit quoi ???

Dieu dit : Demande-moi la paix de Jérusalem et moi, je te donnerais du repos ! Voilà l vérité !

Tu peux me demander ce que tu veux, ce que tu crois juste, mais moi, dit le Seigneur, je te demande de me demander la paix de Jérusalem afin que la terre jouisse de mon repos !

Quel peut-être le culte agréable dont il nous est parlé dans Hébreux 12/28 et 29 - C’est pourquoi, recevant un royaume inébranlable ( Christ Yéshua est ce royaume) montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec piété et avec crainte (agissant selon sa volonté : prier pour la paix de Jérusalem afin d'obtenir en plus le repos pour les peuples et les nations)

Zacharie 10/1 - Demandez à l’Eternel la pluie, la pluie du printemps ! L’Eternel produira des éclairs, et il vous enverra une abondante pluie, Il donnera à chacun de l’herbe dans son champ.

J'ai le souvenir suivant d'un dimanche ou je m'étais rendue dans une Assemblée éloignée de plusieurs dizaines de kilomètres, avec une faim de Dieu grandissante. Rien n'aurait pu me tenir éloignée de cette communion spirituelle, de cette rencontre avec l'Esprit saint. A peine installée, l'onction fut sur moi et je brûlais (littéralement le feu de l'Esprit m'animait avec force et puissance) je priais. Pourquoi ? Pour qui ? J'ai oublié parce qu'il y a quarante années de cela, mais ce dont je me souviens, c'est d'avoir demandé au Seigneur le repos du Bangladesh (que je ne connaissais pas, que je ne connais toujours pas) mais qui vivait depuis très peu de temps une très grave inondation qui mettait tout et tous en péril.

L'Esprit priait, et ma bouche devenait l'expression de ma demande spirituelle. Je n'avais pas d'autre motif que de m'adresser à Dieu. A la sortie, on me demanda si je connaissais l'endroit et je ne pus que répondre non. On me dit aussi qu'il y avait longtemps que l'assemblée n'avait pas reçu une telle onction en faveur d'un lieu de misère, et j'en fus heureuse.

Ce que je veux dire ainsi, c'est que si nous demandons, animé de l'Esprit saint, selon la volonté du Seigneur, il nous envoie la pluie de l’Esprit en abondance, et les fruits de l'Esprit se manifestent avec puissance et force, et nous disons, et cela arrive ! Notre foi devient vivante et active, et nous disons à la montagne qui nous barre le chemin de s'en aller loin de nous, et arrive notre liberté. Fils et filles du Tout Puissant revêtus de la stature de Christ Yéshua, le premier-né d'entre tous.

Demandons cette pluie avec ferveur afin que les ronces, les épines et le chien dent disparaissent de nos cœurs, de nos assemblées, et que l'Esprit vienne non plus en « catimini » mais au grand jour, avec force et puissance, comme des trombes d'eau qui descendraient du ciel, sans aucune retenue.
Demandez cela au Seigneur, il vous le donnera. C'est dans sa volonté de vous le donner ! Ce n'est pas réservé à une élite spirituelle, c'est pour nous tous ! Emparez-vous de la promesse et demandez !

Joël nous parle de cette pluie abondante, qui sera déversée dans les derniers temps ! Joël 2/28 - Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair ; Vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des songes, et vos jeunes gens des visions.

NOUS SOMMES CETTE EGLISE DES DERNIERS TEMPS ! C'EST NOUS ! Si nous le voulons !

Luc 11/9 - Et moi, je vous dis : Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira.


Jean 15/7 - Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.

Jean 16/24 - Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom. Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite.

Combien de demandes, de prières adressées à Dieu demeurant sans réponse, et nous disons que le ciel est fermé ! Ainsi, nous gardons nos consciences bien au chaud sans rien remettre en question. Combien en arrivent alors à penser que Dieu est « trop occupé » et qu'il « n'a pas le temps » de s'occuper d'une « petite nature » que nous sommes. Quelle hérésie d'avoir conduit le peuple de Dieu à non plus craindre Dieu, mais d'en avoir peur au point de douter de son désir d'intervenir jour et nuit en notre faveur, à cause de son amour.

Toutefois, il faut préciser l'affirmation qui nous est faite dans une condition : SI vous demeurez en moi... Si mes paroles demeurent en vous, alors n'hésitez pas, demandez-moi avec foi, avec assurance, et je ne vous trahirais pas parce que je ne suis pas homme, la traitrise n'est pas en moi, j'honorerais mes promesses, j'agirais en votre faveur et je vous donnerais le fruit de ma volonté pour votre vie.

Jérémie 3/15 - Je vous donnerai des bergers selon mon cœur, et ils vous paîtront avec intelligence et avec sagesse.

Combien d'entre vous prennent cette parole au sérieux ? Qui de vous demandent ce que le Seigneur désire réellement ? Nous demandons, encore et toujours, et parfois de manière indigne de notre héritage spirituel, ne sachant implorer et demander que pour la satisfaction de nos sens : donne-moi un mari, une femme, un travail, un enfant, de l'argent, une maison.... Mais enfin allez-vous vous réveiller et agir non plus comme enfants gâtes et rebelles mais comme gens de la maison du Très Haut de manière sage et réfléchie ?

Le Seigneur pourvoie à tous nos besoins, il nous le dit, le répète à longueur de temps, par la sainte écriture, par la révélation, par le songe, mais nous disons … DONNE, sans dire merci !

Mes chers frères et sœurs, nous devons changer radicalement notre manière d'être devant celui qui à Golgotha à simplement dit : Père ! Pardonne-leur car ils ne savent ce qu'ils font ! Il aurait pu dire : Père ! Donne-moi... Mais il a dit : Pardonne-leur !

Le Seigneur veut nous donner ceux et celles (oui je dis bien celles) qu'il à choisit afin de conduire ses enfants dans les sentiers de la droiture ! Alors, allez-y ! DEMANDEZ-LUI DE VOUS DONNER DE SES BERGERS aimants et compatissants, et non pas des chefs de clans incapables parce qu'égocentrique et sulfureux !


Jacques 4/2 et 3 - Vous convoitez, et vous ne possédez pas ; vous êtes meurtriers et envieux, et vous ne pouvez pas obtenir ; vous avez des querelles et des luttes, et vous ne possédez pas, parce que vous ne demandez pas.

Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions.

Grincements de dents.......... Aie ! Encore ! Mais pourquoi ? La parole de Dieu se suffit à elle-même, il n'est pas besoin d'y ajouter, d'y retrancher. Voyez par vous-même  - Apocalypse 22/19 … et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre.

Ecclésiaste 3/14 - J’ai reconnu que tout ce que Dieu fait durera toujours, qu’il n’y a rien à y ajouter et rien à en retrancher, et que Dieu agit ainsi afin qu’on le craigne.

Oui bien-aimés du Seigneur, c'est ainsi et pas autrement, et celui, celle qui s'attache à vous dire autre chose est déjà trouvé menteur devant le trône de la grâce, et nous savons tous (sauf les mensongers) que nulle place au sein des saints est vacante ! Aucune place pour eux ! Apocalypse 21/8 - Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort.

Nous savons que la Parole est véritable, et que lorsque Yéshua pointe du doigt ce qui nous éloigne du salut, c'est que, justement, nous nous éloignons ainsi du salut et courrons vers notre mort spirituelle. Cela, il n'a pas le désir de le voir se concrétiser, parce que Dieu ne veut pas la mort du pécheur, mais son repentir sincère et véridique - Ezékiel 33/11 - Dis-leur : je suis vivant ! dit le Seigneur, l’Eternel, ce que je désire, ce n’est pas que le méchant meure, c’est qu’il change de conduite et qu’il vive. Revenez, revenez de votre mauvaise voie ; et pourquoi mourriez-vous, maison d’Israël ?

Les méchants bergers ne vous enseignent pas que nous sommes tous de la même nature, et que nous avons la même racine spirituelle : Christ Yéshua ! Alors, si vous ne le savez pas, si votre ignorance à ce sujet est, comment pouvez-vous prier et demander le salut de Jérusalem et la paix (shalom) pour ceux de la maison du Seigneur.

Nous avons des identités différentes, des nationalités différentes ; Un langage différent, et nos vies sont vécues de façon différente. Cependant, notre sang à tous est rouge, et Dieu notre Père nous affirme en vérité qu'Abraham est Père des croyants, de ceux qui ont la foi vivante en Christ Yéshua.

Alors, quelle différence entre vous et moi ? Christ l'arbre « franc » et nous, les rameaux, sommes « entés » sur le tronc. La sève qui nait de ce tronc nous alimentent pareillement. A nous de le croire.

Alors, à la lumière des textes de la parole écrite, allons-nous nous remettre en question, et reconnaître que tout ceci est vérité ? Allons-nous enfin cesser de dire que Dieu n'écoute pas la plainte de ses enfants ? Allons-nous enfin comprendre, et accepter, qu'en nous il n'est pas de juste justice et que nous sommes coupables de bien des manquements aux commandements du Seigneur.

Tu ne tueras pas... Tu ne mentiras pas... Tu n'exploiteras pas la veuve et l'orphelin, tu leur feras droit et justice ! Romains 13/9 - En effet, les commandements : Tu ne commettras point d’adultère, tu ne tueras point, tu ne déroberas point, tu ne convoiteras point, et ceux qu’il peut encore y avoir, se résument dans cette parole : Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Il est une vérité profonde qui est douloureuse à mon âme : le manque d'amour envers son prochain, sons frère, sa sœur, et nous pouvons le vérifier si nous sommes attentifs au déroulement des choses.

Lorsque nous disons à notre frère (sœur) simplement ceci - Matthieu 5/22 - Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d’être puni par les juges ; que celui qui dira à son frère: Raca ! mérite d’être puni par le sanhédrin ; et que celui qui lui dira: Insensé ! mérite d’être puni par le feu de la géhenne.

Entendons-nous bien : cette parole ne s'adresse pas à ceux du monde, qui savent si bien s'injurier, se maudire, s'invectiver librement. Non ! Cette parole s'adresse à ceux qui, ensemble, prennent le repas du Seigneur, la Cène, qui prient ensemble, qui professent aimer le Seigneur ensemble, mais qui n'hésitent pas à agir comme ceux qui ont pour couverture l'esprit du monde.

Si l'Esprit de Dieu est en toi, tu ne peut que souffrir de l'état de l'église et du monde qui ensemble, marchent sur le même chemin.

Oui, ceci est pure vérité puisque nous ne constatons plus de différence entre l'une et l'autre.

Vous demandez et êtes étonnés de ne pas recevoir ? Moi je ne suis nullement surprise de cela, puisque malgré l'amour parfait de Christ pour chacun d'entre nous, nous nous comportons (pour un grand nombre de nous) de manière injurieuse envers l’œuvre de la croix, rejetant les préceptes et les commandements du Seigneur : TU AIMERAS TON PROCHAIN COMME TOI-MEME - Galates 5/14 - Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, dans celle-ci : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. C'est ce qui fit le différence entre « Le Samaritain » et les religieux.

C'est ce qui fera une nouvelle fois la différence entre celui qui aime Dieu et celui qui ne l'aime pas ; De ceux qui agissent selon la foi et ceux qui agissent selon les principes de ce monde.

Jacques 2/8 - Si vous accomplissez la loi royale, selon l’Ecriture : Tu aimeras ton prochain comme toi-même, vous faites bien.

C'est ici la demande parfaite : Père ! Aide-moi à voir mon prochain comme moi-même, et de le considérer et l'aimer comme toi tu aimes ton église.

Nous sommes devenus des bavards, des perroquets beaux parleurs, mais vides et creux en dedans de nous ; Cela résonne creux !

Il faut que cela cesse, et il nous appartient de le vouloir. Le Seigneur a créé en nous le vouloir et le pouvoir afin de faire, même s'il nous dit que sans lui nous ne pouvons rien ; En effet, il a créé, donc cela existe, cela est vivant. Notre volonté nous permet de le vouloir, et de le faire.


Alors ?

Qu'allons-nous donc faire de cette parole ?

Allons-nous la mettre en application afin d'obtenir non pas la satisfaction de la chair, mais le bonheur d'avoir obéi à la volonté de notre Seigneur, rejetant tous préceptes qui ne sont pas de sa volonté mais de celle des hommes ?

Eglise ? Le Seigneur te pose une question : que veux-tu que je te fasse ?

Qu'elle sera ta réponse ?

Je t'invite à réfléchir en profondeur, de prendre le temps de sonder ton cœur et ton âme, et de bien comprendre ou se tient ton intérêt !

Demandez-moi dit le Seigneur et je vous donnerai, mais je ne vous donnerai pas selon le prince de ce monde, selon celui qui donne des serpents à la place de pain...

Matthieu 7/11 - Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent.

Luc 11/13 - Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent.


Constatez la parole véritable !

Approfondissez-la à la lumière des saintes écritures afin d'obtenir la substance nourricière de votre âme et de votre esprit.

Le Seigneur dit : je donnerai de bonnes choses à qui me les demandent (sachant tout ce que cela implique) mais en plus c'est l'effusion de l'Esprit saint que Dieu l'Eternel veut donner à ses enfants... qui le lui demandent !

DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ L'ESPRIT SAINT accompagné de ce qui vous manque.

DEMANDEZ-MOI dit le Seigneur !

SHALOM.